Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Serrage de vis en Europe face à la deuxième vague de tests

[…]

Bien que les chiffres enregistrés dans la péninsule restent bien meilleurs que ceux affichés par ses voisins, l’Italie enregistre depuis une semaine un rebond des contaminations avec le seuil de 5000 personnes testées positives désormais dépassé. Pour anticiper le risque d’un emballement épidémique, un décret pris mardi adopte ainsi une série de mesures plus contraignantes.

 

D’autres restrictions viennent ainsi s’ajouter à l’obligation du port du masque partout en dehors de son propre domicile, prise la semaine dernière. Pendant au moins les trente prochains jours, les fêtes privées sont interdites à l’intérieur comme à l’extérieur, et le président du Conseil Giuseppe Conte recommande très fortement de ne pas inviter plus de six personnes à domicile. Les cérémonies de baptêmes et de mariages ne devront pas dépasser les trente invités.

[…]

Les Pays-Bas vont être soumis à un « confinement partiel » à partir de mercredi, comprenant notamment la fermeture de tous les bars et restaurants, a annoncé mardi le premier ministre Mark Rutte.

Après des mois de refus du port du masque, Mark Rutte a finalement décidé de le rendre obligatoire dans tous les espaces clos pour les plus de 13 ans.

La vente d’alcool sera également interdite après 20h (18h GMT), dans le but de réduire les interactions sociales, responsables de l’augmentation des cas de Covid-19, selon le premier ministre, qui a par ailleurs précisé que ces mesures entraient en vigueur mercredi.

Au Royaume-Uni, où le virus est reparti en flèche, le premier ministre Boris Johnson a annoncé lundi fermer les pubs à Liverpool. Le chef du gouvernement a également réactivé trois hôpitaux de campagne mis en place au printemps.

[…]

Le président Emmanuel Macron, qui s’exprime à la télévision ce mercredi 14 octobre, pourrait annoncer de possibles nouvelles restrictions dans des grandes villes. Différentes options sont étudiées, comme un couvre-feu nocturne avec fermeture des commerces et lieux publics, l’interdiction de circuler à partir de 20h, 21h ou 22h, le retour au télétravail, ou encore la régulation des transports.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

 

Bonus : la deuxième vague dans les pays cités par l’article (à l’extrême droite des graphiques !)

 

Où l’on voit que les données de mortalité rendent compte affreusement mal de cette deuxième vague, raison pour laquelle elles ne sont bien évidemment pas utilisées par les journalistes, dont le travail est, rappelons-le, d’informer et non de semer la confusion…

Delirium tremens covidique, sur E&R :

 






Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2567654
    Le 14 octobre à 14:28 par Antinomas
    Serrage de vis en Europe face à la deuxième vague de tests

    Le titre a bien résumé ce que je m’apprêtais à dire. Tant qu’il y aura une infinité de tests qui ne sont pas fiables, on aura beau prendre les mesures les plus drastiques pour que chaque individu s’isole du reste de la population, les nombres de "cas détectés" continueront à croître et la population à être torturée.

     

    Répondre à ce message

  • #2567664
    Le 14 octobre à 14:36 par Gopfdami
    Serrage de vis en Europe face à la deuxième vague de tests

    Et pour la Suède ? Les journalistes du Figaro pourraient-ils nous en dire un peu plus ?

     

    Répondre à ce message

    • #2567739

      Ils ont du mal à justifier l’injustifiable par rapport a la Suède.
      La dernière énormité en date a été d’expliquer que la Suède avait une densité de population inférieur aux autre pays d’Europe .. et ceci explique donc cela .
      Et vas y , avale ca brave goy !
      De toutes façons c’est la version officielle, donc t’as pas le choix , sinon t’es complotiste ( voir antisémite ) .

       
  • #2567683
    Le 14 octobre à 15:16 par Redsniper06
    Serrage de vis en Europe face à la deuxième vague de tests

    Cette dictature avance à grand pas, après le couvre-feu ce sera le black-out avec patrouilles de drones policiers puis assignation à résidence pour tous les patriotes et emprisonnement illico pour les plus récalcitrants !
    Ensuite pour finaliser le tout... vaccination obligatoire avec puçage d’emblée !"
    Dormez bien anonymes citoyens repus et satisfaits le NOM vous prépare" le meilleur des mondes avec Jérusalem comme capitale !

     

    Répondre à ce message

  • #2567692

    En agitant le spectre de la pandémie imaginaire les sionistes veulent faire baisser le prix de tous les biens réels : ils racheteront tout quand ils ne vaudront presque plus rien .

     

    Répondre à ce message

  • #2567702

    Ils gagnent du temps. Depuis des mois. Dans l’hémisphère Nord la grippe arrive, comme tous les ans, et ils le savent. Ils vont balancer tous les cas de grippe sur la Covid pour faire grimper leurs chiffres bidons et asseoir leur position sur le vaccin. Faudrait pas oublier la précommande de 300 millions de doses à Astra-Zeneca quand même, ils sont coincés ces idiots...
    La Covid n’est pas plus dangereuse que la grippe (qui peut être mortelle bien entendu) ! Et nous n’avons jamais arrêté l’économie mondiale à cause de la grippe !

     

    Répondre à ce message

    • #2568059

      bien sûr il s’agit aussi de vendre des vaccins (au pluriel), bien sûr... mais il semble impossible que ce soit la seule raison. Il se prépare surtout, il me semble, le grand reset économique : une faillite des états, une suppression des dettes mais aussi des pensions. Une majesteuse période d’hyperinflation. Une véritable saignée. Un truc "dur", une crise majeure que seul le CONVIDE peut dissimuler

       
  • #2567709

    Eh bien comme il n’y a pas de morts, il faut trouver autre chose .BINGO ! faire des tests et dire qu’il a plein de positifs pour remplacer les morts, ce n’est pas mal aussi, et puis du moment que ça fait peur, ça fait parler et ça maintient la tête du peuple sous l’oreiller du mensonge .Comme ça ils peuvent continuer leur petite histoire "covidienne" et continuer à faire chier le peuple et lui fermer ses établissements afin de les ruiner un peu plus .Parce que tel est le but . Allez ! encore un effort, et on va bien finir par y arriver à les ruiner ses cons !! et les plus courageux vont bien finir par emprunter ,avant de crever .

     

    Répondre à ce message

  • #2567752
    Le 14 octobre à 16:51 par FREDERIQUE
    Serrage de vis en Europe face à la deuxième vague de tests

    Mais qu’est-ce qu’on en a à battre de leurs fichus tests, dont on sait qu’ils ne veulent plus dire grand chose, tellement leur protocole de réalisation est aberrant ?!

    Ce qui compte - et surtout, devrait compter - c’est le nombre de personnes en Réanimation !

    ".../...En Haute-Garonne, 154 personnes atteintes par le Covid sont hospitalisées, aussi bien dans le public que dans le privé, dont 34 en réanimation. 44 personnes sont décédées depuis le 11 juillet, dont 24 en Ehpad.../...", dixit La Dépêche - ces larbins du Pouvoir quel qu’il soit - sur près d’un million et demi d’habitants...

    Nous disons donc 34 personnes en Réa/1.5 millions d’habitants que regroupe le département de la Haute-Garonne, classée en zone d’alerte maximale, et sur Toulouse Métropole - 800.000 habitants - dont le village où je vis - classé dans la même zone depuis ce matin - bien que situé à 15km du centre de Toulouse et regroupant... 2.200 habitants au dernier recensement de 2.019 ?!!

    Ce classement est totalement délirant, cette situation devient absolument insupportable, et ras le bol de ce "Gouverner c’est faire croire.", dont certains demeurés n’ont toujours pas conscience !!

    Que feraient-ils donc en cas de véritable épidémie ?!
    Clouer toutes les portes et les fenêtres, peut-être...

    Jusqu’où vont-ils descendre dans l’absurdité, la stupidité, le mensonge ?!

     

    Répondre à ce message

  • #2567806
    Le 14 octobre à 18:05 par GERARD R.
    Serrage de vis en Europe face à la deuxième vague de tests

    C’est fou, tout à coup, les symptômes qui pourraient signifier une infection au Covid. Nez qui coule, nez bouché, toux, fatigue, fébrilité, oppression respiratoire, pardon pour ceux que j’oublie.

    Ce matin, tandis que je roulais sur l’autoroute et selon une... indécrottable habitude (c’est le cas de le dire) je ne puis m’empêcher de trifouiller mes fosses nasales. Profitant de ce que j’ai le nez parfaitement sec, je puis vous assurer que ça y allait, les fouilles. C’est à ce moment, qu’au plus profond de ma narine gauche, il m’a semblé que mon petit doigt, a frôlé un de ces corps étrangers, dont on se demande comment ils se forment à cet endroit et qu’inconsciemment, je tentais d’évacuer d’un doigt aussi scrutateur que déterminé. Au bout d’un moment, j’en réussis péniblement l’extraction, avec ce malsain, quoique suave plaisir, que les vrais connaisseurs ne me contesteront pas.

    Alors, je pose la question : la présence de crottes de nez au tréfonds des fosses nasales est-elle (ou va-t-elle devenir) le prochain symptôme quasi certain, d’une infection par le couillonavirus ?

     

    Répondre à ce message

    • #2567850
      Le 14 octobre à 18:48 par anymosa
      Serrage de vis en Europe face à la deuxième vague de tests

      les "crottes de nez" représentent un vecteur immunisant (cherchez sur le web)
      les gamins instinctivement ne s’y trompent pas, ils font la même chose que vous
      d’ailleurs ils le font tous, mais qui leur a appris ? personne ! et pourtant ils le font

      pour bien faire comprendre l’absurdité des fausses vérités érigées en dogmes dont bénéficie le covid, je vous livre deux pistes de reflexions
      - chez un individu, quelle région corporelle vous apparait comme étant la plus sale, ..... et pourtant combien de fois vous a t elle causée des ennuis d’ordre infectieux ?
      - savez vous d’où proviennent les virus bactériophages, que la russie utilise avec d’excellents résultats en comparaison de ceux obtenus avec des ATB de bigpharma ? ... de la même région corporelle

      covid mon Q, tests mon Q, vaccin mon Q

       
  • #2567891
    Le 14 octobre à 20:01 par pleinouest35
    Serrage de vis en Europe face à la deuxième vague de tests

    Hé bien voilà, confinement en perspective dans les 3 pays européens qui ont confiné : France, UK et Espagne ! Ailleurs, en Suède où l’immunité a été choisie, il n’y a plus de mort comme le rappelle le professeur Toussaint. Perronne dit que la seule façon d’en finir avec ce virus est de renoncer aux gestes barrière pour être immunisés, Raoult rappelle que le confinement a fait mourir 25.000 personnes sur 32.000, qui fait que la covid-19 a moins tué que la grippe saisonnière, aussi que la moyenne d’âge de la mortalité correspond à l’espérance de vie (81 ans chez les hommes et forte comorbidité), mais, comme le dit Perronne, Macron a enfin sa pandémie avec des test PCR falsifiés à 45 cycles au lieu de 20/25, ce qui au passage laisse crever les vrais malades à cause des délais prolongés des rendus de test. Ce sont les banquiers qui vont être content, en rachetant la France à un prix dérisoire. Déjà des avocats allemands et anglais se regroupent pour ce qui sera le crime du siècle, dans un nouveau Nuremberg.

     

    Répondre à ce message

  • #2568395
    Le 15 octobre à 12:51 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Serrage de vis en Europe face à la deuxième vague de tests

    Petite précision (que les afficionados de la modernitude pourront toujours contester), en langue française, lorsque l’on parle d’une deuxième vague (et non d’une seconde) cela signifie que l’on s’attend à en connaître d’autres...
    Micron doit le savoir, tata Brigitte était professeureuse de lettres, merde, quand même !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents