Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Revenir à la terre ?

Émission Méridien zéro du 26 juin 2015

 

 

 

 

Exode urbain ou création d’une BAD (Base Autonome Durable), cet exil intérieur séduit certain(e)s d’entre nous et fait fantasmer les autres. Pour en parler Méridien zéro reçoit Nicolas Fabre, auteur de Mon retour à la terre : guide du néo-rural, et Julien Limes des éditions Kontre Kulture.

 

Partie 1 :

 

Partie 2 :

Se procurer l’ouvrage de Nicolas Fabre chez Kontre Kulture :

 

Découvrir notre partenaire Prenons le maquis :

 

Soutenir une agriculture de qualité
avec notre partenaire Aubonsens :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1217628
    le 29/06/2015 par azim
    Revenir à la terre ?

    Je tente modestement l’aventure (ou ça y ressemble)... saison01-épisiode01-part II ici http://www.azim-bd.blogspot.fr/2015...

     

    • #1217702
      le 29/06/2015 par pff
      Revenir à la terre ?

      Salut Azim,

      Quel boulot tu abats. Tes vidéos sont très instructives, merci beaucoup. J’espère que tu vas continuer.


  • #1217641
    le 29/06/2015 par fckace
    Revenir à la terre ?

    N’avez-vous pas entendu parler de la taxe foncière sur les terrains constructibles, 5€ le m² en 2015 puis 10€ le m² en 2016. Pour être totalement autonome avec la terre, il faut un terrain d’un hectare environ, soit 10 000 m² ... Je vous laisse calculer !
    Cette loi fait profil bas et essaye de passer en douce depuis un petit moment... Personne n’en parle, et à mon sens, c’est bien pire que la loi sur le renseignement.

    Ce serait bien vu d’en parler également sur E&R, et d’en mesurer les impacts.

    Car pour ma part, je n’ai pas envie de continuer à me nourrir dans un supermarché pendant tout ma vie. J’ai eu l’occasion de goûter des fruits et des légumes "du jardin", et la différence est énorme.
    Si vous n’avez jamais goûtés le "du jardin", alors vous n’avez rien connu. Quand on vous disait petit que la vie était plus facile en ville qu’en campagne, et bien, c’était un énième mensonge.

     

    • #1217705
      le 29/06/2015 par David
      Revenir à la terre ?

      Ça dépend faut connaitre les trucs, tu laisses se balader tes cochons laineux dans le bois d’à coté qui n’est pas entretenu, ils mangent toutes les faînes et les châtaignes et te voila avec 120 kg de bonne viande.
      Si tu n’es pas Obélix te voila rassasié en viande, après faut tuer la bête, mais qui à les couilles de le faire encore ça ?


    • #1217706
      le 29/06/2015 par jean-lien
      Revenir à la terre ?

      Très juste. Cette taxe censée encourager la construction de maisons autour des villages sur des terres inoccupées est un véritable racket.
      Des articles existent mais il est vrai qu’on n’en parle pas assez. Un véritable scandale et une catastrophe au même titre que le RIS des indépendants : une RUINE.

      BAD : Base Autonome Durable devient synonyme de BAD = mauvais

      Citation : Résultat, « à partir de l’an prochain, ( 2015 ) le propriétaire d’une parcelle de 1000 m2 située dans une zone constructible paiera 5000 euros de taxe foncière, contre 450 à 500 euros aujourd’hui. Et 10.000 euros à partir de 2017 », calcule Jean Perrin, président de l’UNPI. « Il sera forcé de vendre, car tous les propriétaires ne pourront pas payer un tel impôt »,

      Googleliser : La taxe foncière des terrains constructibles explosera en 2015


    • #1217718
      le 29/06/2015 par Robert
      Revenir à la terre ?

      Cette loi part d’une idée plus ou moins louable de ne pas laisser en friche des terrains inutilisés. Maintenant il faut se renseigner sur le domaine d’application exact. Par exemple les villes de moins de X habitants ne sont pas concernées. Il y a aussi moyen de contourner la loi qui ne concerne pas les terres agricoles, forêts etc il me semble.


    • #1217736
      le 29/06/2015 par frederoc
      Revenir à la terre ?

      Bonsoir,
      Il me semble que cela ne concerne que les terrains constructibles et non bâtis

      .


    • #1217763
      le 29/06/2015 par fadge
      Revenir à la terre ?

      Il suffit de ne pas acheter du terrain constructible mais agricole, et ensuite d’y consrtuire dessus.
      Le livre de nicolas explique toutes les techniques juridiques pour le faire.


    • #1217816
      le 29/06/2015 par fckace
      Revenir à la terre ?

      En réalité, la loi ne concerne que certaines communes, dont la mienne, où la demande immobilière est forte. Or je n’ai jamais vu quelqu’un dormir dans la rue.
      L’habillage de cette loi est : pousser les propriétaires de terrains vacants à vendre. Cela peut se comprendre dans une ville où il reste peu de m² à bétonner, et la là loi concernerait un petit nombre de personnes.
      Or en réalité, aujourd’hui, lorsque je passe dans ma « petite campagne » proche d’une ville de 10 000 habitants, je vois des tas de logements immobiliers qui s’érigent de la terre, parce que les petits propriétaires ont préféré vendre et s’enrichir. Pour moi la vraie richesse, c’est celle de la terre. Je n’ai jamais vu la vie, un pommier, un cerisier ou des patates sortir du béton. Et ce qui est bétonné, c’est pour la vie.
      Mais les petits propriétaires sont désormais sous la pression, par cette loi qui vient (sous peine d’être expropriés « légalement »), mais également par le fait que + on construit autour de toi, + la valeur de ton terrain diminue … (me semble t-il). Alors que faire ? Vendre aujourd’hui pour vivre cloîtré entre 4 murs et faire fonctionner la société de consommation, où attendre demain pour se retrouver sans argent, avec ton terrain qui ne vaut plus un clou et entouré de 4 HLM ? Racket à gauche ou racket à droite ?
      Ça arrange toujours les même … Dès qu’ils ont une idée en tête : taxes.


  • #1217771
    le 29/06/2015 par fadge
    Revenir à la terre ?

    entretien interressant mais trop court.
    Nicolas toujours modeste, malgré ses connaissances absolument incroyables.
    Je reviens du stage et suis enchanté (j’attends l’email avec impatience).
    Christophe


  • #1217908
    le 29/06/2015 par sempervirens
    Revenir à la terre ?

    L’avenir c’est le retour à la terre, loin des immeubles,supermarchés et des pénuries à venir.
    Il y a soixante ans on peut affirmer que les français furent virés de leurs environnement naturel dans le but d’en faire des consommateurs dociles. Tout est a réapprendre mais c’est une quête du Graal,de l’autonomie, de la fierté de soi,de la sécurité alimentaire sans poisons. La première richesse est l’herbe indispensable pour les œufs, viande,fromages.Une tonne de foin peut par l’intermédiaire de lapins ,chèvres,sauve de la disette,une biquette peut sortir trois litres de lait jour. Les animaux sont indispensables dans le cycle de l’herbe et des fumures organiques pour le potager.
    Le retour demande une expérience préalable, un jardin pour faire ses premières gammes puis le saut,avec un autre métier, manuel qui permet de s’établir, de commencer la transition.
    On vit très bien à la campagne, le chant du coq est un merveilleux anti dépresseur.


  • #1218031
    le 30/06/2015 par EXLIMES
    Revenir à la terre ?

    J’ai tenté "le retour à la terre" mais se pose la question des services publics notamment hospitaliers et de la médecine. Il vaut mieux être en bonne santé quand on vit à la campagne.


  • #1218202
    le 30/06/2015 par miguel
    Revenir à la terre ?

    Il y a 15 piges c’était possible de trouver encore du terrain pour pas cher, même avec cette saleté de safer, maintenant les prix sont délirants et la safer peux même préempter les parcelles de bois... Pays de merde ou rien n’est possible ... Sous prétexte de réglementer, d’encadrer etc... Dans chaque secteur économique on à une petite mafia privée qui mêle mission et pouvoir du public Pour s’arroger des privilèges et s’absoudre de concurrence.

    Allez dans n’importe quel pays au monde et vous trouverez toujours un lopain. Alors qu’ici vous attendez 4 mois (oui 4 et pas 2 maintenant), avant de constater que la mafia agricole vous à volé votre opportunité...

    La safer est à l’agriculture ce que la sacem est à la musique,

    Syndicats mafieux, cultureux subventionnés, ordres des avocats, notaires seigneuraux, RSI, assurances sans concurrence, CAC 40 dopé aux subventions.... CE PAYS EST INVIVABLE

    Mais c’est le Français moyen, qui vote, sous couvert d’anti-liberalisme (ùûltrâliberalisme) qui pense être bercé par un état obèse alors qu’il se fait plumer dans tous les domaines

    HAH les gogos ; vous voulez éviter la préemption en faisant une fausse donation ??? Trop tard, un jeune lobbyste ump à pondu une loi pour vous l’interdire cette année ..

     

    • #1218293
      le 30/06/2015 par sempervirens
      Revenir à la terre ?

      Je me suis installé dans un vielle ferme ayant survécu à l’exode rural, avec trois mille m² puis un coup de chance, j’ai acquis 4ha de bois autour, j’étais prioritaire. une entreprise forestière m’a dégagé un ha pour la lumière, ainsi j’ai pu obtenir un immense potager et de la prairie.Les bois sont considéré comme un placement.


    • #1218308
      le 30/06/2015 par david
      Revenir à la terre ?

      Vous exagérez (pour ne pas agir ?), j’ai acquis 3 fois du terrain pas cher et jamais eu de problème avec la SAFER, certes tu paumes quelques mois dans le processus mais c’est tout.

      La grosse quenelle passe chez les frais de notaires qui jouent aussi le rôle de percepteur et le frais de mutation, abusé pour les petites transactions. Mais bon c’est la mafia pardon le système de la propriété immo français.


    • #1218401
      le 30/06/2015 par Fabre
      Revenir à la terre ?

      Ici Fabre,cessez d’essayer de vous convaincre que les choses sont injustes,et inaccessibles.
      Au contraire,profitez de la safer,grâce à elle vous trouverez que plus aisément un terrain pas cher,il suffit de s’inscrire à la msa comme "payzan sans terre" dans la région convoitée,vous aurez accès a une sorte de "le bon coin" des terres agricoles.
      mon message est qu’il est possible avec très peu d’argent de s’extraire du système,et de possibilités qu’offre cette vie (via la génétique végétale,matériaux,énergie,élevage,bref les bons plans...) il faudrait un deuxième tome...mais l’époque est si "grave" que des vidéo gratuites sur youtube seraient plus avisées.
      défaitistes renseignez vous,et ainsi,incarnerez l’utopie.