Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les femmes veulent des hommes

Mais le Système n’en veut plus

Le problème est très simple : en pays occidental « avancé », tout est fait pour que les hommes – la définition arrive – disparaissent, non pas au profit des femmes, parce qu’il faut des géniteurs pour assurer la survie de l’humanité, mais au profit d’un nouvel homme. Cet homme nouveau, on le sait, et on le voit chaque jour, s’est vu retirer une à une toutes ses prérogatives masculines, à l’image de la France qui s’est fait retirer un à un tous ses piliers de souveraineté : monnaie, politique économique, politique extérieure.

 

Cet homme nouveau, qui a été abondamment étudié, critiqué ou loué, qu’on soit rétrograde ou « moderne », a perdu certains pouvoirs, et il a gagné du confort, du divertissement, des possibilités de consommer. Il a gagné aussi la peur. Parce que depuis que les hommes n’ont plus le droit de se défendre, ou de défendre autrui – le secteur de la sécurité interindividuelle est en voie de privatisation sur le modèle de la sécu avec les mutuelles – il ne sait plus se défendre lui-même.

Le Système domine par la peur, celle du chômage, de la maladie, de l’exclusion sociale, de la solitude et, dernière née, du terrorisme. C’est pourquoi les médias dominants, qui sont la voix du Système, enjoignent de consommer de la relation, pour ne prendre que la peur de la solitude. Toutes les solutions proposées sont de l’ordre de la consommation. On consomme de la sécurité à tous les niveaux. L’homme moderne a été affaibli, il est devenu un consommateur de sécurité.

 

 

Les femmes, malgré l’idée répandue, n’ont pas récupéré le pouvoir perdu par les hommes. Elles n’en ont pas vraiment plus qu’avant, sinon celui de travailler plus et de consommer plus. C’est un deal perdant-perdante. Le pouvoir perdu n’a pas été récupéré horizontalement, mais verticalement.

L’homme, lui, s’est donc vu retirer progressivement tous ses moyens de défense, d’attaque ou de résistance. De résistance au Système et à son objectif politique de domination. L’homme assiste, impuissant, à l’écoulement tranquille de la violence dans les rues, les transports, les écoles, les entreprises, chaque lieu secrétant sa propre violence. Une violence voulue par l’oligarchie, avec en ce qui concerne la violence visible l’entretien d’un parc de racailles ou de proto-terroristes qui vivent dans une impunité quasi absolue.

Le dernier clip de Philippe Katerine illustre parfaitement cette évolution :

 

Un clip sociologiquement remarquable, qui montre que l’Homme a perdu son pouvoir de défense ou d’attaque, c’est-à-dire son pouvoir d’action sur l’environnement. La Femme, incarnée par la jolie Alka Balbir (oui, la fille du journaliste hurleur Denis Balbir) n’en est pas devenue plus forte pour autant. On remercie Philippe Katerine d’incarner à merveille cet homme mou et veule, que Houellebecq avait déjà dépeint dans ses premiers livres, avant de sombrer dans le roman de gare.

Une défaite pour les hommes ET pour les femmes, malgré la tentative féministe de criminaliser la race masculine dans son intégralité :

 

 

Le modèle masculin qui offrirait une résistance possible au Système en marche est naturellement démoli dans les médias, et assimilé au fascisme. Dans ce tweet, on comprend aisément la différence de traitement médiatique entre le gentil Trudeau et le méchant Poutine :

 

 

Trudeau incarne ce nouvel homme modelé par le Système, veule et destructeur de toutes les structures qui font obstacle à l’impérialisme du Marché, Cousin dirait de la marchandise. Poutine incarne la résistance à cette évolution programmée vers un nouveau modèle masculin, et il le fait avec lucidité et humour. Pêcher du brochet au harpon dans une rivière sibérienne, c’est un message envoyé à tous les occidentaux.

 

 

Il est encore temps de ne pas se faire complètement dépouiller par le Système, de ne pas céder aux peurs qui viennent d’En Haut (qui ressemble à une régie divine avec un curseur pour chaque peur), de ne pas craindre la solitude, la maladie, le chômage, la mort et les attentats, Un homme, c’est celui qui n’a plus peur. Et un homme sans peur, c’est un homme difficilement manipulable.

Contre le féminisme, avec Kontre Kulture

 

Le féminisme, ingénierie du Système contre les hommes et contre les femmes,
voir sur E&R :

 






Alerter

110 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1782961
    Le 11 août à 22:09 par Marie-Madeleine
    Les femmes veulent des hommes

    Pour rendre à César, ce qui appartient à César, c’est bien Alka, qui je crois, a écrit les paroles sur une composition de Philippe Katerine, toujours aussi drôle et talentueux.
    Le sourire d’Alka à la fin du clip est épique. Belle, intelligente et drôle et qui chante tout haut, ce que nous fredonnons tout bas...

     

    Répondre à ce message

  • #1782965
    Le 11 août à 22:20 par Jean
    Les femmes veulent des hommes

    Qu’elles commencent par être des femmes, le reste viendra.

     

    Répondre à ce message

    • #1783675
      Le 13 août à 07:21 par Leïla
      Les femmes veulent des hommes

      Ben non, ça ne marche plus comme ça. Que les hommes soient des hommes, le reste viendra, un homme habillé "précieusement" ça n’est pas très tentant. C’est devenu courant.

       
  • #1782981
    Le 11 août à 23:03 par Mojo Risin
    Les femmes veulent des hommes

    Un jour, je rencontre Philippe Katerine dans une file d’attente de la boulangerie en bas de chez moi. On se connaissait pas. Je lui explique que je veux faire une compilation CD de groupes et chanteurs locaux. Et est-ce qu’il aurait un titre. Il me dit appelle en fin de semaine. Il a été en studio, à ses frais et il était pas connu et il a écrit une chanson originale que j’ai eu, sans contrat, sans payer... tout ça pour mon petit projet. Et on se connaissait pas...
    Lui, c’est un homme.

    Et... Excellent article !

     

    Répondre à ce message

  • #1783012
    Le 12 août à 01:16 par Fabio
    Les femmes veulent des hommes

    Aujourd’hui, il est impossible pour un homme, aussi courageux soit-il, de défendre sa patrie en combattant le Système sans mettre en péril sa famille. Sachant que même en vivant de potager et de bétail à la campagne, on patauge toujours dans le Système sans le déstabiliser le moins du monde. Alors ? Que doit faire un homme "courageux" ? Prendre soin de sa famille en se soumettant au Système, ou le combattre en risquant sa famille ? Tout le monde choisi évidemment le "courage" de protéger sa famille en oubliant que les générations suivantes vont morfler grave à cause du Système qui se renforce. Les célibataires, volontaires ou condamnés à l’être, ont la chance de ne pas subir ce dilemme, mais pourquoi s’attaqueraient-ils au Système pour le bien des petits-enfants des autres ?

     

    Répondre à ce message

    • #1783369
      Le 12 août à 19:19 par Snoey76
      Les femmes veulent des hommes

      Très juste. Ça me parle.

       
    • #1783640
      Le 13 août à 03:08 par Sedetiam
      Les femmes veulent des hommes

      @Fabio,

      C’est très juste mais vous négligez les célibataires qui ont aussi une famille, voire pour les célibataires successifs, plusieurs. Sans parler des ascendants (Pas ceux de Hollande...).
      Néanmoins, deux éléments de réponses à votre pourquoi, si vous le permettez et qui remontent au loin :
      - Une légende amérindienne, celle du colibri.
      Elle raconte qu’il y eut un immense incendie de forêt et que tous les animaux terrifiés observaient impuissants le désastre. Seul un colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes d’eau dans un étang voisin pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, un tatou, agacé par ses allers-retours qui lui semblaient dérisoires, l’interpela :
      "N’es pas fou ? Tu crois que ce sont tes quelques gouttes d’eau qui vont éteindre le feu ?"
      Ce à quoi le colibri répondit : "Je sais bien que non, mais je fais ma part."
      Tous les animaux se sentirent alors concerné, chacun fit sa part, chacun à sa manière et la forêt fut sauvée.
      - Le second est l’allégorie de la Caverne selon Platon (opus VII de "La République"), qui prétend que la Lumière du Soleil que porte l’éveillé, l’éclairé à l’aube d’un jour nouveau, sera toujours plus importante que celle des ombres et des illusions que "le système" lui fait accroire et qu’il est de son devoir d’en transmettre le flambeau aux "aveuglés". Là aussi, selon moi, chacun à sa manière ; alors que Platon suggère qu’il en soit au péril de sa vie...

       
    • #1783826
      Le 13 août à 12:59 par killbill
      Les femmes veulent des hommes

      La seule révolution c’est de prendre soin de sa famille, de ses parents et d’être véridique dans le coeur.

       
  • #1783056
    Le 12 août à 07:17 par Bobforrester
    Les femmes veulent des hommes

    Bien vu et bien dit sans exageration

     

    Répondre à ce message

  • #1783154
    Le 12 août à 13:06 par Marde
    Les femmes veulent des hommes

    C’est bon ! Tout va bien ! Elles ont les arabes, les juifs, les nègres et tous les métèques du mondialisme plus quelques autres bougniakcs indéterminés !

     

    Répondre à ce message

    • #1784275
      Le 14 août à 11:19 par Zacko
      Les femmes veulent des hommes

      Tout a fait et j en faits parti, plus de 300 conquetes au compteur, je remercie chalereusement les victimes, les petites fiottes en tout genre et le tout je tiens a le preciser sans lacher un euro. Les femmes aiment les hommes qui les remettent a leur place.

       
  • #1783300
    Le 12 août à 17:18 par desgoutersdusystemedesgouts
    Les femmes veulent des hommes

    @wilfried et gentil goy
    Vous êtes complètement à côté de la plaque, je vous renvoie à l’histoire,
    les berbères sont de race blanche issue de métissage atlanto- nordique (vandales effectivement) essentiellement et romaine du fait de multiples invasions et des mélanges avec les autochtones. (rien à voir avec les peuples d’afrique de l’est etc...) D’ailleurs, pour les kabyles par exemple ils ont la peau laiteuse, blond aux yeux bleus pour la plupart. Un peu de révision vous feront pas de mal.

     

    Répondre à ce message

    • #1783334
      Le 12 août à 18:14 par Wilfried
      Les femmes veulent des hommes

      Que répondre à de tels délires, sérieusement ? Le plus troublant, c’est l’assurance avec laquelle cet individu balance ses aberrations.

       
    • #1783404
      Le 12 août à 20:13 par Iskandaar
      Les femmes veulent des hommes

      C’est beau de croire à des mythes...

       
    • #1783426
      Le 12 août à 20:37 par Leïla
      Les femmes veulent des hommes

      @desgoutersdusystème Bien dit !! Exactement !.Je suis berbère du côté de mon père, la plupart des gens ne font pas la différence ! Ils bug quand en plus ils comprennent que je suis chrétienne avec le prénom qui est le mien (pas toujours évident).

       
    • #1783645
      Le 13 août à 03:17 par Créponné
      Les femmes veulent des hommes

      Beaucoup de kabyles ont épousé des françaises à partir des années 60 et bien avant, leurs enfants ont donc eu besoin de concilier leur double identité.
      D’où le fameux mythe, qui a la dent dure, des berbères blonds et européens.
      Si ça peut permettre à ces individus de vivre plus sereinement, il faut les laisser croire à ces histoires !
      Néanmoins, dans le flot de bêtises, il a quand même dit une vérité ; l’origine des afrasiens est plus au Proche-orient qu’en l’Afrique de l’est, ce qui, emmerde pas mal aussi les berbéristes.

       
    • #1784515
      Le 14 août à 18:23 par Iskandaar
      Les femmes veulent des hommes

      Néanmoins, dans le flot de bêtises, il a quand même dit une vérité ; l’origine des afrasiens est plus au Proche-orient qu’en l’Afrique de l’est, ce qui, emmerde pas mal aussi les berbéristes.



      Il n’a dit aucune vérité vu qu’il parle de « nordiques » pour situer l’identité amazigh, or les peuples nordiques ou germaniques,n’ont rien à voir dans leurs migrations de peuplement avec le monde Amazigh/Berbère.

      Par contre en effet l’identité du Maghreb n’est pas totalement autochtone à l’Afrique (ou 100% ifriquienne), il y a un lien très fort avec le levantin notamment via les Carthaginois trop souvent laissés de coté par l’historiographie du Maghreb, alors qu’ils y ont joué un rôle majeur.Je ne développe pas plus car ce n’est pas le sujet initial.

       
  • #1783618
    Le 13 août à 01:40 par SoloNanas
    Les femmes veulent des hommes

    C’est une réalité, mais il y a des causes simples. Pas besoin d’oestrongenes dans l’eau du robinet (meme si ca me parait probable) :
    Le confort moderne rend l’homme inutile, la femme n’a plus besoin de lui au quotidien.
    Reste des situations exceptionnelles (agression, besoin de force physique pour une tache domestique, déménagement, changement de roue crevée, rat dans la maison, ...) mais faut admettre que le pouvoir de l’homme venait essentiellement de sa capacité a nourrir la progéniture et la protéger des loups.

    Les dangers modernes (maladie, chomage, etc...) sont des problèmes où la supérorité de l’homme est bien moindre. Il en va donc de meme pour son pouvoir.

    Bref, la dévirilisation excessive de la société me casse les couilles, mais fantasmer le pouvoir quasi total de jadis, ca me parait pas très efficace pour faire évoluer la situation.

     

    Répondre à ce message

    • #1783908
      Le 13 août à 15:26 par Leïla
      Les femmes veulent des hommes

      @Créponné, concilié 2 nationalités, heu non pas du tout, mon père s’est naturalisé en 1950, je suis française, point barre. Pas de problème d’image de "je suis ici où là", je suis née en France, tout va bien.

       
  • #1783784
    Le 13 août à 11:47 par izlaz
    Les femmes veulent des hommes

    Je comprends mieux pourquoi l’Empire s’est acharné sur la Serbie

     

    Répondre à ce message

  • #1784008
    Le 13 août à 19:01 par Auri
    Les femmes veulent des hommes

    Contrairement à ce que bon nombre voudraient croire par facilité, le dérèglement des rapports homme/femme est bien la faute des hommes qui se sont laissé arracher leur virilité. Ceux qui affirment le contraire sont exactement comme ce pacifiste qui veut être défendu par sa copine.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents