Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Regain de tensions dans l’est de l’Ukraine

Des combats ont repris dans la région rebelle de l’Ukraine entre l’armée ukrainienne et les forces de la république autoproclamée de Lougansk, un regain de tensions devenu rare depuis la reprise du dialogue au format Normandie fin 2019.

 

Les autorités ukrainiennes ont accusé les groupes armés de la République populaire autoproclamée de Lougansk d’avoir lancé une offensive dans la zone située à moins de dix kilomètres d’un des trois secteurs où les belligérants avaient procédé au retrait des forces l’an dernier.

Au moins un soldat ukrainien a été tué et cinq autres blessés dans les combats, a fait savoir Kiev au sujet de ces affrontements d’une violence devenue rare depuis la reprise des pourparlers au « format Normandie » en 2019. Les autorités ukrainiennes accusent les rebelles d’une tentative de percer la ligne de front en recourant notamment à des mitrailleuses de calibre 120 millimètres.

« Les rebelles et les occupants ont organisé une provocation cynique » dans une « tentative de faire échouer le processus de paix », a accusé sur Facebook le président Volodymyr Zelensky en annonçant une réunion du Conseil de sécurité national. « Notre politique en vue de mettre fin à la guerre (...) reste inchangée, de même que notre résolution de riposter à toute agression militaire contre l’Ukraine », a assuré le chef de l’État.

À Moscou c’est le porte-parole du Kremlin qui a réagi suite à la reprise des violences dans l’est de l’Ukraine. « Nous avons effectivement eu des informations selon lesquelles il y a eu un combat à la frontière entre la République de Lougansk et les forces armées ukrainiennes tôt ce matin. Nous n’avons pas de précisions sur ce combat, nous ne savons pas ce qui l’a provoqué. Nous avons lu des rapports indiquant qu’il y avait eu des victimes des deux côtés, et nous exprimons nos condoléances à cet égard. Nous espérons qu’il sera bientôt possible de clarifier les détails de ce qui s’est passé avant de tirer des conclusions », a-t-il déclaré à la presse.

L’intensité des combats a nettement baissé après la signature des accords de paix de Minsk en février 2015, mais des regains de violence réguliers continuent d’alourdir le bilan.

Une certaine détente entre Kiev et Moscou est observée depuis l’arrivée au pouvoir l’an dernier de Volodymyr Zelensky, qui a notamment rencontré en décembre Vladimir Poutine lors d’un sommet de paix à Paris. Mais la résolution politique de ce conflit en Europe se fait attendre. Un nouveau sommet au format Normandie regroupant la France, l’Allemagne, l’Ukraine et la Russie était prévu avant début avril, mais celui-ci risque d’être retardé, a annoncé récemment l’Élysée.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2391770

    Où était BHL soigneusement photographié ? C’est Nanard la poisse ou bien ?


  • #2391790
    le 18/02/2020 par Tortue géniale participative
    Regain de tensions dans l’est de l’Ukraine

    Selon le principe des vases communiquants, le regain de tensions dans le Donbass fait écho à la reprise progressive du gouvernorat d’Idleb par l’armée syrienne aidée par l’aviation russe.
    L’OTAN et l’oncle Shmuel n’apprécient pas du tout de voir la fédération de Russie leur mettre des bâtons dans les roues sur tous les théâtres d’opérations dans lesquels ils sont impliqués.
    Les US ont donc donner carte blanche (plutôt carte brune) à leurs marionnettes ukronazies pour relancer les provocations en pillonnant aux mortier de 82 mm les villages près de Zolote, dans la République Populaire de Luhansk, avec la bénédiction du guignol d’opposition contrôlée Donald Trump.
    S’ensuit comme d’habitude une campagne médiatique de diffamation contre la Russie qui est présentée comme l’agresseur.


  • #2391920

    « Notre politique en vue de mettre fin à la guerre (...) reste inchangée... »



    On ne sait si (...) correspond à « civile » pour guerre civile - au sein d’une entité - mais en tout cas la partie russe précise :



    « Nous avons effectivement eu des informations selon lesquelles il y a eu un combat à la frontière entre la République de Lougansk et les forces armées ukrainiennes tôt ce matin... »




    Il y aurait donc bien une frontière, donc deux entités distinctes dans leur esprit...


  • #2391946
    le 19/02/2020 par Aiguiseur de guillotines
    Regain de tensions dans l’est de l’Ukraine

    Il a été ou, bhl dernièrement... ??
    Juste une question comme ça.


  • #2391980

    Les Russes interdisent aux Chinois l’accès à leur territoire - coronavirus . Pourquoi l’incapable Buzyn n’en a pas fait autant ?

     

  • #2392001

    Il y a des obus de 120 et des mitrailleuses de 12,7 mais les mitrailleuses de 120 j ai un doute...

     

    • #2392370
      le 19/02/2020 par Quenelle inversé-e-s ou dé-sodomisation
      Regain de tensions dans l’est de l’Ukraine

      Il parle peut-être d’une quenelle de 120 , mais du coup , c’est antisémite ,rappelons que Alain Jenculbovitz a désigné la quenelle de sodomisation des victimes de la shoah et de salut nazi inversé* 
      (* ??????)


  • #2392024

    En réalité, c’est une bataille pour la station d’alimentation en eau de la ville de Lougansk. Elle se trouve du côté de Kiev. Par le passé, elle a été mise hors service ponctuellement par des extrémistes, mais les modérés de Kiev la remettaient en service. Maintenant, les modérés de Kiev sont de moins en moins soutenus, et sont de plus en plus débordés. Les habitants de Lougansk sont obligés de réagir, car cette station est vitale pour eux.


  • #2392169

    Poutine limoge l’un de ses conseillers emblématiques
    Il était le stratège de Moscou dans la crise en Ukraine

    Vladimir Poutine a limogé hier l’un de ses conseillers les plus emblématiques, Vladislav Sourkov, architecte de la "verticale du pouvoir", donné sur le départ depuis des semaines. Le limogeage de M. Sourkov (55 ans) a été annoncé par un décret publié sur le site du Kremlin. Ses éventuelles nouvelles fonctions n’ont pas été révélée



    http://kremlin.ru/events/president/...

    https://www.djazairess.com/fr/liber...


  • #2392246
    le 19/02/2020 par anarcho-nationaliste
    Regain de tensions dans l’est de l’Ukraine

    Soutien a nos frères du Dombass


  • #2392334

    On attaque sur tous les fronts pour affaiblir l’ours.. vieux comme le monde

     

  • #2392532

    Mitrailleuses 120 mm, ça n’existe pas.


Commentaires suivants