Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

RMC et Bourdin tentent de sauver la prestation lénifiante de Macron sur France 2

 

Il a beau être le chouchou des médias, précisément le candidat des médias dominants [1], de la puissance bancaire et du CAC40, Emmanuel Macron a du mal à convaincre de sa stature présidentielle, de son « épaisseur », comme l’explique Alain Madelin à Florian Philippot...

 

 

Casté en dernière minute par un Système affolé par la défaillance brutale de ses candidats naturels – Sarkozy, Juppé, Hollande et Valls – Macron montre des difficultés grandissantes face à une adversité pourtant pas bien mordante. Quand France 2 opposait l’aberrante Christine Angot au candidat des Républicains, c’est François Ruffin, l’inspirateur de Nuit debout, qui a été choisi par France 2 dans L’Émission politique de ce jeudi 6 avril 2017 pour déstabiliser Macron.

Macron répond à Ruffin qui l’accuse d’être le candidat qui fait « des cadeaux au CAC 40 » : « Je ne suis l’otage de personne et je ne sers personne... Je ne suis pas contre le CAC40 (…) Je ne suis pas pour le favoriser mais pas non plus pour lui taper dessus comme on fait à chaque campagne présidentielle. »

 

Normalement, Macron aurait dû avoir fort à faire avec ce révolutionnaire qui a agité les places des grandes villes françaises au printemps 2016. Ruffin se présente d’ailleurs sur une liste de gauche très antilibérale aux législatives de juin. Mais on apprend, c’est Le Parisien qui balance, que Macron savait et qu’il s’est préparé avec toute son équipe face aux questions du fondateur de Fakir.

 

 

Cela rappelle le championnat du monde d’échecs en 1972 en Islande quand Bobby Fischer était opposé au russe Boris Spassky qui disposait de toute une équipe d’analystes et de préparateurs d’ouvertures. Depuis, les choses ont changé puisque tous les champions disposent d’assistants qui aident leur candidat lorsqu’une partie est ajournée et que le coup suivant doit être remis sous enveloppe. Bref, la comparaison s’arrête là, et Le Parisien révèle que Fillon aurait lui aussi été mis au courant du nom de son invitée « surprise », une Angot qui serait restée 30 minutes dans son taxi pour que personne ne la voie arriver avant l’heure...

De la politique spectacle qui ne relève pas le niveau du débat, un débat qui n’a d’ailleurs pas eu lieu lors du fameux Grand débat diffusé un peu partout, et qui laissait 90 secondes de réponse par thème à chacun des 11 candidats... En démocratie, on fait ce qu’on peut avec les chronomètres et les pondérations des uns et des autres...

« Je porte l’alternance profonde, pas le tic tac droite gauche (…) Pour la première fois je dis que je veux faire venir gens de la société civile et réconcilier des familles politiques qui partagent les mêmes valeurs : les socio-démocrates, les écologistes raisonnables et européens, le centre, le centre droit, les gaullistes sociaux, la droite sociale et européenne »

« On va essayer de percer votre énigme », commence Léa Salamé, moins agressive que d’habitude. C’est peut-être l’effet anesthésiant des hormones de la femme enceinte, dont le compagnon n’est autre que l’agent américano-soiniste Raphaël Glucksmann, ce qui, dans un autre pays un peu plus épris de justice, aurait été considéré comme une sorte de délit d’initié...

 

 

Le débat entier est ici. L’impression qui ressort de ces 150 minutes est que Macron est l’excellent communicant d’un programme vague.

 

 

L’audience a été au rendez-vous avec 3,6 millions de téléspectateurs, selon France 2, soit 100 000 de plus que Marine Le Pen. La chaîne qui annonce, en direct par la voix du très mainstream Karim Rissouli, que 51% des Français devant leur poste ont été convaincus que le candidat sans étiquette apparente ferait « un bon président de la République ». Si ça n’est pas sortir la grosse artillerie pour Macron, on ne sait pas ce que c’est.

 

 

Notes

[1] Voici ce qu’écrit l’hebdomadaire Marianne de la candidate du FN, un résumé qui pourrait s’appliquer à Macron : « Immaturité politique, programme flou, manque de légitimité internationale, absence de soutiens à droite… Marine Le Pen semble aux portes du pouvoir mais les réserves à son encontre sont nombreuses. Y compris dans son propre camp. »

Macron, quand le socialisme montre son vrai visage oligarchique,
lire sur Kontre Kulture

 

La bulle Macron en plein vol, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Avec Macron on a remplacé le charisme, par la candeur du jeunisme. Au détriment de la virilité qui sied à un chef d’état. Allez savoir, s’il n’ y a pas là-dessous, une sorte de... "code" à décrypter, voulu par quelque association communautariste, qui déteste outrageusement toute forme de... "normalité"...



  • Macron est l’excellent communicant d’un programme
    vague



    donc une bulle de savon - mais une grosse ! (çà fait le même bruit qu’une petite quand çà éclate)

    Quand à François Ruffin, sa manie de mettre un polo par-dessus un t-shirt à manches longues - pour faire plus américain ? -, là je me dis qu’avec Poutou, ils ont vraiment le talent pour s’attifer !


  • Moi je n’ai pas regardé "OUI-OUI Trop-niais au pays des Zionists"
    Je l’avais déjà vu !


  • Vivement qu’il fasse pschiiit qu’on en parle plus ...

     

  • Quand je vois Madelin, je me rends compte qu’un peu de temps a passé depuis...
    Bon, on en est tous là, l’essentiel c’est d’y croire (oui, mais à quoi ?..)


  • Tu parles si notre homme en a rien à faire de son manque d’épaisseur ! Avec ce qu’il a au c. Pour le propulser , un baudet ferait l’affaire ! ( si d’aucuns n’ont toujours pas compris , laisse tomber ) .


  • Le cardinal Phillipot, excellent comme d’habitude. A Madelin qui donne ses conseils de vieux briscard : "On te fera venir (pour préparer le débat)... Allez, on va faire un tour dans le train fantôme !"
    Et bien justement monsieur Madelin (je ne doute pas que lui et ses frêres passent sur ce site...) : je passe souvent devant la maison qui fut celle de vos grands-parents, en bas de la côte, dans un village d’Indre-et-Loire... pas loin du lavoir et du monument aux morts avec la devise "On ne passe pas ! " Si vous êtes fidèles à vos racines, soutenez le camps patriote. Idem pour les autres "souverainistes" de droite.


  • Macron c est Madelin 2.0 version bêta


  • Il sera président, il est un bon communiquant, c’est un soldat désincarné, un agent sans âme. C’est Hollande avec des yeux bleus, 20 ans et 30 kilos de moins. La politique est morte.
    Je préfère macron que marine pour la simple et bonne raison que je n’ai pas envie que ce soit une innocente qui hérite d’une France en état d’effondrement irrémédiable.

     

    • n’importe quoi !
      Pour le bien de cette chère innocente Marine, qu’elle ne devienne pas présidente !

      Vous portez bien votre pseudo laflippe

      mais ce que vous dites c’est juste n’importe quoi... n’oubliez pas vos cachets pour dormir ce soir !


    • Euh ... innocente , innocente , faut pas pousser quand même ! Par contre Marion , si les François se reprennent , fera certainement mieux l’affaire , ...la prochaine fois peut être ? !.


    • N’importe qui peut faire mieux que Macron, déjà sarko c étais le vide sauf le discours de Toulon
      Avec Macron on a pris le pire de Hollande et sarko passé au mixeur
      Et ici on devrait éviter de donner à manger aux trolls
      Faut être aveugle ou corrompu pour soutenir un type aussi dénué de qualités intellectuelles
      On s amélioré quand on essaie de le faire pas quand on se complaît dans la compromission
      Macron c est le chouchou d Attali une marionnette sans face et sans âme née pour trahir et créer le chaos
      La seule chose respectable qu il pourrait faire c disparaître


  • Le % de personnes convaincues fait froid dans le dos bien que les biais sont importants. Primo : c’est comme poser la question de l’immigration aux lecteurs de Minute ou de Libé : il n’y a aucune représentativité dans l’échantillonnage, 2ndo : seules les personnes ayant accès et voulant répondre au sondage se sont exprimées. Les personnes convaincues de leur choix n’ont pas forcément intérêt à écouter leur candidat, surtout sil est de droite et qu’il va au charbon chez les bobos. Enfin, quels ont été les contrôles de ces données ? Les mêmes que pour les primaires du PS sûrement. On sait tous que ce genre de manoeuvre sert à crédibiliser le poulain aux yeux du public. Changer le sens de la question ("quel candidat vous inspire le plus de sympathie ?", "quelle prestation vous a le plus convaincue ?" etc.) et vous aurez des résultats loin de refléter les intentions de vote, déjà biaisées dans les sondages par application de coefficients arbitraires.


  • Attends, attends, aaaaaattends !! 51%+38%+37%+33%=195% ah non ! en fait c’est normal, ouf ! J’ai eu peur...

     

    • Le résultat du sondage c’est le pourcentage de personnes convaincues de stature présidentielle du candidat pour CHAQUE émission, donc il ne faut pas ajouter les pourcentages comme vous le faites.
      Vous avez cru qu’on vous prenait pour un con, ce qui en l’occurrence n’était pas le cas dans le sens où vous le compreniez, en revanche, le 51% de personnes convaincus de sa stature est juste un enfumage, là oui, on vous prend pour un con...


  • C’est vrai que l’entreprise du sondage de fin d’émission a été la cerise sur le gâteau moisi de cette émission.
    Et dire que j’ai passé 2h I’m enthousiasmer du vide qu’il incarnait enfin à une heure de grande écoute... et bien non le petit sondage qui rachète n’importe quel trou d’air


  • Bourdin hurle sur tous les toits qu’il est indépendant ceci cela.. OK cher libre Bourdin ; avec tant d’heures d’antenne le matin : une matinée entière, sujet : histoire de la palestine et du sionisme. Chiche ? et sans filtre sinon pas drôle ;).. Chiche Bourdin ?*

    J’attends.


  • Meilleur score de l’émission, ca fait réfléchir sur la faiblesse du peuple.
    Comme le dit Todt, Macron est le meilleur pour occuper le terrain et ne rien dire.
    Il est très fort en duel et en débat, beaucoup plus transparent sur des débats à 5 ou à 11 candidats.

    Retailleau a été explosé hier, ce n’est pas une surprise, même Philippot avait été bousculé par ce même Macron fin 2016 et chez Pujadas.

    Il ne faut pas le laisser parler, c’est une machine, un moulin, très offensif et de surcroit.


  • Quand t’as pas mal vécu et bourlingué, croisé du monde tous les jours dans ton boulot et que tu as un sens de l’observation entraîné, tu vois immédiatement que Macron n’est qu’un acteur. Il a du talent, mais son regard trahit son discours appris et polissé.
    On veut nous imposer un président fake ?
    Fake Macron, en tout bien tout honneur..


  • Le fait que Macron soit le préféré des médias traditionnels est déjà suspect,
    ces médias et leurs « experts et journalistes » depuis longtemps ne sont plus digne de confiance, ce candidat virtuel créé de toute pièce n’a pas plus de valeur que les dires de ces même médias.


  • La mayonnaise Macron est de plus en plus indigeste.


  • Macron est toujours dans ses déplacements accompagné par une petite blackette à lunettes qui machouille invariablement son chewing-gum devant les caméras.
    C’est quoi le projet ? C’est quoi l’objectif ? Le mondialisme comme jamais bien sûr. Je leur conseille vivement de l’habiller d’une casquette "NY" pour parfaire le message et optimiser les intentions de vote des veaux-tants qui trépignent d’impatience de marcher au rythme du bâton du berger Macron (en prévision des saintes glaces, je repasse dés ce soir mon bonnet "Moscou", quand même !)


  • Prestidigitateur fécal.

     

    • Au crash test qu’appelle la recherche d’efficacité pour les cinq ans qui viennent, François Fillon présente trois atouts essentiels : l’expérience de gouvernement, la cohérence des réformes, la charpente des idées Même si nous ne sommes pas d’accord sur tout, force est de reconnaître qu’il est le seul à cocher ces trois cases.
      Dans un contexte de tensions internationales et d’urgence des transformations, la solidité qu’offre l’expérience du pouvoir sera déterminante pour assurer l’autorité et la sécurité de la France.
      Sur le sujet des réformes, le quinquennat écoulé montre qu’elles ne résisteront pas à des itérations timides et progressives, ni à des majorités de circonstances ; elles procéderont de la vision d’ensemble et de la cohérence que seul un travail préalable de fond aura permis de garantir.
      Enfin, le projet de François Fillon s’incarne dans l’héritage et les valeurs qui fondent notre projet de société. Ce référentiel culturel solide est indispensable pour entraîner la France dans une politique audacieuse au service des générations à venir.


    • Dina Varègue, je sais pas ce que tu prends, mais change de produit.


  • Les sondages ne sont pas crédibles, voir le chapitre de l’avant dernier livre de P. de Villiers,"Comment on a fait monter les sondages" lui même en a bénéficié.


  • Karim RISSOULI annonce que 51% des Français devant leur poste ont été convaincus...
    Certes, Macron étant un mondialiste, qui peut avancer que les 3,6 millions de gaziers devant leur poste sont Français ?
    Tandis que Marine...et même à 38% de 3,5 millions...

     

Commentaires suivants