Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Italie, Espagne : les manifestations antirestrictions se multiplient

Les pays européens annoncent de nouvelles restrictions ou restaurent le confinement, suscitant la colère d’une partie de leurs populations, comme en Espagne et en Italie, où les heurts se multiplient.

 

(...)

Les heurts se multiplient en Espagne et en Italie

Face à ces restrictions et à la crainte d’une casse sociale accrue, des défilés ont eu lieu samedi soir, pour la deuxième nuit d’affilée, dans plusieurs villes d’Espagne, suivis d’affrontements avec la police et d’actes de vandalisme et de pillage.

Les troubles les plus importants se sont produits à Madrid, où de nombreux manifestants scandant « Liberté ! » ont mis le feu à des bennes à ordures et érigé des barricades de fortune sur la Gran Via, une des artères principales de la capitale. Ils ont lancé des pierres et des fusées éclairantes sur la police, intervenue pour les disperser. Douze personnes ont été légèrement blessées dans les affrontements, dont trois policiers, selon les services d’urgence. La police a interpellé 32 personnes. Les manifestants dénonçaient le couvre-feu nocturne imposé la semaine dernière et le bouclage décrété par la quasi-totalité des régions espagnoles afin de limiter les déplacements avant le week-end de la Toussaint, dans l’espoir d’éviter un nouveau confinement.

Six personnes ont été interpellées à Logroño, selon une porte-parole de la police nationale. Dix autres ont été interpellées à Bilbao et Santander (Nord). À Malaga (Sud), un petit groupe de manifestants a également renversé des bennes à ordures et lancé des bouteilles en direction de la police. Le Premier ministre, Pedro Sanchez, a condamné ces troubles dans un Tweet, affirmant que « le comportement violent et irrationnel de groupes minoritaires est intolérable ».

En Italie, l’opposition aux mesures de restrictions a aussi donné lieu à des heurts, samedi soir à Rome, entre la police et des centaines de manifestants, après des incidents similaires la veille à Florence et dans d’autres grandes villes ces derniers jours.

Le gouvernement italien a imposé ces derniers jours ce que les médias qualifient de « semi-confinement » : un couvre-feu dans plusieurs grandes régions, la fermeture des bars et des restaurants à 18 heures, ainsi que celle des salles de sport, de cinéma et de concert. Selon la presse italienne, le gouvernement envisage d’annoncer lundi un confinement des grandes villes du pays, à commencer par Milan et Naples. « La courbe épidémiologique est encore très élevée », a déclaré le ministre de la Santé, Roberto Speranza, adepte d’un confinement généralisé : « Soit on la plie, soit on est dans le pétrin. »

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

En lien, sur E&R :

 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2582902

    En France les demi tafioles applaudissent à 20h...

     

    Répondre à ce message

  • #2582919

    France : RAS.

     

    Répondre à ce message

  • #2582936
    Le 2 novembre à 09:12 par La nuque roide
    Italie, Espagne : les manifestations antirestrictions se multiplient

    Les Gilets Jaunes ont montré de quoi le pouvoir est capable, et celui-ci n’aura aucune limite, car il ne défend pas les intérêts du peuple, il n’aura de cesse de l’opprimer et le laminer, il en est ainsi depuis la révolution de 1789 qui jamais ne fut populaire.
    Le pouvoir tient l’information, épine dorsale de manipulation des forces armées et de police lesquelles obéissent au pouvoir légitimé par le vote démocratique, les électeurs n’ont jamais eu le pouvoir de quoique ce soit, à l’intérieur des pays démocratiques les votants y on crû à leur pouvoir, imaginaire, et dans les autres pays non démocratique, les invotants rêvaient de démocratie, ni les uns ni les autres ne regardèrent ni n’entendirent, bien qu’ils aient des yeux et des oreilles, car se laissant hypnotiser par les sirènes des apparences, et aujourd’hui, un nombre réduit entame à se réveiller, pris de stupeur à lorgner la réalité qui ne date pas d’aujourd’hui, ainsi, à leur confiner yeux et oreilles, ils entament à piger soudain qu’ils en ont, la guerre, ce n’est pas à l’État de la décréter, mais à tout-un-chacun, et moi, perso, j’ai toujours été en guerre contre ceux qui dénient à Jésus sa Divinité, » Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père ; quiconque confesse le Fils a aussi le Père.… » Jean, chapitre 2, verset 22 et 23.
    _ » Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. » Mathieu, chapitre 24, verset 24.
    Et que nul ne s’imagine ma guerre être menée par des armes létales, quand Dieu dit : tu ne tueras pas, soit tu obéis, soit tu te fais suppôt du diable.
    La vérité libère, faut-il avoir les couilles de la toiser yeux dans yeux, tu t’aperçois alors que contre les forces du mal tu n’es pas démuni, quand bien même la censure, une manigance du diable, fait tout pour maintenir sous le boisseau cette nouvelle prise de conscience, car ici bas, sur terre, tout n’est question que de prise de conscience contre toute censure, et, oh damnation, même dans les sites de ré-information la censure est de mise. C’est dire la puissance obscure du prince de ce monde.
    Bien à vous les récents réveillés.

     

    Répondre à ce message

  • #2582948

    Préserver notre santé au prix de tout perdre (commerce, femme, famille, propriété...),

    vous n’acceptez pas le deal ?

     

    Répondre à ce message

  • #2583019

    J’apprécierais que ce site explique le dessous des cartes de ces restrictions qui émanent de l’IMF, sans ça les gens ne comprendront jamais les motifs de toute cette mascarade. L’Espagne et l’Italie sont un des pays les plus endettés d’Europe. L’IMF leur a promis, en échange de toute cette mascarade, une aide financière importante suborné, comme tjs, à toutes sortes de conditions. A propos, les photos que les Italiens nous montrait des cercueils de gens décédés suite au coronavirus accompagnés par des blindés de l’armée sont fausses : ils s’agissait de gens décédés suite à un naufrage près de Lampedusa. Le président de Zambie qui avait pourtant ridiculisé les tests - à juste titre - en faisant tester une mangue et que je sais encore a, le lendemain, retourné sa veste suite à un versement important de la part de l’IMF. ; même chose en ce qui concerne le président du Madagascar qui avait pourtant trouvé un remède naturel et efficace pour combattre ce virus bidon. Dans ce contexte, la mort du président du Burundi est plus que suspect après qu’il s’était montré réticent à suivre les directives de l’IMF pour combattre cette "pandémie" du couillonavirus, car, peu de temps après, le pays reçut une aide importante de la part de l’IMF. Tout ça me fait penser au bouquin de John Perkins : Confessions of an economic Hitman.

     

    Répondre à ce message

  • #2583023

    « le comportement violent et irrationnel de groupes minoritaires est intolérable »
    Nous sommes bien d’accord M. Sanchez, le comportement dictatorial et absurde d’une poignée de gouvernants minoritaires à la botte des lobbies pharmaceutiques est juste inadmissible...

     

    Répondre à ce message

  • #2583056

    Une amie espagnole m’a dit :" c’est de la faute de ceux qui n’ont pas respecter que nous sommes confinés. Notre responsabilité commune est de restreindre nos libertés pour le bien commun. C’est un manque de respect envers les soignants et moi même que de dire qu’il n’y a pas de 2e vague. Je ne crois pas que le gouvernement y trouve un intérêt a plomber l’économie" !
    Elle a bien appris sa leçon.

     

    Répondre à ce message

    • #2583213

      tout les gouvernements appartenant à la mouvance mondialiste appliquent les mêmes ordres à la lettre,assignation à domicile obligatoire,limitation des déplacements et surveillance accrue de la population.
      on voit très bien que les ordres viennent de plus haut.

       
  • #2583153

    Ce qui est "intolérable", ce sont ces gouvernements qui maintiennent les populations dans la terreur et dans le mensonge !
    Se révolter et désobéir doit être notre seule préoccupation.

     

    Répondre à ce message

  • #2583190
    Le 2 novembre à 14:57 par Rougeot de Lille
    Italie, Espagne : les manifestations antirestrictions se multiplient

    Et alors ? Nous aussi, en France, on réagit ! Dès l’annonce du confinement, on se rue sur le papier cul pour leur dire "vous nous faites chier", on se presse en bagnole pour prendre le maquis et on se regroupe devant les grandes surfaces ! Quand même, merde ! Si c’est pas de la résistance, ça !

     

    Répondre à ce message

  • #2583483

    La résistance commence par enlever son masque, et respirer de l’oxygène !
    Le confinement est juste un outil de torture mentale pour pouvoir soumettre les peuples dans l’aliénation. Ils veulent habituer les gens à vivre sans liberté. La censure est un autre outil de torture. Ils veulent que les peuples aiment leur vie aliéné sans se poser de question. C’est pour cela qu’ils s’en prennent au enfants des l’âge de 6 ans.

     

    Répondre à ce message

    • #2583855

      @Franc : entièrement d’accord : accoutumer le chien à aimer sa chaîne ! Ce matin, à l’écoute de plusieurs chaînes de radio j’étais abasourdi... Véran, Borne, partout ce discours infantilisant et la promesse que "fêter Noël" traduisez remplir ses caddies et se goinfrer pour oublier, ne sera accordé aux vilains garnements que si on obéit bien servilement aux consignes du Maître !
      D’une part, Noël, dans leur bouche est une obscénité (Nativitas : Naissance d’un enfant...sur la paille, l’égoïsme des repus ayant encombré les hôtelleries du coin !) , d’autre part, appel à nos réflexes de Pavlov consommateurs et tristesse de ces discours qui se veulent anxyogenes et culpabilisants.
      Seule une retraitée de bon sens ne desirant pas acheter de cadeaux en ligne, a pu caser : " mes p’tits enfants, obligés de porter un masque à l’école comprendront s’ils n’ont pas de cadeaux cette année" Intelligente citoyenne désirant sensibiliser concrètement sa descendance de la perversité de nos gouvernants !

       
Afficher les commentaires précédents