Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Stéphane Édouard analyse le premier "rapport sur le sexisme" en France

Le Haut Conseil à l’égalité a rendu, dans un silence assourdissant, son premier rapport sur le sexisme en France. Le sociologue Stéphane Édouard, spécialiste des relations homme-femme, analyse ce pur produit de la Schiappaïsation des institutions.

 

 

Stéphane Édouard, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est faire trop d’honneur à Marlène que de parler de « schippaisation » des esprits. La pauvrette ne sait même pas ce qu’elle fait. Exactement comme ceux qui s’acharnent sur Macron, en oubliant qu’il n’est qu’un fondé de pouvoir aux ordres de ses maîtres.,,

     

    • S’il y a un "Haut Conseil à l’Égalité" c’est qu’ils savent au contraire parfaitement ce qu’ils font, réfléchissez un peu !

      Et si Schiappa ne convient plus, ils en trouveront une autre !

      Arrêtons de nous fixer sur ces pions employés par le Pouvoir profond, ce qui compte c’est le but poursuivi par cette élite démoniaque.

      Tâchons de nous hisser à leur représentation à eux, plutôt qu’aux figures médiatiques qu’ils nous présentent ! STOP !


    • oui tout a fait d’accord. Qui se souvient encore de najat valleau belkacem ? pourtant elle nous les avait brisees aussi...


    • C’est exactement l’inverse. En effet, malgré la médiocrité qu’elle incarne, elle et beaucoup d’autres de sa trempe, elle représente un danger d’autant plus grand de part la fonction usurpée qu’elle occupe et qui la met en position d’un certain pouvoir. Par ailleurs, si catastrophique soit-elle, elle sait parfaitement ce qu’elle fait.


  • Le féminisme mène au suicide des hommes. Et in extenso à celui de la société.

    Pour les femmes, le féminisme signifie leur libération, les femmes sont aujourd’hui libérées, pour elles tout va mieux... Alors pourquoi leur mec ne va pas bien ? Est-ce que çà viendrait d’elle ?

    Le féminisme a pour effet général de mettre la femme au niveau de l’homme, par des droits, tout en rabaissant l’homme, par des mesures psychologiques (voire chimiques...).

    Donc l’homme équivalent à la femme - ou se devant de l’être, au nom de "l’égalité homme-femme" ("sinon je te vire !") - ne se sent insidieusement, intérieurement (c’est-à-dire pas facile à exprimer), plus homme.

    C’est-à-dire que son agressivité NATURELLE (donc irréformable) et VITALE (pour le couple), n’étant plus autorisée par Marlène - ni par sa compagne féminisée -, et ne pouvant donc plus s’exprimer : cette agressivité se transforme en violence qui se retourne contre lui.

    D’où : suicides, violences conjugales, alcoolisme, addictions diverses (pornographie, jeux en réseau...)...

    Conclusion : si cette agressivité NATURELLE et VITALE de l’homme (que ne possède pas la femme) ne s’exprime pas sainement, celle-ci trouvera un moyen détourné mais toujours contre l’intérêt du concerné.
    Et contre l’intérêt du couple à terme. Donc le féminisme est un fléau qui concerne aussi la femme si elle ne veut pas se retrouver seule abandonnée ou tabassée.

    "Le changement ne se fera pas par les urnes, mais par les burnes" (Soral), or tout est fait (et c’est çà que les femmes ne voient pas forcément, elles qui se sentent plus libres) pour castrer les hommes - psychologiquement et symboliquement !

    Conclusion ultime : Marlène Schiappa est un danger pour la France !

     

    • C’est passé inaperçu mais le "féminisme" est soutenu par les performances boursières des entreprises dont les clientes sont des femmes : LVMH 1ère capitalisation boursière des entreprises française : 160 milliards d’euros . N°2 : L’Oréal : 131 milliards d’euros ! Total qui depuis 30 ans était N° 1 est détrôné par les sacs en toile ciré de Vuitton et par les shampoings de l’Oréal ! " L’avenir sera féminin papa " . Ce qui marche en France paradoxalement c’est le luxe ! " Les femmes sont des chattes qui n’aiment que le luxe et la tiédeur " (Céline) .


    • Tout à fait le féminisme détruira la société.
      Ce n’est qu’une question de temps.
      Les seuls gagnants sont les représentants politiques et les lois se référant à la consommation.


    • Ce n’est pas qu’une question relative à l’agressivité mais bien plus que ça.
      Je parlerai d’affaiblissement généralisé des hommes.
      On lui coupe la wifi il devient fou, cinq centimètres de neige il sort pas de chez lui, les transports sont indisponibles il ne se rend pas à son rendez-vous.

      Hier j’étais en train de regarder une vidéo oû l’on voit deux Thailandais un truc dans le genre construire une maison et un jacuzzii avec une forme de boucharde à frapper en quelques heures.
      Cette vidéo était vraiment surprenante, la force physique des types, l’agressivité, cette technique et précision dans l’exécution des mouvements.

      Je me suis dis ça c’est des hommes.


  • Petites questions à la "soeur" Schiappa.

    Comment peut-elle tolérer qu’il existe encore en France des loges maçonniques entièrement masculines, et non des moindres ? Va-t-elle faire appliquer ses lois dans celles-ci ? Ahahaha je veux voir.
    La maçonnerie féminine est dite "maçonnerie d’adoption". Vous le voyez là le sexisme !
    Et adoption, c’est pas pour rien puisque toute loge féminine doit être supervisée par une loge masculine. Alors bonjour le patriarcat !
    Mais eux ils ont le droit, pas les non-initié.e.s.
    Escrocs !

     

    • J’en connais un qui fut très actif dans une loge qui avait décidé d’accepter les femmes.

      Son esprit d’ouverture lui faisait pressentir que ce serait le début de la fin pour sa loge, il en a donc fait part à qui de droit ; sans qu’on l’entende.

      On a donc fait venir des postulantes pour "audition".

      Les candidates, plusieurs d’entre elles, sont arrivées avec des tenues affriolantes, prenant des pauses et n’hésitant pas à donner dans "l’allumage" forcené pour se faire accepter puisque devant convaincre des mâles uniquement.

      Mon camarade a jeté l’éponge, d’autres avec lui.

      Amusant de voir qu’elles pourraient être à l’origine d’une zizanie au sein de ces honorables sociétés.


    • Vous êtes l’escroc puisque la GLFF n’est chapeautée par aucune éminence masculine - si ce n’est peut-êtrre la loge suprême (BB) qui les chapeaute toutes d’une autre manière - ; de celle qui aura mis l’antisémitisme religieux du Vatican au piquet ainsi que tous les partis dits républicains dans leur potentielle association avec le Diable.
      Escroc car la GLFF, elle, n’écrirait jamais « initié.e.s » comme vous le faites puisqu’elle n’initie pas les bonshommes bien qu’elle les accepte en visite : que ce soit en tenue, en tenue blanche fermée ou ouverte.
      Par ailleurs, pour avoir « subi » dans le monde associatif cette particularité de la loi qui tend à vous accuser de discrimination si vous n’acceptez pas une femme ou un homme dans votre association exclusivement féminine ou masculine, parce qu’il est simplement un homme ou une femme au mépris de celles ou ceux qui ne voudraient QUE se réunir entre elles ou entre eux sans se voir imposer la présence de l’autre, une fois n’est pas coutume et dans la mesure ou il existe les mêmes associations (aux mêmes buts) mixtes, nous avons trouvé la parade : créer une fondation englobant les trois cas de figure (exc. masculin, exc. féminin, mixte) le sociétaire ayant adhéré à l’entité de référence se voit affecté où bon lui semble : s’il veut de la mixité, c’est parti mon kiki, etc..
      Rien d’illégal là-dedans et fin des empêcheurs progressistes de tourner en rond qui ne sont autre que de simples terroristes de la pensée à vouloir imposer leur ordre moral unique (cependant qu’il traîtent les récalcitrants de fascistes), alors que seul celui pluriel conviendrait.
      Concernant le patriarcat, vous avez presque raison mais uniquement par hasard : toutes les rituélies en ce bas monde sauf des très rares à la marge et faisant exception, sont écrites par des bonshommes pour la gestion des âmes, des esprits, appelez cela comme vous voulez, écrites en prenant bien soin que l’organigramme politique qui en impose la gestion, voire le dogme, soit masculin.
      Et les femmes - qui sont donc ici prises pour des connasses - d’en réitérer, et le rituel, et la symbolique, alors même qu’il n’y a rien de féminin créatif là-dedans : tout cela au nom de l’égalité avec l’homme, les voilà qui les reproduisent alors même qu’elles pourraient s’en émanciper, voir même les surpasser en écrivant elles-mêmes leurs « procédures ».
      Par ailleurs, ne négligez pas que nombre de concepts et donc d’assoc. ont été exportées par des femmes hexogames pour les prêter aux hommes.


  • Le plus avilisant, dangereux rabaissant et humilant pour les femmes ce ne sont pas toutes ces conneries, c’est la pornographie qui est une bombe a retardement sur le phsychique des jeunes hommes et leur rapports aux femmes.
    Pourtant cet aspect n’est absolument pas évoqué, et encore moins combattu, bien au contraire.
    Dans le porno ont peut véhiculer les pires clichés ou faire les pires trucs à une femme, mais ces gens la feignent d’ ignorer les conséquences et la gravité de ce phénomène bien plus nuisible que tous leurs fantasmes d’inégalité fabriqués.
    On laisse couler au nom du progressisme , de l’anti-puritanisme et de la liberté.
    Le "man spreading" c’est offensant ! Mais le porno c’est "cool"
    Ce pseudo comité est l’exacte inverse de ce qu’il prétent être, c’est un danger pour les femmes qui devraient massivement le dénoncer.

     

    • Le man spreading comme le porno c’est pour castrer l’homme : dans le premier cas rabaisser sa virilité, dans le deuxième cas aussi puisqu’il ne fait que nourrir sa frustration, au lieu de dépenser son énergie sainement (en baisant vraiment par exemple...).

      Et plus sa frustration de ne pas pouvoir s’exprimer augmente, plus l’homme (ou jeune homme) risque de s’en prendre soit à lui-même, soit aux autres - dont les femmes qui l’entourent.

      Donc le féminisme est un danger à la fois pour les hommes ET pour les femmes. Il faut toujours lier le destin de l’homme à celui de la femme et réciproquement. Sortir du réflexe partisan "c’est la faute des femmes" ou "des hommes"... voyez ? Ce qui divise, affaiblit.


    • En réalité la pornographie est sans danger car il suffit juste de ne pas la regarder.
      Si il veut tomber de l’escalier c’est son problème !


    • Quand on sait qui gère le porno, on a compris que l’on tente, par là, d’avilir les deux autres « peuples » issus des concepts monothéistes du Bouquin, par unique souci de vengeance. Ils ne s’en cachent d’ailleurs pas.


  • Magistrale démonstration ;
    Evidemment, ce genre de rapport part toujours de bon sentiments, puis dérive vite dans une misandrie vengeresse et zélée ;
    En tant qu’homme, je commence vite à étouffer.....


  • C’est effrayant. Mais Cela fait partie du travail de destruction anthropologique. Ordo ab chaos. Pourrait on dissoudre les loges maçonniques au nom du sexisme ? L’arroseur arrosé.


  • Il est drôle et fan de hifi vintage (je fais attention, mon dernier commentaire est passé à la trappe pour ça). Sans aucune surprise, ce sont les préconisations pour le respect de la bourgeoisie (les femmes pauvres sont violées et éborgnées sans que le capital s’en émeuve) venues des EU avec un léger décalage d’environ 40 ans. La nouveauté, c’est qu’en plus ça fera un nouveau budget, une nouvelle taxe donc. Ce qui fera passer le taux d’exploitation à plus de 60 % mais évitera des augmentations de salaires.


  • Je ne féminiserai jamais mon langage.

     

  • Bribri a avoué que si notre petit président a été au ski c’est à cause d’elle.
    Voilà où nous en sommes.
    La France est un pays où malgré une situation annoncée grave, la femme du président décide que son mari doit aller faire du ski et il la suit.
    Voilà où nous en sommes arrivés en France maintenant : les femmes, si persécutées, décident même au plus haut niveau. On voit le résultat.
    Si le rapport passe c’est la fin du mâle et pas du mal bien au contraire.


  • #2165275
    le 23/03/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Stéphane Édouard analyse le premier "rapport sur le sexisme" en (...)

    C’est sûr qu’il n’y a pas de raison qu’ils se gènent puisqu’on leur laisse le pouvoir.


  • C’est bien de dénoncer ce rapport féministe à la con, mais ce serait mieux encore en le faisant en évitant les "rapporteuse" et autres "Madame la ministre".

    Préférer ce que l’Académie recommande (pour combien de temps résistera-t-elle ?) : "rapporteur", "Madame le ministre", etc.

     

    • il est excellent ce stéphane, ses vidéos ont à chaque fois le charme et le sourire de l’ honnête intellectuel ;
      par contre seb, si tu prenais aussi bien les leçons que tu les donnes, tu ne perdrais plus de temps des remarques aussi malignes.


    • Et dire qu’avant Édith Cresson en 1994, il n’y avait jamais eu de femme ministre ! Imaginerait-on aujourd’hui un gouvernement sans femme aucune ?!

      Le "progrès"... Bien se poser la question de savoir ce que cache vraiment derrière ce mot.

      NB : mais femme ou pas, le problème n’est pas là, puisque nous voulons (enfin moi en tout cas), une véritable démocratie... Çà serait là le vrai progrès. Çà restera sûrement lettre morte je sais.


    • « L’égalité entre les hommes et les femmes aura progressé quand on nommera à un poste politique une femme aussi incompétente qu’un homme. »

      Françoise Giroud

      C’est fait, et même en mieux


  • Le rapport « Lutte contre les stéréotypes et les rôles sociaux » du haut conseil à l’Égalité avec le concours de personnalités extérieures, et avec l’appui du Secrétariat général du hce est composé de 39 ♀ y compris celles représentées et de 9 ♂ dont 6 représentés tous par des ♀ dans la rédaction. 3 ♂ seulement ont donc participé réellement à sa rédaction

    La composition nominative et fonction des membres figurent aux pages in fine 137 & 138 !

    Voilà pour l’égalité « hommes-femmes » des braies*-connes-isations

    porter les braies = (porter la culotte, diriger le ménage)

    http://www.haut-conseil-egalite.gou...

    Sciemment, j’ai utilisé les symboles ♂ & ♀ utilisés par les biologistes pour l’étude des épinoches.

    Dans les vocables homme & femme, j’entend âme & amour !

    Les membres de cette commission démembrée ne sont que des ♀/♂

    Cette espèce démoniaque est inspirée par Sabbataï Tsevi celui qui prône la rédemption par le péché et le Mal absolu ....des créatures-femelles, filles de Lilith ... et non d’Ève = VIE= l’autre côté du prototype Adam en lequel chaque homme trouve sa « parèdre intériorisée ».

    Vous voyez, la secte avance comme un serpent ... dans l’ombre des cabinets, pendant que le bon peuple trime en semaine et se répand en Gilets Jaunes dans les rues les we !

    Il me semble qu’un contre-rapport avec en proportion 39 hommes et 3 femmes n’auraient pas donné autant de conneries.

    Les femmes kapos ou matonnes (lol) dans les camps de travail furent bien plus cruelles que les hommes telle Irma Grese surnommée indifféremment « la hyène d’Auschwitz » ou « la bête de Belsen » à cause de son comportementparticulièrement cruel et pervers à l’égard des prisonniers.

    Lorsque le PÈRE est rejeté à l’intérieur d’une sans-âme-femen détruite de l’intérieur, elle actualise sans limites l’Enfer sur Terre parce qu’elle refuse l’amour amant ou fraternel qu’un homme lui confie, lui rappelant l’ÈVE intérieure qu’elle EST en ses profondeurs. La femme devient ainsi son pire ennemi car elle est tiraillée entre Ève et Lilith, deux figures archétypales, forces personnalisantes données justement aux âmes en leurs choix.

    Cette idéologie vise à faire avorter toute relation de Vie, d’amour & créativité par la peur de la loi intériorisée, à rendre à termes les hommes impuissants dont POLITIQUEMENT.

    La dépopulation/déshumanisation suivra-t-elle ?

     

    • Ce rapport est discriminant, ségrégatif et donc éliminatoire, sexiste à l’égard des hommes car rédigé en grande majorité par des créatures ♀.

      Et elles viennent nous parler d’égalité hommes/femmes ???? où est cette fameuse parité dans ce haut conseil consultatif non élu ? Où se trouvent représentés l’avis, la parole des hommes, leurs états d’âme sur ces questions ?

      En ces temps de RIC, de réflexions tout azimut, ces créatures s’autorisent à pondre des braies-connes-isations complètement dingues sans consultation aucune des principaux intéressés ?

      Dictature EnMarche dans le camp de concentration mondial à ciel ouvert !

      Par ailleurs, aucune alerte, mise en garde sur la pollution pornographique « sexiste pour les deux sexes » sur internet, la publicité, le cinéma, les radios, (Skyrock ...) etc ..POURQUOI ?

      Rien sur cet environnement audio-visuel nocif. Ce poison mental est une bombe à retardement avec effet boomerang assuré !

      Non content de s’attaquer à la santé physique, c’est la santé mentale qui est visée.

      L’ESPRIT en chacun est l’ennemi et l’on perçoit que c’est le christ que chacun porte en lui, encore inconscient, que la Secte venimeuse, veut détruire. L’âme des Hommes est en très grand danger .... Guerre spirituelle en réalité : elle se décline peu à peu dans les faits par toute une panoplie d’actions menées subversivement afin que l’étau se referme sur les populations.


  • Je pense que ça va trop loin, la vraie vie n’est pas comme ça. Mon boss est une femme, elle gagne presque le double de mon salaire, elle me donne des ordres. Est-ce que ça va m’empêcher de lui faire un petit sourire salace de temps en temps, de la regarder de bas en haut puis de haut en bas, de lui caresser l’épaule quand ça va pas, de lui ofrir des cadeaux pour son anniv, de lui faire des clins d’oeils dans une situation drôle, etc etc ? Pour moi le statut social de la femme ne change rien à son essence : un objet de désir pour les hommes, on ne peut absolument rien y faire, c’est même pas la peine d’y penser. Et ça reste pareil dans tous les milieux, quoi qu’on en dise.


  • Vous noterez que dans leur définition, seul les femmes sont victimes de sexisme... les metiers dangereux, sales, durs, extrêmes,"réservés" aux hommes, ou l’idée persistante que "l’homme doit payer", ou le fait que les hommes vivent 6 ans de moins que les femmes, ce n’est pas du sexisme... ça, c’est naturel.


  • C’est étonnant, je pensais justement publier dans l’espace commentaire un lien vers la chaîne de Stéphane Édouard dont les analyses sont rafraichissantes.
    Comme très souvent E&R est en résonance avec ses lecteurs !


Commentaires suivants