Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Quart juif", "coq nain" : la guerre des vannes entre Obama et Sarkozy

Le contentieux date d’il y a 10 ans, mais c’est à l’occasion de la sortie cette semaine des mémoires de Barack Obama – Une Terre promise (volume 1) – qu’on a découvert l’inimitié entre l’ancien président français et l’ancien président américain.

 

 

Ceux qui s’intéressent aux relations entre les deux pays savent qu’elles ont été houleuses et très inégales depuis 1945. Français et Américains sont dans le camp des vainqueurs, mais la Normandie a été libérée au prix de bombardements terribles, qui se sont plus avérés efficaces contre les civils que contre les occupants. Mais c’est surtout la domination écrasante de l’Amérique d’après-guerre sur ses alliés européens qui va déranger la France et ses présidents depuis 1958. Pas facile d’être un vassal !

 

 

Pour aller vite, Kennedy n’aimait pas de Gaulle, qu’il considérait comme un politique de l’ancien temps, d’avant-guerre dirons-nous. Kennedy mourra en 1963 et de Gaulle lui survivra politiquement encore presque 10 ans. Le Général aura plus de chance avec le président suivant, pas l’horrible Johnson mais Nixon, celui-là même qui avait tenté sa chance et perdu contre Kennedy en 1960. Nixon admirait le Général, mais ensuite les choses se sont dégradées (Nixon a été éliminé par le Watergate) car l’arrivée au pouvoir de Mitterrand, en 1981, choquera l’allié américain et son représentant Reagan : la France sera-t-elle toujours dans le camp occidental ?

 

 

L’affaire (Farewell) de la vraie-fausse taupe soviétique permettra aux Américains de vérifier que Mitterrand était bien leur allié, voire leur obligé. Mitterrand aura, aux dires de Roland Dumas, après les tensions avec Reagan, d’excellentes relations avec Bush père. Mais la première lune de miel franco-américaine sera celle, inaltérable, entre La Fayette et Washington (George, le premier président américain de 1789 à 1797). Pour la petite histoire, le fils de La Fayette prendra pour nom Georges Washington de La Fayette ! Belle preuve d’amitié et d’hommage à son parrain qui sera en quelque sorte son père adoptif. Et tout ça sur le dos de l’Anglais !

Deux siècles plus tard, nouvelle grande lune de miel franco-américaine avec l’arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir, après une période où Chirac tentera de la jouer indépendant devant le grand frère US... qui le ramènera vite dans le giron atlanto-sioniste.

Sarkozy, lui, ira droit au but en maillot « NYPD » : tout pour l’Amérique, pays qu’il admirera plus que la France, d’ailleurs. Une faute de goût qui sera relevée par les médias français, mais sans en faire un drame tant Sarkozy, comme Macron 15 ans plus tard, sera aussi le candidat des médias mainstream au début des années 2000.

Venons-en au fait, ou plutôt aux faits : entre Obama et Sarkozy, c’est la guerre des mots. Dans le livre d’Obama, une page a choqué les Français. La voici :

La version qui tourne sur Twitter :

Les vannes défilent : « petite taille », « personnage sorti d’un tableau de Toulouse Lautrec » (un nabot difforme à la naissance), « opportunisme », « discussions [...] exaspérantes », « coq nain », sans oublier ses « talonnettes pour se grandir », ce n’est plus un portrait, c’est un massacre ! Un Picasso !

 

 

Antisémitisme ? La presse française, à l’image du producteur de la sionosphère de droite Stéphane Simon, qui prouve ainsi son allégeance, ne voudra retenir que l’allusion à la judéité... du côté paternel, ce qui ne fait pas de Sarkozy un juif puisque la judéité se transmet par la mère. Mais Sarkozy n’est pas homme à se laisser abattre, on le sait avec l’affaire Libye-Takieddine qui traîne depuis 10 ans.

Nous sommes en 2009, Obama vient d’être élu, Laurence Haïm a pleuré sur l’antenne de Canal+, le Bien a gagné. Nous sommes précisément en Normandie, le 6 juin, pour le 65e anniversaire du débarquement anglo-américain (avec des Canadiens dedans). Sarkozy ironise sur la popularité record d’Obama et en sort une bonne, non, une excellente :

« Je vais lui demander de marcher sur la Manche, et il va le faire, vous verrez... »

Barack Obamania sera élu du 20 janvier 2009 au 20 janvier 2017, soit deux exercices. Que retenir de l’Amérique d’Obama ? Des guerres, une continuité avec la politique buschienne, rien de bien folichon. D’ailleurs, dans sa tournée promotionnelle, Obama déclare livrer un plaidoyer en faveur de « l’empathie »... Ce qui ne fait pas vraiment une politique, tout juste de la « com » à la Greta Thunberg et qui ne change pas le rapport de forces avec l’État profond américain. Obama n’y a pas touché, contrairement à Trump par la suite. Pour certains, c’est la preuve qu’Obama, au passé très flou, était bien le candidat de l’État profond ou des forces occultes qui doublent la démocratie américaine.

La seule décision « empathique » qu’on peut mettre, du point de vue de la politique extérieure, au crédit d’Obama, c’est de n’avoir pas appuyé sur le bouton « war » à l’été 2013, soit le déclenchement d’une guerre américaine directe contre la Syrie. Obama préférera nourrir les forces anti-Assad, qu’elles soient politiques ou djihadistes. Chez nous, le téméraire Hollande était prêt à en découdre, oui, l’homme au scooter, mais Obama le laissera seul dans ses rêves de guerre proche-orientale. Sept ans plus tard, Hollande a disparu des tablettes, Assad est toujours au pouvoir, l’Amérique a rapatrié ses boys, en laissant quelques mercenaires, et Trump regarde vers l’Asie.

Sarkozy admirait l’Amérique mais il n’admirait pas Obama, par jalousie personnelle ou par choix politique nationaliste, allez savoir. Il s’agit peut-être d’une petite vengeance suite à la vanne qui a fait le tour du monde qu’Obama lui a infligée quand il a été reçu par le président français et son épouse Carla Bruni (qui venait d’accoucher de leur fille Guilia le 19 octobre), à l’Élysée le 3 novembre 2011. Le président US s’est livré à un portrait grinçant de son hôte. Sarkozy rira les dents serrées...

« Je tiens à féliciter Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni pour la naissance de leur fille Giulia. Et je suis sûr que la petite aura la beauté de sa maman et non de son papa. Ce qui est une bonne chose. »

Un autre angle, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • au moins , on ne peut pas reprocher à Obama d’être franc quand il parle du nabot et de son physique et son grand père maternel : juif hongrois - c’est pas un peu antisémite de raconter ça ?
    par contre les médias français ont en fait une tonne sur Trump qui disait que Brigitte est bien conservée pour son âge -
    on a un bel exemple de la Liberté d’expression dans la sphère des tartuffes


  • Obama est un gros con même si Sarkozy n’est pas ma tasse de thé, cette remarque sur le physique de sarkozy est raciste venant d’un métis pas terrible marié à une femme moche. C’est sûr qu’à côté de Carla, elle peut se rhabiller et surtout à côté de Mélania qui est charmante. Paroles de femme.

     

  • un blacos qui se moque du nabot " juif hongrois "
    dès qu’ils dégagent du pouvoir , ils reprennent leur vraie nature
    maintenant les français ou ceux qui n’étaient pas encore au courant vont comprendre mieux pourquoi il a détruit le pays et accepter d’aller foutre la merde en Lybie et l’autre con en Syrie


  • Erreur dans le texte : "ne voudra retenir que l’allusion à la judéité... du côté paternel, ce qui ne fait pas de Sarkozy un juif puisque la judéité se transmet par la mère."

    Sarkosy est bien juif par sa mère, Andrée Mallah. C’est son gran-père maternelle qui a beaucoup participer à son éducation, le père étant défaillant. Elevé dans la culture juive. Même si Sarkozy est catholique.

     

    • On ne doit pas avoir la même définition de la catholicité.


    • Si lui il est Catho, alors moi aussi !
      ”C’est où qu’on s’inscrit pour être Président ?”


    • Pas très orthodoxe tout ça !


    • Sumiom et Karim

      Et bien oui Sarkozy est baptisé. Inscrit dans une école catholique, il a fait sa profession de foi, communion solennelle, etc...Pour autant il a reçu de son grand-père une éducation juive. Il a ensuite toute sa favorisé les relations avec les membres de la communauté.
      Sumiom et Karim, c’est toute la complexité de la judéité. Juif n’est pas une religion, ni une race, ni l’appartenance à une nation. Tout au plus des ethnies. Sépharades. Ashkénazes (Khazars).


    • #2600710

      @vigietalmud, Sarko est aussi catholique que le Pape, c’est dire...


    • @Vigietalmud
      "Sarkozy est bien juif par sa mère, Andrée Mallah. C’est son grand-père maternelle qui a beaucoup participer à son éducation, le père étant défaillant. Elevé dans la culture juive même si Sarkozy est catholique"
      Petite rectification :
      Sarko est juif par sa mère qui est demie juive par son père Aaron Benedicte Mallah, juif de Salonique et d’Adèle Bouvier, française catholique. Contrairement à ce que vous dites Sarkozy a toujours dit que son grand-père juif émigré en France en 1905 et qui abandonna la religion juive pour adopter la nationalité française ne l’avait jamais éduqué selon les préceptes juifs. Sarkozy se considère comme un catholique non-pratiquant comme son ex-femme Céciia Ciganer d’origine juive russe (on se marre, c’est elle qui pendant la campagne présidentielle arborait de façon ostentatoire un crucifix sur les plateaux télé, faut-il croire qu’ils prennent les français pour des cons !). Et oui chez les Sarko’s on change de religion comme de chemise pour tromper les gogos, mais pas d’origine car jusqu’à présent la religion ne se transmet pas par les gènes, A noter que Sarkozy restera toujours attaché à ses origines judaïques en se remariant avec la Carlita qui elle non plus ne dépare pas la collection, on reste toujours en famille chez les Sarko’s comme c’est en général le cas dans la communauté, faut pas perdre une goutte de sang.


  • Sans déconner ,la dernière photo ,on se croirait dans un film avec Louis de Funès .

     

  • Autant je n’apprécie pas ce petit agent du système Obama, autant je trouve qu’il est particulièrement juste dans sa description du nabot...

     

    • Et bien moi c’est l’inverse, je me suis toujours demandé pourquoi les médias à l’époque s’étaient autant acharné salement sur Sarkozy sachant tout ce qu’aura fait Hollande pour détruire le pays ainsi que le fait Macron actuellement. C’est sans doute car Sarkozy n’a pas dézingué le pays aussi rapidement que ses successeurs.
      Donc cette haine de Sarkozy je ne l’ai jamais partagé à l’inverse de beaucoup de citoyen qui ont été lobotomisé par nos médias. Non je pense par moi même et ma haine d’une personne est proportionnelle à ce qu’elle a pu faire, et non "physique".


    • Sarko, c’est le Bush français. C’est le Clinton français. Comment tu peux l’aimer autant du coup ?
      T’es sur ER, pas sur Le Figaro.


    • @Voxpop : Le fait qu’il ait détruit la Libye, conseillé par Botul, devrait le disqualifier à tout jamais au yeux des vrais patriotes. Cet épisode a ouvert la voie aux millions de clandestins qui ont profité du chaos en Libye pour envahir l’Europe. L’obligation du métissage reste aussi en travers de la gorge de nombreux résistants : https://www.youtube.com/watch?v=VF6...


    • Voxpop,
      Sarko nabot a déclenche un réflexe pavlovien au sein de la gogoche élargie. Voilà pourquoi on a eu l impression qu il était déteste, vilipendé... Alors qu en vrai, il a bien fait le boulot pour déglingue le pays. Traité de Lisbonne, fin de la double peine, Lybie, montée en puissance du Crif... Mais c était moins visible ainsi, il passait pour un homme de convictions, hors réseaux, en proie à une opposition aussi virulente que malhonnete... Ah, on en rirait si la France n en payait un si grand prix.


  • j’ai l’impression qu’obama était quand même un petit con hautain, il avait aussi ridiculisé hollande en public en disant qu’il avait trop abusé des hamburgers....

    quoiqu’on pense de ces anciens gugusses qui nous ont malheureusement représentés par le passé , y’a des manières de diplomatie qui se perdent

     

    • #2600714
      le 21/11/2020 par lefoutagedegueulepermanent
      "Quart juif", "coq nain" : la guerre des vannes entre Obama et (...)

      @jo bidet, oh le pauvre holande. Il s’en est remis, rassurez-moi ? Comme dirait le "frangin", ces pudeurs de gazelle quand ça vous arrange (les "super chrétiens anti-muz") sont admirables...


    • "j’ai l’impression qu’Obama était quand même un petit con hautain"
      Il a de la chance d’avoir du sang blanc dans le veines l’Obama sans ça il serait resté un petit con. N’avez-vous pas remarqué que tout ceux qui sont internationalement reconnus et que les médias cataloguent comme "noirs" sont tous métissés de blanc ! Un petit coup de blanc au bar des gènes ça ne fait pas de mal, bien au contraire, ça vous revigore.


  • Deux individus très peu fréquentables, surtout l’Américain qui est une vraie crapule.

     

    • Comme remarqué par un précédent commentateur, Obama a repris sa vraie nature, sans fioritures, dès qu’il a quitté le pouvoir, sans oublier sa femme qui le lendemain de l’élection du 3 novembre a craché sa haine des blancs dans une diatribe digne des "blacks panters".


  • Sans déconner, deux représentants de la faillite mondiale dans laquelle nous nous trouvons, quand je pense qu ils étaient payés !


  • Les mémoires d’Obama ne sont sans doute pas écrites par lui-même. Le récit publié sous le titre Memories of My Father a été écrit par Bill Myers, leader juif du mouvement terroriste Weathermen Underground, incarcéré puis gracié par Bill Clinton....


  • #2600128

    Ça sent, la réclame !
    Sarkozy 2022 ?


  • Regardez donc tous ces abrutis défendre sarkozy, alors que c’est à cause de lui que la France a connue cette vague d’attentats islamistes. De plus votre président nain adoré est pourri jusqu’au trogon, il est corrompu comme pas possible ...
    Vous n’en avez pas marre d’être des Mougeons ??

     

    • La bonne blague. Un ancien gaucho lobotomisé par les médias, y a des méchants restes à ce que je vois. De toute évidence ça sent le mouton repentis à moitié qui n’a pas tout compris. Vous voulez parler de corruption ? Vous voulez parler d’attentats ? Vous avez oubliez ces dernières années de gouvernance socialistes qui ont fait sombré 2 fois plus vites la France que sous Sarkozy. Je ne met pas au même niveau de corruption Sarkozy et Hollande, excusez moi du peu mais c’est Hollande qui a été élu meilleur président de la part de la communauté (sioniste) des élus, pas Sarkozy. Si il avait fait "tout" le boulot dans le sens des Sionistes vous pouvez être certain qu’il aurait été moins insultés de la part des médias.
      Le problème avec ceux se disant (ancien) de gauche c’est que l’on s’aperçoit rapidement de leur limite culturelle géopolitique. Je ne me suis jamais définit d’un parti politique, mais ce qui est sûr, c’est que la la haine exubérante provenant à gauche a toujours eu une odeur de fascisme et d’incohérence durant de nombreuse années. Comme quoi, il ne suffit pas d’appartenir à un mouvement se nommant "pacifiste" pour en faire la démonstration de son idéologie.


    • #2600301
      le 21/11/2020 par L’inspecteur qui enquête à vol de mongolfière.
      "Quart juif", "coq nain" : la guerre des vannes entre Obama et (...)

      @Maxux et glaber !!

      Sarkozy faisait nettement plus solennel que ceux qui l’on suivit.
      Obama j’ai jamais aimé son sourire trop présent ainsi que son
      manque flagrant d’humilité, se présentant comme une lumière
      incomparable et présentant ses contradicteurs comme des menaces
      extra-terrestres. Le manichéisme sous amphètes ... Autant pour
      l’autre sénile qui pense l’emporter aux States.

      Sarkozy, Fillon restent des figures solides qui présentaient l’État Français
      comme un interlocuteur sérieux et stable.
      Nous ne pouvons que souhaiter un rapide réalignement des éléments
      protecteurs et réparateurs de notre France !!!!


  • Reprocher à Sarkozy d’être un quart juif quand le titre de son livre est "La terre promise",pour les adversaires,c’est un délice de fin gourmet.


  • #2600170

    Un des multiples mérites de De Gaulle est aussi de rester un étalon en matière de comportement public au niveau national et international, avec ce que cela suppose comme éducation reçue et valeurs appliquées.

    Bref, le niveau baisse aussi pour les présidents. Les 2 crétins sus mentionnés sont consternants, et angoissants quand on sait le rôle qui leur a été confié.
    Et je suis né un an après la mort de De Gaulle.


  • En quoi est ce antisemite de dire de sarko quil est juif hongrois par son grand pere ?
    Cest tout de meme incroyable...hongrois ou juif ne sont pas des insultes.
    A la limite cest une attaque car il ne parle pas du plus important :
    La mere de sa mere etait juive et Sarko est donc juif entierement lui aussi selon les canons de la loi juive.

    Je ne crois pas une seule seconde a la veracite de ces propos. Sarko et obama sont dans le meme camp . Il y avait déjà eu une comedie dans les annees 2009 2010 où un micro ouvert avait capté une conversation en off entre obama et sarko où les 2 gadjos pestaient et disaient du mal de ... bibi netahnayou...le tout relaté par les journaux mainstream...pas tenus par des soeurs carmélites...et la marmotte met le chocolat dans le papier d’aluminium...

    Avec le recul de cette soi disant autobiographie dobama , qui savait donc l’ascendance juive de sarko (contrairement a une majorite de francais...) On voit de plus en plus que cetait du vent...obama aurait dit du mal de bibi devant un sioniste invétéré ("israel a ete le combat de toute ma vie") et juif hongrois ? Cetait du pipeau pour faire croire que les diplomaties occidentales étaient independantes de la pieuvre sioniste. Et cela avait marché.

    Quitte a cafeter sur les ascendances des autres, obama fait il des revelations sur sa propre mere ? Fille de la patronne de la banque d’Hawaï (la mamie etait donc membre de la fédéral réserve americaine) et qui a fait une carrière universitaire fulgurante et qui a reussi a faire entrer son fils a columbia puis a harvard (sans quaucune des notes dobama ne soient jamais publiees, cest a dire il est entré sur dossier dans des institutions là encore pas tenues par les jesuites) ? Dans l’Amérique des annees post 50, cest en genral considéré comme une serie de marqueurs tres tres communautaires...alors elle était peut etre pas hongroise mais...

     

    • "En quoi est ce antisemite de dire de sarko quil est juif hongrois par son grand pere ?"
      Son grand-père maternel n’était pas juif hongrois mais grec de Salonique.


    • Merci de la précision dixie. Ceci dit cela revient au même . Juif par un de ses grands peres, Hongrois par l’autre (et je ne serai pas surpris quil y ait encore une judeite cachée chez le grand pere paternel de la noblesse hongroise). Le probleme ne demeure pas moins identique . Il ny a aucune attaque dans cette constatation d’obama, et en particulier aucun antisemitisme. Si ce nest que la judeite de la grand mere maternelle de sarko , la plus essentielle de toutes, est oubliée, ce qui fait de nicolas un "quarteron" et non un juif a part entiere, ce qui pourrait ne pas lui plaire, ou en fait si car sa judeite pleine et entiere est en fait cachee au peuple et cest un petit jeu auquel sarko joue depuis ses debuts, tout en faisant passer obama pour borderline antisémite et faire oublier tous les services rendus a letat hebreu. Rien que ce detail me fait penser a de l’enfumage tout a fait voulu par sarkozy lui même, et par obama.


    • C’est le côté maternel grec qui est juif (Salonique est une ville très juive et donmëh). Le côté hongrois paternel est catholique.


    • Il est un quart par son père et 100% du
      côté de sa mère les Malah de Salonique.
      Revoir la vidéo de Georges Crèche, qui dit
      que Sarkozy est le" premier président juif".


    • @zuleya
      La version originale en anglais, celle d’Obama, dit : "à moitié hongrois, un quart juif". C’est la traduction française qui fait le rajout des ascendants, par souci du politiquement correct, sans doute, alors que les anglo saxons ont une conception racialiste brute. Lorsque vous considérez que Sarkozy est entièrement juif parce que la religion juive le dit, vous adoptez un critère de l’ordre du religieux.


    • Mais passant cest pas moi qui decide qui est juif ou qui ne lest pas...pas plus que toi...par contre les juifs ont leur mot a dire la dessus...c’est fou cette insistance du chrétien a vouloir imposer son universalisme et son antiracisme (qui lui a été instillé en realite de facon récente) sur des sujets qui ne le concernent pas...

      L’identité juive nest pas strictement religieuse selon la loi juive, et même en cas de conversion, fut elle sincere, on reste juif aux yeux des juifs. Pour t’en convaincre je te donne le texte qua tenu le cardinal lustiger a apposer sur la cathedrale Notre Dame :

      « Je suis né juif. J’ai reçu le nom de mon grand-père paternel, Aron. Devenu chrétien par la foi et le baptême, je suis demeuré juif comme le demeuraient les Apôtres"

      On peut difficilement accuser lustiger de ne pas connaitre la communaute juive , ni d’être antisémite. Que cela soit en opposition avec ta vision des choses n’a strictement aucune importance. Comment tu explique ce tour de passe passe ? Le monsieur n’était pas seulement catholique ; Il etait cardinal...et pourtant il te dit franco, et le fait afficher, qu’il demeure juif , à cause de sa naissance...et donc que sa judeite est indélébile et que c’est un concept racial. Cqfd.


    • Pour être précis, c’est le grand père maternel qui était un juif grec, sa grand mère maternelle, Adèle Bouvier est une catholique. Son grand père se convertira d’ailleurs pour l’épouser changeant ainsi son prénom Aron en Benedict. Sarkozy n’est pas vraiment juif, mais par contre on peut dire que la question juive fait partie de son héritage culturo familial.


    • @ zuleya
      Je m’en tiens à une conception " biologique", si c’est le mot qui convient, de la judeité et ne m’estime nullement tenue par la conception des rabbins.


  • #2600229

    Tiens,tiens Obama nous décrit là Sarko comme un métèque culotté et opportuniste,on dirait presque du Soral voire du Ryssen,si un politicien français s’était amusé à faire ce genre d’allusions,il aurait très vite été catalogué raciiiste ou antisémiiiite par nos journaleux bien pensants mais si ça vient du grand "progressiste" noir Obama ça passe dans les milieux de gauche comme une lettre à la poste...
    En même temps la description de l’infernal nabot narcissique et corrompu parait plus vrai que nature...


  • Du point de vue du style, Obama est assez médiocre : 2 fois le même qualificatif "hyperbolique", à 2 phrases d’écart.

     

    • Et le Bama parle de ses "talents oratoires" ! Alors qu’il trébuche sur les mots et dispose d’un vocabulaire pauvre.
      Il ne se prenait pas pour rien, ce "président" illégal, inculte et suffisant, perché là par cooptation, étranger de naissance.
      Sarkozy, pas mieux.
      Aucun des deux n’a encore rendu des comptes pour la trahison des pays dont ils usurpèrent la direction avec un énorme culot. Obama, plus ou moins drogué, Sarkozy plus ou moins infirme, les deux parfaitement médiocres !
      Les brigands tenaient le monde à l’époque. Ils ont cru le rendre esclave en 2020.
      Raté ! Mais nous le saurons bientôt.


  • Quand à Darmanin ses origines sont remaniées au grès du temps dans Wikipédia.
    Première mouture :
    "Gérald Moussa Darmanin naît le 11 octobre 1982 à Valenciennes (Nord). Il est le fils de Gérard Darmanin, tenancier de bar à Valenciennes, et d’Annie Ouakid, femme de ménage ou concierge à la Banque de France. Son grand-père paternel est un Juif maltais. Son grand-père maternel, Moussa Ouakid, né en 1907 dans le douar d’Ouled Ghalia (aujourd’hui dans la commune de Khemis El Khechna) en Algérie, a été tirailleur algérien, résistant dans les FFI en 1944 et harki."
    Deuxième et dernière mouture :
    "Gérald Moussa Darmanin naît le 11 octobre 1982 à Valenciennes (Nord). De religion catholique, il est le fils de Gérard Darmanin, tenancier de bar à Valenciennes, et d’Annie Ouakid, femme de ménage ou concierge à la Banque de France. Son grand-père paternel, Rocco Darmanin, né en 1902 à Béja en Tunisie, mineur de profession, est maltais catholique, issu d’une famille de lointaine origine arménienne. Son grand-père maternel, Moussa Ouakid, né en 1907 en Algérie dans le douar d’Ouled Ghalia (ex-commune mixte d’Orléansville dans l’Ouarsenis) a été tirailleur algérien, résistant dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI) en 1944."
    Darmanin essaie de ce catholiciser, c’est mieux pour la galerie. On remarquera que contrairement à Moussa Darmanin (Moussa traduction de Moïse en arabe) Sarkozy n’a jamais caché la partie juive de ses origines ce qui est à mettre à son actif.

     

  • Cela me fait penser à la salve de Vladimir Poutine lors d’une rencontre avec Sars-covi ...pardon Sarkosy, s’était fait mouché le gars, nous faisait son espèce de smurf mais que des épaules mixé à son subtil dodelinement : sonné, KO debout...avec les talonnettes !!! Enfin bon là...


  • Obama et Sarkozy les sociétés occidentales ont sacrément dégénèré-e-s !
    Et je parle même pas de Justin Trudeau, Merkel, Stefan Löfven, Erna Solberg, Alexander De Croo, Pedro Sánchez, Boris Johnson, Kyriákos Mitsotákis ou Mark Rutte
    Comment en sommes nous arrivé là ?
    De Charlemagne, Saint Louis, Richard cœur de Lion, Aristote, Platon, pour en arriver là... comment sommes nous passé de Bossuet à Geoffroy de Lagasnerie, de Jean de La Fontaine à Abdellatif Kechiche, de la Chapelle Sixtine à la chapelle Fistine, de saint Pierre à Bergoglio, de Isabelle la Catholique à Paul B. Preciado ou Caroline Fourest , des Francs, des Vikings, des Visigoths à Elio Di Rupo et Frédéric Mitterand ????
    C’est un réel mystère

     

    • @ Guignolcratie
      il n’y a aucun mystère : l’abandon du Christianisme, ciment transcendant de la Petite Sœur de l’église, 1000 ans de gloire et d’histoire vénérable.
      CF René guenon : abandon de la religion = dégénérescence assurée.
      Il n’y aura jamais d’union en France si pas de retour vers le Christianisme.
      Hacène


    • #2600411
      le 21/11/2020 par Loge tablier et compas dans l’cul
      "Quart juif", "coq nain" : la guerre des vannes entre Obama et (...)

      René guenon il m’en fait un bon... Christianisme !!
      René guenon a une loge à son nom
      Loge Thébah, « La Grande Triade », René Guénon. RITE ÉCOSSAIS ANCIEN & ACCEPTÉ. Loge n° 76 à l’Or.·. de Lausanne. Agape fraternelle.....
      Guenon !!!
      Il est beau tient


    • toute l’histoire de france depuis clovis se resume à la lente reprise de controle du serf gallo romain contre ses anciens maitres francs.

      le phenoméne a enclenché le turbo en 1789 et est passé en mode exponentiel façon reaction atomique ces 10 dernieres années.

      résultat :

      castex, morano, caseneuve, george freche, hidalgo, castaner,.... et tant d’autres.


    • @par Loge tablier et compas dans l’cul

      Guenon n’a jamais été Franc-maçon...il a détruit et démoli tout ce qui peut y toucher, de près ou de loin. La loge qui porte son nom n’a aucun rapport avec lui. Faut connaitre avant de parler.


    • #2600877
      le 21/11/2020 par Loge tablier et compas dans l’cul
      "Quart juif", "coq nain" : la guerre des vannes entre Obama et (...)

      Abyss
      René la Guénon n’est qu’un destructeur
      Et la loge qui porte son nom est en son honneur
      Guénon a d’abord fréquenté, à Paris, la loge Humanidad (fondée en 1906), du rite national espagnol (« organisation irrégulière » selon lui ; la loge passa ensuite – en 1908 – au rite de Memphis-Misraïm), puis le chapitre et temple INRI n° 14, appartenant au rite primitif et originel swedenborgien, avant d’être reçu (début 1912) au sein de la loge Thébah, dépendant de la Grande Loge de France. Son activité maçonnique personnelle – qui incluait également des contacts avec certains membres du Grand Orient de France – ne semble pas s’être prolongée au-delà du début de la Première Guerre mondiale.
      Dès sa collaboration à la revue La Gnose (de novembre 1909 à février 1912), Guénon (sous le pseudonyme de « Palingénius ») consacre plusieurs articles à la franc-maçonnerie, mais la perception qu’il en a – quelque peu influencée à l’époque par celle d’Oswald Wirth (1860-1943) – est encore assez différente de celle qu’il exprimera plus tard, etc......


  • Ils avaient les mêmes patrons. Querelles de premiers vendeurs. Dans l’air du temps de leur époque, quasi au niveau des "ta mère..."
    Les disciples de Bernays jouent sur du velours, un jour ils seront capables de nous faire voter pour un pervers narcissique victime d’une prof abusive, ah je suis déjà en retard sur cette merveilleuse modernité qui va si vite. Hâte de connaître LA belle surprise que nous réserve Jacques A taddit.

     

  • C’est à cette période que disparaissait une partie de NOTRE (oui, notre...) stock d’or ?

     

  • Obama, ou son " prête-plume", parle de peau foncée (dark). Jamais remarqué que Sarkozy avait la peau foncée. Quant aux traits "vaguement méditerranéens", c’est justement vague. Peut-être le terme méditerranéen est-il employé pour ne pas dire "sémite".
    En tout état de cause si les propos du prête-plume sont minables car destinés à se moquer du physique décrit comme risible de Sarkozy, je ne vois pas d’antisémitisme. Mais bien sûr relever qu’un individu a un quart d’ascendance juive est " antisémite" pour les soumis pressés de faire démonstration de leur inébranlable allégeance.

     

    • Amusant ce : " le judaïsme se transmet par les mères ".On attend impatiemment une "religion" qui se " transmettrai " par les beaux frères


    • "Jamais remarqué que Sarkozy avait la peau foncée. Quant aux traits "vaguement méditerranéens", c’est justement vague. Peut-être le terme méditerranéen est-il employé pour ne pas dire "sémite" "
      Vous n’êtes pas très observateur, Sarko n’a peut-être pas la peau foncée au sens strict du terme (comme Meyer Abib par exemple) mais plutôt du genre bistrouille, il suffit d’accoler sa photo à celle d’un bon français de souche au teint clair pour s’en apercevoir. Sarko fait effectivement petit brun très méditerranéen.


    • @Gael
      "Amusant ce : " le judaïsme se transmet par les mères ", tout d’abord les juifs ne le disent pas comme cela, ils disent que l’on est juif par sa mère qui doit être juive elle-même bien entendu, mais pourquoi uniquement par la mère et pas par le père ? c’est tout simplement parce que l’origine du père peut être différente. Quand ils disent qu’on est juif par la mère ils ne parlent pas de religion mais de sang, de gènes, autrement dit d’origine ethnique.


    • @ Heimdall
      Beaucoup d’indo européens n’ont pas un teint de lait, ce sont les traits qui importent. Quant aux traits dits méditerranéens, ils sont divers . Je n’aurais jamais catalogué Sarkozy comme un méditerranéen, mais plutôt comme un sémite (au fait il est blond très foncé, comme beaucoup d’enfants blonds devenus adultes).
      Quant à la conception de l’identité juive, par les juifs, qui serait ethnique, je suis d’accord avec vous. Mais il est absurde de penser que les gènes ne se transmettent que par la mère.


    • @en passant
      "Mais il est absurde de penser que les gènes ne se transmettent que par la mère."
      mais bien entendu, personne ne dit le contraire, le père peut être juif aussi, pas de problème c’est encore mieux, mais on est 100% certain avec une mère juive puisque l’on sort de son ventre et que l’on a son sang.


    • @ en passant
      "(au fait il est blond très foncé, comme beaucoup d’enfants blonds devenus adultes)"
      Sarko était blond à la naissance mais adulte il est devenu très brun et pas du tout blond très foncé comme vous le dites. C’est normal, Sarkozy est le produit d’un métissage (juif-français-hongrois) ce qui ne serait pas le cas pour un authentique juif de Galilée non métissé.


  • Quand ces deux là, rigolent, c’est de nos gueules qu’ils se foutent ! Alors qu’avec du Rivotril, ils pourraient partir en "douceur" comme ceux qui ne sont plus, par leurs fautes !


  • Pourquoi n ’est il pas précisé dans le livre que le beau pere de sarkozy est un des peres fondateurs de la CIA ? Que Sarkozy travaille pour les memes maitres qu’obama ? Les Rothschild en premier et les Rockefeller ensuite. Pourquoi n’est il pas écrit que Sarkozy agent mondialiste est au service du Nouvel Ordre Mondial, de la gouvernance mondiale et que son dieu est Lucifer ? Qu’il soit quart juif et donc quart Khazar n’a que peu d’importance dans sa trajectoire. c’est son beau père qui l’a influencé formé dans ses années d’adolescence. c’est ce que Putin lui a montré lors de la visite de Sarkozy au kremlin qui s’est si male passée ; Putin avait fait imprimer un article d’un magazine russe sur le sujet et lui avait fait traduire....


  • Pour la France ce fut l’ère des Trois Nabots. Pour les E-U l’ère du bam-bam ou gang-bang Bush-Clinton-Obama. Ces deux ères se recoupent, avec les mêmes planqués aux commandes "profondes".
    Une décadence effarante, une humiliation sans fin, la ruine générale, les usuriers sans contrat de plus en plus exigeants sur le "remboursement" de leurs prêts en papier : ils veulent la moitié de votre visage, tout votre avoir, presque tout votre être, vous incarcèrent sans jugement.
    La question se pose : un empire peut-il se refaire ?
    Notre Europe va-t-elle ployer sous le malheur enclenché par le gang bang et les trois nabots et leurs homologues allemande, anglais, etc ?
    S’il faut en passrr par la pauvreté générale pour se reconstruire, ce n’est pas bien grave.
    Mais le vaccin, l’OGM, la stérilisation physique et mentale de la jeunesse, le triomphe des zattalis et des zobamas ?!!!
    Plutôt mourir, avec eux bien sûr, la bouche ouverte de stupéfaction et d’épouvante (eux, pas nous).


  • Petite anecdote que je trouve amusante : il y a une aire d’autoroute en Hongrie, en plein cœur, sur la M1 je crois de souvenir, qui s’appelle Sarkozy.


  • Bof ça ne me choque pas.

    Mais ce serait drole des reactions de gauchos face à des phrases comme "Ce demi nègre, expert dans l art de parler pour ne rien dire, pensant être charismatique parce qu’il joue au basket, comme un clown"


  • #2600618

    Sarko l’américain ne parlait pas un mot d’anglais, s’exclamant une fois devant je ne sais plus quel anglophone, "sorry for the time" alors qu’il pleuvait sur le parvis de l’Elysée... Sarkozy n’était pas assez "désinteressé" pour apprendre une seconde langue, alors que des interprètes s’achètent facilement....


  • En tout cas, le tweet de Anne-Elisabeth Moutet nous rappelle qu’il faut toujours se méfier des traductions... "la fraude des mots". Ce qui me fait immédiatement penser au grand Professeur et à son leitmotiv dans son travail : l’exactitude !


  • Il peut parler Obama, ses filles, ayant herité de la beauté de leur mère, sont aussi laides que les deux belle-soeurs de Cendrillon

     

  • Pas un français n’aurait osé écrire cela. Il aurait été poursuivi et ruiné et déshonoré. Il aurait subi la "damanatio memoriae". Il est douteux qu’Obama ait lu Edouard Drumont et "La France Juive" (disponible sur internet) mais il "nomme" ce que nous ne pouvons pas "nommer", "désigner". Drapé dans sa peau noire qui le désigne aussi et l’innocente. .

    Ce qu’il dit est très curieusement précis et exact. C’est tout de même un comble que le fait important que la famille maternelle de Sarkozy soit sortie du ghetto de Thessaloniki ne soit pas révélable. Enfin, un comble ... Je sais pourquoi...


  • #2600857

    Ca me fait beaucoup sourire de lire tout ces messages de personnes outrées par les remarques déplacées d’Obama alors que Trump a fait 100 fois pire en 4 ans de moins... Ce qui ne les empêche pas de le vénérer.

     

  • Diantre, "coq nain" c’est salaud... pour les coqs et les nains.


  • Hormis les cons sarkolatre et plus generalement les beauf ayant cautionne ce tocard ca ne surprendra personne ! Sarkozy est un pitre et il n y a guere qu aux yeux de 53% des francais qu il est passe pour un possible president en mesure de se hisser a la hauteur de la fonction...
    En resume il s est fait bacher par Poutine, ridiculiser par Obama, toiser par Kada et Bachar et la quasi integralite de son bilan n a ete que de la merde qu il s est bien garde en tant que proneur de la "meritocratie" d assumer sur la base de donnees chiffrees et comparees... Cette liste n ayant rien d exhaustive !
    Cerise sur le gateau vous n imaginez pas le nombre de beauf (en mode decomplexe bien sur) qui pensent encore que ce fumiste a ete un bon president pour notre pays...


  • Sarko , patiente un peu ....
    Obama et la vieille Clinton vont finir les menottes aux poignets - ce qu’ils ont fait est bien plus grave que l’affaire DSK
    mais ton tour et celui de tous les corrompus qui squattent notre système français arrivent doucement

     

  • Mitterrand le président soit disant socialiste qui participé à la première guerre d Irak , une grande escroquerie comme la plupart des présidents français depuis de Gaule à part Chirac


Commentaires suivants