Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"

Nouveau bug dans la matrice mondialiste : cette fois-ci, c’est le sionisme – de Patrick Liste Noire Cohen – qui se heure à l’antiracisme de Rokhaya Diallo.

Nous renvoyons dos-à-dos ces deux formes d’essentialisme qui n’ont rien à faire dans notre France (on n’a pas dit notre République, parce que justement, la République, fille monstrueuse des loges et des lobbies, encourage ces séparatismes mortifères pour les libertés). Cependant, le fait qu’elles se heurtent est bon signe : ces deux formes de racisme sont appelées à se détruire l’une l’autre.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Rokhaya Diallo charge Patrick Cohen. Hier soir [Lundi 23 novembre 2020], la militante associative a vivement réagi à un éditorial de Patrick Cohen dans C à vous sur France 5. Le comparse d’Anne-Élisabeth Lemoine avait décidé de revenir sur une infox ayant beaucoup circulé à travers le monde ces derniers jours : celle selon laquelle les enfants musulmans se verraient attribuer en France un numéro d’identification pour vérifier s’ils vont bien à l’école.

 

 

Ce mensonge – tous les enfants français vont se voir attribuer un numéro d’identification – a été initialement propagé selon Patrick Cohen par une « ministre pakistanaise » qui a estimé que « Macron fait aux musulmans ce que les nazis infligeaient aux juifs ». L’infox a surtout été relayée auprès de ses « 200.000 abonnés » Twitter par la journaliste américaine Karen Attiah, une des responsables des pages « Opinions et débats » du Washington Post, l’un des plus prestigieux titres de presse américains.

« Karen Attiah a fini par retirer son tweet hier mais sans excuse. Elle précise que le numéro d’identification est pour tous les enfants mais maintient que Macron alimente l’islamophobie », a commenté Patrick Cohen. Avant de poursuivre : « Et la journaliste du “Post” de renvoyer aux écrits de Rokhaya Diallo, la militante identitaire qui la remercie en retour ».

Patrick Cohen a ensuite cité le tweet de Rokhaya Diallo, dans lequel celle-ci expliquait que « ce qui INSUPPORTE nos élites qui critiquent ardemment les “médias américains”, c’est le fait d’assister avec impuissance à l’expression de non-Blanc.he.s décrivant la France selon leurs propres termes ». Et Patrick Cohen de juger « désespérant » que le Washington Post, « qui a passé ces quatre dernières années à dénoncer et compter les mensonges de Donald Trump (...) », puisse ainsi en être tranquillement « le vecteur ».

 

« Chronique mensongère » et « manque de professionnalisme »

Rokhaya Diallo n’a visiblement pas apprécié d’être présentée comme « militante identitaire ».

[...]

Et celle-ci d’ajouter, toujours sur le même réseau social : « Par ailleurs cette chronique de Patrick Cohen est mensongère. Karen Attiah a présenté des excuses claires. Quel manque de professionnalisme ».

[...]

 

Lire l’article entier sur ozap.com

C’est pas la semaine de Patrick Cohen !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants