Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sommes-nous dans une bulle spéculative et quand éclatera-t-elle ?

Comprendre la crise financière

Cet épisode de Chronique d’un éveil citoyen aborde différents aspects de la crise financière, les bulles spéculatives et l’état actuel de la situation.

 

 

Sur la finance internationale, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le CAC est à 4800... Priez la Sainte Vierge pour que nous soyons au début d’un "rallye", comme celui de 2005-2008 qui a vu le CAC atteindre les 7000 points .

     

    • 4 ans que les findemondistes agitent la peur. Le DOW est quasiment à 20,000. Le marché anticipe une amélioration de la situation économique à échéance 12 mois. La question est "le marché se trompe t il ?". Il ne s’était pas trompé fin 1998, année où la croissance mondiale n’avait été que de 1.5%. Mais 2 ans plus tard elle affichait +5% et un CAC qui avait alors doublé.


    • le cac etait donc a 7000 points en 2007 et il est a 4800 en 2016 : mais que s’est il passe entre temps ?les performances passees presument elles des performances a venir ?

      il est vrai que les sites alternatifs annoncent l’implosion du systeme depuis 2007,force est de constater que jusqu’ici ca a tenu.
      perso toujours trop d’incertitude et trop de risque speculatif pour moi. eventuellement investir dans des oblig quand les taux auront remonte ( s’ils remontent effectivement) et echanger des euros contre des dollars si euro-dollar baisse histoire de miser sur la domination financiere anglosaxonne pluto que sur un euro pret a imploser .


  • Vidéo très intéressante qui fait suite à celle relatant le problème fondamental de l’argent dette. Mais concernant le déclencheur de la crise financière, je mettrais à la première place la brusque augmentation des taux d’intérêt par la FED après des années de politique d’argent facile qui aura pour conséquence l’éclatement de la bulle spéculative et la faillite de banques en série. Il faut envisager la possibilité que l’élite bancaire crée artificiellement des périodes successive d’abondance et de pénurie monétaire, déclenchant volontairement les crises pour faire avancer leur calendrier.