Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Référendums en Ukraine : quelles conséquences territoriales et démographiques ?

Jusqu’au 27 septembre se déroulent les 4 référendums des 4 Oblasts de Lugansk, Donetsk, Zaporojie et Kherson.

 

En Rose la partie de ces Oblasts sous contrôle de Moscou, en jaune la partie sous contrôle de Kiev.

 

Sur le plan territorial et géographique que cela signifie t-il ?

Comme on peut le voir la Russie contrôle :

– 99 % de la LNR (26 500 km2)

– 68 % de la DNR (18 000 km2)

– 72 % de Zaporojie (19 700 km2)

– 91 % de Kherson ( 25 900 km2)

Soit un total de 90 100 km2 (70 % de ces 4 oblasts) ce qui équivaut à environ 16 % du territoire de l’ancienne Ukraine dont la superficie est de 576.604 km2.

Les résultats des Référendum concerneront les frontières administratives des oblasts, c’est à dire les parties roses ET jaunes. Par conséquent, le 27 septembre, après l’absorption des 4 oblasts, la Russie se sera donc agrandie de 135 330 km2 soit 23 % du territoire de l’ancienne Ukraine.

Les frontières de la Russie se déplaceront et se situeront donc là ou indiqué sur la carte ci-dessous.

 

 

Sur le plan démographique que cela signifie t-il ?

L’oblast de Donetsk avant la guerre comprenait 4,1 millions d’habitants.

L’oblast de Lugansk avant la guerre comprenait 2,1 millions d’habitants.

L’Oblast de Zaporojie avant la guerre comprenait 1,6 millions d’habitants.

L’Oblast de Kherson avant la guerre comprenait 1 millions d’habitants.

Il est difficile d’évaluer la population en DNR qui est le foyer actif du conflit militaire et L’oblast le plus peuplé, mais la population de ces oblasts, surtout en DNR a sans doute vocation, à terme, à revenir s’y installer, après l’intégration et la stabilisation.

Ces 4 oblasts comprennent donc 9 millions d’habitants, soit 22 % de la population d’Ukraine, estimée au 01/01/2022 à environ 41 millions d’habitants.

Par conséquent au 28/09/2022 la population de la fédération de Russie atteindra 156 millions d’habitants.

 

Quel scénarios « territoriaux » pour l’après en Ukraine ?

Lire l’article entier sur alexandrelatsa.ru

Du côté russe, sur E&R :

 






Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • En 7 mois, protection puis donc logique annexion de 4 grandes régions ukrainiennes russophones, russophiles et utiles reliant en plus la Crimée à la métropole, l’opération spéciale russe a donc déjà grandement réussie et est donc déjà victorieuse, même si les grotesques médias et l’occident impies ne l’admettent pas.

     

    Répondre à ce message

    • Protection ?????? vous rêvez . depuis le lancement de l’operation Z aucun territoire séparatiste n’est a l’abris des bombardements ukro qui frappent aussi régulierement belgorod en territoire russe

      Voici deux nouvelles toutes fraiches et de source russe ;1 pou la r RPL 1 pour la RPD

      Les forces armées ukrainiennes ont porté un coup fatal à la LPR
      29.09.2022 - 12:38
      Les forces armées ukrainiennes ont porté un coup fatal à la LPR | Printemps russe
      L’ambassadeur du LPR auprès de la Fédération de Russie, Rodion Miroshnik, a déclaré que le matin du 29 septembre, les forces armées ukrainiennes ont attaqué les colonies de la République, tuant et paralysant des civils. Les forces armées ukrainiennes frappent Donetsk et Gorlovka, des personnes sont tuées.

      29.09.2022 - 10:35
      Les forces armées ukrainiennes frappent Donetsk et Gorlovka, des personnes sont tuées | Russian Spring
      Les criminels de guerre ukrainiens continuent de frapper Donetsk.

      Depuis la nuit du 29 septembre, le district de Kirovsky, les districts de Kuibyshev et Kalininsky de la capitale du DPR sont sous le feu de canons de 152 mm et 155 mm. L’e-bustion se poursuit à ce jour.

       
  • On rend à César ce qui est à César, ces régions sont 100% Russe et l’ukraine n’est après tout qu’une invention grotesque des ju..bolchévistes, tout comme les Etats ridicules de l’Asie centrale (kazakhstan, turkmenistan, ouzbekistan, kyrghyzistan) et les Etats nains du Caucase (azerbaijan, la géorgie). Ce sont des Etats qui n’avaient jamais existés dans l’histoire et qui gouvernent des territoires qui appartiennent soit à l’Iran soir à la Russie.

     

    Répondre à ce message

  • Soit 1/4 du territoire français ! Le plus dur commence : comment conserver dans la durée ces nouveaux territoires, sachant que le camp d’en face utilisera tous les moyens pour pourrir la situation ?

     

    Répondre à ce message

    • On va avoir une situation de frontière non fixée comme à Chypre, en Israël...ce qui empêchera l’entrée du restant de l’Ukraine dans l’Otan. La Russie pourra continuer à pourir la situation de ce pays militairement et économiquement comme elle le fait déjà en étouffant son économie par le blocus maritime d’Odessa.

       
    • #3038230
      Le 29 septembre à 04:08 par Si vous en avez le courage, c’est surement pas facile
      Référendums en Ukraine : quelles conséquences territoriales et démographiques (...)

      La conscription pour garnir ces territoires de militaires

       
    • #3038287
      Le 29 septembre à 08:05 par Vous n’aurez pas ma germanolatrie
      Référendums en Ukraine : quelles conséquences territoriales et démographiques (...)

      C’est pile ce que souhaite la Russie. Encourager l’ennemi à tomber dans un piège pas seulement militaire mais politique.

      Que les Ukruinés continuent à lancer leurs attaques russophobes dignes du 3ème Reich, alors au bout de quelques années ... la Russie aura un nouveau prétexte pour faire une nouvelle opération spéciale cette fois-ci en direction d’Odessa & de Kharkov suivi d’un référendum express... et continuera ainsi encore et encore jusqu’à ce que les ukrai-nains comprennent que :

      - Si moi attaquer Russie, moi perdre territoires.
      - Donc, si moi pas attaquer Russie, moi pas perdre de territoires.
      - Alors moi devoir faire paix avec Russie pour conserver ce qu’il me reste.

      Même le plus débiles des pan-américano-germanistes ukrainien peut finir par comprendre une chose aussi simple.
      Ce que nous voyons n’est ni plus ni moins qu’une immense séance de pédagogie à l’échelle de pays.

      Plus t’insiste à commettre une bêtise, plus tu reçois de gifles.
      Ce qu’un enfant pas sage finit par comprendre, Kiev finira également par le comprendre aussi.

       
  • Vive la grande et Sainte Russie

     

    Répondre à ce message

  • Hitler a réussi l’annexion du corridor de Dantzig, 5 ans plus tard et 5 500 000 de soldats allemands tués, il l’a perdu ...

     

    Répondre à ce message

  • Il faudra prendre aussi Dniepopetrosk et Kharkov.
    Reste Nicolaïev et Odessa.
    Si l’Ukraine continue d’insister, elle va perdre l’accès à la mer.

     

    Répondre à ce message

  • #3038065

    Même si ces référendums ont lieu, et même si le résultat, comme on est en droit de le penser, donnent le rattachement à la Matj Rossiya, la mère patrie russe, ces fumiers d’américains et leurs toutous européens aux ordres refuseront de le reconnaître !

     

    Répondre à ce message

  • #3038293
    Le 29 septembre à 08:21 par Vous n’aurez pas ma germanolatrie
    Référendums en Ukraine : quelles conséquences territoriales et démographiques (...)

    La stratégie Russe est à comprendre sur plusieurs échelons.

    Grosso modo, les 4 régions libérées vont suivre le chemin emprunté par la Crimée de rattachement à la Russie et...sauf si les USA sortent une arme miracle de leur manche que même le peintre autrichien-chien n’en aurait pas espéré une mieux, l’avenir de l’est de l’Ukraine est plié. Ces régions seront des territoires Russes et toute attaque de Kiev contre elles offriront à la Russie l’opportunité d’une nouvelle opération militaire spéciale en direction de Odessa et/ou de Kharkov.

    C’est au niveau géopolitique que ça va se jouer : Lavrov ira à l’ONU pour demander la reconnaissance de ces régions comme territoire Russe légal par un vote à l’assemblée.
    Les USA & leurs laquais feront évidemment pressions et menaces auprès de l’ensemble des pays intégrés à l’ONU pour qu’ils votent non.

    Ce faisant, il suffira aux Russes de revenir quelques années plus tard avec le même texte dont on aura bougé 2 points et 3 virgules à la marge pour demander un nouveau vote ... ce qui forcera les USA à menacer encore plus (ou à mettre encore plus sur la table des négociations avec) chaque membre de l’ONU dont ils veulent qu’ils votent "non".

    Les Russes n’auront qu’à recommencer encore et encore jusqu’à ce que les menaces de sanctions ou le poids des promesses U.S. ne suffisent plus...et qu’ils obtiennent ce "oui" qui marquera la fin définitive de la peur que les USA faisaient régner dans le monde entier.

    C’est bien pour cette raison que les ricains haussent le ton en attaquant Nord Stream, ce qui est, peu ou prou, une déclaration de guerre...à laquelle les Russes ont répliqué par l’ouverture d’une enquête.

    L’hystérie de celui qui sait que son leadership est menacé d’un côté face au calme froid et rationnel de celui qui sait qu’il toutes les cartes en mains.

    La seule guerre qui va éclater, ça va être entre la Russie et non pas l’Ukraine ou l’OTAN mais les éléments étrangers armés (pour ne pas dire les gangsters) illégalement présents sur le territoire actuel de la Russie (comprendre : le Donbass). C’est là que la toute-puissance Russe (ou le lent et patient grignotage du terrain) aura lieu.

    Pour le reste, la 3ème guerre mondiale : c’est bon pour les ahuris qui regardent encore les médias. Si les USA avaient vraiment voulu faire sauter la planète, ils auraient appuyé sur le bouton rouge dès le premier jour de l’opération militaire spéciale. C’est trop tard !

     

    Répondre à ce message

  • L’Ukraine 41 millions d’habitants ? Avant la guerre les autorités en recensaient 37 millions début 2020 https://www.rts.ch/info/monde/11081.... Début 2022, la population ukrainienne ne devait pas excéder les 36 millions du fait d’une forte émigration et d’un accroissement naturel fortement négatif. Près de 7 millions sont partis depuis février dernier, pour les deux tiers dans différents pays occidentaux, le tiers restant allant en Russie, premier pays d’accueil des réfugiés. Ce qui nous fait 29 millions actuellement Si les Russes arrivent à rattacher les quatre autres oblast favorables à l’intégration dans la Fédération de Russie (Karkhov, Odessa, Nikolaïev et Dniepropetrovsk) il faudra encore retrancher 9 autres millions de personnes pour la plupart russophones au 9 millions déjà intégrées à la Russie. Après guerre, il se pourrrait bien que l’on ait une Ukraine de moins d’une douzaine de millions d’habitants, la plupart des réfugiés passés à l’Ouest refusant de retourner dans un pays qui était déjà le plus pauvre des pays européens (en parité de pouvoir d’achat, l’Ukraine arrivait au niveau du Maroc, pays le plus pauvre d’Afrique du Nord. Il est à parier qu’après guerre l’Ukraine sera au niveau des plus pauvres des pays d’Afrique noire). Les ultra nationalistes ukrainiens, se retrouvant dans un pays pesant démographiquement autant que le Portugal et économiquement autant que le Mozambique risquent d’avoir la nostalgie de la République socialiste soviétique d’Ukraine qui comptait 52 millions d’habitants en 1991 et était l’une des plus prospères avec les républiques baltes

     

    Répondre à ce message