Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Robert Ménard prône la convergence entre les Républicains et le Front national

Plus proche de François Fillon que de Florian Philippot sur l’économie, le maire de Béziers critique les positions européennes du Front national mais continue à soutenir Marine Le Pen à l’élection présidentielle. Entretien à bâtons rompus.

 

Robert Ménard : On ne peut pas se contenter de faire un éloge de la France des années 1950 ou de la France d’il y a un siècle. On a du mal à imaginer aujourd’hui – et c’est tant mieux – ce qu’était de vivre dans une campagne ou travailler dans une usine il y a cinquante ou cent ans ! Evidemment, il y a des choses qui évoluent dans le bon sens. Il y a des changements positifs et cela saute aux yeux.

 

Vous n’êtes donc pas réactionnaire mais conservateur…

Je ne suis pas réactionnaire parce que je ne pense pas qu’il faille tout rejeter dans ce qui se passe aujourd’hui, mais oui je suis conservateur. Et surtout, je ne suis pas idéologue. Ce livre est nourri de mon expérience de maire. Ce n’est pas un discours sur le monde, j’essaie simplement de tirer des leçons de mon expérience dont j’ai la naïveté de penser qu’elle peut servir à un autre niveau. Et ce que je constate quand je discute avec les habitants de ma ville, c’est qu’ils sont, comme moi, nostalgiques de certaines choses.

 

Effectivement, dans l’entrée « Avant », vous dites : « Oui, c’était mieux avant ! »

Oui, mes concitoyens sont par exemple nostalgiques de l’école d’antan : quand ils regardent les photos de classe, ne serait-ce que celles d’il y a trente ans, ils constatent que bien des choses ont changé… ce n’est plus la même école ! Oui, ils regrettent que leur ville ne soit plus peuplée des mêmes personnes. Oui, ils ont l’impression que leurs enfants risquent d’être moins heureux qu’ils ne l’ont été. Quand j’étais petit garçon, mes parents étaient persuadés, à juste raison, que j’aurais une vie meilleure que la leur.

 

Éric Zemmour comme Patrick Buisson considèrent qu’on ne peut pas trier les différents acquis du progrès : comme le dit Zemmour, quand on a accordé aux femmes le droit de vote, on a introduit la GPA…

N’étant pas théoricien, je n’ai pas la prétention de rivaliser avec Éric Zemmour ou Patrick Buisson, brillants l’un et l’autre. Je constate simplement que le peuple français, en tout cas dans le sud de la France, veut conserver ce à quoi il tient : la famille, les enfants, un paysage religieux qu’il connait… Un exemple : la crèche, à Béziers, installée dans l’hôtel de ville, est devenue en trois ans un passage obligé. La première année, 200 000 personnes l’ont soutenue ! Pourquoi ? Parce qu’elle incarne la France comme elles l’aiment. Un autre exemple : Le Puy-du-fou, sorte d’appartement-témoin de la France comme on en rêve. C’est ça que j’essaie de dire dans ce livre. Je ne suis pas réactionnaire au sens où je dirais : « Revenons cinquante ans en arrière et tout ira bien ! » Nier les progrès – dans un domaine comme la médecine par exemple – serait tout simplement stupide. Mais conservateur, encore une fois, oui !

[...]

Au niveau national, à quelques mois des élections présidentielles et législatives, pour vous, l’espoir d’un changement réside dans une alliance entre les Républicains et le Front national. Est-ce un vœu pieux ou fondez-vous vos espoirs sur vos échanges avec des personnages politiques des deux partis ?

Je constate que 80% des gens qui votent Front national et 80% de ceux qui votent Républicains pensent à peu près la même chose, demandent à peu près les mêmes choses, rêvent à peu près des mêmes choses. Ils partagent les mêmes envies, les mêmes désirs et les mêmes besoins ! Du coup, j’essaie depuis des mois – sans grand succès jusqu’à présent – de réunir toute cette droite « hors les murs » mais aussi une bonne partie des Républicains et du Front national qui partagent grosso modo les mêmes idées. Quelle différence y a-t-il entre Marion Maréchal Le Pen et Thierry Mariani ? Entre Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan ? Quasiment aucune ! J’irais même plus loin, je suis persuadé qu’il y a plus de divergences entre Marion Maréchal-Le Pen et Florian Philippot qu’entre la première et un certain nombre de Républicains ! Si le système actuel perdure – à la fois chez LR et le FN – c’est malheureusement à cause des logiques partisanes et des questions d’ego…

Lire l’article entier sur causeur.fr

Réflexion sur l’union des droites françaises chez Kontre Kulture

 

Robert Ménard, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ca le démange de retenter le pu-putsch de Mégret, avec le résultat que l’on sait .


  • Le saboteur Ménard est l’une des causes de la division du FN avec le rusé Phillipot.
    Ménard espère peut-être rejoindre le FN (avec un beau poste à la clé) une fois que Phillipot aura repris le contrôle du parti après la défaite en 2017.

     

    • Vous déraillez complètement , il est plus proche Ménard de l’extrême droite
      que de Philippot , il est l’artisan , oui c’est vrai de la division sournoise
      mais pas du tout dans ce sens là , à partir de Marion Maréchal Le Pen avec
      ses amis Poisson , Mariani , Dupont Aignan , Bompart , Boutin etc... qui
      souhaiterais diviser le FN , c’est la branche conservateur Catho , selon eux... !!!

      Ecoutez les paroles de ces gens-là , ils critiquent tous Florian Philippot mais
      complimente Marion Maréchal qu’ils essaient d’attraper dans leurs filets , ça
      fait déjà un moment qu’ils essaient ce stratagème , de différente manière ,
      déjà la manif pour tous , c’était flagrant....NE VOUS TROMPEZ PAS !


  • JMLP le disait déjà dans les années 80 et 90, ce n’est pas nouveau.
    A savoir que, disait-il, "si la droite était restée une vrai droite (et non un parti libéral bêtement assujetti aux décadences de mai 68 et aux souhaits patronaux anti-patriotiques), il n aurait jamais eu besoin de creer le FN."
    Il assurait que créer le FN était une anomalie dû au pourrissement de la droite.
    Et il avait raison puisque c est la droite qui a fait passer cette saloperie d’IVG, et qui a démarré l’immigration-invasion à la demande du patronat, etc.
    C est d’ailleurs encore vrai aujourd’hui, de sorte qu il ne faut surtout pas que le FN se fonde dans la LR, car cette dernière compte bien continuer son operation "portes ouvertes" aux frontieres, et les débilités de toutes sortes : lgbt, laicardisation extreme, gpa, pma, etc etc....
    Il

     

    • Vous avez totalement raison.....je me demande depuis autant d’année après
      comment certains ne sont pas encore capable de faire la différence entre la fausse
      droite des LR complètement convertis à cette Europe de Bruxelles mondialisée et
      le FN resté attaché à la patrie et aux seuls intérêt de son peuple .

      L’Europe de Bruxelles a creusé cet énorme fossé , et comme les LR sont cupide
      n’y ont vu que leur intérêt de carrière , ça n’a pas été difficile !


  • Je ne crois pas qu’il y ait de convergence possible sur les idées
    principales, avec les LR c’est à dire la sortie de l’Euro qui détermine
    tout la liberté de faire , sur l’immigration , la protection commerciale
    patriotique , la protection sociale , les lois sociétales , car c’est l’Europe
    qui décident tout cela et qui nous impose tout , les LR ont accepter
    de remettre la souveraineté de la France à Bruxelles et ils ont tout
    simplement accepté l’euro-mondialisation .

    Si nous voulons rompre avec cette Europe dictatoriale pour faire une
    tout autre politique pour la France , il faut comme le dit MLP récupérer
    tout ce qui a attrait à notre souveraineté ou en sortir.... ? c’est la seule
    solution , sinon ce sera une politique de mensonge .

    Ménard croit que gérer la France , c’est gérer Béziers....ce n’est
    pourtant pas difficile de comprendre que le problème c’est l’Europe
    telle qu’elle a été construite.... ?

     

    • Oui, mais vous avez du comprendre que le fond de commerce en ce qui les concerne c’est l’identitaire... L’européisme, le sionisme, le pétro-dollar, l’atlantisme, bref tout ce qui va à l’encontre des intérêts de la majorité ils s’en foutent !!! Ils en ont marre des arabes, voilà leur fond de commerce... C’est pas très élaboré comme concept... mais justement... ils pensent que c’est fédérateur.

      Et pour être tout à fait honnête... les républicains sont capables de leur offrir un avenir en or... ça bien entendus c’est uniquement si ces républicains ont un avenir.. et ça avec la même honnêté je peux vous dire que rien n’est moins sure...

      Je suis toujours subjugué par les calculs à court terme des politiques... De toute évidence au rythm ou vont les choses.. les lobby vont finir par se prendre un gros coup de pied au cul.. car ça fait des décennies qu’on travaille pour ça...

      Je suis musulman et mon seul combat est pour la verité... C’est un pari gagnant..


    • @Peter



      L’européisme, le sionisme, le pétro-dollar, l’atlantisme, bref tout ce qui va à l’encontre des intérêts de la majorité ils s’en foutent !!!




      Je ne suis pas certains que les concept que vous citez sont fondamentalement opposés aux intérêts de la majorité... Cela ne change rien à la vie du type de base alors dans les faits ce n’est pas cela ne joue pas contre ses intérêts, si vraiment ces concepts seraient nuisibles aux intérêts du populo il me semble que le populo s’en serait rendu compte depuis longtemps et aurait exprimé son opposition.


  • Robert Ménard voudrait séparer le bon grain de l’ivraie : rejeter, par exemple, la GPA mais conserver le droit de vote des femmes...or, le progrés est par essence apolitique et transfrontalier. Et surtout, ce que ne veut pas voir Ménard, et pas seulement lui, c’est que ce qu’il chérit le plus- la nation, la famille, le peuple, les frontières, la religion...- sont des créations artificielles, créées par le Capital en mouvement tout au long des siècles passés. Aujourd’hui, ce même Capital n’a plus besoin des nations, des frontières et des peuples : ils seront balayés par l’histoire, de même que la politique et la religion !!!


  • Ménard pense de manière étriquée , il n’a pas compris que la
    différence entre les LR et le FN ne se situe pas dans les électeurs
    effectivement mais dans les cadres des LR seulement , depuis cette
    construction de cette Europe mondialisée les LR ont remis leur âme
    au diable , à l’inverse de De Galle ils ont bradé la souveraineté de la
    France à cette Europe de Bruxelles et sans sortir de ce carcan , rien
    ne sera possible , qu’il continue à prôner cette Europe-là et il verra
    si sa crèche et bien d’autres choses pourront encore exister , je suis
    certain que non , ils avancent par petite dose....mais ils avancent....
    c’est la mondialisation en marche grâce à Bruxelles....

    Dommage de le décevoir Mr Ménard , mais ce n’est pas au FN de
    changer par apport aux LR mais c’est tout simplement aux électeurs
    de rejoindre le FN afin qu’ils soient en phase avec leurs idées, les
    idées de toutes les pensées Nationales .

    Bien-sûr pour que puisse se faire se rassemblement , il faudrait que
    les LR , Ménard et d’autres arrêtent de faire croire que tout est
    possible sans sortir de cette Europe qui décident de tout à votre
    place , soit ils sont des ignorants ou se complaisent tous dans
    le mensonge .


  • Quelles convergences avec le FN ? Fillon ne veut pas de frontière et ne veut pas sortir de l’union européenne. Fillon prône l’ultra-libéralisme qui ne favorise que les grosses multinationales. L’ultra-libéralisme tue les TPE/PME, les artisans et les commerçants et ne produit que du chômage ou des esclaves payés une misère. L’ultra-libéralisme détruit la nation !


  • Collard, Ménard, tout ce qui fini en -ard, c’est un piratage du FN par l’intérieur ! Le plus difficile à contrer (comme en informatique) car une confiance est établie, on y prête moins attention.



    "Je constate que 80% des gens qui votent Front national et 80% de ceux qui votent Républicains pensent à peu près la même chose,"



    Dire que les gens pensent la même chose est égal à dire qu’ils défendent le même programme, c’est de l’enfumage !

    Par exemple, où est la souveraineté à l’UMP ?


  • Je rajoute que c’est à cause des faux patriotes comme Ménard, Collard et compagnie, que le FN traîne une mauvaise image. C’est pas MMLP, ou Philippot qui s’acharnent sur les sujets clivants, mais bien ces 2 là en particulier.

    Il faut les virer du Front ! ni plus, ni moins.


  • Ça ne dérange donc pas Ménard d’être en parfaite cohérence avec la médiatisation artificielle des soit-disant guéguerres du FN.
    Ménard se pense en progressiste-conservateur. Comprenne qui pourra...
    Un mec qui se dit libéral mais ne trouve pas dérangeante la bureaucratie bruxelloise.
    Eh dis donc Fernand, tu avances ou tu recules ?


  • Et voilà, le piège se dévoile...

    La sortie de l’UE est pourtant LE sujet primordial.

    Nous devons retrouver notre totale indépendance pour résoudre les problèmes économiques et sociétaux (qui en découlent).


  • made in CIA

     

    • Oui ! L’ennemi s’infiltre là où il y a des brèches. Le FN se dit un parti républicain, donc pour le troupeau, République-républicain, quelle différence ?!

      Il faudrait peut-être re-préciser ce qu’on entend par République véritable et République maçonnique ! Et que le FN l’intègre dans son discours !


  • Hahaha, pour l’ultra libéralisme à toute berzingue et l’identité nationale ils seraient synchrones... Mais pour la vassalisation et l’uniformisation planétaire (UE, OTAN, traités, monnaie, etc...) ils verraient plus tard j’imagine ? Ce ne serait somme toute que des divergences subalternes quoi...

    petit PS pour Babette (si tu nous lis) : vous ne pouvez pas vous empêcher de placer Z (comme qui tu sais) dans à peu près tous les articles allant des fiches cuisine aux sujets sensibles chez Causeur ? Allez, bisous, j’t’aime bien quand-même :)


  • Vers une dissidence nationaliste et patriote MAIS libérale et sionisto-compatible. Et nous, nous serons les cocus de l’affaire !


  • Disons que le FN s’est beaucoup ramolli, en ce sens il pourrait presque être Républicain...Le plus important est de sauver la France, d’arrêter l’immigration et de reconduire les voyous et les assassins hors de nos frontières. Je suppose que c’est le désir de toutes personnes sensées.


  • En resumé, il ne veut pas le beur mais seulement l’argent du beur.


  • Ils sont pour ou contre l’UMPS au FN ? Je ne sais jamais...

     

  • Ce Ménard commence sérieusement à me titiller...


Commentaires suivants