Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Spielberg lance un centre universitaire de recherche sur la Shoah et les génocides

Le réalisateur de La Liste de Schindler lance le Center for Advanced Genocide Research, un centre de recherche sur la Shoah et les génocides, qui se donne pour mission d’étudier les « moyens d’intervenir à temps pour empêcher les violences de masse et les bains de sang ». Comme dans Minority Report

Basé à l’université de Californie du Sud (USC), ce centre ouvrira ses portes à la rentrée prochaine, comme l’a confirmé Steven Spielberg lors de la conférence de presse de lancement, le 2 mai dernier. Il a également assuré : « Le potentiel est là pour des recherches de pointe ! »

C’est en réalité une consécration universitaire que Spielberg attendait de longue date. Il avait créé en 1994 la Survivors of the Shoah Visual History Foundation après la sortie de La Liste de Schindler, fondation qui avait conclu un partenariat avec l’université de Californie de Sud en janvier 2006 et fut alors renommée USC Shoah Foundation Institute for Visual History and Education. Comme l’explique l’intéressé : « Maintenant vient le prochain chapitre important. Celui qui devra établir notre institut comme l’un des principaux centres universitaire d’excellence pour l’étude de Holocauste et des génocides. »

En effet, USC Shoah Foundation est une fondation privée dont, outre le médiatique Steven Spielberg, le co-président n’est autre que le multimilliardaire Edgar Miles Bronfman, président du Congrès juif mondial de 1981 à 2007. C’est donc une officine communautaire qui acquiert, vingt ans après sa création, une légitimité universitaire.

Pour diriger ce « Centre universitaire », l’heureux élu est l’allemand Wolf Gruner. Diplômé du Centre de recherche sur l’antisémitisme de l’Université technique de Berlin (1994), il a été membre du Centre de recherche international d’études de l’Holocauste à Jérusalem (1998) avant de devenir assistant de recherche au Centre de recherche sur l’antisémitisme à l’Université technique de Berlin jusqu’en 2002. Passé outre-Atlantique, il a notamment été membre du Centre d’études sur l’Holocauste à l’US Holocaust Memorial Museum de Washington et est actuellement titulaire de la chaire Shapell-Guérin en études juives et professeur d’histoire à l’université de Californie du Sud à Los Angeles.

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • j’ai toujours détester ses films ultra fantastique détaché de la réalité , du divertissement éphémère qui arrange les hautes sphère de l’oligarchie mondial .

     

    • En effet, ses films (en dehors de "Duel" qui est en fait de Stephen King) sont d’un racolage total... nés vieux... en fait mort-nés... il suffit pour s’en convaincre de revoir Jaw, 3eme type, E.T, Indiana Jones, La guerre des mondes, la couleur pourpre... ou l’abjecte carricature de La liste de "Singer"... machine à coudre de toutes les idées reçues... sans accusé de réception !


    • Même pas "2001, l’odyssée de l’espace" ou "Orange Mécanique" ?


    • matrix le gaulois

      "2001, l’odysée de l’espace" et "orange mécanique" ne sont pas de Spielberg, mais de Stanley Kubrick à ne surtout pas confondre ...


    • @Matrix,
      2001 et Orange Mécanique c’est Stanley Kubrick, pas Spielberg...

      Sinon pour Spielberg, un pro de la science fiction qui lance un centre sur la shoah... ça ne s’invente pas !


    • @ matrix

      2001 et orange mécanique c’est de Kubrick


    • C’est une centralisation des documents historiques pour cacher la vérité.

      Reste que 90 % de ces archives sont en Russie


    • A tous ceux qui crachent sur Spielberg.....

      Il n’a pas le choix, il est obligé de se soumettre à la communauté si il veut continuer à avoir des budgets illimités pour ses films. Spileberg n’est en aucun cas un sioniste hystérique. C’est juste un artiste qui veut continuer à réaliser ses films sans être trop emmerdé par les producteurs...

      C’est un type de plus 65 balais, qui a 20 milliards de dollars sur son compte en banque, mais dont l’énergie, la flamme et la grande passion pour le cinéma sont intactes. Rien que pour ça, chapeau !! Bien sûr qu’il est manipulé, mais ça n’enlève rien à son talent....

      Et dire que "Les dents de la mer", "Duel", "Indiana Jones", "ET", Rencontre du 3e type" etc etc....sont des navets, c’est de la mauvaise foi absolue !!! Ce sont des chefs d’oeuvre du cinéma populaire....Perso, entre un film du juif Spielberg et des films de beaucoup de goy Français, mon choix est vite fait !! Et Dieu sait pourtant si je déteste les sionistes....

      Encore une fois, attention à ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain....

      PS : Je conseille à tous la lecture du bouquin "Le royaume de leurs rêves" de Neal Gabler. L’histoire des juifs qui ont fondé Hollywood au début du 20e siècle. C’est passionnant. Et souvent surprenant...


  • Est-ce que la FED fait parti des sponsors de ce projet ?


  • "Centre de recherche sur l’antisémitisme" : ils laissent entrer Gilad Atzmon, ou pas ?

     

    • S’ils l’empêchent de rentrer : ce serait antisémite.
      Mais s’ils le laissent rentrer : ce serait antisémite également, s’il se mettait à parler.

      Alors, je pense qu’ils vont trancher la poire en deux : ils inviteront des gens comme Gilad Atzmon, Jacob Cohen ou Norman Finkelstein à rentrer...mais ils n’auront alors pas le droit de sortir après !


  • Ou comment justifier de bombarder et d anéantir un pays ou la communauté pourrait subir quelques légitimes critiques sur son omnipotence , critiques pouvant s interpreter deja deja un debut de premeditation de genocide et donc justifiant une punition preventive drastique ! Dire qu on a parlé a propos de la maffia itaienne de pieuvre ! quelle hyperbole !


  • L’objectivité de ces études ne sera validée que lorsqu’ils accepteront la contradiction des révisionnistes.


  • Et Robert il sera directeur de recherche ?

     

  • Ho ! Un nouveau film en préparation ???
    peut-être un "making-of" ?


  • Je pensais que c’était un juif révisionniste... Zut.. !!!
    C’est comme les juifs "antisémites", je les admire.

    Dommage.


  • C’est simple, il faut se désintéresser de l’argent et du pouvoir. Le reste n’est que manipulation. la démarche de ce monsieur est totalitaire, avec un point commun avec le stalinisme et le nazisme, détruire pour créer un nouvel homme.


  • Ça va s’appeler : Rectum Academy - ou comment explorer les orifices caverneux de l’histoire pour remuer la merde.

    Mais si on veut être sérieux deux minutes, ça m’a tout l’air d’être une école de révisionnisme légal en quelque sorte. Avec option, réécriture de l’histoire dans la pure prolongation des techniques dites de "storytelling" (littéralement : mise en récit est une méthode utilisée en communication fondée sur une structure narrative du discours qui s’apparente à celle des contes, des récits.. via wikipedia)

    Il n’aime plus faire de film Mr Montagne de Divertissement, la propagande par le cinéma c’est plus tendance ou quoi pour avoir besoin de passer à des actions plus "terre à terre" ?

     

    • Vous faites partie des Justes, cher collègue...

      Qui de mieux qu’un cinéaste averti pour vous faire des belles images gnan-gnan et pleurnichardes à souhait, un Spielberg bien juif quoi, pour changer le sens de l’histoire. Pratique très utilisée depuis Ronald Reagan dans les années 80, qui en tant qu’acteur-politicien avait compris que l’histoire n’est qu’un récit. Récit des vainqueurs raconté aux vaincus et leur descendance pour les siècles des siècles.
      La réalité est trop sèche et difficile à digérer pour le commun des goys, alors autant mettre une bonne couche de sauce à la pleurniche, quitte à la noyer. Mais c’est tellement plus rigolo.
      Surtout : comment faire tenir ces mensonges grossiers pendant encore 60 ans ? Il faut de l’entertainment, car le shoa must go on !


  • 2 avantages évidents :
    1. Avoir toute une université pour prouver qu’il y a eu 60 millions de morts, avec comme projet 600 millions d’ici 2050.
    2. Avoir des experts diplômés qui pourront essaimer sur tous les plateaux TV de la planète. En commençant par les chinois qui ont beaucoup de retard au niveau de la culpabilité.


  • Moi, ce qui m’emmerde, c’est pas tant de voir une communauté qui prends en main sa mémoire, c’est surtout de voir que chez nous, on n’est pas foutu de faire autre chose que de reprocher à cette communauté de prendre en main sa mémoire, au lieu de fermer notre gueule et de nous mettre au boulot, et de prendre la notre en main. Est-on incapables à ce point ? Ne sait-on donc rien faire d’autre que commenter ? Tu m’étonnes, qu’« ils » dirigent le monde. Fais chier, tiens. Fais vraiment chier de voir ça. C’est de l’action positive qu’il nous faut, pas ce ramassis de commentaires aussi stériles qu’incessants.

     

    • Il y a beaucoup d’auteurs, de nos auteurs, qui le font, cela. Juste 3 suggestions pour faire bref : Keraly, Coston, ou Ratier ! :)
      Ainsi que de commentateurs sur les sites. Sur le fond, le problème n’est pas là.
      Le problème est encore le media (et à qui il jappartient). Il relaie, et il peut relayer un cancrelat au point d’en fabriquer par image un éléphant.

      Donc il faut assécher les medias : ne pas les acheter ; les concurrencer (ça aussi c’est en cours et bien avancé), ne pas aller au cinéma, détruire leur réputation et leurs contenus lors des conversations avec ceux qui nous entourent et sur le web... et, comme le dit Ozon, tout ce qui pourra les empêcher de faire leur sale travail sera bon à prendre.

      Enfin, je ne vois pas que cette communauté "prenne en main sa mémoire" : elle ne la prend pas en main, son élite sacerdotale et politique l’invente de toutes pièces, et la communauté suit parce que ça l’arrange bien et que c’est dans la mentalité.


    • pas ce ramassis de commentaires aussi stériles qu’incessants.

      Dont le tiens ne semble pas exclu. Ceci dit comme on n’est jamais aussi bien servi que par soit même, lance toi et tu trouveras probablement des émules.

      Je comprends ta colère légitime à voir le temps défiler et te sentir quelque part prisonnier de ton sort, mais il n’empêche que ce n’est pas en hurlant ta rage ici que ça changera la donne. Déjà que c’est peut être le dernier endroit où ton message devrait apparaître, ne serais-ce que parce que partout ailleurs la situation est bien pire qu’ici - personne ne semble prendre conscience de la chose.

      Concernant la prise ou reprise en main de sa mémoire, ce n’est absolument pas le problème. Il ne s’agit pas de mémoire mais de soumission, et cette soumission est à considérer dans l’occultation de notre propre mémoire par effet de vase communicant. Nous sommes contraint par des exploitants d’une mémoire et devoir se battre pour sauvegarder la notre. Mais en toute logique, sans la première, la seconde n’a absolument pas besoin d’être défendu pour exister et survivre.

      La conséquence de la concurrence mémorielle. Il faut refuser ce concept, et interdire toute forme de suprématie mémorielle. Point barre.


    • Ce mettre au boulot c’est compliqué. Les grandes banques investissent pas vraiment dans la croix ou le croissant si tu vois ce que je veux dire. Sauf si ce sont des serviteurs.
      Et je suis pas du tout certain que les places clés soient distribuées uniquement aux plus méritants. A mon avis Y’en a certains le CV s’arrête au nom ça leur suffit.
      Va faire des études de sociologie ou de philosophie. Quand tu t’appelles Dupont ou Ben Dupont t’auras pas la tribune d’autres. Même si t’as un CV bien plus fournit.
      Même chirurgien si t’as une place de libre t’as intérêt à avoir des parents qui ont les bons numéros de téléphone en plus de ton CV. Parce que si c’est pas le cas, l’autre ça le sera.

      Quand je lis ton commentaire je pense au dessin de Zéon avec la balance.


    • Ce que je leur reproche n’est pas de prendre en main leur mémoire mais de la modifier, l’imposer à tous et punir si on ne culpabilise pas.


    • Ton "incapacité" à chercher à diriger le monde vient de ton christianisme. Moi, elle me vient de mon islam ! En ce qui me concerne, je préfère le mot "histoire" à "mémoire", et l’histoire de l’islam, pour moi, n’est qu’une (infime) partie de l’histoire de l’humanité. Je ne voudrais pas en faire l’Histoire tout court. Ce serait pécher !


    • Tu as tout à fait raison et d’ailleurs à 400% j’essaie de dire la même chose faut se structurer pour agir pas nécessairement en foutant le feu partout . relayer l’info vraie à tous ces pauvres types qui comprennent pas qu’il sont manipulés et qui ne constatent même pas qu’ils n’ont plus la possibilité de dire quoique ce soit fans leur propre pays comme les aborigènes en Australie ou les palestiniens en Palestine ou les indiens d’Amérique. C’est quand même pas possible d’être con à ce point soit les français sont résignés auquel cas c’est grave soit ils ne comprennent rien et c’est pathétique.


    • Peut être aussi que nous n’avons pas la même culture de la pleurniche... c’est le seul peuple sur terre qui ne pleur pas en silence qui aime imposer ses mensonges... Aucun autre peuple est comme cela... Le passé c’est le passé et je rejoins ce qui a été dit plus haut pas besoin de remuer la merde pour faire du fric avec... il faut rester humble et si ta envi de pleurer tes morts, fais le derrière un arbre et fais pas les autres chier.


    • Nous sommes au moins deux, mais mon grand âge et mon expérience vont vous guider. Je vous donne la formule légèrement inspirée des méthodes communautaires :

      - Prenez deux ou trois copains avec la ferme intention de faire un chantage quelconque
      - Créez un "Institut pour la pleurniche française" ou une "Fondation du mémorial des vieilles tribus gauloises" (prenez La Guerre des Gaules de Jules César, il y en a plein)
      - Cherchez un sponsor banquier, millionnaire ou trafiquant. Posez un chiffre et dites "fifty-fifty" (c’est une formule mâgique)
      - Lardez-vous à coups de couteau sans trop vous faire mal. Allez à la police en portant une kippa et déposez plainte pour une agression contre un membre de la tribu des allobroges (par exemple). Enlevez votre kippa en sortant.
      - Dès le lendemain, sur les plateaux télé, insistez sur le fait que c’est en tant qu’allo... Oui ! , bref, qu’on vous en veut
      - Quand vous serez reçu au ministère de l’injustice et que la tobirate fera son discours, tenez-vous les côtes et pleurez de joie... douleur. Elle va insister sur l’énaurmité de la chose.
      - Aussitôt les fonds vont affluer et les soutiens seront nombreux. Bientôt vous serez reçu par VallSS et promu commandeur de la Légion du déshonneur. Cinémas, congrès, reportages sur votre petite enfance malheureuse au fin fond du pays Allobroge...

      Après tout c’est facile !


    • deviens le changement que tu veux voir dans le monde .


  • L’autre jour, la CGT bloquait l’entrée de Schindler les ascenseurs, en Haute-Savoie.
    Alors j’ai pensé : après tout ce qu’il a fait pour eux.


  • Recherches sur la shoah... dans la lignée des recherches sur la quadrature du cercle ou du mouvement perpétuel... est-ce que les David (Cole, Irving, Mc Calden et Duke) partagerons la même chaire... ?


  • ... oups : "partageront" !


  • "qui se donne pour mission d’étudier les « moyens d’intervenir à temps pour empêcher les violences de masse et les bains de sang ». Comme dans Minority Report…"

    j’en ai pas vu un seul dans les commentaires faire la remarque suivante à Steven
    "Hey Steven, pas la peine d’étudier pendant longtemps pour arrêter le génocide des Palestiniens en ce moment ; en plus tu devrais pouvoir faire ça facile normalement, c’est de ta famille "communautaire" dont il s’agit. Alors tu le réussis ton Minority Report ou tu préfères l’étudier quand ils seront tous morts ?"

    Steven dans allez 10 ans à tout casser :
    "Notre fondation ne peut étudier les conséquences d’un génocide s’il n’a pas eu lieu ; c’est pourquoi il était de mon devoir de chercheur de laisser mourir dans d’atroces souffrances ces palestiniens"


  • Cela illustre pourquoi ils collent systématiquement l’étiquette "génocide" en sortant des chiffres de victimes ahurissants au moindre massacre à travers le monde ! En gros ils multiplient par 5 voire 10 le nombre de morts, ils récupèrent une centaine de crânes de macchabées qu’ils empilent en pyramide, ils passent en boucle les images chocs sur CNN avec pour légende "violences inter-ethniques : 1 000 000 de victimes au Burundi"...et le tour est joué ! Il s’agit d’intégrer dans l’esprit des gens le "génocide" comme étant le mode opératoire habituel et inévitable de tout conflit humain. Ainsi des cerveaux travailleront à l’élaboration de "méthodes de pointe" qui donneront des « moyens d’intervenir à temps pour empêcher les violences de masse et les bains de sang ». La logique de la guerre préventive au nom de l’ingérence humanitaire...stratégie plutôt géniale !


  • Comme dans Minority Report ? Ça voudrait dire qu’il n’a rien compris à la nouvelle de Phillip K. Dick qu’il a adapté à l’écran... M’enfin..

     

    • Bonjour,
      c’est aussi ce que j’ai pensé... d’autant que l’ONU a été créé, il me semble, pour justement empêcher barbarie et guerres, avec le succès que l’on connaît. Il est insinuerait que les "instances internationales" ne font pas leur boulot ? Je suis choquée...


  • des briquets, des stylos...


  • "Le racisme et l’antisémitisme", "la Shoah et les génocides" : ces distinctions sont affligeantes.

    Tant que ces gens n’auront pas compris qu’ils doivent dompter leur égo, ils feront toujours une distinction inadmissible entre eux et ... les autres.
    Néanmoins, ce genre de dénomination a le mérite de montrer qu’ils travaillent uniquement pour leur propres intérêts.


  • Ah ! Ca ca faire avancer les choses, enfin !


  • Dommage qu’ils ne pourront pas démentir les inventions délirantes dans son film. De toute façon moi j’ai de la difficulté à croire quoi que ce soit à propos de cet holocaust depuis qu’un gugusse m’a dit que les Allemands faisaient du béton avec la poudre des os des juifs... Bientot ils nous parleront de ce SS qui ne buvait que des larmes de nourrissons juifs...

    L’holocaust est bien à sa place dans le cinéma hollywoodien.


  • Nous aussi on aimerait bien faire des recherches sur la Shoah, mais pour ça il faudrait lever la loi Gayssot. Là, pour le coup, ce serait de vrais recherches. Dans un seul but : la vérité.

     

  • """" Le 5 mai à 23:40 par kabool
    Spielberg lance un centre universitaire de recherche sur la Shoah et les (...)
    Moi, ce qui m’emmerde, c’est pas tant de voir une communauté qui prends en main sa mémoire, c’est surtout de voir que chez nous, on n’est pas foutu de faire autre chose que de reprocher à cette communauté de prendre en main sa mémoire, au lieu de fermer notre gueule et de nous mettre au boulot, et de prendre la notre en main. Est-on incapables à ce point ? Ne sait-on donc rien faire d’autre que commenter ? Tu m’étonnes, qu’« ils » dirigent le monde. Fais chier, tiens. Fais vraiment chier de voir ça. C’est de l’action positive qu’il nous faut, pas ce ramassis de commentaires aussi stériles qu’incessants""""

    OUI , c’est vrai , y’en a marre de ces blablas incessants ! c’est par le fric qu’il faut les " user " , l’indifférence , l’accent mis sur les vraies souffrances , sur les génocides actuels ...


  • Les génocides rwandais,japonais,amérindiens seront ils disséqués par des chercheurs impartiaux dans ce centre universitaire ??

     

  • Bonjour,
    Ce qui est rigolo , c’est qu’ils doivent toujours être à part ou " a part et au dessus " comme dirait l’autre .....
    Il y’a donc le racisme ET l’antisémitisme ....et il y les génocides ET la shoah.....
    Il ne pouvait pas tout simplement lancer un centre sur les génocides ?
    meme dans ce genre de " détails " ils se sentent a part .........mais à force , la question que je me pose quand je vois leur attitude c’est " Est ce le monde qui les a mis a part ou eux qui s’en écarte en permanence " ?


  • chaud chaud chaud abricot ! le Génocide juif (le seul vrai qui ait existé apparemment) ce dote d’un nouveau lobby think tank laboratoire scientologique ! la recherche progresse malheureusement pas sur les bons sujets......


  • oui, c’est ça ; qu’ils continuent a manger du cadavre c’est leur nourriture préférée, le problème c’est que s’ils commencent a exhumer la vérité ça va leur faire plus de mal que de bien, à moins que se soit fait justement pour l’occulter définitivement...et pouvoir continuer a toucher des rentes...


  • Elle sera coté en bourse ???


  • La gueule qu’ils vont faire, au retour du Messie , quand ils verront débarquer un noir musulman....( et ça leur pend au nez , vu que Dieu a créé l’homme à son image, et que l’humanité vient d’Afrique, à ce que l’on dit )

     

    • Je te rappelle que les "hommes" que l’ont dit venir d’Afrique sont en réalité des hominidés assez éloignés de l’homme moderne, noir ou blanc, et qui ressemblait aux singes.
      Chose qui rejoint la théorie de l’Evolution rejetée par les croyants.
      Si tu dis que l’homme vient d’Afrique, c’est que tu acceptes la théorie de l’Evolution, et donc il y a contradiction.


    • #811699

      @ Dash

      Votre réaction est un cas d’école typique de ce que l’Empire tente de produire dans tous les domaines pour cliver et diviser pour des oppositions qui ne reposent sur rien. Déjà, lorsqu’on évoque en filigrane Darwin comme vous le faites, l’honnêteté consiste à évoquer l’ensemble de ses travaux, et "De l’origine des espèces" me semble la partie la plus occultée mais la plus intéressante.
      Ensuite, et c’est là toute l’astuce, créationnistes et évolutionnistes ne s’opposent pas, ils se complètent, chacun ayant tort et raison à la fois. Cela marche partout, alchimistes et physiciens "modernes" traitent du même sujet, gauche et droite n’existent pas en politique...
      La spiritualité authentique, niveau ultime de la science, réconcilie tout le monde mais il est vraiment plus confortable de s’arc-bouter sur des "certitudes" (dogmes). Ainsi, si je vous affirme être émerveillé par ce que l’on trouve comme enseignement dans l’Evangile et le Coran, direz-vous de moi que je suis un hérétique ? Si, maintenant, je vous précise avoir de bons rapports avec monsieur l’abbé mais ne pas m’intéresser au Pape, cela fait de moi un anticlérical ?
      Allez, un conseil, ne faites pas tout rentrer dans vos cases, la vérité n’y figure pas !


  • A quand la Shoah University dans la laquelle seront enseignees toutes les sciences a la "lumiere" de la Sainte Shoah ?!


  • Alléluia, l’Immense Messie de la Pellicule vient au secours des rescapés de la Shoah, ça serait bien que les Allemands financent sa fondation...


  • Bonjour,
    je me demande bien ce qu’il peuvent encore "étudier" dans tous ces centres (il y en a combien en tout ???) Depuis le temps, on devrait déjà tout savoir, avec autant de "lieux d’études", non ?? Qu’espèrent-ils encore découvrir ? ou recouvrir ?


  • A quand un centre spatial de la Shoah et de l’antisémitisme ? Parce des étoiles et des planètes sont antisémites je vous assure !


  • - Les raconteurs d’histoires (petit "h", au pluriel) chargés (par eux-mêmes) de faire des "recherches".
    - Les Historiens empêchés de dévoiler et exposer l’Histoire (grand "H", singulier) par la loi (créée par les amis des premiers qui ne sont que des acteurs, du type Schwarzy ou Reagan, aux ordres).
    Tout est cohérent.


  • Dans la bibliothèque de sa Fondation, Spielberg a décidé qu’il y aurait une sorte d’Enfer, une "salle repoussoir", un "Départements des horreurs" où seraient accessibles les titres de la "littérature" révisionniste et négationniste, Rassinier, Faurisson, vidéos de Dieudo et de Soral etc... Il sera demandé une somme forfaitaire de 100 dollars pour pouvoir les consulter , somme qui sera bien entendu reversée à ceux que vous savez...


  • Spielberg lance un centre universitaire de recherche sur les ananas et les pesticides

    Naaaaan... sans déconner les mecs, finalement c’est logique, amateur et spécialiste de la science-fiction Spielberg n’a fait qu’adapter des romans, il n’est plus à une fable près !


  • centre universitaire de recherche sur la Shoah....
    c’est du révisionisme . mouarf


  • #809206
    le 06/05/2014 par L’apocalypse c’est maintenant
    Spielberg lance un centre universitaire de recherche sur la Shoah et les (...)

    "Des recherches de pointe" aussi dans le domaine de la chimie et des techniques de gazage ? Steven ne l’a pas précisé...


  • L’Holocauste est complètement bloqué. Il est impossible d’y faire la moindre découverte. Les seules choses possibles me semblent être des compilations d’oeuvres antérieures sans idées nouvelles ou des rééditions des oeuvres antérieures sans en altérer un seul iota. Ce n’est pas de la recherche. C’est au mieux de la propagande.
    Introduire des idées nouvelles dans l’étude de l’Holocauste y sera jugé automatiquement et avec toute la sévérité possible : antisémite. Ce chapitre est donc totalement verrouillé. Si c’est un critère d’excellence....
    Les autres génocides devront être compatibles avec celui de l’Holocauste. Sans cela, ils ne pourront pas être étudiés. Si jamais, ils jettent une lumière nouvelle sur l’Holocauste, ils seront antisémites et perdront leur droit d’exister. La liberté académique ne fera jamais partie de ce centre universitaire. Les idées nouvelles ne seront jamais tolérées en son sein.

    C’est donc une entreprise de publicité pour défendre la vision actuelle de l’Holocauste et l’étendre à une part plus grande de la population. Cette entreprise nous appellera donc à la soumission et à l’obéissance à la pensée définissant la nature de l’Holocauste.

    Je rejette donc ce centre comme un lieu d’excellence dans l’étude et la prévention des génocides. Il ne pourra rien faire de bon.

    Un des phénomènes atroces à prendre en considération est l’origine du comportement abominable des gardiens des camps de la mort. Il me semble absolument nécessaire de leur rendre une dimension humaine et donc de nous renvoyer à notre part de monstruosité qui est en nous tous. Comprendre cette transformation serait un avertissement très fort des dérapages qui mènent à ce genre de catastrophe. Les injonctions morales seront inutiles et vomies comme elles le méritent. Les nazis se vantaient d’être des durs sans moralité.

    Je ne peux pas imaginer ce centre en train de faire des recherches sérieuses sur ce sujet. Ce serait accorder un statut d’humain aux meurtriers de masse qui y ont sévi. Ce serait se rapprocher d’eux. La monstruosité de la Shoah en deviendrait assimilable, compréhensible. Ce serait la fin du fond de commerce du CRIF, de la LICRA, de l’état Juif etc.... Cela ne sera donc pas réalisé. Pourtant, cela devra être fait ou d’autres génocides auront lieu et nous ne verrons pas venir le coup.

     

    • Expérience de Milgram


    • L’expérience de Milgram est un élément à prendre en considération. Je pense avec vous qu’il est pertinent. Comment faites-vous le lien entre cette expérience et les gardiens des camps de la mort ?

      Le mythe d’époque du Führer omniscient et tout puissant peut servir d’autorité pour justifier les gardiens par rapport à eux-mêmes. Les nazis refusaient également que des gens s’isolent. Ils étaient obligés d’assister aux grands rassemblements. Cela conditionne n’importe qui. Des opposants se sont surpris à applaudir Hitler.

      Dans cette zone, j’ai été surpris de découvrir qu’Adolf Hitler n’a pas obtenu la majorité au référendum de 1933. Les nazis ont fêté la victoire pendant un mois et les autres n’ont pas osé bougé. Je peux les comprendre mais le style de gouvernement de l’Allemagne était posé.

      Ce sont des éléments qui vont dans le sens d’une analyse de l’origine d’une dictature de la pire espèce. À mon avis, ils peuvent être généralisés. Le travail nécessaire pour le faire serait un vrai travail universitaire. Les éléments donnés plus haut ne sont que des exemples, pas des détails. Il y en a sûrement d’autres.

      Je retiens l’expérience de Milgram comme élément pertinent et vous en remercie. Il y aurait beaucoup à faire dans ce genre de réflexion. Nous devrons la faire ou recommencer cette très triste catastrophe


  • Shoah Story
    Shoah Business
    Shoah Nanas !


  • Remarquez vous plus le temps passe plus ça devient énorme voire sacré ?!
    Demain le simple fait d’être un goy sera punissable d’une amende "précrime minority report" en vue des infractions de la pensée pas encore realisées !!!


Afficher les commentaires suivants