Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Sexy Baby : le documentaire sur la sexualité à l’âge d’Internet

Jill Bauer et Ronna Gradus, 2012

Sexy Baby : A Documentary About Sexiness and The Cyber Age est un documentaire réalisé en 2012 par la journaliste Jill Bauer et la photographe Ronna Gradus et traitant de l’évolution de la sexualité à l’ère d’Internet et de la société du spectacle. Le film suit Nichole, une ancienne actrice porno de 32 ans, Laura, une institutrice de 22 ans, et Winnifred, une jeune fille de 12 ans. Les deux réalisatrices ont récemment présenté Hot Girls Wanted, un film sur l’exploitation de jeunes filles par l’industrie pornographique, au festival de Sundance 2015.

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • il y a une forte impression de passer devant une "devanture" de farces et attrapes ..visuellement.


  • Je n’ai regardé que le début car il y a un grand absent dans ce film : le fric . Vous avez déjà vu une très belle femme avec un pauvre ? Pas moi . Il y a plus de deux siècles Jane Austen publiait des romans dont le thème essentiel était : quand on est une fille de la gentry, comment trouver un riche mâle qui va vous assurer une vie confortable ? Croyez-vous que les choses aient beaucoup changé depuis ?...

     

    • Non bien au contraire et cela m’agace de voir des jolies femmes avec des types moches, gros, avec un caractère de chien .
      Tout est faux , la relation, les sentiments, la différence d’âge , et la complémentarité .


    • Ou alors en compagnie de hipsters faméliques. Cela ne m’énerve pourtant pas car je n’ai aucune envie de partager mon temps avec de genre de filles.


    • chacun a sa propre notion du " très belle"
      comme dit l’adage : "beauté, tu n’existes que dans l’œil de ton admirateur"


    • Vous me faites pitié...
      N’y a t’il que la beauté physique à vos yeux ? Faut il être une bombe sexuelle pour avoir un homme bien ?

      Le comportement féminin est ainsi formé depuis des lustres, par le patriarcat. Car le patriarcat, les hommes riches, les élites, ceux qui dirigent, veulent se sentir désiré par de "belles" femmes. Ils se les réservent, en les éduquant depuis toujours pour qu’elles viennent à eux.

      En plus de ca, le comportement primitif de la femme est de trouver le bon parti. Qui non seulement pourra lui assurer une descendance, mais surtout qui pourra lui assurer sécurité, et nourriture !
      C’est comme ca que ca marche, désolé, mais oui, être un loser sur tout les fronts n’atirera jamais de femmes !
      Et comme en plus on nous apprend depuis bébé, que les interets premier doivent être l’argent, le pouvoir, et la beauté, forcément, les femmes ne vont pas vers les mec pauvre, ininteressant et laids !

      Parfois faut aussi se remettre en question...

      Et c’est très laid de rager la dessus. Les femmes moins "canon" (dans le sens sociétal) ont elles vraiment moins de valeur ?
      Vous meritez votre frustration.. !


    • Qu’est ce que tu entends par "pauvre" ? Pauvre comme un Indien d’un bidonville de Bombay ou "pauvre" comme un salarié occidental moyen non propriétaire de ses moyens de production ? Parce que j’ai vu de très belles femmes issues de milieux populaires avec des mecs venant du même milieu à condition que le mec ne soit pas un crevard. Par contre il est vrai qu’une belle femme n’aura guère d’intérêt pour un type issu d’un milieu social inférieur au sien. Mais il n’y a pas d’absolu ! Si le mec est séduisant, cultivé et gagne sa vie en exerçant un métier indépendant il a de grande chance de pouvoir séduire une belle femme d’un milieu social supérieur au sien. Par exemple il n’est pas impossible pour un menuisier à son compte propriétaire de ses moyens de production, élégant, viril et cultivé de se dégoter une belle bourgeoise ayant un petit côté romantique et aventurier...par contre il est vrai que le fade employé de bureau, salarié que rien ne distingue de ses collègues a zéro chance de séduire une belle gonzesse d’un milieu social supérieur au sien.
      En fait plus que l’aisance financière c’est le milieu social qui compte le plus. Pour une belle femme il faut au moins que son conjoint soit issu d’un milieu social similaire au sien, sinon il est impératif que le mec soit un producteur indépendant propriétaire de ses moyens de production, ce qui lui confère par son statut d’homme libre une certaine virilité et noblesse qu’un salarié peut être financièrement plus aisé que ce dernier n’aura pas. J’ai même vu un noble déclassé (simple employé de mairie) se dégoter une fille issue de la grande bourgeoisie juste grâce à son nom de famille ! Par contre il n’a pas su la garder et ils se sont vite séparer...


    • @ bigben

      Je suis désolé pour vous, mais un homme, et ce depuis l’âge de pierre, est attiré par une femme ayant un beau visage et de belles formes (lire principalement hanches et seins). Le désir masculin ne change pas ou peu à travers les âges, et ça n’a absolument rien à voir avec la mode, le patriarcat ou tout autre bouc-émissaire sociétal. L’homme est avant tout attiré par une belle apparence, délicate et fertile.

      Mais ce qui m’amuse dans votre commentaire, c’est que vous excusez le fait qu’une femme soit attirée par un homme de pouvoir en vous adossant sur ces même raisons naturelles et anthropologiques que vous refusiez par rapport aux désirs de l’homme.

      Bref, selon votre raisonnement, il est injuste qu’une femme doive être belle pour être désirable, mais il est tout à fait normal qu’une femme soit excitée par la réussite et l’ambition masculine, puisque c’est naturel.

      L’art de se soustraire de la nature lorsqu’elle ne vous sert pas, mais d’y faire appel lorsqu’elle vous sert.

      Si vous n’aimez pas les commentaire sur E&R, vous devriez pondre vos réflexions sur auféminin.com. Là-bas, personne ne fera la moindre nuance et votre ego sera conforté.


    • L’homme veut se taper une bombe et une femme, un riche BG surtout depuis que Fb et autres réseaux sociaux existent.


  • Les américains achètent beaucoup de livres de cuisine.
    Et, ils font très mal la cuisine.
    Les américains achètent aussi beaucoup de livres traitant de sexualité..........

     


    • Les américains achètent beaucoup de livres de cuisine.
      Et, ils font très mal la cuisine.
      Les américains achètent aussi beaucoup de livres traitant de sexualité..........



      et les français ont la réputation d’être les plus romantiques... quand on voit l’hexagoniene de base.



      Donc si j’ai bien retenu la leçon pour être une femme bien aux USA il faut être : juive, d’une grande ville, avocate et vociférante... Sinon c’est la honte. L



      dianne feinstein  :(



      Pour ma part, je pense que c’est l’ex star du X qui s’en sort "le mieux" malgré un passé peu reluisant qui aura du mal à être raconté à son fils



      surtout que dans 20 ans son fils risque de tomber par hasard sur sur internet une vieille vidéo de sa maman...


  • lol, le festival de Sundance, c’est la branche "indépendant" hollywoodienne...

     

    • vous dites n’importe quoi. à Sundance, s’exprime des sensibilités et des artistes en dehors du système hollywoodien (pas que d’ailleurs mais quand même...)
      Sundance est un excellent festival et il fut un temps ou un prix à sundance était une garantie sinon de chef d’oeuvre en tout cas d’oeuvre absolument digne d’intérêt. il faut cesser avec la pensée automatique, antiaméricanisme primaire. pour commencer parce que les artistes, le peuple américain, et son gouvernement sont deux choses distinctes et qu’il existe aux états unis une dissidence et un monde alternatif, undeground d’une vitalité admirable ; comme souvent un biotope sait produire une antidote à la mesure du poison qu’il secrète. et le coprs USA pruduit encore des anticorps redoutables, qui pourraient nous inspirer ici aussi, au passage. .
      y’en a marre des abrutis que je lis ici et qui ne méritent pas mieux que ceux que l’on peut lire ailleurs.
      Enfin, hollywood est une machine de propagande redoutable certes, mais question cinéma (et entertainment) les USA et Hollywood restent encore avec les meilleurs.
      Alors Que celui qui n’a pas dans sa filmothèque et dans son panthéon cinématographique personnel au moins un grand film produit au coeur de babylone clique sur sa souris


    • bien évidemment tout cela n’empeche pas la lucidité et la conscience ni de l’entreprise de formattage des esprits qui est à l’oeuvre,ni la familiarité avec des concepts comme l’ingénierie sociale, qui vient d’ou au fait.... des anglosaxons. Comme quoi...


  • Quel peuple est le plus évolué ? Celui qui sait éduquer ses enfants ou celui qui sait envoyer des fusées dans l’espace ?

     

    • Celui qui sait élever ses enfants dans l’espace ?


    • L’espace n’est pas un signe d’évolution, au contraire, dans le vide interstellaire et dans le matérialisme de la boite de conserve améliorée qui te sert d’habitacle, tu auras tout le loisir de méditer sur le mode de vie humain terrestre, simple, humble, et dans le rythme naturel.

      L’espace pour espérer quoi ? Découvrir des planètes et aller installer des Fukushima en bord de mer histoire de reproduire notre mode de vie de consommateur de base ?

      Savoir éduquer ses enfants dans le respect de sa terre et sa nature, ça c’est le progrès. Ou plutôt la quête de la redécouverte des évidences.


  • L organe sexuel est le premier chakra qui provoque le kundalini. C est pour cela que les prêtres sont destinés à l’abstinence. Si l’on ne peut éveiller le premier chakra comme il faut, il n’y a aucune chance d’éveil spirituel.

    Maintenant c’est le but recherché par certains.

     

    • En quoi l’abstinence éveille le premier chakra ?


    • Tu as tout faux c’est le 2eme chakra le centre de l’énergie sexuelle. Et l’abstinence pour les pieux c’est pas pour la kundalini c’est pour éviter de tomber en tentation car même marié sans relation adultère on cours tous le risque de finir par être plus séduit par la chair de sa femme que par son être et la considérer comme un objet sexuelle avant de considéré comme une personne ce qui est péché...


    • faux, le Svādhiṣṭhāna (qui correspondrait physiquement au sacrum ou os pelvien) associé à l’eau (d’où la sexualité) n’est que le deuxième chakra,
      le premier chakra,associé à la terre et qui serait situé entre l’anus et le périnée est le muladhara. chakra de l’éveil. pourquoi ? parce qu’avant de baiser il faut bien exister (la conscience).
      quand tu es assis par terre (en position du lotus) c’est le chakra qui touche le sol qui t’enracine dans le réel, le concret.

      de plus vouloir donner absolument une définition physique des chakras est un non sens, les chakras sont des noeuds énergétiques crées par le yogi en méditation et qui se situent donc dans la sphère du mental (ou du spirituel)
      les hindous parlent de corps astral (le deuxième monde de Tripurasundari, le premier étant le corps physique et le troisième étant le corps causal ou Dieu)
      enfin on ne parle pas d’abstinence sexuelle mais de déplacement de la jouissance physique vers une jouissance spirituelle. l’acte sexuel physique n’est pas prohibé mais sacralisé .on jouit mentalement au lieu de le faire physiquement, la copulation n’est plus qu’un outil mystique. on est donc à mille lieues d’une sexualité "normale" on est dans le rite, bien loin de tout érotisme et de rapports humains.


  • Donc si j’ai bien retenu la leçon pour être une femme bien aux USA il faut être : juive, d’une grande ville, avocate et vociférante... Sinon c’est la honte. Les autres sont abusées par le patriarcat, et c’est dommage. On se demande bien pourquoi les hommes américains les traitent comme des prostituées sorties d’un film porno...

     

    • Bé je crois pas...

      La jeune prof ( pourtant très jolie ) qui pense plus a se faire charcuter le minou que d’instruire ses petits élèves alors que son mari ne voulait pas et donne du chagrin à sa mère qui à tout l’air de ne pas comprendre ce qui pousse sa fille/cette génération à faire n’importe quoi sans se soucier des valeurs primaires... Quelle mère fera cette jeune fille ? Une mère qui laissera l’éducation de ses enfants à la grand mère ? ralalalaaa....

      Le couple juif qui, malgré apparement des bonnes intentions concernant l’éducation de leur fille ainsi qu’une bonne situation sociale, bé ils sont quand même très mal barré si je puis dire... Limite c’est eux qui se donne le plus de mal dans l’éducation de leurs enfants pour au final les voir devenir des poupées perverses... j’aimerai bien revoir la fillette de 14 ans dans 3 ou 4 ans voir quel chemin elle aura pris. Si y’a pas de virage à 180°, ce sera certainement une "Britney Bitch" lol

      Pour ma part, je pense que c’est l’ex star du X qui s’en sort "le mieux" malgré un passé peu reluisant qui aura du mal à être raconté à son fils . Et les séquelles sont la pour ces 2 parents trempés dans le X jusqu’au cou... Rocco pour le petit, est-ce un hasard ? xD

      Les générations sont de pire en pire et c’est voulu par nos élites vénérés.
      Ainsi soit-il, hélas...


  • L’ ingénierie sociale... l’arme d’auto destruction par excellence.

    Je pleure la nouvelle génération et celles futures et je compatie avec les parents de notre génération qui sont conscient de la manipulation orchestrée par ces dégénérés mais ne savent pas comment préserver leur enfant de la décadence :(

    Pauvre peuple occidentale...


  • C’est vraiment du féminisme de bas niveau. Les femmes qui se laissent avoir par la propagande sexualiste, c’est qu’elles le méritent. Pourquoi les faire passer pour de pauvres victimes ? Si c’est ce qu’elles veulent, eh bien soit. Les hommes qui se font avoir par la propagande du système on ne les fait pas passer pour des victimes mais pour des bourreaux. Qu’il en soit ainsi pour les femmes, qui sont responsables de leurs choix et de leur actes au même titre que les hommes. Tu veux vendre ton corps ? Eh bien vend ton corps et nous fait plus chier. Tu es coupable et non victime. On nait femme, on ne le devient pas.

     

    • Vous avez absolument tout faux et c’est vraiment très triste...

      Bien sur que les hommes qui se font avoir par le système sont victimes. Les jeunes hommes qui veulent devenir des Iron man, avoir plein de mailles et des bonasses, sont ils coupables ? Vraiment ?? Qui les aident à ouvrir les yeux au quotidien ? Comment se sortir du systeme lorsque l’on est seul et sans informations ?
      Pour les femmes c’est la même chose ! Le système leur apprend depuis qu’elles sont nées a vouloir être "parfaite", à provoquer le désir, a profiter d’une fausse liberté de moeurs, et de se trouver un homme riche ou de se faire esclavagiser !

      Et non, Ho que non, on ne nait pas femme !
      Est ce qu’une enfant de 8 ans est une femme ? Bien sur que non. On nait fille mais on DEVIENT une femme (au sens adulte du terme). Une femme se construit petit à petit. Comme l’homme se construit également. Grace a l’experience, à la vie, aux difficulté, etc...

      Votre commentaire est antierement niaiseux.. et plein de rage. Ca me fait pitié..


    • Et non, Ho que non, on ne nait pas femme ! Est ce qu’une enfant de 8 ans est une femme ? Bien sur que non. On nait fille mais on DEVIENT une femme (au sens adulte du terme). Une femme se construit petit à petit. Comme l’homme se construit également. Grace a l’experience, à la vie, aux difficulté, etc...

      Hum … C’était une boutade. Êtes-vous donc vraiment aussi inculte que cela ?

      Cela dit vous justifiez ici ce que j’ai dit au début : ce film de propagande est fait pour toucher la féministe hystérique qui se cache — plus ou moins profondément — en chacun d’entre nous (ah ah), et nous pousser à nous rebeller contre le vilain patriarcat et les vilains vendeurs de vêtements.

      Et, tout comme je ne suis pas un relativiste radical, mon constructivisme a des limites. On nait mâle ou femelle, et on grandit en tant qu’adulte, c’est ce qui compte. Ensuite, on nait avec des caractéristiques internes et externes, et dans un contexte donné ; tout cela contribue certes à façonner l’individu, qu’il soit homme ou femme. Mais, si, comme vous semblez le penser, c’est « avant tout le système qui rend con », alors (1) comment expliquer que des gens qui évoluent dans des conditions similaires et dans le même système, ne font pas tous les mêmes choix et n’ont pas tous la même vie ? (2) comment expliquer que certains se sortent les doigts sans avoir jamais « bénéficié » d’une quelconque main tendue, ni ne jamais avoir rejeté la faute ailleurs ? (3) si c’est le système qui créé les cons, qui a créé le système ?

      Bref, ce type de propagande continue à faire penser aux gens qu’ils ne sont pas maîtres de leur pensée ou de leur vie, que c’est toujours de la faute des autres, et qu’ils ont besoin d’aide car sans ça ils ne pourront pas s’en sortir car le système est trop fort et qu’ils demeureront des esclaves de leur réalité à jamais. Ce documentaire est parfaitement dans le système, il est gauchiste, il est féministe, et n’a juste aucun intérêt, sinon de montrer, si c’était encore utile, à quel point certains sont des moutons uniquement mus par des pulsions grégaires, et cela dès le plus jeune age. À quand un documentaire sur les gens qui deviennent des gens biens alors qu’ils sont partis de rien ?


    • (ou qui sont partis de tout, d’ailleurs)


    • on ne nait pas femme !

      Bigben la meilleur alliée de la théorie du genre. Pas la peine de perdre ton temps tempoub, elle ne te répondra pas. Elle fait le coup régulièrement.


  • Je pense qu’il y a pas besoin de faire de commentaires. C’est vraiment traduit avec les pieds par contre, il y a des passages entier ou les sous titres et ce que disent vraiment les gens ont rien à voir ou presque.


  • Prostitution des enfants à l’école
    sur Dailymotion "L’une des vidéos choc de la campagne de l’ACPE"
    La théorie du genre porte ses fruits, c’est le gouvernement qui va être content d’un résultat si rapide de ses lois sociétales si progressistes !


  • On est tous le produit de notre époque....et la nôtre n’est franchement pas reluisante, sinon glauque. Le souci avec l’ultra libéralisme, c’est qu’il est adaptable à tout les besoins, et ramène du coup tout au même niveau ; on peut vendre aussi bien des ovaires comme un pack de bière.
    Par chance, je viens d’une génération qui a grandi sans internet, j’ai plus de recul par rapport à ce "monde" foisonnant mais effrayant ou le porno côtoie des photo de macchabés.
    Mais l’effet de l’hypersexualisation dans notre société décrite ici influe gravement sur nos mentalités ( le cas le plus grave est celui de la petite fille, nihiliste, imbue d’elle même et dans le déni de toute autorité se croyant adulte et indépendante ; je passe sur la mentalité d’hystérie permanente propre aux US...)


  • Thank you Zac !
    Évidemment, comparé au film "M et le Troisième secret", on est ici à l’opposé : aucune spiritualité là-dedans, les femmes sont gouvernées par leur nature, pas moyen d’y réchapper ou difficilement, c’est pourquoi c’est peut-être plus difficile pour une femme de se retrouver, sans compter l’addition qu’il faudra payer cher pour certaines sur le long terme (on peut voir chez nous les conséquences de cette idéologie sur Loana, Nabilla, et récemment sur Ayem Nour).
    J’aurai tendance à penser, après avoir vu les deux documentaires, que si on a la foi, c’est-à-dire étant animé d’un amour spirituel bien plus profond que l’amour charnel et autres addictions matérielles, on peut s’élever au-dessus de la dégénérescence organisée et être "armé" pour contredire la propagande et peut-être sauver ses victimes. C’est en çà qu’on peut être utile aussi.


  • Des vies creuses, désertées par l’esprit. Pauvres gens.


  • Affligeant, c’est le moins que l’on puisse dire.


  • 46 min 08 ! J’ai été choqué, j’ai cru mal entendre mais non. C’est abusé !

     

  • #1129227

    c’est tout simplement une dictature comm une autre mis en plac de manière sournoise mais tr efficace : du cul partout cela perturbe et fait que les gens ne pensent pas a l’essentiel : ils ont conditionné,ils sont lobotomisé par des fesses un peu partout.
    commecette dictature que veulent nous imposer les islamistes fondamentaliste de mes fesses :
    oui c’est aussi de la pornographie idéologique................................
    nous devons revenir a du raisonnable : si professeur choron et son hara kiri pouvaitchoquer de temps a autre, moi ce qui me choque beaucoup plus, c’est de ne pouvoir jamais ouvrit intenet ou la television sans voir une nana sexy ou ce qui se rapproche a cela :

    la religion et le cul, c’est le nouvel opium des cons :
    dans les deux cas, cela en fait des frustré, car pour le cul, ceux qui s’en abreuvent sur le net, ne baisent jamais, et pour l’autre cas : ils ont complexé et frustré par le sexe qu’ils ne peuvent consommer et vont des des radicalités pour éjaculer leurs haines,leurs frustrations.
    amen !

     

  • #1129402

    Hyper-féminisation et recul de l’autorité parentale font un cocktail terrible et nous conduisent à l’attitude de cette gamine de 12 ans. J’ai 33 ans et j’ai parfois ressenti un malaise à la voir se trémousser, faire des poses suggestives et vouloir parler comme une adulte.


  • Documentaire ennuyeux...Comme la plupart de la gent féminine occidentale aujourd’hui.


  • Je crois que nombre de personnes n’ont pas compris le documentaire... Car on ne peut regarder un documentaire sans y associer la DEMARCHE initiale. La démarche ici est de montrer la corrélation entre "l’ère Internet" et l’hypersexualisation de la société, qui touche toutes les catégories, tous les âges. On est ici centré sur les femmes, mais le MEME documentaire aurait pu être fait côté homme.

    Bien sûr que c’est choquant. C’est la société dans laquelle on vit. Je connais des gamines à peine plus âgées que Winnifred et qui ont le même parcours... Sauf qu’elles se sont rangées. Elles ont arrêté les photos mais elles restent de la génération facebook... Ces gamins semblent avoir un besoin vital des réseaux sans quoi ils se sentent seuls... Alors que d’autres gamins dans la même situation les entourent ! Et pour se sentir exister, il faut se montrer. Mais d’autres se montrent, donc il "faut" surenchérir... Et en montrer plus. Ca, c’est le lien Internet-sexualité pour la génération Winnifred, sachant que comme toutes les autres générations avant, ils ont aussi les hormones qui travaillent, et plus précocement...

    Génération Laure (ou Laura, je ne sais plus), ma génération... Je pense que les 3/4 si ce n’est plus de ma génération regarde occasionnellement du porno... Ce qui donne quoi ? Des mecs qui cherchent une nana qui a une grosse poitrine défiant les lois de l’apesanteur XD ! Ca n’existe pas, sauf intervention chirurgicale XD ! L’image de la femme parfaite, c’est la fille de manga ! Des seins énormes, des fesses rondes plus ou moins grosses, une taille de guêpe...
    Sauf que non seulement ça n’existe pas à l’état naturel (pas pour les seins, en tout cas) mais en plus, ça frustre tout le monde XD ! Les filles sont pas assez bien, les mecs sont tous lâches et les deux camps restent dans leurs tranchées XD !
    Donc même si j’ai la chance de n’avoir connu qu’un seul homme dans ma vie, je comprends très bien les jeunes filles qui font cette démarche, aussi dégoûtante à tous niveaux soit-elle !

    Quant à Nichole, c’est un cas particulier qui, je pense, doit avoir été vécu pour être pleinement compris, mais ce qui en ressort quand même c’est qu’après avoir pratiqué du "sport de la baise", comme elle dit, elle a découvert l’amour et redécouvert une vie "normale", où elle était autre chose qu’un pseudonyme.

    Les témoignages de Winnifred et Laure m’ont vraiment choquée mais je suis au regret de vous annoncer que c’est ce qui arrive. Un simple constat sur notre futur...

     

    • mais le MEME documentaire aurait pu être fait côté homme. [....] mais je suis au regret de vous annoncer que c’est ce qui arrive. Un simple constat sur notre futur...

      Il s’agit d’un documentaire occidentalo-occidental américano-centré. Il ne s’agit pas de l’avenir du monde, mais l’avenir du monde qui se soumettra à l’hégémonie atlantiste.

      Avant on se comparaient aux états-unis sous des principes d’évolution technologique. On disait on a 10 ans de retard, le retard sous-entendais que cette voie était la voie à suivre pour être au "top". Maintenant, le seul constant qu’on peut en tirer c’est qu’effectivement nous avons 10 ans de retard par rapport aux USA, mais non pas technologiquement, mais en terme de soumission à la décadence. Quoi que 10 ans doit être revu à la baisse, nous sommes quasiment en synchro avec les états-unis vu que la France est devenu un petit engrenage dans les rouages de la machine de domination mondialiste.

      Je me méfie aussi des pseudos reportages censés être neutre et apporter un regard critique sur une situation. Un reportage nécessite des moyens et si on veut le vendre, il faut faire dans le scabreux et le sensationnalisme. Quelque part, ce reportage peut être vu comme une incitation et pas une critique. D’ailleurs si on veut réellement critiquer sérieusement un sujet, ce n’est pas un programme télé qu’il faut faire, mais une étude chiffrée, statistique, mesurée, pondérée et qui donne une image correcte des choses.

      Je peux faire un même reportage sur les Mormons qui démontrera un rapport inverse aux mœurs sexuelles, avec des tranches de vie en parallèle de différents courant plus ou moins orthodoxes et avec des variations sur le même thème.

      Pour finir, l’Amérique n’est pas le nombril du monde, même si je conçois que la France est culturellement étouffée par les Américains, et que de nombreux jeunes vénèrent les Etats-Unis. Il faut refuser de s’abreuver de reportages à la cons que l’on regarde par Internet en claironnant qu’on a plus de télévision (le grand paradoxe des dissidents 2.0, les guerriers du net, les tocards du virtuel).


    • En réponse à MaxC.

      Je dis juste que ce sont des faits que l’on peut constater au quotidien ^^. Et si, c’est notre avenir SI ON NE L’ARRETE PAS. Je n’ai PAS dit que c’était notre SEUL AVENIR POSSIBLE ni le meilleur. C’est celui vers lequel on se dirige. Et oui, notre société est calquée sur les Etats-Unis en ce qui concerne la connerie XD. Ca aussi, c’est un constat.

      Bien sûr qu’un documentaire est toujours orientée, mais votre réponse comme mon commentaire et comme tous les autres sont également des points de vue "étriqués", au sens où ils ne représentent qu’une vision partielle des choses.

      Le seul à avoir la vérité absolue, c’est Dieu, et je ne me mettrais jamais à son niveau, je sais où est ma place.

      Je remarque également que vous n’avez pas commenté mon analyse de la situation de ces jeunes fille/femme, mais juste le fait que c’est orienté et pas forcément notre futur (ce que je n’ai pas nié). Vous parlez plus de la forme que du fond.

      D’ailleurs, je ne faisais que replacer les choses dans leur contexte suite aux commentaires qui réduisaient le documentaire à une marche féministe (personnellement, j’y ai juste vu ce que je vois dans la rue et mon entourage tous les jours).

      Pour moi, le vrai fond du problème (et c’est le commentaire juste après le mien qui le soulève), c’est la spiritualité. Nous sommes complètement déconnectés. De Dieu mais aussi du monde, de la terre, la vie, de tout ce qui nous entoure. Comme si l’Humanité avait oublié que c’est ce qui nous entoure qui nous a créés.

      Pourquoi tant de véhémence ? De quoi avez-vous peur ? Que notre avenir soit réellement celui décrit ? Vous n’y croyez pas parce que vous ne voyez pas la profondeur du problème, je pense, et que vous souhaitez changer les choses (tout comme moi, cela va sans dire XD).

      Pour autant, inutile de se mettre des œillères sur la situation actuelle. Il nous faut l’analyser et la comprendre pour la combattre.

      C’était juste ça, mon commentaire ;). La Paix soit sur vous :).


  • #1129909

    La période de reproduction chez les animaux entraine chez eux une excitation sexuelle qui génère compétition, agressivité et conflits, c’est tellement vrai que la période de reproduction chez le mouton s’appelle "la lutte". Pour tous ceux qui préfèrent les images filmées aux images réelles, la série games of throne en est l’illustration parfaite. Maintenant regardez notre société ou la sexualité est omni présente(la cause), n’est elle pas hyper violente (la consequence) ?
    Etre maitre de soit c’est retenir ses instants, si vous ne les maitrisez pas c’est eux qui seront maitre de vous. Placer son corps au service de son âme est la voie la plus sûr pour atteindre le bonheur et la santé, faire l’inverse amène stress dépression et maladies ; vous mettez votre âme au service de votre corps et c’est votre corps qui vous puni (par la maladie) de l’avoir fait ... dieu à de l’humour !
    Que la paix soit avec vous tous.
    L’Hermite retourne à son Hermitage


  • #1129943

    La période de reproduction chez les animaux entraine chez eux une excitation sexuelle qui génère compétition, agressivité et conflits, c’est tellement vrai que la période de reproduction chez le mouton s’appelle "la lutte". Pour tous ceux qui préfèrent les images filmées aux images réelles, la série games of throne en est l’illustration parfaite. Maintenant regardez notre société ou la sexualité est omni présente, n’est elle pas hyper violente ?
    Etre maitre de soit c’est retenir ses instants, si vous ne les maitrisez pas c’est eux qui seront maitre de vous. Placer son corps au service de son âme est la voie la plus sûr pour atteindre le bonheur et la santé, faire l’inverse amène stress dépression et maladies ; vous mettez votre âme au service de votre corps et c’est votre corps qui vous puni (par la maladie) de l’avoir fait ... dieu à de l’humour !
    Que la paix soit avec vous tous.
    L’Hermite retourne à son Hermitage


  • Honnêtement, je n’ai pu visionné la vidéo plus de 4min... insoutenable... affligeant. Notre société se détraque à vitesse grand V et ce non pas depuis l’arrivée de l’internet, mais plutôt depuis la filmographie pornographique et les revues du même genre .... La sexualité amène à la violence, à l’agressivité, c’est une question de survie de toute espèce qui n’est pas "régulée" par une forme anticonceptionnelle.... La contraception a permis aux femmes de pouvoir "gérer" leur sexualité, mais en fait elle n’a fait que démolir la perception de la conception : concevoir un enfant c’est un engagement à vie, c’est une responsabilité. De ce fait la femme devient un jouet de cette société perverse, la femme ne connait plus ses valeurs primaires ( concevoir, élever), elle ne devient plus qu’un objet sexuelle. Il fut un temps où la femme était le centre du foyer, le centre de la vie familiale ; c’est un fait l’homme et la femme ne sont pas égaux et c’est très bien ainsi, nous sommes fait pour la complémentarité, qu’elle que soit l’espèce d’ailleurs...Réveillez vous !!! coupez la télévision qui vous font miroiter une vie de paillette, mais la vie est tout autre mesdames, la vrai vie. Le temps fera son œuvre et toutes ces belles bombes vont se faner un jour, et si vous ne vous attachez qu’à votre apparence et non à votre intelligence, ce jour là sera douloureux, car vous ne serez plus désirable, et votre arrogance n’en sera plus que laide aux yeux des hommes. Soyez responsable et protéger vos enfants de ce monde de consommation et d’opulence et de la sexualité. Ils ont encore beaucoup de chose à apprendre pour se construire et apprendre de vraies valeurs avant de jouer à touche-pipi. Protégeons ces êtres innocents et donnons leur de vrais modèles et pas ces Britney Bitch et autres erreurs de la nature.
    La louve retourne à sa tanière


  • Déprimant à mourir. Cette société satanique américaine gangraine la société Européenne. Nos filles sont des putes à 13 ans, nos garçons se font pervertir par le porno et ca ne va qu’en s’empirant.


Afficher les commentaires suivants