Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Qui a tué les super-héros français ?

« Qui a tué les super-héros français ? » : un sujet de Gymnastique - La culture sans claquage sur Arte.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2196676
    le 12/05/2019 par Éditeur
    Qui a tué les super-héros français ?

    Pourquoi est-ce que Kontre Kulture ne rééditerait pas ces ouvrages ? Leurs auteurs sont probablement morts depuis plus de 70 ans, ils sont libres de droit.


  • #2196683
    le 12/05/2019 par pleinouest35
    Qui a tué les super-héros français ?

    Qui tente de "tuer" notre super-héro Alain Soral aujourd’hui ?
    Les Cons,
    Les Rageux,
    Les Irritables,
    Les Fourbes !


  • #2196689
    le 12/05/2019 par AПИС
    Qui a tué les super-héros français ?

    Aujourd’hui , une societe qui insiste sur des " supers heros" virtuels, dans le cinema , la bd...c’est parce qu’elle n’en a pas vraiment dans le monde reel. Pas etonnant que les americains soient leader dans ce domaine.

     

    • #2196757

      Tous les mouvements collectifs sont traites de facto de sectes et la personne la plus en vue d’un collectif sera appelé "gourou". Une recherche de 5 minutes sur n’importe quelle "secte dangereuse" (Waco, OTS,...) montre qu’il s’agit de grossière manipulation d’Etat (comme n’importe quel acte terroriste d’ailleurs).

      Le but étant d’empêcher le nombre (pouvoir legitime et naturel) de renverser l’oligarchie (minorité illégitime, parasitaire et oppressante). La mise en valeur des Super Héros isolés renforce donc cette idéologie que seul un Sauveur extérieur pourrait nous sauver.

      Les religions travaillent dans le meme but avec l’injonction d’adoration d’un être isolé.
      A l’inverse, la spiritualité renoue les liens entre tous (pas de dichotomie artificielle croyants-athéistes,...).

      La réalité quant a elle, nous démontre a chaque fois que seule une communauté unie est en mesure de prendre le pouvoir. Besoin d’un exemple ?


    • #2196871

      Pas étonnant que les américains soient leader dans le domaine




      Justement. C’est une des composantes de la domination et soumission de la démocratie à l’américaine. Faire évader l’esprit sur des héros 100% virtuels afin de canaliser tout sentiment de révolte et de libération. C’est même un lien puissant entre les É.-U. et l’Europe de l’Ouest c.f. la pelleté de Marvel qu’on se tape au ciné depuis quelques années.


    • #2197123
      le 13/05/2019 par Sedetiam
      Qui a tué les super-héros français ?

      Le sujet est très campbellien, puis hollywoodien autant que français, pour certains aspects de son cinoche et de ses films qui marchent : là où se trouve un « héros » justement ; il faut donc lire son « monomythe » - et le reste - qui emprunte à tous nos archétypes depuis Zarathoustra.
      Cependant, tant que le cinéma bollywoodien n’est pas sous (cette) influence, cela ne fonctionne pas sur l’hindou... Pas plus sur le ciné des Shaw Brothers de la bonne époque comme de celui de l’ancien empire du Soleil levant. Autres cultes, autres cultures...


  • #2196698
    le 12/05/2019 par N.Fabre
    Qui a tué les super-héros français ?

    Z’ont pas pu s’empêcher de nous parler du réchauffement climatique,et des nazi,il manquait plus qu’un zeste d’homosexualisme et s’était le strike.

     

    • #2196714

      C’est ARTE ... mais bon, si on fait abstraction de ces biais cognitifs incurables, ils proposent régulièrement de très bon documentaires.


    • #2197080
      le 12/05/2019 par effai
      Qui a tué les super-héros français ?

      @Kaya
      C’est TARE ... mais bon, si on fait abstraction des très bon documentaires, ils proposent régulièrement ces biais cognitifs incurables.


  • #2196705
    le 12/05/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Qui a tué les super-héros français ?

    Une histoire d’amour des super-héros avec la France ? Mon Dieu, heureusement que non.
    On y a échappé jusqu’à ces dernières années, où l’invasion de criquets made in USA ravage les cervelles fragiles.
    Merci à cette "censure" (on apprend que la protection de la jeunesse est une forme de censure, bien, bien, bien...) qui a permis au cinéma Français d’exister ET de s’exporter d’ailleurs, jusqu’à ce que le Gauchisme nécrose la culture.
    Les super-zéros font partie non pas de la culture, mais de la sous-culture habituelle qui se déverse des égouts d’outre-atlantique. Côté bande-dessinée, que je sépare de son petit frère dégénéré "comics" (en quoi c’est comique ?), je me souviens par contre de Mandrake le magicien et de quelques autres, d’un tout autre niveau !

     

    • #2196720
      le 12/05/2019 par Montparnasse
      Qui a tué les super-héros français ?

      Pourtant une bonne adaptation de Bob Morane vaudrait son pesant de cacahuètes héroïques .


    • #2196797
      le 12/05/2019 par Arlekin
      Qui a tué les super-héros français ?

      Bonjour.
      N oublions pas le "héro " Français Super Dupont .
      https://www.amazon.fr/Superdupont-4...


    • #2197136
      le 13/05/2019 par matrix le gaulois
      Qui a tué les super-héros français ?

      Il ne faut pas être réducteur : saviez-vous que certains personnages de Alexandre Dumas ou de Victor Hugo (quand-même !) sont considérés comme les premiers super-héros, ceux qui ont posé les bases du principe ?

      - il accomplit des actes grandioses (il résiste à un enterrement vivant, il s’évade de prison, s’arrache à sa condition de départ, trouve un trésor, soulève tout seul une charrette et sauve la vie d’un homme coincé dessous...)
      - il se cache sous une double-identité, tantôt un honnête aristocrate qui ne dérange personne, tantôt le paisible maire d’une commune rurale, tantôt un vengeur sans peur ni pitié, tantôt un inconnu qui affronte l’ignominie humaine pour sauver des innocents.
      - il veut accomplir une vengeance sur des gens parfaitement malhonnêtes.
      - il monte des plans très complexes, qui dépassent de loin ce que n’importe qui d’autre que lui serait capable de faire.
      - mais à la fin, on comprend que ce qui fait de lui un "héros", ce n’est pas son génie, son machiavélisme, sa double identité, mais bien sa capacité à rester un homme intègre malgré tout ce qu’il a subit, sa capacité à épargner ceux qui l’ont fait souffrir, à se mettre au-dessus de la vengeance personnelle voir à aider un homme mauvais à revenir sur le droit chemin.

      Alors, de qui parle-t-on : Batman, Jean Valjean ou le Comte MonteCristo ?

      Je ne veux pas mettre tout super-héros américain en collant ridicule au même niveau que des personnages d’une profondeur et d’une complexité incroyable, figurants d’une comédie humaine collective. Mais juste rappeler que le génie français a, dans bien des domaines, influencé la culture dans le reste du monde occidental (qui a souvent ré-utilisé la forme sans en comprendre le fond)...Par exemple : les héros animaliers de Disney ou des Looney Tunes qui font partie du soft-power américain (Mickey Mouse, Bugs Bunny, etc.) sont très certainement inspirés à la base des héros médiévaux du roman de Renart qui moquaient les défauts de la société humaine, des siècles avant les surestimés philosophes des lumières (Montesquieu, par exemple).

      Et rappeler aux américains que, sans nous, des pans entiers de leur (sous-)culture actuelle n’existeraient pas, serait pas mal.

      Saviez-vous aussi que le premier western au cinéma était inspiré du roman Boule-de-Suif de Émile Zola ?

      On peut cracher sur les fils dégénérés, mais il faudrait un peu se rappeler de la grandeurs des géniteurs, avant.


  • #2196713
    le 12/05/2019 par Hercule le chat
    Qui a tué les super-héros français ?

    Le super héros de ma jeunesse , c’était Pif le chien.Ce n’est pas pour autant que je suis devenu communiste par la suite.

     

  • #2196753
    le 12/05/2019 par fela kuti
    Qui a tué les super-héros français ?

    Du coup j’essayerai bien de trouver la BD du gars qui s’est fait choper pour collaboration, si quelqu’un peut les retrouver ?


  • #2196794
    le 12/05/2019 par Prosper Youplaboum
    Qui a tué les super-héros français ?

    Ils ont oublié Vendôme, avec ses super pouvoirs olfactifs (une référence pour les nauséabonds que nous sommes !)
    https://www.dailymotion.com/video/x2xzdk


  • #2196800
    le 12/05/2019 par Locksman
    Qui a tué les super-héros français ?

    Je ne sais pas si c’est volontaire ou inconscient mais à la fin de la vidéo la voix off nous rappel que les futurs super héros français ont un combat tout désigné si ils veulent sauvé l’humanité du réchauffement climatique, avec un héros atomique du nom d’Atomas notamment.
    Car en fait toutes ces bandes dessinés véhicule aussi des idées, comme tous les médias ils servent généralement une propagande.
    C’est d’ailleurs une raison d’être très méfiant vis à vis de BD issu de pays impérialiste comme les États-Unis.

     

    • #2197185
      le 13/05/2019 par Espritos
      Qui a tué les super-héros français ?

      Vous avez bien compris c’est bien de la propagande , s’ils ont mis avant les supers héros c’est a titre d’appât , pour mieux hameçonner à la propagande , qui est l’escroc tien la canna à pêche ? .


  • #2196809
    le 12/05/2019 par JeanjeanDarc
    Qui a tué les super-héros français ?

    Je conseille la lecture de « Super-Héros, une Histoire Française » de Xavier Fournier pour comprendre que le thème du Super-Héros n’est pas une exclusivité américaine et pourrait même être à l’origine bien Française.

    Le Comte de Monte Cristo, de Dumas : Un homme fortuné qui ne manque pas de ressources et qui a un talent pour les déguisements. Rocambole (spécialiste du déguisement) de Pierre Alexis Ponson du Terrail, publié pour la première fois en 1857. Ténébras, d’Arnould Galopin et publié en 1911, un surdoué de l’imposture et du déguisement. Ce sont les proto-Batman/Bruce Wayne.
    Judex en 1917. Le Proto The Shadow.

    En 1867, En France, on parle de Masquomanie, des gens se costument, masqués, et arpentent les rues de Paris. L’Amazone Masquée, La Baigneuse Masquée, Le Lutteur Masqué, La Dame Masquée, bien aidé par l’Exposition Universelle qui attire des millions de personnes. L’Exposition Universelle qui va donner des idées à Jules Verne quand il y verra les grands aquariums, celle de raconter l’histoire d’un capitaine de sous-marin (Nemo, de Vingt Mille Lieues sous les mers).
    Toujours de Jules Verne, on trouve Robur (« Robur le Conquérant », Juin 1886), inventeur de génie qui construit un véhicule volant capable de se déplacer à travers le monde.
    Grosso merdo c’est la période Justicier/Vengeur masqué.

    Par la suite il y a la période dite du Surhomme (Concept popularisé à cette époque par Nietzsche : die übermensch, le surhomme). L’idée d’un homme qui serait amené à dépasser l’humanité, l’idée de l’homme « améliorable ».

    En 1899, dans La Lecture Illustrée, on parle d’homme volant et d’homme poisson.

    En 1909 « L’oiselle » de René d’Anjou. Capable de voler dans les airs avec des ailes artificielles. Les compagnons de l’Étoile Noire (coucou Star Wars) lui donne des gadgets comme des lunettes de vision nocturne et les « 12 tubes de vie » qui augmentent ses sens. Le proto Superman, Spiderman et Ironman.
    En 1921, Fascinax, un docteur qui a des pouvoirs anciens : il a des visions du futur, il peut lire dans les pensées et hypnotiser les gens. Le proto Dr Strange.

    Et des exemples y’en a des tonnes et des tonnes. Sans parler des Nyctalope, Fantax, Satanax, Mister-X, Super-Boy, Photonik, Mikros, Phénix etc. Et sans parler de MÉTAL HURLANT.

    Les Américains, comme souvent, n’ont rien inventé mais on réussit(ou eu l’idée) de pomper et de piocher des idées déjà bien établies ailleurs. Bonne lecture pour les curieux ;) Déso pour la longueur.

     

  • #2196818
    le 12/05/2019 par superzero
    Qui a tué les super-héros français ?

    ils ne font pas le poids face aux super-héros américains.


  • #2196833

    Les seuls à vraiment prétendre à l’étiquette "super-héros français" parmi les personnages évoqués ici sont Véga la magicienne (1906), Nyctalope (1911), ou encore Fantômas (1910).

    Pour les autres, c’est une autre histoire.

    L’âge d’or des super-héros, principalement des patriotes, éclata avec la seconde guerre mondiale bien que de rares et illustres prédécesseurs fussent déjà publiés peu avant comme Flash Gordon (1934) devenu Guy l’Éclair en France (1936), Superman (1938), Batman (1939)...

    Le premier super-héro patriote fut The Shield (1940) de chez Archie Comics mais le phénomène explosa chez Detective Comics (futur DC Comics) avec par exemple Green Lantern (1940), Wonder Woman (1941) ou Captain Marvel alias Shazam (1940) ou son concurrent Timely Comics (futur Marvel Comics) avec Captain America (1940) ou le moins connu The Vision (1940).
    Tous combattaient les zorribles nazis à l’exception de l’anecdotique Green Turtle (1944) qui lui combattait les envahisseurs nippons :)

    Les super-héros "français" d’après-guerre tels que Fantax (1946), Fulguros (1947), Atomas (1948) ou Satanax (1948) ne sont hélas que des copies inspirées des comics américains.

    Comme lot de consolation, il nous reste néanmoins Super Dupont du génial et regretté Gotlib et Héro Corp de Simon Astier, demi-frère de Alexandre Astier (Kaamelott).


  • #2196888
    le 12/05/2019 par Karim
    Qui a tué les super-héros français ?

    Super Soral : A le pouvoir de voir les menteurs.
    Super Dieudo : A le pouvoir de les déstabiliser avec une blague, sa quenelle envoie un rayon paralysant.
    Super Ryssen lui a trop de pouvoir, il n’a pas le droit de l’utiliser.
    À la Fin son Excellence Super Alain Soral devient Roi de France, Super Dieudo, Duc de Bretagne et super Ryssen devient Maréchal de France (Il a trop de pouvoir pas le droit de s’en servir, sauf si on le chatouille trop).
    J’oubliais Super Sigaux, elle devient ministre de l’agriculture et elle peut faire des quenelles pour toute la France en 30 secondes avec un four superpuissant.

     

  • #2196910

    La législation de merde tue la créativité.
    On s’expose, bien sûr, mais la créativité est à l’esprit ce que la liberté est au corps.


  • #2196966
    le 12/05/2019 par kantor
    Qui a tué les super-héros français ?

    Plus proche de nous il y avait aussi Docteur Justice...Qui tirait ses pouvoirs de sa formation de Médecin et de sa pratique des arts Martiaux comme le Judo...

     

    • #2197142
      le 13/05/2019 par Aiguiseur de guillotines
      Qui a tué les super-héros français ?

      Je crois que Dr Justice c’etait le karaté si je ne m’abuse


    • #2197761
      le 13/05/2019 par kantor
      Qui a tué les super-héros français ?

      @Aiguiseur de guillotines
      Il a une particularité, c’est qu’il est Judoka 6e dan et utilise souvent des coups liés au Karaté tout en expliquant les conséquences médicales en même temps qu’il frappe.
      De plus il travaille à l’OMS...


  • #2197135
    le 13/05/2019 par anonyme
    Qui a tué les super-héros français ?

    Quelqu’un a entendu parlé de AKIM ?

     

    • #2197345
      le 13/05/2019 par From Lignon
      Qui a tué les super-héros français ?

      Je pense que oui. Akim était une bande dessinée (format de poche) dans les années 70. Le héro Akim se battait contre un grand singe et protégeait la jungle.. C’est avec ce genre de bouquin que j’ai appris à lire ;)
      Pouvez-vous me confirmer que c’est bien de ce Akim là auquel vous faites allusion. !


    • #2197512
      le 13/05/2019 par Karim
      Qui a tué les super-héros français ?

      Akim le fils du forgeron ?


  • #2197202
    le 13/05/2019 par anonyme
    Qui a tué les super-héros français ?

    C’est chiant les super-héros avec leurs super-pouvoirs qui leurs permettent de super-tout-casser.
    Je préfère des Arsène Lupin ou des Godefroy de Montmirail.
    Tous les héros américains cassent tout d’ailleurs depuis quelques années. Plus le budget est grand plus y a de casse.
    Les futurs remakes : Maman j’ai cassé l’avion, cherie j’ai cassé les gosses, Casse vers le futur, Casse tout avec les loups ....


  • #2197234
    le 13/05/2019 par ladko
    Qui a tué les super-héros français ?

    Le super-héros portait généralement son slip par dessus son futal.

    La mode a changé...


  • #2197412
    le 13/05/2019 par Fracas
    Qui a tué les super-héros français ?

    On peut rééditer ces ouvrages,mais c’est tout le pays qu’il faut faire renaître de ses cendres. L’oligarchie mondialiste,aidée en interne par des nervis sans foi,ni loi,a tout dévasté depuis les événements de 1789. Cette dévastation,s’inscrit dans un vaste plan de destruction,qui s’étend sur le très long terme,et qui vise non moins que la servitude du peuple français,sans la moindre concession. Et par dessus tout,et pour arriver à ses désasteux desseins,la caste prédatrice s’entête à humilier la nation,la dévaloriser à ses propres yeux avant de lui asséner le coup de grâce. C’est,à l’évidence,sous cet angle qu’il faut comprendre l’enterrement de l’avion Concorde,cet avion qui a suscité le plus vibrant hommage,des nations honnêtes à travers le monde,pour l’excellence de l’ingénierie française. Hélas,on sait que le champs de ruines en France pullule de tels désastres,et de pires encore....On ne balaye pas un projet de cette envergure,sous prétexte que l’avion a crashé. Avec ce genre de pitoyables et coupables motifs,il n’y aurait plus un seul avion dans le ciel...
    Pour revenir au vif du sujet,rappelons que les forces vives du pays,ne ménagent aucun effort pour la résurrection du pays,mais cela est dialectiquement insuffisant. D’ailleurs,le mouvement des GJ,même s’il est rentré dans une phase de ralentissement,il a durablement réveillé le peuple et lui a montré clairement son bourreau,et,par la même,souligné un autre aspect majeur,celui de la nécessité de rompre avec l’improvisation pour privilégier une autre vision,celle validée invariablement par l’Histoire : mettre en œuvre une stratégie qui s’appuie sur l’organisation des masses populaires,massivement mobilisées autour d’un projet de société,soigneusement conçu et clairement formulé,où se reconnaît la nation dans son immense majorité. D’une telle dynamique,émergerait,forcément,un guide,c’est-à-dire un leader,dont la sagesse guiderait les masses et réajuste la trajectoire,par anticipation, et autant que nécessaire,pour rester dans la droite ligne des horizons,faits de l’espérance d’une nation,dont le moral est sérieusement et tristement affaissé...
    Mais un peuple,forgé et formé le long de son histoire aux dures labeurs,et,malgré l’engourdissement de ses bons réflexes sous l’effet des ténèbres de l’avilissement,saura reconnaître l’appel de ses bons pasteurs.
    Le temps court,l’oligarchie est impitoyable,la nation souffre,l’Histoire tire l’alarme...


  • #2203337
    le 22/05/2019 par jo_zirk
    Qui a tué les super-héros français ?

    et Heracles ? c’est du boudin ?
    c’est lui le prem’s !! na !

    et cote nana, on a aussi la belle Atalante
    comme ça les feministes sont contentes

    Les Comic’s ricain (que j’aime depuis Fantask, Marvel, Strange...) sont en quelque sorte la mythologie US


Commentaires suivants