Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Slogans publicitaires

65 % des Français ne sont plus sensibles aux termes "République" et "valeurs républicaines"

Sondage exclusif Ifop pour Atlantico. De Manuel Valls à Nicolas Sarkozy, les valeurs républicaines ont rarement été autant invoquées en si peu de temps. A force d’entendre les élites politiques prononcer les mots qui se rattachent à cette notion, une majorité de Français montre des signes de lassitude.

 

La première partie de cet article est consacrée au commentaire des résultats du sondage par Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l’Ifop. Vient ensuite l’analyse du politologue Vincent Tournier.

 

 

Atlantico : Dans la première question du sondage, la récurrence des termes « République » et « valeurs républicaines » dans le discours politique actuel est interrogée. Il s’agit de savoir si ces termes touchent encore les Français, or on dirait qu’aujourd’hui leur répétition est un peu usée. Qu’en est-il ?

Jérôme Fourquet : Effectivement, on a constaté depuis un moment maintenant que le terme de « République », et les valeurs qui lui sont associées, était régulièrement invoqué et utilisé dans le vocabulaire politique. On pense à Manuel Valls, qui à un moment en a fait sa marque de fabrique quand il était place Bauveau et depuis qu’il est Premier ministre, et, plus récemment, à Nicolas Sarkozy qui est allé jusqu’à souhaiter que son parti s’appelle « Les Républicains ». Dans ce cadre-là, il était utile de voir si les Français étaient toujours sensibles à cette terminologie-là, ou si, au contraire, elle était un peu éculée et galvaudée. La question est d’autant plus légitime que la récurrence de ce terme s’est trouvée encore renforcée ces derniers mois suite aux attentats de janvier, avec la fameuse « marche républicaine » et la défense de ces valeurs, avec un consensus républicain contre le terrorisme et pour défendre les valeurs fondamentales, dont la liberté d’expression. On est vraiment dans une séquence où l’on emploie fréquemment ce terme, or force est de constater que pour deux tiers des Français (65 %) ces termes ne parlent plus vraiment car ils ont été trop utilisés et ont perdu de leur force et de leur signification. Il n’y a qu’un tiers des Français, même si on peut se dire que ce n’est pas si mal finalement, qui se déclare encore sensibles à ces termes quand les politiques les emploient, et qui possède une fibre républicaine très développée.

Lire la suite de l’article sur atlantico.fr

Sur la réalité de la République derrière les mots, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1182031
    le 10/05/2015 par Amiral
    Slogans publicitaires

    La Constitution de la IIe République mentionnait Dieu ainsi que le Travail, la Famille et l’Ordre public comme base de la Société... On en est bien loin aujourd’hui !!

     

    • #1182218
      le 11/05/2015 par sonsofanarchy
      Slogans publicitaires

      C ’est pour cela que ça na durer que 4 ans 9 mois et 8 jours il vaut mieux mentionner Satan c’est plus sur


    • #1182339
      le 11/05/2015 par Amiral
      Slogans publicitaires

      Non mais il y a une continuité avec le Second Empire...


  • #1182040
    le 10/05/2015 par NouvelleFrance
    Slogans publicitaires

    La république a fait son temps.......


  • #1182070
    le 10/05/2015 par Jojo l’Afreux
    Slogans publicitaires

    Vous devriez publier le grand tableau détaillé et non pas son résumé : il montre qu’il peut y avoir des tas raisons qui poussent les gens à répondre "non" à la question.
    Exemple : analysé par parti politique ceux qui répondent le plus massivement sont les frontistes (très attaché à la nation) tandis que ceux qui les talonnent au plus près sont les partisans du modem (fédéralistes qui ont passé la nation par perte et profit) et ceux qui répondent oui à majorité (les seuls), sont les électeurs du PS (soutient à leur pouliche).
    Perso, si j’avais été interrogé, j’aurais sans doute répondu non du fait de l’exaspération d’entendre le terme "valeurs républicaines" psalmodié aussi souvent sans jamais être clairement définit, ce qui finit effectivement par leur faire perdre tout sens cohérent. En réalité personne ne sait sans doute plus ce que ça veut dire. Ils devraient organiser un autre sondage pour demander aux gens de définir à quoi renvoi cette expression (ce qui ferait un peu travailler leur cerveau et leur esprit civique).

     

    • #1182327
      le 11/05/2015 par Antidote
      Slogans publicitaires

      Les sondages, c’est de la daube. Ils ne servent qu’à conforter les populations dans l’idée que leur choix est nécessaire dans les prises de décisions économiques et politiques, alors qu’il n’en est rien. Les sondages et les votes ne sont qu’une astuce afin d’engager la responsabilité morale des gens dans une prise de décision. La réalité c’est qu’ils ont le droit de s’abstenir de choisir.


  • #1182074
    le 10/05/2015 par Jérôme2709
    Slogans publicitaires

    L’avant-gardiste Sarkozy n’est donc par si avant-gardiste que ça en souhaitant que l’UMP soit renommée " Les Républicains " … même s’il est à l’arrière-garde de l’avant-garde américaine ... Les sondeurs n’ont pas compris que ça ne sert plus à rien de croire que l’on peut manipuler les gens sur le long terme en ne s’appuyant que sur de la communication. Ça ne fonctionne que sur le court terme et dès que c’est démonté ça se retourne contre les manipulateurs. À tel point par exemple que dès qu’on entend un responsable politique dire que la loi sur le renseignement " c’et bon pour la démocratie ", on conclut que c’est le contraire. C’est comme une femme qui vieillit. Elle aura beau faire un lifting, cela n’empêchera pas son vieillissement. Pire, un lifting se voyant comme les yeux au milieu de la figure, il se peut qu’on rajoute plus d’années que de raison pour évaluer le vrai âge de la femme liftée, et on trouve qu’elle est à côté de la plaque pour avoir succombé au mythe de la jeunesse éternelle. Et qu’en est-il de toutes les pubs qu’on nous oblige à voir dès qu’on regarde une vidéo sur internet ? Il n’y a aucun produit que j’achète !
    Les sondages d’opinion, c’est du bidon ! Ça n’est bon qu’à faire croire à Jean-Yves Camus qu’il est un " spécialiste " de quelque chose, en l’occurrence de l’extrême-droite. Tout le monde est capable d’avoir une opinion. Avoir un avis sur le nucléaire ne fait pas de soi un ingénieur en physique nucléaire.

     

    • #1182416
      le 11/05/2015 par Antidote
      Slogans publicitaires

      Bien vu, Jérôme ! Vous venez de comprendre que la politique et le cadre sociétal dans lequel nous vivons, c’est comme Disney Land. Les personnages comme les décors sont fictifs !


  • #1182084
    le 10/05/2015 par Dex
    Slogans publicitaires

    Comme d’habitude.
    Le FN reste malgré tout le parti le plus proche, ou, le moins éloigné de la Vérité.

    Quoiqu’en dise ses détracteurs, il y a une certaine persistance dans les faits, et c’est ce qui caractérise ce parti de la réelle opposition.


  • #1182138
    le 10/05/2015 par Zarathousthra
    Slogans publicitaires

    La république, personne ne sait plus trop quel est le sens de ce mot mais si par contre on dit que ce truc est menacé alors là on est prié de baisser la tête et de serrer les dents pendant qu’on nous la met profond.

     

    • #1182189
      le 10/05/2015 par seber
      Slogans publicitaires

      La République c’est des rues, des boulevards, des avenues, des places. Manque plus que des impasses et des cimetières.


    • #1182223
      le 11/05/2015 par Mouflon Cévennes
      Slogans publicitaires

      Laïcité (pardon laïcisme), démocratie (pardon démoncrassie) et république : 3 mots que les politiciens nous assènent à journée faite. Il n’y a que dans notre pays que "République" est brandi à tout va : le signe qu’elle va de plus en plus mal. Je crains le moment où nos compatriotes vont se réveiller. Ce pourrait être brutal...


    • #1182295
      le 11/05/2015 par VORONINE.
      Slogans publicitaires

      Ils sont tellement surs de leur affaire de république ....Qu’ils ont fait inscrire dans la constitution de la V , qu’elle constituait la forme DEFINITIVE de gouvernement de la France ....Comme si leur constitution ne pouvait aller rejoindre les précédentes dans les poubelles de l’Histoire !


  • #1182163
    le 10/05/2015 par Bryan
    Slogans publicitaires

    J’attends avec impatience le sondage qui affichera : "65% des français ne se sentent plus concernés par le vote."


  • #1182185
    le 10/05/2015 par listener
    Slogans publicitaires

    Ce qui est anxiogène pour des français dans cette utilisation lourde et rustique des termes "république", "valeurs de la république", ce n’est pas seulement parce que tout cela renvoie à un vide conceptuel sidéral (mais quelles "valeurs" et quelle "république" ? Il y eu des républiques ploutocratiques, aristocratiques et esclavagistes), mais qu’on sent bien là la forte américanisation des esprits. En effet, l’Amérique est une contrée où au contraire de la France il n’existe pas de débat sur le "régime". Remarque : l’Amérique n’est en fait pas une république au sens français du terme. C’est un régime "de son propre genre" ("sui generis").

    Or en France, il n’y a aucun consensus sur la manière de se gouverner et on peut assez librement discuter des diverses formes de régimes et de leurs mérites respectifs. Le fait que la "république" s’impose comme un régime indiscutable est un fait nouveau et contraire à nos traditions politiques. La France est d’ailleurs de traditions plutôt royale et monarchique et la république post-gaullarde est d’inspiration maurrassienne.

    Ce qui fait la force du régime dit "républicain" en France c’est qu’il n’est justement pas un "régime" mais un "anti-régime". Il surgit lorsque les citoyens décident de se gouverner eux mêmes après avoir constaté l’échec ou la défaite d’autres régimes. Il n’est pas lié à la "démocratie", car la bourgeoisie qui règne sur la France depuis 1789 est fort peu égalitaire et fort peu "démocrate". Nous sommes loin de l’Amérique à la société massifiée

    Donc Valls devrait aller étudier ses manuels (sans jeu de mot) d’histoire politique française. La France a tout connu. La forme républicaine ne s’est imposée que par l’échec des autres régimes (monarchie constitutionnelle en 1792, échec de la restauration et écroulement des deux empires).

    L’erreur de la république d’aujourd’hui est précisément de vouloir apparaître comme une forme politique précise et indiscutable alors que cela est faux et dangereux. Si la république s’écroulait alors quoi ? le Roÿ ? Le pape ? ). Tous les principes prétendument "républicains" (comme la séparation des pouvoirs par exemple ou l’égalité civile) peuvent être assez bien respectés dans une monarchie ou dans un empire. Même une bonne vieille dictature raz-le-képi pourrait respecter ces principes et ces valeurs et les garantir mieux que le font les sinistres rédacteurs de la loi Taubira, ces sodomites prévaricateurs, tristes croques-morts de la culture classique.


  • #1182259
    le 11/05/2015 par Mike
    Slogans publicitaires

    La "République" de Platon, c’est l’oligarchie.

    La question est malheureusement orientée. Si on leur demandait simplement, "êtes-vous attachés aux valeurs républicaines", le résultat serait tout autre.


  • #1182260
    le 11/05/2015 par Drago
    Slogans publicitaires

    "Les valeurs de la République".. mais laquelle ?.. la 5ème ?
    Pourquoi... les 4 autres elles étaient si mauvaises ?
    Peut-être que celles de la 5ème seront mauvaises aussi un jour comme celles de la 2è ou 3è !!
    On dira alors "valeurs de la 5ème République ?... quel horreur !!" (tout comme on le dit de la 2è et la 3è).


  • #1182268
    le 11/05/2015 par Drago
    Slogans publicitaires

    "Les valeurs de la République" !!
    Qui dit valeur... dit prix.
    Qui dit prix, dit marché.
    Qui dit marché, dit commerce.
    Qui dit commerce, dit vendre...
    Elle coute combien cette République ? En dollar ou en euro ? En pétrole ou en armement ?
    Peut-on l’acheter à crédit... si oui, à quel taux d’intérêts ? Y a-t-il des tarifs préférentiels... par exemple si on est Saoudien ou Qatari ?
    Ben quoi... j’me renseigne, j’ai l’droit ! On est en démocratie, non ?


  • #1182291
    le 11/05/2015 par France Libre
    Slogans publicitaires

    A celle que vous représentez : oui monsieur Valls je la renie et C.... dessus !


  • #1182314
    le 11/05/2015 par Eric
    Slogans publicitaires

    Au cours de l’histoire de l’Occident, toutes les républiques furent en réalité des réprivées, c’est-à-dire des régimes oligarchiques que Bernard Manin appelle "gouvernements représentatifs" dans son essai intitulé Principes du gouvernement représentatif (1995). Les républiques sont en effet gouvernés par des réprésentants, c’est-à-dire des oligarques qui usurpent la souveraineté des "citoyens", qui sont en réalité des individus hétéronomes (ils reçoivent de l’extérieur les lois régissant leur conduite).


  • #1182341
    le 11/05/2015 par fred89
    Slogans publicitaires

    En France, les politiciens nous rabâchent jusqu’à l’écoeurement des mots et des slogans vidés de leur sens, sortis de leur contexte initial, jusqu’à ce que nous en perdions l’origine et font faire des sondages, après, pour voir où en est le processus.
    J’ai lu qu’en Allemagne, A. Merkel faisait, elle, les sondages avant ses interviews et apparitions publics et modelait ses discours en fonction de l’ambiance actuelle du moment, ce qui lui permettait de conserver une certaine popularité auprès du peuple.
    Et la légende voudrait nous faire croire que ce sont les Allemands qui n’ont aucune finesse...


  • #1182365
    le 11/05/2015 par Mickaël
    Slogans publicitaires

    Personnellement je commence à en avoir assez de ce fanatisme républicain. La République ce n’est jamais que l’un des très nombreux régimes politiques qu’a connu la France depuis 1789 (16 constitutions différentes).


  • #1182398
    le 11/05/2015 par Simone Choule
    Slogans publicitaires

    L’on comprend lorsqu’un socialiste parle de République qu’il évoque en réalité sa Réprivée et
    lorsqu’il parle de valeurs républicaines, il parle en fait des valeurs jacobines.
    Une fois que t’as compris ça, t’es mur pour changer de régime.


  • #1182401
    le 11/05/2015 par ALBERT
    Slogans publicitaires

    je prefererais nettement ecouter NABILLA me parler d’ ASTROPHYSIQUE qu’ ecouter manuel me parler de ses valeurs !

    allez savoir pourquoi !


  • #1182550
    le 11/05/2015 par Alex
    Slogans publicitaires

    Il faut arriver à débroussailler la réalité qui se cache derrière ces mots.

    Ce que les politiciens appellent la République (avec grand R) (et les "valeurs républicaines") c’est l’idéologie des Lumières et de la Révolution, c’est-à-dire l’idéologie de la Gauche. Ou si vous préférez la république (avec petit r) dont l’esprit qui l’anime est celui des Lumières et de la Révolution. La république (avec petit r) est juste la forme du régime. Une république (avec petit r) peut être chrétienne, mais elle ne sera plus la République (avec grand R). C’est d’ailleurs toute l’ambiguïté avec la Révolution Nationale de Pétain et la probable vraie raison de sa diabolisation : Pétain avait effacé la République, mais c’était toujours une république (au sens du régime).

    Également, la République étant l’idéologie de la Révolution, elle est donc naturellement anti-chrétienne, donc contre l’âme de la France même. Et la France sans la croix du Christ, ce n’est plus la France.

    Extraits de livres pour aider à comprendre :

    "Mais il oublie de dire que la République en France n’est pas une forme de gouvernement comme les autres, mais une idéologie qui prend le nom d’une forme de gouvernement. [...] Car la République, c’est la Révolution, et la Révolution, c’est avant tout l’antichristianisme."

    Jean de Viguerie, historien

    "Les mots ne doivent pas faire illusion. Il n’y a pas de meilleur « républicain », au sens étymologique du terme, qu’un monarque ou un fonctionnaire dont tous les réflexes jouent toujours, par définition, pour le bien commun ou res publica. Cependant, quand on dit aujourd’hui de quelqu’un qu’il est « républicain », on veut exprimer surtout qu’il est pénétré des principes laïcs, révolutionnaires et athées de 1789. Le régime vit de cette équivoque."

    Amiral Auphan

     

    • #1182582
      le 11/05/2015 par mouflon cévennes
      Slogans publicitaires

      On ne saurait être plus clair et convaincant.
      Avis totalement partagé.


  • #1182696
    le 11/05/2015 par gaulliste
    Slogans publicitaires

    si ça me touche ? ça dépend qui en parle ! si c’est guimauve le conquérant, alors j’écouterais ça d’une oreille distraite... si c’est manu, là je coupe la radio, si c’est botul, j’éclate de rire...


Afficher les commentaires suivants