Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vincent à la Nouvelle Librairie : remarques sur les défaillances d’un travail critique

Alain Soral revient avec un regard critique sur la vidéo que Vincent Lapierre a tournée lors de la signature d’Éric Zemmour à la Nouvelle Librairie de François Bousquet.

 

 

Face aux persécutions du Système, votre participation est essentielle !

 

***

Refusez l’arnaque du national-sionisme
en signant la pétition « Non au national-sionisme ! »
 :

Alain Soral ou le combat incessant, voir sur E&R :

 

Non au national-sionisme, avec Kontre Kulture !

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

265 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Alain Soral toujours impeccable dans ses analyses… J’avais aussi remarqué que Vincent ne relançait que très peu ses interlocuteurs...


  • Soral a raison évidemment, Vincent a mis de l’eau dans son vin . Il faut dire qu’il doit en avoir un peu marre d’être tricard un peu partout et de se faire bousculer par les voyous que vous savez . Ce qu’il fait ce n’est pas trahir, ce serait plutôt de l’entrisme tactique (pléonasme) .

     

    • Je ne suis pas du tout d’accord avec vous. Ne pas se positionner, ramollir son message pour faire plus sympathique, c’est exactement cela : trahir. Mais il faut voir qui c’est qui à souffert pour dire la vérité, et qui continue de souffrir encore (A. Soral). Je pense qu’on est obligé de s’identifier, et ne pas le faire clairement c’est caresser dans le sens du poil et rentrer dans le camp du plus fort. En ce moment, le plus fort, c’est celui qui veut détruire la France.
      Il faut appeller les choses par leur nom. Les demis-mots ne servent à rien.


    • De l’entrisme tactique ?! La bonne blague. Il faut être naïf pour le croire. Qui plus est, en face ce ne sont pas les perdreaux de l’année.


  • Vincent devra être présent au moment de la saisie-déménagement des meubles de Soral, ne pas l’être serait une faute de sa part .


  • L’ami Vincent est en train de glisser dangereusement...
    je pense qu’il est d’accord avec 99% des thèses de Zemmour et des Identitaires - ce qui est son droit le plus strict. Je lui reprocherais plutôt de tout sacrifier à la course à la popularité et à l’amour du reflet dans le miroir.
    Ce qui est fatal à notre époque : les compliments, les centaines de milliers de vues sur YouTube finissent par altérer le jugement ; on finit par suivre la pente la plus facile et la moins escarpée. Vincent aurait du s’en tenir aux commentaires et éviter de montrer sa bobine à l’écran, ou bien assumer crânement ses positions actuelles...


  • L’analyse d’Alain Soral est argumentée, il ne s’agit en aucun cas d’une invective gratuite comme semblent le dire certains de ses détracteurs de mauvaise foi. La triste vérité c’est que Vincent Lapierre n’a pas fait le boulot cette fois-ci, malgré ses nombreuses qualités. Alimuddin Usmani avait posé des questions autrement plus embarrassantes et pertinentes à Eric Zemmour en 2016 :

    https://www.youtube.com/watch?v=u_X...


  • Vincent était le meilleur d’entre nous, je ne peux pas croire que l’appât des pouces bleus et d’une petite célébrité illusoire soient derrière sa nouvelle attitude. Peut-être une femme derrière tout ça, une petite amie ?

     

    • Quand un homme s’assagit et perd en combativité, bien souvent, il faut chercher la femme. Donc piste plausible. Nous sommes dans une période où celui qui combat vraiment est prêt au sacrifice dont, en premier, le sacrifice de la vie conjugale... A moins de trouver une dame aussi radicale que soi, sans concession, amoureuse de la vérité avant d’être amoureuse de l’homme. Et cela ne court pas les rues.

      Faurisson avait expliqué une chose très juste en disant, je n’ai plus la formulation exacte mais le sens est le même, qu’avant d’être un homme qui rempli ses devoir de père de famille, de citoyen, et pour pouvoir les remplir, il faut d’abord être un homme. Comprenne qui pourra.

      Rien ne sert de vouloir se poser, fonder une famille ; construire une maison, si c’est pour laisser autour de soi la société péricliter. C’est comme vouloir poser la première pierre au milieu d’une décharge d’ordures publiques et faire fi de l’odeur ambiante.



    • Rien ne sert de vouloir se poser, fonder une famille ; construire une maison, si c’est pour laisser autour de soi la société péricliter




      C’est justement la famille qui est la base de la "nouvelle société".On devient un homme quand on prend conscience d’être redevable à sa femme et de l’honorer et l’aimer, ce qui est le début d’une micro société déjà !



    • On devient un homme quand on prend conscience d’être redevable à sa femme et de l’honorer et l’aimer




      Ce n’est pas mon avis car il peut être bien plus facile d’honorer une femme que de suivre un chemin de combat de vérité. Hors ce qui fait la trempe ce n’est pas le chemin le plus facile, mais le plus ardu. Ce qui fait un homme, et une femme, c’est sa capacité à ne pas se renier, à garder la tête haute au nom de ses valeurs en dépit de l’adversité.



    • Nous sommes dans une période où celui qui combat vraiment est prêt au sacrifice dont, en premier, le sacrifice de la vie conjugale... A moins de trouver une dame aussi radicale que soi, sans concession, amoureuse de la vérité avant d’être amoureuse de l’homme. Et cela ne court pas les rues.



      @Igor Meiev
      Non, ça ne court tellement pas les rues que lorsqu’on pense l’avoir trouvée et qu’ensuite une trahison de cet ordre se manifeste, la douleur morale qui en résulte produit des dégâts bien plus importants que pourrait provoquer le dépit d’avoir été trompé avec un autre.
      J’adhère à ces propos sur la radicalité dont parle également Francis Cousin ainsi qu’à ceux sur Faurisson et l’exemple du sens des combats à mener au milieu des décharges d’ordures.

      Merci à Alain Soral d’approfondir le sujet à propos du malaise que je ressentais sur le reportage de promotion Zemmourienne dans cette nouvelle ingénierie sociale destinée une fois de plus à leurrer les gogos. Et effectivement, on ne peut pas faire le boulot un jour pour l’ennemi et le jour suivant pour E&R, de même que cela ne peut pas non plus avoir de sens de travailler le jour pour une des nombreuses collaborations ambiantes au motif qu’elle rémunère mieux qu’ailleurs et venir à la fois soutenir Faurisson, Soral, Ryssen, Dieudonné...


  • Le torchon brûle .
    Élévation sociale peut-être , encore faudrait-il qu’il change de costume.


  • Bonjour Camarade, mais je me posait la question justement concernant ce reportage Vincent Lapierre, mais Soral à raison ! Vincent n’a pas été à la hauteur de son travail ; je ne comprends pas pourquoi ? Est il entrain de tourner sa veste ? j’aime bien Vincent ; mais là Je trouve dommageable son travail. (j’espère qu’il saura attentif au remarques judicieuse d’Alain Soral) ! Salutations, grand courage à vous Monsieur Soral. ((Je crois que vous êtes le seul Homme en France à avoir la plus grosse paires de couilles du pays)) ! Soral pour toujours !


  • A la Nouvelle Librairie évidemment on ne vend pas les pamphlets de Céline, même sous le comptoir . Vendent-ils seulement "D’un château l’autre", son chef d’œuvre d’après guerre, qui est aussi un livre politique ?

     

  • Et quand il est le seul natio à se déplacer au procès Méric, avec une horde d’antifas qui l’attend devant... Sérieux E&R, vous cherchez les embrouilles pour rien avec des gens qui pensent comme nous.

     

    • Il me semble qu’il y avait aussi des antifas devant la librairie, la seule différence qui doit nous mettre la puce à l’oreille à ce propos (ce que l’AS souligne d’ailleurs) c’est que dans la situation présente ils sont tenus à l’écart par les CRS donc on est bien dans une manifestation autorisée, adoubée... Où justement Vincent opère comme il le souhaite. Et remarquer que ses questions sont moins pertinentes ne demande pas un sens critique très acéré...
      J’adore Vincent, vraiment, mais il est clair qu’il n’aura pas mon (maigre) soutien si il continue dans cette voie alors qu’il l’avait chez E&R...


    • Il faudrait encore définir tout ça "natio" , "comme nous" ...et tout le bazar.
      Ce ne sont pas des querelles de chapelles ou d’individus : mais bel et bien politiques.

      Si vous vous contentez d’une abréviation assez vague (et en vogue) comme "natio", ou d’une simple analogie "comme nous"... pourquoi pas !
      Mais ce serait passer à côté du débat et des enjeux.


    • @Atoll
      Comme vous, je trouve la critique trop définitive et aurais souhaité moins d’amertume. Vincent Lapierre n’a pas à prouver son courage hors-norme, s’il tend à s’embourgeoiser, il n’y a qu’à le laisser aller vers cette pente que nous étions nombreux à remarquer et qui aurait, de toutes façons, éloigné les adeptes d’E&R par l’insignifiance des sujets et leur traitement.
      L’association E&R et national-sionisme, à travers son QG éditorial " la nouvelle librairie" et Zemmour, qu’a opéré Vincent par son reportage, est une erreur lourde de conséquences dont il aurait dû intelligemment s’abstenir.
      C’est un tournant majeur, car le peuple qui se pose enfin et majoritairement les bonnes questions induites pas l’importation massive de cassos des plus douteux, pouvait enfin accéder aux bonnes réponses, si le national-sionisme n’avait pas été çréé pour le tromper à nouveau et l’orienter à l’inverse de ses intérêts. D’où le " climat de guerre" évoqué par Monsieur Soral et sa mise au point de type kalachnikov.


    • Peut-être vous faut-il envisager tout simplement que, si Soral intervient et suit la chose de près, c’est qu’il en sait plus que vous et que sa connaissance des personnes et des faits qu’il évoque, mais également la conscience de l’urgence et de l’importance de ce qui est en train de se passer lui ont fait juger que cette intervention était nécessaire. Sinon, il est fort ce Bousquet ! Le coup du « Zemmour c’est comme Proust », c’est quand même énormissime. Comme de feindre de dire que l’on ne sait pas ce qu’est le national-sionisme tout en se défendant d’en être !!! Le nez de clown final est encore gentil. Ne pas faire le boulot à ce point, et là je parle de Vincent, ne peut logiquement qu’interroger (c’est un euphémisme).


  • En politique il faut toujours avancer masqué si on veut prendre le pouvoir : le général Bonaparte mitrailla les royalistes en Vendémiaire 1795, ce qui le rendit célèbre d’un seul coup, et plusieurs années plus tard il établit l’empire à son profit… Hugo fut légitimiste sous la Restauration puis orléaniste sous Louis Philippe avant de devenir républicain...


  • Les critiques ne font mal que quand elles tombent juste !

    Se balader le cul entre deux chaises n’est jamais confortable mais on comprend que le système réclame une caution pour commencer à exister quand on se réclame d’être en dehors...Et ce reportage,sans le vouloir,montre bien,grâce à l’appareil critique du boss (celui qui bosse,qui fait le travail) que l’emprise sioniste est bien réelle...

    Que les antifas ont trouvés des sous-traitants,noirs pour la plupart, pour tenir la grille du jardin d’en face..

    Que les journalistes du système peuvent se faire rabrouer incompréhensiblement (ils ne chercheront pas à comprendre)...

    Que la police,au lieu d’interdire cette signature,la protège...les ordres d’en haut...On est pas boulevard de la Liberté à Châtillon... !!

    Que le public est aussi veau qu’ailleurs..trop content de respirer un air moins politiquement correct que d’habitude malgré l’oxygène chichement accordé !...Ils sont,pour cela,près à choisir Zemmour pour champion sans se rendre compte qu’il est candidat unique !!

    Que Vincent recevra ce message cinq sur cinq...On en est sûr...Il est pas idiot,non plus !


  • Vraiment, vraiment, perspicace Alain ; on ne vous l’a fait pas ! franchement peu d’hommes assure, et assume comme vous ! Bravo !


  • Eh oui, on avait préssenti que Vincent avait été faiblard sur ce coup-là. Beaucoup avaient eu cette impression.
    La rédemption est-elle possible ? A lui d’en décider finalement.
    Et pour les tièdes, rappelons que le combat est féroce et que la répression contre E&R aussi. Donc on a besoin d’être tranchant et pas mollasson.

     

    • @Narcisse

      Je voulais y aller de mon commentaire mais finalement le vôtre résume tout ce que je pense de la situation, excepté que j’avais vu plus de compromission que de faiblesse dans la vidéo de Vincent, pressentant qu’il signait là son "arrêt de mort" auprès de Soral pour quasiment "haute trahison".
      Vincent pourra-t-il faire amende honorable ? Nous convaincre qu’il y a méprise en répondant point par point aux reproches qui lui sont faits ? Est-il possible ici de lui dire de se ressaisir, lui souhaiter que l’esprit de Chavez, dont il se réclame, le ramène sur l’âpre mais glorieux chemin qu’il empruntait il y a peu ? Qui aime bien châtie bien, c’est comme cela que l’on peut (doit) aussi entendre le réquisitoire très raisonné de Soral..


    • Il ne peut se démettre, cela siginifierait rompre le contrat passé avec ses nouveaux maîtres. Il ne peut jouer l’agent double s’il rend des comptes aux lecteurs de Soral. Il a choisi son camp, celui du confort (la droite du travail) et de la renommée.


    • J’irais meme plus loin ou plutot AS a comme toujours ete limpide donc je reprends ses mots : "je suis en guerre".
      Dont acte.


  • Une démonstration, pour ceux qui en avaient encore besoin.
    Y a l‘patron et y’a les autres ... loin derrière.


  • Si je comprends bien, Vincent pourrait bientôt, s’il ne fait pas attention, terminer sa carrière à France Inter entre Guillaume Meurice et Nagui. Mais qui n’a pas fauté jette la première pierre disait le Christ.


  • @alain : oui, mais ce que tu dis on pouvait le penser depuis le début... non, il n’a pas "changé" : il est décevant depuis le début. Avant c’était décevant pour e&r. ..Avant il faisait des vues pour e&r aussi. Peut-être qu’à l’instar de jean-marie, toi aussi tu t’es planté de cheval. Peut-être n’y a t il plus de cheval... Tu es exceptionnel Alain. Et nous sommes entrés dans l’ère post-truth (... !!!). Les gens ne captent plus. Voilà. Fais attention à toi.

     

  • On va pas se mentir, même si on est tenté de le faire, du fait de notre proximité depuis tout ce temps avec Vincent, mais là c’est tout de même un retournement incroyable, il va jusqu’à se réjouir d’être protégé par les flics à côté d’un Zemmour national-sionsite et d’un Bousquet qui chie sur Ratier et sur Kontre Kulture (maison d’édition de Vincent Lapierre).

    J’avais évidement, comme beaucoup, remarqué que Vincent s’intéressé beaucoup au salon de la couture, du Playmobil ou de la courgette en milieu naturel et qu’il devenait peu percutant...

    L’analyse de Soral est par contre impeccable, le personnage Vincent s’est fait avoir à la Narcisse, voilà où s’arrête son courage, quand l’ennemi a le flingue pointé sur la tempe de la France, au combat final.


  • Analyse, critique correcte. Vincent est un peu moins incisif qu’a son habitude mais bon la fatigue et/ou le plaisir d’être avec une partie des siens peut faire oublier un peu le coté boulot. Courage à vous deux. Cordialement ;


  • Cerise sur le gâteau : Le Pen, fraîchement sorti de l’hôpital, fait la promotion du livre de Zemmour ("auteur particulièrement sympathique") dans son dernier journal de bord...

    https://www.youtube.com/watch?v=iWl...

     

  • Ahhhhhhh MERCI Alain, je me suis posé pas mal de questions en voyant ce reportage, en me pensant un poil parano.... mais vous avez soulevé plusieurs questions que je me posais, ça me rassure.... La partie bonus m’avait vraiment interpellée, je ne comprenais pas pourquoi Vincent ne rétorquait pas à ces affirmations aberrantes...
    Super analyse, j’espère que Vincent ne tombera pas dans le piège, car je l’apprécie et je ne veux pas que ça devienne "appréciais".


  • Magistrale demonstration.

    Le plus choquant reste la scene ou Vincent se moque de la journaliste de Quotidien, ne reconnaissant meme pas dans ce rejet ce qu’il a vécu a chacune de ces sorties ER durant lesquelles on le regardait avec le meme petit sourire hautain.

    Cela me fait penser a la scene du Petit Chose de Daudet, lorsque le narrateur devenu pion dans une école se rend compte qu’il reproduit sur un élève l’abus dont il fut lui meme victime a son age.

    La Petitchosification de Vincent sera-t-elle son salut ?

    Sinon, Vincent a fait un choix de ne plus travailler avec ER, donc peut-on lui reprocher d’avoir envie d’autre choses (moins de coups, du travail plus facile) ?


  • Vincent n’oublie pas que :
    M.Soral a raison que ça plaise ou non (à la masse).


  • Merci Alain ! Tu as synthétisé ce que j’ai ressenti et pensé en regardant la vidéo de Vincent Lapierre.
    Une déception de plus...

     

    • @Francis : pareil pour moi. il y a une nette descende malheureusement. On sent qu’il a envie de briller au détriment de la vérité..

      Des pouces bleus, un peu de reconnaissance des bourges et peut-être quelques promesses du beau sexe.. finalement ca tient à peu de choses. Le problème du journaliste c’est qu’il n’a pas d’œuvre, il est remplaçable, donc ne peut exister que dans un vivarium, il doit être nourris. Contrairement à Soral qui peut dire fuck au système, continuer à vendre ses livres ou éditer d’autres.

      Le prix de la liberté c’est aussi le talent.

      Vincent reste un bon bougre, il doit montrer maintenant qu’il est capable d’auto-critique, de volonté d’amélioration (en connaissance du sujet, en rhétorique, en courage..).

      Merci Mr. Soral pour votre rectitude. une fois encore votre analyse est la bonne.


  • Et bien sûr c’est lorsque je souhaite me faire rembourser le financement participatif du média pour tous qu’il faut renouveler ma carte bancaire pour utiliser PayPal.

    Merci Vincent, je me sens comme un traître à la France en attendant.
    Mais bon, le coeur y était.
    C’est juste que j’ai participé à ça quoi...

    Merci pour cette analyse pointilleuse qui a achevé de me convaincre ainsi que la carrière de journaliste indépendant de Vincent. J’avais un doute avec les articles et le reportage mais là ça a le mérite d’être clair.


  • Je ne penses pas que Vincent a retourné sa veste et tourné le dos a ses opinions ou a Alain. Mais son concept commence a s´essoufler car le confort , c est a dire de ne pas prendre de coups , est tentant. C est une volonté aussi d´acceder a une reconnaissance " élargie". Le danger pour lui est de sombrer dans l índifference qui precede la disparition mediatique.


  • Merci pour cette video, les choses sont plus claires maintenant.


  • Merci M. Soral de cette mise à l’équerre. J’avais remarqué lors de la diffusion de cette vidéo sur E&R une promotion de Zemour plus au moins flouté. Sur mon commentaire encore vérifiable, je me demandais ce que tous ces gens ont fumé pour ne pas remarquer la protection policière. Un signe tout de même, rien qu’à voir ce que subit Dieudo à ce niveau.


  • J’avais vu le reportage que j’avais trouvé très "soft" et qui m’avait interloqué quad j’ai appris après coup que non seulement la librairie Facta n’existait plus, mais qu’en plus Vincent le libraire s’en était fait lourdé !!!

    Comme d’habitude AS est dans le vrai complètement, et surtout le "désolé Alain on ne s’intéresse pas à la Palestine", qui veut dire en gros, ce n’est pas nous qui vont au final vous informer correctement sur la réalité du monde.

    Du coup c’est désolé Alain d’avaler une couleuvre de plus nommée Vincent Lapierre.

    Mes plus grand respect pour tout les gens d’E&R


  • l’opportunite de Dutronc, d’un seul geste je retourne...


  • Voila qui remet les pendules a l’heure .Vincent si tu nous lis , tu demande au public de juger et le public te le dis clairement tu te fourvoie et tu dessers la cause national.
    Tu faisais un excellent travail au sein d’E&R il est temps de revenir au bercail, à la vrai résistance .


  • Après avoir mis la France à genoux, ils faignent de vouloir l’aider à se relever pour mieux lui lacher la main...


  • Analyse trés juste.
    Effectivement Vincent Lapierre n’a plus envie de se prendre la tête...Il va récuperer trés probablement le public du raptor.... c’est dommage.


  • Je valide à 200% cette analyse juste et clairvoyante.


  • Comme je le notais dans mon commentaire au sujet du « LeMédiaPourTous », j’écrivais qu’« en effet, il ouvre la brèche dont avait besoin E&R mise à l’index, connotée sciemment « extrême droite » et trop personnifiée par Alain Soral, injustement banni et attaqué à tort. » pour sa ligne Droite des Valeurs et Gauche du Travail vers un nationalisme et un socialisme français, jamais tentés jusqu’alors, politique dont ne veut pas le système réfugié dans un national-sionisme fourre-tout !

    Naïvement, je pensais que Vincent Lapierre utiliserait son expérience E&R, pour élargir l’audience d’E&R, certes sans son « imprimatur » puisque devenu indépendant, mais en conservant la ligne directrice. Stratégoe d’aprochhe qui l’aurait dû comprendre. Eh bien non !

    Je ressentais bien que ses interviews étaient devenus mièvres, moins percutants. Bon, je mettais ça sur le compte d’une période de rodage et de prise de distance délibérée d’E&R pour se faire oublier d’un public encore à conquérir par l’intellignence, de la pédagogie amenant les personnes à percevoir leurs contradictions et aller plus loin.

    Très bien, Alain Soral nous apporte les preuves qu’il n’en est rien du tout.

    Pourtant, Vincent Lapierre aurait pu s’inspirer des techniques d’approche de l’ennemi que Lucien Cerise a étudié.

    Dommage que le succès médiatique l’ait envahi au détriment de la qualité et de la ligne politique pour dénoncer la falsification zemmurrienne au service du système tout entier planqué derrière lui.

    Triste !

    Je lui ai donc retiré mon financement participatif mensuel de 5, 00 € et transféré à celui d’E&R.


  • Il doit pas en mener large le Vncent Lapierre...

     

  • Contre le "vedettariat" il y a un remède simple. La boxe, plusieurs fois par semaine. A bon entendeur sur ce, bonne journée.


  • je ne vois pas trop l’intérêt de critiquer Vincent Lapierre que je n’ai jamais trouvé particulièrement efficace dans ses questions (pour amener les interviewés à prendre conscience de leurs contradictions.
    Du temps d’E&R les sujets clashants de Vincent se suffisaient à eux même, pas besoin de trop forcer pour faire apparaître les contradictions d’un antifa ou celles d’un électeur de Macron ; il suffisait juste d’avoir des couilles.
    Depuis qu’il a quitté E&R, ses sujets sont plus consensuels, moins besoin de couilles mais plus besoin de talents de tireur de vers du nez, et là Vincent montre ses limites : c’est pas évident de faire à la fois le gentil et le méchant.
    attention je ne parle pas d’intelligence pure : (cerner la réalité des problèmes) mais d’intelligence pratique : savoir mener à bien un interview pour en tirer la substantifique moelle, donc tant que Vincent ne trahit pas, je lui garde ma confiance même si son travail m’intéresse beaucoup moins


  • C’est rude ! Un recadrage...Encore plus de division mais oui je préfère la qualité à la quantité !


  • Tous ces gens "de droite" sont quand bien même atteints.
    Ce qui les rassemble c’est leur opposition à l’Islam , mais est-ce que ça suffit pour être patriote,nationaliste ou que sais-je ?

    Pas de programme,pas de parti, pas d’ hommes politiques forts,pas de vision au delà de ce problème de l’immigré musulman (ou trop bronzé) et aucune stratégie.
    C’est chaud quand même !


  • Des remarques très justes, que Vincent Lapierre ferait bien d’écouter, mais auxquelles je donne un sens radicalement différent.

    La fonction de la droite et de l’extrême droite dans l’histoire, a toujours été de taper sur les plus fragiles en temps de crise, que Soral ait inventé tout à coup, une extrême droite qui tend la main à nos compatriotes musulmans ou socialement défavorisés est un accident de l’histoire qui est en train de se résoudre en le marginalisant.

    Soral est en train de redécouvrir qu’au fond il est (encore un peu) de gauche (et que c’est Soral lui même qui a orienté Vincent vers la droite extrême) Et quand on est un tantinet de gauche, on sabre le champagne chaque 6 février, pour fêter la mort de cette ordure de Brasillach qui rappelons-le, est allé soutenir les allemands massacrant des russes sur le front Est et s’est réjoui des rafles de l’occupant en précisant que les enfants ne devaient pas être oubliés.
    Et en effet, on ne collabore pas non plus avec Zemmour, Ring, Valeurs Actuelles, La Nouvelle Librairie, l’Incorrect, Riposte Laïque, etc.

     

    • Commentaire très pertinent.


    • Je ne suis pas vraiment d’accord. Historiquement la droite c’est simplement être conservateur, traditionnel et du côté des élites, certes. Ca implique ne pas changer l’ordre établi et donc maintenir les privilèges, en effet.
      Mais ça fait un bon moment quand même que "frapper sur les petits en temps de crise" n’est plus l’apanage de l’extrême droite, c’est celui des élites financières qui font les crises économiques, et ça dépasse le clivage gauche / droite. C’est en gros l’apanage du Capital, qui n’est plus dans les mains du monde de l’ancienne droite, qui est d’ailleurs nourrie par les mamelons du gauchisme.
      De plus, Brasillach devait connaître un peu les rouages de l’Histoire et ce qu’il s’y tramait pour aller soutenir les Allemands. Certes, c’est de la trahison, mais quand l’Etat profond trahit la Nation, il est difficile, vous pouvez en convenir, de choisir son camp. Soral avait fait une excellente conférence à ce sujet dans laquelle il expliquait cela précisément. Il y disait que si demain il devait y avoir une guerre civile en France entre les hommes de souche et les immigrés, on pourrait passer pour un traître de ne pas se rallier à ses compatriotes, alors qu’eux-mêmes se font manipuler par des puissances étrangères ... Je pense que c’est exactement de cela dont il s’agit pour Brasillach (sans trop connaître sa vie).
      Enfin, sabrer le champagne pour célébrer la mort, c’est pas politique. C’est plus de la provocation adolescente ... ou de l’oisiveté (je provoque, moi aussi ^^).
      Et pour finir, la gauche du travail ne peut survivre sans la droite des valeurs. Ree)lisez Soral, lisez Clouscard, sortez du paradigme fallacieux gauche / Droite ;-)
      Bonne route, camarade !


  • Un peu dur à entendre pour qui a apprécié Vincent chez ER, mais les critiques, certes sévères, d’AS font mouche. Rien à redire. Espérons donc que Vincent saura les entendre, les intégrer et se recadrer en résistant au chant des sirènes de l’ego et d’une "respectabilité" médiatique qui, s’il reste fidèle à ses valeurs, devrait lui faire horreur. Il n’a rien à gagner dans cet entre-deux où il ne côtoiera que des opportunistes malfaisants. Qu’il ne devienne pas l’un d’eux !

     

  • Question technique, j’étais un client régulier de la librairie Facta et j’avais toujours plaisir d’y trouver des ouvrages uniques, en plus des classiques KK. J’aimais les bons conseils et la logorrhée :) de Vincent. Celui-ci m’avait bien parlé de la Nouvelle librairie qui allait s’installer et prendre le relais, mais je vois bien qu’il n’en est rien. Est-ce que quelqu’un connaîtrait un lieu dans Paris ou il serait possible de retrouver les livres vendus à la librairie Facta ?
    Merci pour vos conseils et courage à tous.

     

  • Cette vidéo est terrible...pour Vincent !


  • Tout le monde n’a pas la carrure d’un AS ... Pour accepter de se prendre autant de coups et rester droit dans ses convictions, ne pas céder aux sirènes du succès ou de l’argent, se battre pour sa cause sans faiblir, il faut être un véritable guerrier.
    Toute mon admiration pour AS, mais pour autant je ne jetterai pas la pierre à VL (sans jeux de mots... !). C’est juste dommage.


  • Les "Lapierre Brut !" sont plus représentatifs de son ancienne ligne E&R. Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain : il prend encore des risques.

    C’est dommage qu’il soit pris en feu croisé entre E&R et ce nouveau mouvement national-sioniste.

     

    • « C’est dommage qu’il soit pris en feu croisé entre E&R et ce nouveau mouvement national-sioniste. »
      Il n’y a aucun feu croisé car d’une part les critiques et interrogations formulées par A. Soral sont pertinentes et surtout d’autre part en face on semble plus lui tendre la main qu’autre chose. Et pour cause.


  • Excellente vidéo qui relève ce que certains avaient compris depuis longtemps sur la personnalité et les véritables idées de Vincent Lapierre.


  • La grille de lecture est claire. Vincent Lapierre écoutera votre vidéo.
    J’imagine que sa conscience n’est pas en paix.
    Prochaine étape au dîner du CRIF ?
    J’attends sa réponse.
    Quant au sanglier, c’est le symbole ancestral de notre pays. Il est évident qu’il peut être utilisé à des fins perverses.
    Mais voilà, in fine le sanglier n’est ni halal, ni casher.
    Merci Alain Soral pour votre dévouement.

     

    • "Quant au sanglier, c’est le symbole ancestral de notre pays."

      Oui, je trouve aussi que ça va trop loin. Le coq ne vient que de la presque homonymie en latin gallia pour notre pays et gallus pour le.. gallinacée en question..

      Il existe assez d’artefacts pour le rappeler...
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Sangl...

      Et les Romains eux même le savaient bien, car au même titre que le chandelier à 7 branches était relatif à ce qu’on sait, ils représentaient le fameux sanglier enseigne gaulois comme trophée de leurs victoires.. sur les peuples soumis...en Gaule.. et non pas un coq malgré l’homonymie..

      Si les mots peuvent mentir..les images ne mentent pas, chacun peut comprendre sans même savoir lire..

      Par ailleurs, le coq (latin) est un emblème essentiellement républicain, et pour cause... ça battait en brèche l’héritage capétien et donc franc au moment de la Révolution, remettant en lumière le passé "gaulois" (en latin..) donc authentique et légitime, du peuple contre l’aristocratie franque... et surtout son "fondateur" , 1er monarque baptisé.. le barbare salien qu’on sait le Hlodowig germain francisé en Clovis.... puis actualisé en..Louis.

      Coq républicain donc comme les lys royalistes ou l’aigle et les abeilles impériales (mais là aussi, filiation franque.. cf. d’autres artefacts )
      Même si le second Empire (avant la III ème République) a aussi repris l’héritage gaulois à son compte avec Napoléon III "découvreur" de Vercingétorix, mais là aussi, travail de propagande impériale cette fois contre les barbares germains promis à un bel avenir...

      Par ailleurs, le sanglier est également et encore actuellement l’emblème du département des Ardennes, alors cette oeuvre monumentale (son installation sur le site est récente mais sa conception remonte aux débuts des années 80, je suis bien placé pour le savoir, j’avais vu l’ébauche de sa structure dans l’atelier du créateur , je doutais qu’il arrive à son terme d’ailleurs...) sur une autoroute à l’entrée du département.. "interdit aux musulmans " aussi ?
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Woinic

      Je prends des liens Wiki ,sans doute peu appréciés sur ER, mais ça permet à chacun d’aller voir ailleurs aussi de quoi il retourne si ça l’intéresse.

      Maintenant que VL ne soit pas ou plus au micron près sur la ligne ER, probablement et AS est bien libre d’en tirer les analyses globales sur son site.

      Désolé pour ce développement , sans doute secondaire sur ER...


  • Il est un peu normal que Vincent boive du petit lait, il est accueilli à bras ouvert alors que d’habitude il se fait insulter, voire bousculer .


  • J’ai adoré le bousquet final !!


  • Merci Soral de confirmer mes intuitions, que j’ai formulé plus ou moins mal sur les différents articles ici même, au point de me faire modérer.

    Espérons seulement qu’il ne se raptorise pas, bien qu’il soit en trajectoire directe dans ce sens. Chaque homme a ses faiblesses et ses limites et tous n’ont pas votre capacité d’encaissement. Il a surement dû se lever un jour et se demander "Quel est le bilan de ma vie ?" comme dans la chanson et puis a fait des choix contestables pour essayer de trouver une réponse qui lui convienne.

    Là ou mon raisonnement bloque, c’est qu’il ne peut pas feindre l’ignorance ou la bonne foi, lui qui était au fait de tout ce que vous mentionnez ici et bien d’avantage. Ce qui soulève un questionnement des plus gênants à son égard. Je ne crois pas que les hommes changent, je crois au contraire que les épreuves les font devenir de plus en plus eux mêmes.


  • Franchement Alain....RESPECT.

    J’avais quelques doutes vous concernant, et finalement, votre vidéo analytique aboutissant aux mêmes conclusions que les miennes....me pousse à vous lire davantage !


  • Quand j’ai découvert le reportage de Vincent, j’ai été assez surpris par la complaisance du ton.
    Je vois que A.S. confirme mon impression première.

    Dommage...


  • Tout à fait d’accord sur l’analyse de Alain Soral sur le reportage bien trop complaisant de Vincent Lapierre. Déjà, à la première visualisation il y a quelques jours, je me demandais à quoi jouait Vincent (trop peu de questions pertinentes, acquiescement bébêtes aux réponses stupides des neuneus bobos), comme si Vincent était lui aussi un nationaliste sioniste. Reprends toi Mr Lapierre t’es en train de faire de la merde youtubeuse !!


  • Ce qu’ils appellent "la vague populiste", dans les pays occidentaux, c’est le ras-le-bol des classes moyennes blanches qui sentent venir le déclassement, et les menaces identitaires liées à l’immigration massive de ces 50 dernières années et à la mondialisation néolibérale.

    Les sionistes et les néo-conservateurs ne peuvent pas s’aliéner les classes moyennes blanches. Ce sont les classes moyennes blanches qui sont les plus productives, ce sont elles qui font tourner la machine, ce sont elles qui votent, qui consomment. Si les populations blanches se révoltent, c’est-à-dire ne jouent plus le jeu en place depuis 50 ans, tout s’effondre.

    Ceux qui tirent les ficelles doivent contenir et contrôler l’émergence d’une prise de conscience identitaire des populations blanches occidentales, surtout en Europe de l’Ouest et aux USA. En réalité, je pense même qu’ils sont plus peur d’un sursaut identitaire européen que de l’islamisme.

    D’un autre côté, des intellectuels ou idéologues d’extrême-droite voient sans doute là l’occasion de sortir de la marginalité. Passer des salles de meetings obscures et des bibliothèques poussiéreuses à des conférences chics en compagnie d’Elisabeth Lévy et Gilles-William Goldnadel, c’est réconfortant, et de longues interviews aimables dans "Causeur" et "Valeurs Actuelles", c’est mieux que des tribunes dans Rivarol et National Hebdo lues par un microcosme nationaliste. Ils pensent se débarrasser ainsi de l’étiquette "nazi", "fasciste", "Vichy", "Pétain", et toucher une partie plus large de la population.

    Qui gagnera ce jeu de dupes ?


  • Monsieur Soral,
    Comme des millions de gens je suis vos travaux depuis plusieurs années et je suis quasi toujours d’accord avec vous .....
    Toutefois, là je trouve que vous êtes vraiment sévère avec Vincent Lapierre dans ce commentaire sur son travail .....
    N’oubliez pas qu’il est encore très jeune et qu’il est loin d’avoir votre expérience !!!

     

    • C’est justement grâce à ce genre de critique qu’un jeune grandit, prend de l’expérience et mature. La jeunesse et l’inexpérience ne sont pas une excuse pour être à l’abri des reproches et critiques ! Et comment quelqu’un peut-il acquérir de l’expérience si pour ne pas blesser sa susceptibilité on lui épargne critiques et fessées ?


  • Quand il y a un conflit entre personnes, il faut toujours l’exprimer sur le terrain politique et philosophique, ce que fait Alain Soral, ce qui est tout à son honneur.
    Cela dit, je crois qu’il faut laisser à Vincent Lapierre le bénéfice du doute et attendre pour voir comment les choses évolueront, c’est un homme encore jeune et on ne peut lui reprocher de ne pas avoir sur le monde la vision synthétique que peut en avoir une personne comme Soral qui approche les 60 ans, s’il ne les a déjà.Par conséquent, comme disent les rosbifs et autres yankees, "wait and see", nous avons là une personne dont le parcours de vie sera de toute façon intéressant à suivre, laissons à Vincent Lapierre une chance de rebondir, et s’il n’y parvient pas, c’est que le Destin en aura décidé ainsi.
    Seul Dieu jugera quoiqu’il arrive, je parle du Dieu de NS Jésus-Christ, bien entendu.


  • Magistral. Analyse remarquable d’Alain Soral.

    J’ai suivi Vincent Lapierre sur son Média pour Tous, ai prolongé mon financement participatif chez lui. J’aimais et admirais son courage, sa droiture.
    Je ne lui en veux pas humainement, je n’aurais sans doute pas eu le courage de faire la moitié de ce qu’il a fait à E&R.
    Je vais laisser un peu de temps, celui nécessaire à sa prise de conscience, au ré-infléchissement éventuellement sa ligne, mais moi ce que je veux soutenir, depuis le début, c’est la ligne Alain Soral - Égalité et Réconciliation. Sans l’ombre d’un doute.

    Vincent, merci pour tout ce que tu as fait.
    Mais je ne sais pas si je vais continuer à te soutenir politiquement longtemps, sans un petite explication de ta part. Humainement, bien à toi.


  • Merci Monsieur Soral pour cette mise au point nécessaire, pour ne pas dire obligatoire, à la suite du reportage de Vincent. Cela confirme l’arrière goût ou plutôt l’absence de goût de cette démonstration bien urbaine et bien moins subversive qu’elle aurait dû l’être. On pourrait ajouter que pour inciter à l’achat de la version longue, le "Média (pour tous...)" aligne presque à la suite et malheureusement une fois la vidéo terminée les questions intéressantes qui auraient été salvatrices vingt minutes plus tôt. Je vous le donne en mille : Présence du très pertinent Pierre Hillard, Talmud et Kabbale, débat Soral/Zemmour, sionisme, origine du prénom "Ruth", passage croustillant du passage de Zemmour... (A noter que malgré ces rajouts, le tout reste toujours aussi creux). Tu vois Vincent, tu les avais les questions. Allez, reviens ! L’heure la plus sombre a besoin de toi !


  • En résumé, Vincent nous fait de la dédiabolisation à la Marine. Ce qui est inquiétant, c’est qu’on ne peut même pas le soupçonner de naïveté, compte tenu de la "preuve par l’exemple" de la fille. Chacun sait de toute manière ce qu’il advient quand on commence à négocier avec l’Adversaire qui a des sucreries plein les poches. On n’est pas plus malin que le Malin...

    Au final, à qui s’adresse son reportage ? Pas à ER, qui "connait le dossier". Quant aux Zemmouriens et consors, ils ne sortent que renforcés dans leurs convictions premières...

    Alain a donc raison d’être très radical dès les premiers signes de mollesse (même si on lui passe l’anecdote du sanglier qui n’a, évidemment, rien à voir avec de l’anti-islamisme).


  • Donc leçon à retenir pour la suite : que l’interviewer E&R n’apparaisse pas à l’écran.
    Ceci empêchera l’effet vedette pouce bleu, et amoindrira la possibilité qu’il soit reconnu et pris pour cible par l’adversaire.

     

  • Le boss n’a rien perdu de sa pertinence dans cette analyse.


  • Je fais remarquer une chose..

    Lorsque l’on parle, tout ces gens de bonne volonté, de la censure de Zemmours,
    J’ entend Alain Soral... (Comme si l’on remplaçait Alain Par Zemmours ... Magique...et Dieudo. le pompon à la connivence imaginaire Dieudo. Juifs... Pfff...)

    Il y a un glissement sémantique extrêmement soit malhonnête soit stupide ou pathologique...

    (J’ emprunte le language Soralien express, que je peux critiquer mais je n’ aime pas l’injustice... ET ! je ne suis pas a sa place...)

    Pour Lapierre, je ne lui en veux pas car je pense l’ analyse de Mr Soral exacte, je suis juste en compassion car c’est un homme sympathique qui sera un peu marginalisé ou mal dans sa peau si il ne réagit pas... (Ou bien avec un public pas très enviable..)

    Merci de cette vidéo didactique, Mr SOral que j’ ai trouvé plus tôt modéré ... Vis a vis des retournements et des manigances de gens très malins au sens "le malin"...

    Courage


  • Je m’en vais de ce pas effectuer un virement pour ER. Alain Soral plus que jamais dans le vrai... En tant que grand fan de Dieudo je dois dire qu’il n’y a pas plus courageux et droit que le président d’ER... Un modèle pour la jeunesse française ! Vincent quant à lui est décevant, j’espère qu’il va rectifier le tir


  • Je souscris sans réticence, ni réserve à l’ensemble des commentaires critiques émis par Alain Soral passant en revue le film des interviews réalisé par Vincent Lapierre en qualité de "journaliste" indépendant.

    J’avais été désagréablement surpris et consterné par l’approche et la teneur à tout le moins pusillanimes qu’a eu Vincent Lapierre à travers ce reportage consacré à la nouvelle librairie animée par François Bousquet, passé désormais frontalement au national sionisme, et qui a accueilli le perfide Moshé Eric Zemmour dans le cadre de la promotion de son nouveau livre, lui qui nous avait pourtant habitués à tout autre chose lorsqu’il opérait pour le compte d’E&R.

    Les questions que se pose Alain Soral sont légitimes au sens où Vincent Lapierre, fort de son succès acquis avec pugnacité et courage au sein d’E&R qui a été le fer de lance de sa trajectoire auréolée d’une gloriole imperturbable et méritée, semble s’accoquiner avec l’ennemi en lui déroulant le tapis rouge alors que d’aventure il ne se ménageait pas pour ironiser ou montrer la supercherie qui se dissimule derrière la vitrine ou le rideau.


  • Dommage pour Vincent je ne pensais pas un changement de cap aussi flagrant !!!


  • Merci Monsieur Soral d avoir mit des mots sur mon ressenti et ma déception lors du visionnage du reportage de Vincent Lapierre. Je l avait trouvé sans intérêt.


  • Quand Lapierre a décidé d’arrêter, je me suis dit qu’il partait juste au moment où çà devenait intéressant... mais peut-être que de son point de vue à lui, il pressentait qu’au coup d’après il risquait le cassage de gueule.

    Il a toujours été très souriant dans ses interviews, et quand il s’énervait ce n’était jamais d’une vraie colère - je me suis aussi demandé plusieurs fois s’il était gay...

    Bref il est plus attiré par le social, et le journalisme sociétal non militant est peut-être ce qui lui convient.
    Il pouvait pas non plus, simplement en ouvrant une chaîne Youtube, arriver direct au même niveau sans l’appui direct du réseau.

    J’opterais simplement pour une conclusion soralienne : "courage physique et rectitude morale, en réalité il faut les deux !"

     

    • « je me suis aussi demandé plusieurs fois s’il était gay »
      Si Vincent est homo, ça le regarde (personnellement, je n’en ai rien à battre) ; en revanche, on ne peut pas dire qu’il soit "gay" - détestable néologisme qui désigne un homo revendiquant une "identité sexuelle" et des droits communautaires. Je ne crois pas avoir jamais entendu Vincent s’exprimer là-dessus.
      Ne confondons pas homosexuel et "gay".


  • Je vous trouve dur quand même.
    Certes il n’a pas fait le boulot sur ce coup mais il l’ a quand même fait en allant au procès d’Esteban ( qui y était ??) ainsi qu’à la fermeture du théâtre de Dieudo.

    Alors , oui, une mise au point bienveillante était nécessaire, de la à le traiter de traître il y a un pas quand même...


  • Tout est dit. Merci Alain pour cette fine analyse.


  • Ne sachant pas tous nous exprimer avec autant d’aisance, c’est tjrs une bouffée d’oxygene d’entendre Mr Soral exprimer notre ressenti. Merci


  • L’interviewé au blouson de cuir marron-crème et au discours rôdé est Erik Tegnér, des "Jeunes républicains". C’est toute la droite, la jeune comme la vieille garde qui s’aligne sur ce discours... Advienne que pourra... Mais en combattant !!!


  • J’ai bien peur que cette analyse de Soral soit exacte dans les grandes lignes.
    Énorme déception car j’apprécias le travail de Vincent Lapierre. Comme beaucoup de gens, et pas seulement chez les sympathisant d’ER je pense.
    C’est justement la seule petite critique que je ferais sur la vidéo. Alain dit que Lapierre a viré de bord pour gagner des vues, des "pouces bleu". Pour moi il surfe sur une notoriété acquise chez ER, surtout grâce à ses reportages de rue, et celle-ci va à mon avis se mettre à baisser du fait de son éloignement de la ligne Soral.

     

    • NON NON NON !
      Il est hors de question de mettre Vincent en dehors de tout et de lui cracher dessus.
      IL y a juste a espérer que Vincent reste lucide et comprenne et accepte la critique d’Alain Soral,
      Peut etre , ne s’est il pas rendu compte a ce point de tout ca , par manque de recul , mais ce n’est rien ,Et meme normal dans la tourmente ; . Et pour le dédouaner je rajouterai qu’a certains égard Alain Soral est un peu dur sur certains propos , mais c’est Alain Soral et il parle comme ca et Vincent le sait et le connait très bien donc...
      Ne tombons pas dans l’absurde , et la division.
      Vincent si tu me lis , j’espère que tu ne tombera pas la dedans , et que tu acceptera la critique d’ Alain sans que cela ne t’affecte de trop.


  • A la 31e minute, c’est l’info qui me manquait.

    Une remarque quand même : même si pour les érudits et les éveillés, ce n’est pas un problème, mais l’étiquette "extrême droite" reste et restera à court terme une expression infamante aux yeux du plus grand nombre.

     

    • L’anti-immigrationnisme est probablement déjà l’idée la plus partagée dans ce pays.
      Extrême-droite c’est juste un mot... (qui va prendre le temps d’en connaitre les principes,ses combats,ses victoires et défaites historiques ?)
      Il en va de même du nationalisme,du patriotisme.

      Et à force d’entendre débattre de ces sujets par des individus motivés par d’autres buts ;
      A force de vulgarisation , on appel volontiers de ces termes l’anti-immigrationnisme légitime, ou l’anti-islamisme simple, déjà plus contestable..il arrive ce qu’il doit arriver.

      Ce ne sont pas les mots qui devraient être infamants, mais ce qu’on cache derrière.
      On pourrait très bien élire une extrême droite inoffensive, par abus de langage, Ou une droite acceptable tout a fait dangereuse, par faiblesse intellectuelle.


  • Un grand merci Alain de toute l’Algérie pour cette et toutes les analyses que tu produits !


  • Bonjour Alain,

    il ne faut pas être trop dure avec Vincent. Meme si il n’est plus un gamin il n’a pas votre age ni votre recul. La soif de reconnaissance n’est pas toujours facile a maîtriser a son age quand tout reste encore a faire dans sa vie. Laissons lui le temps et espérons que votre analyse lui permettra de corrige le tir.

    Cordialement.

     

    • Tu vas nous faire verser une larme, camarade. Personnellement, je réserve mon empathie à l’ouvrier hébété par une masse de travail si peu gratifiante qu’il voit le salut de sa journée dans les potacheries abrutissantes d’un Hanouna. Vincent Lapierre est intellectuement outillé et dispose de suffisamment de ressource idéologique pour qu’on le crédite de s’être fourvoyé en connaissance de cause.

      Commencer en se réclamant du populisme nationaliste, puis emprunter la voie du sionisme à habillage nationaliste, cela s’appelle une régression, une involution dictée par l’opportunisme et le goût de la facilité. Aucun examen de conscience salutaire n’est à attendre du renégat. La question qui se pose donc le concernant est celle de la robustesse morale, en somme de la virilité.


    • @ProtégeonslaPalestine, je n’ai rien à voir avec le commentaire ci-dessus que je trouve tout comme vous bien trop « gentil ». En effet, en la personne de V. Lapierre, on ne parle tout de même pas d’un gamin.


    • @ProtégeonslaPalestine , je souscris à votre commentaire, et votre dernier paragraphe est d’une déprimante justesse.


  • M. Soral, le petit jeune apparaissant à 34:38 se nomme Erik Tegner marqueté LR qui, je suppose est national-sioniste à fond, appelle au rassemblement des droites afin que les judéo-sionistes puissent faire leur braquage en ce sens si le PS, LREM se décrédibilisent. Chez les judéo-sionistes les lignes se font, se défont et se recomposent c’est ainsi qu’ils réussissent à être présent partout et à tirer les ficelles du soutien maléfique qu’ils apportent. Pour eux, leurs soutiens valent sonnant et trébuchant en retour sinon ils pratiqueront ceux dans quoi ils excellent : chantage, répression fiscale, judiciaire et sociale voire l’élimination physique (cela s’est pratiqué à de multiples reprises) mais n’est pas médiatisé, pensez-vous.

    Je crois Vincent Lapierre intelligent mais il fonctionne en roue libre à la suite à son départ d’E&R, il trouvera ses marques mais là où il me déçoit un peu c’est qu’il n’est pas parlé de Vincent, libraire de Facta, qui ne mériterait pas que l’on traite avec autant d’irrespect d’autant plus qu’il s’entendait bien, me semble-t-il !

    Ah ces dissidents à deux balles, on pourrait en écrire un roman.

     

  • Vincent ne tombera pas politiquement dans l’escarcelle de ces escrocs bourgeois de droite. Il est encore beaucoup dans un esprit de gauche (au bon sens du terme, voir son entretien avec Dieudo). Il doit sûrement être las de s’en prendre plein la gueule. On ne peut malheureusement pas demander à tout le monde d’avoir un comportement christique irréprochable. Vincent, si tu veux te retirer du militantisme après avoir tant donné, c’est ton droit mais éloigne-toi des sujets politiques autant critiques.Cantonne-toi aux sujets de geeks plutôt inoffensifs. Le patron a été dur mais il a malheureusement raison. Ce genre de combat ne peut pas se mener en restant neutre.


  • Superbe analyse du Patron mais je ne comprends pas bien ce qu’il dit à 01’40 "les gay games où il (VL) est accueilli comme un des leurs". Quelqu’un aurait une explication car, franchement, je pense avoir mal compris.

     

  • La critique est constructive et fondée. J’avais remarqué la nette baisse de qualité des vidéos de Vincent, surtout celle sur la librairie qui est vraiment sans intérêt. Merci à M. Soral !


  • Le camp natio est hyper hyper divisé, ça craque de partout, c’était déjà le cas avant, mais c’est beaucoup plus le cas aujourd’hui.

    C’est l’époque des divorces de masse qui rejailli sur la mouvance, comme quoi, les natios sont bien aussi de cette époque décadente, on est toujours influencé par son époque, malheureusement.

    Si ça continue, c’est le mur.

     

    • Il y a toujours eu des scissions au sein des partis, divorce de masse ou pas (prenez l’exemple des Guelfes). Mettre ça sur le dos d’une décadence morale, c’est bien pratique pour diminuer la valeur de son adversaire et ne pas écouter ses arguments.


    • La force n’est pas dans l’unité ( de façade) mais dans la pureté doctrinale


    • "Le camp natio est hyper hyper divisé." Encore faut-il les considérer comme "natio"... Aujourd’hui, à part E&R et le Cercle Aristote, qui fait un travail sérieux ?


    • "les natios sont bien aussi de cette époque décadente" Qu’on le veuille ou non, nous sommes aussi les produits (en réaction) de la modernité ; sans elle, nous n’existerions pas !

      "Le camp natio est hyper hyper divisé, ça craque de partout, c’était déjà le cas avant, mais c’est beaucoup plus le cas aujourd’hui."
      Il faut regarder sur la longue durée, mais le travail d’instrumentalisation du sionisme sur le maillon faible (petite bourgeoisie de droite opportuniste et peu formée politiquement) de la droite nationale n’est pas nouveau. A l’époque de la scission mégretiste du FN en 1998, nous avions déjà en filigrane les mêmes problématiques : cadres petits bourgeois de droite impatients d’arriver au "pouvoir", travaillés en sous mains par les sionistes, suivirent Mégret, et base militante et cadres "historiques"mieux formés politiquement, restèrent derrière le chef... Résultat : les premiers ont disparu assez vite, puis ont ensuite formé l’ossature du mouvement identitaire (comme par hasard...), tandis que les seconds ont continué le combat quoiqu’il en coûte, pour porter le Front au second tour de la présidentielle à deux reprises...
      Ce qui est nouveau, et grâce au travail d’ER, c’est que les lignes de fracture réelles apparaissent au premier plan, ils sont obligés, Zemmour en tête, de faire tomber le masque, ce qui réduit d’autant plus leurs chances de succès...


    • On peut aussi préférer largement des vraies divisions à une fausse unité hypocrite, la clarté à l’ambiguïté, natios un mimimum cortiqués à natio-gogo.


  • #2060904

    Enculés d’extrême droite , mille mercis Alain !
    Et pour Vincent ça doit faire mal à Chavez ce retournement de paradigme
    Repose en paix Hugo

     

  • quelle tristesse et quelle deception ! Cher Alain quelle courage vous devez avoir au quotidien de voir tous ces gens qui gravitent autour de vous ,vous lacher les uns apres les autres .... de tout coeur avec vous.


  • @ Igor Meiev,
    Non le courage ce n’est pas de sacrifier sa famille que l’on souhaite construire, ni sa propre vie pour finir comme le souffreteux cloutés à une croix.
    Le courage, à l’instar du courage Grec et païns (lisez entre autres les textes d’Homère) c’est de combattre toutes difficultés de la vie tout en espérant de rester en vie, de protéger sa famille et ses enfants, c’était une culture ou était encouragé l’honneur, le courage, la fidélité, l’amitié, l’amour et la différence de la souveraineté sexuelle, tout le contraire de cette religion sémite provenant du désert moyen oriental, qui a inversé par la force et le génocide la vision culturelle de l’homme Européen, qui vivait en harmonie avec le réel de la nature humaine pour passer à une pensée de l’illusion (un personnage purement subjectif qui aurait créé le monde !!!) dont la représentation est celle d’un homme qui souffre gratuitement sans rien exprimer (le masochisme), une mère, Marie qui ne fait rien pour sauver son fils, ne serait qu’appeler Joseph, son mari pour mettre toutes leurs énergies et leur courage pour sauver leur seul enfant !

     


    • Non le courage ce n’est pas de sacrifier sa famille que l’on souhaite construire, ni sa propre vie




      Souhaiter construire une famille est sain. Je ne dis pas que le courage c’est seulement de savoir renoncer à une vie conjugale, car même en perspective de chaos il faut vouloir que la vie continue à être, et la vie c’est les enfants, la vie c’est la famille. Je dis que si l’homme constate que la vie conjugale est une voie qui l’assagit, le pousse à la compromission, alors il faut choisir sa radicalité au détriment de la vie familiale. Il y a des hommes faits pour se rendre eunuques pour la Gloire de la vérité.



      le souffreteux cloutés à une croix.




      Parole de païen qui fait écho aux paroles des pharisiens qui, du bas de la croix, se moquaient. Les chrétiens livrés aux lions devaient être d’autres souffreteux certainement.



      Le courage, à l’instar du courage Grec et païns (lisez entre autres les textes d’Homère) c’est de combattre toutes difficultés de la vie tout en espérant de rester en vie




      Vous ne comprenez pas la nature du sacrifice christique, que vous prenez pour un masochisme. Déjà, justement, le Christ est mort pour redonner la Vie. Ensuite il s’est livré, cela est vrai, car la valeur de son sacrifice était plus grande que la valeur de vouloir conserver sa vie. Il y a parfois où vouloir conserver sa vie n’est qu’une lâcheté, car la conserver va de paire avec le reniement de la mission donnée.



      tout le contraire de cette religion sémite provenant du désert moyen oriental




      Les mythologies grecques, romaines, païennes… sont truffées de dieux aux travers strictement humains. Cela n’est pas élever l’Homme, mais le maintenir dans des considérations qui lui font croire que même au-delà de l’Homme la Perfection n’existe pas. Et si la Perfection n’existe pas et que même les dieux s’enivrent et connaissent l’homicide, pourquoi chercher à se perfectionner ? C’est ainsi que l’élévation est tuée dès l’origine, lorsque pour perspective nous est donné des divinités aux mœurs si bassement humaines.



      qui a inversé par la force et le génocide la vision culturelle de l’homme Européen, qui vivait en harmonie avec le réel de la nature humaine




      Ce ne sont pas les chrétiens qui persécutèrent sous l’Empire romain… C’est par la conversion que le christianisme s’implanta. Même les "barbares" qui avaient envahi Rome se convertirent : hors la force était de leur côté.



    • pour passer à une pensée de l’illusion (un personnage purement subjectif qui aurait créé le monde !!!)




      Point de vue d’athée, rien de plus.



      dont la représentation est celle d’un homme qui souffre gratuitement sans rien exprimer (le masochisme)




      Pas gratuitement, car cela a donné des fruits ; et pas sans rien exprimer, au point que sa Parole est toujours lue aujourd’hui, cela s’appelle les évangiles.



      une mère, Marie qui ne fait rien pour sauver son fils, ne serait qu’appeler Joseph, son mari pour mettre toutes leurs énergies et leur courage pour sauver leur seul enfant




      Ils ont mis leur énergie à obéir à la mission qui consistait à sauver l’humanité de la décrépitude du péché originel. C’est bien plus grand que de préserver leurs seules vies. Mais vous n’y croyez pas, là est toute la différence, là est tout le problème : l’incrédulité de l’Homme.


  • Ça fait plaisir de voir le Patron en pleine forme !

    Vincent en PLS.


  • J’espère que Vincent saura tirer une leçon sans prendre la mouche.


  • Une fois de plus merci monsieur Soral.
    Déjà que les derniers reportages de Vincent (excepté celui sur Dieudonné) me laissait perplexe, après avoir visionné ce dernier, j’en suis sorti totalement déçu.
    Mais prenant sur moi, me disant que j’étais sans doute sévère avec Vincent, que j’apprécie de part son approche du reportage et de sa culture général et étant depuis 4 mois contributeur, je suis ravi grâce à vous de me rendre compte que je ne suis finalement pas complètement fou...
    Ce qui m’a fait le plus halluciné dans ce reportage, est la dame qui ose dire que Zemmour est rejeté de partout sans que Vincent ne la reprenne, ainsi que le jeune homme qui ose dire que Zemmour et Dieudonné en gros c’est pareil et qu’ils peuvent tout dire l’un étant juif et l’autre noir, une fois de plus sans l’intervention de Vincent pour lui dire que ce qu’il dit n’a aucun sens...
    J’espère qu’un garçon talentueux comme Vincent, va vite se reprendre dans ses prochains reportages que je regarderais dorénavant gratuitement en version courte, histoire que je redevienne peut être un jour contributeur de son "média"...


  • C’est moi qui surinterpréte où bien le patron glisse une quenelle stratosphérique à Vincent à 1m40 ??

     

  • Peut être un passage à vide, pour recharger les batteries, avant de repartir sur des reportages plus combatifs ? Surtout aprés la volée de bois-vert qui vient de lui être administrée.
    On ne peut pas demander à Vincent Lapierre de se farcir les gauchiasses, fascistes antifas et communautaire juifs ultra violents, à longueur de reportages.
    Sans même que Monsieur Soral ne nous en informe, nous attendions de voir le positionnement de Vincent après avoir pris son indépendance : recherche du consensus ou ligne E&R dure. Laissons-lui le bénéfice du doute et de l’introspection.


  • L’analyse de M. Soral est très pertinente !

    À l’époque M. Lapierre se faisait virer du dîner du Crif par la police, aujourd’hui il filme Zemmour en train de dédicacer, tout sourire et protégé par cette même police. C’est quand même bizarre !

    C’est dans une très probable vidéo "Réponse à Soral" de M. Lapierre que nous verrons si cette analyse est validée.

    Et l’autre jeune : "Je suis royaliste, j’ai les mêmes idées que Zemmour (le berbère décret Crémieux issu de la communauté des crucificateurs du Christ qui tentent de détruire toutes les Nations)" !
    Royaliste mon oeil !
    Charles Maurras s’en mordrait les doigts s’il entendait ça.
    Zemmour n’est pas là pour ressusciter la Fille aînée de l’Église, avec son Catholicisme d’État, son Écu d’Or, ses Corporations, son Catholicisme social, ses Hôtels-Dieu, sa Mission Divine sur la Terre, j’en passe et des meilleures, et un Père de la Nation fervent catholique pratiquant dès le plus jeune âge qui se donne des coups de cravache lorsqu’il pèche comme Saint Louis ou qui prie pour que son exécution "puisse cimenter le bonheur des Français" comme Louis XVI !

    Le nombre de personnes formées par E&R ayant un jour ou l’autre pu voler de leurs propres ailes pour finir par vous voler directement ou indirectement dans les plumes ne cesse de s’allonger, il n’y a pas un moyen (psychologique ou sociologique peut-être) de savoir si une personne retournera un jour sa veste ou non ?

     

  • Quand j’ai signalé, lors du reportage de Lapierre sur les kikojaps, que ça me semblait partir en couille, quel tollé ! Il est vrai qu’on était encore sur la diplomatique et louable attitude de Soral suite au lâchage de ce garçon.
    - Le Pape combien de divisions ? (Historique)
    - Lapierre combien de participatifs (après la division dirais-je) ?
    Attendre et voir.

     

    • Je m’en souviens bien, bonjour à vous.
      Votre commentaire de l’époque pointait quelques éléments intéressants, que le temps a confirmé.
      J’ai retenu une chose de ce qu’a dit Alain Soral (une parmi les autres), c’est que Vincent a choisi de faire du "journalisme", au sens neutre du terme. J’y avais vu à l’époque une stratégie qui d’une part l’éloignait des sujets "dangereux", ou au moins à vocation de ne pas y être cantonné, d’autre part le fait d’aller vers des sujets plus légers afin de pouvoir continuer à apprécier son activité.
      J’ai beaucoup lu parmi les commentaires ici même la notion de narcissisme quant à VL... Je pense personnellement qu’avant tout, Vincent aime les gens, avec une certaine candeur, et que l’effet Narcisse, s’il est avéré, est venu avec le temps et le succès.
      Je vois ce "recadrage" du président comme un acte sévère mais bienveillant, et surtout très juste, à l’image de la main tendue mais ferme. L’agacement décelé affecte légèrement cet aspect mais après des années d’écoute et de lecture, on apprend à lire entre les lignes.


  • Bravo, Alain Soral, pour le mot de la fin : " Ils veulent tous s’ouvrir, en ce moment "


  • La question qui aurait tué ; "mais pourquoi Zemmour est boycotté et passe dans les médias...Et Solar qui est boycotté également,lui, passe au tribunal..."


  • Pour info, j’ai l’impression que RT France se lance également dans la promo de cette librairie en lui érigeant une image de résistante face a l’oppression gauchiste (censure promotionnelle).

    Je viens de voir sur leur chaine TV un micro reportage décrivant une situation proprement hallucinante (en tout cas pour les gens lucides). François Bousquet (qui est présenté en fin de reportage comme faisant front pour la liberté d’expression) montre au reporter des vidéos de surveillances dans lesquelles on peut voir un (prétendu) antifa menacer verbalement la librairie puis s’en aller. A la suite de quoi, un groupe de CRS vient protéger la librairie. C’est totalement improbable pour une librairie dite d’extrême droite. Il n’y a pas lieu de douter, ce retournement, presque grotesque, de situation montre clairement qu’une ingénierie sociale est a l’œuvre.

    Soral a raison et il est effectivement très décevant de voir Vincent Lapierre, qui avait toute mon estime (et une modeste participation de ma part a son financement) du temps où il faisait le boulot chez ER, ne pas relever cette manipulation.


  • "Ils veulent tous s’ouvrir en ce moment." Parfait ! Alain est le 2ème meilleur humoriste français !


  • Le public jugera ? eh bien le voila qui te le dis clairement Vincent tu t’es fourvoyé. Ressaisis toi il est encore temps .


  • A.Soral a remis de l’ordre dans le reportage décevant de VL qui n’a fait que servir la soupe à Zemmour et François Bousquet les sionistes
    d’extrême droite !!


  • Les ennemis du catholicisme, c’est-à-dire du christianisme, c’est l’islam, le judaisme et toutes les autres fausses religions.

    Il n’y a qu’une véritable religion, et cette religion c’est le catholicisme. Il n’y a pas de salut en dehors de l’Eglise catholique.

     

    • Dans les menaces et les responsabilités il faut hiérarchiser. Car il faut savoir être juste, et être juste c’est dire la vérité.

      Concernant les ennemis de la France mettre le judaïsme et l’Islam au même plan n’est pas honnête, car les agissements ne sont pas les même, les influences au niveau mondial pas comparables. Faut-il rappeler que si l’on parle de la synagogue de Satan ce n’est pas par hasard ?..


    • Euh, oui mais le fait est que le temps de la chrétienté médiévale est révolu, la France est un Etat nation pluri-religieux de fait depuis le XVIe siècle, et même multiethnique de fait depuis un demi siècle... Malheureusement c’est une réalité, cela n’a pas été choisi et a même été imposé, mais c’est ainsi : l’Histoire ne ressert pas les plats ! Si l’on veut que le projet national Français, notre "vivre ensemble" (le vrai, pas la vision communautariste imposée par les classes dominantes !) puisse perdurer et être refondé, il faut commencer par en accepter la réalité de toutes ses composantes ! La catholicité est, du moins dans le cas de la France, depuis longtemps plus le seul référent pour "faire société", même s’il doit en rester la matrice et un référent majoritaire.
      Que ceux à qui cela ne convient pas retournent soit en terre d’islam, soit à Tel Aviv, ou soit en Hongrie ou en Croatie pour ceux qui ne veulent voir que des blancs catholiques !
      Cela est pour l’aspect politique ; ensuite, sur le plan de la foi, qui est autre chose, pour ceux qui la partagent, vous avez raison !


    • "Il n’y a qu’une véritable religion, et cette religion c’est le catholicisme."
      Et les autres croyants disent la même chose de leur propre religion....donc soit toutes les religions se valent soit elles sont toutes fausses. Ou alors, il y a peut-être plusieurs voies pour atteindre Dieu, vous ne croyez pas ?


    • @Jonathan
      France fille aînée de la sainte Eglise catholique, nouvelle Jérusalem
      Extra Ecclesiam nulla Salus †


  • Grande lucidité.


  • Sans concession M. Soral, c’est comme cela que nous l’aimons car la seule manière de changer les choses. Ne jamais transiger sur ses principes premiers.


  • Les années passent, et le Patron a toujours une bonne longueur d’avance sur tout le monde, c’est à la fois bluffant et réconfortant...


  • Le bonus de la fin : "Désolé Alain Soral je ne m’intéresse pas à la Palestine" : fallait l’oser celle-là ! Mais qu’ils sont tous minables, je ne sais où AS puise sa force, tout l’honneur lui revient.


  • sur sa page touittaire vincent a toujours Chavez sur l’épaule gauche et Soral sur l’épaule droite.


  • C’est inquiétant. C’est le syndrôme Guillaume Faye.

    Que Vincent fasse du mainstream difficile à admettre mais compréhensible, mais retourner sa veste non.

    Quant à Alain de Benoist il en a pris tellement après le figaro magazine, il a réussi à tenir Elements pendant plus de 40 ans que j’arrive pas à le croire. Bousquet a peut être voulu récupérer la marque Elements, pour la "vendre" par la suite.

    Merci à Alain Soral de clarifier les choses. Nous sommes en Vérité.


  • J’ai apprécié le rappel sur
    1 - la tentative de hold-up par Zemmour (ça pique).
    2 - la nouvelle ligne mercantile de Bousquet, en rupture avec la ligne Ratier (on perd très largement au change)
    3 - le recadrage "viril" de la dérive "people" du journaliste Vincent Lapierre (le père Soral, toujours en forme)
    4 - la récupération (en cours) de la mouvance nationaliste (par Sarko ? la nièce LePen ?)
    5 - Le tout sur fond de fin de vie du père Le Pen... (et la réaction hystérique des sionistes à son endroit) et d’abandon de l’idéal de Chavez.

    Belle contre-offensive d’E&R.
    C’est net, précis et sans bavure.
    Bravo.

    Ps - une suggestion pour finir : quelqu’un peut il rappeler ce qu’Alain Soral entend par extreme droite, et pourquoi - selon lui - ce n’est pas honteux. Par opposition, à la ligne Zemmour qui, elle, pour le coup est extrème.
    Nota bene : il y a une source sur la façon dont Zemmour écrit ses livres en équipe ?

     

    • « Extrême droite » est un terme monté par l’équipe d’en face pour décrédibiliser toute opposition politique appuyée sur les traditions...l’armée fut accusée d’abriter en son sein des mecs d’extrême droite ; de même l’Eglise et nombre de partis politiques et d’intellectuels... accusation qui suffisait à disqualifier les opposants à la modernité. Il est synonyme de racisme et d’intolérance...

      Quant à Zemmour, il se murmure en effet qu’il n’est pas le seul auteur de ses livres. Comment le pourrait-il ? Entre ses différentes activités professionnelles, où trouve-r-il le temps d’écrire à deux ans d’intervalle, des livres de 500 pages ?


    • "Entre ses différentes activités professionnelles, où trouve-r-il le temps d’écrire à deux ans d’intervalle, des livres de 500 pages ?"
      Peut-être parce qu’il écrit le même bouquin depuis plusieurs années ? Et qu’avec les mots "Islam" et "France" ça te rempli déjà une centaine de pages !


  • Il y aurait-il eu une conversation entre Vincent et le patron avant le tournage ? Ce dernier aurait peut-être laissé entrer Vincent avec la condition de faire un reportage soft. Qu’en pensez-vous ?

     

    • Dans ce cas autant ne pas faire de reportage et dévoiler les raisons ! Faire un pseudo reportage en mode suce bite n’a aucun intérêt et est une atteinte à la dignité et à l’éthique du journaliste.
      Si Vincent Lapierre s’est plié à un tel marché c’est qu’il est tombé très bas ! Je suspecte comme d’autre qu’il y a une femme derrière cela. Les hommes souvent perdent de leur vigueur et esprit d’aventure quand ils entament une relation sérieuse avec une femme.


  • Alain Soral...l’homme qui remet les points sur les i, les j et les trémas.


  • Pour conclure on pourrait dire que "l’avidité" guette même ceux qui se croient les plus
    purs. Goûter aux plaisirs de la gloire, si minime soit-elle, présente bien des dangers.
    Tous les humains ne sont pas taillés dans ce bois là qui résiste !!!!


  • On verra bien la réaction de Vincent après la vision de cette analyse critique imparable. car il la verra, çà parle de lui.
    le jugement se fera sur son prochain reportage. si Vincent est droit, il peut reprendre le bon chemin.
    En tous les cas, bravo Alain, vous ne laissez rien passer, mais parfois çà pique


  • Vincent, tu me fais gerber. Camarades, concentrons nos dons sur les financements participatifs E&R. Alain, mes respects.

     

  • Quiconque se prétend neutre en temps de guerre a choisi le camp du plus fort.

    Une grande phrase !

     


    • Quiconque se prétend neutre en temps de guerre a choisi le camp du plus fort.

      Une grande phrase !



      Oui, thème qui avait été longuement développé, entre autres, par l’historien américain Howard Zinn « On ne peut pas rester neutre dans un train en marche » après avoir participé puis révélé que la France a servi de cobaye pour la bombe au napalm des américains (nos « partenaires » comme les nomme avec finesse Poutine).
      La première grande opération utilisant le Napalm en Europe fut lors du bombardement d’une île au large de Saint-Malo en août 1944 puis en 1945 contre la Poche de Royan et de la pointe de Grave.
      En avril 1945 Howard Zinn participe au bombardement de Royan au moyen des toutes nouvelles bombes au napalm. Il ignore alors la nature des bombes qui sont lâchées sur le centre de Royan, mais il le découvrira plus tard et aura l’honnêteté d’en témoigner dans sa célèbre “histoire populaire des États-Unis”. Ces bombardements visaient des soldats allemands, qui, aux dires de Zinn, s’étaient repliés en attendant l’abdication de l’Allemagne et ne représentaient donc plus un quelconque danger militaire. Ces attaques tuèrent non seulement des soldats mais aussi des civils français.
      Le napalm fut aussi utilisé sur les villes allemandes (Opération Gomorrah sur Hambourg, Berlin et Dresde) et japonaises (Bombardement de Tokyo).


  • Les derniers opus de Vincent Lapierre pas terrible effectivement. Pierre de Brague semble bcq plus honnête et direct que ce franco sud américain. Mais il est très malin et certes le melon a dû bien gonflé. Je dis ça car j’ai pu m’en apercevoir par hasard en échangeant quelques minutes avec lui lors d’une manifestation antispeciste passant à côté de chez moi.
    A-t-il fait le canard depuis le début (comme bcq d’autres avant lui sur E&R et qui sont partis ?).
    Perso je pense que oui. Là d’une certaine façon au fur et à mesure qu’il augmente son audience sur youtube, il espère un jour pouvoir intégrer un grand media genre quotidien mais en creux en version national sioniste. A mon avis c’est pour bientôt. Un petit tour d’abord sur "La France Libre" mon petit Vincent ????


  • Depuis le début j’ai trouvé étrange que Viencent décide de quitter ER alors qu’il était LE journaliste vedette de l’association. Il est vrai qu’il s’est fait connaître grâce à Alain Soral et je pense qu’il va péricliter après cette mise au point patronale même s’il rejoints le (nouveau) grand parti nationiste


  • Malheureusement , Monsieur SORAL a raison. De toute façon si Vincent a quitté E&R ce n’est pas pour continuer à être sur la même ligne dure sinon il serait resté. Il veut sans doute élargir son public et on ne peut pas lui en vouloir. Il avance un peu plus masqué qu’avant pour gagner du terrain. A.Soral est trop radical pour conquérir une large opinion. Les deux sont complémentaires en espérant qu’il n’y aura pas de clash .

     

  • Le Gauchisme et le système .

    Depuis deux siècles,,à l’exception de Jaurès,
    gauchisme et finance mondiale ont toujours
    fait bon ménage en dépit de la propagande .
    En France,Benoist Hamon,est l"avatar type
    de cette mouvance.
    L’Immigration et l’Endettement ,sont les vecteurs
    d’une politique de soumission des nations .
    Vincent Lapierre issu de la Gauche ,n’échappe pas
    à cette dérive qui le conduit ...au compromis alimentaire.

     

  • À la suite de l’intervention d’Alain Soral à propos et spécifiquement du reportage de Vincent Lapierre, ce dernier devrait dorénavant s’expliquer à mon avis en interne avec le patron. (patron et patrie ça va ensemble, non ? À Rome, le patrun était un citoyen riche et influent, généralement patricien. Il accordait sa protection à des citoyens plus pauvres constituant sa clientèle au labeur dans ses propriétés. Et les saints-Patrons de nos Églises n’ont-ils pas un rôle de protecteur ?

    Vincent Lapierre a voulu s’émanciper et devenir lui-même « son patron » dans un contexte de lutte idéologique où s’affrontent les David et les Goliath.

    L’histoire de David rappelle étrangement cette du Petit Poucet puisque fils du berger Isaï, le plus petit de ses 7 frères et encore adolescent, abat le héros des Philistins, le géant Goliath (le système) d’un caillou lancé avec une fronde..

    Tel Ulysse, le patron avec ses hommes dans une embarcation de fortune sur une mer agitée, l’équipage doit approcher l’île des Sirènes.

    Ces divinités maritimes séjournent à l’entrée du détroit de Messine en Sicile. Musiciennes dez’amours dotées d’un talent exceptionnel (z’amour aussi :), séduisaient les navigateurs lesquels attirés par les accents magiques de leur chant, de leurs lyres et flûtes perdaient le sens de l’orientation, fracassant leurs bateaux sur les récifs où ils étaient dévorés par ces enchanteresses. Décrites comme couchées au bord du rivage entourées par les « amas d’ossements et les chairs desséchées des hommes qu’elles ont fait périr.

    Ces sirènes de l’info-désinfo, ont envahi mainstreams & réseaux sociaux. Elles attirent, séduisent, corrompent avec promesse d’audience pour que le public se couche.

    Le sayan, envoyé spécial du Goliath, a envahi de sa présence l’ex-librairie Facta dédiée à la « pensée française du Roi. »

    L’hainemi : un plagiaire, un « dévitaliseur de souche », autre rapteur des Églises et du culte traditionnel ou fausse-visite « touristique » au Mont Saint-Michel du président du Conseil constitutionnel ...

    Sauvée la librairie Facta est devenue Kontre-Kulture avec petits cailloux blancs sur ses étagères afin que chaque jeune ou moins jeune français puissent retrouver son orientation de destin, pour « Comprendre l’Empire », son emprise.

    Ainsi, alertés, éclairés sur les manoeuvres des sirènes, ils peuvent esquiver un Destin français shoasi et à crédit, échafaudé et suggéré par Goliath et ses sbires.


  • Tout ceci est de bon aloi : tout mouvement politique finit toujours pas être récupéré. Regardez ce qu’est devenu le Parti Communiste ! Les revendications sociales sont devenues des revendications sociétales chez ces gens-là ! Alain en a suffisamment parlé dans ses vidéos, il me semble. Nous sommes dans le même cas de figure en ce qui concerne le nationalisme, et peut-être, je dis bien peut-être, Vincent a t-il senti le vent tourner. Personnellement, je ne lui jetterai pas la pierre (facile, celle-là !) car ce qu’il a fait jusqu’à présent demandait une bonne dose de courage. Et puis, faut-il vous rappeler que le nationalisme français a quand même bien changé depuis les années 50 ? Jean-Marie Le Pen lui-même déclare dans son autobiographie qu’il était très favorable à Israël lors de la crise de Suez. Alors, plutôt que de s’émouvoir de la "naissance" du national-sionisme, il faut se réjouir que certains (ils se reconnaîtront !) fassent perdurer l’authentique nationalisme français, celui d’avant la seconde guerre mondiale. Jusqu’à preuve du contraire, le premier site politique français, c’est bien E&R, non ? Pas celui de la France Libre !


  • Les analyses du patron sont (encore) impeccablement pertinentes. J’espère que Vincent saura faire la part de l’ego et de l’intelligence politique. Il n’y aurait aucune honte à reconnaître qu’il est parti en sucette et se corriger rapidement ; au contraire, il s’affirmerait comme capable de dépasser les questions d’ordre personnel au profit d’une dynamique de résistance qui nous dépasse tous.

    Vincent ! ceux qui te connaissent te gardent estime et confiance mais ne te suivront pas dans cette nouvelle approche si tu y persistait. On ne te demande pas de t’humilier ; seulement de reconnaître un instant de faiblesse et d’y remédier. C’est encore possible.
    Et, je t’en supplie, ne fais pas l’erreur de nous tourner le dos.

     

  • Si je peux me permettre LA question qu’il faudrait poser a Zemmour est :" Monsieur Zemmour, vous avez déclaré que la France n’a pas vocation à accueillir toute la misère du monde. Garderez vous la mettre opinion en cas de guerres ouverte contre Israël, ou tout simplement d’effondrement économique ?"

     

    • Je demanderai plutôt pourquoi, lui qui prône l’assimilation et dit que la France est intrinséquement chrétienne et catholique, pourquoi est-il toujours juif et ne s’est pas converti au catholicisme ?

      Je devance sa réponse, qui serait de rétorquer qu’il n’est pas croyant, et que s’il est juif ce n’est pas de religion mais de tradition seulement.

      Je lui rétorquerai que la France, elle, est croyante, que le catholicisme aussi a sa tradition et que les rois ne séparaient pas la viande des laitages.

      Que le judaïsme sans YHWH, cela n’a aucun sens.

      A lui de s’assimiler à cette nature française qu’il prétend défendre, tandis qu’il ne la pratique pas chaque jour.


  • Avec plus de Soral, la France n’en serait que plus souveraine, plus amicale et plus aimée. Oui, Vincent Lapierre s’est embourgeoisé. En termes léniniens, il est devenu un "révisioniste" ... J’espère qu’il va vite nous revenir, le Chavez du journalisme. Sinon, il ne lui restera plus qu’à rejoindre Paris Première !


  • J’ai fait un commentaire en répondant à @Narcisse, je voudrais rajouter ici un oubli :
    le BONUS !!! Quand Bousquet dit que la Palestine, n’en déplaise à Soral, il s’en tape,
    le "chaviste" Vincent eut dû lui sauter à la gorge, tant ce propos résumait un positionnement..

     

    • Bien vu, quoiqu’un peu violent...

      Lors de mon premier visionnage, j’avais arrêté trop tôt, ratant donc le “Bonus”.
      A la seconde (la deuxième ? - “cent fois sur le métier réécoutez Soral”), je l’ai découvert.
      Il résume parfaitement la différence entre la droite bourgeoise, en rien chrétienne (universelle et charitable), vouée à se vendre aux escrocs de l’époque, et l’approche soralo-dissidente : évangélique (soucieuse des Palestiniens comme des Vénézuéliens, etc.) et poussant au plus haut et loin possible la critique non violente des systèmes coercitifs (Mt 10,22).

      Puisqu’il a été question de Simone Weil : elle a commencé à l’extrême gauche et a “fini” christique : un parcours d’étoile filante qui devrait (depuis plus d’un demi-siècle) inspirer tout Français, tout francophone, et en définitive tout citoyen, de par le monde et le temps, soucieux de beau, de bien et de vrai.


  • Bravo Alain Soral pour votre analyse pertinente.


  • C’est vrai que le titre " Le média pour tous " , pouvait laisser à penser qu’il avait l’intention de ratisser large.

    Et pour ratisser large...


  • Vincent Lapierre fait du micro-trottoir. C’est une activité légère et souriante. Plus ou moin bien rémunérée.
    En ce qui me concerne, j’attends de l’enquète sérieuse, étayée qui explore. Le sujet sur les Brigandes par exemple était bien trop superficiel alors qu’il ouvrait sur des sujets essentiels et sur cent plans variés. Il y avait là matière à un sujet énorme.
    Comme toujours l’argent est le nerf de la guerre.


  • Camarades de E&R
    ce n’est pas tant le reportage qui me déçoit que la réponse de Vincent Lapierre
    "Le public décidera" si ça ; c’est pas une grosse connerie......
    reprend toi Vincent tu vaux bien mieux que ça.
    Si c’est ta gonzesse qui te pousse à être "gentil’, changes en.
    Ne varietur
    Lavrov.


  • Excellente analyse M. Soral. Il est tres clair que vous faites cela afin d’eviter que Vincent finisse dans le camp des nationaux-sionistes (dsl pour les accents, clavier qwerty). Lorsque j’ai vu la video, j’ai pense que Vincent faiait semblant d’etre de leur cote afin de gagner leur confiance et de leur glisser une bonne quenelle intellectuelle plus tard, mais on se rend compte grace a vous qu’il y a une sorte de connivence subtile.

    Ce que je ressens c’est que Vincent ne veux plus se faire d’ennemis, il cherche une sorte de reconciliation facile, il veut sortir de la "haine" en devenant pote avec tout le monde. Mais ce qu’il n’est peut etre pas encore capable de voir c’est que ses nouveaux "potes", le forceront tot ou tard a devenir votre pire ennemi M. Soral.

    Tout cela ressemble a un piege dans lequel Vincent semble se precipiter sans aucun recul.

    Vous avais raison d’essayer de rectfier votre "enfant", je pense que Vincent est tres intelligent et qu’il comprendra. Tout le meilleur.


  • On dirait qu’ils trahissent tous les uns derrière les autres (?) L’espèce humaine ne mérite aucun respect, c’est sûrement pour cela que ces "élites" "satanistes" la méprise !!!!


  • Vincent brasse un panel de thèmes plus large dans ses reportages, certes. Soral a également raison par rapport à certains commentaires que Vincent n’emet pas à l’encontre de ses interlocuteurs. Mais c’est un parti pris, Vincent fait maintenant du journalisme, et non plus du militantisme, c’est son choix et contrairement à ce que pense Alain, ce sera certainement plus profitable dans l’absolu pour l’intérêt général.
    Là où Soral se trompe ou n’a pas compris la démarche, par contre, c’est quand il lui reproche d’exposer la manipulation de Quotidien. Il ne s’agit pas ici de prouver que la librairie n’est pas d’extrême droite -elle l’est- mais d’exposer la manipulation fallacieuse opérée par Quotidien pour prouver une assertion. Ce serait comme piocher 3 livres chez Kontre Kulture pour prouver que c’est une maison d’édition d’extrême droite alors que ce n’est évidemment pas le cas.

     

  • Bah ! Où sont les passages avec Pierre Hillard et celui où Soral est abordé ?

    N’envisagez-vous pas que, effectivement, Vincent élargit son public, pour le ramener discrètement, non pas à Zemmour, mais plutôt à E&R ? qu’il profiterait de la notoriété de Zemmour pour capter justement cette bourgeoisie de droite en ne leur apportant pas une contradiction frontale, mais en évoquant discrètement Hillard et Soral dans une vidéo qui sera vu par ce public ?

     

  • Et pendant que les nationalistes se déchirent entre eux (stratégie sioniste) le National-Souche contre le National-trosko-AntiFrance, le sionisme international et la loi des banques continuent de se propager ...


  • Remarque évidente à propos de Céline et Brasillach.

    Mais il ne faudrait peut être pas non plus oublier le but principal de l’antisémitisme Célinien qui était prévenir l’avènement d’une France version équipe de France pour rester poli.

    Il n’y a plus de véritable Célinien de nos jours dans le camp national.


  • En même temps, si mes souvenirs sont bons, Vincent quittait e&r pour "voler de ses propres ailes" et être indépendant. Ce qui est un aveu en soi.

    Ceci relève de la logique pure et simple :

    Pourquoi quitter e&r, si c’est pour continuer à défendre sa ligne bec et ongle ? autant y rester et bénéficier de la solidarité de groupe.
    Le simple fait d’avoir quitté l’association laissait présager une nouvelle ligne... en l’occurrence celle du ralliement pour ne pas dire celle de la collaboration.

    La vraie question est combien de temps restera-t-indépendant ? à la vue du reportage et de la connivence avec bousquet... ça sent l’élargissement.


  • Excellentissime, Soral devait être très motivé, le résultat est là, à aucun moment on a perd le fil de son analyse, tout s’emboîte et les conclusions d’Alain sont convaincantes : les deux gus se sont fait élargir


  • J’ajoute que Soral avait dit autrefois qu’il pouvait être aussi drôle que Dieudonné, sur le moment j’ai pas compris, mais là j’avoue, c’est du très bon pince-sans-rire

    43:58
    Eh ouais tu t’es bien fait élargir bousquet
    44:01
    et vincent je crois que tu es un peu dans l’élargissement aussi en ce moment

    45:25
    il veut s’ouvrir ça on a compris
    45:27
    ils veulent tous s’ouvrir en ce moment

     :))))))))))


  • Bonsoir patron, salut Vincent.
    Je travaille dans une mérranderie en campagne de Saintonge dans le sud de la France.
    C’est un travail de précision pour bien fendre la bille de bois, c’est un travail physique et dangereux quand on manipule la tronço guide de 75 ou la fendeuse de 8 tonnes.
    Cela fait quelques temps que je me forme à ce beau métier qui servira à faire les magnifiques tonneaux pour cet élixir qui est ce vin Français.
    Mon patron comme Alain Soral est exigent, dure à la tache, pas forcément pédagogue tout le temps.
    Il a son caractère, j’ai le mien.
    Avant de faire une bétise sur le fendage, je lui demande conseil, sinon je me plante en beauté.
    Ce beau bois de chêne des forêts de tronçais est assez cher, si tu loupe le fil du bois et que tu ne fends pas où il faut, tout le monde dans cette petite boite de 5 employés est perdant.
    Je me plante un peu car il faut des années d’expérience, j’en suis conscient, je me met la pression pour être au top.
    Tout cela pour dire à Vincent que l’on a le droit de se planter, tout le monde le fait.
    Quand celui qui connait mieux le boulot que toi te fait une remarque, tu acquiesce en silence sans broncher car cela n’en vaut pas la peine, tu es la pour apprendre.
    Comme d’habitude, je pense que les conflits doivent se régler en interne, pas sur la toile.
    Tu aurais du consulté Alain avant de publier cette vidéo et accepter de ne jamais la publier.
    Cette faute va peser sur tes épaules.
    comme les fautes de fendages que j’exécute moi même.
    A la différence que je ne fait pas de politique, la buche s’en fout du national-sionisme.
    Je me suis excusé 1000 fois dans ma vie pour mes conneries, je sais faire, ce n’est pas déshonorant, au contraire, c’est la voie de ceux qui cherchent, qui se plantent, qui tombent dans un trou et se relèvent.
    courage à vous deux.
    Et cher Vincent, accepte comme moi de te planter dans ce que tu fais, c’est pas grave.
    cordialement.
    Le salut à tous ceux qui suivent ER.

     

    • @dendrocops
      Beau témoignage d’humilité qui devrait inspirer Vincent.
      Salutations camarade.


    • Oui, c’est vraiment très bien dit ! Quand on reconnait quelqu’un comme compétent « au dessus de nous », cela ne veut pas dire que l’on est toujours d’accord avec ce qu’il dit.
      J’ai fait moi aussi, dans un autre domaine, la même erreur que Vicent, j’espère qu’il sera plus rapide que moi à se corriger. L’orgueil mal placé peut parfois nous empêcher de revisiter quelque chose avec beaucoup plus d’attention. Le chef est peut-être un emmerdeur dans sa façon de faire, mais personne n’est parfait, l’important c’est le fond des choses, nos petit ego passent après quand ce qui est en jeux peut avoir une application sur le genre humain.


    • Tres juste et plein de bon sens, mais je pense que Vincent s’est mis a son compte pour justement eviter de rendre des comptes, c’etait le but. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’aura pas recu le message. Vincent va tres vite comprendre et rectfier le tir a mon avis, attendons sa reponse.


  • Franchement. J’avais été complaisant en visionnant l’extrait du reportage mais l’analyse, là, me met une grosse claque de rappel.

     

  • Analyse d’une clarté limpide et juste.
    Voyons le bon côté d’ER.
    Vincent est parti ; mais pour qui a suivi attentivement les dernières émissions d’ERFM ce que dit alain sur la légèreté de vincent était déjà perceptible. Mais bon, il trace sa route... ; juste que ça commence mal.
    Pendant ce temps...
    Félix Niesche. est arrivé au micro...et là ?
    Se souvenir de la distinction qu’il fait entre les identitaires et les zidentitaires. On est en plein dedans !
    Quel bol d’air frais les amis !
    Alors, alors...vive ER !

    Et à tous : Courage C’est Bientôt Fini !


  • Dans son journal de bord d’hier (n° 520), JMLP précise qu’il est hospitalisé à domicile avec un traitement assez long :
    https://www.youtube.com/watch?v=iWl...

    Quant aux pouces bleues, Vincent Lapierre expliquait dans une de ses dernières vidéos qu’ils permettaient un meilleur référencement. Je n’y connais fichtre rien mais beaucoup de Ytbeurs insistent pour que leurs abonnés n’oublient pas de cliquer haut/bas. Suivre cela béatement (pouce haut/ pouce bas), ce n’est pas cela qui permettra de lutter contre le capitalisme effréné cosmopolite, l’esclavage moderne, l’irrationalité de nos dirigeants qui confondent leurs pouvoirs par l’élection avec le pouvoir réel de l’état profond (ceux qui le détiennent vraiment cad la judéo-fm-judicio-médiatico-financier). En ce qui me concerne, les technologies basées sur le virtuel qui vient des USA, je le bannis d’office (amazon, fb, twitter, snaptmachin, like truc...). Loin de moi, cette matrice qui absorbe l’intelligence, l’analyse, le bon sens.


  • 10 : 08

    Ce ne sont pas des gauchistes ou des mélanchoniens, en tous cas pas ceux qu’on filme dans cette séquence vidéo. Les gauchistes se sont abstenus, par peur des représailles, ou alors ont clairement reçu des consignes, ce qui prouve également qu’ils sont entièrement sous contrôle.

    On a affaire ici à quelques personnes de couleur, que l’on a peut être volontairement envoyé au casse pipe d’ailleurs, ce qui prouve bien que cette nouvelle librairie est clairement symptomatique d’un changement de paradigme dans la conception d’un nouveau patriotisme autorisé, ou d’un national-sionisme comme le dit Alain Soral.

    Vraiment dommage que Lapierre n’ai pas été les interroger.


  • alain soral me confirme les doutes que j ai eu en visionnant la vidéo de vincent et déja je ne voulais pas mettre 2 euros pour voir la suite mais il n est pas le seul . trés decu également par le bistro de tv liberté avec EDOUARD STEPHANE que je prends plaisir a ecouter mais les présentateurs, pathétiques ; j avais l impression de regarder anal + ...j ai arrété de regardé tv liberté.... decevant....heureusement que ER et quelques autres nous informe correctement ..merci

     

    • @PAcKGIL
      Une déception ne nécessite pas un rejet total, d’autant que TV libertés offre des émissions intelligentes et instructives qui permettent de peaufiner les connaissances, d’élever le niveau de conscience et de cautionner un média de résistance à l’entreprise de désinformation et d’abrutissement maximal par les merdias dominants.


  • On est tous un peu surpris du retournement de la communauté qu’on a pas le droit de citer.
    Voila qu’une librairie identitaire est protégée par la police devant les antifas, une première depuis 40 ans ? Vincent Lapierre a le droit d’etre un peu surpris, le poussant à manquer de faire son boulot... et le poussant à revasser ...
    Le benefice du doute est possible et si la critique est dure c’est aussi parce VL a un peu de punch d’habitude. Courage a lui. Baume au coeur. Vive ER.
    Merci Alain surtout

     

    • Ça n’a rien de surprenant comme retournement de veste. La communauté utilise la même tactique qui avait été utilisée par les cigarettiers américains confrontés aux accusations de liens entre la consommation de tabac et le cancer. La défense a été confiée à un cabinet d’avocats réputés et au lieu de s’opposer frontalement aux lanceurs d’alertes, ce qui génère toujours des doutes, ils ont décidé de financer grassement des recherches sur les méfaits du tabac. Accompagner honnêtement le travail de recherche sur la nocivité du produit. Ils ont ainsi réussi à marginaliser les vrais scientifiques de la santé. Tout en menant les recherches bidons, Ils ont biaisé les résultats, corrompu les scientifiques ou les ont carrément menacés et ostracisés, et au final ils ont remporté haut la main le combat contre les détracteurs du tabac.

      Le parallèle avec le cheminement de Zemmour et Goldnadel n’est pas difficile à faire. Plutôt que de s’opposer à Soral, la communauté met en place graduellement une équipe de "patriotes" dotés de tous les atours pour séduire les gogos et détourner leurs légitimes revendications souverainistes vers la dénonciation des immigrés et des problèmes qu’ils posent quotidiennement. Au final, ils veulent s’entourer et flatter les dissidents les plus rebelles et les plus dangereux pour les intégrer dans leur tour de passe passe. Vincent Lapierre est devenu un héros de la jeunesse Française qui a brillé dans ses interventions culottées et courageuses, va-t-il endosser le rôle du fils de Jules César qui l’a poignardé ?


  • Tellement fort ce Alain j’ai adoré son mot de la fin " il veut s’ouvrir, d’ailleurs ils veulent tous s’ouvrir en ce moment", c’était juste cultissime, il n’a même pas eu besoin d’en rajouter : )

    Quelle déception Lapierre qui se vante que les gens lui demandent " des selfies ", qui ne va pas plus loin avec le spliciers et la journaliste du Petit Q, cela aurat été tout à son honneur pourtant.

    Bref, les sirènes de la notoriété comme toujours.


  • Vincent, tu as le droit à l’erreur. Pour le moment, je ne te jette pas...Lapierre


  • Toujours en interrogation suite à cette analyse remarquable d’Alain Soral, je vois aussi une publication récente de Vincent Lapierre, relayée par E&R d’ailleurs, qui me rassure sur lui : il défend François Roby contre le CRIF et la DILCRA, en publiant ce court entretien.
    (François Roby qui avait été invité sur E&R pour une conférence scientifique excellente à propos des tours du 11 septembre.)

    À suivre pour ma part... J’ai cru en Vincent et, comme je le disais (commentaire #2060752), je suis sur la ligne politique d’Alain Soral et E&R, quoiqu’il advienne.

    En espérant que Vincent, pour qui j’ai une grande estime, confirme son engagement politique de notre côté, ce dont j’ai du mal à douter, j’avoue.


  • Merci Alain
    J avais posté un commentaire où je dénonçais cette mascarade de reportage zémourophile et AS m a conforté...il a été beaucoup plus pertinent et subtile dans sa critique...il m a montré des faits que j avais zappé.

    Un grand homme de part son intelligence son integrité et sa pérsévérence...un exemple d humanisme pour moi

     

    • Alain, laisse le vivre et gagner sa croûte, il ne trahit personne et n’a pas ton aura et tes fans ...
      Daniel 72 ans


    • Daniel Albert, si je respecte votre grand âge, je respecte encore plus quand le père Soral remet en place l’enfant terrible Vincent qui part en sucette avant qu’il ne détourne tout(e(ees) ses fans vers le national Sionisme pour finir de saucer notre pays au stade terminale par ce futur foutage de gueule Zemmouriano-Lepenniste à la gueule d’ange blonde pour nous amener "gentilment" à cette guerre civile généralisée qui a l’air de vous tenir à coeur avant de passer "l’arme à gauche". Avec tout le respect.

      Grégory Forest 37 ans


  • Et Jean-Marie Le Pen qui fait la promotion du livre de Zemmour ? Ca veut dire qu’il est "national-sioniste" également ? Le manichéisme tue la réflexion.

     

    • Je doute qu’il ait une vraie position sioniste au sens propre.
      Pour autant et sauf erreur, il est plutot pro-sionistan quand meme si j’ai bien compris, et si on se réfère à ses engagements passés.
      Donc bon, sans chercher à le mêler à cette lutte, globalement ses combats ne sont pas allés dans ce sens, pas plus hier qu’aujourd’hui
      Si on était manichéen on le dirait en effet.
      Je doute qu’on le soit sur e&r toutefois, où la plupart s’efforce de réfléchir et de faire la part des choses.


    • Ce qui tue la réflexion, c’est plutôt ce parti pris qui ne dit pas son nom et qui vous fait tordre le coup à la réalité. Et la réalité ici, c’est que monsieur Le Pen dit qu’il a de la sympathie pour le personnage et qu’il va lire ce livre. Ce n’est donc pas une promotion sur le fond d’un livre puisqu’il ne l’a pas lu.


  • Il est évident que le mec a basculé dans l auto censure. Il est devenu un journaliste comme les autres. Son reportage sur Zemmour est creux. Il sert la soupe pour l extrême droite sioniste. Il fait le même boulot que la fille du quotidien.

    Un vrai hypocrite car il sait en plus que ça désert ER


  • Soral c ’est une de tes plus mauvaises vidéos.
    Reste au dessus de la mêlée.
    Tu es le chef .
    Laisse le faire si il est bon il survivra et reviendra vers toi, si il est mauvais on l’oubliera et reviendra vers toi.
    Il est parti, oublie le et passe à autre chose .
    bon courage,
    a bientôt !
    nous sommes dans même le camps et notre ennemi est en face
    réservons lui nos forces .

     

  • Au moins parfois la Police travaille à l’ordre public au lieu de se focaliser sur Dieudo...
    https://www.francebleu.fr/infos/fai...


  • Bien regarder cette vidéo jusqu’à la fin, surtout la dernière minute.

     

  • Au pire, Lapierre peut servir de lien et de main tendue avec les Identitaires. Moi, je n’aime pas la division.

     

  • Une petite question technique liée à certains commentaires :

    Quel âge a Vincent ?

    Il doit approcher (ou avoir atteint, ou même dépassé) la trentaine. Ce n’est pas si jeune.

     

  • Sérieusement , y a t il un sniper plus performant que Alain Soral dans l’ analyse ?
    La question est bien sûr dans la réponse . Il est triste de constater le nombre de dagues et poignards qui ne cessent de se rajouter sur son dos mais ce n’ est pas judas que l’ on vénère encore aujourd’hui . L’ âme est corruptible mais espérons que Lapierre va retrouver son emplacement , quant à Bousquet , c’ est un nom prédestiné ,non ?

     

  • L’analyse critique du reportage de VL par AS est on ne peut plus explicite. Si le "formateur" se trompe sur son "élève", j’attends d’entendre ou de lire la version de ce dernier ou mieux encore, qu’il y ait débat entre eux. Car à l’issue de cette vidéo on pourrait croire que VL nous a fait un reportage à la Yann barthes sur anal+


  • C’est tout de même assez normal que Vincent Lapierre, qui a été aidé par E&R, et qui aujourd’hui se met " à son compte ", garde une certaine reconnaissance pour qui l’a aidé et mettre le pied à l’étier. Cela ne passe pas forcément par un " retour " commercial et financier, mais au moins par le fait de continuer dans la ligne qui était défendue auparavant, afin de la soutenir, même de l’extérieur. Là s’il change d’orientation, au moment où il prend son indépendance, cela démontre simplement qu’il n’était là que pour la gamelle, et ce n’est pas très honorable.


  • Dans des vidéos j’avais déjà repéré que Vincent était sensible au prestige, surtout féminin. Je le crois honnête mais effectivement la pente est glissante et l’analyse d’Alain pertinente. Je verrai, à l’avenir si mon modeste pognon est bien utilisé. Au sujet du positionnement général actuel, je suis bien conscient que, même si la France connaît avec l’immigration actuelle et future un grave problème, l’influence sioniste destructrice de l’Occident depuis un siècle est bien réelle. Et malgré cela je pense quand même que trop tirer à boulets rouges sur tous ceux qui ne sont pas exactement dans la droite ligne est une exigence suicidaire pour nos idées et notre camp.


  • Attention Vincent, à force de faire des micros-trottoirs tu vas finir par faire le trottoir.


  • Alain t’es le meilleur lâche rien !


  • Merci mr Soral pour faire cette analyse du reportage de VL . En effet en regardant son reportage la première fois ,j’avais ressenti confusément sans pouvoir mettre le doigt dessus ,une certaine "tiédeur " dans les questions posées aux gens venus pour le livre d’Eric Zemmour . Il me semblait que VL se contentait de réponses vagues ,sans profondeur ,sans réelles compréhensions politico-sociales de la part des personnes interrogées .Merci d’avoir pris le temps de décortiquer son reportage ,ce qui permet de rendre notre acuité analytique et notre sensibilité plus performante . Que Dieu vous garde !


  • M. Soral a raison de mettre en lumière la tournure que prend Vincent Lapierre.

    Je découvre un Vincent moins (pardonnez-moi cette expression) "burné".

    Il commence à retourner sa veste ou suis-je un tantinet parano ? Je le dis franco "t’as baissé ton froc mec".

    Oui, M. Soral, vous avez comme toujours raison, il faut être tranchant, radical pour le combat que vous menez : la droiture, le bon et la vérité.

    Alors je comprends que ce jeune homme (VL) prévoit un plan de carrière pour se loger, se nourrir, se soigner, se vêtir, voire capitaliser pour ses vieux jours mais quand même, de là, à vouloir s’acoquiner avec ce public naïf " Zemmour défend l’identité française ". Pauvre public...Zemmour essaie "tant bien que mal" d’opposer deux camps : Français pur souche + Juifs de France vs Musulmans de France. En gros, si la France et l’Occident sont en déclin, c’est la faute à moi et aux Mus qu’il y a les dommages suivants : décadence morale, incivilité, crise économique, nivellement par le bas de l’Instruction.

    Regroupement familial, ouverture des frontières européennes, dumping social, guerres menées par les pays membres de l’OTAN qui ont engendré cette déportation massive de migrants, crise bancaire mondiale de "2008", américanisation des modes de vie, abrutissement par la tv américano sioniste (séries, musique, télé-réalités, publicités).

    Zemmour, que tu défendes les tiens, c’est une chose mais de grâce, avec ta tête de vipère, ne corromps pas les cerveaux des Français moyens pour parvenir à tes fins. Ah oui, je vois, "nécessité fait loi", c’est ça ta devise ? Alors que les choses soient bien claires : la France aux Français cathos et athées et non National-sionisme français, ok !


  • Ce qui passerait mal c’est la dernière phrase du bousquet précisément
    C’est clairement un message provocateur à l’intention de AS relayé sciemment par VL.
    Perso à la place du président je l’aurais mauvaise, se faire tancer et prendre de haut par personne interposée, via un type pourtant formé et lucide, c’est quand meme très moyen.
    VL ne peut pas l’ignorer.
    Avec le recul ce qu’on pourrait en dire c’est qu’il n’a pas le cran de dire cela en face d’une part
    Et comme il ne dit mot il consent finalement, il est donc bien de l’avis de bousquet...
    Très moyen je confirme
    Force et courage à AS, il y a malheureusement encore du taf, mais pour l’instant il n’y en a qu’un qui soit exemplaire...


  • Mes craintes se confirment : Vincent s’est senti pousser des ailes...Sans avoir perçu leur origine, c’est ER , pas Vincent, pour trouver des financement, il doit désormais compter sur un tout autre public .
    Avoir quitté le vivier ER plutôt que de l’avoir nourri qualifie sa personne .
    Mais est-ce une perte ou la conséquence d’un tri naturel...


  • Vous êtes très fort,bravo M.SORAL.


  • Bousquet : « je ne m’interresse pas à la Palestine », « le national-sionisme n’existe pas ».
    Merci de prouver que vous êtes un imposteur. Aujourd’hui, ne pas affirmer que tout goy est considéré comme un palestinien et en subira le même sort est une preuve d’inculture ou d’hypocrisie.


  • Pour avoir assisté à l’époque de sa tournée pour le film de Chavez.
    Un fait m’avez déjà marqué, VL était accompagné d’une "groupie" qui n’a pas arrêté de le prendre en photo sous tout les angles ... ce qui n’a pas eu l’air de le déranger... pourtant la groupie ne lâchait pas l’affaire... ca a duré... duré... j’avais trouvé ca risible, puis penible.
    Je ne suis pas étonné aujourd’hui de le voir se mettre en avant quitte à perdre de son intégrité.


  • Merci beaucoup pour cette vidéo savoureuse et de grande qualité.
    Superbe recadrage de l’élève ambitieux par son éminent professeur, avec rigueur, analyse, didactique.
    J’écoute et lis Alain Soral depuis 25 ans et ne le remercierai jamais assez de son intelligence qui nous permet d’ouvrir les yeux, de réfléchir sur notre société.
    Aucune autre personne n’a sa hauteur de vue (même s’il y a à prendre chez les Onfray, Obertone, Zemmour, Finkielkraut, …), il est au-dessus de la mêlée.
    Copié (voir tous les petits youtubeurs), jalousé, critiqué, censuré, attaqué,...Alain Soral n’a jamais été égalé et je le trouve intellectuellement au sommet de son art.
    Pourvu qu’il continue longtemps à nous régaler de ses analyses !


  • Je pense que Vincent s’est tellement fait bousculé et insulté par les antifas qu’il est devenu anti-gauchiste. Il supporte donc toutes les personnes que les gauchistes détestent, dont Zemmour. Ce qui explique ses micros-interviews plutôt complaisantes.


  • Bonjour,
    faits et documents est arrêté dorénavant ?
    Je n’ai pas l’impression que sur le site de F&D ca continue ?
    Si oui comment se l’a procurer ?
    Merci


  • Très bonne analyse M.Soral, pierre tu as encore beaucoup de chose à apprendre.

    Une seule face pour deux devises.

    Sinon, petite critique, je n’ai pas aimé le fais de l’avoir traité de con, il était ton collègue, et ton élève, il fallait le critiquer constructivement comme tu l’as d’ailleurs fait, mais sans l’enfoncer.


  • M’enfin Vincent ! Quelle pale copie élargie ! Même physiquement, vous avez perdu cette lueur pétillante dans le regard, on vous dirait partiellement gommé.
    L’analyse est sans concession, exigeante, merci M.Soral.


Commentaires suivants