Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le rappeur Kaaris placé en garde à vue pour violences sur son ex-compagne Linda

Le rappeur Kaaris, accusé de violences par son ex-compagne, a été placé en garde à vue mercredi matin en Essonne, en banlieue parisienne, a indiqué le parquet d’Evry. Kaaris, rappeur de Sevran (Seine-Saint-Denis) âgé de 42 ans qui a connu le succès avec la sortie de son album « Or Noir » en 2013, est accusé par son ex-compagne de l’avoir violentée à Linas (Essonne), au sud de Paris, le 19 janvier 2021.

[...]

Linda P., qui a un enfant avec Kaaris, dénonce des faits remontant à janvier 2021. Dans sa plainte déposée le 7 juillet 2022, elle fait état d’un « comportement fuyant » soudain et sans explication de la part de Kaaris, provoquant un « profond traumatisme » chez leur enfant.

 

 

Deux semaines avec des béquilles et une botte de maintien

Face à cette absence inexpliquée, elle aurait tenté « de reprendre contact » avec Kaaris, a expliqué l’un de ses conseils Me Adrien Gabeaud, et aurait découvert que le rappeur avait acquis « une nouvelle résidence » à Linas. Elle s’y rend le 19 janvier 2021 et « retrouve au lit » Kaaris avec une femme, poursuit son conseil, qui la défend aux côtés de Me Sema Akman.

Là, Kaaris est accusé d’avoir violenté Linda P. dans le garage de sa maison, en lui assénant coups de pieds et de poings tout en lui arrachant les ongles, selon la plainte, qui précise que Linda P. a eu besoin de « béquilles et d’une botte de maintien pendant deux semaines ». La plainte vise également la femme avec laquelle Kaaris se trouvait le jour de l’agression alléguée, pour non-assistance à personne en danger.

Lire l’article entier sur leprogres.fr

 


 

 


 

Où commencent les violences conjugales ?

Contrairement à certaines idées reçues, elles ne se résument pas à des coups portés répétés. Elles peuvent aussi être verbales ou psychologiques.

 

C’est dans un long communiqué partagé sur Twitter le dimanche 18 septembre qu’Adrien Quatennens, député du Nord et numéro 2 de La France insoumise est revenu sur les faits qui lui sont reprochés et qui auraient conduit son épouse à déposer une main courante à son encontre :

« Depuis cette annonce de séparation, nous avons eu des disputes. Dans l’une d’entre elles, je lui ai saisi le poignet. Dans notre dernière dispute, probablement celle qui a justifié son choix de déposer une main courante, je lui ai pris son téléphone portable. Voulant le récupérer, elle m’a sauté au dos. Je me suis dégagé, et me relâchant, elle s’est cogné le coude. Dans ce contexte d’annonce de séparation, j’ai envoyé de trop nombreux messages à mon épouse pour tenter de la convaincre que nos difficultés de couple pouvaient être dépassées. Je pense que Céline a pu évoquer un autre fait daté d’un an où, dans un contexte d’extrême tension et d’agressivité mutuelle, j’ai donné une gifle. Je l’ai donnée alors que cela ne me ressemble pas et cela ne s’est jamais reproduit. J’ai profondément regretté ce geste et je m’en suis alors beaucoup excusé. »

[...]

Dans le cas de Quatennens comme dans bien d’autres, certains ne retiendront que la gifle. Après tout, l’image de la femme portant des hématomes est bien présente dans les esprits et semble être le symbole tout entier des violences au sein du couple. Pourtant, quel que soit le point de vue adopté, les violences ne se limitent pas aux coups portés. « Pour nous, la violence conjugale commence dès qu’une emprise s’installe. C’est très insidieux et cela se fait petit à petit », explique Emmanuelle Beauchêne, responsable coordinatrice à l’association SOlidarité femmeS Loire-Atlantique.

 

Les violences psychologiques sont bel et bien des violences

C’est dans ce sens et pour inviter les personnes potentiellement victimes à prendre conscience de ce qu’elles subissent qu’a été créé le « violentomètre » fin 2018 par les Observatoires des violences envers les femmes de Seine-Saint-Denis et de Paris, l’association En avant toute(s) et la Mairie de Paris. Suivant une certaine progressivité dans la gravité des actes, il montre que les violences psychologiques – qu’il s’agisse de dénigrement, de manipulation, de contrôle des SMS ou des mails, de jalousie excessive ou bien encore de chantage ou de harcèlement – sont bel et bien des violences.

L’absence de blessure physique ne signifie pas l’absence de violence. Ces violences verbales et/ou psychologiques qui, en elles-mêmes sont graves, peuvent en outre conduire à des violences physiques et/ou sexuelles selon un principe de pente glissante que connaissent bien celles et ceux qui travaillent sur le sujet.

 

 

Ce n’est qu’il y a douze ans que ces violences psychologiques sont entrées dans le code pénal ; elles sont désormais punies au même titre que les violences physiques. « En droit, c’est hier », analyse Louiza Amhis, avocate à la cour.

Rappelons qu’aux yeux du code pénal, il y a violence dès lors qu’est ou sont commis un ou plusieurs actes de nature à causer sur la victime une atteinte à son intégrité physique (mutilation, infirmité, voire décès) ou psychique (choc émotif, perturbation psychologique).

Le code pénal dispose ainsi désormais dans son article 222-33-2-1 :

« Le fait de harceler son conjoint, son partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou son concubin par des propos ou comportements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de vie se traduisant par une altération de sa santé physique ou mentale est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende lorsque ces faits ont causé une incapacité totale de travail inférieure ou égale à huit jours ou n’ont entraîné aucune incapacité de travail et de cinq ans d’emprisonnement et de 75.000 euros d’amende lorsqu’ils ont causé une incapacité totale de travail supérieure à huit jours ou ont été commis alors qu’un mineur était présent et y a assisté. »

Lire l’article entier sur slate.fr

 

Selon nos informations, aucune femelle n’a été battue pendant ce clip

Kaaris, sur E&R :

 






Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ces rappeurs, sportifs, acteurs du wakanda sont constamment fier de leur noiritude mais ils sont tous avec des blanches lol

     

    Répondre à ce message

  • #3038178

    S’il va en taule j’espère qu’il sera avec Julien Bayou et Adrien Quatennens, ils pourront faire une thérapie de groupe et avec un peu de chance se pacser
    Ça,ça serait une super storie Instagram
    Puis si on réfléchit bien, avec un peu d’imagination
    Une cellule, c’est un peu comme une salle de barebacking, ou comme la chapelle fistin de la fistiniére
    Allez les chenapans, amusez-vous bien

     

    Répondre à ce message

  • #3038181

    Le titre de son prochain album
    Les pipes et le café

     

    Répondre à ce message

  • #3038234

    Je crois que l’on a à faire à deux prototypes de zi-va exceptionnel, oui, l’homme nouveau
    L’homme augmenté (d’une dose extraordinaire de conneries, d’ égocentrisme, et de débilité _yoyo, wesh wesh, sur l’vid’mo mére, hey mon’fraiêreu !! _)
    Mais dépourvu de réflexion a long terme, genre qui peut mourir étouffé, juste parce qu’il a oublié de respirer, une vision périphérique très limitée, genre des toilettes au frigo, ça va encore, du frigo à la table, ça arrive à pas se perdre, mais dès qu’il y’a un trop gros laps de temps , comme je descends trois étages pour aller chercher le courrier ou sortir les poubelles, ça peut se perdre dans la nature
    Resté à l’image du primate en rut , qu’expliquait très bien les inconnus
    N’golo golo dans la case
    Manger, baiser, dormir, se gratter le cul
    Et pour sa femelle, les avis scientifiques ne sont pas encore très clair
    Mais on sait après de longues observations que sa journée de déroule en plusieurs phases
    Réveil, flatulences, toilette rudimentaire (nettoyage du nez ou groin avec l’index durant plusieurs minutes, grattage de foufoune et de trou d’ball, se roule parterre pour marquer son territoire, mange, pète, baise dort..)
    Toujours près du mâle dominant, peut devenir méchante
    Encore sous observation scientifique
    Un spécimen très intéressant

     

    Répondre à ce message

  • #3038387

    J’espère que le tribunal va condamner cette privilégiée blanche qui use de son racisme systémique et qu’elle devra payer un dédommagement a Kaaris qui a beaucoup souffert dans son ADN de pauvre descendant d’esclaves ainsi qu’à la Dilcra, MRAP, SOS racisme, etc.... sur le modèle CRIF

     

    Répondre à ce message

  • Kaaris et son ex sont pareils. Le chiens ne vont pas avec des chats. Un blackos friqué et célèbre, tu crois vraiment qu il est capable d être fidèle ? Mais même quand C est un larbin il va butiner ailleurs. Elle a voulu faire partie du milieu rap d’opérette, faut aussi qu elle assume sa connerie. C est vrai que le prolo qui lutte C est pas gratifiant et ça te refile pas 10 000 euros pour aller te sapper en biatch. Elle n’a qu a se reconvertir en influenceuse, le boulot des petasses...

     

    Répondre à ce message

  • S’il ne veut pas être maltraiter en prison par des radicalisé.e.s re-salafisé.e.s, pour avoir simulé des ablutions avec de la vodka pendant le ramadan dans un de ses clip, faudra qu’il disent qu’il se sent Vanessa Paradis et que c’est son identité de genre, pour être mis dans une prison de gonzesses...
    Si non Kaaris deviendra vite le Vincent Macdoom de la taule
    Je vais pas vous cacher que si cela arrivait , je ne serai pas triste, on pourrait même dire que je le fêterai en reprenant 2 fois des moules frites ananas

     

    Répondre à ce message

  • #3038866
    Le 30 septembre à 06:00 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Le rappeur Kaaris placé en garde à vue pour violences sur son ex-compagne (...)

    le rap n’a pas passé le cap du 21 ème siècle

    c’est une forme d’expression qui a eu son âge d’or
    lorsqu’il y avait des raisons d’exister, probantes, dans la misère

    ça demandait du vécu, ce minimum de crédibilité
    aujourd’hui, c’est surtout du virtuel

    le rap ne tolère pas le virtuel
    ou sinon, c’est du blues "canada dry"

     

    Répondre à ce message

  • #3039002

    Kaaris était auparavant danseur, plus précisément B-boy, c’est à dire, un danseur de break dance... maintenant qu’il brille, c’est une star, il est devenu une danseuse étoile

     

    Répondre à ce message

  • #3039265
    Le 30 septembre à 16:43 par Jay Duplond-danlèle
    Le rappeur Kaaris placé en garde à vue pour violences sur son ex-compagne (...)

    Chassez le naturel...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents