Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le film Wonder Woman interdit au Liban à cause de Gal Gadot, actrice israélienne sioniste

Le pays du Cèdre ne diffusera pas dans ses salles le blockbuster américain parce que son actrice star, qui joue la guerrière amazone, est israélienne. Cette décision annoncée par le ministère de l’Intérieur se fonde sur une décision du bureau de boycottage d’Israël, relevant de la Ligue arabe.

 

En une nuit, toutes les affiches ont été retirées des rues du Liban. Le film aurait dû y sortir ce jeudi 1er juin. Chargé du boycottage de tous les produits israéliens, le ministère libanais de l’Économie et du Commerce avait recommandé dans un communiqué à la Sûreté générale, d’empêcher la projection du film. Le ministère de l’Intérieur a finalement décidé d’interdire la superproduction Wonder Woman, en raison de la nationalité israélienne de Gal Gadot, l’actrice incarnant la super-héroïne à l’écran.

[...]

En 2014, l’actrice incarnant Wonder Woman avait déjà défendu sur Facebook l’offensive meurtrière israélienne contre la bande de Gaza.

« J’envoie mon amour à l’ensemble des citoyens israéliens, en particulier à ces garçons et filles qui risquent leur vie pour protéger ma patrie contre les actes horribles menés par (le mouvement islamiste) Hamas, qui se cache comme des lâches derrière les femmes et les enfants ».

Née à Rosh HaAyin, non loin de Tel-Aviv, Gal Gadot avait effectué un service militaire de deux ans et elle était instructrice au combat pour les jeunes recrues de l’armée israélienne.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

« Nous avons le devoir sacré de défendre le monde... »

 

Sur la résistance palestinienne, lire chez Kontre Kulture

 

Sionisme et cinéma, sur E&R :

 






Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents