Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Réponse de la Rédaction d’E&R à notre ex-camarade et collaborateur Vincent Lapierre

Le rédacteur en chef d’Égalité & Réconciliation Pierre de Brague répond aux accusations de Vincent Lapierre.

 

 

Soutenir la cause, la vraie, avec E&R !

À ne pas manquer, sur E&R :

Poursuivre sérieusement le combat avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

184 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • très bonne mise au point


  • Vidéo très claire et très carrée. Bravo à E&R; ça ne doit pas être plaisant de se voir trahi de la sorte.

    Vincent Laquelquechose n’est plus rien.

     

  • salutations camarades d’E R. analyse excellente ! et cohérente. De Pierre de Brague ; ça se voyait, de toute façon, merci, courage et respect !


  • Lapierre a lâché la proie pour l’ombre . La proie c’est le premier site politique de France .

     

  • C’est clair et net, merci.

    Merci Pierre de Brague, merci à Alain Soral et merci à E&R.

    Vu la tristesse de l’avenir qu’on nous réserve lentement mais sûrement, pour nous et surtout pour les prochaines générations, se battre pour son petit ego est nul à chier (et encore, chier c’est plus utile...).

    Tant pis pour Lapierre et ceux qui l’ont suivi. Néanmoins, je leur souhaite d’arriver à prendre du recul pour voir plus loin que ça.


  • Sur les dernières vidéos de V. Lapierre, on voit les trolls de Tel-Aviv le soutenir, ce qui est un signe majeur ; et des commentaires un peu au-dessus de Raptor, de bons électeurs de la France Soumise, du gauchisme boboïsé.

    Vincent Lapierre, rejoint donc Mathias Cardet, Tepa, Jacob Cohen, Salim Laïbi, Farida Belghoul, Conversano, Raptor -qui citait 10 fois Soral dans ces premières vidéos-. 8 personnes, pas indépendantes hors E&R, et toutes pas de souche, un hasard probablement ; mais qui donne à penser sur le multi-culturalisme.

    V. Lapierre dans sa dernière vidéo met un exergue d´Aragon, de la poésie pour un combat politique, dirigé par l´oeil de Moscou Elsa Triolet.

    Bref vidéo essentielle, le quidam qui vit loin des évènements politiques a du mal à comprendre.

     

  • Analyse, de Pierre de Brague exemplaires, excellentissime, et cohérente ;c’est maintenant que l’on va voir les vrais Combattants. plus nous allons avancer, plus le système se fera de plus en plus dur, que l’on verra les vrais résistants. ER : me fait penser à un corps de de légion étrangère, 100 Hommes recruter, 10 entre et sont de vrais légionnaires ! et oui camarades il faut trier, pour être sûr de ne pas se faire trahir. Alain Soral, est le commandant de cette élites de la Résistance Française ! PS des Alain Soral en France, je n’en connais qu’un. alors respèctons les bérets blanc ! Merci beaucoup Monsieur Alain Soral.


  • Quelle tristesse quand même ... et quelle déception tout ça ...

    Je me permettrai une petite analyse :
    - Il me semble que les difficultés qui pèsent sur E&R viennent beaucoup de ce que le peuple Français ne compte que de très rares hommes.

    Dans le cas inverse, les rangs d’E&R grossiraient, il y aurait de nombreux militants, qui produiraient un contenu très riche, ce qui amènerait un public très nombreux, amenant à son tour du financement.
    Le tout serait entraîné dans une spirale positive, et les désastres tels ce parcours de Vincent Lapierre n’existeraient pas, ou seraient contre-balancés par de nombreux parcours virils.

    Entre ce manque de virilité du peuple Français, et le manque de foi en la France (qui m’a fait, je le dis parce que mon cas n’est certainement pas isolé, d’abord ne pas franchir le cap du militantisme, puis cesser même mon adhésion), le chemin d’E&R est héroïque autant que désespéré.

    Ces deux aspects se renforcent l’un l’autre d’ailleurs :
    - le manque de foi en la France et les Français amëne à ce que les gens n’aient pas de boussole fiable, ouvrant ainsi la porte à des Conversano, et aussi à du phénomène à la Vincent Lapierre ;
    - le manque de virilité rend la constitution d’une fidélité de groupe (la camaraderie virile) extrêmement difficile, et finalement marginale dans les faits.

     

    • Il faut dire qu’avec la campagne de diffamation, de terreur orchestrée par le système , combinée avec la décérébration des cerveaux , peu ont les couilles de s’engager ! Mais je pense que ledit système arrive à bout de souffle, la honte s’installe , d’être aussi lâches , surtout en voyant ce qu’il se passe ailleurs , où de vrais citoyens bougent ...


    • À beebop

      Tu as raison.

      D’ailleurs j’ai récemment compris une chose, en considérant la honte que j’ai d’être Français, voyant par exemple cette trahison que le peuple français fait de sa propre langue, etc. Voici ce que j’ai compris :
      - La honte, avec le temps, amène la frustration et le dégoût.
      - Et la frustration et le dégoût, avec le temps, amènent la haine.

      J’ai peut-être la haine de la France, en fin de compte.

      Ce qui fait que je ne suis plus Français.

      Marrant non ?

      Juste et tragique, aussi.

      (Je me permets de dire tout ça parce que je pense qu’il y a pas mal de gens dans ce cas ...)



    • le chemin d’E&R est héroïque autant que désespéré



      @Olivier_8

      Camarade, permets-moi de ne pas associer ainsi héroïsme et désespoir avec E&R !

      Fondé sur les 2 pierres angulaires que sont le travail quotidien assidu et l’intégrité morale, l’héroïsme d’Egalité et Réconciliation est sans faille, et permet tous les espoirs.

      Point d’adhérence donc de tant de faux jetons et d’autres corps étrangers à ces valeurs fondamentales !

      Profonde admiration et Soutien total perpétuel renouvelés à notre président, M. Alain Soral, à tous les militants et à toutes les équipes d’Egalité et Réconciliation, le phare de survie dans cette nuit trop longue du mensonge souverain.

      PS. M. Pierre de Brague, votre keffieh me rend nostalgique et inconsolable des livres sur la commode et du Guide MK.


    • @Olivier_8

      Il y a France et France...

      La France historique, qui s’est toujours relevées des situations les plus désespérées, qui a produit une civilisation de grande qualité, et puis il y a la Vrounze, et bien sûr que de celle-là on ne peut pas être fier...


    • Tout à fait d’accord ; cependant quelques petites remarques et non des moindres selon moi :

      1) Pour avoir foi en la France, il faut sans cesse se rappeler ce qui l’a faite c.à.d. la foi en Christ qui a renforcé l’amour de nos ancêtres pour leur terre et qui explique pourquoi le système s’acharne tant à détruire l’esprit chrétien en France ( et plus généralement en Europe) par la destruction progressive et systématique des monuments ainsi que de toute forme de moralité.

      2) Se rappeler le Christ, c’est aussi se rappeler que l’ennemi qui nous pousse à agir sans Son esprit n’attend qu’une chose : que nous nous entre-déchirions afin que notre champ de vision se rétrécisse et que notre combat devienne stérile.

      3) Enfin, n’oublions pas que nul n’est parfait et que si les chemins de V.L. et d’ E.R. se sont croisés à un certain moment, c’est que le constat de domination oligarchique par la destruction de la France et de ses valeurs était partagé, ce qui est l’essentiel.

      Dès lors, toute attitude de discorde équivaut, pour reprendre un terme footballistique, à marquer un but contre son camp sous la pression de l’équipe adverse alors que l’on s’achemine vers la fin de la partie.
      Souhaitons donc que la Réconciliation tant prônée par E.R. et V.L.. commence d’abord par se faire assez rapidement, ce qui constituerait un excellent exemple pour tous les résistants.

      Ne cédons donc pas à la calomnie et faisons tous un examen de conscience afin de barrer la route à l’ennemi qui, semble-t-il, a marqué quelques points ces temps-ci, non par l’efficacité de ses attaquants, mais par la fébrilité de notre défense lorsque la pression se fait plus forte.

      Serrons-nous les coudes..

      Que vive la France !!!


  • Bravo à Pierre et merci pour cette mise au point


  • Merci Pierre de Brague pour cette analyse éclairante.

    Et bien toute cette histoire m’a montré à quel point je reste influençable : je n’ai pas douté une seconde de la justesse de la ligne E&R, mais cette histoire m’avait ébranlé. Trop sensible sur le côté humain, sûrement !

    Heureusement que - je le disais dans d’autres commentaires - j’ai une confiance absolue dans le combat d’Alain Soral et que je n’en ai jamais douté : ça me permet de me sentir encore digne d’être militant (et participant financier), comme depuis 2011 !

    Bref... Magnifique remise des choses à leur place, bravo. Et, pour la millième fois, merci E&R, Alain Soral et ici Pierre de Brague.


  • Tout à fait en phase avec la réponse circonstanciée de Pierre de Brague. Vincent a pris la tangente à l’anglaise tout en conservant les bénéfices acquis auprès d’E&R tant parmi les sympathisants que du point de vue intellectuel, matériel et financier. Je pense à son propos à la fameuse synthèse de feu Bernard Blier.


  • Merci pour cette mise au point, je l’appelais de mes voeux.


  • Soutien total au Président, à la rédaction, aux Editions, à ERFM et aux équipes qui permettent l’existence d’Egalité et Réconciliation. Vincent Lapierre a cloisonné son entreprise de longue date sans doute dans la perspective, dès longtemps préparée, d’un coup de pute. Ses micro-trottoirs un peu rapidement baptisés "reportages" répètent depuis trop longtemps la même mise-en-scène, proche des sketchs de Groland (pas la caméra ! Je suis attaquéééé !) On attend toujours les investigations sur la pédophilie en structure officielle (si c’est pas un sujet raccoleur ça...).... Lapierre avait demandé une remontée d’infos à ses spectateurs via une page Facebook, les gens qui avaient tenté de le contacter n’ont pas eu le début d’une réponse. Et nous on attend toujours des enquêtes fouillées sur des sujets originaux. Et là, à mon avis, on peut toujours attendre. Il faudrait un talent particulier, mélange de flair, de compréhension des situations et la capacité à explorer le terrain... Et un simple téléphone suffirait pour filmer.
    La visite chez les Brigandes était particulièrement lisse. Avec une vraie volonté, il aurait été simple de produire un travail riche sur les multiples dimensions de ce sujet... Mais depuis trop longtemps, Vincent formate... Il faut faire simple, coller à un "air du temps dissident, simplifier au maximum. Bref, flatter le public et surtout ne pas le brusquer.
    Pour moi, l’inadmissible, le répugnant c’est de laisser Bousquet traiter Soral de "Gourou de Mandarom national-bolchévique" (de mémoire), d"enregistrer ça avec une bonne petite face de suçeuse et de surtout ne pas broncher...
    J"ai accueilli Lapierre chez moi (douche et petit déj’ inclus). J’aurai mieux fait de le laisser là où il est à l’aise : sur le trottoir.
    Un seul point me dérange dans la réponse de Pierre De Brague : le qualificatif de "poète" pour Lapierre. Quand on sait quels hommes étaient les Ronsard, les d’Aubigné jusqu’à Rimbaud ou Bousquet (Joë, pas le petit commerçant national-sioniste)... tous des aventuriers de l’esprit et de la vie, tous des sensibilités aigües et des intelligences libres...les premiers d’entre les hommes de leur temps.

     

    • La sensibilité bien étayée a mené bien des hommes à la recherche de la vérité. La difficulté faite d’avoir des émotions sincères et non-stéreotypées (non interessées) mène t’elle à ne plus appréhender la vie comme tel ?


    • Une précision. Les Brigandes sont harcelées dans leur village par deux retraités gauchistes. Le bistrot où se réunissent ces militants est dans un village proche. En 2008, le lieu a fait l’objet d’une descente de la police anti-terroriste. Des menaces et des cartouches étaient envoyées de ce bled directement au candidat Sarkosy.
      Peu de temps après un film documentaire - issu des réseaux de la gauche représentée par Daniel Mermet etc. - a glorifié ce fait-divers. Il a été distribué dans beaucoup de salles subventionnées.
      Aujourd’hui Mélanchon lance une offensive contre "l’extrème-droite", tout particulièrement la Ligue du Midi (pour qui les Brigandes ont donné un concert).

      Un journaliste ne contente pas de bouffer des croissants chez les gens à propos desquels il fait un sujet. Il fouine, il gamberge et va au-delà des apparences.


    • Marcel, j’entends ce que vous dites mais ne soyons pas trop émotif !

      L’émotion c’est une sorte d’énergie vitale qui se met en mouvement (de l’ancien français "motion") autour de ce qui fait l’objet de son attention du moment, à une intensité plus ou moins forte selon l’émotivité d’un être.

      On peut remplacer intensité par ampleur, ou plus visuellement par "oscillation" :
      - si la réaction émotionnelle est faible (apathie par ex.), l’intensité est basse, l’oscillation nulle ;
      - si la r. é. est normale (personne équilibrée), l’i. est normale, oscillation régulière ;
      - si la r. é. est forte (personne émotive), l’i. est forte, oscillation détendue et irrégulière, instable.

      Quant à votre expression d’"émotion sincère", elle l’est forcément puisque c’est un réflexe vital spontané (donc ne lui jetons pas la pierre...) - mais en fait çà ne veut rien dire, la sincérité étant une valeur morale donc attachée à l’intellect (cerveau supérieur - cortex) et non au cerveau secondaire inférieur qui gère les émotions.

      Dans le cas de la personne émotive, on peut donc avoir une personne sincère mais l’exprimant mal puisque cette sincérité est "déformée" par un flot d’émotion inadéquat ou dispropotionné, dans les expressions, la parole etc. : la personne est mal comprise et ne peut se faire comprendre correctement, c’est le cas du timide par exemple.

      Ce n’est pas pour rien si la publicité utilise l’émotion pour ses msg, et qu’on nous parle sans cesse de "sensibiliser", de "peur", de "haine"... ensuite on s’étonne du manque de virilité de la part de gens sensibilisés et rendus émotifs.
      C’est donc important à comprendre, sur les effets sur soi et autrui : la majorité des gens sont du coup guidés dans la vie par leurs émotions et non par des choix rationnels, sans en être conscient ! (quid du suicide par ex. ?)

      Dans le cas de Lapierre, que je ne connais pas mais de ce qu’en dit Pierre, un autre exemple, celui de la flatterie : c’est aussi une preuve d’émotivité trop forte, quand on réagit exagérément à un "j’adore ce que vous faites"...

      Bon, c’est aussi une question morale, tout dépend si au moment de réagir, l’intellect prévaut sur l’émotionnel ou inversement, çà dépend de votre nature certes, mais aussi de votre état - en dehors des écarts de conduite qui pourraient déréguler vos émotions, comme l’alcoolisme par exemple qui peut rendre plus agressif.
      Mais là on dépasse l’approche psychologique pour entrer dans le domaine plus profond et méconnu de la physiologie...


  • Depuis longtemps fidèle à E&R et encore pour longtemps !


  • La petite prophecie de fin de video s’est réalisée hier, ou Vincent a posté une video sur facebook entouré de flics apres une attaque par des gauchistes dans une manifestation.

     

  • et Lapierre se fait, en effet, taper dessus à la manif anti-trump du 11 novembre..


  • Aïe, la psychologie : sujet glissant. J’ai bien peur que par ce biais vos arguments n’emportent pas l’adhésion du plus grand nombre (et détruisent le travail argumentaire non psychologisé). Pour ma part, ne connaissant pas Vincent Lapierre personnellement, l’impression qu’il me donne dans ses vidéos n’est pas (du tout) celle que vous décrivez dans cette vidéo.
    (et si je peux me permettre d’être un peu taquin, M. De Brague, ne sont-ce pas les femmes qui psychologise à mort sur tout et n’importe quoi ? J’ai vu une référence aux analyses de Stephane Edouard, ou peut-être est-ce du Soral, -les femmes réécrivent l’histoire-, alors je me permet cette remarque gentille).

    Je le vois plus comme un jeune homme un peu naïf, peut-être un peu manipulable c’est vrai, mais sincère. C’est ce qui fait le charme de ses vidéos selon moi, avec un contenu brut laissé à notre interprétation.
    Et pardon, mais la vidéo réalisée devant la librairie de François Bousquet aurait été de la même qualité (et défauts) si il était resté chez vous... protégé par les forces de l’ordre. Aurait-on ainsi vu un membre de E&R protégé par les flics ? Non, c’est bien la librairie et Zemmour qui étaient protégés ce jour là.
    C’est ce qu’il fallait montrer, ensuite libre à vous de commenter sa vidéo pour aller plus loin. (Quand il était chez vous la qualité de son travail était équivalente sauf erreur, pourtant où sont les vidéos pédagogiques de près d’une heure de Alain Soral pour expliquer à son poulain comment aller aux cœur des sujets ?)

    Concernant vos arguments, n’aurait-il pas été judicieux d’ajouter une distinction (claire et nette) entre la plateforme de financement tipeee, et E&R ? puisque c’est là je pense que se trouve la plus grosse incohérence de Vincent dans sa vidéo d’explication.
    Si tipeee n’est qu’une passerelle monétaire, ce n’est pas le cas d’E&R.
    De même, faire remarquer que Vincent s’autorise certaines provocations pour dénoncer la violence de ces opposants, alors qu’il ne l’accepte pas venant de son ancien président, et mentor (dans sa vidéo pédagogique Alain se positionne même comme un père par rapport à Vincent, des mots qui m’ont touché, et qui rendent plus compréhensible la notion de trahison que vous évoquez).

    Au moins, je pense qu’il peut vous être reconnaissant de couper les ponts très clairement avec lui, si c’est ce qu’il voulait il est servi.

     

    • Je vais sans doute m’attirer les foudres de beaucoup (psy et autres penseurs scientifiques) mais j’assume. J’ai pendant des décennies expérimenté la psychomorphologie(ou morphopsychologie) . Peut être facile à dire à postériori mais j’avais depuis longtemps "cerné" le personnage. Notamment son ego non assumé (au contraire de Alain Soral)
      Regardez son regard lorsqu’on le laisse entrer dans la librairie et qu’il se retourne vers la journaliste refoulée et surtout vers la caméra.
      Pour moi tout le personnage peut se résumer à ce regard.
      Quand au côté pseudo-suicidaire sa dernière vidéo en est la preuve ultime.
      Ce garçon peut effectivement paraître sympatique à certains mais il est exact que sorti des jupes de E&R il apparaît comme une coquille vide.


    • Henri : Soral a quelques décennies d’avance. Laissons les autres grandir. Ca s’appelle l’expérience.


  • Un traitre de plus

    Très bonne analyse


  • Triste. Nous n’avions pas besoin de ça.


  • Exit donc Vincent Lapierre, qui pour exister, devra de plus en plus glisser dans le camps du « bien »...


  • Personnellement je n’ai jamais apprécié les reportages de VL qui n’étaient que des interviews de gens quelconques à qui VL apportait des réponses quelconques.
    Son départ d’ER est finalement une bonne chose

     

  • Lapierre écrit : "Ils revendiquent la titularité des droits d’auteur sur treize « reportages de Vincent Lapierre » ainsi que sur le générique de ces reportages qui contiendrait « des sons et des images appartenant à E&R »."

    Il dit aussi qu’il ne revendique pas ces droits : "Je vais leur laisser ces reportages." C’est donc qu’il reconnaît la légitimité de la réaction d’ER et qu’il pensait pouvoir se servir impunément. Aucun auteur au monde n’abandonnerait ses droits sur treize de ses oeuvres sans un combat à mort. Quel pauvre type ! Il fait pitié.

     

  • La question fondamentale est je pense : que placez vous au dessus de tout Soral ou la cause ?
    Soral est Soral grace à la cause et non l inverse, il en est un des porteur les plus courageux et endurant, mais ne peut pas se revendiquer la primauté.
    N oublions pas que l adversaire est proteiforme, mais servant une même cause, c est ce qui le rend efficace.
    Par contre, on peut constater que des traîtrises sont aussi possible, alors pas simple de trancher.
    Mettons sur pied une charte de la dissidence qui matérialise la fidélité à la cause, et laissons le bon sens populaire juger.

     

    • la Cause c’est la France point.


    • à Godefroy
      La charte dont vous parlez existe déjà, elle est normalement implicite à chaque personne qui rejoint la dissidence, elle s’appelle la moralité, cette charte qui vous empêche d’être un opportuniste, un parasite et un traitre. Elle vous empêche de jouer un double jeu dans le seul intérêt de votre propre personne. Le seul problème, c’est qu’elle n’est pas physique et impossible à valider à priori, en général c’est le temps qui s’en occupe.

      Quand Vincent à quitté E&R, je m’étais forcé de penser que c’est une bonne chose car multiplier les angles d’attaque pour la dissidence ne pouvait être que bénéfique, cependant, il y avait une certaine amertume que j’avais du mal à expliquer, chose que justement le temps à fait pour moi et on voit où cela mène. Je ne peux même pas penser à lui comme à un camarade tombé dans le combat car ce changement de cap ne peut être que prémédité et sournoisement dissimulé.


  • Soral avait dit une fois que la "nature"des gens pouvait se détecter à travers leur regard. Quelle que soit la qualité du travail que Vincent fournissait, et les quelques risques qu’il prenait, je ressentais souvent une certaine aigreur dans son regard. Il avait souvent ce regard "sec", même quand il souriait...

     

  • Loin de vouloir être insultant, l’analogie entre le public de Zemmour et celui de Lapierre (ou même tous les dissidents 2.0) me semble assez évidente : Zemmour caresse un public qui sait tout ce que E&R dénonce depuis des décennies, mais qui ne sent pas près à sauter le pas de la radicalité, même par simple principe sans engagement concret avec tous les contre partis qu’il impliquerait (j’éviterai d’utiliser la raison de la lâcheté car apparemment c’est un tabou). Ce public et ses meneurs persistent à croire qu’il y a une solution à chercher chez l’ennemi et essaient de "mettre de l’eau dans leur vin", en courbant pourtant l’échine devant ce qui semble être des coups du système bien portés et difficiles à encaisser en restant cohérent.

    Je reprendrais sur le commentaire de Olivier_8 en disant qu’effectivement, l’élite est essentiellement la représentation de la base, si les politocards français sont mous du genou (difficile d’en citer toutes les qualités en ces quelques lignes), c’est essentiellement à cause du français moyen dont ils sont essentiellement l’image. Encore une fois, il ne s’agit pas de la totalité mais de la majorité. Si la France comptait une majorité de vrais hommes, ils auraient eu un Poutine français. Chose qui, même si elle arrivait ne ferait pas long feu car avant tout, ils ne le méritent pas, ce qu’ils ont fait à De Gaulles en est la preuve historique. C’est peut-être le problème de l’œuf et de la poule, mais admettre ça c’est admettre la fatalité de la condition actuelle, chose totalement absurde car l’histoire est faite de changements.

    Ceci dit, même si le combat semble désespéré, il ne faut jamais exclure une intercession divine flagrante (peut-être la seule solution vu les forces en jeu), mais là encore, il faudra au peuple porter ses convictions à bras le corps et en assumer les conséquences pour pouvoir la mériter, pas de convictions, pas de changement. Là seulement, les vrais hommes gagneront en valeur ajoutée et à avoir su rester eux mêmes. Tout le reste n’est que de la masturbation militantiste n’engendrant sur le terrain rien de concret à part un petit shoot de satisfaction fugace.


  • Pour avoir hébergé plusieurs fois Vincent Lapierre et même lui avoir servi le petit-déjeuner (quand même pas au lit), je n’ai pas apprécié qu’il laisse dire sans moufter que EetR était un "Mandarom national bolchévique". Parce que dans mon souvenir, lors de ses séjours chez l’habitant-adepte il s’est resservi en müesli, miel et biscottes. Et bien entendu, moi, servile décérébré, je l’ai véhiculé sur ses lieux de conférences. Hors parfois, dans le monde tel qu’il est, surtout quand tu as des gosses, une ration de bouffe et d’essence ça compte. Ça c’est le premier point. Concret.
    Le second : les micros-trottoirs de Lapierre étaient de plus en plus grossièrement scénarisés. Il ne manque pourtant pas de sujets sur lesquels, il est possible d’investiguer sérieusement. Oui mais voilà ça nécessite de présenter la complexité des situations dans des reportages solides. Et donc de ne pas prendre les gens pour des abrutis.


  • Belle intervention sereine et circonstanciée. Une question me taraude : pourquoi ne pas créer un parti politique qui pourrait présenter des candidats. Quid du parti créé avec Dieudo ?

     

    • Tu sais combien ça coûte une campagne électorale ?
      En supposant que le système t’autorise à la mener,les financements ne seront pas gratuit comme dans tout les partis.. !!

      En politique,l’argent est le nerf de la guerre..Qui possède l’argent ?

      S’offrir une tribune à l’assemblée par des renoncements obligatoires ne vaut pas celle que fournit encore gratuitement internet (pour combien de temps ?)...Regardez un Bruno Gollnish qui arrive,parfois,à en placer une mais qui sait jusqu’où aller trop loin...Peu de choses en soi,y’à que l’Histoire qui jugera !


  • Lorsque l’on passe de Céline à Aragon, il y a non seulement trahison littéraire, mais bien plus, il y a trahison politique.

    Notons, que le sieur Aragon nous casse les pieds avec les yeux d’Elsa et fini comme chacun sait par tourner casaque. Instructif Vincent, non ?

     

  • On ne quitte pas le labyrinthe, aisément, Lapierre se pensait être sorti tout armé de la cuisse de Jupiter, éblouissant. Ce petit garçon sous la protection tutélaire d’ER nous a fait sa crise de puberté en quittant médiatiquement la structure qu’il, finit par percevoir par ses sens troublés, étouffante, dangereuse et moite.
    Aurait il été attiré par quinquets et paillettes du vrai labyrinthe où il perdra ses ailes ? Vieux rêve d’Icare en déchéance qui devient employé modèle de la world corporation comme la reine des fourmi pondeuse impénitente d’articles creux
    En effet, Pierre, l’imago de Vincent belle gueule sera éphémère, stérile.


  • Peut-on reprocher à quelqu’un de chercher à exister par lui-même ? Il se sent sans doute assez fort pour devenir indépendant, l’avenir dira s’il a eu raison . E&R est une école et un beau jour les élèves s’émancipent . De toute façon il travaille avec filet : s’il se ramasse il aura toujours la possibilité de retourner à la fac puisqu’il est docteur en économie, ce dont on ne se doute pas quand il s’exprime .


  • Très bonne analyse, on ne lâche pas ainsi une équipe comme E&R qui fait un boulot exceptionnel dans son combat politique. Attention toutefois à ne pas envenimer la situation, nous n’avons pas besoin de ça et il faudra pardonner si vincent revient à la maison. On a tous le droit de se tromper et à une deuxième chance.

    On garde le cap sur les vrais ennemis du pays en évitant les querelles futiles.


  • VL rappelle un peu, toutes proportions gardées, MLP à ses débuts. Tramatisée par une enfance de fille de résistant, elle voulait se faire aimer, elle cherchait à prouver qu’elle était gentille, qu’elle n’était pas un monstre (sous-entendant, et c’est grave, que son père en est un).
    Invitée dans les médias marchands, elle choisissait des robes à froufrous, prenait des airs de couventine. Du point de vue de son père, elle faisait un peu de racolage, inévitable en politique, au peuple français abêti. Dans la réalité, MLP racolait les médias, ses copains de bordée en fait, qu’elle croisait dans les bars de sa jeunesse, qui sont restés ses pires ennemis, et à jamais.
    Vincent n’est pas tant narcissique ou égolâtre que désireux d’être aimé, apprécié, et il se plante. L’ennemi est l’ennemi, il ne vous laisse pas danser entre deux eaux. Il vous récupère ou vous flingue, vous empoisonne, vous désocialise, etc... VL reste sympathique malgré tout. Etant à la fois péruvien et français, il est voué aux tentatives d’adaptation aux uns et autres ; il a de plus un caractère accomodant.
    AS s’est collé trop de prétoires, il a été trop trahi. La lutte d’AS est constante, épuisante, à la fois contre des gens identifiables et des ombres, parfois des ex-amis, quasiment surhumaine. VL ne l’a pas compris. Il ne fallait pas s’engager dans un combat qui dépasse ses capacités. Tout le monde n’est pas Spartacus.
    Dans un monde dur, sicilien, israélien, marseillais, corse, ETA, IRA, mao, sentier lumineux, etc. VL serait en grand danger, de type "adieu l’ami, tant pis pour toi." pour bien moins que ça. Il ne s’en doute pas, en toute bonne foi. Ne pas oublier qu’il est très jeune.
    Mais AS est un gentilhomme, VL ne risque rien du côté E&R et le sait, à part quelques égratignures à sa réputation. Qu’il se garde des "antifas", comme le prédit Pierre de Brague. Ceux-là, ils ne sont pas compliqués.
    Je souhaite une réconciliation, plus tard. Il n’y a évidemment pas d’égalité de combat entre VL et AS.


  • S’il bosse simplement pour une image de "youtubeur", il va forcément se faire bouffer !
    Et pas par Raptor, mais par les t-rex israéliens.


  • Pierre de Brague aborde un sujet qui mérité d’être développé, celui du narcissisme et de la "religion du moi". Il y a toujours eu des gens narcissiques ou avec un égo démesuré mais aujourd’hui avec la mentalité libérale et les "nouvelles spiritualités", nous sommes tous plus ou moins piégés par cette tendance. Les réseaux sociaux favorisent aussi le narcissisme et je ne veux pas être donneuse de leçon, j’ai pu sans doute à un moment ou à un autre, être aussi narcissique. Il s’agit pour le système de mettre en échec tout mouvement collectif d’émancipation. Seul la conscience d’avoir quelque chose de plus grand que soi, Dieu ou une cause, peut protéger de la "religion du moi".

    Certains témoignages que j’ai lu en commentaire et l’intervention de Pierre de Brague me font penser que Lapierre agit en parasite et provoque (des gauchistes par exemple) pour se faire passer pour une victime ensuite. C’est typique des personnes narcissiques.

    Je trouve cela terrible, je suis sûre qu’à la base, Vincent Lapierre n’est pas une mauvaise personne, peut-être que son travail à E&R lui a donné la grosse tête et surtout, sa décision de quitter E&R et de l’accuser des pires maux ne va faire que diviser la population. Des gens ne vont plus soutenir E&R pour suivre Vincent Lapierre... C’est tout bénéfice pour le pouvoir


  • L’analyse psychologisante de Vincent Lapierre est peut-être un peu aventureuse. Mais de toute évidence, il y a quelque-chose qui m’a toujours frappé. L’aisance avec laquelle VL pouvait se mettre en scène en dépit d’un travail préparatoire insuffisant. Déambuler pour demander à des quidams ce qu’ils font dans des manifs de gauchos est assez faible journalistiquement parlant. Les reportages de VL étaient polémiques en raison du fait qu’il était identifié ER mais pour autant, ses reportages avaient une utilité qui étaient de servir de passerelles entre la dissidence frivole et la dissidence plus sérieuse.
    Après cette mise au point, espérons que les escarmouches cessent et que les gens puissent retravailler de manière honnête.


  • Même si le travail de Vincent Lapierre n’était pas parfait sous er et d’autant moins depuis son émancipation, cela allait quand même dans le bon sens d’un point de vue production. Ça dépassait le côté commentateur omniprésent, sur la toile, pour réaliser un contenu. Il faut juste trouver une équipe aussi motivée mais avec la mentalité.


  • Que le premier qui n’a jamais péché jette LAPIERRE.

    - Si LAPIERRE se repent, les repentis font les meilleurs Vidocq.
    - Si LAPIERRE ne se repent pas, c’est lui qui s’éloignera de lui-même, comme Judas.


  • On en le répétera jamais assez : SORAL A RAISON !

     

  • DOMMAGE plus nous sommes de fous plus nous rigolons ,blague à part maintenant pour avancé , les places sont à prendre dans les conseils municipaux, départementaux , régionaux , nationaux , le combats devra être dans la politique active .Le reste n’est que du bla bla bla .


  • Quel dommage que ER et Lapierre ne puissent pas continuer à travailler ensemble malgré les divergences. Le Système se réjouit bien de ces divisions ridicules dans la dissidence qui ressemble de moins en moins à un bloc uni.

     

    • Ce ne sont pas des divisions ridicules en l’occurrence. Vincent Lapierre a souhaité quitter une association sans pour autant justifier la chose par des désaccords de fond. Dès lors, il semble difficile d’aller contre la volonté des gens. Et apparemment il est un peu parti avec sa petite cassette pour ensuite crier à la « censure » (sic) ou que sais-je encore quand E&R a eu « l’outrecuidance » de manifester son désaccord. Là on est ailleurs.


  • Oui, je m’étais rendu compte à plusieurs reprises que Vincent Lapierre était par trop de notoriété, "grisé" par ses reportages au sein d’E&R.

    Cette génération sont des hommes de l’audio&visuel, l’ouïe et la vue prédominent. Le miroir forcément narcissique est attrayant.

    Bien que Narcisse soit un héros fabuleux, d’ailleurs mal compris et dévoyé comme Oedipe d’ailleurs, il n’en reste pas moins qu’ils sont les figures emblématiques des hommes contemporains tétanisés, sidérés par l’abus des prodigieux outils des sirènes des « médias pour tous » ou médiocrité pour tous, à savoir ?

    Dommage que Vincent Lapierre n’ait pas écouté les « anciens » notamment Alain Soral, passé par la voie et les voix médiatiques devenues, comme on le sait, merdiatiques y compris celles réticulaires d’internet.

    Il n’y a que le réel vivant qui compte en prise directe avec l’ici & maintenant : ce que tu as à bouffer dans ton assiette, de quoi te loger, t’habiller et tes amis pour partager ce que tu as ou t’offrir, même quand tu n’as pas, les gîte et couvert. Le principe de réalité, quoi !

    Donc, ces narcisse aux pieds boiteux, tel Oedipe, sont encore des Hommes en formation spirituelle Leurs âmes ne se sont pas encore suffisamment fortifiées contre l’emprise du satan, en ses filets et pièges puisqu’il règne d’abord sur les "egos" par la séduction émanant des fausses-lumières d’un avenir meilleur idéologisé, identificatoire comme la carotte agitée devant la tête de l’âne qui avance bêtement obsédé par cette carotte !

    Ruses que seule l’âme d’un Hercule, ne s’étant pas arrêté à Narcisse et Oedipe, décèle.

    Il aura accepté d’autres missions plus périlleuses car c’est sa mission divine qui est première donc la fidélité sans faille même au prix de sa personne.

    Pas donné à tous, en particulier au peuple trop versatile, influençable. Le Pouvoir FM & des innommables le sait et en abuse : il connaît la nature humaine, le périple de l’âme en ses multiples, diverses et variées incarnations en tous les profils humains.

    Hercule dans le mythe grec, préfigurait Jésus. Ce dernier en a fait l’expérience incarnée pour délivrer un Message au-delà de l’Histoire et du Temps, et devenir un premier, celui de la Pierre d’angle sur laquelle tous se heurtent y compris la FM&Cie.

    Quant au démon, il sait que son ère prend fin mais il ne sait pas quand le Ciel y mettra fin, c’est le secret de Dieu. Qui vivra, verra !


  • Courage à tous les membres de Egalité et réconciliation. Merci pour votre loyauté envers la Cause.


  • Je peux comprendre l’envie de dissociation, mais cela reste dommage de perdre les "reportages censurés" qui étaient malgré tout très instructifs pour le public.


  • Pour ou contre ? je reste libre je n’ai envie que l’on me force à trancher !
    Il y aura toujours des départs, car dans n’importe qu’elle association ou collectif, le cheminement de chacun reste individuel au delà du combat collectif et parfois il est nécessaire de respecter le choix de chacun, que cela plaise ou non. Un jour Soral peut très bien décider son propre départ, un autre jour Pierre aussi, cela ne ferait pas d’eux des traîtres parce qu’il suivraient un autre route que le collectif.


  • Merci a ER de clarifier cette affaire, merci Pierre de Brague.

    Dommage je l’aimais bien le VL, triste d’en arriver là, mais la cause est plus importante que nous tous.

    J’ai un caractère conciliant, ce qui ne veux pas forcement dire que je suis lâche et sans burnes, pour cette affaire je me dit que tout le monde peut commettre des erreurs, l’important est d’avoir le courage de s’en rendre compte et de rectifier.

    Merci encore à ER et Pierre pour tout le taf ;)


  • #2080471

    Exactement l’analyse que j’avais faite. Merci de cette mise au point, mais très triste de cette situation, dont E&R n’est en rien responsable.
    Vincent Lapierre a beaucoup apporté à E&R, c’est indéniable, je ne lui en veux donc pas. Il avait parfaitement le droit de vouloir passer à autre chose, d’avoir d’autres ambitions. Ce que je lui reproche, comme Pierre de Brague l’explique, c’est d’avoir jouer perso plutôt que collectif en cherchant à s’approprier le travail qu’il a fait POUR E&R et en faisant croire qu’il allait faire la même chose, SANS E&R, ce qui est pratiquement impossible seul. Il s’agit donc d’une trahison non seulement de l’ensemble des adhérents/sympathisants mais aussi de ceux qui l’ont suivi et qui le suivent. Comme on dit, il y a tromperie sur la marchandise, car si Vincent s’est mis en avant pour la forme, il n’existerait pas sans le fond d’E&R et le travail intellectuel fourni par l’association et Alain Soral.
    La demande de ne pas réutiliser les reportages sur sa chaîne Youtube me semble donc parfaitement légitime étant données les conditions pas très nettes de son départ. Il est aller trop loin. Pensait-il réellement pouvoir s’approprier tout se travail sans rien demander et sans que les membres de l’association réagissent ? Si oui, il est vraiment stupide...
    En ce qui concerne les "fans" qui le suivent, j’ai pu constater en effet que ce sont les trolls habituels, soi-disant ex-d’E&R qui s’empressent de dégueuler leur haine de Soral. Soit ces personnes ont des problèmes psychologiques et dans ce cas, bon débarras, soit ce sont des menteurs parasites sionistes habituels. Parce je pense qu’un réel adhérent d’E&R ne se permettrait jamais un tel comportement sous couvert d’anonymat. Sinon, il mériterait de s’en faire exclure sur le champ.


  • Quand je vois des "de brague", "Marie Comak", et bien d’autre ... la relève du vrai combat ER est assurée, merci Monsieur Soral.
    Quand certains veulent briser le pacte sacré, eh bien c’est tant pis pour eux !


  • Vincent à la droit de répondre,mais moralement il devrait supporter la façon de se plaindre de ceux qu’ils quitte,car ça représente le mouvement de réflexion politique le plus profond,et le plus pacifique.
    Bourreau victime sauveur,le triangle de Carpman,on en sort que par le haut.
    Bon après,les risques physiques que Vincent endure,il faut arriver à se mettre à sa place,on a trop pris l’habitude de trouver la violence normal avec les films.
    C’est un gros signe de faiblesse d’avoir à l’avouer de sa part,y a pas à le forcer à être nudiste,Alain aussi a ses faiblesses ou comportements pouvant être interprétés comme de potentiels défauts,aux yeux d’autrui.
    Mais Alain représente un mouvement,pas Vincent.
    L’individualisme devrait naturellement s’effacer pour le bien être commun.
    je pense aussi que "E&R" l’aurait un minimum renseigné sur le national sionisme et cette librairie nationaliste fraîchement devenu judéocompatible,et l’agent Zemmour
    il a chié sont reportage,contribuant ainsi aux doutes d’une jeunesse qui a un besoin vitale de vérités tranchantes=concises,simples.
    Nous sommes tièdes,le pusillanime est populaire.


  • On peut résumer ces diverses trahisons comme le résultat effectif d’une erreur fondamentale clairement mentionnée par Pierre De Brague : le choix d’un authentique combat versus une recherche de reconnaissance narcissique.

    C’est un problème de notre époque. La recherche quasi pathétique de notoriété a fabriqué le syndrome "facebook" qui consiste à mettre en scène son "moi" par des infos personnelles ordinaires et sans aucun intérêt ou par des réalisations médiatiques censées renverser la table. Pas de bol, tant que l’égo mène la danse, on ne brasse que le vent.

    Si plusieurs ex-collaborateurs ont quitté E&R c’est à l’évidence en grande partie parce que l’asso est indiscutablement exigente, ce qui rend assez dures les conditions pour y rester. Seule la motivation pour ce combat sérieux sus mentionné peut faire tenir un collègue entré à E&R car tous savent que Soral ne fait pas dans la demi-mesure. C’est son estampille, sa réelle résistance. Se battre à mains nues ne produit pas des émotifs fragiles mais des guerriers. Vincent n’est pas un mauvais bougre et ses explications semblent portées par une sincérité, mais elles sont polluées par une subjectivité orgueilleuse. Il est jeune, la vie va lui placer quelques râteaux costauds... il réfléchira et, souhaitons-lui, deviendra un peu plus humble et au service d’une cause grave et non à celle de son orgueil.


  • J’ai des mains faites pour l’or et elles sont dans la merde !!!.....
    (Scarface)
    Ne serait-ce point le message de Vincent Lapierre à E.R ???....à moins qu’il ne se prenne pour Lapierre philosophale ???...
    En attendant bonne analyse de Pierre de Brague et de l’équipe... et le combat continu...sans les canards boiteux et les brebis souffreteuses voire galeuses !!!...


  • On dirait l’Europe qui rage contre le départ du Royaume-Uni.

     

  • Cela ne fait qu’agrandir le mérites des personnes travaillant pour toutes les sections ER du pays, qui doivent s’en prendre plein la gueule et n’ont jamais cherché a en tirer la moindre notoriété.

     

  • « Une dimension fondamentalement narcissique. »

    Ceci relève bien plus du constat que de la psychologie de bistrot.

    Pierre de Brague, homme de l’ombre ou l’art de combiner intelligence et élégance.

    Merci pour votre travail et cette humilité non feinte. Ne vous montrez pas trop à la caméra tout de même, peu souvent j’entends. cdt


  • Merci Pierre ! Je vous soutiens via le Financement Participatif et en commandant régulièrement sur KontreKulture. Continuons le vrai combat.


  • Les critiques formulées par Alain Soral contre le reportage de Vincent Lapierre à La Nouvelle Librairie étaient justes et mesurées. Vincent Lapierre est un journaliste dont j’admire le sang-froid et le courage physique. Il n’est jamais agressif et sait faire preuve de beaucoup d’attention et d’empathie dans ses interviews. En revanche, il est vrai qu’il a les défauts de ses qualités, c’est-à-dire qu’il sert parfois un peu la soupe à ses interlocuteurs, sans qu’on puisse l’accuser de le faire volontairement. J’y vois plutôt un excès d’improvisation allié à une forme de timidité. En ce qui me concerne, je plaide pour une réconciliation. Après tout, c’est bien ainsi que vous vous appelez.


  • à Pierre de Brague,

    D’accord avec tout, mais pitié, ne dites pas que Lapierre fait le poète, car il fait ici tout l’inverse de la poésie : la trahison n’est pas une sublimation, ne fait pas rêver, n’éveille pas les foules, n’est pas la vie émerveillée, bref, la trahison, c’est la mort.

    La poésie, quand elle est du rêve, c’est du rêve sérieux, profond, spirituel, droit, incisif, transcendant, mythologique, viril, ou féminin (mais pas féministe), courageux, etc.

    Le poète entre vous 2, c’est plutôt vous, c’est la fidélité qui porte au vrai rêve et sert d’exemple.

    Je me souviens, aux débuts d’ER, Soral avait dit dans une vidéo du mois, que les esprits adulescents immatures lisaient les romans et ce genre de rêvasserie stérile, tandis que les esprits matures et plus virils lisaient les livres à concepts, philosophiques, sociologiques ou autres, ainsi que la poésie.
    Soral avait tout à fait raison, je ne supporte pas les romans, y compris de Céline ou autre, je trouve ça très infantile, insupportable et immature, je ne lisais que de la philo et de la poésie. Ainsi, la poésie est à l’opposé du roman, c’est du sérieux, du transcendant.

    Aujourd’hui, je ne lis plus que des écrits spirituels et religieux, et de philo hindoue, bouddhiste, chrétienne, taoiste, et encore et toujours, la poésie.

    La poésie a été présente du début et le sera jusqu’à la fin... Elle est l’antithèse de la trahison.


  • Bon courage à ER, c’est jamais marrant de voir ses anciens compagnons de route se détourner et trahir.

    Sur le fond, le reportage de VL à la librairie était honteux étant donné la situation ; or il ne pouvait pas ne pas être conscient de ce qu’il faisait, donc c’est un traître. Il aurait dû s’abstenir et faire des petits reportages sans envergure.


  • Vincent rêve d’un statut à la Soral. Ce qu’il ne supportait pas à mon avis, c’était d’être le rouage d’une mécanique plus grosse que lui.

    Il ne veut pas être un subalterne, d’où ses idées d’émancipation et d’indépendance. Or à peine est-il parti que se pose déjà la question de son indépendance réelle.

    De brague le dit très bien vincent ne se bat pas une cause autrement il s’y soumettrait indépendamment de ses désirs narcissiques. Ceci relève d’une morale supérieure, qu’il n’a visiblement pas. Dommage, il était très prometteur et aurait pu être une valeur ajoutée à e&r. il a choisi un autre destin... destin français ?


  • Vincent Lapierre est toujours habillé pareil : blouson cuir sur veste à capuche. Il véhicule son image avant tout. On dirait le Corbeau de La Fontaine. Mauvais présage.


  • Tout simplement, ce qui est malsain c’est de vouloir vivre de la résistance. Il me semble que tout vrai résistant n’a jamais pu vivre de sa résistance... On l’a subit !
    Au mieux, on peut vendre des livres comme le fait ER mais on ne peut pas faire grand chose d’autres.
    Vouloir en vivre est forcement malsain, ce qui explique toutes ces trahisons. Le postulat de départ est mauvais.
    A titre personnel, tous les prêtres sedevacantistes " non una cum ", cohérents et fidèles à NSJC que je suis et que je fréquente vivent de dons uniquement. Ceux de la FSSPX aussi mais la fraternité de Mgr Lefebvre en a trop reçu ! Ce qui explique leur mollesse sur de nombreux sujets.
    Le veau d’or détruit tout ! On ne peut servir deux maîtres à la fois ! On ne peut être fidèle à une cause, à un bien ardu, tout en voulant plaire à l’autre et au monde, ou en voulant accéder à un certain confort. C’est ce qui tue la plupart des catholiques en France et ailleurs.
    C’est la même chose pour Vincent.


  • Il faut arrêter avec la pureté chacun a ses défauts ses qualités.
    Maintenant il ne faut pas qu il crache dans la soupe.
    c est grâce à ER qu il s’est fait connaître mais aussi qu il a fait connaître ER .
    echange de bons procédés. Je sais aussi que c est une guerre et qu il faut
    être prudent vigilant. E s il s échappe tant pis , preuve de plus qu ER il y a
    un vivier de personnes intéressantes et diverses qui ont des divergences
    et c est humain .

     

    • « Maintenant il ne faut pas qu il crache dans la soupe.
      c est grâce à ER qu il s’est fait connaître mais aussi qu il a fait connaître ER . »
      Juste une petite remarque de l’ordre de la simple logique. Si c’est grâce à E&R qu’il s’est fait connaître (ce qui est vrai même si l’important devrait être le travail produit et non les personnes), c’est bien qu’E&R était déjà extrêmement suivi, et ça de longue date.


  • #2080578
    le 13/11/2018 par Combattre l’Empire... Pour le Christ
    Réponse de la Rédaction d’E&R à notre ex-camarade et collaborateur Vincent (...)

    Si vous prenez la peine de revoir cet entretien avec Vincent Lapierre et Pierre de Brague de juin 2016, tout était déjà là :
    https://www.egaliteetreconciliation...

    On sent à plusieurs moments une sorte de décalage entre leurs deux visions, même si c’était pas encore irréconciliable.
    Et il y a carrément un moment où Pierre "recadre" gentiment Vincent après une de ses réponses. Vincent en reste les sourcils tout froncés...
    Ca corrobore et témoigne de ce qu’évoque Pierre de Brague dans la nouvelle vidéo.

     

    • Vous avez raison, c’est fou !
      Quand il finit sa promo et que Pierre de Brague reprend le micro et recadre un peu les choses en précisant qu’ils n’ont aucune gloire à passer devant la caméra à la 17’ème minute, il se décompose.
      On voit qu’intérieurement, ça le détruit, ça le rend fou !
      Ah les archives...


    • Excellent rappel.


    • Oui le regard concentré du jeune Anakin face au maître Obi-Wan quant il recadre !


    • C’est absolument n’importe quoi. Lapierre fait exactement la même tête sur toute la vidéo quand il n’a pas le micro et qu’il écoute de Brague. Dire qu’il se décompose à ce moment précis, c’est faux. Votre relecture de cette petite scène à la lumière du conflit récent entre Lapierre et E&R est complètement biaisée. Ce passé perpétuellement réécrit en vertu des alliances du moment fait très étrangement penser au travail de réécriture historique du protagoniste de 1984 :

      "L’Océania était en guerre contre l’Estasia. L’Océania avait donc toujours été en guerre contre l’Estasia."

      Bref, vous êtes dans une reconstruction complètement mythologique d’un conflit entre Lapierre et E&R qui aurait en quelque sorte existé de toute éternité.


    • Et aussi " Je ne peux être là seulement car derrière il y a eu la volonté de mettre en place un système économique vertueux."
      Ecoutez vers 7 mn. Son discours est moins reconnaissant à présent.


    • #2080823
      le 13/11/2018 par Combattre l’Empire... Pour le Christ
      Réponse de la Rédaction d’E&R à notre ex-camarade et collaborateur Vincent (...)

      @Helmholtz Je comprends ce que vous voulez dire mais vraiment, si vous n’avez perçu aucune divergence entre Pierre et Vincent au regard de cette vidéo, vous avez manqué d’attention...

      Après la "remontade" discrète de Pierre, lorsque Vincent reprend le micro, il fait exprès de mentionner le terme révolution, en appuyant, alors que Pierre venait de dire qu’il ne validait pas trop ce mot...

      Je vous conseille de bien regarder à partir de la 14ème minute. Tout démarre quand Pierre précise, avec un regard vers Vincent, que quand ils disent "nous", c’est surtout Alain Soral et Dieudonné, alors qu’eux sont militants, avec tout ce que ça implique, mais en restant à leur place.
      Et c’est là que Vincent se lance soudainement dans une promo perso, une envolée lyrique, sur Chavez.
      A la fin de son intervention, Pierre le reprend discrètement (en le regardant bien néanmoins).

      Et honnêtement, mon ressenti à la vision de cette vidéo ne date pas de ce matin, mais déjà d’une vision précédente.


    • @ Combattre l’Empire... Pour le Christ @ Crux Fidelis

      Je rejoins partiellement Helmholt qui a commenté en précisant que « Lapierre fait exactement la même tête sur toute la vidéo ». C’est vrai au niveau des sourcils...

      J’ai regardé (à nouveau, je l’avais vue à l’époque) cette vidéo intégralement, avant d’avoir lu les commentaires imbriqués qui indique le chronométrage pour retrouver la séquence. J’ai donc été attentif tout le long avec acuité. Au passage, j’en conseille le (re)visionnage, ce qui y est exprimé est intéressant. La séquence à la quelle il est fait allusion est l’intervention de Pierre de 17’07" à 17’42". C’est seulement dans cette séquence que l’on peut envisager de voir des prémices de la situation actuelle.

      Ainsi, Vincent ne fronce pas les sourcils, c’est factuellement faux ! Reste qu’il m’apparaît, par son attitude corporelle (particulièrement l’orientation de son regard et le fait qu’il se fige un peu, temporairement), qu’il ressent que Pierre s’adresse partiellement à lui en délivrant son message.


    • Assez d’accord avec vous sur ce que vous évoquez @Helmholtz. Et je précise que je ne cautionne pas monsieur Lapierre pour autant, et ça pour diverses raisons.


  • Je n’ai jamais senti le départ de VL que j’ai trouvé précipité et sans raison apparente. Dès lors, je n’aimais pas trop ce qu’il faisait ; cependant j’ai continué à le soutenir en me disant qu’il fallait lui laisser le temps de s’y retrouver. Après la vidéo à la librairie, j’ai stoppé mon financement. Il y a quelque chose que j’aimerais rajouter : Je travaille dans l’audiovisuel, dans une entreprise qui ne me permet pas d’amener ailleurs, et dans des buts économiques, mes vidéos et mes enregistrements. C’est pour cela que, quand VL est parti, je me suis tout de suite dit que A. Soral a été très généreux en lui laissant tout emporter, alors qu’il n’était pas du tout obligé à cela ! Après la librairie, c’est tout à fait normal et cela va de soi de demander le retour (il faut choisir son camp et les conséquences qui en découlent). De plus, il a eu troix avertissements ! Il aurait du se comporter en gentleman et tout rendre à la prémière remarque, je pense. Il devrait être plus humble, avoir du respect pour le combat de toute une vie de AS, pour son niveau intellectuel et pour tout son parcours. Merci à A. Soral, à P. de Brague et à toute l’équipe de E&R, pour tout ce que vous nous apportez.

     

  • C’est étrange mais cette trahison de VL ne me surprend pas. C’est bizarre.


  • Merci pour cette intervention pleine d’éclairage. Je constate néanmoins que Vincent traine un grand nombre de défauts, et pas des moindres.

    Fondamentalement narcissique, besoin d’exister, égocentrisme, dimension homosexuelle, très précieux, dimension individualiste, insécurité personnelle, etc.
    « Tu voulais te prouver des choses... peut-être que tu voulais prouver des choses à ton entourage »
    « Tu es très émotionnel »
    « Tu es mû par un complexe profond »

    Pourquoi pas. Mais au fond, j’ai envie de poser une question : que faisait-il chez ER ? C’est inquiétant.

    Restons chacun juge de la qualité et de la pertinence du travail de Vincent.

     

    • Chacun a ses défauts et ses faiblesses, et c est ce qui fait la richesse de l’humain. Prendre son indépendance en suivant une ligne politique qui lui est propre c est plutôt cohérent. Il est néanmoins important de souligner ces divergences politiques afin qu ’il n’y ai pas de confusion dans l’esprit du public entre ce que dit Lapierre et ER. La mise au point est faite. Inutile d en rajouter sur les traits psychologiques des uns et des autres, qui risquent d’alimenter un conflit contreproductif pour la dissidence.


    • C’est lors des combats, sur le terrain, dans la douleur et dans les difficultés que la véritable nature de l’homme se dévoile. Le vernis craque et s’effrite. D’où la difficulté d’avoir une vrai dissidence durable. J’ajoute que la vidéo sur la librairie a dû faire mal, très mal à ER car au delà de la trahison de Vincent, la nouvelle librairie est aussi budgétairement un manque à gagner. D’où la rancune légitime.
      Aujourdhui c’est un fait : la gamelle et le "moi" ont remplacé les convictions et le "nous". C’est pour ça que l’empire continue tranquillement sa progression.


  • VL ne s’est pas rendu compte que les gens qui diabolisent E&R ne vont pas le lâcher, trop contents de trouver un élément qui quitte la forteresse ,ils vont petit à petit le manoeuvrer jusqu’à ce qu’ils soit plus lisse... et puis plus virulent contre E&R .VL Ne sait-il pas que tout ce qui "existe" médiatiquement est "toléré" par le système jusqu’à faire allégeance au Lobby ; les exemples sont nombreux (Marine Le Pen, Onfray ,Todd...etc leur parole n’est pas libre .E&R est un bloc de résistance et un refuge pour les dissidents. c’est naïf de la part de VL de ne pas l’avoir compris .
    Les 5 éléments de l’équipe que Vincent a formés risquent de subir des attaques de division ,de chantage et de propositions alléchantes ... isolée l’équipe est exposée à tous les Vents ...


  • Merci pour ces précisions. C’est dommage pour VL.... tout comme E&R au fond, vous avez perdu un bon élément, avec ses qualités et défauts.

    Au moins avec VL, ca se passe sans déchirement (du moins pour l’instant).


  • C bien que Pierre de Brague prenne le relai d’Alain Soral. C un bon partage des rôles.
    Et puis, pas de temps à perdre. Continuez à tracer votre sillon.


  • Bonjour,

    Je l’ai toujours trouvé louche ce mec avec ses questions narcissiques et agressives.
    Il n’a pas les compétences d’un vrai journaliste libre avec ses remarques et questions impertinentes.

    Je trouve qu’ER fait un travail remarquable et n’a pas besoin d’un guignole supplémentaire. Vive la liberté et vive la résistance.

    Bonne journée à tous.


  • Dans sa dernière vidéo Vincent fait uniquement de la com’. Il évite de répondre sur le fond de la critique "du président d’Egalité et Réconciliation" et essaie de passer pour le gentil auprès du public. Pas très viril comme attitude et pas très honnête non plus.
    Premièrement on ne fait pas ça à un ancien camarade.
    Deuxièmement cela prouve que Vincent est plus commercial que militant, il veut préserver son public.
    En tout cas c’est une bonne chose qu’il ne puisse plus utiliser le générique ER , car nous n’avons plus rien avoir avec lui.


  • Merci Pierre de Brague. Bien parlé, les choses sont remises à leurs place quant à Vincent Lapierre.

    Avec le reportage au centre Zahra je voulais croire à autre chose que ce qu’il était à craindre, mais je m’étais fait "gentilment" endormir...par trop de sentimentalisme encore certainement.
    Il est encore parfois difficile d’intégrer que les gens parmis les plus actifs dans la ré-info que l’on a apprécié sincèrement voir soutenus financièrement puissent être autant portés sur la valorisation de leur propre "image de marque narcissique donc corrompue " avant le bien commun via" l’union en trouvant puis en restant "sagement" à sa place dans le projet collectif.

    Cette déception (si déception il y a...) devrait même questionner chacun, personnellement, face à tout projet dans lequel nous sommes investis, individuel ou collectif, au sujet de nos propres intentions, à l’époque de la perversion du fond des sujets abordés, par la sur-valorisation des "j’aime" et des vidéos égocentriques YouTube où monsieur tout le monde dissident en herbe futur ché (violent ce que tu lui mets... mais tu as visé juste) veut et peut avoir son heure de gloire en illusoire fan club virtuel.

    Longue vie à E&R,
    Pour " la victoire du Nous" sur l’enfumage du "moi je " face à l’ultra perversion sioniste.


  • Cette mise au point faite par Pierre de Brague est importante.
    Tout d’abord elle est faite à visage découvert, signe de courage (on est chez ER), et l’image qui reste est celle d’une virilité calme et assumée. Qui tranche nécessairement avec l’image renvoyée par VL dans ses vidéos.
    D’autre part, elle rappelle sans animosité mais en disant les choses qui doivent être dites, ce qu’est ER et ce qu’ elle n’est pas.
    VL a choisi d’exister par lui même et pour lui même, en prenant soin de bien préparer son coup à l’avance. Son talent ira s’exercer ailleurs, destiné à d’autres publics.
    ER en ressort assaini mais pas affaibli. Laïbi ; Cohen et Lapierre sont passés de la symbiose, au commensalisme pour finir en parasites du corps politique et social que constitue l’association. Ils ont donc été naturellement rejetés.


  • On s’en moque de sa mise en scène ou des vêtements qu’il porte (certains commentaires me paraissent petits).

    Là n’est pas la question de fond. A ceux qui connaissent VL dans son quotidien ou dans sa relation de travail, comment se comportait-il ? Est-il Chaviste de conviction ou se servait-il de Chavez pour y arriver ? Si oui, dans la première partie de la question = homme de conviction si non dans le 2è cas, opportuniste qui épouse les idées de l’air du temps pour y parvenir (avec ses pouces bleus /rouges / tipeee => société créée par le fils de JJ Goldman, çà ne s’invente pas, j’en rigole, de ce petit microcosme feuj, tout tourne autour du pognon chez eux !).

    Tout bien considéré, une fois que l’on quitte une association / entreprise / groupe / structure, le partant gère sa vie comme il entend et cela le regarde. A mon niveau, je ne peux que regretter son départ d’ER, il y avait pleinement sa place.

    Cependant, ce que je trouvais bien dans ses reportages c’est de nous (les Français du quotidien) montrer tels que nous sommes : sans morale, ni droiture ni conviction. Des moutons sans épine dorsale et l’avalanche d’emmerdes qui nous tombent dessus ne sont liées qu’à notre inconséquence et notre endoctrinement médiatique (notamment l’élection de nos pitoyables politiques surtout de notre microbe élyséen actuel).

     

    • Hahaha, commentaire très pertinent. Le problème n’est pas son départ, chacun à le choix de son chemin dans la vie. Me concernant, le seul reproche est le timing : en pleine répression judiciaire et financière ! "Partir avec la caisse" prend alors tout son sens... Bon vent tout de même, en espérant que les pouces et vues ne voileront pas trop longtemps son jugement


  • Oui, V.L depuis la fameuse vidéo sur la librairie ... il y a avait comme un truc qui cloche. Depuis ses débuts, j’ai tjrs défendu Vincent Lapierre ... dans les forums, on l’attaquait plus pour son rapport avec E&R qu’avec ses petits reportages. La seule chose que j’avais à lui reprocher (avant son revirement) c’était la lourdeur de ses interventions, une insistance inutile (par ex. devant les policiers, déjà aux ordres).
    A présent, je vois que les gens qui le descendaient, se mettent à le soutenir donc contre E&R ...
    comme par exemple, ici sur AgoraVox.Tv
    où, bizarrement, depuis que j’ai posté cette réponse (attendue, soit de Soral, soit de Brague) ... peu reviennent soutenir Lapierre, probablement qu’ils ne trouvent plus rien à ajouter à cette réponde de P. Brague.
    Dommage pour Lapierre ... qui n’a pas l’air très solide. Il risque d’être utilisé contre E&R ... plus que pour ses propres compétences ... et s’il en arrive là, c’est le début de la fin, ou le commencement genre Moualek. Dommage !!! Pour citer quelqu’un ...
    .


  • Très bonne vidéo. Je suis franchement contente d’entendre PdB réagir et même si c’était évident, ça remet l’Eglise au centre du village : ça fait du bien.
    Pour moi c’est clair, net et tranché : ER reste LE média français de résistance, qui subitles attaques et dans la bataille, si tu t’en vas c’est que tu trahis c’est tout, il n’y a pas à tergiverser et à faire des manières.
    Je commente juste pour apporter mon soutien écrit ici, mais c’était pour moi d’une évidence limpide. Et tous ceux qui se posent encore des questions sur VL n’ont absolument RIEN compris ni au politique, ni à l’Honneur.
    Voilà je m’arrête parce-que je ne veux surtout pas devoir commenter la vidéo sale, grotesque et ridicule de VL ici.
    Un grand MERCI à ER pour tout ce que vous faîtes. Je vous soutiens d’ici à partir de maintenant.


  • Ayant moi-même fait l’objet d’un "entretien éclair" par Vincent Lapierre récemment (en septembre, vidéo "poursuivi par son université" qui a été relayée ici) j’aimerais apporter mon témoignage.

    Je trouve que certaines critiques de E&R sont injustes (comme celles sur les "Gay Games", qui n’est pas un sujet mineur et Vincent explique très bien pourquoi dans sa vidéo) mais, hélas, dans l’ensemble je pense que Alain Soral et Pierre de Brague ont plutôt raison : Vincent n’a pas une méthode journalistique solide, il est très préoccupé par son image et probablement assez "fragile" sur le plan émotionnel.

    J’ai été interrogé face caméra plusieurs minutes, après avoir pris le temps d’expliquer ma situation à Vincent en amont, pour qu’il comprenne bien par quel biais je subissais les persécutions du lobby sioniste (essentiellement, comme toujours, les accusations de racisme, d’antisémitisme et de négationnisme). Or, ce qui ressort de cet entretien-éclair est assez loin de ce que j’ai dit puisque, si Vincent a bien correctement reporté les accusations envoyées par F. Kalifat au président de mon université (notamment, en plus des trois ci-dessus, qu’il me considère comme un "cas psychiatrique"), il a choisi de dire qu’on me reprochait ma sympathie pour Christophe Oberlin ou mes thèses "complotistes" sur le 11 Septembre.

    C’est bien évidemment officiellement faux, car ma hiérarchie n’est pas bête au point de croire qu’il existe des lois pour condamner la sympathie envers un antisioniste ou la réflexion scientifique sur les événements "miraculeux" du 11 Septembre. Cette présentation laisse donc penser que l’Université est composée de gens complètement stupides qui inventent n’importe quoi pour poursuivre les dissidents. La réalité est évidemment bien plus subtile, même si elle n’est pas forcément plus réjouissante.

    Bref, sous prétexte d’"accrocher" son public avec une présentation de l’interview un peu "choquante", Vincent ne s’est pas montré à la hauteur de la déontologie journalistique qu’il prétend défendre. Il semble croire que, parce que le "camp d’en face" se permet des mensonges éhontés sur certains sujets, il lui suffit de "rééquilibrer" le message sans se préoccuper d’exactitude ou au moins de hiérarchisation correcte des faits.

    C’est dommage, car je pense que Vincent n’a pas du tout l’âme d’un "traître". Mais comme vous le dites, il ne se rend pas compte que ses écarts à la rigueur vont fatalement être récupérés par les vrais traîtres.


  • Pierre de Brague, lui, s’est bien amélioré en communication. Je trouvais son style légèrement pompeux, mais dans cette vidéo, aucun reproche, que ce soit pour le langage corporel, l’intonation, la rhétorique, ...
    Et en effet, il semble y avoir un rapprochement certain avec Alain Soral.

     

  • De Brague prendre la place de Soral... ? De Brague est un intellectuel engagé, ne comptant pas ses efforts pour la cause, mais l’audiovisuel c’est compliqué. Le passage du cinéma muet au cinéma parlant l’a en son temps rappelé. Ces quelques minutes de vidéo pourrait rappeler qu’il reste du chemin à faire à notre irremplaçable et remarquable rédacteur en chef pour affronter durablement la caméra.


  • Quelque part, ces désertions ont du bon pour E&R.

    On se définit par ce qu’on est pas, alors qu’au fil du temps, les faux-culs, hypocrites, avides et autres narcissiques s’en aillent, c’est bon signe. On est dans le vrai.

    Bien sûr, c’est dommage pour la visibilité d’E&R, c’est dommage aussi parce que Vincent Lapierre prouvait par la démonstration la violence qu’on exerçait sur notre camp. Bien sûr, les motifs qui le motivaient (exhibitionnisme, besoin de prouver quelque chose) étaient critiquables, et c’est bien ça qui l’a fait partir sur la longue.

    Mais il aura été utile le temps qu’il aura été là, c’est surtout dommage pour l’image d’E&R que ça se finisse en jus de boudin.

    Bien sûr, l’image est secondaire, ce qui compte c’est la stabilité dans les opinions et les analyses, et c’est pour ça qu’E&R est toujours là.


  • Dans un monde qui se barre en couille, ER reste dans la justesse et le vrai.. même lorsque ca fait mal. Décidément l’égo est une maladie.. c’est la force du système de nous rendre individualiste et donc fragile et inapte à coopérer pour un but collectif.

    J’avais eu un premier doute sur Vincent le jour ou il avait expliqué à Finkelkraut, aprés que ce dernier essayait de comprendre ce qu’était "ERTV" .. qu’il était le "média d’Alain Soral".. bien entendu le sioniste hystérique s’est vite barré (dommage. il aurait été judicieux de lui poser deux trois questions et de le confronter à quelques unes de ses contradictions ..) .. le besoin de briller et de jouer au Ché a eu le dessus. Ca m’avait laissé avec une impression assez mauvaise sur lui (bien qu’il ait continué de faire du bon boulot jusqu’à récemment).

    Bref, un peu dommage tout ca.


  • J’appréciais beaucoup Vincent Lapierre mais je ne comprenais plus sa manière de fonctionner.
    C’est regrettable pour Vincent qui, en quittant E.R., sera peu reconnu dans un temps relativement court.


  • Il risque de se retrouver vite seul le Vincent Lapierre.
    Dommage


  • Je peux comprendre que l’on se barre d’E&R par peur ou ce genre de trucs... mais par égocentrisme et par "soucis d’image" (et c’est pas le premier) je ne comprends pas...
    La question suivante se pose : Les personnes qui procèdent à ce genre de bassesses, suivent "un plan" ou ça se "brode" au fur et à mesure ?

    C’est comme dans la vie (pour moi), c’est comme lâcher tes potes du jour au lendemain, après les avoir "utilisés", ce type de comportement, c’est un pain franchement..
    Pierre t’es un vrai, et là, ça se voit..


  • La pudeur a une élégance que seuls les "vrais" savent apprécier. Malheureusement elle a l’inconvénient d’être facile à confondre avec de la lâcheté, et les propagandistes ennemis le savent.
    Merci pour cette mise au point M. De Brague, c’est ce qui manquait.
    Soutien total à la rédaction et à l’association, tenez bon comme toujours !

     

    • Pour moi, VL était indissociable d’E&R qui le formait. Il devenait meilleur à chaque video. Le choc fut le reportage à la librairie. J’ai cru qu’il avait signé chez BFMWC. Courir après la gloire ne fait pas un bon journaliste, il était en première ligne pour le savoir et éviter cet écueil. C’est là que je rejoins PdB, son ego a pris le deçu et c’est malheureusement le début de la fin pour VL.
      Quand il a lancé son mouvement participatif, je savais qu’il préparait sa fuite.


    • Moi ça ne me dérange pas qu’il ai été interviewer la nouvelle librairie.
      Peut-être un glissement de fond, possible. Mais ça ne fait pas encore de lui un sioniste.
      Sommes-nous des antifas pour refuser la rencontre des idées ?
      Il aurait c’est vrai pu être plus incisif quand à la venu du crypto sioniste Zemmour, mais aussi quant au sort de Xavier.
      Mais Vincent n’est pas d’un combat aussi radical que ER.
      Cela ouvre tout même les angles d’attaques.


    • "Mais ça ne fait pas de lui un sioniste"
      PdB répond à cette assertion dans la vidéo ! E&R ne dit pas que Vincent est un sioniste, mais un traître manipulable car narcissique et sans colonne vertébrale idéologique.
      Ne pas réagir à "Dieudonné et Zemmour subissent le même traitement de faveur", ou "Zemmour est l’intellectuel le plus censuré de France" ou "La Palestine ça ne m’intéresse pas", ce n’est pas ouvrir des angles d’attaques : c’est, au mieux, de la complaisance malsaine, compte tenu d’où vient Vincent, qui l’a formé, financé, et de quoi il se réclamait il y a peu.


    • @Cassian
      C’est vrai. Il a peut être pas eu la répartie sur l’instant.
      On verra dans le temps. J’ai bien peur que vous ayez raison.


  • Décevant.. parce que Vincent Lapierre est un élément brillant, c’est incompréhensible que l’ego passe avant la finalité d’un combat aussi essentiel que celui que défendent pourtant tous ces élément divisés.. Alain Soral a l’immense avantage par rapport aux autres de ne faire aucun compromis et d’assumer toutes les attaques, les flèches et procès sans se défausser, ni jamais trahir... que les autres s’inspirent de la parabole du fils prodigue et rejoignent à nouveau les rangs d’EetR pour la seule bonne et vraie cause, la résistance contre l’Empire... ils seront acceuillis avec toute la compassion qui leur est due...NE CEDEZ PAS AUX SIRENES DE LA DIVISION !


  • Clair, net et précis !

    Pour ma part, j’ai souvent fait passé les reportages de VL au second plan... Priorité pour les sujets traités, les vidéos d’Alain Soral, les conférences, les émissions ERFM excellentes, les livres Konktre kulture, pour la ligne politique d’E&R La seule Valable !.. identifier et designer clairement notre ennemis .. Le sionisme international et son projet de domination mondiale qui mène l’humanité à la catastrophe ...


  • Depuis que Vincent a quitté ER, je me suis refusé à suivre ses reportage.

    Je constate que ER est resté digne au moment du départ de VL en disant que ses reportages allaient continuer à être relayé par ER

    C’est VL qui a choisit la lâcheté et la soumission en oubliant son esprit critique à "la nouvelle librairie" face à Zemmour...

    Et oui, s’il avait de la dignité, il se devait de mettre en lumière le national sionisme de cette librairie qui fait l’apologie de Zemmour et qui exclu Soral.

    Bref, j’appelle à son boycott ..
    Naturellement mon respect envers ER et ses valeurs ne font que se renforcer...après tout, il y a comme une sélection immanente où les valeureux restent chez ER et les crapules et médiocres partent...


  • Je suis effaré de voir toutes ces trahisons pour de l’argent ou de la notoriété.

    Vincent, Cohen, le dentiste, le dentiste marseillais, farida, et même la propre sœur de Soral.

    Je sentais bien qu’il y avait un malaise au sujet de Lapierre. Je retire donc ma participation financière, tant pis pour lui. Vraiment dommage.

     

    • N’était-ce pas le dentiste obèse ? D’ailleurs, celui-là dès le départ m’est apparu une pomme pourrie et je m’étonne encore de voir comment il a pu passer si facilement incognito chez E&R. Un exemple : sa vidéo où il se plaît à s’exhiber en brûlant une toile de Nabe qui lui avait été offerte amicalement. Ce dernier a certes ses défauts, mais de là à commettre un tel geste. Ça me paraît digne d’un enfant de cinq ans, indigne, et encore...


  • On comprend mieux le départ de Vincent Lapierre et l’amertume de Soral et ER avec ces explications : Vincent est parti avec la caisse !


  • En même temps ne soyons pas naïfs, les chiens ne font pas des chats.


  • Je pense sincèrement que vous devriez accepter la contradiction dans l’espace des commentaires. Même dans une configuration de combat il faut garder une certaine souplesse pour que les choses avancent, et quand vous dites que VL a manifesté son désaccord avec le "débat" Conversano, ça ne constitue pas une faute en soi, mais peut être vouliez vous insister sur son défaitisme et le fait qu’il se soit dès lors retiré à petits pas... Je vous souhaite de régler les choses par le dialogue direct. C’est aussi, pourquoi pas, une dimension de la virilité.
    Bon courage.

     

    • #2081161

      Venir défendre Vincent Lapierre contre E&R ici n’a aucun sens. D’abord, je pense qu’il est assez grand pour se défendre tout seul. Ensuite, il ne s’agit pas d’un débat, ni d’un règlement de compte. Il y a des faits et des constatations, le point de vue (mesuré et argumenté) des équipes d’E&R et Alain Soral. Point barre. Que chacun se positionne en fonction de l’un et de l’autre avec les bons éléments en main.
      Personnellement, je lui souhaite bonne chance, en espérant qu’il apportera toujours une certaine pertinence dans son travail. Mais a-t-il la carrure pour voler de ses propres ailes ?


    • Si un "désaccord avec le débat Conversano" a provoqué un désir de fuite, une dissimulation de ce désir, la création d’une structure concurrente avec l’argent ramené grâce à E&R, en se servant de militants d’E&R, dans le but de quitter E&R au moment le plus opportun, tout en clamant haut et fort que jamais il ne quitterai E&R, expliquez nous comment régler les chose par un dialogue "direct" avec une telle personne ?


  • "Tu réécris l’histoire comme le font les femmes !"

    J’avoue ne pas avoir compris cette phrase.

     

  • Lapierre a inventé un certain style de journaliste, le grand garçon faussement naïf qui pose des questions délicates pour embarrasser l’interviewé, c’est divertissant et habile .


  • Soutien total à l’equipe et à notre président. Merci


  • Trahison de la part de VL en effet … chômeur bientôt ou "NIPNIC" ???


  • Tout est dit.

    Loin d’E&R et de Soral, pas d’avenir.
    C’est un combat difficile mais le fuir c’est aussi se couper d’un mouvement solidaire et se retrouver seul face aux tentations et aux manipulations.


  • Nous devons tous reconnaissance et respect à de Brague pour son talent d’écriture, son dévouement et le travail considérable qu’il effectue pour ER. Mais plus il écrira et moins il se montrera, mieux se portera le mouvement. La caméra, c’est un métier et demande un long apprentissage. Soral est là pour ça et personne ne lui arrive à la cheville dans ce domaine.


  • "LaPierre qui roule n’amasse pas mousse."

    Je me souviens avoir participé à la conférence de Vincent à Strasbourg, et de l’avoir vu comme quelqu’un qui recherche à être distingué tout en recherchant un discours élégant et raffiné. Je me demandais déjà si il cherchait à se faire désirer. J’ai vraiment repensé à cette conférence en vous écoutant Mr de Brague.
    En tout cas son oral sur Chavez était très intéressant pour moi qui n’y connaissait rien.

    Et puis ensuite je l’ai trouvé courageux et drôle lorsqu’il s’était fait prendre une baffe de Haziza. Mais de là à faire une succession de reportages où le but est de se faire péter la gueule, et bien ça, c’est très improductif. Est ce qu’il aime cela ? Ou est ce qu’il recherche de la compassion ou se faire passer pour un héros ? Dans tout les cas, le reportage à la nouvelle librairie est révélateur. Parce que là il y avait matière à débattre.

    C’est vraiment dommage parce que l’émission l’heure la plus sombre était partie sur de bonnes bases. Et là maintenant, sa marque de fabrique s’est de se faire péter la gueule dans les reportages.

    Vincent, arrête tes conneries. Tu l’avais affirmé à ta conférence que c’est face à l’adversité que l’on peut juger si une personne est vraiment bonne ou mauvaise. Là tu es en difficulté, et ta seule réponse c’est "ils m’ont frappés et ils ont volés mon micro".

    C’est comme une antilope allant faire un tour vers une meute de hyènes. C’est peine perdu !

    Reviens aux choses essentielles à ce qui permet d’entretenir "la flemme de la résistance" comme tu disais à tes conférences, parce que là tu te dissipes, tu perds ton temps, et tu nuis à ta santé.

    Tout cela est très révélateur d’un problème de notre société contemporaine ou les gens recherchent plus la célébrité individuel. Le "Je" est plus important que le "Nous". Et c’est sur ce point que le système l’emporte à tous les coups.

    Et souviens toi Vincent, "la révolution ne sera pas télévisée" (et j’ajouterai) ni youtubée.

     

    • Très bon commentaire, plus mesuré et profond que d’autres lus ici qui semblent taper sur Lapierre parce que le chef l’a fait... Vincent est en train de se faire prendre au piège de l’image que lui renvoie son propre Média (pour Tous, mais peut-être avant tout pour lui, ou pour lui permettre de se montrer à tous...) et il n’est donc pas prêt pour la déconstruction en profondeur des croyances véhiculées par le Média Unique, qui sont le cœur du problème.

      En espérant, Vincent, que cela te servira de leçon et t’amènera à renforcer tes bases intellectuelles... mais ce n’est pas gagné !


    • Je me demande même si sa fameuse agression du 11 novembre, n’est pas un fake cette fois ci...


    • Tel un Youtuber, V L (Du media pour tous) cherche le Buzz désormais, et sans doute la célébrité en quelque sorte. S’il a réellement recruté des membres d’ER pour son équipe, ce n’est pas très fair play de sa part, dans le dos de l’association qui l’a propulsé. Il ne vole donc pas de ses propres ailes, il prêchait manifestement pour sa paroisse, avec des objectifs persos, après avoir bénéficié de la notoriété de l’association ER et ses 10 millions de pages vues / mois.

      Dans sa vidéo Réponse, V L a d’ailleurs pris soin d’utiliser le nom de "Soral" (choisi comme un mot clé) dans le titre de sa vidéo , pour Buzzer, car parler de Soral fait buzzer, tout en évitant à contrario de le nommer verbalement. C’est encore pas très fair play pour quelqu’un qui se dit "honnête" , ou "bienveillant". On a ici une visée webmarketing uniquement pour assurer un max de vues.
      Pierre de B a fait en tout cas une prédiction,et V L l’a aussitot exaucée. Buzz oblige, se victimiser pour créer l’info, en espérerant attirer le public et faire parler de soi.
      Voilà, ils t’ont volé ton micro.
      Pourtant V L laissait penser que l’étiquette ER lui posait à elle seule ses problèmes. Il fallait donc s’émanciper, se désengager du combat politique, monter son équipe avec des membres d’ER, pour se tourner vers un media pour tous, une sorte de centre, ni gauche ni droite, visant à rassembler, par neutralité. Un modem bis version web2.0. Bonne chance à ce média alternatif.

      _


    • V L et son média, qui se revendique "populaire et honnête", rien que ça, censure apparemment les commentaires, pour ne garder que ceux qui lui sont majoritairement favorables. Plusieurs tentatives sans succès et pourtant il s’agissait de simples remarques. Bref, une belle manipulation encore, mais après ces découvertes, on est plus à une près. Je ne sais pas à quelle définition de l’honnêteté il se réfère._ Même de simples questions ne passent pas. On se croirait presque chez BFMWC à ce niveau là.

      Par ce constat, même s’il joue les victimes et s’est visiblement permis de recruter son équipe chez ER, VL a, compte tenu de sa mentalité et de son ego bien fait de partir.
      Penser qu’il ferait mieux tout Seul, mais seulement après qu’il ait été mis en avant par ER et après avoir soigneusement recruté des membres, est une marque d’arrogance infecte et de trahison, d’autant plus après ce qu’il a déjà bénéficié auprès de l’association. Mais ce type a probablement oublié, et pense sans doute que son public s’est construit grâce à LUI Seul, au point de se prendre pour le Sauveur.

      ( Malheur à ceux qui sont "honnêtes" à leurs propres yeux )

      Salutations


  • J’ai écouté ce que vous avez dit, c’est clair et carré. Ce serait intéressant de fonder, pourquoi pas, une formation en journalisme E&R, vous semblez connaître toutes les ficelles ! C’est normal, puisque Alain Soral connaît bien ce milieu, car cette intervention est vraiment honnête et claire.


  • Bon alors j’ai un peu changé d’avis sur cette question en regardant la vidéo d’Alain Soral du 18/10 qui n’est pas cité dans cet article, ce qui est fort dommage.
    Parce que simplement dire que VL est devenu un égocentrique narcissique sans argumenter est un peu faible et ça m’a fait pensé direct à Cohen avec ses cerveaux malades...
    On comprend bien mieux avec l’analyse du maitre (désolé M. de Brague) sur l’état d’esprit de VL et surtout le fait qu’il ne pose pas les bonnes questions dans la vidéo de Zemmour (La tête de sanglier, les flics/antifas, la communauté de lumière jamais évoquée, etc.)
    Parce que c’est bien la vidéo de Zemmour qui a déclenché cette affaire si je ne me trompe pas...

     

    • "Simplement dire que VL est devenu un égocentrique narcissique sans argumenter est un peu faible"
      Si vous l’aviez côtoyé, vous comprendriez que ce n’est pas un argument creux, mais bien le fond du problème.
      Il suffit de se renseigner auprès de la base militante d’ER, l’avez vous fait ? Ces commentaires "je crois pas que Vincent soit comme ci ou comme ça" ne viennent que de personnes qui ne le connaissent pas. Ils critiquent le manque d’objectivé en se basant uniquement sur des vidéos et l’image qu’elles renvoient d’une personne. Il suffit donc de maîtriser son image pour tous vous flouer ?


  • Encore un ligué contre E&R, VLP c’est cramé de lui même, Alain Soral lui a fait plus que confiance, il l’a rentré dans la confidence et en remerciement, coup poignard dans le dos.
    Que peut on apprendre de gens comme ça ?


  • Merci de cette bonne mise au point...quant au psycholgique...attention...la on est vite en eau trouble...esperons que V. Lapierre se reprendra et rejoindra les rangs a la place qu’il meritera...Alain est magnanime...sans etre naïf.


  • Juste une remarque.
    Sur son ego.
    Il est vrai qu’il se filme très souvent.
    Et je pense un peu trop et cela m’a toujours interpellé.
    Il pourrait aussi faire des reportages en restant dans l’ombre.
    Pourquoi ce désir de vouloir se filmer autant, si ce n’est un gros ego ?


  • Ce qui importe, c’est de trouver sa place dans le monde.

    Pour ça, il faut savoir qui on est, l’assumer, et ne rien prétendre.
    Car ça n’aurait absolument plus aucun sens, autrement.

    L’orgueil (superbia en latin) est une opinion très avantageuse, le plus souvent exagérée, qu’on a de sa valeur personnelle aux dépens de la considération due à autrui, à la différence de la fierté qui n’a nul besoin de se mesurer à l’autre ni de le rabaisser.

    Cela vaut pour tout le monde.
    Que le meilleur gagne.
    lol

     

    • Très bonne conclusion : cela vaut pour tout le monde. La pureté, la virilité, le dévouement ne suffisent pas toujours. On peut avec les meilleures intentions du monde agir autant contre les intérêts collectifs que ceux qui ont décidé de les attaquer frontalement ou insidieusement. Une remise en cause permanente et une certaine distance avec les certitudes peuvent être un atout pour la cause que l’on défend et une marque de respect pour une partie de ceux qui nous soutiennent.


  • Les commentaires sont intéressants.
    VL, tu viens de gagner une psychanalyse, éclair et gratuite.
    Longue vie à E&R.


  • Et un de plus..
    Mes encouragements en ces périodes troubles. DIEU guide les justes
    J’ai foie en ER
    Le mensonge prend l’ascenseur la vérité prend l’escalier et arrivera aussi

     

  • Cela n’échappe à aucun esprit intelligent ,nous sommes au fond du précipice de la médiocrité ,et certains continuent à nous proposer une pioche pour continuer de creuser plutôt que de tenter de réparer l’ascenseur.Ce pays a perdu tout ce qui fait un pays : son gouvernenement ,ses frontières,sa monnaie,son industrie ,son agriculture,ses régions,son école et bientôt ses maires….
    ER fait partie de ceux qui tentent humblement de réparer l’ascenseur.Le succes est total avec ses 8 millions de vues.Gardons cependant notre humilité et notre volonté de qualité plutôt que de quantité. La vérité a ceci de supérieure,c’est qu’elle dure.
    Il est clair que par ses choix Vincent Lapierre passera de Karybe en Sylla.Car tout ce qui faisait la pertinence des ses reportages était justement son logiciel d’égalitaire réconcilié bien compris. Grace à ce logiciel,juste en posant les fines et bonnes questions il parvenait à mettre en évidence les contradictions de ses interviewés.
    Ensuite ce qui inspire le respect,c’est la droiture d’un homme quelque soit ses idées.Sa jeunesse ne sait pas encore qu’une vie est longue.On peut arnaquer une personne .Sur le coup on gagne quelques euros,mais sur le long terme on se construit une réputation.Or à peine a t il quitté ses ex amis,que sa première réaction est de les heurter par une mauvaise foi manifeste. La stratégie sera forcément perdante ,car ceux qui le détestaient ne vont pas se mettre à l’apprécier et ceux qui l’appréciaient vont se mettre à le detester.
    Principe de base que m’a appris 50 années de vie,les hommes qui oublient ceux qui leur ont fait du bien finissent toujours mal. Or il est clair que d’un trait en s’attaquant de front vite à ER,il oublie que sans cette association ,personne ne connaitrait sa personne.Voilà pour l’individu,que je plains plus qu’autre chose.
    Quant à ses reportages,ils sont condamnés forcément à perdre en pertinence ,en vivacité et en courage.Puisqu’il fait allégeance à ses ennemis en quittant son clan ,sa tribu ou son armée.Encore une fois je ne lui reproche pas son départ mais le manque de classe de son départ….
    Quant à ER ,bravo les réponses ,tant de la rédaction que d’alain soral.Le ton est sans énervement sans insultes ni opprobre et comme toujours complètement argumenté.Au vu de certains commentaires insultants et négatifs ,certains ne l’ont pas compris.Pas grave ,comme disait Lénine le parti se renforce en s’épurant...ahahah.L’histoire trie et le temps donne raison aux hommes droits et digne….

     

    • Bonnes réflexions sur le sujet.

      Un bémol cependant d’ordre général : l’orthographe. Le français c’est aussi la France, Et au vu des correcteurs auquel chacun peut accéder en ligne gratuitement, l’excuse de fin de journée est moins recevable. Vaincre et convaincre par l’exemple : au-dessus c’est.. solaire.


  • De Brague rappelle que Lapierre a débauché des militants d’ER en raison de ses capacités à les payer, chose impossible pour ER. Ce qu’il faudrait savoir, c’est comment une personne seule parvient à obtenir suffisamment de soutien pour assurer le paiement de plusieurs salaires quand ER fait plus de 8 millions de vues par mois et qu’ il bénéficie, dans les moments critiques et à la lecture des courriers que le site reçoit, de l’approbation de 99 % des sympathisants du mouvement ? N’y a-t-il de leçon à apprendre parfois de nos ennemis ?


  • Merci pour l’information, de toute façon Vincent Lapierre aura beaucoup moins d’audience en quittant ER. Après j’avoue que j’appréciais ses reportages et que ça apportait beaucoup au contenu du site. C’est dommage !


  • Bonjour,

    Les analyses d’Alain Soral et de la rédaction d’ER sont toujours d’une grande clairvoyance. Si vous avez vu la dernière vidéo de Vincent tout ce que vous avez annoncé s’est produit : il est allé se faire taper dessus dans un rassemblement et il place la question du sionisme qui est relativement pertinente mais qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe. Il a donc bien écouté vos remarques. Il manque de rebonds sur ces interlocuteurs et on le sent un peu en roue libre. Soral à une fois encore raison. De plus les fans de Vincent crachent sur ER dans les commentaires youtube sans aucune argumentation. Oui nous sommes en guerre contre ce système et il faut d’être un niveau au dessus pour espérer gagner des batailles. La ligne ER et Soral est la plus pertinente, argumentée et les évènements lui donnent raison bien souvent. Continuez ce combat qui passe par l’éclairement des consciences. Merci ER, merci Alain Soral, merci la rédaction.


  • A ma grande surprise, des commentaires ont été supprimés sur la page FB de Vincent . Censure censure. Bref, impossible d’évoquer le nom de Pierre de B, ou encore le fait qu il utilise un titre en citant "Soral", avec une formule à la manière d’un Dieudonné : V L répond . Par contre verbalement c’est seulement le Président d’ER. Beau respect alors qu’il exploite le nom de ce dernier dans le titre pour le Buzz.

    En tout cas, c’est une surprise de découvrir cette mentalité. Presque choquant pour quelqu’un qui dit vouloir défendre la liberté d’expression avec un média "honnête". V cachait bien son jeu. Le mec qui parle manifestement abusivement de censure au lieu des droits d’auteur, et qui par contre censure à tout va. Bravo. V va continuer à faire de "l’info" spectacle comme les youtubeurs, en se mettant en scène. Pour buzzer, il ne lui reste en effet qu’à aller se faire taper et se filmer. Triste. Pour faire des vues, il ne lui reste que ça. Buzz buzz buzz . C’est dommage je le pensais plus intéressant :)


  • La vidéo de Vincent est plus que ridicule. Ses reportages ont été réalisés lorsqu’il était membre d’ER, et travaillait pour l’association. ER les a publiés sur son compte officiel Youtube et à aucun moment V L n’en a revendiqué la propriété. Et des mois plus tard, il ose en s’attribuer la propriété sous prétexte de monter sa structure, et qu’il lui faut du contenu pour faire des vues sur sa propre chaine ?
    Est ce qu’un journaliste repart avec ses articles sous le bras, lorsqu’il quitte un média.
    Est ce qu’un salarié repart avec son travail s ’il quitte la structure qui l’emploie ?
    De plus, Vincent dans ses reportages, lorsqu’il lui ait demandé pour qui il bosse, indique lui même régulièrement qu’il s’agit d’Egalite et Reconciliation. Ces vidéos et reportages sont donc réalisés pour le compte de l’association, dont V était membre. Il n’y a pas vraiment matière à discuter.

    V est vraiment devenu un bouffon arrogant, mais dans le registre du bouffon, je préfère et de loin le style de Dieudonné. C’est un peu plus raffiné et le niveau n’a rien de comparable. Donc sur ce coup, il me semble que c’est une bonne nouvelle pour l’association que ce narcissique soit allé voir ailleurs. Soutien à ER.


Commentaires suivants