Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Recherche d’emploi

Du chômage et de la prostitution en milieu journalistique…

En 2009, le journaliste et réalisateur Thierry Kruger effectuait une interview d’Alain Soral au Pays basque. La vidéo n’a été publiée qu’en juillet 2017, avec les pincettes d’usage dans la profession...

 

Le travail journalistique professionnel et sans compromis,
c’est celui d’Alain Soral, à découvrir dans l’émission
Soral a (presque toujours) raison :

 

Pour soutenir la réinformation patriote et indépendante,
rendez-vous sur la page de financement participatif
d’Alain Soral et son équipe :

(cliquer sur l’image)

 

Alain Soral dans le texte, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1782578
    le 11/08/2017 par Buleh GILA
    Recherche d’emploi

    Ah ben et ben merci Monsieur Kruger de nous éclairer sur la vraie nature d’Alain Soral.

    C’est toujours bien de rencontrer des travailleurs compétents qui remplissent proprement leur commande sans en laisser dans l’assiette ni sur la nappe.

    Encore qu’il en reste un peu à la commissure des lèvres.


  • #1782586
    le 11/08/2017 par Arthur
    Recherche d’emploi

    Toujours agréable d’entendre les analyses de ce grand philosophe contemporain, mais il faut hélas supporter les élucubrations de ce pauvre vendu au système qui a mis 8 ans (!) à écrire quelques phrases d’insultes qui raviront ses maîtres. Délai qui semble normal pour "quelqu’un" qui ignore le mot argument.


  • #1782618
    le 11/08/2017 par kribe
    Recherche d’emploi

    T. Kruger "journaliste", "réalisateur" et....PSYCHANALYSTE !!!!!!!!!!!!


  • #1782620
    le 11/08/2017 par Paul
    Recherche d’emploi

    Le texte a la fin est hors sujet et diffammant
    Et stupide, a quoi bon faire une interview pour ensuite delirer sur une pseudo analyse psychologique digne d un journaliste alcoolique
    Qui revient a insulter quand on est pas fichu d apporter la contradiction
    Ou a traiter de tous les noms une personne qui vient de partager cordialement le the et les biscuits une fois le dos tourne
    Ca confirme les analyses De Soral sur le metier de journaliste

     

    • #1783678
      le 13/08/2017 par Pépère Chouinchouin
      Recherche d’emploi

      Merci Paul ! Ton commentaire est très juste et a eu le mérite de me faire marrer dés l’aube :)


  • #1782624
    le 11/08/2017 par durandal
    Recherche d’emploi

    Toujours tout ramener au psychologisme et à la quéquette, symptomatique de la pensée femelle des post-soixante-huitards.

    Le commentaire puttasse de l’auteur défilant sur fond noir, c’est le summum de la lâcheté journalistique.
    Pourquoi ce journaliste ne propose pas une séquence vidéo où il mettrait en direct dans la gueule de Soral tout le salmigondis freudo-marxiste qu’il pond par écrit à la fin ? Parce qu’à mon avis cette séquence n’existe pas. Poignarder dans le dos c’est tellement plus courageux ! ça évite aussi de prendre une mandale par un type qu’on vient de traiter de demi-fiotte.

    Enfin, puisque l’on est dans le tacle pas cher, j’ai envie de demander à ce Kruger :
    à la louche, comment doit ont qualifier un gringo qui arbore encore le look estudiantin cheveux mi-long graisseux, barbichette sous la lèvre et boucle d’oreille malgré une quarantaine tassée, un type qui malgré une carrure honorable a des avant-bras de jeune fille ?
    Cet anarcho-communiste a-t-il fait l’expérience de la production une foi dans sa vie ?

    Soral, quelques soient ses faiblesses a le regard droit et franc. Et il se tient droit face à la vie, respect à lui pour être physiquement et conceptuellement un des derniers exemples pour la jeunesse de France.

     

    • #1783687
      le 13/08/2017 par Pépère Chouinchouin
      Recherche d’emploi

      Ya pas à dire, les gars d’E&R le 11 août jouaient pour l’or olympique de la quenelle coudée de 800 mètres ! Mdr^^Merci Durandal !


  • #1782630
    le 11/08/2017 par goy pride
    Recherche d’emploi

    Attendez ! Cette vidéo à 8 ans ?! Entre temps Soral n’a pas l’air d’avoir beaucoup vieilli !

    Donc si j’ai bien compris quand on fait une analyse sérieuse et sans concession du réel on est forcément un bisexuel refoulé, à l’affect dysfonctionnel...quand à ce journaliste avec son allure de mollasson à moitié obèse mon diagnostic est que ses burnes ont cessé de fonctionner depuis un certains temps. Depuis cet entretien 8 ans ont passé...il ne doit pas être joli à voir !


  • #1782633
    le 11/08/2017 par Treize
    Recherche d’emploi

    Qu’est-ce-que j’ai ri avec cette histoire de cheveux.

     

    • #1783161
      le 12/08/2017 par Al
      Recherche d’emploi

      Oui... comme quoi Dieudonné a raison : "Si tu veux faire marrer... dis simplement la vérité..."


  • #1782634
    le 11/08/2017 par scharff
    Recherche d’emploi

    C’est génial, en fait le mec pour s’excuser d’avoir une interview correcte qu’il sort 8 ans après, il est obligé de dire "oui il a l’air sympa et amical, mais en fait il est brutal et violent, il dit rêver de vraie démocratie mais en fait c’est un fasciste ; Il a l’air cultivé, mais il a mal lu ; il parle comme le peuple, mais en fait c’est un bourgeois ; oui il a l’air viril et sûr de lui, mais en fait c’est un pédé inavoué ; oui il a raison de critiquer BHL, mais lui il le fait par antisémitisme donc ça va pas..." A ce niveau de tortillage de fion, tu sais que celui-là, il est pas prêt d’être chômeur...


  • #1782641
    le 11/08/2017 par Polo
    Recherche d’emploi

    Huit ans ! C’est incroyable ! J’ai vu, voici quelques jours, cette interview sur un autre site. J’ai considéré les commentaires très négatifs du journaliste comme une génuflexion devant le Système, pour se dédouaner. Du genre : "J’ai interviewé Soral, ça me conforte dans ma certitude que c’est un monstre".
    Mais ce qui est encore plus incroyable, c’est que même huit ans plus tard, les analyses de Soral n’ont rien perdu de leur actualité. Chapeau, le monstre !

     

    • #1782767
      le 11/08/2017 par vincesampras
      Recherche d’emploi

      Oui, les analyses d’Alain Soral sont incroyables. Je croyais aussi que la vidéo avait été tournée cette année. Alain Soral a toujours raison et ne prend pas une ride. Impressionant.


  • #1782644
    le 11/08/2017 par Eric
    Recherche d’emploi

    Les textes d’intro et de fin sont d’un grotesque et d’un niveau " intellectuel " pathétique. Avec pour cerise sur le gâteau de la sous psychologie de bazar qui en est gênante tant elle est risible. Ce texte ô combien courageux me rappelle une interview de Chouard par un mec de gauche bien neuneu qui lui sortait des clichés affligeants à la chaîne.


  • #1782648
    le 11/08/2017 par réGénération
    Recherche d’emploi

    Très intéressant ce qu’y dit Soral sur le désir et le plaisir...

     

    • #1782790
      le 11/08/2017 par Le cycliste
      Recherche d’emploi

      C’est du presque Krishnamurti tout craché. Ce doit être ça le “presque toujours raison”.


  • #1782652
    le 11/08/2017 par LDG
    Recherche d’emploi

    En crachant sa valda, rancie par trop de rumination, ce petit monsieur (pour reprendre une expression de notre sociologue préféré), espère sans doute grimper laborieusement dans la hiérarchie de son ...métier.
    Mais au fait y a t-il quelqu’un qui se soucie de l’avis de Thierry Kruger ??


  • #1782661
    le 11/08/2017 par amejidonc
    Recherche d’emploi

    heureusement que la dissonnance ne tue pas sinon on n’aurait peut-etre jamais vu ce document exceptionnel hehe


  • #1782671
    le 11/08/2017 par Camille
    Recherche d’emploi

    Ce Kruger est-il le journaliste d’arte qui avait interviewé Soral et avait falsifié le reportage TV pour le discréditer ?

     

    • #1782707
      le 11/08/2017 par LB
      Recherche d’emploi

      Non, pour Arte c’était une dame qui parlait avec un accent allemand (interview réalisée vers 2015). Là c’est beaucoup plus vieux, quelque chose qui n’a jamais été diffusé. (étonnant d’ailleurs qu’Alain n’ait pas contrefilmé, mais à l’époque il s’en foutait un peu, et puis ses propos sont corrects malgré les messages écrits débiles du journaliste Kruger)


    • #1782736
      le 11/08/2017 par blanc cassé
      Recherche d’emploi

      Vous pensez à Thierry Vincent pour "Envoyé spécial". Arte, c’était une femme.


  • #1782695
    le 11/08/2017 par Rémi_Pierre
    Recherche d’emploi

    Qu’est-ce qu’il présente bien habillé en cycliste.

    J’en suis impressionné.

    Comme disait l’autre, "tout passe, tout lasse, sauf la classe" :-)


  • #1782706
    le 11/08/2017 par dixi
    Recherche d’emploi

    En fait, je crois que ce Thierry Kruger est venu apprendre ce qu’est le journalisme ,et n’a pas compris les explications d’Alain Soral ,c’est beaucoup trop compliqué pour lui par manque de niveau .Et c’est d’autant vrai qu’Alain au bout d’un moment lui dit que ces questions sont trop longues ,parce qu’il essaye de donner la réponse en même temps que les questions. Et Alain Soral lui fait une petite remarque journalistique à ce propos .Ce qui est dommage, c’est que la critique de Kruger vers Soral se situe en bas de la ceinture ,par manque d’arguments logiques ,et preuve d’amateurisme .


  • #1782709
    le 11/08/2017 par Yann Amar de Lachoa
    Recherche d’emploi

    Déjà le gars d’ ou il parle et c’ est quoi cette psychologie a deux balles ?
    A.Soral peut bien avoir les défauts de ses qualités, même un caractère rugueux et parfois des fils de pensées qui semblent contradictoires, mais si on peut fixer certains traits c’ est bien parce qu’ il est plus dans l’ honnêteté et évite de se soumettre aux codes du politiquement correcte du pouvoir médiatique et comme il est un personnage publique, et très relayé sur la toile, toute la malveillance et la mesquinerie haineuse spontanée ou sur commande profite de cette mise a nue pour des attaques lâches et veules ce qui est beaucoup plus facile que de débattre les sujets brillamment traitées dans ses œuvres ou d’ accepter une véritable liberté d’ expression et de véritables débats et ce Thierry Kruger dans ses commentaires c’ est sa nature et la mollesse de sa pensée soumise qu’ il exprime .


  • #1782713
    le 11/08/2017 par manou17
    Recherche d’emploi

    Pourquoi avoir attendu 8 ans ? pour mieux piéger et décrédibiliser quelqu’un dont les positions peuvent changer en fonction des événements ?

    Un coup d’épée dans l’eau...Par contre ce serait une excellente idée pour voir la cohérence des propos des politiques.

    Allez Thierry au boulot ?


  • #1782714
    le 11/08/2017 par prodome
    Recherche d’emploi

    Au final pourquoi Soral s’appuie sur Marx alors qu’il semble rejeter un bonne partie de sa pensée ?
    La lutte des classes est centrale dans la dialectique marxiste et c’est pas parce qu’il y a un lumpen-prolétariat objectivement au service du grand capital(c’était déjà le cas à l’époque de Marx) qu’il n’y a plus de lutte des classes...
    Ensuite la lutte des classes est dépassé par un mouvement dialectique qui abolit la propriété des moyens de production, l’argent, et l’Etat, pour arriver au communisme, il n’est donc pas dépassé par une propriété individuelle répartie dans les mains de petits entrepreneurs...là on est plutôt dans le proudhonisme qui me semble encore plus idéaliste que le marxisme...


  • #1782729
    le 11/08/2017 par Ignatius
    Recherche d’emploi

    Concernant la partie ou A. Soral parle de calvitie associée au fascisme et des cheveux longs associés au gauchisme, il faut savoir que les premiers fasciste Italiens au début du mouvement dans les années 1920, les dénommés chemise noires (camisie nere) , avaient les cheveux longs.


  • #1782738
    le 11/08/2017 par desgoutersdusystemedesgouts
    Recherche d’emploi

    Un grand merci à ce T.Kruger pour ce déterrage, qui me conforte dans l’idée que les analyses de SORAL sont toujours d’actualités et éminemment vraies 8 ans après (notamment sur les classes moyennes) ,exceptée la conclusion complètement erronée de ce journaliste.


  • #1782740
    le 11/08/2017 par Pamfli
    Recherche d’emploi

    A mon avis pour la jolie Alka Balbir, ce Kruguer ne fera pas l’affaire, ce sera un non négatif.


  • #1782743
    le 11/08/2017 par noel
    Recherche d’emploi

    Soral toujours droit dans ses bottes, d’une telle pertinence dans ses analyses. Bravo Monsieur SORAL , vraiment !

    Quant aux commentaires de début et de fin : affligeants ! Ce besoin de vomir de la psycho-socio de merde sur un homme complexe à des années-lumière des abrutis bidochons qui peuplent encore notre pays !

    Chez Soral, il y a du métaphysicien, du philosophe et du politologue de haut niveau ! Il y une dimension christique chez Soral et chez tous les gars et filles qui le suivent ! Le feu qui brûle en nous est le même que celui du Seigneur ! Il nous a apporté sa paix qu’il nous rend présente dans la tempête ! Son eau de Vie, son vin étanche notre soif et nous tempère.

    Il nous reste le cheminement soralien, digne d’un Socrate, avec une ouverture aux autres et au monde !

    Lorsque le lumpenprolétariat de connivence avec l’hyperclasse à savoir la racaille d’en bas et celle d’en haut ne pourront plus exercer leurs méfaits, vilenies, mensonges sordides car magasins vidés pour les uns, banquereoute financière et paradis fiascos pour les autres, on verra lesquels des deux protagonistes seront encore DEBOUT !

    Jérémie 9

    « …4Que chacun se tienne en garde contre son ami, Et qu’on ne se fie à aucun de ses frères ; Car tout frère cherche à tromper, Et tout ami répand des calomnies. 5Ils se jouent les uns des autres, Et ne disent point la vérité ; Ils exercent leur langue à mentir, Ils s’étudient à faire le mal. 6Ta demeure est au sein de la fausseté ; C’est par fausseté qu’ils refusent de me connaître, Dit l’Eternel.… »

    Les frères dont il est question ici suggèrent les deux côtés ambivalents de la nature humaine mais aussi comme les deux prototypes acolytes voyous, l’un du lumpenprolétariat (le clodo à la gare de Bayonne évoqué par Soral ou un gagnant milliardaire bidochon au Loto idem) et l’autre, l’Attali (le membre de l’hyperclasse à la « « philosophie » » dévoyée, le grand gourou des mitterand, chirac, sarko, hollande et auj. macron, toute la fine équipe, quoi !). !

    Consolez-vous les gars, tout à une fin y compris les Empires et il n’y aura plus besoin de le comprendre l’Empire car il expire à toute allure ! C’est rendez-vous au tas de sable ....


  • #1782751
    le 11/08/2017 par Willow
    Recherche d’emploi

    La fin de l’interview est tout bonnement grandiose. Le type reconnait implicitement qu’il vient de recevoir une leçon de journalisme et étrangement il n’en retient rien. En face à face, El Ombre est un guerrier, pas le moindre relâchement, il te les travaille au corps jusqu’à leur extirper leurs incompétences. Le plus drôle dans l’histoire est de constater que le mec ne se rend pas compte qu’il est KO. Face aux images et aux analyses, que peut-il dire à ses maîtres sinon « J’ai essayé ». Allez les challengers, levez-vous, El Ombre est là pour vous donner la leçon.

     

    • #1783156
      le 12/08/2017 par Al
      Recherche d’emploi

      Message à Thierry Kruger, s’il vient sur ces pages...

      On ne sent rien pendant le documentaire de ce que vous expliquez avant et après les images... alors, soit vous avez raté (au montage) votre documentaire, soit vous mentez pour ne pas être la prochaine cible de l’élite ("Thierry Kruger, le copain facho de Soral")...

      Á moins que contrairement à ce que vous dites, vous soyez tombé sous le charme et que vous ayez eu besoin de conjurer le charme pour coller à l’idée que vous avez de vous même...

      Dans tous les cas et malgré cela, votre travail est le bien venu, car ce qui en reste montre un Alain Soral développant une pensée qui fait mouche et les messages qui parviennent à passer enseignent sur l’état de notre démocratie schizophrène...

      C’est pas grand chose mais c’est déjà beaucoup... donc, merci....


  • #1782774
    le 11/08/2017 par bugs
    Recherche d’emploi

    Le JOB d’un journaliste (ça existe plus) est de transmettre l’information.
    Pas de l’analyser, pas de donner son avis, pas de juger !
    Mais d’informer, afin de permettre aux citoyens de s’informer, pour analyser et juger (décider) par eux-même …
    Mais dans une société de consommation, évidement, il faut qu’on pense pour nous, pauvre "goy" …
    Bravo Mr SORAL, comme toujours !


  • #1782856
    le 11/08/2017 par kamenka
    Recherche d’emploi

    Ce bonhomme me fait beaucoup penser aux gens que je rencontre souvent : ils font semblant d’être gentils et compréhensifs et après ils vomissent des sottises.
    Genre : traîtres en permanence mais avec le sourire pour faire croire qu’ils sont sympathiques, qu’ils ont tout compris et sont charitables.
    Mais non en fait, ce sont seulement des têtes à claques, qui se prennent au sérieux et sont des faux derches.


  • #1782896
    le 11/08/2017 par loubiat
    Recherche d’emploi

    Quel décalage entre le discours clair et franc de Alain Soral et les commentaires alambiqués vaseux et pompeux (pompants ?) en début et fin de reportage !
    Avec le premier j’irais bien boire un "gorgeon" , Quand à l’autre c’est "camomille" et encore !!


  • #1782938
    le 11/08/2017 par Tiriz
    Recherche d’emploi

    C’est marrant je suis tombé sur ce reportage de Kruger y’a 15 jours au hasard de mes pérégrinations sur YouTube. Et j’en avais déjà déduit que pour poster toute sa diatribe en juin dernier alors que sa prise de vue "underground" date de 2009, il y couvait déjà forcement une démarche attentiste et malsaine d’à l’époque de la rencontre, à un besoin d’aujourd’hui de se justifier en ressortant son vaseux "dossier" pour un combat de rats d’égouts dont ce Kruger seul connaît les réseaux.

    Reportage où encore une fois l’a controverse n’est pas portée sur les analyses d’un Alain Soral constructeur, mais sur l’habillage dégueulasse dont le système le couvre.
    Ça me fait toujours sourire ces gens qui pour se prouver à eux et aux autres d’être des esprits libres et "virils" postillonnent et chient des cacas de psychologue nerveux dans le dos du grand Grand Lion.

    Lorsque j’emprunte les analyses de ER ( qui par intuition pouvait souvent par avant être les miennes, mais que je n’ai réussi à réaliser et articuler pleinement que grâce au travail de cette équipe formidable ) et qu’on me rétorque :
    - Ouiae ça va on le connaît le discours de Soral...
    J’acquiesce et souvent cela suffit par un aplomb honnête à désarmer et assainir avec gentillesse des discussions où mes interlocuteurs (dépourvus d’idées au passage) sans doute s’attendraient à me voir me débattre comme un pauvre diable contre toute influence soralienne.

    Ce que ces gens ignorent toujours, c’est que leur mentorat c’est bien la TV, pendant que mon flair certain, m’en à toujours fait m’en éloigner et suivre d’autres pistes.

    La capacité à la reconnaissance due et l’honnêteté intellectuelle portent des signes sous-jacents d’une virilité beaucoup plus certaine que la démolition manipulatrice par une éponge idéologique en manque de reconnaissance portant bien plus ceux d’une sous-castration inféconde.

    Aussi les références aux expériences homosexuelles, pourtant entières et courageuses d’aveux ( toujours l’esprit du constructeur qui va au charbon ) afin de réduire ( comme Conversano le fait aussi en ce moment dans une vidéo ) Soral à un Mishima raté, achève de me convaincre que ces petites casseuses de dessous de table non de cesse d’ouvrir leur bouche à pipes pourtant débordantes, gorgées pleines des phallus du mondialiste.

    ( Pour preuves ? : Conversano = Vive l’Europe ; Kruger = LGBT herbivore )

    Merci de m’avoir lu.


  • #1782969
    le 11/08/2017 par Matthieu01
    Recherche d’emploi

    "Mais tu n’as pas à en placer une !" (19’20")

    Ce genre de phrase qui fait que Soral est haït des uns, fait que je renouvelle mon adhésion depuis 2011 malgré quelques divergences !


  • #1783024
    le 12/08/2017 par Emmanuelle
    Recherche d’emploi

    Que de journaputes, en mission télécommandée, aux trousses de M. Soral et depuis fort longtemps ! Le prologue et l’épilogue réquisitoires de Thierry Kruger me rappellent l’interview – accusation d’un autre Thierry, Thierry Vincent (celui-là) de France 2 !

    https://www.egaliteetreconciliation...

    Oser et écrire même ce qui est impensable pour tout esprit saint : réduire M. Soral, un écrivain et penseur incontournable, à un obsédé du mauvais juif ! L’affabulation pathologique sans vergogne ne connaît décidément aucune limite dans son ignominie et son mensonge endémiques.

     

    • #1783141
      le 12/08/2017 par bertin
      Recherche d’emploi

      A Emmanuelle...

      J’ai donné ma petite contribution spontanée
      à cette tribune.
      Vous me donnez l’occasion sur le fond et
      de manière significative de relever "l ’obsession
      du mauvais juif" de Soral .
      Je crois que Kruger,n’a pas compris que l’obsession
      n’est pas du coté de Soral...
      Que reproche-t-on à Soral ?...sa liberté de penser !
      Hors cette liberté permet d’analyser et de constater
      la prééminence d’une oligarchie qui est "obsédée "
      ,par le secret et veut et doit rester anonyme .
      La liberté de Soral est notre liberté ,
      et l’obsession de Kruger est celle de ses maîtres .
      La liberté est un combat exigeant et dangereux !
      Soral en paie le prix,respectons le .


  • #1783067
    le 12/08/2017 par vélo
    Recherche d’emploi

    Les commentaires anté et post vidéo sont bêtes.


  • #1783080
    le 12/08/2017 par bertin
    Recherche d’emploi

    Soral et Kruger...

    Soral est clair,sincère et très pragmatique .
    Kruger est gentil,pas clair,et énigmatique .
    Finalement ,kruger symbolise assez bien
    l’ambiguïté d’un milieu qui ne peut sortir
    des mâchoires d’un système dont ils ne
    tiennent pas les manches .
    La liberté de Soral exaspère les esclaves,qui
    ne peuvent ,ni ne veulent brisés leurs chaînes !

     

    • #1783148
      le 12/08/2017 par frederoc
      Recherche d’emploi

      Bonjour,

      La liberté de Soral exaspère les esclaves,qui
      ne peuvent ,ni ne veulent brisés leurs chaînes !

      C’est exactement ça. Et il n’y a pas que les journaleux, ça concerne tout le monde au quotidien. Les masses européennes occidentales, et particulièrement celles du secteur France, sont arrivées à un niveau de collaboration et de domestication, à mon avis, jamais atteint dans l’histoire de l’humanité.


    • #1783230
      le 12/08/2017 par bertin
      Recherche d’emploi

      A Frederic,

      Nous sommes évidemment d’accord .
      Pour arriver à une certaine liberté et responsabilité
      partagées,il faut beaucoup de temps et d’efforts .
      C’est un long chemin.
      Le mal actuel et profond que vous dénoncez est
      l’aboutissement d’une colonisation des esprits,
      entreprise depuis fort longtemps,et qui a permis
      la colonisation économique .
      Soral ,sonne le tocsin pour les peuples européens .
      Les attaques qu’il subit prouvent qu’il y a un écho
      qui inquiète nos adversaires .
      Enfin je veux y croire ,pas Vous ?
      .


    • #1783293
      le 12/08/2017 par frederoc
      Recherche d’emploi

      @Bertin.

      On veut tous y croire mais après il y a le réel. Et là .. . A titre personnel, je fais tout pour être connecté au réel sans le noircir ni l’embellir : Ce que je vois ou entend me pousserait à faire une conclusion célinienne.

      Cela dit, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.


  • #1783090
    le 12/08/2017 par Telecaster
    Recherche d’emploi

    Admettons que Soral ait une revanche à prendre suite au déclassement social subi par son père et aux coups reçus par lui dans son enfance . Admettons qu’il ait des comptes personnels à régler avec certains élus de Yavhé . Admettons que son logos impétueux le pousse parfois à des raccourcis trop rapides . Admettons qu’il soit difficile d’en placer une face à lui . Admettons qu’il y ait dans sa démarche la même part d’égo que l’on retrouve chez les artistes.
    Cela n’enlève rien à la pertinence de ses analyses et à son courage . . Soral le messager ne doit pas éclipser le message qu’il transmet .
    Rappelons que si Soral avait fait "téchouva " devant le Sanhedrin républicain, il aurait pu confortablement faire fructifier ses talents dans un quelconque média sous contrôle.
    Alors, sans idolâtrie ni culte de la personnalité, vive Soral !

     

    • #1783147
      le 12/08/2017 par kribe
      Recherche d’emploi

      Vous avez bien résumé ce que doit penser la majorité de ceux qui apprécient A. Soral, salut cordial..


  • #1783204
    le 12/08/2017 par kaya4
    Recherche d’emploi

    Et donc c’est censé réhabiliter Chouard, rendre le fait de l’interviewer raisonnable ?
    C est quoi la démarche ??... si Soral "A un problème avec sa teub"
    (ça c’est du grand journalisme !) Il y en a qu’on des problèmes de conception du monde et de logique.


  • #1783298
    le 12/08/2017 par max
    Recherche d’emploi

    C’est le Soral que j’aime écouter.


  • #1783301
    le 12/08/2017 par Mojo Risin
    Recherche d’emploi

    Alain Soral, en plus de ses autres qualités, est un poète.


  • #1783326
    le 12/08/2017 par graziano67
    Recherche d’emploi

    comment le journaliste peut arriver à ces conclusions ?


  • #1783392
    le 12/08/2017 par graziano67
    Recherche d’emploi

    Soral est excellent comme d’habitude.


  • #1783495
    le 12/08/2017 par Anti-sceptique
    Recherche d’emploi

    Je sais pas ce que ce Kruger à voulu faire passer, mais grâce à lui j’ai pu découvrir un Alain Soral qui n’a pas changé d’un iota dans ses convictions. La pertinance et la sincérité de son propos n’ont pas changé. Si il n’est pas capable de voir son message (ou se ment-il à lui-même ?) c’est son problème pas celui d’Alain. Pour ce qui est de sa saillie sur le fait qu’Alain "lit trop vite et mal", je doute que ce soit un argument objectif. Oui Kruger tu as raison de percevoir ton action comme un coup de "pute" tout le monde le comprendra comme cela.


  • #1783652
    le 13/08/2017 par kabouli
    Recherche d’emploi

    La petite propriété est morte et bien morte plus personne ne produira pour lui seul à charge pour les bonnes années d’en échanger les excédents ou de laisser cette activité au marchand. Aujourd’hui et c’est une invention majeure du capitalisme chacun travaille pour tous même si c’est sous la conduite d’une infime couche de la population les célèbres 1%. Le marchand s’est emparé de ce qui était jadis réservé au plus grand nombre.Le travail au lieu d’être une activité finie se succédant comme les saisons devient un projet de renouvellment perpétuel du désir si bien décrit par notre cycliste.
    La célèbre division du travail de Marx n’est pas autrechose que la présence de la collectivité au sein de l’activité sociale. Jadis l’homme travaillait pour lui et pour ceux qui avaient à charge de le défendre ou de célébrer le culte aujourd’hui avec le capitalisme chacun travaille directement pour tous c’est ce qu’on appelle le marché. Et bien sur ce sont les capitalistes qui se sont réservés la part la plus belle de cette nouvelle activité et ont laissés au peuple la part passive : le TRAVAIL.les capitalistes se réservent eux la part la plus spirituel ou comme l’affirme Soral le désir peut se développer à l’infini. Au prolétaire , à l’employé le triste plaisir dont parle Soral aux patrons mondialisés le désir infini de diviser c’est à dire d’organiser le travail et la vie sociale.
    On ne retrouvera plus les sociétés traditionnelles mais on peut encore s’emparer du plaisir confisqué par les maîtres de ce monde de ne devoir sa vie qu’a soi et a sa collectivité par la conquête de ce qu’il y de vraiment passionnant et spirituel dans le travail c’est à dire sa suppression infini.

     

    • #1783984
      le 13/08/2017 par bertin
      Recherche d’emploi

      A Kabouli,

      Le moyen âge a succédé à l’empire .
      Tout reste possible,y compris ,la chute
      de l’absurde !


  • #1783670
    le 13/08/2017 par fautqueçachange
    Recherche d’emploi

    Les commentaires ante et post vidéo sont le fruit de la lâcheté de ce ’missionnaire’ qui n’a pas pu les argumenter en face à face verbal. Comme ils constituaient l’objectif primordial de l’entrevue, il se devait (sous peine de représailles) de les placer au moins par écrit. L’oligarchie continue de croire qu’il suffit de dicter son opinion pour l’imposer.


  • #1783783
    le 13/08/2017 par jjsuisse
    Recherche d’emploi

    8 ans entre l’interview et le moment du commentaire post-prod et la mise à disposition de la dite interview... intéressant. Acte de manipulation classique, bref, on s’en fout, on a l’habitude en réalité.

    Je constate que le président reste fidèle à lui même. Homme libre qui nous pousse à le devenir. Respect.

    Et je ne savais pas que AS pratiquait le cyclisme. Très beau sport que je pratique intensément moi même en amateur éclairé (courses cyclo-sportives, 3 à 5 entrainements par semaine...).

    1- C’est un sport authentiquement populaire et français. Sur toutes les courses, dans chaque village, les gens t’encouragent, participent en bénévolat à l’organisation et le peloton n’est pas composé de li-li-bo-bo déracinés, mais plutôt du petit peuple, humble, qui a le sens de l’effort et la passion des territoires qu’il traverse.
    2- C’est une excellente leçon de vie. Quand tu as un dossard dans le dos, que le départ est donné, ne reste alors plus que toi face à la difficulté des routes montagneuses, face au réel. Quand tu fais une course de 180km et de 5000m de d+, seul l’effort, le dépassement de tes limites physiques et mentales te permettent d’aller au bout, de faire un temps. La position sociale disparait et l’esprit de camaraderie est fort dans le peloton. On ne se la raconte pas, on apprend à être humble, à accepter "un jour sans", à se lever à 4h30 du mat le dimanche pour aller à 150 bornes de là faire une course sous la pluie.
    Et j’emmerde profondément les cons (en général toujours le même li-li-bo-bo prompt à te faire la leçon et qui n’est jamais monté sur un vélo pour se taper un col) qui ne voient que le dopage quand on parle de cyclisme...

    Alors vive la France, populaire et authentique et vive le cyclisme, école de vie.

    ES


  • #1784584
    le 14/08/2017 par rose
    Recherche d’emploi

    je remarque surtout que Soral fait le boulot du journaliste tout en lui faisant remarquer son impolitesse et sa fourberie ! le mec aurait pu lui dire merci ! LOL


  • #1785885
    le 17/08/2017 par beebop
    Recherche d’emploi

    heu, y’a longtemps qu’on peut se faire greffer des cheveux et implanter des dents , et là 8 ans après cette itw , c’est encore mieux ! Sinon, mon très vieux père de 88 ans a encore toutes ses dents et tous ses cheveux , à peine gris !


Commentaires suivants