Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Qui est Mikhaïl Michoustine, nouveau Premier ministre de la Russie nommé par Vladimir Poutine ?

Quelques heures après la démission du gouvernement russe et de son chef Dmitri Medvedev, Vladimir Poutine a proposé le chef du Service fédéral des impôts Mikhaïl Michoustine au poste de Premier ministre. Celui-ci a accepté.

 

 

Ayant accepté la proposition de Vladimir Poutine, Mikhaïl Michoustine va devenir le nouveau Premier ministre de la Russie. Selon l’agence RIA Novosti, sa nomination devrait être soumise, le 16 janvier, à l’approbation de la chambre basse du Parlement russe.

Âgé de 54 ans et inconnu du grand public, il était jusqu’alors à la tête du fisc russe depuis avril 2010. Mikhaïl Michoustine n’a pour l’heure fait aucune déclaration, seules quelques photos de sa rencontre avec Vladimir Poutine ayant été diffusées par le Kremlin. Il succède ainsi à Dmitri Medvedev, qui avait plus tôt annoncé sa démission après le discours annuel du président russe à l’Assemblée fédérale. « Nous, en tant que gouvernement de la Fédération de Russie, devons donner au président de notre pays les moyens de prendre toutes les mesures qui s’imposent. C’est pour cela [...] que le gouvernement dans son ensemble donne sa démission », avait expliqué celui qui est désormais l’ancien chef du gouvernement. Une démission approuvée par le chef d’État russe qui, dans la foulée, avait remercié les membres du gouvernement pour leur collaboration. Le Premier ministre démissionnaire s’est vu proposer par Vladimir Poutine le poste de vice-président du Conseil de sécurité de Russie, qu’il a accepté.

Mikhaïl Michoustine, figure nouvelle de la vie politique russe, arrive dans un contexte politique particulier : en effet, le président russe vient d’annoncer une réforme constitutionnelle majeure. Dans son discours annuel à l’Assemblée fédérale, Vladimir Poutine avait notamment évoqué son souhait de renforcer le rôle du Parlement dans la formation du gouvernement en proposant de lui donner la charge d’approuver le Premier ministre ainsi que le pouvoir de contraindre le président à respecter cette approbation.

 

L’analyse de Xavier Moreau :

 

L’analyse de Pierre Gentillet :

 

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour connaitre la Russie je peux vous dire qu il y a un vrai pouvoir d achat la bas. Les boutiques, les restaurants, sont pleins. ca consomme en masse et de tout, tout cela dans une ambiance joyeuse, securitaire et en famille. je n ai jamais vu une ville plus propre que Moscou, meme zurich. le soir du reveillon, 10 millions de moscovites dehors, pas un seul papier par terre, pas un ! La fete partout, des animations pour parents et enfants et concerts publics dans chaque rue. Pas de bouffe industrielle, on vous sert du bon et du frais. Pas un seul mandiant dans la rue, leurs pauvres sont pris en charge. pas de violence. Moscou la plus belle ville du monde a noel pendant un mois. Des illuminations de bon gout partout, chaque arbre, chaque batiment, chaque monument. un conte de fee. Et je ne vous parle pas de la feminite et de la beaute des femmes russes...

     

    • @culturovore

      La différence entre la Russie et la France, c’est que les Russe ont un président digne de sa fonction et fier d’être Russe .Poutine aime son peuple et le fait savoir parce qu’il en est fier , et son peuple le lui rend bien .
      En France c’est carrément le contraire "microbe" n’aime pas la France et ni les Français .Si son peuple l’insulte depuis plus d’un an ,c’est parce qu’ils le détestent il brade le pays, laisse s’installer des étrangers en les rémunérant, les soignent gratuitement pendant qu’il fait tabasser son peuple par sa milice depuis plus d’un an .L’image de la Capitale est déplorable .La corruption s’est installé à tous les niveaux de notre institution .La bouffe industrielle qui est à gerber, a envahi le pays de la meilleure gastronomie du monde, la clochardise a remplacé les illuminations et pour Noël les commerçant et restaurants ont regardé passer les manifestations .
      Ce pays est devenu en l’espace de 2 ans et demi un cauchemar .E nous en sommes paraît-il qu’au début .Nous avons des fous au pouvoir qui sont là pour détruire ce pays .C’est leur mission .


    • @culturovore

      Peut-on réduire un immense pays comme la Russie à Moscou, à l’instar de la France à Paris ? Sérieusement ?
      Parlez nous de Kazan, saint Pétersbourg, de Volgograd etc


    • Pour avoir passé quelques jours à Moscou en 2015, je confirme.
      ambiance au quotidien détendu et pleine de surprises toutes plus enthousiasmantes les une que les autres.. le bonheur !! Le tout avec beaucoup de simplicité et de gentillesse.
      C’est d’autant plus dur de voir l’état de la France après ça.


    • À dixi

      Ce que tu dis est bien vrai ...

      Les gênes de la France renaîtront peut-être ailleurs, un jour ...

      Il semble tellement qu’en France tout soit mort.

      Les Français abandonnent tout : leur langue, leur culture, leur histoire, leur religion, tout ...


    • Vous passez quelques jours dans la capitale et vous connaissez déjà la Russie, en circulant uniquement dans les grandes artères de cette ville où tout est fait pour mettre en effervescence le touriste, parfait consommateur mobile, il y a cette fameuse phrase Moscou ne dort jamais. C’est vrai. c’est joli, pour oublier tous les soucis que même des pauvres dans ce pays oublient leurs dettes, juste courir dépenser le peu de sous pour se donner un peu de joie, le russe n’est pas comme le français râleur..Par contre avez-vous été dans des coins reculés de Moscou qui n’attirent pas le regard, pour observer ce qui se passe, surtout près des poubelles. Justement comme vous dites, pas de mendiants dans la rue, parce que tout est mis en place pour les chasser le plus loin des regards dans ces beaux coins de Moscou, où vous avez uniquement mis les pieds. Le plus choquant, pas de violence, je vais dire que vous avez eu de la chance, parce que beaucoup de touristes français, arrivent dans notre pays, pensant découvrir l’aventure d’un conte de fée, n’étant pas sur leur garde se font voler. Dans les faits divers, souvent des français à être victimes de vols, et je trouve étrange qu’aucune victime française n’ait jamais mentionné ces choses chez eux. C’est vrai à Noël tout est beau à Moscou, également Saint Peterbourg, vous avez fait un mois à faire des excursions et à marcher un peu dans la ville, où il existe un service de nettoyage important pour satisfaire le tourisme, mais arrêter de vous vanter de connaître la Russie, vous risquerez d’être déçu à voir certaines choses sur vos yeux. Vous êtes dans le complexe de reniement de votre pays, en pensant trouver meilleur ailleurs. Il y a les mêmes problèmes en Russie qu’en France, et même davantage.


    • Insinuez-vous que la France doit sa perte de qualité de vie parce qu’elle serait devenu une province africaine sous l’influence américaine..... et que des verrous sont mis sur les possibilités du réveil de l’âme caucasiennes .... par certaines personnes facilement identifiables ??


    • À Sergey

      Plus que "complexe de reniement", je dirais ressentiment, dégoût, ...

      Peut-être la France devrait-elle accepter la noyade que le CRIF veut lui infliger, mais en lui agrippant le cou pour l’emporter au fond de l’abîme, dans la mort.


    • @ Sergey
      OK. Tu connais bien la Russie, de l’intérieur, bien mieux que nous ici, puisque tu y vis.
      Mais, tu vois, on peut facilement te retourner l’argument, pour des mêmes raisons.
      Il ne s’agit pas sonder deux pays à un instant "t" et de les comparer sur des mêmes indices.
      Les temps historiques ne sont pas identiques, les points de départ non plus, même si, par la force du mondialisme (et ses moyens de communication), on a une convergence vers le futur.
      Si l’on compare l’état des 2 pays depuis, disons, les 20 dernières années, il est tout de même très clair que la Russie s’est redressée comme jamais depuis 1917.
      Alors que la France - et nous autres Français sommes quand même bien placés pour en témoigner - n’a fait que descendre pratiquement dans tous les domaines.
      Si tu n’est pas d’accord à féliciter la Russie et ses dirigeants pour leurs accomplissements, c’est une chose.
      Nous, ici (je ne pense pas me tromper en le disant) nous sommes intéressés en priorité à récupérer et nous réappropprier l’identité historique et spirituelle de notre pays qui est (nous en avons la ferme ! conviction) en grave danger. En extrême danger de disparition, de l’intérieur même.
      Dieu merci, ce n’est pas le cas de la Russie et si vous êtes un Russe authentique qui aime son pays, vous devriez vous en réjouir.
      Nous ici (et peu importe si vous voulez le croire ou non), nous luttons pour la survie de notre pays, la France. Il s’agit de pas moins que cela.
      Si l’on semble dénigrer notre pays, alors il s’agit de l’oeuvre sournoise et malfaisante de nos dirigeants, qui à l’opposé de votre Poutin, n’ont cesse de vouloir nous tranformer, par tous les moyens médiatico-politique et institutionnel, en somme, depuis l’école des tous petits, puis par tous les étages des institutions de l’Etat... en limace lgbt impotant sans volonté sans idéal sans identité sans famille sans enfant sans race et sans dents...
      Si tu en a un petit doute, lis un peu plus d’article par ici. Ca doit pas être difficile à en trouver.
      Pour ma part : Longue vie à Monsieur Putine et à la Russie éternelle.


    • @hercule
      J’ai vécu dans le sud de la France durant 2007 à 2008, j’ai pris un peu le pouls de la société française. Je me rappelle que je disais à un français qui aimait se moquer de moi, que la Russie deviendra bientôt la première puissance du monde, la seule chose que cette personne pouvait dire, nous sommes pauvres et nous sommes une dictature. et rien de tel n’adviendra. D’ailleurs, j’ai observé le comportement des gens, durant la présidentielle, je peux dire qu’il y a un fort courant socialiste, et que les parties comme le fn, étaient bannis, justement j’ai dit ouvertement aux gens que je côtoyais, le candidat pour lequel j’aurais voté, JMLP. J’ai découvert que ce pays n’aime pas les gens avec une vraie autorité, et qu’ils préfèrent les gens lâches, sournois et opportunistes. À l’époque, Poutine était l’homme à ne pas citer. Donc le problème de la France, n’est pas seulement politique, mais aussi social, culturel, et religieux. Je vais vous faire une parole de Poutine, lui-même a dit que si son pays a vu un vrai changement, c’est uniquement pour son retour vers Dieu, quelque soit la religion. En France, l’athéisme prend de l’ampleur, parler de Dieu est une sorte d’horreur absolue, peu de foi et c’est le chemin à la tolérance avec tous les festivals qui suivent derrière pour endoctriner. “Justement, il y a ce français Depardieu, ayant obtenu la nationalité russe, qui s’est permis d’offenser les chrétiens russes, le jour de la veille de Noël sur la chaîne de télévision publique canal 1, ayant dit qu’il est athée et que Noël n’avait aucune importance pour lui, il a comparé le Seigneur Jésus Christ avec un cochon sacrifié, voici exactement ce qu’il a dit : Ça ne signifie pas qu’un cochon terminera sur une croix, mais dans une casserole. Mais c’est le même sacrifice. Oui dans la casserole, et il est satisfait, il me regarde (Depardieu imitant l’enfant Jésus qui tend les bras sur une icône), et c’est bien”.
      Beaucoup connaissent la vie de Depardieu en Russie, certains disent l’homo-socialiste, a mis en colère toute une population avec l’animateur télé qui appartient à la communauté toute puissante. J’ai raison de dire que vous vous reniez, premièrement votre foi chrétienne, vous avez donné pouvoir à une autre religion, la république laïque qui passe en première position, ensuite dans la tolérance de cette religion, ce pays fait venir des migrants qui n’ont rien en commun dans la culture et la religion, pour qu’il y ait une opposition de forces.


    • @hercule
      (suite)
      Maintenant, revenons à la Russie. Il y a trois courants politiques dans le pays, les monarchistes, les libéraux et les communistes. Les monarchistes sont les plus nombreux dans la population, pourtant ils n’ont pas encore récupéré le pouvoir. En réalité, contrairement à ce que vous pensez à l’étranger, Poutine n’est pas du tout aimé, mais il aime le pouvoir et tout le monde le sait, depuis qu’il l’a obtenu durant la Russie en plein communisme. C’est un libéral, et lui et son entourage de la communauté toute puissante, jonglent avec ces trois courants politiques. Communistes et monarchistes tentent de récupérer le pouvoir, les libéraux s’affrontent en deux camps, ceux qui entourent Poutine et ceux de l’opposition avec l’oeil des puissances occidentales. Poutine qui aime le pouvoir, a été un bon médiateur pour satisfaire le maximum, il a pris des décisions pour bâtir ce pays, et il s’est entouré des personnes nécessaires, le maire de Moscou est un parfait exemple. Il faut avant tout féliciter les gouverneurs, ce sont eux qui prennent les décisions pour le développement de leurs régions, le président supervise. Ensuite, la Russie a cherché à commercer avec tous les pays, elle n’a pas fait comme votre pays, de choisir en fonction de la bonne santé de l’économie d’un état, la Russie considère que tous les pays ont des atouts et qu’il suffit de mettre en place les structures pour permettre le développement et les échanges, et non à établir une structure unipolaire, où les décisions se décident d’un seul camp. Économiquement, la France n’a pas fait le bon choix dans un monde en mutation, elle est restée toujours dans son mode d’influence néo-coloniale et dans sa petite matrice en choisissant des partenaires uniquement avec l’économie avantageuse. Le président russe lui-même a critiqué les erreurs de votre pays, normalement la France devrait être l’une des premières puissances si elle avait bien structurée son marché, surtout en Afrique. Rien de tel n’a été fait, ce fut du sabotage, et en persistant que tout a été bien fait. avec la population en parfaite symbiose avec ces dirigeants sur le coup. La France n’a jamais cherché à relever les défis qui l’attendait, elle s’est basé sur un patrimoine adopté depuis des siècles, dans un monde en mutation ça fait vieux, et il faut toujours chercher à s’imposer par la force pour conserver sa place.


  • Il a une bonne tête !...


  • La Russie met en place des spécialistes à chaque poste .Cela change sacrément de nos guignols qui arrivent de nulle part et seraient spécialistes de l’enrichissement personnel .Ce n’est pas le même métier et d’ailleurs, il suffit de voir simplement le résultat.

     

  • Cette réforme constitutionnelle est risquée pour l’intégrité et la puissance de la Russie, dans la mesure où le parlement peut subir l’influence, voire la pression d’un certain deep state.

     

  • Xavier Moreau et Elena Volochine,

    Comparez ces deux commentaires sur la décision
    de V Poutine et le sens général du contexte russe ,
    et vous aurez saisi le fil rouge qui séparent amis et ennemis
    des Nations .Le problème c’est que nos ennemis sont les maîtres
    de notre information publique..
    Ces ennemis communs sont tapis dans l’ombre de la Russie
    et au pouvoir en France .
    La décision de Poutine les a encore pris de court .
    La pleurniche d’Elena Volochine et du "Monde" va s’amplifier .


  • il a l’air de rigoler uniquement quand il se coince les doigts dans la porte, et encore.

     

    • Et non, il ne rigolera pas ; les ricaneurs en seront pour leurs frais, mis au frais, enfin, peut-être.
      Chez nous, ça ricane beaucoup, et ça sort de l’ENA ou des mains d’une prof, et ça pérore sans la moindre compétence/expérience dans des fonctions de la plus haute importance.
      La France sert actuellement de contre-exemple au monde, en politique. Faire tout le contraire, c’est impératif.


  • Comme disent les Anglais, wait and see....


  • Si on applique les analyses de physiognomonie d’Alain Soral, on comprend que Medvedev est un mâle béta que Vlad pose et dépose au gré de ses stratégies politiques. Medvedev a une bien gentille tête de clerc de notaire de la Mayenne et le charisme flamboyant d’un chapon (rassurez-vous, rien à voir avec les moins 40 de la brioche Hollande au charismomètre). Donc Medvedev n’offre pas une démission de protestation mais de complaisance : il est, par nature, sincèrement heureux d’être l’obligé du mâle alpha.

    Et la Russie peut remercier ce béta loin d’être bête : avoir conscience de ses limites, tenir son rang en servant de fidèle second à plus doué que soi, savoir mettre son égo à disposition du plus apte à faire advenir les destinées, voilà une qualité d’humilité qui a manqué aux petites frappes de la dissidence. Si la Belghoul, le Laïbi, le Lapierre, le Conversano, le Papacito et autres apprentis cheftons s’étaient rangés humblement comme un seul homme derrière le mâle alpha Alain Soral, et bien la dissidence s’appellerait le gouvernement.

     

  • Les villes russes sont formidables, au moins les Russes sont sympas, sont prêts a vous aider dans la rue, la nourriture est excellente, abondante, caviar et knockies, les jeunes sont beaux et les médias ne racontent pas de conneries. La foule est d’une couleur homogène et personne n’a leur de son ombre ou rase les murs. Les filles sont saines et l’ancien problème d’alcool tend à se resorber ! Quelqu’ un veut il oser la comparaison avec les grandes villes USA ou francaises ?


  • ...c’est pas la gueule des avortons qu’on a chez nous


  • En fait le plan de modernisation et de digitalisation de la Russie lancé par Pourtine de mémoire il y a plus de 10 (je n’ai plus la date en tête) comporte 3 grandes phases (les deux premières étant finalisées avec succès, Mr Michoustine a en charge la réalisation de la 3 eme phase la plus complexe :

    1 - La digitalisation des services a haut traitement de données : les Banques, les Telecom, les assurances etc et.... l’administration centrale Milhail Michoustine a pris en charge cette digitalisation pour les impôts au sens très large (collectivité, immobilier etc..) et il s’est fait remarqué en mettant en place plusieurs innovations permettant de décloisonner les services et d’améliorer la communication en supprimant les strates administratives intermédiaires (en plus du respect des budgets et de la rigueur) . il a été la locomotive de cette digitalisation que personne ne voulais au départ. (donc très gros caractère )

    2 la deuxième phase du plan a consisté a appliquer les principes de l’industrie 4.0 à l’économie industrielle Russe (gestion des flux Gazprom Neft par intelligence artificielle, logistique intégrée et prédictive par secteur ( Electronique,engineering etc..) , gestion temps réelle de la consommation d’énergie. Cette phase en cours de finalisation a été un succès exceptionnel grâce aux économies réalisés et au gain de performance atteint (notamment pour le gaz et le pétrole)

    3 la 3 eme phase qui doit débuter avec le Mandat de Mikhail Michoustine consiste en
    A - Finaliser la digitalisation des services gouvernementaux notamment en région et dans les collectivités
    B - Digitaliser l’éducation et la recherche avec de nouvelles approches d’enseignement comme Station F ou école 42 et la mise en place de grands programmes internationaux de recherche et de développement (type Airbus)

    B Tirer les enseignements de la digitalisation de l’industrie pour appliquer les mêmes principes a toute l’économie notamment l’agriculture, la pèche, les industries intermédiaires et les petites entreprises
    C : le plus gros pour la fin : la transformation des villes et mégapoles pour intégrer les pb du changement climatique, énergie, démographie, biodiversité par la mise en place d’une vision RUSSE des principes dis de SMART CITES
    a travers ces grands axes de transformation c’est bien sur tous les pb de société que va adresser la Russie : santé, sociale, etc..

    Le Carthaginois

     

  • Le président Macron a eu Mikhaïl Michoustine au téléphone.

     

Commentaires suivants