Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

République féodale d’Ukraine : le "populicide" du Donbass

« Il faut prendre de grandes mesures, il faut exterminer tous les hommes qui ont pris les armes, et frapper avec eux leurs pères, leurs femmes, leurs sœurs et leurs enfants. La Vendée doit n’être qu’un grand cimetière national. »

Louis Marie Turreau, 9 avril 1794.

 

« American way of war »

Le parti de la guerre est en passe de l’emporter à Kiev. Les déclarations de Petro Porochenko sur les enfants du Donbass condamnés à vivre dans les caves doivent être remises dans la perspective de la triple pression de Washington, des chefs néonazis et du parti de la guerre menée par Iatseniouk. Le président ukrainien cherche à éviter une offensive militaire, dont le résultat est loin d’être garanti. Il mène donc une « guerre américaine », qui cible non plus les FAN (forces armées de Nouvelle Russie), mais les populations civiles du Donbass (ici une famille exterminée sous les bombes ukrainiennes à Gorlovka, ici à Kirovsk). Nous assistons donc à une destruction systématique des infrastructures énergétiques, sanitaires ou tout simplement des habitations elles-mêmes.

Les États-Unis qui ne comptent sans doute pas aider les Kiéviens de manière décisive, tiennent cependant à ce que ces derniers se battent jusqu’au bout. Le voyage de Joe Biden avait donc un triple objectif :

Vérifier que son fils s’épanouit dans son nouvel emploi au sein de la compagnie de gaz ukrainienne, Burisma Holdings.
S’assurer que la guerre civile se prolonge le plus longtemps possible, en espérant qu’elle aboutisse à la destruction ou au départ des populations du Donbass.
Faire accélérer la création d’un gouvernement de coalition, car tant que celui-ci ne sera pas nommé, l’aide internationale sera bloquée. Washington compte bien faire pression sur l’Union européenne pour financer la guerre civile ukrainienne.

Notons que l’aide militaire américaine létale pose un problème d’escalade militaire à Washington. Tant que celle-ci consiste à envoyer du vieux matériel soviétique, stationné dans les anciens pays du pacte de Varsovie, cela pouvait se passer discrètement. En revanche, la livraison de système typiquement américain provoquera une réponse proportionnée de Moscou. Pour résumer, si Washington livre des « Javelin », les Russes livreront des « Kornet ». En signant un traité avec l’Abkhazie, Vladimir Poutine a montré aux Occidentaux que leurs menaces et le chantage n’avaient aucune chance d’influencer la politique du Kremlin.

Lire l’intégralité de l’article sur stratpol.com

Comprendre la crise ukrainienne avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est drôle, il me semble avoir déjà entendu une député israélienne dire vaguement la même chose que Louis Marie Turreau, sauf qu’elle ne parlait pas des Vendéens !


  • Pas possible !
    Le parti de la guerre menée par "Arsenik" Iatseniouk.
    Il porte bien son nom, le pâle freluquet.


  • #1041289
    le 27/11/2014 par Voyez vous ! Pas du tout
    République féodale d’Ukraine : le "populicide" du Donbass

    Paix à vous civile famille.
    les gens dans l’au-delà doivent les maudires et attendent les gens qui les ont tué devant la grande lumière pour rendre justice.

    notre planète est un enfer sauf pour les oiseaux.


  • Les pro-UE ont déjà perdu 60 % de leurs blindés dans le Donbass...et ça n’était pas encore l’hiver à ce moment-là. Ils espèrent que les Novorusses envahissent l’ouest à force de les proviquer ? Ceux-ci disposent surtout, pour le moment, d’une infanterie très expérimentée et d’artillerie mobile. C’est bien pour repousser une offensive, mais ça n’est pas suffisant pour envahir et tenir un autre territoire. C’est à croire que ces amerloques sont vraiment à cours d’idée.


  • Très heureux de faire partie du camp de la sainte Russie.

    Très malheureux que ma pauvre France soit occupée.


  • Le reve d’Israel : voir deux peuples blancs s’affronter . C’est bien de ne pas avoir utilisé le terme "génocide", il ne doit etre utilisé que pour le petit peuple éternellement martyrisé par les sales brutes "aryennes", et du reste il y a un "copyright" tacite .


  • « American way of war » ou mieux encore et plus redondant : "american way of daith"...

    Et c’est ça que soutient une ’europe’ qui a du sang sur les mains depuis qu’elle est sous domination des bouchers de la planète, qu’elle trahi ses propres intérêts et s’est transformée en un piège pour ses populations. Une europe ’retournée’ par une ’amérique’ pervertie par ses turpitudes.


  • Bonjour,
    Lucien cerise, à propos d’EuroMaidan, reprend un texte de T.Meyssan incluant ceci :" Ainsi, a déjà été créée une cellule Pravy Sektor France dont les membres seront prochainement intégrés à la Garde nationale ukrainienne."
    http://www.scriptoblog.com/index.ph...

    Pravy Sektor France ... ! Qu’est-ce que c’est que ce truc ?????!!!!! Certaines personnes ont-ils l’intention de propager en france ce qui se passe au Donbass ?

     

  • Si les Corses ou les Bretons voulaient devenir autonomes, les Nationalistes Français leur feraient la guerre également. Alors, stop l’hypocrisie s’il vous plait.