Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les femmes veulent des hommes

Mais le Système n’en veut plus

Le problème est très simple : en pays occidental « avancé », tout est fait pour que les hommes – la définition arrive – disparaissent, non pas au profit des femmes, parce qu’il faut des géniteurs pour assurer la survie de l’humanité, mais au profit d’un nouvel homme. Cet homme nouveau, on le sait, et on le voit chaque jour, s’est vu retirer une à une toutes ses prérogatives masculines, à l’image de la France qui s’est fait retirer un à un tous ses piliers de souveraineté : monnaie, politique économique, politique extérieure.

 

Cet homme nouveau, qui a été abondamment étudié, critiqué ou loué, qu’on soit rétrograde ou « moderne », a perdu certains pouvoirs, et il a gagné du confort, du divertissement, des possibilités de consommer. Il a gagné aussi la peur. Parce que depuis que les hommes n’ont plus le droit de se défendre, ou de défendre autrui – le secteur de la sécurité interindividuelle est en voie de privatisation sur le modèle de la sécu avec les mutuelles – il ne sait plus se défendre lui-même.

Le Système domine par la peur, celle du chômage, de la maladie, de l’exclusion sociale, de la solitude et, dernière née, du terrorisme. C’est pourquoi les médias dominants, qui sont la voix du Système, enjoignent de consommer de la relation, pour ne prendre que la peur de la solitude. Toutes les solutions proposées sont de l’ordre de la consommation. On consomme de la sécurité à tous les niveaux. L’homme moderne a été affaibli, il est devenu un consommateur de sécurité.

 

 

Les femmes, malgré l’idée répandue, n’ont pas récupéré le pouvoir perdu par les hommes. Elles n’en ont pas vraiment plus qu’avant, sinon celui de travailler plus et de consommer plus. C’est un deal perdant-perdante. Le pouvoir perdu n’a pas été récupéré horizontalement, mais verticalement.

L’homme, lui, s’est donc vu retirer progressivement tous ses moyens de défense, d’attaque ou de résistance. De résistance au Système et à son objectif politique de domination. L’homme assiste, impuissant, à l’écoulement tranquille de la violence dans les rues, les transports, les écoles, les entreprises, chaque lieu secrétant sa propre violence. Une violence voulue par l’oligarchie, avec en ce qui concerne la violence visible l’entretien d’un parc de racailles ou de proto-terroristes qui vivent dans une impunité quasi absolue.

Le dernier clip de Philippe Katerine illustre parfaitement cette évolution :

 

Un clip sociologiquement remarquable, qui montre que l’Homme a perdu son pouvoir de défense ou d’attaque, c’est-à-dire son pouvoir d’action sur l’environnement. La Femme, incarnée par la jolie Alka Balbir (oui, la fille du journaliste hurleur Denis Balbir) n’en est pas devenue plus forte pour autant. On remercie Philippe Katerine d’incarner à merveille cet homme mou et veule, que Houellebecq avait déjà dépeint dans ses premiers livres, avant de sombrer dans le roman de gare.

Une défaite pour les hommes ET pour les femmes, malgré la tentative féministe de criminaliser la race masculine dans son intégralité :

 

 

Le modèle masculin qui offrirait une résistance possible au Système en marche est naturellement démoli dans les médias, et assimilé au fascisme. Dans ce tweet, on comprend aisément la différence de traitement médiatique entre le gentil Trudeau et le méchant Poutine :

 

 

Trudeau incarne ce nouvel homme modelé par le Système, veule et destructeur de toutes les structures qui font obstacle à l’impérialisme du Marché, Cousin dirait de la marchandise. Poutine incarne la résistance à cette évolution programmée vers un nouveau modèle masculin, et il le fait avec lucidité et humour. Pêcher du brochet au harpon dans une rivière sibérienne, c’est un message envoyé à tous les occidentaux.

 

 

Il est encore temps de ne pas se faire complètement dépouiller par le Système, de ne pas céder aux peurs qui viennent d’En Haut (qui ressemble à une régie divine avec un curseur pour chaque peur), de ne pas craindre la solitude, la maladie, le chômage, la mort et les attentats, Un homme, c’est celui qui n’a plus peur. Et un homme sans peur, c’est un homme difficilement manipulable.

Contre le féminisme, avec Kontre Kulture

 

Le féminisme, ingénierie du Système contre les hommes et contre les femmes,
voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

111 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1782563
    le 11/08/2017 par listener
    Les femmes veulent des hommes

    Les sociétés d’Europe du Nord dont matriarcales et, pour certaines, Amérique du Nord et pays scandinaves, ultra-matriarcales. Mais cela ne veut pas dire (c’est là l’erreur commune) que les femmes ont le "pouvoir politique". On pourrait même dire, au contraire elles ne devraient pas l’avoir. Plus une société est matriarcale et plus le "pouvoir" au sens politique gréco romain, est aux hommes. Paradoxal mais facile à comprendre car le vrai pouvoir est à la maison et pas ailleurs. Cela veut dire, ou plutôt voulait dire, qu’elle régnaient à la maison et avaient la haute main sur l’éducation des enfants. C’est là que se trouve le vrai pouvoir. Pas à "l’Assemblée nationale" !

    C’est la clef de tout : le matriarcalisme repousse l’homme (vir) hors de la maison. Alors l’homme s’en écarte donc et développe des domaines proprement masculins parce que sinon, il s’emmerderait puisque sa place au centre de la "domus" lui est enlevée par la femme. Il y est réduit en effet au rôle de géniteur. Il développe donc des petits domaines fragmentés où il on se marre entre potes : la politique, le sport, les petites sociétés secrètes, l’académie des inscriptions et belles lettres, les petits bordels et les petites maîtresses etc. La société matriarcale implique un laxisme moral généralisé. Au contraire, les sociétés patriarcales, les femmes sont vissées, les enfants aussi (société romaine, sociétés musulmanes).

    Comme vous le soulignez justement, ce sont des hommes (les fameuses "lopettes") qui abdiquent leurs pouvoirs parce qu’ils préfèrent le laxisme moral et la liberté du matriarcalisme et renoncent à leurs prérogatives domestiques.

    Le problème, c’est que dans les sociétés "modernes", l’espace domestique se réduit et l’espace collectif se distend. D’où le phénomène des hommes poursuivis par les femmes sur des domaines qui sont par nature masculins.

    Le problème d’aujourd’hui entre les hommes et les femmes et une pure question de territoire. Si l’homme pouvait dire à la femme "Soit conne et fout le camps",tout reviendrait alors dans l’ordre antique. Mais il n’y a plus la place qu’il y avait dans l’antiquité.

     

    • #1782789
      le 11/08/2017 par Vincent
      Les femmes veulent des hommes

      Commentaire intéressant !
      Après mes lectures, je me pencherai sérieusement sur les sociétés matriarcales et patriarcales !


    • #1782837
      le 11/08/2017 par Gentil goy
      Les femmes veulent des hommes

      Excellente analyse.


    • #1784241
      le 14/08/2017 par paramesh
      Les femmes veulent des hommes

      le terme martiarcat est impropre car aucune société n’a jamais mis les femmes au pouvoir.
      il faut parler de matrilinéarité et là c’est évident que les sociétés de type matriclinéaire ont infiniment plus d’avantages que les sociétés de type patrilinéaire (patriarcales). l’homme y garde le pouvoir mais c’est l’oncle et non le père qui l’assume. par contre cela règle un sacré nombre de problèmes : sexualité plus épanouie donc moins d’agressivité et de refoulement social, conflits père fils évacués. la femme gère l’économique et l’homme se consacre au politique. la complémentarité des sexes est plus mise en valeur. quant à l’autorité masculine elle n’y perd rien, elle passe juste du père à l’oncle, il suffit d’avoir une soeur pour être chef de famille.


  • #1782567
    le 11/08/2017 par Jeune Misogyne
    Les femmes veulent des hommes

    Si l’état des hommes est déplorable, l’état des femmes est désespéré.

     

    • #1782623
      le 11/08/2017 par Georges 4bitbol
      Les femmes veulent des hommes

      Faux, je connais de nombreuses femmes conscientes, courageuses et bonnes mères de famille.


  • #1782569
    le 11/08/2017 par Lovyves
    Les femmes veulent des hommes

    Bonjour,
    Etre un homme c’est être du sexe masculin tout en ayant développé également les qualités dites masculines et féminines.
    Etre une femme, c’est être du sexe féminin, tout en ayant développé également les qualités dites féminines et masculines.
    Ce qui fait d’un homme ou/et d’une femme un être humain.
    Donc, les femmes, équilibrées, veulent un mâle qui soit un humain.

     

    • #1782628
      le 11/08/2017 par Snoey76
      Les femmes veulent des hommes

      Bonjour,

      1/ Il semble que vous n’ayez pas regardé le clip de P. Katerine.

      2/ Il faudrait énuméré ce que vous appelez les qualités masculines et féminines et ce que vous entendez par "développer". Jusqu’à quel point, 50/50 ? Êtes vous militant, militante, LGBTQI ?

      3/ "Donc, les femmes, équilibrées, veulent un mâle qui soit un humain." Si vous utilisez le mot "mâle", soyez cohérent et utilisez le mot "femelle" puisque vous tentez un symétrie conceptuelle

      4/ De la même manière, il manque une phrase : si les femmes (femelles), équilibrées, veulent un mâle qui soit un humain, qu’en est-il de ce que veulent les hommes (mâles) équilibrés ?

      Je ne vois pas où vous voulez en venir en fait. Là, on parle de se reconnecter à une virilité bien comprise pour l’Homme (intellectuelle et physique).


    • #1782684
      le 11/08/2017 par Le malicieux
      Les femmes veulent des hommes

      Eh, non.

      Je suis un homme, donc mes qualités et mes reactions sont masculines. Laissons donc les qualités féminines au femmes et au lopettes svp.


    • #1783094
      le 12/08/2017 par Lovyves
      Les femmes veulent des hommes

      Bonjour,
      En réponse à : Snoey76 Le 11 août à 12:41,
      Lequel dit, finalement : "Je ne vois pas où vous voulez en venir en fait.".
      Perso, quand je ne comprends pas autrui, je lui pose des questions.
      Et quand je dis que je ne vois pas où autrui veut en venir, c’est que je ne suis pas disposer à comprendre autrui, mais juste à entendre ma propre pensée (venant d’autrui).

      Quant à "Le malicieux ",
      Il se pourrait que votre esprit manque de malice.
      d’autrui).


    • #1783183
      le 12/08/2017 par vélo
      Les femmes veulent des hommes

      @Lovyves,
      Au lieu de répondre par l’attaque, vous devriez expliciter votre pensée sur la question « masculin, féminin, humain ».


    • #1783192
      le 12/08/2017 par Snoey76
      Les femmes veulent des hommes

      Oui effectivement vous, vous en avez de la malice, mais ici nous ne sommes pas dupes, vous n’êtes pas sur Youtube.
      Je suis lecteur d’Otto Weininger et de Carl Gustav Jung (animus/anima), donc j’admets volontiers la part de féminité/masculinité qui existe chez les deux sexes. Seulement, votre commentaire renvoie dos à dos de façon égalitaire ce concept. Vous ne prenez pas en compte que nous sommes actuellement dans un système gynocentré où les valeurs dites féminines sont placées sur piédestal alors que la virilité bien comprise est sans cesse dévalorisée. Alain Soral en a parlé 250 fois ! Vous concluez en nous expliquant ce que veulent les femmes. On dirait du militantisme féministe
      Où avez-vous vu qu’en dialectique socratique on pose des question sur la pensé d’autrui ? J’argumente, c’est tout. Au lieu de répondre en précisant votre pensé à mes 4 points qui sont effectivement 4 critiques construites, vous préférez utiliser un sophisme de bas étage qui vous permet de botter en touche :

      « Lequel dit, finalement : "Je ne vois pas où vous voulez en venir en fait.".
      Perso, quand je ne comprends pas autrui, je lui pose des questions.
      Et quand je dis que je ne vois pas où autrui veut en venir, c’est que je ne suis pas disposer à comprendre autrui, mais juste à entendre ma propre pensée (venant d’autrui). »

      Non effectivement, je ne vois pas ou vous voulez en venir mais je comprends très bien ce que vous dites. Votre leçon de : "Perso, lorsque, moi je..." j’en ai rien à cirer. Et ce que vous proclamez sous forme de Vérité (être un homme c’est ci, être une femme c’est ça...) ne débouche pas sur une conclusion claire dans votre commentaire et j’ai eu, moi, la virilité de vous le faire remarquer. Point barre.

      Donc vous êtes objectivement de mauvaise foi en plus de passer à côté de la réflexion. C’est vous qui voulez n’entendre que votre propre pensée, j’espère que vous vous en rendez compte maintenant.

      Restons en là, comme dit plus haut, si je veux perdre de l’énergie à argumenter dans le vide je commente sur Youtube, pas ici.


  • #1782571
    le 11/08/2017 par Domino
    Les femmes veulent des hommes

    Il est intèressant de noter que, dans la Bible et en particulier les Evangiles, la peur est le signe de l’absence de foi...

     

    • #1782654
      le 11/08/2017 par noel
      Les femmes veulent des hommes

      Exact, car la foi (avec ou sans F) est une forme de confiance envers le surnaturel, ce qui n’existe pas encore, l’invisible, le non-palpable.

      La foi est fiance en ancien français qui a donné les termes fiancé & fiancée !

      Les Hommes (mâles & femelles) ont perdu la foi donc évidemment confiance en eux-même et le reste suit ou plutôt ne suit plus ! .....

      Au risque et péril de choquer ou d’être dans l’incompréhension totale, voici texto avec les références le logion 22 de L’Évangile de Thomas où Jésus s’exprime sur cette question avec un arrière-plan beaucoup plus vas qu’on ne puisse l’imaginer ! Vraiment un illuminé le Joshua :)

      1 Jésus vit des petits qui têtaient,
      2 il dit à ses disciples.
      3 Ces petits qui têtent sont comparables
      4 à ceux qui vont dans le Royaume.
      5 Ils lui dirent :
      6 Alors étant petits,
      7 irons-nous dans le Royaume ?
      8 Jésus leur dit :
      9 Quand vous ferez le deux, Un,
      10 et le dedans comme le dehors,
      11 et le dehors comme le dedans,
      12 et le haut comme le bas
      13 afin de faire mâle et la femelle
      14 en un seul
      15 pour que le mâle ne se fasse pas mâle
      16 et que la femelle ne se fasse pas femelle,
      17quand vous ferez des yeux à la place d’un oeil,
      18 et une main à la place d’une main,
      19 et un pied à la place d’un pied,
      20 une image à la place d’une image,
      21 alors vous irez dans le Royaume.

      p. 36 L’Évangile selon Thomas traduit et commenté par Émile Gillabert, Pierre Bourgeois et Yves Haas aux Editions DERVY en poche.

      Les Logias = Paroles 15 & 16 ne sont pas une invitation à devenir des eunuques évidemment.

      « Cherchez (sans jamais cesser de chercher) et vous trouverez » (ce qui EST déjà ici & maintenant à l’intérieur de vous même à savoir votre OR (l’âme, aura éthérique) contenue dans votre origine = OR + GÈNES (= ADN = ÉDEN) ! .... Faire oeuvre mâle en hébreu signifie se souvenir de ses origines donc répondre à la question du Sphinx QUI SUIS-JE ?

      Nul ne peut approcher la réponse sans être consumé dans l’Épreuve de l’égo lequel est amené progressivement à s’effacer (non pas mourir) mais s’effacer.

      Je vous dis pas la métanoïa à laquelle ne se préparent absolument pas nos contemporains bornés qu’ils sont dans leur quête égotique .... le tohu-bohu, le chaos intérieur a déjà commencé avant qu’il ne devienne évident à l’extérieur car intérieur/extérieur, même faces du même état ou ÉTAT ....


    • #1783077
      le 12/08/2017 par MarieS
      Les femmes veulent des hommes

      "Et un homme sans peur est difficilement manipulable". Un homme sans Foi est donc facilement manipulable. Étant entendu qu’il n’existe aucun homme sans foi (le véritable athée est rare, chacun croit en quelque chose : l’argent, la liberté, l’humain, notre mère Terre etc.) qui n’a pas d’idole ? Je parle donc ici de Foi, lorsque l’on connaît la Vérité... Et, qui est la Vérité ?

      Et, @noel, la Vérité est beaucoup plus simple et accessible que votre gnose un peu confuse quand-même. Probablement volontairement.


  • #1782577
    le 11/08/2017 par Vérité
    Les femmes veulent des hommes

    C’est vraiment la fin des burnes... sans faire de bruit !!
    Article trouvé dans un magasine allemand :

    Hormones femelles dans notre eau potable-effets catastrophiques sur les hommes.

    Posté par : Gesundmagazinon : juin 19,
    Selon d’innombrables études ces dernières années, la qualité du sperme des hommes d’Europe occidentale diminue drastiquement, ce qui entraîne non seulement le sperme mal formé, mais aussi l’infertilité.

    Non seulement la suspicion controversée vient du fait, que les œstrogènes ingérés par les femmes à travers la pilule contraceptive, s’évacuent dans l’urine, puis les canalisation, et ne peuvent ensuite pas être filtrée par les stations d’épurations des eaux - cela signifie que Toutes ces substances, vont donc atterrir à nouveau dans notre eau potable,
    mais également la suspicion de la très forte concentration d’œstrogène synthétique dans les bouteilles en plastique est plus que probable.

    Les substances artificiellement produites, soi-disant perturbateurs endocriniens, sont très semblables aux hormones sexuelles féminines. Ceux-ci sont principalement utilisés dans l’industrie des plastiques pour adoucir et durcir le plastique à la consistance idéale. Le problème est qu’ils peuvent se diluer et donc entrer dans les Cola, Soda, eau, boissons de toutes sortes ...

    C’est la fin des burnes, et de la force de caractère masculin de l’hommes.
    Les hommes sont dopé à l’hormone féminine malgré eux...
    Info qui va certainement plaire au LGBT... vivent la bouteille plastique !!!

     

    • #1782687
      le 11/08/2017 par Le malicieux
      Les femmes veulent des hommes

      Voilà pourquoi je ne bois jamais d’eau : l’eau, c’est fait pour se laver ! :-)


    • #1782836
      le 11/08/2017 par mika
      Les femmes veulent des hommes

      pour ça que je bois que du rouge, et la flotte me gonfle a un point


    • #1782842
      le 11/08/2017 par Gentil goy
      Les femmes veulent des hommes

      Lemalicieux : voilà pourquoi je me lave jamais, c’est pour les meufs..


    • #1782882
      le 11/08/2017 par Le malicieux
      Les femmes veulent des hommes

      @ gentil goy

      effectivement, c’est plus agréable quand les dames... Enfin, on se comprend, hein ?


  • #1782582
    le 11/08/2017 par Sous x
    Les femmes veulent des hommes

    Très bon article ! On est bien d’accord tout de même qu’au sujet de cette progressive mise en état d’esclavage de l’homme et de la femme , il a fallu un "travail " en profondeur sur quelques générations ( depuis 45 / ) , de changements profonds au niveau éducatif , culturel , économique , croyances , bref , nos Vainqueurs mondialistes pilotés par qui vous savez ,et aidés comme il se doit , de leurs frères FM autochtones , du Monde de la finance , n’ont pas lésiné en moyens et forces pour en arriver là où nous en sommes . Il fallait détruire l’ancien Monde et ses valeurs pour imposer le leur auquel les populations " libérées " devait soumettre . C’est " en marche " ...ou crève !


  • #1782587
    le 11/08/2017 par awrassi
    Les femmes veulent des hommes

    Mon père disait : "c’est l’homme qui fait la femme". Chez les Berbères, la femme qui porte la culotte condamnait irrémédiablement son mari au bannissement de sa tribu. Et croyez-moi, la femme Berbère est dure ... comme ses conditions de vie (elle devient très vite "castratrice" et "féministe") ! Ma mère n’est jamais sortie de la maison sans l’autorisation de mon père, même après 60 ans de mariage. C’est dur, vu de l’extérieur, mais la paix et la virilité ont un prix !!!

     

    • #1782610
      le 11/08/2017 par listener
      Les femmes veulent des hommes

      Vous avez raison. Précisons que les "berbères" sont de race européenne plus ou moins wisigothique. Et que les cultures romaines sont venus neutraliser les tendances matriarcales. Pays d’orient, pays de la sagesse, pays où l’homme est le maître.

      Pour bien faire, il faudrait que "femme" et "homme" (deux personnages mythologiques, au fond) ne soient même plus un sujet admis de conversation .. entre hommes. Dès qu’on commence à parler des "feeemmes", c’est déjà foutu.

      Le fait pour un vieux roamain grave sénateur de regarder une femme de façon plus ou moins libidineuse même gratuite était malséant. Commençons donc par paraître totalement indifférent aux femmes et déjà on ira mieux, et elles aussi. Assez de mimiques dignes du temps de Louis XV.


    • #1782629
      le 11/08/2017 par Georges 4bitbol
      Les femmes veulent des hommes

      Cela se passe en Afrique du nord...que ça y reste !
      l’immigration massive de peuplement Africaine, nous a apporté, en plus de tous les inconvénients cités par Georges Marchais dans son discours de Montigny les Cormeille, une vision de la femme des plus arriérées.
      On peut être traditionaliste concernant le rapport femme-homme, sans tomber dans les excès que vous décrivez.


    • #1782818
      le 11/08/2017 par Wilfried
      Les femmes veulent des hommes

      @ Awrassi, ça me rappelle la vieille coutume normande voulant qu’un mari dominé par sa femme soit promené nu sur un âne.

      @ Listener : « Précisons que les "berbères" sont de race européenne plus ou moins wisigothique. Et que les cultures romaines sont venus neutraliser les tendances matriarcales. Pays d’orient, pays de la sagesse, pays où l’homme est le maître. »

      Mais comment osez vous raconter des choses pareilles ? Vous trouvez vraiment que les Maghrébins ressemblent à des Germains ? Vous en avez déjà vus ?
      1) Les Berbères ne sont pas de race européenne et encore moins de race "wisigothique" germanique ! Les Berbères sont Afrasiens, ils appartiennent au même groupe que les Égyptiens et les Sémites, originaire d’Afrique de l’est.
      2) Les Wisigoths n’ont jamais foutu les pieds en Afrique du Nord (ils étaient en Aquitaine et en Espagne), ce sont les VANDALES qui y établirent un royaume éphémère au Ve siècle, avant d’être chassés par Justinien au VIe. Leur héritage est minime.
      3) Les Germains n’étaient en rien matriarcaux, ce sont des légendes new-age ça. Ils étaient patriarcaux ou "bilatéraux" (d’après Todd). Polygamie, femmes interdites de droits politiques, virilité exacerbée, etc. on retrouve ces constantes chez la plupart des peuples germaniques jusqu’aux Vikings qui semble avoir poussé le patriarcat à l’extrême (infanticide sélectif des filles, culture du viol, etc.).
      Les tendances matriarcales des Berbères sont d’origine berbéro-africaines.


    • #1782846
      le 11/08/2017 par Gentil goy
      Les femmes veulent des hommes

      Wilfried je te rejoins sur l’origine des berbères, ils ont des ancêtres communs avec les somaliens, la source commune étant l’Égypte antique


    • #1782863
      le 11/08/2017 par Iskandaar
      Les femmes veulent des hommes

      Vous avez raison. Précisons que les "berbères" sont de race européenne plus ou moins wisigothique.



      "Précisons" que Non pas du tout. Ce sujet a déjà été abordé maintes fois, renseignez vous un peu. Si vous voulez trouver l’origine d’un peuple il va vous falloir remonter beaucoup plus loin que les wisigoths...

      Du reste, ce post sur le prétendu "féminisme" atavique de la femme berbère est de toute façon largement exagéré. Une femme est avant tout une femme, il y a déjà maille à départir avec ça...


    • #1782920
      le 11/08/2017 par Créponné
      Les femmes veulent des hommes

      @Wilfried
      Merci de ramener un peu de culture historique à beaucoup d’approximations.
      Les berbères sont effectivement Afrasiens ou Afro-asiatique (du nom des langues parlés), comme les égyptiens, les sémites, les éthiopiens et somaliens.
      Seulement la patrie originelle des Afrasiens est la Palestine (et le Levant Sud) et non l’Afrique de l’est, la part afrasienne de ces derniers vient donc de Palestine.

      Concernant les sociétés des germains, et plus largement des anciens indo-européens, ils étaient très patriarcaux, centrés autour des chefs et des nobles.
      Aux fils des siècles, ils ont remplacé, à l’âge du bronze, la grande majorité des lignées paternels autochtones en Europe.
      Preuve en est que seul le patriarcat permet à un peuple de survivre et perdurer.


    • #1782929
      le 11/08/2017 par matrix le gaulois
      Les femmes veulent des hommes

      @ listener



      Le fait pour un vieux roamain grave sénateur de regarder une femme de façon plus ou moins libidineuse même gratuite était malséant. Commençons donc par paraître totalement indifférent aux femmes et déjà on ira mieux, et elles aussi. Assez de mimiques dignes du temps de Louis XV.



      Encore un qui sait de quoi il parle. Les vieux sénateurs romains qui ne regardaient pas les femmes compensaient, le soir, avec les lupanars, l’abus d’esclaves, etc.


  • #1782591
    le 11/08/2017 par desgoutersdusystemedesgouts
    Les femmes veulent des hommes

    Poutine, un homme , un vrai

     

    • #1782805
      le 11/08/2017 par scania
      Les femmes veulent des hommes

      Un homme sûrement, un vrai, j’en doute  : un "vrai" homme (ou homme vrai au choix) n’a pas recours à du botox pour se rajeunir, à plus forte raison alors qu’il est relativement jeune et beau.


    • #1782982
      le 11/08/2017 par gallier2
      Les femmes veulent des hommes

      Poutine Botox
      Encore un qui croit toutes les balivernes de la presse mainstream.


    • #1783092
      le 12/08/2017 par scania
      Les femmes veulent des hommes

      @gallier2 : encore un qui croit plutôt à ce qu’il voit depuis 2011 sur le désormais trop lisse visage de Poutine, ouvre les yeux camarade ! Ton héros te décevra peut-être, mais tu en sortiras plus lucide.


  • #1782603
    le 11/08/2017 par Tchek
    Les femmes veulent des hommes

    Les femmes déplorent la disparition ou l’émasculation des hommes et y répondent de manière paradoxale : le Féminisme.
    Le Féminisme est un cri hystérique collectif et inconscient qui signifie "On (nous les femmes) veut des vrais hommes". C’est une réaction à la baisse dramatique de testostérone qui disparait comme les abeilles.
    Comme l’a expliqué Ramzpaul, le Féminisme n’est rien d’autre qu’un "shit-test" géant. Un shit-test, c’est une attitude inconsciemment désagréable de la femme envers l’homme dans l’espoir que l’homme la remette paternellement a sa place et ainsi prouve sa virilité.
    C’est le rêve inconscient et inavoué de chaque féministe bobo au cheveux vert en crise d’hystérie anti-patriarcale.

     

    • #1782682
      le 11/08/2017 par durandal
      Les femmes veulent des hommes

      Théorie intéressante, j’ai aussi personnellement pas mal de difficultés à gober que les problèmes de virilité des hommes soient le résultat du féminisme. Sans être certain de l’inverse, et pour adopter un point de vue équilibré je dirais qu’a minima le lien de causalité est trouble et qu’il y a interaction entre la cause et l’effet.


    • #1782791
      le 11/08/2017 par nairod
      Les femmes veulent des hommes

      Le féminisme est la haine des hommes par des femmes lesbiennes hystériques qui détestent leur genre XX et qui auraient voulu naître hommes avec des gènes XY !


  • #1782609
    le 11/08/2017 par bob8365
    Les femmes veulent des hommes

    Bon article,

    L’homme a aussi perdu ses couilles dans sa compromission au système au travers du salariat.

    En effet, il faut se conformer à l’organisation "hiérarchique" inégale et injuste du monde de l’entreprise (contradiction entre les manuels productifs et les "intellectuels" improductifs qui ruinent le système moral et économique). Avec des rémunérations complètement déconnectées de la vraie "valeur travail".

    Alors, ça déprime, ça Burn-Out, ça se drogue, ça boit, etc...

    Tout ce que veut le système en somme...


  • #1782611
    le 11/08/2017 par Snoey76
    Les femmes veulent des hommes

    Excellent article !

    Déglingage des méfaits du féminisme et les mensonges sur l’homme féminisé/fiottisé ainsi que la nature profonde de la femme (l’hypergamie) en un clip de P. Katherine.

    J’ai un bémol si je veux pinailler. Je pense que l’homme viril n’est pas celui qui n’a pas peur. La peur est une alarme naturelle et une des conditions de la conscience. De ce point de vue, l’homme non-manipulable serait plutôt celui qui a assez de courage pour braver sa peur et assez de discernement pour identifier ceux qui utilisent ce mécanisme de survie à des fins fallacieuses. Mon avis.

     

    • #1782685
      le 11/08/2017 par ia
      Les femmes veulent des hommes

      Je vous rejoins effectivement "ne pas avoir peur" comme écrit dans l’article n’a pas de sens, la peur étant un reflexe la plupart du temps salutaire et nécessaire pour peu qu’on arrive à "dominer sa peur" plutôt que d’être dominé par cette dernière.


  • #1782621
    le 11/08/2017 par Quand pensez vous
    Les femmes veulent des hommes

    Avec l’immigration
    ne recherche t on pas
    la testostérone
    noyé sous
    le flegme
    occidental
    chez la femme .
    premiere conséquence en Allemagne , le viol couvert par la victime "pour ne pas discriminer "
    non pas que les intérêts soit autre mais c’est comme cela que la chose est accepté .

    la femme devient plus virile ou dominente que l’homme et la violence ne change rien elle n’est que l’emanence de la faiblesse masculine

    rappel de mai 68 , la libération sexuelle .

    mais quelle solution maintenant ?

    Medames , acceptez vous aussi de draguer . Et la drague de l’homme .

    Banissez le feminisme

    contre le chaos humain actuel ...
    tout en cessant de vouloir jouir plus que de vous transcender .


  • #1782625
    le 11/08/2017 par Christophe
    Les femmes veulent des hommes

    Excellent la vidéo de Poutine pratiquant la chasse sous marine, son harpon est un pneumatique (pas de sandows à charger), il a un trident au bout de sa flèche et le poisson harponné est un brochet.

    J’aimerai tellement faire de la pêche sous marine avec lui, beaucoup de conseils à lui donner et je suis sûr que c’est réciproque.

    ça c’est un homme viril, et la croix qu’il porte sur lui est vraiment belle et j’ai remarqué qu’il ne la quitte en aucune circonstance, perso c’est la médaille de l’Archange Saint Michel que je ne quitte pas depuis 2 ans, il protège contre ce qu’on appelle "le mauvais œil", car cet Archange est la terreur des démons !

    Mais là je divague, le peuple Russe est définitivement un peuple ami de la France et des Français.

    Vive la Russie, là bas il y a de sacrés paires de coui*lles !!


  • #1782626
    le 11/08/2017 par desgoutersdusystemedesgouts
    Les femmes veulent des hommes

    @djé
    Je suis en partie d’accord sur "ta théorie" sur le fer héminique, mais en ce qui concerne Poutine, il s’agit plus de l’image de la représentation de l’homme que véhicule Poutine qui chasse que s’arrêter à mon sens sur une explication d’un point de vue culinairement scientifique sur la comparaison de la mesure en substance entre le poisson et la viande.


  • #1782637
    le 11/08/2017 par réGénération
    Les femmes veulent des hommes

    Homme ou femme, on en vient à fuir tout ce qui pourrait "ne pas être confortable", tout ce qui pourrait représenter un risque - et donc un risque de souffrir.

    Il n’y a donc plus d’engagement, la peur c’est toujours la peur de souffrir : la peur en amont, de se mettre à l’action, et en aval, la souffrance qu’elle pourrait occasionnée.

    Alors on préfère le confort, se rabattre sur l’idée de l’achat consolant qui évacue toute angoisse, donc tout risque de souffrance : plus personne n’agit, mais tout le monde achète. Du guerrier on passe au mouton.

    C’est un cercle vicieux pour nous, mais très efficace pour le Système :
    il nous tient idéologiquement par la peur (terrorisme, précarité...), qui engendre un besoin de sécurité, de confort, auquel économiquement se relaie la société de consommation.

    Pour sortir de là, il faut se réconcilier avec la souffrance : plus on s’en prend dans la gueule, plus on s’endurcit, et plus on la domine. Mais c’est une souffrance salvatrice - et non masochiste - puisque notre action doit nous élever et nous sortir de la Matrice !
    Elle est là, la vraie liberté, pas dans le "pouvoir d’achat" !
    La liberté est toujours relative ! À quoi ? À la souffrance qu’il fut nécessaire de gravir pour être un peu plus libre et heureux !

    Sénèque : "Un arbre n’est solide et robuste que s’il doit résister fréquemment aux bourrasques : les secousses resserrent ses fibres et fixent plus profondément ses racines. L’arbre qui grandit dans la douceur d’un vallon reste fragile."

    ou encore :

    "C’est par l’épreuve du feu qu’on reconnaît l’or pur. C’est par les épreuves qu’on reconnaît l’homme de coeur. Vois à quelle hauteur doit s’élever la vertu et tu concevras qu’on ne puisse monter si haut sans péril."

    Lisez l’excellent Sénèque ! (contemporain du Christ) - ici extraits de "La Providence" qui traite en particulier de cette question de la souffrance qu’il faut endurer, pas toujours comprise par l’homme moderne.


  • #1782683
    le 11/08/2017 par René
    Les femmes veulent des hommes

    Les femmes sont trop protégées, en cas de divorce, au travail, avec la parité etc
    Je croyais qu’elles étaient les égales des hommes...

     

    • #1782780
      le 11/08/2017 par Georges 4bitbol
      Les femmes veulent des hommes

      Personne n’est à l’abri de la chosification de l’humain, de l’abrutissement de masse, de la décomposition des mœurs, du délitement social, de l’insécurité croissante, de la liquidation des autochtones par l’immigration de masse, du métissage forcé, de la pornographie, de la veulerie des élites et de la perte de Dieu.


  • #1782686
    le 11/08/2017 par Camille
    Les femmes veulent des hommes

    Si la femme était restée femme en acceptant ce qu’elle est soit une fiancée, une épouse, une mère et bien l’homme aussi en acceptant ce qu’il est soit un époux, un père un mâle.


  • #1782689
    le 11/08/2017 par durandal
    Les femmes veulent des hommes

    Énorme la photo du gugusse avec son affiche ridicule !

    Encore un qu’a pas inventé l’eau chaude ! Se déclarer pacifiste et demander à être défendu pas sa copine tout en arborant un T-shirt de Zapata, le mec ne semble pas être à une contradiction prêt. Inculture et gauchisme, mélange détonnant.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Emili...


  • #1782690
    le 11/08/2017 par Seb
    Les femmes veulent des hommes

    Quel romand de gare ? Celui qui a réussi ou celui qui n’est rien ?


  • #1782696
    le 11/08/2017 par matrix le gaulois
    Les femmes veulent des hommes

    Il est encore temps de ne pas se faire complètement dépouiller par le Système, de ne pas céder aux peurs qui viennent d’En Haut (qui ressemble à une régie divine avec un curseur pour chaque peur), de ne pas craindre la solitude, la maladie, le chômage, la mort et les attentats, Un homme, c’est celui qui n’a plus peur. Et un homme sans peur, c’est un homme difficilement manipulable.



    Et il faut surtout ré-apprendre à aimer les femmes (et les gens, en règle général).
    Apprécier le fait de discuter avec son prochain, de passer du temps autour d’un verre, même à refaire le monde. La pire chose qui soit, c’est de passer du temps sans rapport humain autre qu’à distance. Si Facebook accouchait d’une multitude d’occasions de se rencontrer dans le réel, ce serait merveilleux, mais comme ce n’est pas le cas, alors FB n’est rien d’autre qu’un gadget aliénant.


  • #1782710
    le 11/08/2017 par Fabien
    Les femmes veulent des hommes

    On vit mieux à l’heure actuelle qu’au début et milieu du 20 ème siècle...demander à vos grands parents la vie en europe, c’était pas rose.
    La plupart des gens mangent à leur faim et se chauffent à peu près normalement maintenant...
    Les commentaires n’ont pas une vision très objective du passé à comparer à nos jours...
    Les hommes, s’ils veulent continuer à être des hommes n’ont qu’à arrêter la clope, le shit, la picole et la Playstation et se mettre au sport...ce serait un bon point...ensuite s’envoyé en l’air plus souvent et ne pas avoir peur de la solitude, lire quelques livres au lieu de raconter sa vie de merde sur Facebook.
    Les homos que je vois dans Paris sont parfois plus virils que des hétéros soumis à leur poufiasse.

     

    • #1783075
      le 12/08/2017 par Raven
      Les femmes veulent des hommes

      Encore un qui raconte n’importe quoi.

      On vivait mieux dans les années 50-60 qu’aujourd’hui.
      L’espérance de vie diminue. Le QI en chute libre, les logements de plus en plus petits...
      Ensuite on s’en fout de bouffer et de se chauffer si il n’y a rien d’autre.

      "s’envoyé en l’air plus souvent"

      Ah bah oui, parce que c’est facile bien sur...


    • #1783113
      le 12/08/2017 par Fabien
      Les femmes veulent des hommes

      Dans les années 50-60, on vivait mieux, ben oui !
      Même dans les bidonvilles parisiens ou au fin fond de l’ Auvergne, du Nord et de l’Est, région particulierement accueillante en hiver....et le niveau l’illettrisme était particulièrement bas.... Et on mangeait un (bon) steak frite à la cantine !


    • #1783144
      le 12/08/2017 par NS
      Les femmes veulent des hommes

      D’accord avec toi .Les hommes mettent tout sur le dos des femmes ,mais quand je vois le style de vie de la majorité de la gente masculine , on comprend que la virilité fantasmée du Viking conquérant n’est pas leur pain quotidien .
      On ne peut pas étre "viril’ quand on passe son temps avachi à bouffer des chips sur son canapé,à mater des films pornos, à remplir des caddies chez Carrefour,à se faire servir par sa femme qui rentre du boulot pour une double journée ,à piccoler avec des alcoolos obèses et à insulter les femmes .Mais qu’est ce qu’ils ont d’autre à proposer que leurs fantasmes pour changer les choses ?
      Les derniers Hommes virils sont dans l’armée.
      Quels sont les pleurnichards qui seraient prèts à s’engager autrement qu’en tapotant sur un clavier aujourdhui ? Combien d’hommes se préparent à un conflit en Europe en pratiquant un sport de combat autrement que sur jeux VDO ? Combien sauraient manier une arme ,se battre au corps à corps ,sauter en parachute ? nager des kms un sac et des armes sur le dos ?Piloter un avion de chasse ? un Char d’assault ?marcher avec 60 kg sur le dos 45 kms ? Avant de vouloir régimenter les femmes il faudrait peut étre apprendre à se battre contre d’autres hommes ,et pas seulement avec un petit coup de poing de carnaval devant caméras . Respectez les femmes elles vous respecteront .
      Bizarre je ne vois que des coms "d’Hommes" sur le sujet . ?


    • #1783181
      le 12/08/2017 par Fabien
      Les femmes veulent des hommes

      @ NS, ca sent le vécu ton com ? En stage CEC ?
      Évidemment, depuis l’arrêt du service obligatoire, la prépa militaire, c’est sur Call of duty...t’a moins besoin de testostérone.
      les gamins adorent mais ca fait pas des hommes, ni des souvenirs.


    • #1783388
      le 12/08/2017 par Snoey76
      Les femmes veulent des hommes

      @ NS
      Je suis assez d’accord avec toi sur ta critique du gros con qui bouffe des chips devant la playstation. Je ne supporte plus ce genre de types.
      En revanche, même si j’admire les militaires comme toi pour tout ce que tu as énuméré, il faudrait prendre conscience que vous êtes des gros dobermans bien virils mais en laisse (qui est au pouvoir et qui te paye ?). De plus, j’en ai connu quelques unes de femmes de militaires qui en avaient plein le cul d’attendre le retours de leurs guerriers (les respectant mais de loin). Elles ont fini par se barrer et sans respect aucun.
      Donc j’en rabattrai un peu camarade.

      « Respectez les femmes elles vous respecteront. »
      Première nouvelle ! Les femmes te respectent si tu leur imposes le respect, et rien d’autre.

      « « Bizarre je ne vois que des coms "d’Hommes" sur le sujet ? » »
      Évidement c’est samedi (shopping) et c’est bientôt l’heure d’Hanouna ! :)

      Amicalement.


  • #1782747
    le 11/08/2017 par MP
    Les femmes veulent des hommes

    En conclusion... quels sont les moyens d’action pour ôter les peurs, toutes les peurs générées par une société qui agresse en permanence et qui conditionne ? Que ce soit pour une femme ou un homme.


  • #1782777
    le 11/08/2017 par Créponné
    Les femmes veulent des hommes

    je suis totalement d’accord avec les commentaires de @Vérité, @tchek, et @bob8365.
    Il y a d’une part les différents perturbateurs hormonaux qui féminisent l’homme, et d’autre part un système économique et culturel qui a enlevé à l’homme son rôle traditionnel.
    Il n’y a, à mes yeux, pas plus féminiser qu’un homme qui se plaint des femmes.
    Les hommes qui viennent faire des reproches aux femmes dans le genre : " Pourquoi vous ne draguez pas ?" ," Pourquoi devrais-je être galant, elles sont nos égales" etc... Sont ceux qui sont le plus détestables et imprégnés par la sous-culture capitaliste.

    La seule mesure pour casser les reins au système, est la reprise en main par les hommes , à une échelle familiale d’abord, des femmes.
    Il ne s’agit pas d’oppression, ni d’injustice, mais d’autorité, et avant tout celle du père sur les femmes de son foyer.
    Seul le père, le frère ou le mari est garant du bien être, de la sécurité et de la dignité de la femme.


  • #1782792
    le 11/08/2017 par Ribes
    Les femmes veulent des hommes

    Selon le clip, etre un homme c’est être violent ?

     

    • #1782844
      le 11/08/2017 par parse
      Les femmes veulent des hommes

      Je disais récemment à ma femme : "Je ne suis pas assez "fort" pour te rassurer mais je me sens assez violent pour nous défendre" (nous avons une petite de 5 ans). L’homme du 21e siècle - pour paraphraser Audiard - a des mots, beaucoup de mots, et des attitudes, beaucoup d’attitudes, pour ce jeu des apparences où la seule façon de s’affirmer comme homme serait d’avoir tel véhicule ou tel rasoir. Certaines femmes, ni bêtes ni soumises, mais dans ce même jeu des apparences, se laissent aller vers ces mêmes marqueurs du "masculin", qu’elles exigent, pour se rassurer d’une vague inquiétude, tout en restant dans la légèreté du bien-être des massages, des yourtes et de la considération des personnes qui ont beaucoup souffert... Nous divorçons... je ne l’aime plus... - mais je serai assez violent pour défendre l’amour d’une mère pour sa fille et l’amour de notre petite pour sa mère. La violence est une donnée intrinsèque de l’homme, son irruption est toujours possible. Il reste à mesurer les causes de son déchaînement et ses effets, loin de l’analyse immédiate mais peut-être préliminaire qu’ "(...)être un homme c’est être violent (...)".


    • #1782923
      le 11/08/2017 par huckle
      Les femmes veulent des hommes

      @parse

      Je pense qu’elle s’en fout un peu de ta "violence" possible, ce qu’il lui faudrait de viril, c’est un père pour sa fille.


    • #1783403
      le 12/08/2017 par Snoey76
      Les femmes veulent des hommes

      Je ne pense pas que ce soit le thème principal du clip.
      Pour moi, ce qui est subtilement évoqué, c’est la dévirilisation des hommes et l’hypergamie féminine avec une bonne leçon de réel à la fin.
      En revanche, je dirais oui. D’une certaine manière être un homme c’est pouvoir faire preuve de violence si nécessaire. Après la violence doit être canalisée sinon on est soit un gros bourrin, soit une petit merdeux. Un homme digne doit être prêt à se battre pour son intégrité ou celle de ses proches, éventuellement pour la bonne cause mais c’est une autre histoire...


  • #1782795
    le 11/08/2017 par Christophe
    Les femmes veulent des hommes

    Il ne faut jamais laisser aucun pouvoir aux femmes, elles en font n’importe quoi !

    Un exemple concret : Marine LE PEN, elle a foutu en l’air le parti politique fondé par son père, elle n’a littéralement fait que des stratégies à deux balles : elle a fait sa fameuse (et fumeuse) dédiabolisation, elle a viré son propre père du parti ainsi que tous les authentiques patriotes, elle a fait venir des franc maçons en masse et des gays (il faut savoir que 50% du FNJ est gay, c’est devenu la gay pride ce parti), elle a promis un poste de ministre a Nicolas Dupont Aignant qui a finit par la laisser tomber, etc...

    Il faut à la tête de notre pays un homme fort, charismatique et compétent qui parle haut et fort de la grande Remigration, stopper définitivement l’immigration pour mettre un terme définitif au Grand Remplacement !

    Elle n’a fait que parler d’économies et pas de la menace mortelle que représente la submersion migratoire et le génocide par substitution (pour reprendre l’expression d’Aymé Césaire) auquel nous assistons depuis des décennies en Europe. C’est ça la priorité absolue, pas l’économie même si c’est important. Et croyez moi ce n’est pas quelqu’un qui roule sur l’or qui écrit ces propos...

     

    • #1782847
      le 11/08/2017 par listener
      Les femmes veulent des hommes

      Il est impossible de faire ce que vous dites : les femmes ont déjà tous les pouvoirs ;


  • #1782803
    le 11/08/2017 par Fabio
    Les femmes veulent des hommes

    Mouais, "l’homme courageux"... Quand tu perds ton boulot de salarié pour des raisons indépendantes de ta volonté d’acier d’Homme, ou ton boulot d’indépendant parce que tu te fais racketter par le Système, et que dans la foulée ta femme se barre avec la moitié de ce que tu t’es fait chier à obtenir courageusement pendant 30 ans et une pension à verser, t’as beau être un Homme sans peur ultra courageux avec 4kg de burnes dans le falzar, ça ne te sauvera pas.
    On a vu aussi que pour vivre en autonomie à l’écart du système dans une belle maison et du temps pour gérer ses récoltes, il faut un bon paquet de pognon en réserve gagné en nageant dans le Système. Et une femme qui ne se barrera pas quand elle en aura marre, ou quand elle aura trouvé un autre homme courageux et burné avec un plus grand jardin.
    Et puis ce n’est qu’illusion, on doit tout de même payer un tas de taxes et d’assurances obligatoires. Le système maitrise les marginaux qui s’orientent vers ce mode de vie, et prépare tout ce qu’il faut pour garder la main : développement du logiciel carotte qui incitera quiconque à dénoncer une famille qui gère ses récoltes sans être déclarée agriculteurs. Ensuite on sera obligé, sous peine de lourdes amendes ou d’expropriation, d’utiliser des pesticides rendus obligatoires. Parce que je prédis que ce mode de vie sera critiqué pour son manque de "professionnalisme" et sera rendu responsable d’épidémies ou autres problèmes sanitaires.
    On pourrait aussi se la jouer Tarzan en allant vivre à la sauvage dans la forêt, pêcher du brochet torse-nu, mais il faudra alors prendre garde aux chasses aux "loups" organisées tous les ans.
    Non, franchement, j’ai du mal à trouver ce qu’un Homme courageux devrait faire. Ne pas avoir peur des problèmes potentiels ou au contraire s’y préparer ne permettra pas de les affronter efficacement.
    La seule solution viendrait des militaires qui ont les effectifs, le matériel, et l’organisation nécessaire pour changer le Système en quelques jours seulement afin de limiter l’implication des citoyens "courageux" et risquer une guerre civile. Malheureusement, au lieu d’agir, les généraux préfèrent s’exposer, se dénoncer eux-même en faisant des déclarations dissidentes en public et en démissionnant dans la foulée.
    En attendant, les citoyens (hommes et femmes) devraient trouver le courage de boycotter toutes les élections, toutes les taxes et autres escroqueries comme les assurances. Le problème est qu’une action collective massive est nécessaire.

     

  • #1782808
    le 11/08/2017 par Wilfried
    Les femmes veulent des hommes

    Tout ceci est le résultat de la misandrie chrétienne, refoulée pendant 2000 ans par l’héritage païen, triomphante depuis 1945.

     

    • #1782831
      le 11/08/2017 par Patriote syndiqué
      Les femmes veulent des hommes

      @ Wilfried

      On ne saurait mieux dire.


    • #1782900
      le 11/08/2017 par Zorgl
      Les femmes veulent des hommes

      Tout ceci serait le résultat d’une hostilité chrétienne à l’égard des hommes refoulée pendant 2000 ans par l’héritage païen, triomphante depuis 1945 ? J’avoue que j’ai du mal à vous comprendre.


    • #1782949
      le 11/08/2017 par Wilfried
      Les femmes veulent des hommes

      Le christianisme est misandre (l’Évangile ne prône que des valeurs féminines et bannit toutes les valeurs viriles au point de prôner la castration - Matthieu, XIX : 12), mais cette misandrie chrétienne a été contenue et refoulée pendant 1500 ans par l’héritage païen romain et germanique (patriarcat martial, Eglise romaine, etc.) qui a largement structuré la société occidentale jusqu’au XXe siècle
      Cet héritage s’est effondré avec la chute du IIIe Reich, de l’Eglise romaine (Vatican II), etc. L’Évangile s’en est ainsi retrouvé libéré. La féminisation de l’homme en est l’une des conséquences (même si d’autres facteurs l’expliquent, bien entendu).


    • #1782956
      le 11/08/2017 par Titus
      Les femmes veulent des hommes

      Vachement misandres les rois chrétiens et les Chrétiens du Moyen-Âge... Le christianisme apprend aux hommes à être de vrais hommes, c’est-à-dire à protéger leurs femmes et leurs enfants physiquement, matériellement et spirituellement. Ça forme des hommes complets et responsables, pas des couilles-molles.


    • #1782962
      le 11/08/2017 par La bête immonde
      Les femmes veulent des hommes

      Tout ceci est le résultat de la misandrie chrétienne




      Tu as l’impression de vivre sous l’empire de la chrétienté ?
      lol


    • #1782979
      le 11/08/2017 par Robert
      Les femmes veulent des hommes

      Il est vrai que nous nous sommes tellement christianisés depuis mai 68, toutes nos églises sont remplies le dimanche...


    • #1783039
      le 12/08/2017 par Wilfried
      Les femmes veulent des hommes

      @ Titus,
      Tu parles de ces rois germaniques se rêvant successeurs de l’empereur romain ? De la chevalerie, héritière du code d’honneur du guerrier germain ? Du pape, ex Pontifex Maximus romain ? Je vois assez peu de christianisme là dedans.
      Le christianisme nous incite à la défense ? Non seulement nous interdit-il toute forme de violence, mais en plus il nous pousse à aimer nos ennemis et à leur tendre l’autre joue.
      Le christianisme empêche l’existence des couilles-molles ? Normal, il prône la suppression de toutes les couilles (Matthieu, XIX:12). Ce qu’appliquèrent nombre de chrétiens, y compris Origène, jusqu’à ce que l’Eglise romaine interdise la pratique au XIIe siècle, prônant à la place une castration spirituelle (un peu comme les femen ou le naturisme - création des chrétiens adamites par ailleurs).
      Et puis la famille dans le christianisme, parlons en : « Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple. » (Luc, XIV:26).
      Résumons : haine des siens et amour inconditionnel de l’Autre, de l’ennemi. Ça ne vous rappelle rien ?

      @ Robert & La bête immonde,
      Non c’est vrai, jamais les valeurs évangéliques que sont l’amour, la compassion, l’égalité, l’universalisme, la castration, le masochisme, le pacifisme et la tolérance n’ont été aussi peu prônées.
      Chesterton disait : « la modernité est pleine d’idées chrétiennes devenues folles ». Mais folles, ne l’ont-elles pas toujours été ?


    • #1783526
      le 12/08/2017 par Titus
      Les femmes veulent des hommes

      @wilfried



      Tu parles de ces rois germaniques se rêvant successeurs de l’empereur romain ?



      Je parle de tous les rois depuis Clovis, sacré à Reims par Saint Rémi. Pas exactement une tarlouze, ce roi chrétien, non ?



      De la chevalerie, héritière du code d’honneur du guerrier germain ?




      La chevalerie chrétienne, oui, et les Croisades, qui sont des œuvres de foi et de courage inouïs.



      Du pape, ex Pontifex Maximus romain ? Je vois assez peu de christianisme là dedans.



      C’est que tu as mal regardé ou que tu ne connais pas bien le christianisme.



      Le christianisme nous incite à la défense ? Non seulement nous interdit-il toute forme de violence, mais en plus il nous pousse à aimer nos ennemis et à leur tendre l’autre joue.



      Le christianisme n’est pas le pacifisme idéaliste des droits de l’hommistes. Aimer son ennemi, c’est aussi le combattre justement et avec honneur. Tu te rappelles de la maxime « qui aime bien, châtie bien » ? Elle est aussi valable pour les ennemis.



      Le christianisme empêche l’existence des couilles-molles ? Normal, il prône la suppression de toutes les couilles
      Et puis la famille dans le christianisme, résumons : haine des siens et amour inconditionnel de l’Autre, de l’ennemi. Ça ne vous rappelle rien ?



      La castration physique et la haine de la famille que tu lis sont des contresens évidents.



      Non c’est vrai, jamais les valeurs évangéliques que sont l’amour, la compassion, l’égalité, l’universalisme, la castration, le masochisme, le pacifisme et la tolérance n’ont été aussi peu prônées.



      L’égalité n’a jamais été une valeur chrétienne. L’église a toujours été hiérarchisée. L’amour, oui, le courage, oui. La tolérance et le pacifisme certainement pas.



      Chesterton disait : « la modernité est pleine d’idées chrétiennes devenues folles ». Mais folles, ne l’ont-elles pas toujours été ?



      Non, elles ont toujours été vraies, hier comme aujourd’hui, et tu ne peux pas y échapper. Les idées dont parle Chesterton sont des idées perverties qui se sont éloignées de la chrétienté jusqu’au contresens. Elles ne sont donc plus chrétiennes, si tant est qu’elles l’aient jamais été.


    • #1783655
      le 13/08/2017 par Wilfried
      Les femmes veulent des hommes

      Je parle de tous les rois depuis Clovis, sacré à Reims par Saint Rémi. Pas exactement une tarlouze, ce roi chrétien, non ?



      Pas une tarlouze car c’est un Germain. En bon roublard, sa conversion fut d’abord motivée par l’intérêt politique. Ses actes furent pour beaucoup totalement contraires au message de l’Évangile.



      La chevalerie chrétienne, oui, et les Croisades, qui sont des œuvres de foi et de courage inouïs.



      La chevalerie n’est autre que le code d’honneur du guerrier germanique légèrement saupoudré de christianisme. L’Évangile condamne cette mentalité virile et guerrière.



      C’est que tu as mal regardé ou que tu ne connais pas bien le christianisme.



      J’en ai pourtant longuement discuté avec un grand historien des religions, lui même catho mais honnête.



      Le christianisme n’est pas le pacifisme idéaliste des droits de l’hommistes. Aimer son ennemi, c’est aussi le combattre justement et avec honneur. Tu te rappelles de la maxime « qui aime bien, châtie bien » ? Elle est aussi valable pour les ennemis.



      Sauf que l’Évangile condamne en plus toute forme de violence. "Combattre avec honneur" est un concept étranger au christianisme.
      Le droit de l’hommisme ? Version sécularisée et édulcorée de l’Évangile.



      La castration physique et la haine de la famille que tu lis sont des contresens évidents.



      Relis les versets que j’ai cités.



      L’égalité n’a jamais été une valeur chrétienne. L’église a toujours été hiérarchisée. L’amour, oui, le courage, oui. La tolérance et le pacifisme certainement pas.



      On doit pas avoir la même définition de ces termes. La première pierre = tolérance (péché presque aboli) ; rejet de la violence = pacifisme ; abolition de toutes les différences entre individus au Royaume des Cieux (Galates, III : 28) = égalitarisme ; Eglise = fruit de la récupération et du détournement du message christique par Rome.



      Les idées dont parle Chesterton sont des idées perverties qui se sont éloignées de la chrétienté jusqu’au contresens. Elles ne sont donc plus chrétiennes, si tant est qu’elles l’aient jamais été.



      Tu parles de la chevalerie, de l’Eglise romaine & cie ? Dans ce cas je suis en total accord avec toi.


    • #1783764
      le 13/08/2017 par Titus
      Les femmes veulent des hommes

      @Wilfried

      J’ai l’impression que tu regardes l’histoire chrétienne avec des lunettes de drag-queen. L’histoire de France est chrétienne et glorieuse (jusqu’à la chute de la monarchie chrétienne).


    • #1784067
      le 13/08/2017 par Wilfried
      Les femmes veulent des hommes

      Et toi cher Titus, tu réduis l’histoire de France, effectivement très glorieuse, au christianisme. Alors qu’elle est aussi - et peut être avant tout - romaine et germanique.


    • #1785334
      le 16/08/2017 par Titus
      Les femmes veulent des hommes

      @Wilfried

      La France est officiellement née au baptême de Clovis en 492 après-Jésus Christ, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y avait rien avant et qu’il n’y avait aucun héritage païen. D’ailleurs, personne ne l’a jamais contesté !


  • #1782838
    le 11/08/2017 par Eyrénée Philalète
    Les femmes veulent des hommes

    Il n’y a pas que le système qui dévirilise, il y a aussi le célibat forcé de plus en plus grandissant qui s’observe dans toutes les sociétés modernes (avec un pic au Japon). (vous me direz, le célibat provient aussi du féminisme hystérique, d’accord, c’est vrai).

    Quand vous êtes célibataire, que vous êtes pauvre donc boycotté par toutes les mégères intéressées (et ça en fait un sacré paquet), vous êtes coupé de l’autre sexe, très durablement, vous ne fondez pas famille, rien, et dans ce cadre, vous n’en avez rien à foutre des "attentes des femmes", et de "faire le mâle", au contraire, vous prendrez souvent le contrepied de ça, par dégout, et par une sorte d’aigreur indifférente, plus ou moins émasculée.
    C’est pour ça qu’on a de plus en plus d’individualistes qui ne lèveront pas le petit doigt si vous vous faites agresser dans les transports en commun. Aigris, n’ayant pas reçus d’amour, ils ne sont pas "construits", et ne s’occupent que d’eux-mêmes.

    A leur décharge, je les comprends, avec des femmes si égoistes et marâtres, si vous les défendez lors d’une agression dans un train, et que l’agresseur vous agresse aussi et vous rend handicapé à vie, ce ne sont pas ces rombières qui viendront s’occuper de vous par la suite, ni vous aider financièrement. Vous crèverez dans votre coin, seul, c’est garanti. Elles mettent leurs parents dans des mouroirs, c’est pas pour venir s’occuper d’un chevalier blanc.
    Alors en effet, pourquoi faudrait il se sacrifier pour des pourris, avec qui on n’est pas du tout en harmonie ?
    Vous voyez, j’ai une femme fidèle, vis en famille, mais regardez comme la dévirilisation est insidieuse, je comprends peu à peu le raisonnement de ces mecs qui ne bougent pas, je connais des mecs seuls, même dans ma famille, qui tiennent ce raisonnement et je ne trouve rien à leur répondre.
    Un mec seul, qui n’a jamais reçu d’amour, pourquoi devrait il se sacrifier pour des harpies qui ne lui ont jamais fait aucun cadeau ? Eh ouais, qu’est ce qu’on peut répondre à ça ?
    Les mecs ne tiennent pas leur rôle, mais les femmes non plus !

     

    • #1783028
      le 12/08/2017 par Fixer78
      Les femmes veulent des hommes

      Je me retrouve tellement dans ce que vous venez d’écrire que j’en ai presque à l’œil. Je déconne là-dessus mais à 49 ans, encore bien gaulé, ça fait maintenant presque 8 ans que j’ai décidé d’arrêter de me casser les dents après 3 liaisons qui se sont finies bien merdiques et au cous desquelles ces "damoiselles" si bien sous tous rapports ont toujours réussi à me piquer du fric... Un bon dvd, un pot de Yaourt pour ne pas en mettre partout et plus d’emmerdements. C’est devenu ma vie et je m’en réjouis en fait !


  • #1782878
    le 11/08/2017 par quidam populus
    Les femmes veulent des hommes

    Le féminisme est à la base une idéologie des oligarques financiers désireux de mettre au travail "l’armée de réserve" constitué par l’énorme réservoir de femmes, lesquelles étaient investies par l’Ordre Naturel à constituer un nid (foyer) et l’élever...

    L’autre bénéfice de cette idéologie constructiviste a été qu’elle est un outil de type "ingénierie sociale couteau suisse" à multiple usage :

    . casser le socle des Nations : la famille (divorces)
    . créer un plafond de verre artificiel, frustration permanente et réactive, créant du ressentiment et de l’opposition ressortant réflexivement et quasi systématiquement à l’heure actuelle.
    . marchandiser tout ET tout le monde, amenant les uns et les autres à se consommer mutuellement comme de vulgaires biens jetables : misère du désir, solitude, absence de projet familial, ivrognerie sexuelle,
    . horizontaliser les problèmes engendrés par la déconstruction sociétale, en tant qu’écran de fumée empêchant la masse des 7 milliards d’humains de comprendre que son asservissement est du à une poignée de psychopathes pédo-satanistes cruels (les 700 qui tiennent le système "Banque Centrale Privatisée" et leur NOM messianiste).
    . ramener la population sous la barre des 500 millions d’âmes, tels que ces derniers l’ont "promis, craché, juré" notamment en le gravant dans le granit des Georgia Guidestones.
    . Le feminisme est donc synonyme de désordre social, de nihilisme, de progressisme trans-humaniste, de déconstructivisme, de réificationnisme, de génocidisme, de chaos, et de mort...
    . Le féminisme est immoral, ammoral, sorti du cerveau malade d’adorateurs de la mort en personne : Satan !
    Le noyau dur de ce vampirisme survit depuis des temps très reculés et se loge dans la secte de l’Ordre du Soleil Noir.
    Paraît-il que 2017 (octobre) marquerait si ce n’est leur éradication, du moins leur neutralisation...
    Ouf il était tant ! pour qu’on puisse se reconstruire, et entre autres, en terminer avec cette politique qu’est le féminisme auto-destructeur de nos sociétés d’humains naturellement fait pour s’aimer, selon l’ordre Naturel Supérieur.

    Donc, n’ayons pas peur, soyons courageux et ouverts les uns aux autres...

    L’heure du renouveau des peuples vient !

    Mille bravos à Alain Soral !

     

    • #1782948
      le 11/08/2017 par quidam populus
      Les femmes veulent des hommes

      Un bogue a envoyé mon post corrigé, prématurément.

      Le féminisme est à la base une idéologie des oligarques financiers désireux de mettre au travail "l’armée de réserve" constitué par l’énorme contingent de femmes, lesquelles étaient investies par l’Ordre Naturel à constituer un nid (foyer) et l’élever...

      L’autre bénéfice de cette idéologie déconstructiviste a été qu’elle représente un outil de type "ingénierie sociale couteau suisse" à multiple usage :

      . ajouter de la perte de repères et de sens, voire du "bon sens"...

      . casser le socle des Nations : la famille traditionnelle (divorces, protéiformité des "associations", etc).

      . créer un plafond de verre artificiel, frustration permanente et réactive, créant du ressentiment et de l’opposition ressortant réflexivement et quasi systématiquement à l’heure actuelle.

      . marchandiser tout ET tout le monde, amenant les uns et les autres à se consommer mutuellement comme de vulgaires biens jetables : misère du désir, solitude, absence de projet familial, ivrognerie sexuelle, violences diverses, etc...

      . horizontaliser les problèmes engendrés par la déconstruction sociétale, en tant qu’écran de fumée empêchant la masse des 7 milliards d’humains de comprendre que son asservissement est dû à une poignée de psychopathes pédo-satanistes cruels (les 700 qui tiennent le système "Banque Centrale Privatisée" et leur NOM messianiste).

      . ramener la population sous la barre des 500 millions d’âmes, tels que ces derniers l’ont "promis, craché, juré" notamment en le gravant dans le granit des Georgia Guidestones.
      . Le féminisme est également un piège faisant de Machiavel un "enfant de cœur" en comparaison..., et est synonyme de désordre social, de nihilisme, de progressisme trans-humaniste, de destruction, de réificationnisme, de génocidisme, de chaos, et de mort...
      . Le féminisme est immoral, amoral, sorti du cerveau malade d’adorateurs de la mort en personne : Satan !
      Le noyau dur de ce vampirisme survit depuis des temps très reculés et se loge dans la secte de l’Ordre du Soleil Noir.
      Paraît-il que 2017 (octobre) marquerait si ce n’est leur éradication, du moins leur neutralisation...
      Ouf il était temps ! pour qu’on puisse se reconstruire et entre autres, en terminer avec cette politique qu’est le féminisme auto-destructeur de nos sociétés d’humains naturellement fait pour
      s’aimer, selon l’ordre Naturel Supérieur.
      Donc, n’ayons pas peur, soyons courageux et ouverts les uns aux autres...


  • #1782918
    le 11/08/2017 par albator
    Les femmes veulent des hommes

    Les russes ont compris depuis longtemps.
    Ce clip pour la campagne présidentielle de Poutine n’a pas pris une ride :
    https://www.youtube.com/watch?v=Bod...


  • #1782943
    le 11/08/2017 par Chris
    Les femmes veulent des hommes

    A quoi bon faire des généralités ? Même si on est tous soumis aux mêmes évolutions de la société, chaque cas est particulier. Les origines, le vécu, l’éducation, la culture de classe ou personnelle, tous ces éléments sont propres à chacun et déterminent notre relation avec le sexe opposé. Peu importe nos régles, nos codes, nos lignes de conduite, quand on est amoureux, tout ça peut sauter. Les expériences sont toutes diverses et relatives. Voyez-le comme un jeu, plutôt que de déprimer. Arrivé à un certain âge, l’expérience aidant, vous connaissez les grandes lignes.

     

  • #1782953
    le 11/08/2017 par Dr.Seltzer
    Les femmes veulent des hommes

    Bon article, en revanche après avoir écouté la voix de la "chanteuse" j’ai du coup urgemment besoin de prendre une pastille d’antalgique...


  • #1782954
    le 11/08/2017 par RrexX
    Les femmes veulent des hommes

    Les femmes voudront toujours des hommes et "lycée de versailles", c’est biologique. Du moins à une certaine période dans le mois.
    Les différentes études dans le temps sur l’attractivité exercée sur les femmes par les hommes mettent en avant toujours les mêmes critères physiques visibles (épaules , visage etc..) c’est à dire virils.
    Donc là rien ne change.
    Ce qui a changé c’est l’image pré fabriquée de l’homme moderne instillée à dessein . Par exemple ma femme me préfère habillé plus "mode" genre un peu tarlouze. Je résiste tous les jours à cette injonction contre nature !
    Tu greffes là dessus tous les délires égalitaristes, les hystéries féministes et obsessions lesbiennes, tu remues et çà te pète à la gueule. Dans mon métier qui exige une certaine endurance physique et force musculaire en milieu rural, la féminisation (>80% contre < à 20% il y a 30 ans) a complètement changé la donne. Les femmes travaillent moins, s’associent toujours, et sont de parfaites pipelettes pour ne rien dire là où 3 mots suffisent.
    De mon point de vue, nous secrétons toujours de la testostérone, elle est seulement en sommeil, refoulée dans les bas fonds d’une société où la pleurniche est devenue un paramètre essentiel.
    Un gendarme saute à l’eau pour secourir un mec qui a pied, c’est un exploit sans nom.. !
    Les hommes, éduquez vos fils au bon goût des valeurs ancestrales, jetez vos télés sauf si vous aimez le MMA, laissez les femmes glapir (et dieu sait si je les aime), notre heure revient.


  • #1782958
    le 11/08/2017 par LeD
    Les femmes veulent des hommes

    Non mais t’es une femme tu vois une mauviette comme celui sur la photo en haut tu penses quoi ? Vite tu vas acheter un gode ceinture... c’est quoi ce pitre ? en + avec viva zapata sur son t-shirt... t’imagines Zapata avec une pancarte pareille... grave le foutraque.... quand même ?...Oh oh oh ! c’te baltringue quand même ! grave !


  • #1782961
    le 11/08/2017 par Marie-Madeleine
    Les femmes veulent des hommes

    Pour rendre à César, ce qui appartient à César, c’est bien Alka, qui je crois, a écrit les paroles sur une composition de Philippe Katerine, toujours aussi drôle et talentueux.
    Le sourire d’Alka à la fin du clip est épique. Belle, intelligente et drôle et qui chante tout haut, ce que nous fredonnons tout bas...


  • #1782965
    le 11/08/2017 par Jean
    Les femmes veulent des hommes

    Qu’elles commencent par être des femmes, le reste viendra.

     

    • #1783675
      le 13/08/2017 par Leïla
      Les femmes veulent des hommes

      Ben non, ça ne marche plus comme ça. Que les hommes soient des hommes, le reste viendra, un homme habillé "précieusement" ça n’est pas très tentant. C’est devenu courant.


  • #1782981
    le 11/08/2017 par Mojo Risin
    Les femmes veulent des hommes

    Un jour, je rencontre Philippe Katerine dans une file d’attente de la boulangerie en bas de chez moi. On se connaissait pas. Je lui explique que je veux faire une compilation CD de groupes et chanteurs locaux. Et est-ce qu’il aurait un titre. Il me dit appelle en fin de semaine. Il a été en studio, à ses frais et il était pas connu et il a écrit une chanson originale que j’ai eu, sans contrat, sans payer... tout ça pour mon petit projet. Et on se connaissait pas...
    Lui, c’est un homme.

    Et... Excellent article !


  • #1783012
    le 12/08/2017 par Fabio
    Les femmes veulent des hommes

    Aujourd’hui, il est impossible pour un homme, aussi courageux soit-il, de défendre sa patrie en combattant le Système sans mettre en péril sa famille. Sachant que même en vivant de potager et de bétail à la campagne, on patauge toujours dans le Système sans le déstabiliser le moins du monde. Alors ? Que doit faire un homme "courageux" ? Prendre soin de sa famille en se soumettant au Système, ou le combattre en risquant sa famille ? Tout le monde choisi évidemment le "courage" de protéger sa famille en oubliant que les générations suivantes vont morfler grave à cause du Système qui se renforce. Les célibataires, volontaires ou condamnés à l’être, ont la chance de ne pas subir ce dilemme, mais pourquoi s’attaqueraient-ils au Système pour le bien des petits-enfants des autres ?

     

    • #1783369
      le 12/08/2017 par Snoey76
      Les femmes veulent des hommes

      Très juste. Ça me parle.


    • #1783640
      le 13/08/2017 par Sedetiam
      Les femmes veulent des hommes

      @Fabio,

      C’est très juste mais vous négligez les célibataires qui ont aussi une famille, voire pour les célibataires successifs, plusieurs. Sans parler des ascendants (Pas ceux de Hollande...).
      Néanmoins, deux éléments de réponses à votre pourquoi, si vous le permettez et qui remontent au loin :
      - Une légende amérindienne, celle du colibri.
      Elle raconte qu’il y eut un immense incendie de forêt et que tous les animaux terrifiés observaient impuissants le désastre. Seul un colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes d’eau dans un étang voisin pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, un tatou, agacé par ses allers-retours qui lui semblaient dérisoires, l’interpela :
      "N’es pas fou ? Tu crois que ce sont tes quelques gouttes d’eau qui vont éteindre le feu ?"
      Ce à quoi le colibri répondit : "Je sais bien que non, mais je fais ma part."
      Tous les animaux se sentirent alors concerné, chacun fit sa part, chacun à sa manière et la forêt fut sauvée.
      - Le second est l’allégorie de la Caverne selon Platon (opus VII de "La République"), qui prétend que la Lumière du Soleil que porte l’éveillé, l’éclairé à l’aube d’un jour nouveau, sera toujours plus importante que celle des ombres et des illusions que "le système" lui fait accroire et qu’il est de son devoir d’en transmettre le flambeau aux "aveuglés". Là aussi, selon moi, chacun à sa manière ; alors que Platon suggère qu’il en soit au péril de sa vie...


    • #1783826
      le 13/08/2017 par killbill
      Les femmes veulent des hommes

      La seule révolution c’est de prendre soin de sa famille, de ses parents et d’être véridique dans le coeur.


  • #1783056
    le 12/08/2017 par Bobforrester
    Les femmes veulent des hommes

    Bien vu et bien dit sans exageration


  • #1783154
    le 12/08/2017 par Marde
    Les femmes veulent des hommes

    C’est bon ! Tout va bien ! Elles ont les arabes, les juifs, les nègres et tous les métèques du mondialisme plus quelques autres bougniakcs indéterminés !

     

    • #1784275
      le 14/08/2017 par Zacko
      Les femmes veulent des hommes

      Tout a fait et j en faits parti, plus de 300 conquetes au compteur, je remercie chalereusement les victimes, les petites fiottes en tout genre et le tout je tiens a le preciser sans lacher un euro. Les femmes aiment les hommes qui les remettent a leur place.


  • #1783300
    le 12/08/2017 par desgoutersdusystemedesgouts
    Les femmes veulent des hommes

    @wilfried et gentil goy
    Vous êtes complètement à côté de la plaque, je vous renvoie à l’histoire,
    les berbères sont de race blanche issue de métissage atlanto- nordique (vandales effectivement) essentiellement et romaine du fait de multiples invasions et des mélanges avec les autochtones. (rien à voir avec les peuples d’afrique de l’est etc...) D’ailleurs, pour les kabyles par exemple ils ont la peau laiteuse, blond aux yeux bleus pour la plupart. Un peu de révision vous feront pas de mal.

     

    • #1783334
      le 12/08/2017 par Wilfried
      Les femmes veulent des hommes

      Que répondre à de tels délires, sérieusement ? Le plus troublant, c’est l’assurance avec laquelle cet individu balance ses aberrations.


    • #1783404
      le 12/08/2017 par Iskandaar
      Les femmes veulent des hommes

      C’est beau de croire à des mythes...


    • #1783426
      le 12/08/2017 par Leïla
      Les femmes veulent des hommes

      @desgoutersdusystème Bien dit !! Exactement !.Je suis berbère du côté de mon père, la plupart des gens ne font pas la différence ! Ils bug quand en plus ils comprennent que je suis chrétienne avec le prénom qui est le mien (pas toujours évident).


    • #1783645
      le 13/08/2017 par Créponné
      Les femmes veulent des hommes

      Beaucoup de kabyles ont épousé des françaises à partir des années 60 et bien avant, leurs enfants ont donc eu besoin de concilier leur double identité.
      D’où le fameux mythe, qui a la dent dure, des berbères blonds et européens.
      Si ça peut permettre à ces individus de vivre plus sereinement, il faut les laisser croire à ces histoires !
      Néanmoins, dans le flot de bêtises, il a quand même dit une vérité ; l’origine des afrasiens est plus au Proche-orient qu’en l’Afrique de l’est, ce qui, emmerde pas mal aussi les berbéristes.


    • #1784515
      le 14/08/2017 par Iskandaar
      Les femmes veulent des hommes

      Néanmoins, dans le flot de bêtises, il a quand même dit une vérité ; l’origine des afrasiens est plus au Proche-orient qu’en l’Afrique de l’est, ce qui, emmerde pas mal aussi les berbéristes.



      Il n’a dit aucune vérité vu qu’il parle de « nordiques » pour situer l’identité amazigh, or les peuples nordiques ou germaniques,n’ont rien à voir dans leurs migrations de peuplement avec le monde Amazigh/Berbère.

      Par contre en effet l’identité du Maghreb n’est pas totalement autochtone à l’Afrique (ou 100% ifriquienne), il y a un lien très fort avec le levantin notamment via les Carthaginois trop souvent laissés de coté par l’historiographie du Maghreb, alors qu’ils y ont joué un rôle majeur.Je ne développe pas plus car ce n’est pas le sujet initial.


  • #1783618
    le 13/08/2017 par SoloNanas
    Les femmes veulent des hommes

    C’est une réalité, mais il y a des causes simples. Pas besoin d’oestrongenes dans l’eau du robinet (meme si ca me parait probable) :
    Le confort moderne rend l’homme inutile, la femme n’a plus besoin de lui au quotidien.
    Reste des situations exceptionnelles (agression, besoin de force physique pour une tache domestique, déménagement, changement de roue crevée, rat dans la maison, ...) mais faut admettre que le pouvoir de l’homme venait essentiellement de sa capacité a nourrir la progéniture et la protéger des loups.

    Les dangers modernes (maladie, chomage, etc...) sont des problèmes où la supérorité de l’homme est bien moindre. Il en va donc de meme pour son pouvoir.

    Bref, la dévirilisation excessive de la société me casse les couilles, mais fantasmer le pouvoir quasi total de jadis, ca me parait pas très efficace pour faire évoluer la situation.

     

    • #1783908
      le 13/08/2017 par Leïla
      Les femmes veulent des hommes

      @Créponné, concilié 2 nationalités, heu non pas du tout, mon père s’est naturalisé en 1950, je suis française, point barre. Pas de problème d’image de "je suis ici où là", je suis née en France, tout va bien.


  • #1783784
    le 13/08/2017 par izlaz
    Les femmes veulent des hommes

    Je comprends mieux pourquoi l’Empire s’est acharné sur la Serbie


  • #1784008
    le 13/08/2017 par Auri
    Les femmes veulent des hommes

    Contrairement à ce que bon nombre voudraient croire par facilité, le dérèglement des rapports homme/femme est bien la faute des hommes qui se sont laissé arracher leur virilité. Ceux qui affirment le contraire sont exactement comme ce pacifiste qui veut être défendu par sa copine.


  • #1790284
    le 26/08/2017 par 0bAM
    Les femmes veulent des hommes

    Vous allez me dire que je parle d’un détail, évident de surcroît ^^ Mais, un "pacifiste", il voudrait que personne ne tape sur personne, en principe.. Donc l’autre avec sa pancarte là, pancarte qui annonce que monsieur ne veut pas se battre, préférant laisser son amie le défendre, bah il s’est trompé de mot du coup ; ^^ Car c’est pas être pacifiste ça, c’est être une baltringue.. !


Commentaires suivants