Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Soeur Raghida témoigne de la souffrance syrienne

Un chrétien sur dix dans le monde doit être prêt à payer le simple fait d’appartenir au Christ. Des chrétiens qui sont quotidiennement humiliés et persécutés.

C’est le constat fait par l’AED, l’Aide à l’Eglise à détresse. Pour leur rendre hommage, l’AED organise depuis six ans la « Nuit des témoins ». Pendant plusieurs jours, de grands témoins d’Irak, de Centrafrique, ou encore d’Egypte ont rencontré les fidèles à Strasbourg, Marseille, et Bordeaux. Ce vendredi ils sont à Paris où l’évènement se terminera par une messe et une veillée à la cathédrale Notre-Dame.

Parmi eux, il y a la religieuse syrienne Raghida. Docteur en sciences de l’éducation, elle a été à la tête de l’école du patriarcat gréco-catholique à Damas, la capitale syrienne. Aujourd’hui, elle vit en France. Sa mère et ses six frères et sœurs sont toujours en Syrie, où leurs vies sont tous les jours en danger et où ils subissent de nombreuses pressions. Elle est interrogée par Audrey Radondy.

« Dans les villes ou villages qui sont occupés par les éléments armés, les djihadistes et tous les groupes musulmans extrémistes proposent aux chrétiens soit la chahada (la profession de foi musulmane, ndlr) soit la mort. Quelques fois, on demande une rançon. Donc, c’est entre la chahada, la rançon ou la mort. C’est impossible de renier leur foi donc, ils subissent le martyr. Et le martyr d’une façon extrêmement inhumaine, d’une extrême violence qui n’a pas de nom. Si vous voulez des exemples, à Maaloula, ils ont crucifié deux jeunes gens parce qu’ils n’ont pas voulu dire la chahada. Ils disent "alors, vous voulez mourir comme votre maître en qui vous croyez. Vous avez le choix : soit vous dites la chahada, soit vous êtes crucifiés". Et bien non, on sera crucifié. Il y en a un qui a été crucifié devant son papa. On a même tué son papa. Ce qui s’est passé par exemple à Abra, dans la zone industrielle, dans la banlieue de Damas. Au fur et à mesure où on entrait dans la ville, on commençait à tuer les hommes, les femmes et les enfants. Et après le massacre, on prenait les têtes et on jouait au foot avec leurs têtes. En ce qui concerne les femmes, on prenait leurs bébés et on les accrochaient aux arbres avec leurs cordons ombilicaux. Heureusement, l’espérance et la vie est plus forte que la mort. Après une accalmie et la reprise de l’armée de la ville, on fait des messes de requiem, on continue et la prière se fait encore plus intense. »

Et donc face à ces atrocités, comment arrivent-ils à vivre au quotidien ?

« Ils vont dans des endroits un peu plus calmes parce que les combats se concentrent dans des régions ou dans des villes. Les gens se dirigent vers des zones plus calmes, soit chez des parents soit chez des amis. Les denrées alimentaires manquent. Dans certains endroits, il y a quelques légumes mais ils sont hors prix parce que la vie a augmenté de 500%, pour ne pas dire plus. Il y en a certains qui touchent encore un petit salaire. Il y a encore certains fonctionnaires qui se rendent à leur travail à leurs risques et périls. Ils ne savent pas si en allant à leur travail, ils retourneront vivants ou pas. Et c’est la même chose pour les jeunes qui vont à l’école ou à l’université, puisque pour ne pas laisser les gens dans le sentiment d’attendre la mort, il y a des institutions qui continuent avec ceux qui peuvent y accéder. Il y a une solidarité qui s’est créée entre les personnes. Lorsque le carburant, le gaz, l’électricité et même le pain manquent, les voisins se prêtent entre eux. Le plus grand souci, c’est le souci des enfants. »

Comment les chrétiens arrivaient à vivre avant cette guerre ?

« La Syrie est un pays laïc, au plein sens du terme. Il y avait une convivialité entre chrétiens et musulmans. Donc, ils s’acceptaient, ils vivaient dans la simplicité. Malheureusement, les évènements sont arrivés. Au début, ils se soutenaient encore. Même jusqu’à présent, toute la minorité qui est neutre continue à se soutenir. On vit tout le temps dans la peur et dans la crainte. Avant ces évènements, on vivait très bien. C’est le seul pays où les chrétiens pouvaient pratiquer, sortir et venir. Il y avait une sécurité qui ne se trouve dans aucun autre pays avoisinant. Les Églises s’entraidaient entre elles. Dès fois, on faisait des processions ensemble, entre orthodoxes et catholiques. Les chrétiens étaient chrétiens. On ne regardait pas la confession et le rite. Il y avait vraiment une entente extraordinaire. Hélas, actuellement, ce n’est plus le cas. Il y a deux tiers des chrétiens qui ont déjà quitté le pays. Et déjà, on n’était pas nombreux. Après les menaces et le massacre de Maaloula, les chrétiens on dit : "Notre tour va arriver. Donc, sauvons les enfants". Malgré les appels des patriarches et de notre Pape qui disaient "Non, il ne faut pas quitter. Il faut rester là. Il faut témoigner". Mais ceux qui restent vraiment, ce sont les gens qui n’ont pas les moyens de partir et qui se sont vus refuser leurs visas. »

Et en ce qui concerne votre famille ?

« J’ai fait deux invitations à ma maman pour venir en France mais par deux fois, le visa a été refusé. Mes deux frères aussi comme d’autres parents, voisins ou amis. Ils ont aussi essayé mais leur visa a été refusé. Comment aider ces chrétiens ? On ne les protège pas parce qu’ils se sentent abandonnés et on ne les laisse pas partir. Ceux qui restent sont vraiment en danger.  »

Et quelles sont malgré tout vos raisons d’espérer ?

« Le Seigneur ne nous abandonnera pas. Il va y avoir des hommes de bonne volonté comme il y en a encore qui travaillent et qui œuvrent pour le retour de la paix, pour soutenir, pour aider, pour aller sur place, mener des actions et témoigner de la fraternité malgré la politique. Ils continuent à prier et ils disent « personne ne meurt avant son heure ». Mais notre pays va se redresser, se reconstruire, rebondir et il redeviendra encore plus fort qu’avant. La solidarité est plus forte qu’avant. Notre attachement au Christ et à notre foi sera encore plus fort qu’avant. »

Pour terminer, est-ce que vous voulez ajouter quelque chose ou lancer un appel ?

« J’en appelle aux protagonistes, surtout français, parce que la France a une influence extrêmement puissante sur les autres. J’appelle donc ces protagonistes à repenser aux droits de l’homme et à la dignité de l’homme. Je redis aussi à tous mes compatriotes qu’il y a des personnes qui pensent à eux et qui prient pour eux. Donc, qu’ils ne désespèrent pas. »

 

Voir aussi, sur E&R :

Sur les jihadistes qui répandent le chaos en Syrie, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #792243
    le 19/04/2014 par Franç(o)is de souche
    Soeur Raghida témoigne de la souffrance syrienne

    Demain c’est Pâques , combien de prêtres français et européens d’ailleurs appelleront à prier pour tous ces martyrs ? Quelle déclaration a t’on entendu du Saint siège à ce sujet ? Quel relais médiatique français ? Quel dignitaire catholique en a parlé publiquement ? ....
    Si ce douloureux silence n’interpelle pas davantage , c’est que vraiment nous touchons le fond de l’abîme !
    Pour ceux qui savent, et qui le peuvent ne leur reste que la prière pour le repos de l’âme de tous nos frères martyrisés et leurs familles meurtries.

     

    • Non Monsieur, le Pape a de nombreuses fois évoqué ces événements. Dans les paroisses nous prions pour les chrétiens d’Orient et hier encore il y a eu une quête à la fin de la messe. Il ne faut pas répandre le bruit que rien ne se passe ici. L’AED et d’autres assoc recueillent des fonds toute l’année pour les aider. Il y a plein de bonnes volontés et aussi sur les radio chétiennes comme Radio Notre Dame. Les chrétiens aident mais l’état n’accorde pas de visa à ces personnes en détresse (on peut se demander pourquoi........) alors que bien d’autres qui ne sont pas en danger dans leur pays en obtiennent. En France, dans nos médias on parle rarement de cela parce qu’il s’agit de chrétiens, tout simplement. La misère chrétienne n’intéresse pas cette bande de païens qui nous gouvernent.


  • #792270
    le 19/04/2014 par matrix le gaulois
    Soeur Raghida témoigne de la souffrance syrienne

    Il y avait vraiment une entente extraordinaire. Hélas, actuellement, ce n’est plus le cas. Il y a deux tiers des chrétiens qui ont déjà quitté le pays. Et déjà, on n’était pas nombreux. Après les menaces et le massacre de Maaloula, les chrétiens on dit : "Notre tour va arriver. Donc, sauvons les enfants".



    Que ce soit pour les Chrétiens en Syrie ou les Musulmans en Centrafrique, comme dirait Laurent Sang-Contaminé : "De toute façon, ce ne sont que des goyim !"

    L’Église a été très brave de sauver tous ces juifs pendant la seconde guerre mondiale, mais ...

     

    • #792322

      pourquoi rejeter la faute encore et encore sur les juifs ? ce sont les islamistes au minimum voire les musulmans dans leur ensemble qui ont du sang sur les mains dans ce cas précis.


    • #792961

      @astronomade : Pourquoi "les musulmans dans leur ensemble" aurait du sang sur les mains ? Les musulmans du hezbollah mort en Syrie ne valent rien ? Les musulmans de l’armée syrienne mort au combat ne valent rien ?
      Non, les musulmans n’ont rien à se reprocher, tout est politique, il faut sortir du piège du tout religieux car la religion n’est qu’une façade pour les organisations menant la guerre contre la Syrie.

      Les pays de l’OTAN, majoritairement ’chrétiens’, ne cache pas leur soutiens en acte et en mots aux terroristes. Doit-on rappeler qu’Israël a bombardé plusieurs fois la Syrie, durant ce conflit ? Doit-on rappeler que les israéliens ont ouvert leurs frontière aux terroristes pour les protéger de l’armée syrienne ? Doit-on rappeler d’où viennent les missiles anti chars entre les mains des terroristes ?

      S’il faut accuser les religions, accusons les chrétiens et les juifs également et accordons aux musulmans un mérite : ce sont les seuls a s’être opposé aux terroristes, à travers le Hezb, l’armée nationale et les milices populaires. A titre personnel je leur suit reconnaissant à ces musulmans et je maudis nos chrétiens/juifs de dirigeants.


  • Pourquoi ce bon Vladimir n’envoie-t-il pas d’armes à Bachar, et des armes capables de lui donner rapidement la victoire ? Il pourrait mais il ne le fait pas . Jouerait-il un double jeu ?...

     

    • #792964

      Il n’existe pas d’arme capable d’apporter rapidement la victoire au gouvernement syrien. L’armée syrienne a toutes les cartes entre ses mains, elle a ses chars, ses anti-chars, ses missiles, ses avions, etc.. la victoire prendra du temps, c’est inévitable, d’autant que l’OTAN et les pays du golf continue d’envoyer des takfiries en masses, de les entraîner et de les armer.

      Cela dit, la Russie a livré des s-300 à la Syrie, c’est d’ailleurs en partit grâce à cela que la Syrie est toujours là aujourd’hui. Il n’y a pas que ça, bien évidement, mais c’est une part importante.

      Par ailleurs, la Russie a fait le capoter le bombardement de la Syrie par l’OTAN, suite à l’attaque chimique sur la ghoutta.

      On ne peut pas raisonnablement accuser la Russie de duplicité, au contraire, jusqu’aujourd’hui elle a été exemplaire sur le dossier syrien.


    • Parce que je pense qu’il y a des accords là dessous et que Poutine ne doit pas laisser la Russie désarmée quand on voit ce qu’il se trâme à la frontière européenne Poutine se doit de se protéger et doit rester armé et prudent, mets toi à sa place il a les cartes entre son armée et celle de l’alliance du bien, la moindre erreur stratégique et un pays sombre, ce qui menacerait l’avenir, tout celà est très compliqué mais c’est mon point de vue, Poutine ne peut pas se voir désarmé quand il y a une alliance, OTAN UE qui presse à ses frontières, bref si avec ça tu ne comprends pas, sinon énorme soutien à Bachar et ses compatriotes et au Hezbollah qui luttent !!! un jour le bien triomphera c’est écrit !!!


  • #792408
    le 19/04/2014 par big boss ground zeroes
    Soeur Raghida témoigne de la souffrance syrienne

    est -ce une questions de populations ou d’écrits religieux ?

    comment expliquer par exemple qu’au Liban chrétiens et musulmans vivent dans le respect de l’humanité ?

     

    • #800826

      De 1975 a 1988 les Libanais ont eu droit aussi a leurs guerre civil avec toutes ses horreurs...Le régime Libanais repose sur un système de représentativité multiconfessionnel a l’équilibre fragile et qui est de plus en plus remis en cause par les différentes factions ...


  • #792491

    Bonjour à les frères et soeurs de Syrie
    Chrétiens et musulmans
    Je prie chaque jour Notre Seigneur
    Puisse t’il apaiser les personnes qui souffrent de ces barbaries
    Le monde marche sur la tête, c’est malheureux
    La justice appartient à Dieu
    Je suis musulmane et je condamne ces massacres.
    Que Dieu vous accompagne dans cette épreuve
    Et qu’Il exauce vos prières
    votre soeur Malika


  • #792529

    Si ces récits sont bien réels (et non exagérés), j’espère que ces rebelles seront punis comme il faut (pas besoin de vous faire un dessin) pour tous les crimes qu’ils ont commis.

     

    • #792757

      C’est réel , j’ai eu des photos par mail, sinon il faut chercher sur Elmanar vous avez des photos de crucifiés, de corps sans tête traînés dans les rues des têtes brandies Une HORREUR


  • #792649

    Je ne savais pas que c’était si terrible que cela c’est un génocide et pourtant on n’en entend pas parler.
    Que Dieu aide tous ces chrétiens victimes d’atroces souffrances et le peuple syrien en général . Qu’Il châtie comme il se doit tous ces fous furieux qui sèment le désordre sur terre. Je vous accompagne en prière soeur Raghida et sachez que l’immense majorité des musulmans dignes de ce dont vous soutient.


  • #792747

    Oui, ils témoignent, mais l’Occident est réticent à relayer leurs témoignage. Comme le Père Henri Boulad en Egypte, où les chrétiens subissent aussi les persécutions et tortures des islamistes. Voici ce qu’il dit dans une de ses homélies :
    "L"Occident a du sang sur les mains. L’Occident a du sang sur les mains. L’Occident s’est trahi, vendu, sali, pour de l’Argent, du Pétrole, du Gaz, des Dollars, des Euros. Cette situation au Proche-Orient, depuis déjà bientôt trente ans, avec l’anéantissement de l’Irak, avec UN MILLION DE MORTS. Cette guerre en Syrie, actuellement, avec PLUS DE 100 000 morts. Et la Libye, 80 000 morts. Et le Soudan, 2 MILLIONS DE MORTS. Et ce que nous connaissons ici en Egypte, et ce que nous vivons... et les videos que nous recevons... on voit des gens qu’on égorge, des enfants brûlés, sacrifiés... CA ME MET EN COLERE.. CA ME FAIT PLEURER... Non ! Non ! Il faut avoir le courage de dire NON ! De protester. De taper sur la table. De descendre dans la rue, comme l’ont fait les Egyptiens.
    "Mais malheureusement, toutes ces atrocités sont l’oeuvre du PACTE ATLANTIQUE... Amérique... France... Angleterre, en particulier. Pourquoi ? Pour de l’Argent, du gaz naturel, du pétrole, des dollars, des euros... MAUDIT SOIT L’ARGENT ! MAUDIT SOIT LE PETROLE ! Un bébé, un enfant, frais comme une rose, frais comme une fleur, écrasé, massacré, défiguré. Et des familles entières sur les routes. Plusieurs centaines de milliers de Syriens en Egypte, un million de Syriens au Liban, des centaines de milliers vers l’Irak, vers la Turquie, et plusieurs millions qui demandent à entrer en Suède. Une Syrie écrasée.
    "L’Occident a perdu son Âme. Il l’a vendue au diable, sacrifiée à ces Mammons qui s’appellent l’Argent, le Pouvoir, la Puissance, la Cupidité... et j’ajoute... quand une Civilisation perd son Âme, elle n’a plus qu’à disparaître, qu’à s’éteindre, qu’à s’écrouler... et c’est ce qui se passe sous nos yeux...http://www.youtube.com/watch?v=0cyG...


  • #794198
    le 22/04/2014 par Franç(o)is de souche
    Soeur Raghida témoigne de la souffrance syrienne

    @faye
    1) j’ai entendu la dernière allocution papale : A propos de ces " événements" il a émis le vœux de paix retrouvée dans cette région , il n’a aucunement fait référence à ces martyrs chrétiens en question.
    2) tant mieux si certaines bonnes œuvres chrétiennes sont effectives mais si le relais "naturel" de l’état ’français ( fille aînée de l’église ) brille par son absence ,cela montre bien quel écho insignifiant cette barbarie retentie à ses oreilles !
    3) concernant les médias nationaux , un silence de compromission avec ce même état est manifeste à ce sujet . Le weekend pascal ne révélant ,en boucle que la libération des journalistes pris en otage dans l’exercice de leur fonction .
    Donc je campe donc sur mes allégations : la voix de la FRANCE et du souverain pontife concernant ces martyrs catholiques restent pour le moins ...inaudible !


  • #795108

    En Algérie, où il n’y avait aucun Chrétien, les sévices étaient identiques ... Ces "islamistes" sont des mécréants. J’en veux pour preuve le témoignage de Soeur Raghida :
    Ils disent : "Alors, vous voulez mourir comme votre maître en qui vous croyez. Vous avez le choix : soit vous dites la chahada, soit vous êtes crucifiés". Tout bon musulman sait que Jésus n’a pas été crucifié (point de discorde, d’ailleurs, avec nos frères Chrétiens). Vive les Syriens de toute confession. Vive la Syrie libre (du sionisme).


  • #795528
    le 23/04/2014 par La reine Ebène
    Soeur Raghida témoigne de la souffrance syrienne

    Que Dieu leur vienne en aide.


  • Il est quand même triste que pour un chrétien, il soit plus facile de vivre en Israël que dans les pays mulsulmans ou d’une journée à l’autre un impôt peut leur être imposé ou au pire le martyre...

    Honte aussi à l’occident et en particulier à la France de fermer les yeux sur les souffrances de ces chrétiens.


Afficher les commentaires suivants