Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Sexisme, racisme : madmoizelle.com pourchasse les fans de Jean Dujardin d’OSS 117

Plus de cinq millions de Français (sans compter les téléchargements des jeunes salopards qui volent les films sur l’Internet) ont vu les deux épisodes de la saga OSS 117 avec Jean Dujardin en héros franchouillard macho.

 

Le troisième opus arrive à la fin de l’année 2021 et avec son titre Alerte rouge en Afrique noire, on risque d’avoir la Ligue de défense noire africaine, Rokhaya Diallo, Assa Traoré, Yseult et leurs amis essentialistes sur le dos. En attendant le montage final par Nicolas Bedos, qui remplace Michel Hazanavicius à la réalisation, le site de propagande progressiste madmoizelle.com s’en est pris à la communauté « OSS 117 » sur les réseaux sociaux. La communauté OSS 117, c’est quoi ?

 

 

C’est l’ensemble des garçons ou des jeunes hommes qui se reconnaissent dans le héros décomplexé qui oscille entre sexisme et racisme. Jean Dujardin incarne le Français des années 50, donc des « Glorieuses », qui ne doute de rien et encore moins de son intelligence.

La saga étant une comédie, toutes les phrases d’Hubert Bonisseur de la Bath (amateurs de contrepèteries, au boulot) qui seraient interdites aujourd’hui, dictature des minorités oblige – féministes, antiracistes, sionistes, homosexuels – font l’objet d’un culte inversement proportionnel à leur censure sociétale.

 

 

Le troisième degré du film permet de mettre dans la bouche d’Hubert des monstruosités sur les femmes, les juifs et les Arabes. Mais une fois sorties du contexte, les partisans du progressisme, et donc de l’interdiction de tout machisme raciste ou prétendu tel, les attendent au tournant avec une batte de baseball. C’est l’objet de l’article indigné du site madmoizelle.com :

JPEG - 64.2 ko
Pauline est sponsorisée par une pompe à chaleur (et non pas une pompe en chaleur)

 

On devine aisément où le site veut en venir, seulement il oublie qu’il prend au sérieux quelque chose qui ne l’est pas au départ, et qui peut être perçu comme une libération subtile de la parole.

Sur les applications de rencontre, de nombreux profils citent Hubert Bonnisseur de la Bath comme référence. Drôle de tactique de drague de citer un personnage misogyne, raciste et antisémite... Faut-il se méfier des fans d’OSS 117 ?

Pauline, l’auteur de l’article qui parle à la première personne du singulier, explique son projet de gonzo reportage :

Presque un an sans soirée digne de ce nom, une pandémie mondiale et des confinements qui n’arrangent pas l’affaire… le constat est sans appel : le seul moyen de rencontrer quelqu’un, c’est de passer par une appli de rencontres. Alors je swipe. Pas mal. Les profils défilent et j’alterne entre les différentes applis pour être sûre de ne pas rater la perle rare : Bumble pour plus de rapidité, OkCupid si j’ai des envies de lecture, et Tinder pour le reste.
Il m’a fallu peu de temps pour réaliser que ces applis comportent beaucoup (beaucoup !) de fans d’OSS 117.
Bien que j’apprécie sincèrement ces films, quelque chose me retient de liker les fans d’OSS 117 sur les applis de rencontres. Quelque chose qui me chuchote qu’au-delà d’aimer les films d’espionnage et Jean Dujardin, les mecs qui citent Hubert Bonnisseur de la Bath pour draguer s’en servent peut-être pour se dédouaner d’une attitude pouvant se rapprocher de celle de ce personnage franchement misogyne, raciste et antisémite.

On ne va pas analyser tout l’article de Pauline, une phrase seule résume son niveau intellectuel et politique :

Même si Jean-François Halin reste au scénario, comme pour les deux premiers opus, l’arrivée de Nicolas Bedos à la réalisation d’Alerte rouge en Afrique noire au lieu de Michel Hazanavicius brouille les pistes : l’homme est connu pour son humour borderline (et récemment pour ses propos polémiques critiquant le port du masque en pleine pandémie de Covid-19).

L’humour libre et la critique de l’étouffoir, c’est déjà trop pour Pauline-la-progressiste. En même temps on lui en veut pas trop, c’est une gonzesse, quoi !

 

Post scrotum pour ceux qui ont loupé le lien dans l’intro

L’article grotesque est ici.

Bientôt, un OSS 117 ni raciste ni sexiste...

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quand j’étais plus jeune j’allais sur des sites de rencontre juste pour m’amuser et la phrase avec laquelle je démarrais une conversation était : "Tu as vraiment le look de la salope de base".
    Le pire, c’est que ça fonctionnait et que la fille finissait par me demander de la rencontrer.

     

  • Très bon angle d’attaque d’E&R qui montre une fois de plus sa capacité imaginative au service d’une critique efficace du Réel.

    Jean Dujardin : acteur excellent, beau gosse, traits fins et expressifs et un nom on ne peut plus français - mieux que le George Clooney américain, légèrement plus petit, un poil moins classe (https://www.youtube.com/watch?v=TgK...)

    Juste très dommage qu’il eût fallu attendre 12 ans entre le 2e et 3e opus !
    Dans une société saine, OSS 117 aurait pu être une série de long-métrages que nous auraient enviés les amerloques !

    J’espère que les cinémas seront rouverts d’ici-là.


  • "j’aime me beurrer la biscotte"
    "ne jouez pas sur les mots Zarmina"
    "il s’agirait de grandir.. il s’agirait de grandir"

    chef d’oeuvre ce film. il faut être une sacrée casse-couilles pour taper sur ce bon vieux OSS. chiante comme la pluie et frigide du cul.

    ps : je suis musulman et je me suis bien marré en regardant "Caire : nid d’espions", surtout la scène avec le Muezzin :) .. pourquoi je ne trouve pas ca "choquant" en tant que "minorité" ?? y a vraiment un problème avec ces féministes.

     

    • C’est "Vous jouez sur les mots Dolores", dans le 2, quand cette dernière reproche à Hubert de confondre les juifs et les musulmans.
      Le 2 est sorti en 2009 et déjà à l’époque on ne pouvait pas dire grand chose. Le politiquement correct existait déjà, pourtant ce film n’a pas déclenché de polémique. Mais 2021 n’est pas 2009... Quand on voit la manière dont Tex ou Bigard se font lyncher pour des blagues, ça fait peur.
      Rio ne répond plus est sorti quelques mois après Plomb durci. Le fait de rire d’un sujet interdit, à savoir LA communauté, était libérateur. 2009, une année qui a permis une prise de conscience de certaines réalités.

      A propos de Jean Dujardin, une chose est sûre : Un Gars Une Fille, ça ne pourrait plus passer aujourd’hui. C’est politiquement très incorrect : stéréotypes liés à l’orientation sexuelle, décrédibilisation de la cause des femmes, homophobie latente, sexisme ordinaire, misogynie plus ou moins sous-jacente, apologie du harcèlement, grossophobie... Amusez vous à imaginer ce que les guerriers du politiquement correct trouveraient à dire aujourd’hui ! Les épisodes "Reçoivent des amis gays" ou "Dînent avec leur psy" ? Aujourd’hui ?! IMPOSSIBLE !


    • @ P : ce que je ne pige pas c’est comment ces nouveaux censeurs mettent des frontières.. exemple : la série Game of Thrones dedans vous avez :
      - des viols
      - des esclaves sexuelles
      - du sang et des scènes de meurtres violentes
      - des personnages masculins très typés
      ..etc

      pourtant c’est suivi par les millenials et les memes geeks asexués qui sont choqués par une blagounette de cul.

      on peut arguer que c’est un monde imaginaire, mais une autre série Vikings, qui se déroulent au moyen age, vous avez que des mâles blancs bodybuildés qui font des ravages en Normandie .. et sa passe comme une lettre à la poste. Aucun souci avec la normalité des captives de guerre et des viols/meurtres systématiques.

      Dans ces deux exemples, on considère que ce "machisme" est cohérent avec la temporalité, pourquoi ne pas considérer OSS comme un personnage ancré dans son époque ?

      c’est un vrai paradoxe je trouve.


    • "je suis musulman et je me suis bien marré en regardant "Caire : nid d’espions", surtout la scène avec le Muezzin :) .. pourquoi je ne trouve pas ca "choquant" en tant que "minorité" ??"

      Peut-être parce que vous avez un cerveau, ce qui n’est pas donné à un tout le monde dans ce pays. ^^

      Sinon les deux OSS 117 sont effectivement... des chefs d’œuvre !


    • Moi j’étais mais je ne suis plus . je préfète de loin ..... Et encore plus de près la trinité . c’est bien mieux , bien plus joli et incroyablement plus rassurant . En revanche le pape je ne l’écoute pas , il a le mauvais oeil .


  • N’osent pas s’attaquer à l’ancien réalisateur hein, courageux (enfin si peu) mais pas etc
    A force tous ces mots rachisme sexisme anti etc ne veulent plus rien dire.


  • oui ... je connais cette théorie


  • Ça me rappelle les années 60,70 les films en noirs et blancs de séries B français et américains qu’on allais voir au cinéma de quartiers à Levallois Perret et à Paris !

     

  • Bref, pour la Pauline : "on en reparlera quand il faudra porter quelque chose de lourd."

     :)


  • Quel article de talent ! J’adore la fin !
    Merci d’avoir fait cette prodigieuse critique de ce site de gonzesses hystériques.


  • Vive OSS 117 ! Vive les boules...de Noël...Flantier !


  • Au fond, c’est un peu l’histoire d’un film de propagande qui a mal tourné. Un film amusant dans le style "le magnifique" comme avec Bebel. Le côté anti français ou anti France d’avant ne saute pas au yeux de suite, c’est insidieux. C’est plus flagrant encore dans le second avec ces agents du Mosad si sérieux et conscients du devoir par rapport à ce guignol de français d’avant le progressisme. Mais c’est là que la propagande se grippe. Jean Dujardin comme le faisait Louis de Funes rend sympathique un personnage fait pour être détestable. Et si on compare cet ancien temps avec ce cauchemar de paradis progressiste dans lequel nous entrons, le film nous fait regretter cette époque où les gens se parlaient avec plus de franchise. Et la propagande se retourne alors contre ses promoteurs. Amusant non ?

     

    • Bien d’accord avec vous
      J’avais regardé le 2e que je n’avais pas trouvé tres drôle et c’est un vrai film de propagande anti-blanc, anti-français. Avec une belle blonde agent israélien sensée représenté la modernité, la tolérance, l’ouverture d’esprit. Mais c’est l’arroseur arrosé au final.


  • Si Pauline ne veut pas faire un infarctus, je lui déconseille la série South Park .
    AVC assuré avec Eric Cartman


  • Le Jean, en 97 c’était un fil de fer ( époque dès nous c’est nous). Il lui aura fallu pomper, pousser peu à peu, se forgeant comme BEBEL, pour endosser si bien ce second degré comportemental.
    Les femmes, je trouve, de notre contemporain, on plus le style d’esprit de ce genre que les hommes dans certains catégoriels évidemment. Comme des macho-feministes :-) peut être est ce « ripaille69 » erotico-rablaisien.


  • Franchement, je trouve ce genre de film chiant et nullissime !
    Décidément je ne comprendrai jamais les humains . C’est le rire que l’on partage qui signe la vrai complicité ... bien que je préfère la délicatesse d’un sourire à un rire gras, qui est l’expression d’une tension qui se libère, un peu comme un tremblement de terre à l’échelle humaine, qui fait disparaitre un instant cette tension, sans en supprimer la cause . .

     

  • Dans OSS117 , on se fout deux fois de la gueule du bon Français : avec le film et avec ceux qui critiquent le film.

    C’est un peu une tradition française l’autodérision. Mais que cette autodérision soit prise au premier degré pour en rajouter une couche, c’est juste à gerber.


  • ils sont tellement emportés dans leur délire , que leur connerie va les rendre capable de remplacer un phallus par un vagin et y voir, symboliquement, la même chose....Apres le "faites ce que je dis , pas ce que je fais " de nos élites, "l’inversion accusatoire" des donneurs de leçons (et accessoirement PD avec des enfants, ce qui prouve leur largesse...d’esprit) dans les médias, cela sera "ce que vous voyez , n’est pas ce que vous croyez voir..."


  • Ça donne envie de le voir rien que parce que ça emmerde ces femino-progresso-gauchiasses

     

  • Un site comme "dimoizll.com", n’est qu’un site de "nana" généralement moche et grosse, mais plutôt que de faire un travail sur elles mêmes et guérir de la surconsommation... non, elles ont, elles cultivent la haine et la retourne contre les autres.... ahhh c’est toujours à cause des autres...


  • Cette nana est completement à coté de la plaque, si elle voulait "critiquer" le machisme des héros espions qu elle attaque les fans, hommes ET femmes (tres tres nombreuses) de D Craig qui lui represente le vrai mec viril qui ne fait pas dans la dentelle !!!
    Mais peut être que Pauline au fond d’elle même rêve d’un homme comme ce James Bond...
    Il est vrai que James Bond est anglais...


  • Madmoizelle.com, en même temps, c’est une synthèse. Un site de néo féministes dans la vingt/trentaine urbaines, salariées du tertiaire, et frustrées comme c’est pas permis. Détail amusant, ce truc a été monté par un type (Fabrice Florent si ma mémoire est bonne) pas néo-féministe pour deux sous, juste un opportuniste qui avait flairé le truc. Je crois même que le gars s’était fait accuser de harcèlement par sa rédaction.

    OSS 117, que dire de plus sinon que j’ai bigrement hâte que le troisième opus sorte. Nicolas Bedos a beau être un "fils de" insupportable, nul doute qu’il saura faire au moins aussi bien qu’Hazanavicius sur le plan artistique. Les deux premiers (surtout le 1 en fait) regorgent de répliques cultissimes.

     

    • Dans la même veine , j’avais entendu dans les années 80 d’un mec à Los Angeles qui s’était rendu bien utile auprès de groupuscules féministes , mais c’était en fait pour baiser comme un lapin , et ça avait bien marché pour lui !!!

      Qui s’était fait le plus de pognon pendant la ruée vers l’or en Californie en 1848 ?!?

      Les marchands de pioches , pelles , lanternes , couvertures , tabac , allumettes , haricots secs ... etc ... etc !!!


  • "En même temps on lui en veut pas trop, c’est une gonzesse, quoi !"
    Il y a quelques années, je n’aurais jamais cru que lire ce genre de commentaire me ferait vraiment du bien.
    Une femme qui milite pour la préservation d’une espèce en voie de disparition, à savoir, les machos bleu blanc rouge !


  • J’ai toujours trouvé que Dujardin était nul du coup je n’ai jamais regardé,
    mais là c’est une invitation ! Et de fait il remonte d’office dans mon estime.

    Donc obligatoire ; je vais me faire les 2 épisodes cette semaine. Merci pour le coup de pub "Mademoiselle" machin.


  • Je vous conseille la vidéo de Stéphane Édouard publiée aujourd’hui sur Marguerite Stern (femen).
    C’est très complémentaire avec le sujet ici présenté.
    Ces individus sont complètement névrosés malheureusement pour elles.


  • Si les hommes ont un cerveau, j’en conclu que les femmes ont une cervelle. Y en a bien qui vivent avec leur chat, leur chien, pourquoi pas avec une femme.


  • OSS 117 façon Dujardin seul les vrais français peuvent vraiment comprendre !
    PS : êtres français c’est un état d’esprit quelque soit vos origines.https://youtu.be/xGKowUNYrKA


Commentaires suivants