Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sept pays rompent leurs relations avec le Qatar

La plus grave crise diplomatique dans le monde musulman depuis près de 40 ans

L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et Bahreïn, ainsi que l’Égypte, ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha, lui reprochant son soutien aux islamistes et une complaisance à l’égard de l’Iran.

 

C’est une nouvelle escalade dans la crise entre le Qatar et ses principaux voisins du Golfe. Accusant Doha de financer le terrorisme, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn ainsi que l’Égypte ont annoncé ce lundi la rupture de leurs relations diplomatiques avec le Qatar. Le minuscule émirat a été également exclu de la coalition militaire qui intervient au Yémen contre les miliciens Houthistes pro-iraniens. C’est la crise la plus grave depuis plus de trente ans entre pays membres du Conseil de coopération du Golfe.

 

 

Pour « protéger sa sécurité nationale des dangers du terrorisme et de l’extrémisme », Riyad a décidé également de fermer ses frontières terrestres, aériennes et maritimes avec le Qatar. « L’Arabie saoudite a pris cette mesure décisive en raison des sérieux abus des autorités de Doha tout au long des dernières années (...) pour inciter à la désobéissance et nuire à sa souveraineté », a déclaré un responsable saoudien.

« Le Qatar accueille divers groupes terroristes pour déstabiliser la région, comme la confrérie des Frères musulmans, Daech (acronyme en arabe de l’EI) et Al-Qaïda », a-t-il accusé. Selon lui, Doha soutient aussi « les activités de groupes terroristes soutenus par l’Iran dans la province de Qatif (est) », où se concentre la minorité chiite du royaume saoudien, ainsi qu’à Bahreïn, secoué depuis plusieurs années par des troubles animés par la majorité chiite de ce pays.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

 


 

Crise diplomatique dans le monde musulman

 

Lundi 5 juin 2017, l’Arabie saoudite, le Bahreïn, l’Égypte et les Émirats arabes unis ont annoncé la rupture immédiate de leurs relations diplomatiques avec le Qatar, tandis que la Force commune arabe engagée au Yémen a exclu le Qatar de ses rangs.

 

L’Arabie saoudite, le Bahreïn et les Émirats arabes unis ont interdit tout contact terrestre, maritime et aérien avec le Qatar, ce qui rend le hub aérien de Doha largement impraticable.

Les diplomates qataris ont 48 heures pour quitter ces quatre pays.

Il s’agit de la plus grave crise diplomatique dans le monde musulman depuis près de 40 ans.

Depuis le sommet arabo-islamo-états-unien de Riyad, les relations entre l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Qatar n’ont cessé de se tendre.

L’Agence de presse qatarie avait publié une dépêche attribuant à l’émir Tamim des propos favorables à l’Iran et prétendant que sa propre famille, les Al-Thani, étaient des descendants d’Abdelwahhab, le fondateur du Wahhabisme. L’Arabie saoudite avait immédiatement réagi sur toutes ses chaînes de télévision jusqu’à ce que le Qatar déclare que le site internet de son agence avait été hacké et retire la dépêche. Assurant de sa bonne foi, le Qatar a sollicité l’aide du FBI états-unien pour faire toute la lumière sur cette affaire.

En réalité, cet épisode n’est que la face cachée de l’iceberg : le Qatar participe avec le Royaume-Uni à une tentative de redistribution des cartes au Moyen-Orient qui pourrait bouleverser toutes les alliances actuelles.

(Source)

 


 

La crise diplomatique autour du Qatar
provoque la flambée des cours du pétrole

 

La rupture des relations diplomatiques entre six pays du Moyen-Orient et le Qatar a fait rebondir ce lundi les prix de l’or noir. Quelles conséquences désormais pour l’accord sur la baisse de production de pétrole arraché par l’OPEP ?

 

Le séisme diplomatique qui a secoué aujourd’hui le Moyen-Orient a produit une onde de choc sur le marché pétrolier. Le cours de l’or noir a rebondi en Asie à la faveur d’un affaiblissement du dollar après que l’Arabie saoudite, l’Égypte, Bahreïn, les Émirats arabes unis, le Yémen et la Libye ont rompu leurs relations avec l’émirat, qu’ils accusent de soutien au terrorisme.

Vers 07 h 00 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en juillet, prenait 52 cents à 48,18 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Les pays arabes ont cherché à isoler le Qatar en limitant l’accès à ce pays au Golfe, ce qui a créé des tensions dans la plus importante région pétrolière du monde, indique Bloomberg.

À long terme, la situation autour du Qatar ne devrait pourtant pas affecter l’accord sur la baisse de la production de pétrole obtenu par l’OPEP, assure Vladimir Voronkov le représentant permanent auprès des organisations internationales à Vienne.

« En ce qui concerne l’accord, ce document a une vocation politique et non économique, de fait je ne pense pas qu’il y ait des effets sur le respect de l’accord. C’est un accord multilatéral, et tous les pays n’ont pas lâché le Qatar », indique-t-il à Sputnik avant d’ajouter : « Je ne crois pas qu’il faille s’attendre à d’importants changements ».

La Bourse de Doha a ouvert en forte baisse lundi matin, perdant 5,7 % dans les cinq premières minutes des échanges.

(Source)

À lire, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1740069

    Au tour de la France maintenant ? Faut pas rêver, avec tout le fric dont ils nous arrosent...

     

    • #1740246

      Si la France le lui demande, oui ! Sinon, il n’y a pas de problème. Si le wahhabisme est rigoriste, il n’inspire que les salafistes généralement plus traditionnalistes et moins virulents que la secte des frères musulmans qui est bicéphale, une tête pour la propagande et une tête pour l’action.. Et là, on voit apparaitre un schisme entre ces deux tendances qui correspondent à des schismes qui secouent l’empire anglo-saxon tout simplement.


  • #1740075

    Tiens donc !!!! Ces quatre états découvrent ça maintenant ou l’alliance Chine-Russie-Iran leur fait-elle peur ?


  • #1740079

    Ceci est une preuve claire que l’arabie saoudite ne soutient pas le terrorisme.
    Si c’était le cas pourquoi couper les liens avec un allié de longue date, voisin, avec lequel les frontières routières étaient ouvertes pour des soupçons de finance du terrorisme.
    Peut être que certains citoyens le font mais ceci n’engage pas le pays.
    Celui qui avance que le pays finance le terrorisme qu’il avance les preuves.

     

    • #1740136

      Vous voulez dire que les Saoud n’ont pas voulu déstabiliser la Syrie ?
      Vous nous direz que les Saoud ne sont pas entrain de chercher à déstabiliser l’Iran, via le Qatar ?


    • #1740138

      Non,
      Après la visite de Trump et la défaite annoncée de Daesh en Syrie il faut sacrifier quelqu un pour paraître innocent en ce qui concerne le financement et le soutien des terroristes.
      Il apparaît que ce sera le Qatar.


    • #1740143

      C’est une blague j’espère ?? Des deux entre l’Arabie et le Qatar c’est bien l’Arabie qui est le pire sponsor du terrorisme donc les voir reprocher ce qu’ils font eux-mêmes c’est assez ironique...Ne soyez pas dupe, c’est bien la complaisance vis-à-vis de l’Iran qui a poussé les pays arabes à s’éloigner du Qatar et certainement pas le terrorisme puisqu’ils y ont oeuvré ensemble très longtemps sans que ça ne dérange les autres pays du golfe !


    • #1740151

      Ce n’est pas une question con mais ma réponse peu être oui..
      Pour se laver les mains ? Si le vent tourne ou venait à tourner ?


    • #1740155

      BHL.......Je t’ordonne de sortir de ce troll qu’est Jonathan....

      Je ne prendrais pas la peine de discuter avec toi, autant apprendre à une poule que 1+1=2. Même avec toute l’éternité on n’y arrivera pas !!


    • #1740159

      Non c’est du storytelling, le gros probleme c’est que l’Emir du Qatar a eu une réunion secrete avec les Iraniens, c’est ca qui fait chier les Saoudiens, les allegations de terrorisme c’est pour cacher que le gros probleme c’est la relation avec l’Iran !!

      L’Arabie Saoudite est du coté des américains (suffit de voir le récent achat de $250m d’armement) et donc contre la stabilité en Syrie..


    • #1740363

      @Kelanden
      exact beaucoup, même ici, n’ont pas encore compris la stratégie du bouc-émissaire si chère aux États-Unis(et Israël derrière) pour toujours se laver les mains alors que c’est eux les patrons de tout ces autres acteurs secondaires.
      Cette stratégie a fonctionné pour beaucoup de gens soit ignorants soit de mauvaise foi de croire que le 11 septembre c’est exclusivement l’Arabie Saoudite qui est responsable.. alors que les vraies responsables sont le duo américano-israélien.
      Maintenant ils veulent faire porter le chapeau du terrorisme ’’islamique’’ au Qatar..... alors que les vraies têtes dirigeantes du terrorisme internationale sont l’équipe USA/Royaume-Unis/Israël et l’Arabie Saoudite justement.


    • #1740379

      Quels arguments !!!
      Avec cela difficile de convaincre quelqu’un de neutre alors que dire de quelqu’un qui pensent le contraire de vous.
      Il faudra venir avec des vrais arguments pour espérer me faire changer d’avis à ce sujet.
      La palme revient à nemrod pour le manque d’arguments !!!


    • #1740515

      @Jonathan
      Vous ne trouver pas sa étrange que peu de temps après que Trump, le Roi saoudien et le président égyptien se sont fais filmer a mettre ensemble leurs mains sur un globe illuminé, l’Arabie et l’Égypte décide de tout balancer sur le soutient a Daesh et Al Quaïda et qu’ils mettent sa exclusivement sur le dos du très petit Qatar. Pourquoi ont-ils attendus le feu vert américain pour tout balancer ?
      C’est typique des américains, on s’associe/manipule/contrôle un acteur X pour commettre un crime commun, et ensuite on l’utilise comme bouc-émissaire et on l’élimine ou lui fait du tord.
      Ils ont fait cela avec Saddam Hussein dans les années 80, ils l’ont armé et utilisé pour agresser et affaiblir l’Iran et ensuite il est devenu leur ennemi juré, ils l’ont massivement diabolisé, ils l’ont attaqué première guerre du golfe et éliminé invasion de 2003.


    • #1740546

      C’est marrant sur le Net cette tendance à employer le mot « argument » à toutes les sauces et en criant au prétendu manque de ce dernier dès qu’on se sent bien visé.

      Ou alors le coup de la « preuve », un classique ça aussi, comme si on pouvait, de chez nous, prouver genre avec un document top secret classé secret défense pourquoi par déduction on arrive à des conclusions.

      Un peu comme demander à quelqu’un qui a vu un OVNI la nuit d’en apporter la « preuve »... ouais... comment ? En montant sur un oiseau pour le rattraper et relever la plaque ? Bref.

      Le truc Jonathan, c’est que parfois, t’as des mecs (en l’occurrence ici, toi) qui sortent des aberrations tellement évidentes (du genre « l’eau est sèche ») qu’argumenter n’est pas même possible tellement l’évidence du propos absurde occupe déjà le terrain complètement.

      Là, l’évidence c’est que c’est une manoeuvre diplomatique, et l’aberration... c’est que t’y crois !


    • #1740811

      Merci à Yankee98, je n’ai rien à ajouter...je savais que c’était perdu d’avance avec BHL oupsss Jonathan !!!


  • #1740095

    Très belle manière de faire (c’est de l’enfumage) pour que l’Arabie Saoudite annonce l’ouverture de son ambassade à tel avive "pour soit disant combattre le terrorisme". La visite de Trump en Arabie et en Israël n’est pas anodine, un plan a été bien ficeler pour une nouvelle guerre contre l’axe de la résistance.


  • #1740098

    L’Arabie ? Hôpital,charité,toussa


  • #1740099
    le 05/06/2017 par Ça m’intéresse
    Sept pays rompent leurs relations avec le Qatar

    La compagnie aérienne Emirates de Dubaï a annoncé jeudi une chute de 82,5% de son bénéfice net annuel à 340 millions de dollars, en l’expliquant par une compétition accrue, des effets de change et les restrictions américaines sur le tranport aérien.
    "Malgré des dévaluations significatives de monnaies face au dollar et des ajustements de tarifs en raison d’un environnement hautement compétitif, Emirates a réussi à garder des revenus stables" à 85,1 milliards de dirhams (23,2 milliards de dollars), a indiqué dans un communiqué le plus gros transporteur aérien du Moyen-Orient.


  • #1740103
    le 05/06/2017 par Avis d’ailleurs
    Sept pays rompent leurs relations avec le Qatar

    Je suis désespéramment en attente d’une analyse géopolitique de la situation dans le golf.
    Une analyse qui englobe les événements du coup d’état en Egypte, la tentative de coup d’état en Turquie, les changements d’alliances de Hamas (notamment leur relation avec le Qatar) .... et surtout surtout dernièrement le piratage de l’agence de presse officielle Qatari et le piratage juste avant des mails de l’ambassadeur des émirats arabes unis aux USA.
    Merci.

     

    • #1740425

      Oui Avis d’ailleurs , quand on lit la conclusion suivante



      En réalité, cet épisode n’est que la face cachée de l’iceberg : le Qatar participe avec le Royaume-Uni à une tentative de redistribution des cartes au Moyen-Orient qui pourrait bouleverser toutes les alliances actuelles.



      on attend vraiment la suite. Et on reste sur sa faim.


    • #1740458

      A défaut d’analyse, voici quelques éléments pouvant donner un relief particulier à ces événements.

      Le gisement South Pars représente 45% des réserves de gaz naturel de la planète (source : Wikipedia sur les 22 plus gros gisements connus). Il est situé entre Qatar et Iran.

      Dans la perspective post-peak des réserves pétrolières saoudiennes et américaines (bonnet blanc, blanc bonnet), une lutte pour son contrôle semble logique et inévitable. Les événements épars dont nous sommes témoins depuis des années prennent alors tout leur sens.

      Sachant qu’un autre 45% se trouve dans la fédération russe, sans même parler du pétrole de la Caspienne, on voit se dessiner un axe autour de ces 90% des réserves mondiales : fédération russe, Iran, Syrie, Turquie, Egypte, Qatar et bientôt d’autres. Ceci pourrait expliquer cela, ainsi que le récent redéploiement d’une partie de la flotte russe de la mer noire vers la Méditerranée orientale.

      Nous sommes en pleine guerre pour le contrôle de l’énergie, rebaptisée guerre contre le terrorisme parce que c’est plus porteur.


    • #1740517

      Thierry Meyssan son dernier livre et il va probablement pondre un article dans les prochains jours sur cette situation.


  • #1740106

    Comme on pouvait s’y attendre, cela part un peu dans tous les sens : d’un côté le Qatar est mis au ban parce qu’il est accusé de soutenir le terrorisme (d’accord), de l’autre parce qu’il n’est pas suffisamment anti-iranien (en plus c’est la coalition contre le Yémen qui accuse le Qatar...).

    Bref, cela préfigure peut-être une extension de la guerre civile généralisée aux pays du Golfe, ne jamais oublier que ces pays aussi doivent être morcelés selon les divers plans américano-sionistes (Oded Yinon, Frontières de sang...).

    Cette situation n’a rien à voir avec la très saine réunion de Grozny où les autorités sunnites avaient condamné le terrorisme wahhabite en 2016.

     

  • #1740119

    Quels sont les 7 pays ? Je n’en compte que 6 dans l’article de Sputnik (et 4 pays dans les 2 autres articles), en sachant que pour la Yémen et le Libye, ce sont des gouvernements qui n’y assument pas la réalité du pouvoir ou qui l’ont seulement sur une partie du territoire national.


  • #1740120

    Ils veulent faire porter le chapeau au Qatar ? Cela sent le règlement de compte à plein nez !

     

    • #1740440
      le 05/06/2017 par Joseph Gobelet d’urine chef de la propagande
      Sept pays rompent leurs relations avec le Qatar

      L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha ....
      Un problème de deal de captagon qui c’est mal passer ou quoi ?
      Momo ,Ibrahim et kader se piquent les clients ...on connait ça en ex France aussi ,dans le 93, le 92, à Marseille, à Grenoble ,à Toulouse aux Mirail un problème récurrent, qui pourrit les relations entre futurs Montaigne, mince, c’est dommage dire que le PSG et Arsenal vont en pâtir....
      C’est les supporters qui vont l’avoir mauvaises !
      Une mauvaise année.....................................


  • #1740210

    La confrontation avec L’Iran se mettrait-elle en place pour cet été ?
    Le 11 septembre 1941 était inauguré le Pentagone, il y aura 911 mois le 11 août 2017.

     

    • #1740311

      J’y crois aussi, je serai pas étonné que l’Iran lance une offensive sur l’Arabie Saoudite cet été, tout est réuni pour que cela se produise, les Iraniens ne s’en cache plus d’ailleurs, d’autant que si ils veulent y aller, ils ont tout intérêt à s’y prendre avant la livraison des armes acquises par les saoudiens lors de la visites de Trump il y a quelques jours ! Pour moi c’est évident que le clash Iran / Arabie Saoudite est pour cet été. Le moyen Orient va s’embraser !


  • #1740217

    Rien de bien compliqué : il faut que les cours du brut remontent !
    L’AS a des déficits budgétaires pour la première fois de son histoire, et doit emprunter sur les marchés !

    Elle veut retrouver des gains rapides, et pense qu’en énervant l’Iran (qui il y a quelques années, avait clairement explicité qu’ils pouvaient facilement paralyser le trafic des tankers, en neutralisant le détroit d’Ormuz), donc rien de tel qu’un bon conflit ( car si l’Iran bouche le détroit, immédiatement la soldatesque US sera envoyée au charbon, et ça m’étonnerait que le camarade Vladimir reste sans rien faire...même s’il va engranger de la monnaie, en vendant son huile au prix fort) !

    Bref, ça pue l’arnaque pour le pétrodollars à plein nez !

    De plus, comme l’explique Jovanovic depuis des lustres, le système économique mondial est en soins palliatifs ddepuis 2008, et les doses dde morphine ne peuvent être augmentées, donc va falloir songer à terrminer le patient !

    Chers camarades, prévoyez quelques conserves, un peu de gasoil et/ou super, quelques médocs de base (aspirine, bandages, désinfectants) et si vous avez un point de chute hors des villes, prévoyez des jerricans de carburant.
    Des piles, des lampes, des chandelles, des vêtements chauds.

    Pour ceux qui ont de l’artillerie, ne laissez rien rouiller, pour les autres....bah ça va pas être facile, mais je vous souhaite bonne chance !

    Je le sais et pense depuis longtemps, mais là on s’approche du pire à grands pas, surtout quand les "marcheurs" vont se rendre compte qu’ils se sont bien fait mettre, et que ça va couiner de toutes parts.....

    Adishatz

    H /


  • #1740242

    le prix du brut augmente , les freres musulmans ont finit par servir a quelques choses ...


  • #1740270

    C’est marrant de voir comment les Saouds se sont rachetés une virginité après le passage de Trump, et ont créé avec les usa le "global center for combating extremist ideology"
    C’est marrant de voir que Trump a vendu pour 100 milliards de dollars d’armements au Saouds lors de son passage à Riyad, alors que l’Arabie souhaite faire la peau à l’Iran (qui a des intérêts économiques avec le Qatar)
    C’est marrant de se rappeler aujourd’hui que les Saouds avaient financés Israël en 2006, lors de l’invasion du Liban, pour détruire le Hezbollah, alors que le Qatar finançait dans le même temps le Hamas en Palestine
    C’est marrant de voir à quel point Al-Sissi a changé son fusil d’épaule pour se rapprocher d’Israël en 2016, lorsque ses relations avec les usa se sont "réchauffées", alors même que l’Egypte n’avait pas voulu se rendre au Yémen

    En fait, c’est marrant de voir que çà "démarre" toujours après une visite américaine, ou israélienne. C’est à se demander qui dirige vraiment les pays arabes, et à qui profite "l’épuration". Et çà, c’est pas marrant, parce que çà pue la troisième guerre mondiale au bout du film. Et si tout explose là-bas, et que des coalitions occidentales s’en mêlent, je me demande comment vont réagir les millions de "réfugiés" que l’on a accueilli en Europe.
    Mais bon, je ne suis pas géopolitologue, je vois çà de ma petite lorgnette, je peux très bien faire erreur.


  • #1740310

    Depuis le temps que le Qatar héberge les "frères musulmans" dont des icônes médiatiques tel que Youssef al-Qardaoui, ce n’est pas trop tôt. L’Arabie est gangréné par ce courant cancérigène malgré que sa religion d’état est le sunnisme salafiste.
    Après, il ne faut pas oublier que ce n’est pas le Qatar qui a des usines d’arme et que l’armement entre les mains de Daech est soutenu par des pays autre que des arabes/musulmans.


  • #1740321

    Messieurs les experts en relations quataro-saoudo-machin truc, et les fins connaisseurs des types porteurs de serviettes éponge sur la tête, j’ai le regret de vous dire que, moi, je n’y comprends que pouic. Je ne sais même pas d’ailleurs où se trouve le Quatar dont je me fous éperdument.

     

    • #1740698

      Si tu te sers de gaz naturel pour la cuisine ou le chauffage, il y a de fortes chances pour que le Qatar t’intéresse bigrement. Il est assis sur la plus grosse réserve mondiale, un mammouth, qu’il partage avec l’Iran. Maintenant y’en a qui préfèrent le tout électrique mais c’est plus cher.


  • #1740330
    le 05/06/2017 par otan, syndicat du crime
    Sept pays rompent leurs relations avec le Qatar

    Inversion accusatoire totale : daesh est une création des services saoudiens, point.

    Le Qatar n’est certes pas blanc-blanc non plus, mais sa taille géographique infime et ses ressources essentiellement gazières le placent dans un profil un peu différent de son encombrant voisin : l’état islamique battu, ses mécènes cherchent à masquer la poussière sous le tapis, disons.... qui est sans cesse obsédé par l’iran, sinon les séouds ?

    Ces pauvres ventripotents émirs ne voient pas que le pétrole sera moins prépondérant par le biais de la transition énergétique, ce sera la curée contre eux à ce moment là...


  • #1740378
    le 05/06/2017 par Paix et paix
    Sept pays rompent leurs relations avec le Qatar

    Les États Unis et les arabes unis de foutent vraiment de la gueule du monde

     

    • #1740495
      le 05/06/2017 par Joseph Gobelet d’urine chef de la propagande
      Sept pays rompent leurs relations avec le Qatar

      L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha ....
      Un problème de deal de captagon qui c’est mal passer ou quoi ?
      Momo ,Ibrahim et kader se piquent les clients ...on connait ça en ex France aussi ,dans le 93, le 92, à Marseille, à Grenoble ,à Toulouse aux Mirail un problème récurrent, qui pourrit les relations entre futurs Montaigne, mince, c’est dommage dire que le PSG et Arsenal vont en pâtir....
      C’est les supporters qui vont l’avoir mauvaises !
      Une mauvaise année.....................................


  • #1740417
    le 05/06/2017 par Starkamanda
    Sept pays rompent leurs relations avec le Qatar

    Le petit coq de la région en rit ...


  • #1740424

    Le fric du PSG servirait-il a financer le terrorisme islamiste ?

     

  • #1740485
    le 05/06/2017 par internaute77
    Sept pays rompent leurs relations avec le Qatar

    Les pays qui ont financé le terrorise et le coup d’état en Egypte attaquent le Qatar. Je ne suis pas étonné.


  • #1740537
    le 05/06/2017 par Jean Le Chevalier
    Sept pays rompent leurs relations avec le Qatar

    Hypocrisie que tout cela. Celà fait 40 ans que ces pays financent l’idéologie satanique islamique en Occident et qu’ils encouragent les terroristes à nous frapper.

     

    • #1740649

      Revoir votre analyse, je pense que vous avez voulu dire que cela fait 40 ans que les occidentaux s’évertuent à financer les terroristes(je n’aime pas islamiste car il y a le mot islam et l’islam est hors champs du terrorisme) pour semer la pagaille prioritairement au Moyen-Orien et en Afrique, quelle hypocrisie.


  • #1740592

    Le Qatar a entamé des relations poussés avec l’Iran ,ce qui met en branle l’idée que l’Iran souhaite éliminer le sunnisme rendant ainsi le chiisme fréquentable.

    La contre-attaque consiste à assimiler le Qatar promoteur du terrorisme et l’Iran ;Permettant ainsi d’alimenter la haine entre sunnites et chiites.

    Cette façon de faire rappelle le mode opératoire des services secrets occidentaux
    dans les coups d’état dans le monde musulman.


  • #1740650

    À mourir de rire.
    Ça faisait des plombes que les "complotistes" et la "fachosphere" disaient que le Qatar sponsorisait les djihadistes et on les prenait pour des délirants, puis maintenant c’est avoué publiquement ...
    À quoi joue l’Empire ?

     

    • #1740855

      D’un autre côté, au sommet de DOHA de 2009 consacré à la situation à Ghaza, Ahmadinejad avait tenu un discours mémorable.
      Une tribune laissée (offerte) à un homme comme lui, n’ est pas anodin, le signe possible d’un Qatar engagé et volontariste sur un front sensible, ce qui n’est certainement pas du goût de tous.
      Entendre que Trump et l’AS se seraient accordés sur la condamnation de l’islam politique pratiqué par le QATAR pourrait faire sourire si cela n’était pas confondant d’hypocrisie.


Commentaires suivants