Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Serge Thion est mort

Ce 15 octobre 2017, Serge Thion nous a quittés.

 

Né en 1942, Serge Thion est avant tout un libre-penseur qui n’eut jamais peur d’exprimer publiquement ses idées hétérodoxes.

Chercheur au CNRS, spécialiste du Viêt Nam et du Cambodge, il se signale dans les années soixante-dix par ses écrits marxistes et anticolonialistes qui traitent du communisme cambodgien (Des Courtisans aux partisans, essai sur la crise cambodgienne,Gallimard, 1971, et Khmers rouges, matériaux pour l’histoire du communisme du Cambodge, A. Michel, 1981) ou encore de l’apartheid (Le Pouvoir pâle ou le Racisme sud-africain, Rombaldi, 1977).

En 1979, il prend position en faveur du professeur Faurisson, se rend devant les tribunaux pour défendre la « liberté du chercheur », et rédige un imposant ouvrage, Vérité historique ou vérité politique ? Le dossier de l’affaire Faurisson, la question des chambres à gaz (La Vieille Taupe, 1980) en faveur du révisionnisme historique. En 1981, il lance une pétition pour défendre la « liberté académique » du professeur Faurisson et obtient le soutien du célèbre linguiste américain Noam Chomsky.

En 1993, Serge Thion publie Une allumette sur la banquise, écrits de combats (1980-1992). Dans cet ouvrage, il réfute notamment Vidal-Naquet qui avait prétendu discréditer les méthodes révisionnistes en six points. Au passage, il en profite pour décerner à ce dernier le titre de « Chevalier dans l’Ordre de la Grande Gidouille de Nuremberg ».

 

 

Comprenant très tôt que l’Internet constitue une opportunité, Serge Thion fonde en 1996 le site Aaargh (acronyme de « Association des anciens amateurs de récits de guerre et d’holocauste »), qui changera souvent d’hébergeur pour échapper à la censure (le site a notamment été interdit en France par décision de justice en 2006).

Durant la seconde guerre du Golfe, Serge Thion prend position en faveur de l’Irak et dénonce l’impérialisme américain dans la revue La Gazette du Golfe et des banlieues.

Pour avoir « remis en cause l’existence de crimes contre l’humanité », Serge Thion est finalement révoqué de ses fonctions au CNRS en novembre 2000. Cela ne l’empêchera pas de se rendre à Téhéran en 2006 pour participer à la grande conférence sur l’Holocauste.

Hospitalisé à l’hôpital de Créteil depuis quelques jours, Serge Thion s’est donc éteint la nuit dernière, à l’âge de 75 ans. Une cérémonie d’inhumation devrait avoir lieu dans les prochains jours.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1821027
    le 17/10/2017 par Rivarol
    Serge Thion est mort

    Sûr qu’avec un tel parcours, il ne vaut mieux pas mettre les pieds à l’hôpital. !


  • #1821032

    J’imagine que mon livre Vis comica est présenté grâce à cette inoubliable « seconde guerre du Golf » qui eût lieu sur le green à grands coups de club !


  • #1821075
    le 17/10/2017 par Boussard
    Serge Thion est mort

    Un juste parmi les justes s’est éteint...une douleur indicible nous étreint.


  • #1821092
    le 17/10/2017 par Phil29
    Serge Thion est mort

    Quel parcourt !
    Reposez en paix Monsieur Thion.
    Mes sympathies à sa famille et à ses proches.


  • #1821097
    le 17/10/2017 par Vaurien
    Serge Thion est mort

    C’est par lui et son site que j’ai pu accéder à une autre vision de l’histoire après celle de Marx... Je me méfie du récit historique comme des teignes, parce qu’il repose essentiellement sur les mythes et les mythes sont indécrottables dans le récit historique. Je ne conteste pas les mythes constructifs comme Dieu-vie et harmonie et non pas Dieu-phantasme et prolongement de l’être dans ses démences.
    Il va me manquer. Qu’il retrouve la paix intérieure qu’il n’a jamais trouvée, de son vivant, trop sidérer par les prétentions de ceux qui se considèrent plus humains que l’humain.


  • #1821107
    le 17/10/2017 par Horst Mahler fan klub
    Serge Thion est mort

    Repose en Paix vieux briscard , même si je ne suis pas du même bord que toi , que Dieu veuille bien t’accueillir


  • #1821114
    le 17/10/2017 par Torrah Tout Compris (TTC)
    Serge Thion est mort

    Merci Monsieur THION pour votre éclairage !


  • #1821117
    le 17/10/2017 par pferrandon@gmail.com
    Serge Thion est mort

    Parcours noble et courageux ! Qu’il repose en paix.


  • #1821162
    le 17/10/2017 par Enkidou
    Serge Thion est mort

    Un grand Monsieur s’en va... paix à son âme. Quel parcours !!.


  • #1821171
    le 17/10/2017 par Beretblanc
    Serge Thion est mort

    R I P
    Je ne connaissais pas le travail de Serge Thion ; je me rends compte qu’il y a beaucoup plus de personnes diplômés qui défendent L’ HOMME contre l’Empire, qu’on veut nous le faire croire.


  • #1821177
    le 17/10/2017 par JUL
    Serge Thion est mort

    Le CNRS est devenu le marqueur de la Science. De Petit a Thion, seuls ceux qui s’en font virer détiennent la connaissance.

     

    • #1832315
      le 03/11/2017 par Justin Antinanti
      Serge Thion est mort

      Entre chercheurs au CNRS il peut y avoir des couteaux dans le dos, m’avait-il dit. Je me demande si ça datait d’avant la cabale contre lui. Il y a également été protégé. On y trouve tout de même pas mal de chercheurs indépendants.


  • #1821209
    le 17/10/2017 par Rip
    Serge Thion est mort

    Repose en paix mon ami ; tu l’as bien mérité.


  • #1821220
    le 17/10/2017 par down nwo
    Serge Thion est mort

    Je vous ai découvert sur IRIB aujourd’hui PRESS TV. Paix à votre âme brave homme, que le tout puissant vous ouvre les portes du paradis.


  • #1821268
    le 17/10/2017 par Savinkov
    Serge Thion est mort

    C’est peut-être le moment de le citer :

    "Je n’ai aucune doctrine de châtiment. J’ai une horreur profonde de toute idée de châtiment parce que j’y vois trop le plaisir pervers qu’y prennent les juges, les jurés, les bourreaux, sous la protection de la loi. Ces choses là sont du ressort de la psychanalyse. Je suis plutôt pour qu’on ouvre les prisons et qu’on les supprime. Mais le résultat risque ne n’être pas fameux. Bref, c’est un problème dont je ne sais pas par quel bout il faut le prendre. La seule ligne de conduite que je me trace est de faire la séparation entre ce qui est acceptable, humainement, et ce qui ne l’est pas, ce qui est écrasement intolérable de l’autre, de l’individu qui a autant que vous et moi le droit de vivre, et vivre ne signifie pas ne pas mourir, mais vivre dans une certaine dignité. Les gens qui bafouent cette dignité, je les appelle criminels. Parmi les gens qui exercent le pouvoir, il en est bien peu qui se mettent à l’abri des tentations. J’approuve totalement les Iraniens qui réclament que l’on juge le Shah, qui ont exécuté un ancien premier ministre. Je suis favorable au principe de l’exécution systématique des anciens premiers ministres, comme dans ces tribus nilotiques où les rois sont rituellement mis à mort. Cela moraliserait la profession. Mais je plaisante. Je suis sûr que vous me comprenez. Il y a deux poids et deux mesures, selon ce qu’on a fait, ou refusé de faire. Il y a des gens dont le sort ne m’empêchera pas de dormir, non pas que je me ferais leur bourreau, mais parce que je les ai rangés depuis longtemps dans la catégorie de ceux qui ont fait des choses intolérables, et que je ne tolérerais pas que l’on me fasse."

    Lettre à un révisionniste du 17 novembre 1979 dans Une allumette sur la banquise, chapitre 2. Les curieux devineront à qui elle était adressée...

     

    • #1821498
      le 18/10/2017 par Beretblanc
      Serge Thion est mort

      A qui ? Je donne ma langue au chat.


    • #1821705
      le 18/10/2017 par Paskl
      Serge Thion est mort

      Très beau, très vrai et honnête. Je crois avoir deviné à qui cette lettre s’adresse. :)


    • #1821737
      le 18/10/2017 par Sophie Thion
      Serge Thion est mort

      Monsieur,

      Merci beaucoup de cette citation qui explique très bien la perte que nous venons tous de faire.

      Sophie Crêtaux-Thion, veuve éplorée de Serge.


  • #1821271
    le 17/10/2017 par Sophiethion
    Serge Thion est mort

    Merci à tous de vos commentaires chaleureux qui font plaisir à la veuve éplorée que je suis désormais.

    Sophie Crêtaux Thion, agrégée d’histoire

     

    • #1821366
      le 17/10/2017 par Rivarol
      Serge Thion est mort

      Merci Sophie et que Dieu vous protège !!...


    • #1821444
      le 18/10/2017 par Atoll
      Serge Thion est mort

      Mes condoléances madame.


    • #1821478
      le 18/10/2017 par Stifler57
      Serge Thion est mort

      Toutes mes sincères et profondes condoléances Madame, sachez que la peine que vous subissez aujourd’hui est partagée, et que ce grand Homme va nous manquer terriblement. Il aura laissé une trace indélébile, et moi, personnellement, m aura fait croire en l humain à nouveau une période où je pensais que l humain n’était qu une daube vouée à disparaître naturellement. Paix à votre âme, monsieur Thion, et merci pour tout.


    • #1821559
      le 18/10/2017 par Gracchus
      Serge Thion est mort

      Sincères condoléances.


    • #1821577
      le 18/10/2017 par Pamfli
      Serge Thion est mort

      Je connaissais pas ce monsieur courageux et révolté, respect.


    • #1821918
      le 18/10/2017 par djiguit
      Serge Thion est mort

      toutes mes condoleances a vous et votre famille,la liberté d’expression ne meurt jamais...


    • #1830818
      le 31/10/2017 par Peter Töpfer
      Serge Thion est mort

      Pour moi, Serge était le plus grand.
      Je t’embrasse, Sophie. Je l’ai appris trop tard, sinon, je serais venu.
      Merci, Serge.


  • #1821294
    le 17/10/2017 par Stf
    Serge Thion est mort

    Un rare homme courageux. Toute mes condoléances à la famille.


  • #1821331
    le 17/10/2017 par Serge
    Serge Thion est mort

    Cet homme fait honneur à toute l’humanitè,condolescences sinceres


  • #1821400
    le 17/10/2017 par nordine
    Serge Thion est mort

    Respect Monsieur...


  • #1821440
    le 18/10/2017 par Adrien
    Serge Thion est mort

    Un homme un vrai, et ça se voit a sa gueule


  • #1821803
    le 18/10/2017 par jfb
    Serge Thion est mort

    Prodigieusement doué pour les langues, très sympa. J’étais en contact (courriel) avec lui dès le début de l’AARGH, il y avait du boulot à faire, il voyait grand.
    S’il y a un au-delà je sens qu’il va ré-écrire leur bibliothèque là-haut...


  • #1822122
    le 18/10/2017 par D.O.
    Serge Thion est mort

    Quand on existe comme Serge Thion on ne disaprait jamais. Il continue a paraître dans les éditions de ses oeuvres.
    N’oublions pas - "la mémoire est la preuve la plus pure du présent" Mishima - que c’est Jospin qui l’a fait exclure du CNRS. A chacun ses oeuvres !
    "Je ne crois pas détenir aucune vérité particulière mais je suis sur de mon droit d’exercer un esprit critique auquel notre civilisation prétend reconnaître un rôle central.
    Serge Thion, "Ecrits clandestins"


  • #1822161
    le 18/10/2017 par Emmanuelle
    Serge Thion est mort

    « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. » Jean 8.32

    Reposez en paix, M. Serge Thion.

    Nous ne vous dirons jamais assez MERCI pour votre engagement pour la vérité historique qui rend libre, et pour le patrimoine intellectuel et patriotique dont vous nous dotez.

    En hommage, et pour votre disciple d’hier, d’aujourd’hui et de demain :
    "[…]
    Ecoute dans le vent
    Le buisson en sanglot :
    C’est le souffle des ancêtres.
    Il redit chaque jour le pacte,
    Le grand pacte qui lie,
    Qui lie à la loi notre sort ;
    Aux actes des souffles plus forts
    Le sort de nos morts qui ne sont pas morts ;
    Le lourd pacte qui nous lie à la vie,
    La lourde loi qui nous lie aux actes
    Des souffles qui se meurent.

    […]" Birago Diop, "Le souffle des ancêtres".


Commentaires suivants