Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

Laurent Alexandre dévoile le neuroprojet fou de Google

Quand on écoute le discours de Laurent Alexandre (dans le cadre de l’USI en juin 2014), un chirurgien qui s’intéresse aux neurosciences, on a d’abord l’impression de tomber sur un télévangéliste du futur. Il est question de transhumanisme, de neurotechnologies, d’homme augmenté, de back-uper son cerveau, et de vaincre la mort. Tout simplement.

 

En un peu moins d’une heure, égrenant les axes de recherche des bio-ingénieurs de Google, Alexandre entraîne le public vers des conclusions qui défient l’entendement. Et qui posent de nouvelles questions, morales, philosophiques, et théologiques, auxquelles nous ne sommes pas vraiment préparés.

Back-uper son cerveau ? C’est transférer son âme dans des circuits intégrés. Google travaillerait sur le projet, avec des experts débauchés ici et là. Selon Laurent Alexandre, les meilleurs chercheurs intéressent le Moloch américain, qui a déjà avalé toute la robotique de pointe, dans le but d’accélérer non pas la recherche, mais les résultats. Google n’est pas une vulgaire entité commerciale. Elle a d’autres objectifs, plus ou moins cachés, que l’orateur dévoile dans son monologue : « Le business n’est pas le problème, le problème c’est changer l’homme.  »

Les dirigeants de Google ne sont pas seulement des entrepreneurs, ils travaillent dans le sens d’un messianisme politique. Et la force de cette nouvelle puissance économique, c’est que « l’opinion va adorer ». Adorer qu’on lui propose de vivre plus longtemps, de sauvegarder son âme, de multiplier sa mémoire ou son intelligence, pour, in fine, provoquer un nouveau bond dans l’Évolution.
Rêves de geeks ? pas seulement.

Cette entreprise, dotée de moyens quasi-illimités, a les moyens de ses ambitions. A l’horizon de quelques décennies, le cerveau biologique, ou cerveau ancien, aura perdu la bataille, selon les propres termes du futurologue. Le cerveau augmenté lui succédera, avec des capacités multipliées, presque sans limites. L’embryon du cerveau global, neuro-Dieu pour les profanes, niche-t-il dans les serveurs gigantesques de Google ? Des questions vertigineuses se poseront, se posent déjà. La croyance, Dieu, la mort, le destin, tout peut alors être remis en question. Alors, l’humanité va-t-elle vers le bien ou le mal ? L’utopie googlienne est un mélange de 1984 d’Orwell et du Meilleur des mondes, d’Huxley. Alexandre ne se situe pas dans une posture morale, ni même politique : il garde l’œil curieux, celui du scientifique qui bouscule tous les dogmes, fussent-ils intangibles. Mais on sent derrière son développement une admiration d’enfant pour le groupe américain, même s’il essaye de nous alerter sur son pouvoir grandissant, qu’il estime déjà totalitaire. D’autres le trouvent déjà maléfique.

 

« Google a pour projet de créer une humanité 2.0  », lance Laurent Alexandre, citant le titre d’un livre de Raymond Kurzweil.

Devant cet exposé empreint de lyrisme, qui nous transporte dans une autre dimension, que reste-t-il à l’homme de la rue, l’homme non virtuel, l’homme 1.0, Homo Normalus ? Laurent Alexandre prophétise la mort de ce grand singe, déjà dans les poubelles de l’Histoire. Il annonce aussi la fin du clivage droite/gauche, remplacé par le clivage transhumanistes/bioconservateurs.

Les transhumanistes étant ceux qui « croient » ou qui ne craignent pas l’homme augmenté, qui profitera de la fusion entre le cerveau et la technologie. Toute résistance s’avère difficile : qui s’opposera à ce progrès, un progrès personnel et collectif ? Pourtant, des scientifiques de renom, sous la houlette du génial Stephen Hawking, ont écrit une lettre au Guardian pour évoquer le risque majeur que le développement de l’intelligence artificielle fera courir à l’humanité, dans les 40 prochaines années. Le comité d‘éthique formé à cette occasion par Google ne changeant pas grand chose aux craintes de cette assemblée de scientifiques et prix Nobel, au contraire. Un autre inquiet fut Bill Joy, fondateur du langage Java et de Sun, que tous les informaticiens connaissent. Son livre datant de l’an 2000, Pourquoi le futur n’a pas besoin de nous, résume les inquiétudes générées par le pouvoir grandissant des technologies, qui annoncent la fin de l’homme. Ou du moins qui le dépouilleront de toutes ses prérogatives : on parle déjà de neuropolice, de neurojustice, de neurogéopolitique. Laurent Alexandre lui-même, en bon chirurgien, prévoit la disparition des infirmières. Dommage.

 

Moins d’humain, donc moins d’erreur ?

Tout cela n’est pas que de la prospective, ou de la neuroscience-fiction. Des pays (asiatiques, pour ne pas les citer) sont déjà sur la ligne de départ de la sélection des embryons, avec en vue la domination sur les pays qui refuseront cette sélection. Une guerre mondiale de l’intelligence est en cours, et les technologies NBIC qui en sont les armes prennent une ampleur considérable.

S’il y a des limites philosophiques, il n’y a pas de limites technologiques. Et la technologie est neutre. Soi-disant. En soutenant que l’âme humaine provient de nos neurones plutôt que du Seigneur, Laurent Alexandre prend un risque. Celui d’ignorer le niveau d’organisation supérieur, cher à Laborit et aux découvreurs « à l’ancienne », qui marchent à la simple imagination, et à la foi. Le scientisme a ses limites.

À la fin de sa démonstration, Laurent Alexandre abandonne le micro au public. Et se trouve démuni devant une question fort pertinente sur la mort… de la Mort : que va devenir la créativité humaine, qu’on sait organiquement liée à la peur de la mort, si cette dernière est vaincue ? Un feed-back cybernétique imprévu. L’Homme imparfait a peut-être encore de beaux jours devant lui.

 

La conférence complète de Laurent Alexandre est ici :

 

Transhumanisme, source d’une domination encore plus totalitaire ? Lire sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

157 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1306024

    Dire que quand j’étais enfant, Ghost in the shell était de la science fiction.

     

    • #1306078

      Rassure-toi ça l’est encore et pour longtemps...il ne faut pas se laisser impressionner par ces scientistes, transhumanisme et compagnie c’est complètement délirant et n’a aucun avenir. Les zélotes de cette idéologie ne prennent pas en considération les caractéristique du vivant, de l’évolution des organismes...ce n’est pas de la science mais de la superstition, de la magie s’appuyant sur la technologie. Le seul problème avec ces folies c’est que dans leurs tentatives expérimentales délirantes des abominations sont commises : grossesse extra-utérine, décapitation chirurgicale d’un être vivant afin de faire vivre sa tête sans le corps voire prélèvement de cerveau afin de tenter de faire survivre cet organe hors du corps, implantation d’électrode dans le cerveau de pauvres singes, prochaine imposition de la puce RFID sur les êtres humains qui devront se faire pucer comme des chiens (même un chien je refuse de le faire pucer !)...


    • #1306301

      @goy Pride

      Mon Dieu mais vous m’arrachez les mots de la bouche ! Je n’aurai pas mieux dit.


    • #1306497
      le 01/11/2015 par Zarathousthra
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      Rassurez-vous on n’arrivera même pas à faire une machine aussi performante qu’un être humain alors le dépasser faut pas rêver...


    • #1306759
      le 02/11/2015 par Anti Termites
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      C’est juste, le paradigme scientifique du matérialisme réductionniste sur lequel ces entreprises s’appuyent apparait de plus en plus faux. Par contre, au delà des tentatives forcément infructueuses et de leur cortège d’horreurs, il se pourrait qu’ils arrivent quand même à des résultats bizarres et inattendus, surtout s’ils changent leur fusil d’épaule et intègrent d’autres procédés. Si l’on admet le phénomène humain (ou plus généralement du vivant) comme l’existence d’une âme ou d’une conscience immatérielle incarnée, elle pourrait de gré ou de force se retrouver prisonnière sur le plan matériel dans un corps amélioré ou de substitution quasi immortel par exemple. Un rêve... ou un vrai cauchemar selon le scénario.

      PS : Ghost in The Shell, très bonne référence ;)


  • #1306027

    La question essentielle : il y a t’il encore quelque chose a sauvegarder chez les google-addict ?

    (vu que de moins en moins l’homme emmagasine du savoir, "..pourquoi faire ! y’a internet dit le google.." )

     

    • #1306178

      C’est le problème de chacun, moi quand j’ai une question je demande la réponse à Google et j’ai appris un truc.


    • #1306290

      @zom

      je ne vise pas cela moi aussi je suis bien heureux d’avoir cette outil pratique je parle de ceux dont ils ne voient pas l’intérêt d’apprendre et de retenir car ils allouent leur mémoire entière à Google

      amicalement,


  • #1306035

    La mort ne me fait pas peur. Alors la, pas du tout. Je me demande bien pourquoi eux ils ont tant peur de mourir ?

    Je me laisserais aller a quelques hypotheses, que je garderais pour moi.

     

    • #1306089

      Ne pas pouvoir mourir un jour...
      Je préfère encore aller en Enfer... c’est moins cruel.


    • #1306202

      Moi c’est le fait de ne jamais mourir qui me terrifierait . Subir la vulgarité d’un Cyril Hanounah éternellement , il n’y aurait pas pire supplice.


    • #1306360

      Ces personnes sont des cerveaux sur jambes, ils ne sont plus reliés à l’Esprit qui les a créé, mais intuitivement ils doivent ressentir que la mort risque de leur réserver des surprises qui leur seraient néfastes car leur oeuvre est un blasphème, aussi prolonger l’existence matérielle est le meilleur moyen pour échapper à ce Jugement...


    • #1306549

      Merci Ariane, excellente analyse que je partage à 100%


    • #1306684
      le 01/11/2015 par Rahan Abitbol
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      @ Ariane



      prolonger l’existence matérielle est le meilleur moyen pour échapper à ce Jugement...



      David Rockfeller (100 ans) en est, semble-t’il, à sa sixième transplantation cardiaque...
      CQFD


  • #1306040

    C’est l’équivalent de croire que posséder une photo d’autoroute va faire apparaitre un véritable autobus fonctionnel,
    et encore je suis gentil.


  • #1306043

    Quand on pense que les gens n’utilisent déjà même pas leurs cerveaux correctement et qu’on ignore clairement les capacités que l’espèce humaine pourrait avoir si on décidait de "former" tout le monde de façon optimiser sans robotique ni autre ajout artificiel et qu’on les voit se casser la tête à vouloir optimiser ça par la robotique, on comprends que les mecs n’ont "rien dans la tête" et que c’est céder à la facilité.

    Ces mecs là veulent vivre toute une éternité alors qu’une fois qu’on comprends les règles de la vie, 70 ans c’est déjà vraiment beaucoup...Lui parlait dans une conférence de la TEX de vouloir changer tous ses organes pour pouvoir vivre de façon illimité, quand je vois le profil des gens qui souhaitent ça, je suis convaincu que de mourir avant eux reste une bonne chose :D.


  • #1306051
    le 31/10/2015 par de la Fresnaye
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    "Petit traité de l’enfer sur terre à venir"... j’ai vomi !


  • #1306056
    le 31/10/2015 par The Shoavengers , le réveil de la Farce
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    On en reparle dans quelques années en rigolant.
    Tiens au fait, où ils en sont avec les drogues ? Plus de génies, de créatifs qu’il y a 40 ans ?
    Le rêve d’Icare encore et toujours, mais le sol lui, est toujours là...


  • #1306058

    J’adore la science dans son ensemble mais son gros problème c’est qu’il y a toujours des imbéciles qui ne comprennent pas que ce n’est pas parce qu’on peut faire quelque chose qu’il faut obligatoirement le faire...


  • #1306060

    On dirait Francis Cousin mais inversé !

     

    • #1306152

      Oui, à mon avis, ce type ne nous propose ni un retour à une époque où la mort n’existait pas (mythe du paradis terrestre biblique), ni la communauté de l’être - enfin tous égaux car immortels quelle joie ! - car il ne précise pas comment on gère la croissance démographique une fois que tout le monde est devenu immortel : contrôle des naissances ? guerres purificatrices ?
      À moins que tout le monde ne soit pas concerné ? Çà n’est pas précisé !


    • #1306679
      le 01/11/2015 par Un français
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      Oui RK, la gestion néo-malthusienne des populations est évidemment le corollaire du transhumanisme et de toutes les NBIC... Le progrès n’est censé valoir que s’il est partagé par tous, mais avec l’avènement de ces technologies, on se dirige à tombeau ouvert vers une castisation de la société : une élite transhumaine élevée au rang de divinité et la piétaille neuro-inhibée et concentrée (au sens de concentrationnaire) dans zones-fanges de production-résidence-prison. De bien belles perspectives !


  • #1306065

    Rien ne peut "vaincre" la mort.


  • #1306074
    le 31/10/2015 par ·٭·щargueri†e·٭·
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Ne pas se tromper de crainte !
    Les grands patrons qui font la promotion de l’humanité 2.0 savent très bien que c’est bidon, et n’y ont jamais cru une seule seconde. Leur modèle est la conquête spatiale : une gigantesque mythologie. Le business model : vendre ce roman, en saturant l’espace médiatique, pour créer un afflux de capitaux.
    Ils emploient une nuée de dingos, rêveurs, geek, utopistes, artistes... qui se font un plaisir d’y croire et de nous saturer de leurs délires.
    Par contre, dans la lignée du business model, l’accointance nécessaire avec les forces de pouvoir et du commerce capitaliste, celle là est à craindre... et c’est terrible.
    Le système, autour de la conquête spatiale a fabriqué et vendu des armes, des missiles, des engins nucléaires, et donc des guerres jusqu’à en être gavé.
    Autour du transhumanisme, ce qu’il veut vendre, c’est la chair humaine tout simplement. Industrie de la procréation, industrie de la gestation, industrie de la transformation des corps, industrie des organes, etc.
    Pendant ce temps, Google continuera à fabriquer la mythologie, un beau rêve. A la même place que la NASA précédemment.

     

    • #1306311

      Excellente analyse camarade.


    • #1306574

      C’est clair, c’est exactement ça.

      Après il est même possible que les gens qui font ça y croient. C’est la mentalité actuelle qui veut ça. Les gens ne sont plus poussés à croire à une religion et à faire des enfants pour faire perdurer leur "héritage" comme dans une société traditionnelle. Ils deviennent individualistes dans cette société, ne veulent plus d’enfants pour "profiter" de la vie, avec dans la suite logique pouvoir faire durer ce profit le plus longtemps possible, ce qui amène à ces idéologies...

      Mais c’est clair que le résultat sera celui que vous prédisez.


  • #1306081

    Ha, ha, ha, ... Aberrant !
    Et dire que ça va coûter plein de blé leur truc d’apprentis sorciers et qu’à un moment ils vont vouloir rentabiliser tout c’bazar...
    Pourvu qu’on ne nous impose rien. Gasp !
    _ : /
    Hi, hi, hi, ...


  • #1306083

    3 membres de Google étaient présents au Bilderberg 2015.
    Ce projet est profondément maçonnique... et la démocratie selon Google, j’ai peu confiance...

    Selon mon point de vue, la mémoire n’est pas stockée dans le cerveau, celui-ci ne jouerait qu’un rôle de lien. Il serait donc impossible de le "backuper".


  • #1306084
    le 01/11/2015 par Michael B.
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    "Dieu jugera", c’est comme ça qu’on dit, non ?

     

    • #1306422
      le 01/11/2015 par Gejidy-Cynidu
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      Non, ce n’est pas comme ça qu’on dit, puisque c’est l’archange Mickaël qui juge... Mais tout le monde se plante et confond avec l’initiateur des abominations... C’est pourtant écrit, que c’est l’AM qui est psychotasse et psychopompe...


  • #1306085
    le 01/11/2015 par John Queneldy
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    C’est à se demander si ces gens ont réellement un cerveau, et même une âme... L’âme (la conscience ou le vivant) étant d’essence spirituelle donc non-physique, elle n’a rien à voir avec le cerveau qui n’est que de la matière, par conséquent il est impossible de la sauvegarder même dans un super ordinateur quantique de la taille du Soleil, ce sera toujours une vaine tentative d’imiter le vivant.

     

    • #1306305

      Commentaire fort pertinent. Il est néanmoins certains que notre conscience et notre corps sont liés, et nous ignorons tout de comment la partie non-matérielle interagit avec la partie matérielle. Il me semble que ceci ne pourra jamais être connu, puisque par définition, tout ce qui est de l’ordre spirituel ne peut pas être mesuré, testé, expérimenté.


  • #1306090

    Ce sont des Anglo-Saxons. Avec les vieilles croyances dualistes et rationalistes - gréco-iraniennes - rapportées au corps. " Élèves " très tardifs, médiocres et inintelligents ces Anglo-Saxons.

    Le " je " réside dans le cerveau ? Mais le " je " est la forme synthétique, la résultante finale de tous nos affects, de nos acquis, de notre vie du corps. - Il n’y aura rien ! Aucune initiative active à l’écran de l’âme numérisée.



  • #1306091
    le 01/11/2015 par Emmanuelle
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Apprentis sorciers ou grands maîtres ?
    Qu’ils mettent leurs spéculations en pratique à grande échelle !
    Peut-être que Babel, Sodome et Gomorrhe ne leur rappellent rien, mais la Création est implacable !


  • #1306102

    C’est la preuve que l’on a affaire à des abrutis cinglés. Ils ne tiennent même pas compte de la conscience, dont ils ne savent rien par ailleurs... C’est délirant de bêtise.

     

    • #1306132

      Ils sont nihilo/matérialistes, ils ne croient pas en une conscience surnaturelle (ce qui impliquerait un dieu et la reconnaissance de l’erreur qui les anime depuis toujours), ils pensent que la conscience est une émanation de la matière, en manipulant la matière ils croient pouvoir survivre à leur mort, au mieux ils seront une sorte de tamagotchi un peu plus perfectionné donnant l’illusion d’être en vie, mais ça ne sera plus eux, juste un programme d’imitation.

      Aujourd’hui la science est devenue une religion, ce qui fait peur c’est que l’idéologie du transhumanisme deviennent un jour une nouvelle religion (qui viendrait compléter/remplacer la science), Julian Huxley avait prédit son avènement (ou plutôt l’avait souhaité)

      Ps : Julian Huxley (frère d’Aldus - meilleur des mondes) est l’inventeur du mot transhumanisme.


  • #1306103
    le 01/11/2015 par siddhartha
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Google et compagnie ont certes le contrôle, et même pourquoi pas dans un futur proche, un contrôle total sur la matière.

    Problème : l’âme et la consience ne sont pas matérielles ...


  • #1306106

    "un mélange de 1984 d’Orwell et du Meilleur des mondes, d’Huxley"

    il faut citer aussi le roman "Deux Ex" de Conrad Spinard (auteur vivant en France) qui racontait justement cette même histoire de personne dont la conscience numérisée leur permet de rester présent (pour un dialogue) sur Internet. L’Église doit alors déterminer si ces entités numériques sont des golems sataniques ou bien s’ils ont une âme...

     

    • #1306434

      "L’Église doit alors déterminer si ces entités numériques sont des golems sataniques ou bien s’ils ont une âme..."

      Même si je pense connaître la position de l’Église de toujours, je déplore le fait que l’Église de Bergoglio reste définitivement muette sur ces sujets. C’est un vrai drame, car comme il est dit dans cette conférence, beaucoup de croyants se laisseront séduire par ces idées.


  • #1306114
    le 01/11/2015 par Rémi Lobry
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    /On commence par sept milliards d"immortels qui font tout plein de bébés avec pour toute ressouces une seule planète :

    "L’immortalité c’est long... surtout vers la fin" Woody Alen

    c’est moi qui ai traduit Le Canal Ophite de John Varley (1978) dans le quel l’héroine sauvegarde son cerveau et existe en plusieur exemplaires. Mais c’était de la SF !!!!


  • #1306116

    Il est vrai que la science est un train qui ne s’arrêtera pas mais comme la mer reprends toujours ses droits sur les constructions humaines, la science ne résoudra jamais l’immortalité puisque de l’humain au transhumanisme, le tout finira en robotique transhumaniste qui finalement n’aura plus rien d’humain, ni au sens religieux, ni au sens athée.

    La science étant l’émanation de l’Humanité au sens "divin", cette intelligence poussée à son paroxysme ne peut que se rapprocher du pouvoir de "dieu", qui finalement annihilerait cette idée d’immortalité puisque ce pouvoir ne peut pas, par essence, être dans les mains de la créature.

    Notre créateur ou nos créateurs, savent quand tout ceci s’arrêtera car c’est programmé intrinsèquement si j’ose dire dans l’adn en mouvement de cette Humanité qui a eu un début et aura forcément une fin dans un futur hyper éloigné avec l’explosion de la terre. Si l’homme ne peut pas comprendre scientifiquement le fait qu’il est sur cette terre, il ne peut donc pas arrêter sa disparition car il connaît déjà sur ce point la cause : sa mort.

    Le trans-humanisme ne sera qu’une parade de l’homme pour cacher la fin de son humanité réelle. La vanité de cette homme trans-humain ne pourra jamais éteindre/atteindre la sagesse de l’être profondément humain qu’est l’homme, le vrai, l’homme mortel (pléonasme).

    Ainsi soit-ill ;) !

     

    • #1306188

      De cette idéologie des droits de l’homme, de cette liberté frénétique aboutissant au transhumanisme me donne l’impression d’un homme qui ne s’aime pas au point de se mutiler, ça sonne le glas.


  • #1306120

    essayer d’uploader ou transférer les donnée d’un cerveau, revient a essayer de créer une galaxie a partir des élément de base de la matière, autrement dit impossible.
    déjà que l’idée est vraiment barrée, la pratique est tout simplement inatteignable.
    la science en est a voir des taches colorées s’activer, pour affirmer que telle action correspond a telle zone.
    la complexité du cerveau est gigantesque.
    je sens une arrogance extrême chez ce type.


  • #1306122

    Il est vrai que la science est un train qui ne s’arrêtera pas mais comme la mer reprends toujours ses droits sur les constructions humaines, la science ne résoudra jamais l’immortalité puisque de l’humain au transhumanisme, le tout finira en robotique transhumaniste qui finalement n’aura plus rien d’humain, ni au sens religieux, ni au sens athée.

    La science étant l’émanation de l’Humanité au sens "divin", cette intelligence poussée à son paroxysme ne peut que se rapprocher du pouvoir de "dieu", qui finalement annihilerait cette idée d’immortalité puisque ce pouvoir ne peut pas, par essence, être dans les mains de la créature.

    Notre créateur ou nos créateurs, savent quand tout ceci s’arrêtera car c’est programmé intrinsèquement si j’ose dire dans l’adn en mouvement de cette Humanité qui a eu un début et aura forcément une fin dans un futur hyper éloigné avec l’explosion de la terre. Si l’homme ne peut pas comprendre scientifiquement le fait qu’il est sur cette terre, il ne peut donc pas arrêter sa disparition car il connaît déjà sur ce point la cause : sa mort.

    Le transhumanisme ne sera qu’une parade de l’homme pour cacher la fin de son humanité réelle. La vanité de cette homme transhumain ne pourra jamais éteindre/atteindre la sagesse de l’être profondément humain qu’est l’homme, le vrai, l’homme mortel (pléonasme).

    Ainsi soit-ill ;) !


  • #1306124

    il faut boycotter google qui nous espionne et utiliser ducky duck

     

  • #1306130
    le 01/11/2015 par tosmalltocare
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    oh my goog !
    Un jour, conchita trébucha et débrancha la prise par mégarde.
    Pépé google disparu !


  • #1306134

    Pas besoin de s’affoler, le hack fera toujours le contre-poids jusqu’à la fin des temps.


  • #1306138

    Comment ils imitent les Amerlocs avec leur conférences à la noix, des monologues tirés en longueur.. Et dire qu’il y en a qui paient pour les écouter.... et à mon avis c’est pas donné.

    Moi, j’appelle cela des "charlatants". Soutirer un max de fric, pour de la poudre aux yeux...

    J’aime bien le film "Time Out".... Pour ceux qui connaissent, et/ou qui l’ont vu récemment.


  • #1306144
    le 01/11/2015 par jakugrossbitch
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Il parle d’une humanité immortelle d’ici 50 ans, mais c’est faux. Ça sera une élite de l’humanité qui sera immortelle : les riches, comme Jacques Attali qui avait répondu à la question d’Ardisson "qu’elle est votre souhait le plus chère ?", le bougre avait répondu sans surprise "être immortel".

    Un délire de riche, car les riches (en tout cas les non croyants) n’ont comme seul soucis que la mort donnée par les lois naturelles (BHL ne mourra pas sur un champ de bataille). Un mec lambda veut juste profiter de sa vie et assurer sa descendance.

    Bref, si un jour on devient tous immortel comme le préconise ce monsieur, il faudra qu’on devienne tous stériles (pas compliqué, on trouvera un plaisir orgasmique virtuel qui se substituera au sexe, comme c’est déjà un peu le cas avec le porno, comme dit Soral, on a jamais eu autant de cul autour de nous et on a jamais fait aussi peu d’enfants) et je plains le mec qui aura pris perpète en prison. xD

     

    • #1306241
      le 01/11/2015 par toto la ciboulette
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      Le besoin d’immortalité doit être corrélée aux nombre de saloperies faites dans la vie pour accéder à la grande richesse et aussi surement aux égos boursouflés qui ne veulent pas de l’égalité des cimetières.

      On peut penser qu’il n’y a rien après la vie et dans ce cas la, pour certains c’est open bar, on peut tout faire et même l’ignoble.

      Seulement voila, même en étant athée, le fait que la vie existe et qu’il ne devrait y avoir que le néant échappe à l’homme, comment cette créature misérable peut elle appréhender correctement l’univers qui l’entoure.

      Le sentiment du divin n’est pas incompatible avec la science, mais la morale doit l’être elle.


  • #1306153
    le 01/11/2015 par Gros Robert
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Dans Dune, on appelle ça les Cymeks. Eux qui se croyaient les maître se font finalement soumettre par une IA (Omnius) qui en font leurs esclaves qui oppriment l’humanité.
    Leur cruauté est telle que cela provoque le Jihad Butlerien, du nom de Séréna Butler, une femme qui était enceinte et qui a vu son enfant retiré de ses propres entrailles et être mis à mort alors qu’il était encore un fœtus par une machine : curieuse de voir ce que ça faisait. La douleur de cette femme était telle, qu’elle commandera une gigantesque rébellions de plusieurs milliards d’être humains qui partiront en guerre contre les machines et contre leurs serviteurs milliardaires devenus esclaves, au nom de ce concept oublié qu’était le religion.

    Lisez cette série de livre de SF, elle est très intéressante.

     

    • #1308098

      Je ne me rapelle pas du tout de ce bazar et pourtant j’ai lu "Dune" quelques fois.
      Vous parlez de quoi ? Dune de Frank Herbert ?

      Une sous-série bouzeuse j’imagine, surement pas l’oeuvre originale.


  • #1306154
    le 01/11/2015 par jean-pierre
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Je propose de vaincre l’espace et le temps dans la foulée : à ce niveau d’arrogance, pourquoi se priver !

     

  • #1306175

    Y aurait pas moyen d’être moins dramatique si tôt le matin ? Moitié éveillé, je crois que j’ai pu cru comprendre que tout allait pour le mieux dans le meilleurs des mondes, que nous allions tous vivre plus longtemps, qu’il n’y aurait plus la guerre et qu’il n’y aurait plus de chômage. C’est bien ça ? Temps d’aller me recoucher....


  • #1306193

    Pour travailler dans les nouvelles technologies (startups & co), je suis affolé de voir le nombre de mecs qui gobent ça sans se poser de questions. Le "progrès" est le mot qui suffit pour les convaincre.
    Bon en fait, la majorité des gars sont aussi là pour le pognon donc ils s’en carrent de l’idéologie, font comme si ils étaient "passionnés d’innovation" (sic), alors que leur but ultime est jouir une fois le succès financier arrivé.
    Bref, inutile de vous dire la réaction si vous essayez leur parler de religion chrétienne par exemple. Là ça devient carrément nauséabond. Dire qu’avant je voulais bosser chez Google une fois mon diplôme d’ingénieur obtenu... J’avoue que l’idée me dégoûte maintenant. Entre le politiquement correct interne et l’aspect "satanique" de leur vision. Si je croyais aux signes, j’interprêterais leur motto "Don’t be evil" comme une ruse venant d’une certaine entité...


  • #1306204

    ’’Dans l’absolu’’ : pourquoi pas ?...

    Le problème est que l’homme neuronal est un mélange d’inné et d’acquis, de pensées philosophiques, de croyances et de foi ...et que ce ’’mixing’’ pose un énorme problème !
    A moins de déconnecter l’intégralité de ses synapses et de remplacer les anciennes liaisons par ’’les nouvelles’’ et d’être relier à la centrale ’’ mind control’’ je ne vois pas l’intérêt...à moins que ce soit pour ’’homogénéiser’’ l’ensemble des êtres (humains ?), ce qui, dans ce cas revient à les faire mourir...malgré tout !

    Conclusion :1.0 ou 2.0...0


  • #1306206

    Laurent Alexandre était intervenu dans l’émission de Taïdi sur les alogorithmes.....
    Quand on sait qu’en 2016, les tablettes numériques vont entrer dans les écoles...on est en droit de se poser des questions ?
    Silicone Walley, sur ce sujet, a déjà un comité éthique ce qui laisse présager un monde inquiétant........
    Protection contre une future dictature ? Mais nous avons déjà des dictatures dans ce "meilleur des mondes".....
    Mais ils ne pourront pas toucher à l’âme .... c’est à chacun de nous, à nous battre pour préserver cette espace de liberté......
    En conclusion, si j’ai bien compris, il nous sert une belle vérité,’ : "l’homéopathie est un placebo et ne sert à rien"..... (évidemment pas pour un cancer...) en est-il bien sûr où lui a-t-on soufflé à l’oreille ....


  • #1306213
    le 01/11/2015 par Georges 4bitbol
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    "Bricoler le vivant", tout est dit.
    Qu’est ce qui arrêtera ce train fou ?
    Dieu pour les croyants..
    L’implosion du système ( par les hommes) pour Marx (réf : Francis Cousin)...
    Le retour des Annunakis pour d’autres..
    Jésus a dit : "Lorsque je reviendrai sur terre, y aura t-il encore un seul croyant.."


  • #1306215

    De tels projets existent bel et bien, mais destinés aux élites ceux-ci se servant des couillons dans la populasse comme cobayes de 2 façons : d’abord leur soumettre les idées pour vérifier l’acceptation (à la future soumission), puis physique lorsque des tests seront mis en route.
    Les gogols (pas googles) sont impressionnés, enthousiastes, mais n’ont pas compris que rien ne leur est proposé, sinon imposé, et qu’ils ne feront jamais partie du programme. Il y a un monde entre les élites et la masse, l’un exploitant l’autre pour son bénéfice unilatéral. Par contre, pour la masse, il restera les vaccins, les médocs bidons, les guerres, le chômage, l’espoir (relayé notamment pas la TV et les réseaux sociaux concus pour cette même masse d’abrutis qui s’y complaît) etc, de quoi les occuper pendant que l’élite prépare chaque jour son futur

     

    • #1306268

      Je me joints à votre analyse, tout ce cirque de google ne sera là que pour les oligarques, les seuls à pouvoir se payer l’immortalité. Se soigner est déjà une vrai problème pour beaucoup de personnes dans beaucoup de pays, quel sera le prix d’une longévité, voire la mortalité, hors de prix pour le commun des mortels !
      Je ne crois pas un instant que les ingénieurs de google ont une vision messianique comme le prétend le conférencier, ils sont dans une course contre leur propre mort dans l’espoir de régner encore plus sur l’économie planétaire.


  • #1306224
    le 01/11/2015 par Rahan Abitbol
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Quelle bande de dégénérés !
    Le siège de la Vie n’a jamais été située dans le Cerveau, mais dans le Cœur de l’Homme...


  • #1306231
    le 01/11/2015 par stephane laruaz
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Au sujet de l’immortalité, un livre, Le Grand Secret de René Barjavel.
    Toujours au sujet de l’immortalité, un film, Immortel Ad Vita d’Enki Bilal.
    Au sujet de la population de la (f)rance "moderne" et les neurosciences ? Rires. Des poules... Des poules qui auraient trouvé un couteau : Incapable de saisir : Pas comestible donc pas intéressant. Non présent comme sponsor au prochain match de foot donc pas ludique : Pas écrit en français donc inintelligible. Oui. Je pèse bien mes mots : Des poules. Des poules qui auraient trouvé un couteau.


  • #1306235
    le 01/11/2015 par toto la ciboulette
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Même sans être croyant, la mort est la vie, sans le cycle de dispersion des cellules, molécules, atomes pas d’essai de la nature et pas d’évolution. Les méduses qui sont aussi nos ancêtres (pour les scientifiques) et pour les africains aussi (coucou Dieudo), ses organismes n’auraient jamais pu évoluer et finir par donner toute la ménagerie qui arpente la terre depuis 2 milliards d’années, hominidés compris.

    De toutes façons cette humanité 2.0 sera pour les mêmes élus bardés d’argent, le reste de l’humanité servira de pièces de rechange, comme c’est déjà le cas.

    Des européennes qui faisaient des fausses couches ont été séduites par des concepteur d’utérus artificiels et ont perdus leur bébé ainsi à Chicago.

    Conclusion : Science sans conscience n’est que ruine de l’âme.


  • #1306239
    le 01/11/2015 par tchao pantin
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    devons nous lui souhaiter de faire "l’experience" de passer son existence "eternelle" dans un disque dur ?
    qui sera là pour maintenir les circuits éléctriques en l’état pendant l’eternité ?
    on sent bien là dessous une haine du vivant , une fuite de la matiére pour accélérer la construction de ce que des fois l’on nomme "8 éme sphére" dans le jargon occulte.
    ces dérives sont conformes à cette philosophie de la fuite et de la demesure.

    car quelque soit la faisabilitée du truc , les materiaux devront traverser l’eternité...

     

    • #1306270

      2001 odyssée de l’espace
      de Stanley Kubric ( sponsotisé par les Rodchild )
      le monolyte .......
      Et moi Je pense comme eux .....
      il n’y a pas de Dieu juste l’énergie
      de big bang en big bang
      à terme tout disparaît .... Sauf .... Et réapparaît


    • #1306286

      "devons nous lui souhaiter de faire "l’experience" de passer son existence "eternelle" dans un disque dur ? "

      Rien que d’y penser ça m’a fait froid dans le dos... Mais bon c’est pas pour rien qu’ils ont la robotique chez Google... On est presque à l’ère des cyborg quoi... Quel futur triste monde si on en arrive là... Bienvenue dans " Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques "


    • #1306363
      le 01/11/2015 par tchao pantin
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      ah bon , alors comme cela richy tu n’es qu’energie ?
      tu n’est pas conscience , pensée ect... ?
      étrange.
      pour ce qui est de 2001 que représente hal de ton point de vue ?


    • #1307214

      @ tchao pantin
      notre pensée disparaitra avec nous , seuls les croyants , ceux qui on la fois ( endoctrinés , voir Francis Cousin ) pensent qu’ils ont une éternité devant eux
      sans parler des 40 vierges etc .... même style de "pensées "
      notre pensée comme celle des animaux est issue de l’énergie de notre corps Darwing ou créationisme
      Tchao Pantin serais tu créationiste ?...
      pas de demis mesure
      pour HAL , il n’est que la créature du monolyte qui lui est " éternité "
      revois 2001 , lit 2011 et 3001

      2001 odyssée de l’espace
de Stanley Kubric ( sponsotisé par les Rodchild ) 
le monolyte ....... 
Et moi Je pense comme eux .....
il n’y a pas de Dieu
      juste l’énergie 
de big bang en big bang 
à terme tout disparaît .... Sauf le monolyte ( ce que veulent créer ces fous de dieu ) .... Et réapparaît


  • #1306240

    Tout ceci, c’est de l’illusion, si ce n’est de l’arnaque pure et simple !.

    Une machine dotée d’un système électronique ne meurt pas comme meurt un être humain fait de chair et de sang. Lorsque qu’un organe naturel fera défaut, il sera remplacé par de l’électronique.

    La génétique, les manipulations de l’adn humain (bonjour les zombies), bien des moyens scientifiques seront développés pour prolonger, coûte que coûte, la vie humaine (?) mais qu’on ne s’y trompe pas, ça ne vaudra rien sur le plan qualitatif.

    L’Occident refuse son déclin. Ceux qui le dirige veulent à tout prix maintenir leur domination sur tous. Pour cela il doit continuer à être le plus riche pour tout contrôler et à vaincre la mort pour durer. Il fera tout et n’importe quoi pour réaliser cet objectif ou s’en donner l’illusion.

    Et s’ils imposaient à tout le monde leurs gadgets trompe-la-mort, comment ferait-on pour y échapper ?.

    Pour comprendre comment on en est arrivé là, lire "Le règne de la quantité et les signes des temps" de René Guénon.


  • #1306243

    Je me souviens d’une question d’Antoine Decaunes à Eddy Mitchell dans les années 90 : "Vous dites ne pas jouer de guitare sur scène car vous avez trouvé un meilleur guitariste. Vous n’avez toujours pas trouvé de chanteur ?"

    Transposé ici, à quoi bon vivre si un robot le fait mieux que nous ?


  • #1306246

    Pour les faibles d’esprit et, les "cerveaux malades" oui ! Mais pour ceux qui ont la foi, rien ne pourra les affecter, ah ! quant la mort frappera à leur porte j’aimerais bien voir leur gueules

     

    • #1306291

      Car seul notre Créateur a la puissance de nous donner un coeur avec l’Esprit Saint ; et ça il pourront toujours s’accrocher : ils ne pourront jamais le reproduire !


  • #1306251

    bande de crapules suivis par des zombies.
    ils arrivent méme pas à partager les richesses et veulent faire (de surcroit) gober aux gens qu’ils pensent à leur immortalitée ..


  • #1306252

    Difficile de trouver des mots face à de telles horreurs, face à un projet aussi abject : "transférer son âme dans des circuits intégrés", "humanité 2.0"...etc...
    "Google travaillerait sur le projet, avec des experts débauchés ici et là"
    Oui, c’est bien le mot ! Les débauchés sont de sortie. De vrais satanistes ; refusant la loi naturelle de ce qui vit et meurt, ils ont décidé de changer la nature de l’homme, de manipuler l’esprit sans avoir la moindre idée de comment il fonctionne et ignorant tout du mystère qui nous relie à l’au-delà.
    Pour ceux qui ont des nausées et n’arrivent pas à vomir, cet article est un "remède" garanti !


  • #1306256

    De toute façon comme l’évolution n’existe pas, et que l’homme a une âme...

    Mais imaginons (en dehors de toutes raisons), si j’ai bien compris, suffira d’’enlever la prise, ou qu’il y ai un problème de courant qui fait qu’il n’y en ai plus, et hop, c’est fini, donc même là, la mort de la mort ???

    Des clous !!! : )


  • #1306259
    le 01/11/2015 par Yéti_déporté_au_Benêtland
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Plus réaliste ....Un biologiste russe teste sur lui une bactérie comme dopage du système immunitaire pour vivre jusqu’à 130 ans ... (ça peut bouffer le plastique aussi ....)

    10 millions de $ l’immortalité .... Utilité de l’importation des 9 sœurs à Coulibaly ? Bétonnage des ghettos par Bouygyes seulement ? Non ... Détruire les peuples pour la gouvernance TAFTA=US+USbis de l’argent des Seigneurs Capitalistes immortels ...

    Bill Gates investit dans la réécriture de l’ADN

    "Le multiethniquage profond par le Grand Remplacement aura fait de la terre du Grand Blanc, la chiure de l’Histoire" Seigneur Capitaliste Immortel


  • #1306263

    la recherche de l’immortalité est une très vieille problématique humaine, le problème de la mort étant le fondement de l’identité humaine en tant que conscience : nous savons que nous allons mourrir, c’est dans l’ordre des choses.
    à partir de cette constatation la première réponse à ce problème a été de sauvegarder ce que la mort tend à faire disparaître : la connaissance qui est l’ensemble des expériences qui permettent à l’homme de survivre et donc transmettre par delà la mort cette connaissance, c’est ce qu’on appelle la tradition : la transmission de la mémoire. (Pharaon était immortel tant que des vivants pronoçaient son nom)
    cette "immortalité" évolutive de la mémoire puisqu’elle s’accumule avec le temps a donné à l’homme un pouvoir certain sur les autres espèces grâce au développement des techniques et des savoirs faire. l’homme est devenu un super prédateur .
    c’est d’ailleurs au moment où l’homme pris conscience de ce pouvoir qu’il prenait sur la nature que les problèmes sérieux ont commencé : c’est l’histoire de la chute d’Adam et du fruit défendu de la bible.
    comme ce pouvoir peut détruire potentiellement l’harmonie de la création, toute action humaine doit être soumise à un choix : le bien le mal, la morale, le dharma le tao, (toutes les religions ont leur recette).
    le second gros problème arrive dés que l’homme se met dans la tête que sa connaissance lui permet de transformer la nature selon sa volonté et que rien ne l’en empêche (là les religions commencent à varier beaucoup plus mais les trois religions du livres sont unanimes : Dieu a donné la nature à l’homme pour qu’il en fasse un jardin (pas une décharge non plus).
    le ver étant dans le fruit, l’orgueil humain prétendra assez rapidement qu’il peut faire le travail de Dieu (ou de la nature) et il en devient le maître d’oeuvre.
    donc cette histoire de recherche d’immortalité n’a rien de nouveau, elle commence historiquement avec le tao qui donnera la médecine, l’alchimie qui donnera la chimie et l’industrie et la Kabale qui donnera la cybernétique et l’eugénisme.
    pour la petite histoire c’est par le biais de la kabale que les mathématiques ont abandonné le concept (qualitatif) du nombre pour le concept (quantitatif du chiffre) ce qui est le fondement de la science moderne profane (car spécialisée) fondée sur l’accumulation quantitative du progrès alors que la science traditionnelle sacrée (car totale) était fondée sur la recherche de la compréhension d’une harmonie sacrée : originelle.


  • #1306264

    (suite)
    et ceci dans le but de la parfaire qualitativement. ce qui est somme toutes la définition de l’art.
    mais puisque je vous dis que tout est dans la tradition. (le passé le présent et le futur)


  • #1306266
    le 01/11/2015 par Bé Hache Elle
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Avec l’augmentation croissante de la population mondiale on va nous faire croire que l’immortalité, pour peu qu’elle soit réalisable, est destinée au commun des mortels. L’immortalité sera certainement réservée aux élites mondialistes, pour rester indéfiniment sur Terre et défier le châtiment divin.

    Dis : "La mort que vous fuyez va certes vous rencontrer. Ensuite vous serez ramenés à Celui qui connaît parfaitement le monde invisible et le monde visible et qui vous informera alors de ce que vous faisiez.”
    (Sourate al-Jumua : 8)

    Où que vous soyez, la mort vous atteindra, fussiez-vous dans des tours imprenables…
    (Sourate an-Nisa : 78)

    Dieu l’a (le Diable) maudit et celui-ci a dit : “Certainement, je saisirai parmi Tes serviteurs, une partie déterminée.
    Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux ; je leur commanderai, et ils altéreront la création de Dieu. Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu de Dieu, sera, certes, voué à une perte évidente.
    Il leur fait des promesses et leur donne de faux espoirs. Et le Diable ne leur fait que des promesses trompeuses.
    Voilà ceux dont le refuge est l’Enfer. Et ils ne trouveront aucun moyen d’y échapper !

    Sourate 4 (Les femmes), versets 118 à 121


  • #1306272

    Merci pour cet article intéressant.

    Je pense cela dit que ca va leur "péter à la gueule" ce genre de projets.

    Il y a déjà des très grands signes avant coureurs que la technologie actuelle (qui lobotomise plus qu’elle n’apporte une avancée, ce n’est pas pour rien que les dirigeants des plus grandes sociétés de la silicon valley envoient leurs enfants dans des écoles ou il n’y a même pas de tablettes ni écrans), cette technologie donc, commence à nous détraquer sur de nombreux niveaux (développement des cancers avec les ondes électromagnétiques, électro hyper sensibilité qui se développe à vitesse grand V, et autres maladies dégénératives dont des pistes de recherche nous mènent la encore à nos modes de vies post industriels (ondes electromagnétiques qui dérèglent le fonctionnement électrique de nos cellules nerveuses, usage massif de médicaments aux effets secondaires multiples, pesticides et perturbateurs chimiques).
    On assistera bientôt à deux courants qui vont diviser la population, un premier qui sera constitué de personnes aveuglées par ces bêtises (scientisme, monde en plastique), et un autre constitué de personnes qui reviendront à des valeurs plus traditionnelles, à une recherche d’authenticité, à un retour à un peu de spiritualité et de simplicité...


  • #1306278
    le 01/11/2015 par letroudanslatête
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Black Mirror Saison 2 épisode 1 .... A la minute même ou j’ai compris de quoi allait parler l’épisode j’ai été pris d’un petit rire hystérique combiné d’un haut-le-coeur... La petite phrase que nous avons tous dit un jour sans vraiment y croire "le monde devient fou" commence à prendre son sens. Mais je me demande encore si c’est une histoire de caprice ou d’argent... Le font-ils vraiment pour devenir "immortel" ? Ou le font-ils pour vendre le concept ? Tout ce qui est imaginable finira par exister de toute façon... que ce soit bien ou mal, l’homme est comme ça, il matérialise ses envies... On aura même droit au voyable dans le passé et dans le futur quand on sera tous avec nos cerveau sur des disque dur ce sera pas compliquer de nous faire croire qu’on voyage dans le temps ... enfin bref !


  • #1306289

    et sauvegarder sa bite c’est possible ? parce que l’eternité sans baiser moi j’en veux pas !

     

    • #1306375
      le 01/11/2015 par psycho2000
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      Avec la réalité virtuelle qui arrive , et moyennant quelques accessoires,
      votre cerveau n’y verra que du feu !!!

      Le cerveau est relativement facile à duper, et c’est inquiétant .


  • #1306300

    De toutes manières on est des français d’après la France.

    Je te fais une réflexion rigolote, sur le souhait de garder ma bite après la mort, dans la pure tradition paillarde, censuré.

    "C’est la vie", like we say it in french, jusque dans la pensée fusse-t-elle taquine nous sommes écartés.


  • #1306307
    le 01/11/2015 par bruce marine
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Moi j’en déduis qu’ils connaissent et font des découvertes à propos du cerveau très avancées ! C’était le dernier endroit du corps à comprendre ! Ils parlent de vaincre la mort, donc niveau neurologie ils avancent à grand pas, mais ils veulent faire quoi, et peuvent faire quoi ? Bref, sinon niveau âme, faut pas jouer à cela, c’est IMPOSSIBLE, de vaincre dieu qui nous à créer.

     

    • #1306652
      le 01/11/2015 par Rahan Abitbol
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      @ bruce marine



      c’est IMPOSSIBLE, de vaincre dieu qui nous à créer.




      Traditionnellement, c’est le propre du Diable de dire : "pourquoi Dieu et pourquoi pas Moi ?"


  • #1306314

    Le Temps engloutit tout : les mammifères, les sociétés, les délires aussi, ainsi que les machines. Temps et Espace étant les catégories irréfragables de la sensibilité (car même une machine est obligée de tenir compte des paramètres variables et aléatoires de son environnement), pourrait-on imaginer une entité matérielle qui plierait les conditions de possibilité d’existence a-priori en les modifiant ? C’est tout bonnement impossible. Ce genre de gars sont des rêveurs délirants. Quand bien même un "cerveau mondial réifié" existerait, il serait soumis à des conditions géoclimatiques, spatiales, énergétiques etc qu’il ne pourrait pas maîtriser. L’aléatoire et le stochastique étant la règle au sein de l’Univers lequel, dans le nôtre, comprend 4 forces fondamentales impossibles à modifier intrinsèquement, j’imagine mal comment un projet pareil pourrait non pas exister, mais durant combien de temps avant qu’il y ait la couille dans le potage qui foute tout en l’air. Enfin...


  • #1306318
    le 01/11/2015 par la pince mon seigneur
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Diplomé de l’ENA, diplomé de médecine et pour cause il est chirurgien, ce type a totalement raison, il rejoint les conclusion de Cerise sur le transhumanisme mais il y a encore plus loin en théorie : les personnes décédés ne le sont pas vraiment et leur conscience survivrait a un etat quantique ou infiniment petit de la la matiere qui fait qu un jour on pourra les localiser qd les instruments d observation seront plus raffinés et on pourra meme les reintegrer ds des corps et ns aurions notre resurrection !

     

    • #1306490

      "la conscience survivrait à un état quantique ou infiniment petit de la matière ..."

      Ce ne sont que des résidus psychiques, probablement ce que les anciens appelaient âmes errantes.

      "et on pourra même les réintégrer dans des corps ...".

      Lucien Cerise en est persuadé c’est pourquoi il croit aux zombies.

      Ne seront pas impressionnés ceux qui ont des connaissances religieuses.

      Décidément, on ne voit rien d’autre pour notre salut qu’un retour à la Tradition authentique.

      Guénon dit que toutes les possibilités non utilisées auparavant devront nécessairement se manifester à la fin du présent cycle Humain.

      Faut s’attendre à voir des trucs énormes se produire et se dire que c’est une nécessité tout en gardant ses distances et rester zen.


  • #1306319

    La peur de la mort est l’outil ultime pour contraindre les gens à supporter leurs esclavages.
    Dans les différentes religions ou croyances la mort ne représente pas une fin "tragique" mais simplement le passage d’un état à un autre. Elle est même glorifiée dans certains cas, notamment au combat, dans les cultures nordiques, amérindiennes...
    En ce qui concerne la position vis-à-vis de la peine capitale :
    - soit on considère que la mort est l’ultime tragédie de la vie et donc la peine capitale est garante d’un frein dans nos pulsions néfastes,
    - soit on considère que la mort n’est pas si dramatique que cela et donc que la peine de mort n’est pas forcément dissuasive.
    En comparant ces différents phénomènes dans le temps, on s’aperçoit :
    - qu’avant ces dernières décennies la mort était régie, d’une manière consciente ou inconsciente (selon que l’on était croyants ou pas), par la religion et n’avait donc aucun caractère dramatique ; pourtant la peine de mort était largement appliquée,
    - que depuis, les croyances n’ont presque plus aucune emprise sur la mort, qu’elle est devenue "l’ultime atrocité" et que pourtant la peine de mort a été abolie.
    On pourrait donc en conclure que même "l’ultime atrocité" n’a de pouvoir sur la volonté de quelqu’un à faire le mal, mais alors qui ou quoi peut avoir cet effet dissuasif ?
    Ce désir absolu de vivre (quoi qu’il en coûte... aux autres) est à mettre en parallèle avec cet égocentrisme psychanalytique ("je suis la personne la plus importante que je connaisse", formule régulièrement usitée chez les psys), l’un se nourrissant de l’autre...
    Je ne suis pas croyant (donc aucun espoir de résurrection sous une forme ou une autre), mais ma mort sera synonyme de la vie pour quelqu’un d’autre, ce qui suffit à mon contentement....


  • #1306334

    Tout d’abord merci pour cette conférence, à voir absolument, très interessante même si effrayante, oui les excellents Orwel et Huxley ont été hélas visionnaires, à mon avis on est plus dans un paradigme à la Huxley, ("Le meilleur des mondes"), qui avait compris que le mieux était que les esclaves ou citoyens consentent à leur état de domination et d’emprise totale, de façon qu’ils ne se révoltent pas,on sait que toutes les dictatures ont eu comme projet de créer "l’homme nouveau", ce qui prouve la dimension totalitaire de Google, mais je pense que ce pouvoir est sans commune mesure avec celui qu’avaient un Hitler ou un Staline ou Mao, car il y a la dimension planétaire, la manipulation du vivant, des technologies jusque là inégalées et à leur commencement,, le risque est de ne pouvoir les arrêter cette fois-ci et de se trouver dans un modèle inédit, un totalitarisme parfait comme le suggérait Orwel dans 1984, car le système serait alors irrenversable ! A méditer, et à faire partager.


  • #1306344

    Pourquoi le transhumanisme ? Il faut rechercher derrière la façade.... La raison en est occulte, un chercheur Joel Labruyère l’avait bien compris....... Son site le c.r.o.m d’ailleurs a été "flingué".... Ce n’est pas un hasard !


  • #1306351

    L’humain s’augmente lorsqu’il pratique les vertus et respecte les Lois divines.
    Il n’a nullement besoin d’un cerveau higt tech ! Quelle monstruosité !


  • #1306352
    le 01/11/2015 par Masai-Mara
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Donc, quand t’es con, malsain, satanique, inhumain, finalement, tu peux sauvegarder ta connerie ?

    Pratique, d’un certain point de vue.

    Le fait de devenir transhumain, c’est nier la nature et sa cohérence. Par sa nature contre nature, c’est voué à l’échec, à la base. Se mettre à la place de Dieu ou de la nature, ils vont tomber de très haut.

    Si l’Homme doit évoluer, il faut laisser faire la nature. Elle seule sait optimiser et ordonner les choses à la perfection. Certes, elle prend plus ou moins son temps. Mais, c’est pour être sûre que le travail soit bien fait.

     

    • #1306401

      Ben voyons ...
      Donc laissons les malades chroniques crever plutot que d inventer des substituts a la Nature pour les soigner, n est ce pas ?
      Un diabetique est naturellement fait pour claquer a l age de 10 ans donc le soigner en le branchant a un pancreas artificiel c est aller contre la Nature n est ce pas ??


    • #1306503
      le 01/11/2015 par Masai-Mara
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      Bien sûr que non.

      Quand c’est fait pour aider les gens dans le bon sens, c’est très bien.

      Vouloir arrêter le processus naturel qui veut qu’au bout d’un certain temps les êtres meurent, c’est complètement con. Il faut savoir accepter qu’on va tous y passer à un moment ou un autre. Mourir, ça fait partie de la vie.


    • #1306721

      Et elle est ou la limite ?
      C est facile de postuler qu il existe une limite claire mais quand on prend le temps de reflechir un tout petit peu, c est bien plus difficile. Si un diabetique est debranche de sa pompe a insuline, il claque en 3 jours.
      En quoi est ce substanciellement different d implants cybernetiques pour allonger la duree de vie ?


  • #1306374
    le 01/11/2015 par psycho2000
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Vous auriez pu mettre la citation du président de Google Ventures (Bill Marris), qui à déclaré à plusieurs reprises que Google voulait "tuer la mort" .

    Sinon vu que le problème n*1 est la mort programmée de la cellule,
    Il n’y aura peut être pas besoin de recourir à des techniques très sophistiquées.

    On atteindra peut être le niveau des Arbres, qui, sauf accident, vivent plusieurs milliers d’années, voire des dizaines de milliers d’années !
    Leur longévité vient uniquement du fait qu’ils n’ont pas ce mécanisme de "mort programmée"...

    Il y a des documentaires sur ce sujet , sur le code génétique qui fait qu’on se décrépit... mais ce n’est pas une fatalité apparemment , on pourrait s’affranchir de ce conditionnement.

    En fait il faudrait être plus clair, parle t’on d’immortalité plus ou moins virtuelle , ou parle t’on d’allonger l’espérance de vie ? ce sont deux domaines très différents.

     

    • #1306584

      Les arbres modifient leurs propres codes génétiques pour s’adapter et vivre plus longtemps.

      C’est ce que l’on appelle des polymorphes génomiques.

      Mais ils ont bel et bien une durée de vie, malgré ces attributs naturels.

      L’homme est programmé pour vivre au maximum 120 ans environ. Peut-être qu’en manipulant certains codes, ce serait possible d’augmenter cette espérance de vie, voire probablement mais avec quelle conséquence ?

      En tout cas, mon analyse se porte sur plusieurs points :

      1) Ils fournissent l’armée, donc niveau éthique, c’est à revoir.
      2) il parle de back up de l’âme, de la conscience, alors que l’on ignore le fonctionnement de la conscience et en faire une copie, ne signifie que d’en faire un clône et non de se sauver. Car la conscience est intrinsèquement lié à notre biologie, si notre biologie est atteinte, notre conscience aussi. Ce qu’il condamne l’homme à vivre avec son corps pour maintenir sa conscience. Notre biologie et notre esprit sont liés, comme disent les anciens, le corps, l’esprit et l’âme ne font qu’un, ils n’ont pas tort.
      3) Il dit que le but est de faire la science et non de l’économie, donc, pourquoi vendre à l’armée ? L’idée de voir une I.A. servir d’outil nuisible à l’humain est en contradiction avec toute éthique. Créer une intelligence pour nuire, est illogique dans un contexte d’évolution et de recherche pour le bien être commun.
      4) il parle d’un comité éthique intra-google, pourquoi éviter le débat avec l’extérieur ? Peur de faire face à certaines vérités ?
      5) Il parle de projet de Loi, punissant toute acte de révolte face aux machines à la Silicone Valley. Quoi de mieux pour le business de pouvoir remplacer les employés dans le monde de l’entreprise en l’interdisant de se révolter. Signe de totalitarisme.
      6) Signifier que l’I.A. a des Droits égaux à l’Humain, cela va à l’encontre de l’éthique. Pourquoi une machine à café aurait des Droits ?

      Cela sous-entend donc que le patronnat propriétaire de ces machines seront des esclavagistes officiels ? C’est complètement skyzophrène.

      Là, il y a un sérieux problème de bon sens, malgré tout le respect que je porte envers l’avenir technologique de nos sociétés, le dessin d’un monde où l’Homme sera contraint de force de se changer en machine pour rester concurrentiel dans le marché de l’emploi, c’est juste de l’idiocratie.

      La technologie doit rester un outil sous notre contrôle commun et non dans les mains d’une poignée de personnes vivant dans un monde à part.


  • #1306377
    le 01/11/2015 par tchao pantin
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    en poussant son raisonnement , , dans un futur proche nous pourront mettre dans un disque dur ( de bonne capacitée) un département entier ..
    bref , ce niveau de clownerie est magnifique.
    sachant que tout ces prosélythes des news techs , sont les 1ers à ne pas offrir à leurs enfants ces mémes technologies.
    chercher l’erreur..

    ces mythos affairistes sont en plus de cela de fiéffés menteurs , car ils auront beau vouloir fuir leur propre humanitée , ils dependront quand méme des mineraies et de la planéte terre questions ressources.

    qui se chargera de l’entretien ? d’autres machines ? ou des cerveaux dans des disques durs ?
    et ensuite ?
    des disques durs dans l’espace pour aller voir d’autres "formes de vies" ?
    bacs ++++++ 20 , mais 20 quoi ?
    20 ans d’abstractions + des fonds gigantesques pour entrainer les déracinés issues de la pensée "moderne" ?
    comme 20 ans dans une école integriste ?
    un integrisme materialiste ,positiviste ?

    un marchands avec un charabia simili scientifique sponsorisé par le méme genre de crevards que ceux de la petrochimie.
    le 21 siécle est là , eux aussi , ils persistent dans leurs refus d’humanitée.


  • #1306397

    Plus la technologie progresse, plus les gens deviennent bêtes... à force de substituer la machine à l’effort cérébral, on se stupidifie. De la même manière plus je laisse l’ordinateur écrire à place, moins je sais écrire...

    Donc logiquement plus la technologie progressera moins nous aurons de cerveau. Et c’est bien ce que google propose, faire migrer notre cerveau en dehors de notre corps pour finalement faire de nous des machines programmables.
    Car nous réduire à nos pulsions et désirs est bien cette phase transitoire du procès de chosification où il s’agit de nous ramener progressivement vers l’état de nature ; tandis que dans la phase ultime on supprime le vivant même ; ne subsiste que la chose, la machine, c’est à dire le vivant mimétique et mécanisé.

    Humain -> animal -> machine ... telle est la progression logique du Capital.


  • #1306435

    Google c’est Skynet ?

    A l’heure où les "grands" de ce monde pensent à réduire la population mondiale, voilà qu’ils cherchent maintenant à la maintenir en vie le plus longtemps possible ? Ou est-ce que à l’instar des cadres de la Silicon Valley avec leurs gamins ils réservent ces joyeusetés aux gueux ?

     

  • #1306438
    le 01/11/2015 par science et commerce
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Google n’est qu’un moteur de recherche. Il ne faudrait pas qu’ils se prennent pour des dieux... Et je ne vois pas trop le rapport avec les livres kontrekulture présentés...

     

  • #1306447

    Pour ceux qui veulent en savoir plus , allez faire un tour sur : le blog de paul ponssot : ce sujet sensible y est traité de maniére trés précise !!!Sinon c’est toujours l’éternelle histoire du serpent qui veut nos ames et qui nous fait croire que par la science nous seront légal de dieu !! Mais nous sommes déjà immortels du moins notre ame !!


  • #1306477
    le 01/11/2015 par Robespierre
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Dès qu’ils auront prouvé que P=NP, on pourra commencer à penser que la machine et l’humain peuvent être à terme confondus, que le « carbone » a des raisons de jalouser le « silicium » si ’on reprend la formule aguicheuse.

    En attendant, comme le fait remarquer un camarade plus haut, il s’agit surtout de pipeau destiné à capter les capitaux.


  • #1306482
    le 01/11/2015 par Theurgie.com
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Bah : pour autant que la chose ait quelque succès, nous sommes toujours dans le domaine de l’Homothéisme, c’est-à-dire dans le culte de l’homme qui estime être sa propre finitude et, surtout, débarrassé des supposés carcans spirituels... La promesse luciférienne a encore de beaux jours devant elle...
    Thot


  • #1306486
    le 01/11/2015 par Yéti_déporté_au_Benêtland
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Sans parler des délires raëliens (copiés d’un vieux bouquin de SF, "les immortels") de sauvegarde de la mémoire sur disque dur, il est évident que la recherche de l’immortalité (d’abord du non vieillissement) est un idéalisme matérialiste scientiste dans la veine du logos européen.
    Si les nationalistes ne l’utilisent pas comme métaphysique/holisme pour l’État, les Seigneurs Capitalistes voudront commercialiser et se réserver cette inégalité absolue. Tout religiosité, passéisme, naturalisme sera vu de l’européen comme un obscurantisme.

    Cette métaphysique de l’immortalité est la possibilité d’un anti-capitalisme absolu (la recherche avant le yacht ...), et de la nécessité impérieuse de la puissance de l’État (l’enfant unique devient l’enfant quasi 0 excepté les accidents de la route ....). C’est aussi la réconciliation dans une idéologie qui devient plus que religieuse et de toute puissance. C’est aussi l’air du robot soldat, comme a dit le ministre russe de la défense (un immortel ne risque pas sa vie ...) :

    "Nous avons dorénavant besoin de joueurs de World of tanks"


  • #1306488
    le 01/11/2015 par Yéti_déporté_au_Benêtland
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Et j’ajouterai qu’entre mortels et immortels existe une frontière terrible qui efface la nation, la religion, la race .... Qui dit frontière terrible dit Léviathan qui la défend.


  • #1306492

    Entre la "l’apres France" annoncé à 99% par Michel Drac et la disparition de "l’homme normal", l’avenir risque de pas être de tout repos.
    Dommage que les gens soient trop lâches pour regarder ce que le monde devient lentement mais surement, l’enfer sur terre.


  • #1306494
    le 01/11/2015 par Zarathousthra
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Haha on se croirait dans un de ces films de science fiction des années 80.
    A la fin le bonhomme il fini comme ça :

    http://www.dailymotion.com/video/xe...


  • #1306500

    Tout ceci a été prophétisé dans la sublime série d’ épisodes et de films d’ animation japonais de la licence " Ghost in the shell " . A voir pour tous fans de science-fiction d’ anticipation .

    " Le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas." Le transhumanisme et ses promesses d’optimisation du corps humain, d’ immortalité séduiront la majorité des veaux déjà habitués à acquiescer les yeux fermés .

     

  • #1306521

    Un psychopathe lourd...
    On va en baver avec ces gens la !
    Voila t-y pas qu’ils veulent nous interdire de mourir... Bbrrrrrrrr !
    Le tueur de long Island c’est du p’tit lait a cote d’Alex !


  • #1306528

    L’ame produite par les neurones !!! Cela faisait longtemps que je n’avais pas entendu pareil mensonge.
    C’est d’ailleurs la premiere info qu’il lance.
    Google c’est l’etat profond US

     

    • #1306727

      Bonjour,

      Sur le plan scientifique, et meme avec un peu de distance, il est indéniable de dire que les neurones, les synapses et le systeme complexe qu’ils forment ensemble sont tres liées au fonctionnement de la conscience. Le monde scientifique (de tous bords et pas seulement récent) pense assez largement que la conscience (au sens large, la conscience de l’identité et le rapport avec le monde extérieur et non la conscience opposé à l’inconscient) est produite par l’activité neuronale.

      De nos jours la plupart des philosophies traditionnelles ainsi que les religions, qui ont été plongées dans le débat, distinguent la conscience de l’âme. Reconnaissant que la première est en effet le résultat de l’activité du cerveau, mais décrivant la seconde comme immatériel (non produite par le matériel) et éternelle. La frontière entre le spirituel et le matériel.

      Peut être allons nous dans le sens de la convergence de ses deux points de vues, personne n’ayant vraiment tord et chacun possédant une partie de la solution. C’est ce que je pense et j’espère en tout cas.

      Cela dit ce n’est pas tant ce que vous notez ("L’ame produite par les neuronnes") qui me choquent, que les pensées trans-humanistes, leurs méthodes et les moyens colossaux détournés d’une humanité majoritairement pauvre qui ni le temps de penser à ces choses là, ni les armes pour s’en défendre.

      J’aimerais rappeler que la science n’est pas la possession de ces élites, et qu’ils doivent leur savoir à une continuité de recherches, à des milliards de destins du passé et donc à l’humanité toute entière. Par conséquent beaucoup de leur savoir est fondé. Et il faut dissocier ce qu’ils ont de ce qu’ils veulent. Quelques commentaires mentionnent des œuvres de science fiction d’avant garde et c’est exactement ce dont il s’agit. Le passé regorge de clé pour comprendre l’avenir. Une grande partie du travail a en réalité déjà été fait. La fiction nous montre aussi qu’il y a du bon dans la technologie.

      On peut utiliser la science avec de mauvaises intentions. On peut le faire en croyant avoir de bonnes intentions (etre dupé, ou se duper soi meme). Enfin, on peut utiliser la science avec de bonnes intentions. La science est relativement neutre, seules les motivations comptent. Par exemple, je suis assez partisan de l’idée que l’ame pourrait provenir de l’activité des neurones. Mais je suis farouchement opposé aux idées trans-humanistes de Google.

      Amicalement,
      Vincent.


  • #1306533

    Ses hybrides a deux pensees, une biologique et une implantee, cela s’appelle un schizophrene !
    Les fausses questions ethiques en pagaille !
    Ca fait mal d’ecouter cela !


  • #1306537

    Ces types ont tellement de fric qu’ils peuvent donner libre court a leur folie...


  • #1306540

    Alex, je sais, c’est tout betement un collabo de Satan !

     

    • #1306703
      le 01/11/2015 par Rahan Abitbol
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      Il a intérêt à faire gaffe Alex !
      Le dernier à l’avoir ramené comme ça, en chemise, en clamant haut et fort qu’il n’avait peur de rien ni de personne, il est rentré chez lui à moitié à poil...le pauvre !


  • #1306594

    Quel coïncidence ! Je viens tout juste de regarder le film renaissances (2015) qui illustre parfaitement cet article .


  • #1306605

    La mort est ce qui s’est abattu sur le monde après le péché d’Adam, le premier Homme. Avant la chute, pendant la période qu’on appelle la félicité originelle, il n’y avait pas de mort. C’est l’homme qui a amené la mort sur terre, par son péché.

    Pas trente manières de s’en sortir. Jésus, nouvel Adam, mort en croix pour le péché des hommes, ressuscité (pour de vrai).

    "quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais."

     

    • #1306979

      Si nous nous référons à la Bible (Abbé Augustin Crampon), il serait bien trop réducteur de parler du péché humain.
      Par conséquent, Il est important de rappeler l’origine du mal :




      Ezéchiel 28 :

      14 Tu étais le chérubin oint* pour protéger ; je t’avais placé sur la sainte montagne de Dieu ; tu y étais ; tu marchais au milieu des pierres de feu.

      15 Tu fus parfait dans tes voies depuis le jour où tu fus créé, jusqu’à ce que l’iniquité se trouva en toi.

      *connu sous le pseudonyme Satan



      Il est certain que l’humanité compte aux yeux du grand esprit mais, cela ne se limite pas aux créatures terrestre.
      En effet, au delà de la Terre, le chérubin oint à remis en cause la légitimité de Dieu sur toute la création.


  • #1306612

    En tout cas c’est intéressant ce qu’il dit, dans le sens où ça fait gravement réfléchir sur le capitalisme.

    En effet dans les années à venir, de plus en plus de choses vont être automatisées. Des logiciels vont remplacer par mal de professions. Des robots vont remplacer les humains de plus en plus dans des taches manuelles.

    Donc si on continue sur le même modèle de vie, tout le monde ne pourra pas s’en sortir.


  • #1306680

    Prenant juste l’exemple d’application consistant à vouloir prolonger la vie au delà de l’espérance biologique naturelle, c’est comme si à l’échelle de la journée on voulait prolonger l’éveil diurne d’une personne qui se plait bien à aller se coucher à 10h00 du soir en lui disant que c’est mieux de veiller jusquà 4h00 du matin..., le transhumanisme est pour moi philosophiquement une absurdité !


  • #1306719

    L’homme est devenu fou.


  • #1306722

    Complètement stupide...

    Enregistrer des infos sans leur support de base : autant construire un mur avec des images de briques et l’idée d’un mortier et appeler ça un "mur de briques" ...

    prétendre "enregistrer la conscience" d’une personne, c’est déjà occulter le fait que cette personne ne serait jamais la même entité que celle d’origine, le corps faisant partie intégrante de cette conscience. Le transhumanisme est un plan de charlatans qui souhaitent réduire la personne à ce qu’ils en connaissent, prétendent connaitre, voir même souhaitent connaitre. Au moins c’est cohérent avec la conception des "jeux paralympiques" ...

    Imaginons même que ce soit possible de faire "revivre" ces infos, dans un ordinateur : de tels enregistrements seraient criminels. Ils consisteraient à amputer une conscience avec un emporte-pièce "high tech", afin de leur faire adopter le moule de la logique qui prétend les "simplement l’enregistrer" ... sans en avoir l’air, un tel procédé serait d’une brutalité inouïe, et le pire dictateur n’aurait jamais osé rêver d’un tel instrument. De tels procédés seraient non seulement éthiquement, mais pénalement condamnables, surtout depuis qu’on a interdit l’écorchement des gens vivants, fussent-ils des condamnés à mort (pratique introduite a Alexandrie par Ptolémée Ier Sôter, vers -300, très probablement responsable d’environs 1500 ans d’interdiction absolue de toute dissection humaine et très surement responsable de la désintégration du corps médical) ou les expériences sur cerveau isolé (isolé=désafférenté, totalement désorienté et dont la souffrance est alors impossible à objectiver, bien que vraissemblablement ressentie par le sujet : imaginez que vous soyez condamné à vivre un cauchemard bien réel...).

    On est en présence de gens qui font une véritable apologie de la torture sous la forme la plus obscurantiste, barbare et glaciale qui soit : celle de la croyance certaine en une bonne action.

    D’autres charlatans de la même veine vendent aussi des places en caissons de cryogénisation, mais au moins dans ce cas la personne est morte, ça peut être considéré comme une sépulture très chère... même si l’arnaque consiste, dans ce cas, à dépouiller la famille/la société de la fortune de ces personnes, pour se l’approprier après avoir fait miroiter un miroir aux alouettes.

    Nous vivons dans LE siècle de l’exploitation paroxystique des peurs...


  • #1306750

    Les gens et surtout les jeunes de nos jours deviennent de plus en plus cons et l’autre propose de sauvegarder leur cerveaux...
    Ouais, mais non en fait...

     

  • #1306757

    que va devenir la créativité humaine, qu’on sait organiquement liée à la peur de la mort, si cette dernière est vaincue ?




    Quand l’homme immortel aura atteint la connaissance de Tout, il restera encore à expérimenter la mort.
    La créativité humaine sera organiquement liée à l’envie de connaître la mort.

    Mais faut-il içi parler au futur ?
    Etait-ce un péché que s’emmerder au paradis
    ou l’acte ultime de la créativité Omnisciente ?

     

    • #1307367
      le 02/11/2015 par Armaguidon
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      Vaincre la mort ça veut dire être éternel, c’est se prendre pour le créateur.
      Il n’existe pas d’éternité dans notre univers, c’est une impossibilité, peut être à la rigueur on peut prolonger une forme de vie.


    • #1308110

      Devenir "éternel " c’est perpétuellement s’ancrer dans la création, donc pas du tout s’en échapper et encore moins devenir l’équivalent de son Créateur...


  • #1306867

    Le cerveau n’a pas évolué en 550 millions d’années, alors que le transistor a atteint des capacités de calcul impressionnantes en l’espace de 60 ans.
    Oui, mais tout seul ? Non, grâce au cerveau humain justement... CQFD.

    J’arrête là, à 3’30, la lecture de cette vidéo. Pas de temps à perdre avec ce neurologue "transhumanophile" qui parle de business model et à l’exaltation béate pour ces NBIC et pour les firmes mondialistes US.

    Ces gens qui jugent que le Créateur n’a pas bien fait son boulot, en endossent le costume immodestement et "s’éclatent" comme des mômes à bricoler le biologique en vue de profits économiques mais aussi idéologiques. Dieu n’existe pas et la technologie c’est coooool...

    Les bioconservateurs de demain sont les climatosceptiques, les révisionnistes, les antisémites, les antisionistes, les dieudonnistes et soraliens d’aujourd’hui.
    Allez-y, on a les épaules larges. Et demain comme aujourd’hui l’on résistera.

     

    • #1306909
      le 02/11/2015 par Zarathousthra
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      Les processeurs n’évoluent plus depuis quelques années car la finesse de gravure se rapproche maintenant de la taille de l’atome... C’est ballot, adieu veau, vache, cochon, cyborg...


  • #1306925

    Il faut (re)lire "La Guerre des Mondes" de H. G. Wells. Des Martiens surpuissants époustouflants de technologie et semblant invincibles dévastent la Terre. Les meilleures armes du monde sont impuissante à enrayer ces machines infaillibles...qui finissent pourtant par toutes bêtement succomber à une simple grippe...


  • #1306947
    le 02/11/2015 par fichtre fichte
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    le deuxiéme effet" kiss kool " sera la question du " dans le virtuel puis je tout me permettre". ?...


  • #1307005

    Rien de plus stupide. Ce sujet est juste hallucinant. Il démontre pour moi comment fonctionne le mental et ce qu’il ne peut absolument pas voir : Il n’y a de mort que celle du mental lui même. La mort est juste une illusion. Quand on est dans cette illusion on ne peut qu’aller dans la direction vers laquelle il nous pousse. Et on finit comme ces chiens qui s’enfoncent dans des terriers, sans aucune autre solution "croyable" car elle est justement incroyable...

     

  • #1307016

    L’erreur MAJEURE de ces abrutis tout sûrs de leur science, c’est qu’ils considèrent que la vie se réduit à un ensemble de phénomènes physico-chimiques, lesquels peuvent être modélisés ou répliqués informatiquement.

    Seulement voilà, ils occultent la dimension spirituelle, divine, propre à la vie. Il leur manquera toujours cette composante essentielle qui distingue l’homme d’une simple machine, quoi qu’il advienne.


  • #1307044

    j’aime vachement son coté "guinness book" , livre des records.
    c’est un winner !
    alone sur terre et maitre du monde !


  • #1307183

    Remarquez que Laurent Alexandre n’essaie à aucun moment de nous endormir. Au contraire, il nous fait ouvrir les yeux avec gravité sur un monde périlleux, et très Américano-centré.


  • #1307233

    Serait-il possible d’up-laoder le cerveau d’Alain Soral ?
    Il m’a l’air super balaise quand-même ! :)


  • #1307278
    le 02/11/2015 par Frédérick
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    - L’accélération du développement technologique signifie également un degré d’imprévisibilité et de volatilité. Désirer ou craindre, c’est différent que de prédire avec exactitude.

    - Dans le transhumanisme, il y a la partie du délire marketing et la partie progressivement réalisable. Ce n’est pas facile de dicerner l’une de l’autre, restons modestes et vigilants à la fois.

    - Pourtant, on nous parle toujours de l’aspect chimérique du transhumanisme. La réalité sera sûrement beaucoup plus prosaïque.

    - Ces chimères ne sont possiblement qu’un outil de marketing pour séduire les nouveaux billionaires et flouter la question de l’éthique et de la morale. Rendre difficile de cerner les véritables enjeux.

    - Il y a bien un enjeu transhumanistes contre bioconservateurs. Par exemple, la question du contrôle des populations donnera inévitablement un affrontement car il n’y a pas d’entente possible sur ces deux types d’organisation de la société.

    - Cette rivalité transhumanistes/ bioconservateurs n’est pas nouvelle, elle ne fait que s’essentialiser.

    - Le débat sur le terrain théologique est un bourbier à éviter à tout prix : les luttes contre l’avortement, le mariage pour tous et l’euthanasie ne s’en sont pas encore remises...

    - Séduire et rendre toujours plus malléable les générations perpétuellement renouvelées est l’une des armes du neuro-colonialisme.

    - Ce neuro-colonialisme veut conquérir la conscience individuelle, la conscience collective ainsi que le monde physique.

    - Un paramètre majeur de cette idéologie est que le progrès est sa propre mesure d’évolution. Sans freins moraux.

    - Nous devons commencer par refuser les paramètres dialectiques offerts sur le sujet : choisir des mots et des représentations qui nous conviennent. Les suggestions sont bienvenues car le but est de réorienter le débat sur des champs de combat que nous souhaitons. C’est notre première manière d’imposer notre volonté.

    - De leur côté, ils ont déjà plusieurs longueurs d’avance : sur la perception du grand public, par la propagande hollywoodienne et en soulevant eux-mêmes la question éthique de la néo-tech ; sur l’indispensabilité de la technologie et de sa constante évolution ; sur les nouvelles générations ; sur les évènements géo-politiques car un conflit global serait prometteur pour eux vu que l’impératif stratégique créerait une compétition pour la rapidité technologique.

    - Rappelons nous d’une grande faiblesse de l’ennemi : ils sont plus pressés que nous.

     

    • #1307640

      « Le débat sur le terrain théologique est un bourbier à éviter à tout prix »

      Gravissime erreur.
      C’est au contraire en abandonnant le terrain de la morale et du spirituel pour tenter de convaincre par des arguments purement utilitaristes qu’on laisse les esprits être conquis par la position adverse.


    • #1307834
      le 03/11/2015 par Frédérick
      Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

      @ Godwin,

      Quels arguments théologiques offririez-vous à un jeune athée qui serait tenté par les sirènes du transhumanisme ?


  • #1307368
    le 02/11/2015 par marmiedoise
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    Le transhumanisme n est que le fachisme de l entre 2 guerres en mode 2.0 ! Faire emerger "l homme nouveau" correspondant au modele de societe voulu par l elite et repondant a ses attentes nous renvoie a ce que les gauchistes vomissent a travers leur concept bidon de "bete immonde" ! Nous connaissons ceux qui ont pousse cette logique mortifere le plus loin et si les tenants de Google ne s affichent pas avec l uniforme noir des SS, force est de constater que leur ideologie et ce qu ils s efforcent de mettre en œuvre n aurait pas été rejete par les tenants de l ordre de Tulle... Le fait comme l indique l intervenant de vouloir changer l homme a toujours ete une logique de suprematistes et de dictateurs ! Qu a cela ne tienne, une foultitude de quiches pas dans les dernieres pour monter au creneau a l encontre du "fachisme" ou plutôt de ce qu ils croient en savoir ne sont pour autant pas forcement en reste pour plebisciter les travaux d une multinationale qui incarne probablement le mieux les notions qu ils detestent... Le monde a force de consumerisme et de nombrilisme, autant de concepts qui confinent a l hysterie, est devenu plus affligeant que jamais !
    La societe moderne nous a globalement depouillee sous couvert de "liberte" de nos choix en matiere économiques, sociales, alimentaires et j en passe, celle qui se profile finira de nous depouiller de nos carcasses !
    Dans tous les cas de figure que ce soit sur le plan materialiste ou spirituel nous approchons assurément de la fin...


  • #1307472

    tous ces projets sataniques diaboliques prendront fin un jour :) l’homme veut dépasser Dieu, Dieu lui rappellera les limites, tout ça est fait pour le contrôle mental, prendre l’entière possession de l’humain et là ce sera à l’humanité de se lever, leurs projets vont trop loin, mais tout a une limite ... Dieu y mettra un terme :)
    je me demande de plus en plus souvent, mais ce monde est il réel ?? c’est de la pure folie l’époque dans laquelle on vit !!!


  • #1307577

    Ce Monsieur nous dit au début de sa conférence (4:40) que : "beaucoup refusent de croire que c’est le neurone qui produit l’âme, et non la transcendance"...Ce Monsieur confond volontairement sur le plan conceptuel l’observation "subjective" du philosophe avec l’observation "objective" scientifique du neurologue. Il est une insulte à l’intelligence !
    Le problème de l’intelligence artificielle, c’est qu’il n’existe pas d’intelligence hors du règne du vivant. C’est justement la particularité du "vivant", d’être "transcendantale". Le jour où Google construira un ordinateur à base de matière "morte" capable de s’auto-analyser en tant que "pensé" et "comme "quelque-chose" qui pense cette pensée simultanément , une projection d’elle-même qui prend rétroactivement "conscience" de sa propre projection...Ce jour là, on reparlera "d’intelligence artificielle" ! Le bouddhisme Zen à fait même une "religion" à partir de ces questions philosophiques existentielles. Entre-temps, on va connecter des neurones à des "transistor" en se croyant plus futé que Dieu et en niant avec arrogance que c’est justement le neurone vieux de 500 millions d’années qui va faire le boulot de "prise de conscience" dans cette machine intelligente, simulacre du cerveau humain !


  • #1307671

    L’espérance de vie était de 25 ans en 1950 ? C’est quoi ce délire ?


  • #1308639
    le 04/11/2015 par bourdieusien
    Sauvegarder son cerveau pour vaincre la mort

    "aux découvreurs « à l’ancienne »" .... hmmm joli expression !

    Et qui fait partie ou ne ne fait pas partie de cette catégorie selon la redac ?? (rapport a mon pseudo)


  • #1308717

    Le transhumanisme est une tentative de maintenir coute que coute les limites de l’esprit si habitué a sa prison dorée. La mort n’existe pas mais la liberté fait peur. Elle me fait peur. Et a moi seul.


Commentaires suivants