Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Résistance au Danemark

Les Danois sont des gens bien élevés, mais aussi très déterminés quand il le faut. En neuf jours, ils ont fait plier leur gouvernement, qui a essayé de leur faire une « Castex ».

 

La résistance au covidisme chez nos voisins européens

 






Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2600477
    Le 21 novembre à 12:18 par lecteur Soralien
    Résistance passive au Danemark, résistance active en Argentine

    Hier j’ai été à la manif devant le ministère de la santé, organisé par Philippot. on était entre 100 et 150. Les français n’ont pas le droit de pleurer s’ils n’arrivent pas à se déplacer un Vendredi soir pour 2 heures de protestation pacifique (déclarée auprès de la préfecture qui plus est).
    ils ne sont des tyrans que parce que nous sommes des poltrons.

     

    Répondre à ce message

  • #2600483

    Ici en Colombie, masques mais rien d’autre. Les attestations à Paris la semaine prochaine me saoule déjà. Je repartirai dans 15 jours pour Rio. La France est aussi attractive qu’une centrale nucléaire ukrainienne maintenant.

     

    Répondre à ce message

    • #2600571

      Excuse-nous hein...
      En effet, les attestations ça saoule bien oui, perso il m’arrive de les zapper parfois quand je rentre du boulot... après j’suis à vélo, j’imagine qu’il ne vont pas non plus me tirer dessus si je ne m’arrête pas ? Quoiqu’on ne sait jamais tu me diras, après avec un peu de chance quelqu’un filmera... pendant que c’est encore permis...
      Sinon bon jetlag mec !

       
    • #2600679

      La France est...un hôtel... ?

       
  • #2600493
    Le 21 novembre à 12:32 par le gaulois
    Résistance passive au Danemark, résistance active en Argentine

    Voici une logique qui ne devrait plus tenir:des hommes et des femmes qui se présentent au vote pour représenter un groupe et qui prennent ensuite des décisions sans le consulter au préalable,sans non plus le filtre du "en quoi cela ira dans le sens d’un mieux et pour quels intérêts"".Voilà de quoi exposer le niveau de loyauté et la nature des intentions.
    Et pour avoir à sécuriser les lieux de prises de décisions ,c’est qu’il faut vraiment avoir la trouille et ne pas avoir la conscience tranquille...

     

    Répondre à ce message

  • #2600506

    Bon, je ne vais pas cracher dans la soupe, c’est bien et pourvu que ça réagisse pareil en France.

    Toutefois, je voudrais faire remarquer une certaine hypocrisie dans cette réaction des Danois (des peuples occidentaux en règle générale) ou du moins un certain égoïsme.

    Ce peuple réagit à une loi liberticide et criminelle pour la simple raison qu’il se sent directement visé à juste titre et qu’il craint pour sa survie ; c’est parfaitement légitime.

    Mais alors, combien, parmi ces gens qui manifestent actuellement, sont descendus dans la rue à l’époque contre une autre loi de mort qui autorise les sociétés actuelles à tuer les enfants dans le ventre de leur mère ?
    Hum, à mon avis, pas beaucoup et comme les embryons ne manifestent pas, on a laissé passer des lois de mort. On s’est tout simplement et progressivement fait corrompre nous aussi.

    Or, ce sont exactement les mêmes personnes qui promulguent les lois actuelles sur le vaccin, les restrictions de liberté et tout le reste, qui, jadis, ont fait passer ces lois de banalisation de l’avortement, qui constitue à mes yeux le pire crime de l’humanité et de très loin devant les autres (suivez mon regard).

    Nous payons aujourd’hui ce laisser-aller depuis 50 ans dans le domaine des lois de société et d’une certaine façon, ce n’est que justice. On ne tue pas ses propres enfants impunément sans conséquence à long terme.

    Ce qu’il faudrait faire, c’est non seulement empêcher la mise en place de cette dictature à venir mais aussi aller chercher nos dirigeants actuels, collabos de ces crimes, les destituer et revenir sur toutes ces lois mortifères qui ont été mises en place depuis des décennies.

    Là, je serais d’accord et ça aurait un sens.

    Mais non, bien sûr, pour la plupart des gens, revenir sur le droit à l’avortement est impensable !! Très bien mais alors, la conséquence, c’est que la mise en place d’une dictature planétaire conduite par la bête de l’Apocalypse se fera et ça va pas être drôle.

    Mais tout ceci doit arriver pour manifester le plan de Dieu car heureusement et finalement, c’est Jésus Christ en grand vainqueur qui va finir par intervenir personnellement dans l’affaire pour sauver l’humanité de la destruction et qui détruira, par son retour triomphant, la bête et tout son cortège d’horreur.

    D’un certain point de vue, nous vivions des temps extraordinaires, terribles et merveilleux à la fois.

     

    Répondre à ce message

    • #2600667

      Mais alors, combien, parmi ces gens qui manifestent actuellement, sont descendus dans la rue à l’époque contre une autre loi de mort qui autorise les sociétés actuelles à tuer les enfants dans le ventre de leur mère ?



      Ce sont des années de ressassement, de préparation des esprits, de coups de boutoir répétitifs : dix ans déjà que l’homme au chapeau chantait : "The times they are a changin’".

      C’est Veil qui l’a portée, mais elle n’était pas d’elle qui disait pour l’époque que cela devait rester l’exception : plus loin, ce n’était (disait-on) qu’une expérimentation... Cela s’est toujours joué à une centaine de voix près, la gauche étant omniprésente pour appuyer le dossier.

      Par ailleurs, il n’est jamais bien bon de faire ce genre de liens culpabilisateurs renvoyant à d’autre sujet qui semblent similaires car en ce cas, combien de fois êtes vous descendu dans la rue contre le fait que l’on bute quantité de gus, de par le monde, pour que vous ayez le cul au chaud à faire des commentaires sur une machine dont vous ne détenez même pas le premier petit bout de ressource à pouvoir le fabriquer ?

      Poussez votre raisonnement plus loin en ce sens que l’on n’oblige personne à avorter : donc ceux qui sont contre, ne le font pas...
      Ce qui sont contre mais se retrouvent confrontés à la situation de manière inattendue, voire désespérée, y réflechissent à deux fois. Etc.
      Pour ce qui me concerne, je n’ai pas d’avis tranché sur le sujet car, comme pour la peine de mort, lorsque l’on descend dans les tréfonds de ses propres pensées égoïstes, l’on se rend compte que nos réactions face aux nombreux exemples possibles, s’ils nous concernaient, ne seraient guère en congruence avec la philosophie que l’on souhaiterait inculquer, si ce n’est imposer, au plus grand nombre.
      Allez demander au tireur de précision s’il est pour ou contre la peine de mort lorsque vous êtes otage d’une bande de dégénérés qui ont déjà violé votre fille et votre grand-mère et vous les ont ramenées à l’endroit où vous êtes détenu, en pièces détachées...

      Plus loin, combien de lascars assument d’avoir fourré des belettes en rafale sans se préserver eux-mêmes et de les avoir mis en cloque ? La conséquence est une chose : mais la cause ?

       
  • #2600516

    Ce qu’on voit en Argentine est littéralement impossible en France,
    Ceux qui ont fait ne serait-ce qu’une seule manif gilet jaune on pu s’en rendre compte.
    Dans les faits, le droit de manifester n’existe plus en France.

    La répression anti contestation en France est basée sur 3 points :

    1 - empêcher les manifestants de rejoindre les lieux de rassemblement par blocage des accès, nassage et immobilisation des groupes , et arrestations arbitraires.
    2 - User d’une très grande violence gratuite sur tout le monde , y compris les personnes vulnérables pour dissuader les gens de manifester.
    3 - utiliser des moyens militaires et des armes dangereuses contre la population pour blesser, mutiler, et faire des "exemples".

    La premier de ces points a lui tout seul rend quasiment impossible toute possibilité de mouvement de masse incontrôlable.

    On crée une impossibilité physique pour les manifestants de rejoindre les lieux de rassemblements.
    Ces blocages se font en amont sur des dizaines , voir des centaines de Km
    Ils bloquent toute la France si il le faut, et tous les moyens de transport public et privés sont mis à l’arrêt ou filtrés de manière draconienne .

    C’est pourquoi en France la seule technique qui pourrait éventuellement fonctionner, ce serait de faire de très nombreux petits rassemblements dispersés qui éventuellement convergerait tous vers un point qui n’est surtout pas défini à l’avance .

    L’unique manif GJ qui a fonctionné comme ça n’a eu aucun blessé par la police a déplorer. Elle est parti de manière sauvage du sacré cœur et les CRS étaient comme des cons à essayer de suivre le cortège, car rien n’était définie à l’avance celui ci déviait sa trajectoire au hasard des barrages que la police improvisait à la hâte.

    Ce jour la aucun affrontement n’a eu lieu, car la police n’a pas pu faire sa provocation habituelle.
    Elle n’aurait de toutes façon pas eu le dessus si ce fut le cas.

     

    Répondre à ce message

  • #2600520
    Le 21 novembre à 13:08 par petithous
    Résistance passive au Danemark, résistance active en Argentine

    Y’a pas à dire, çà fait du bien de voir ces abrutis de flics prendre une rouste .
    J’en avec presque les larmes aux yeux ... je me tiens prêt pour le jour ou les français retrouvent leur dignité.
    Mais il ne faudra pas en rester là, il faut que tout ces politiciens véreux, tout ces salopards rendent des comptes ... et il faut mettre des hommes droits au gouvernement.
    Il faudra démanteler les banques, les lobbies pharmaceutiques, le conseil de l’ordre des médecins, les médias, la franc-maçonnerie, changer la constitution pour redonner le pouvoir au peuple , etc ...
    Sinon tout cela ne servira à rien, le mal reviendra par une porte dérobée !
    Courage .

     

    Répondre à ce message

  • #2600607
    Le 21 novembre à 14:56 par Bravo les amis
    Résistance au Danemark

    Il y a des gens déterminés à résister à l’Empire jusqu’à la mort parce qu’ils n’ont plus rien à perdre.

     

    Répondre à ce message

  • #2600656
    Le 21 novembre à 15:57 par Lola
    Résistance au Danemark

    Etre heureuse pour en arriver à cet état de fait. Est ce normal que nos dirigeants puissent imposer de telles lois contre nos libertés. Par qui ont ils été choisis. Tout est à reprendre à savoir notre responsabilité en tant que citoyen(ne).

     

    Répondre à ce message

  • #2600665
    Le 21 novembre à 16:06 par Résistance en tutu
    Résistance au Danemark

    Nous aussi en France on résiste, mais artistiquement

    "C’est une agonie" : luthier, professeur de danse, organisatrice d’événements ou commerçante, tous ont posé nus en Corse devant l’objectif d’une photographe pour exprimer "leur détresse psychologique et financière" face au confinement qui les empêche "injustement" selon eux de travailler.

     

    Répondre à ce message

    • #2600876
      Le 21 novembre à 18:39 par Pouet
      Résistance au Danemark

      On leur voyait les côtes ou pas encore ?

       
  • #2600870
    Le 21 novembre à 18:36 par Enki
    Résistance au Danemark

    Et cette scène, c’est pas des français qui manifestent ?

    https://www.youtube.com/watch?v=16V...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents