Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Stéphane Édouard décortique la polémique sur Yann Moix et les femmes de 25 ans

Yann Moix a récemment créé la polémique avec ses préférences en matière de femmes : l’arrière-garde des ex-chroniqueuses et humoristes en vogue, désormais quinquagénaires, est revenue sur le devant de la scène exprimer son écœurement devant tant d’audace...

 

 

Au-delà de Moix, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il y a une telle fausseté chez Moix que ça met mal à l’aise. Ça ne m’intéresse pas trop de savoir ce qu’il pense de quoi que ce soit à vrai dire et encore moins de "décortiquer".

     

  • Pour une fois que Moix dit quelque chose de vrai , certes avec l’inélégance qui le caractérise, il se prend une volée de bois vert . Ben oui mesdames, même juste avant de mourir l’homme aura le regard attiré par la jolie jeune infirmière, et le mental agité , pas par la grosse de 50 ans . C’est la nature un point c’est tout . On dit aussi que toutes les femmes de la terre ne pourraient pas épuiser la concupiscence d’un seul homme . Ce qui ne signifie pas qu’il soit légitime et louable de sauter tout ce qui bouge , ça n’est pas souhaitable . Seul la morale , la religion , la sagesse , la maitrise de soi , la réalisation spirituelle , la soumission a Dieu et donc la civilisation , produisent les solutions régulatrices , a commencer par le mariage . Le devoir , l’effort et le sacrifice en pleine conscience de Dieu ou bien la fameuse " liberté " qui n’est qu’un concept que rien dans les faits ne peut démontrer , aucune tangibilité, puisqu’au contraire elle enchaine l’homme a ses plus bas instincts et de fait le conduit au suicide spirituel .Il n’est que de regarder les gens pour voir qu’ils deviennent des animaux a face humaine .Ce n’est pas le fait de s’adonner au plaisir des sens de manière sophistiquée , ni le fait de la technologie , de la science , qui fait l’humain . Manger, dormir,s’accoupler , se protéger , sont les activités grossières auxquelles la nature nous soumet , hommes et animaux, plantes y compris . Après tous les efforts , sacrifices accomplis pour obtenir , maintenir , préserver etc , l’homme ignorant se retrouve démuni et tout lui est arraché par le temps redoutable et la mort cruelle . Il a raté sa vie , il n’a pas su profiter de la merveilleuse opportunité que donne la forme humaine . Il n’a jamais compris le sens de la vie et il ignore les lois de Dieu , ayant pris refuge dans l’ego matériel, emporté par l’avidité , la concupiscence et la colère , la quête d’une gloire éphémère ou d’un bonheur impossible , il sombre dans un puit sans fond .

     

    • C’est vrai que vous devriez bien vous entendre avec ce moix....et son intolérance.


    • Si le divin n’est pas en la nature, alors où est-il ? Ou n’avez vous pas suffisamment observé la nature peut-être...


    • @Ifuckcharlie,
      Vos pensées sont tout à fait bonnes pour « votre » occident qui ne les écoute plus guère.
      @ anonyme,
      La Nature se charge de virer tout ce qui est vieux et faible, qui n’est plus à même de se défendre et surtout de se reproduire : c’est sa seule et UNIQUE règle (qui rend la « vie » pérenne, règle dans laquelle vous pouvez voir quelque esprit ou volonté divine quel que soit l’un ou l’autre : ce qui reviendrait à dire que le Grand Mickey Suprêmissime Chamboultou de l’Univers se charge de faire appliquer la règle, celle-ci étant immuable...

      Quant à moi, je ne peux me piffrer ce Moix : cependant nous voici un point commun, que je ne peux, à mon tour, me délecter de la quinqua (et +), sauf cas exceptionnel pour la première, de belles grosses pêches et de la peau du même métal, le tout équipé d’un cerveau correct (si tant est qu’elle ait coupé le cordon d’avec ses nains de jardin : je n’ai pas dit les liens) : primo elle bouffe trop de télé et de ce qu’on lui a mis dans le crâne depuis des lustres, ce qui rend son cuI et ses idées plats et flasques, alors que la presque trentenaire offre le plus souvent une pulpe bien plus fraîche et ferme à déguster, l’envie de bouger et bien moins d’historique à se goinfrer : certes, point à l’horizon et avec ce genre de belette, la poussette et les pensions qui vont de concert...

      Pour ce qui est de la France, donc, vive le célibat successif.


    • @anonyme . La nature est totalement sous le contrôle de son créateur , elle fonctionne selon des principes et une mécanique pensée par Dieu . Le principe est : Action réaction . Soit une succession de causes et d’effets . C’est une prison pour les âmes rebelles , mais dès qu’un être humain prend conscience du caractère éphémère de l’existence conditionné et qu’il réalise sa vraie nature différente du corps grossier , qu’il comprend la nature de Dieu , et le lien éternel qui l’unit a Lui , il transcende par Sa Grace les modes de la nature matérielle . " Cette énergie matérielle est Mienne et elle est insurmontable , seul celui qui s’abandonne a Moi en franchit aisément les limites . "


  • Malgré tout ce que je peux penser de Moix par ailleurs (tout ce que, en gros, les visiteurs de ce site lui reprochent aussi), force est de reconnaître que : (1) sa défense - visiblement bien préparée, pour ne pas dire apprise par coeur - chez Ruquier hier soir planait à des milles au-dessus de vociférations de ses détractrices et détracteurs ; (2) il faut au moins lui reconnaître, talent littéraire mis à part, une capacité de mise à nu sans vraiment (c’est le moins qu’on puisse dire) essayer de se donner le beau rôle. On m’excusera de ne pas être binaire, mais nonobstant ses pitoyables génuflexions ultrasionistes, pro-migrantisme tardif (ce que lui reprochait apparemment l’ex-compagne qui lui a inspiré son nouveau pavé) et son attitude "gentil avec les puissants, impitoyable avec les faibles" à l’époque où il "snipait" chez Ruquier, tout n’est pas absolument à jeter chez le personnage.


  • Moix, enfant battu et installé dans la catégorie "victimes" très utile de notre époque, rêvait d’être célèbre et reconnu. Il voulait absolument être introduit dans le club d’entre-soi des écrivains adoubés par les réseaux d’éditions de la bienpensance française.

    Grâce (?) à l’inénarrable Ruquier, adolescent attardé gentillet, habile homme d’affaire de la télé poubelle, lui permit d’accéder aux petites hauteurs de la médiacratie nationale. Moix fit des films - qui ne seront jamais des chefs d’œuvres, mais qui lui servirent de tremplin commode vers le petit monde de la notoriété wharolienne - et accéda à cette notoriété dont la quille gagnante de proposer sa propre émission (cf. "Bienvenue chez moix", objet télévisuel où l’on joue à être insolent tout en évitant les sujets fâcheux).

    Ceci rappelé, les propos de Moix ont autant de poids et d’importance qu’un pet de mouche dans le cosmos... lui-même le pense d’ailleurs mais il sait aussi que dès qu’on est entré dans le petit salon éphémère de la reconnaissance bienpensante de notre époque, la moindre réflexion est reprise par la meute des chiennes de garde et des gardiens du temple de la synagogue.

    Et en tant que femme, non seulement je comprends parfaitement qu’un quinqua ne soit pas séduit par une quinqua, mais j’ajouterai un oubli de la part des femmes qui lui tombent dessus : beaucoup de femmes aiment se mettre à la colle avec des mecs qui ont l’âge de leur père, et pas mal d’autres aiment aussi séduire des hommes plus jeunes qu’elles.

    Alors Colombe et consort....on en dit quoi de ces quinquas femmes préférant les - 10 ans ? que ça s’apparente à de la discrimination et que c’est un scandale ? Et bien oui, mesdames Colombe & C°, les femmes aussi (et j’en fais partie) aiment discriminer dans le choix de leurs amoureux !

    Je souligne en passant que Moix m’insupporte depuis longtemps (voir les causes mentionnées en début de ce message) et qu’il ne laissera à l’évidence pas grand chose comme traces de haute intelligence dans l’Histoire culturelle française. Il a ce défaut assez notoire chez les "écrivains" français survendus de raconter des histoires persos dont on se contrefout totalement. Son "Naissance", épais comme un bottin, bien que correctement écrit (on est quand même loin d’un Céline, d’un Hugo ou d’un Flaubert) nous tombe des mains dès la 50ème page. Ben oui... mon petit Yann... tes histoires de petit garçon perturbé sont aussi inintéressantes que les récits d’Angot !

     

    • Moix a en effet raison en termes d’attirance physique. Les êtres humains sont sexuellement attirés en fonction du tropisme reproductif. Un homme est excité par les femmes encore en état de procréer et il se trouve que les hommes le sont théoriquement jusqu’à la fin de leur vie.


    • Les femmes qui aiment plus jeune qu’elle c’est en général pour se rassurer d’etre encore seduisante(le pic de valeur de l’homme est apres 40ans). Mais oui elles discriminent même bcp plus que les hommes(l amour inconditionnel, l obsession amoureuse c’est quelque chose de plutot masculin), c’est encore dans vos gènes de savoir bien choisir l’homme qui vous mettra potentiellement enceinte (avec des chances de mourrir non negligeables à l accouchement) , et heureusement c’est grace à ça que l’humanité à pu evoluer . Mais l’hypergamie feminine n’est pas sensée avoir droit à l’erreur , d’oû le problème des femmes de 50ans celibataires pour qui les propos de Moix sont cruels


  • Pour un homme, il est plus facile de draguer en Ferrari qu’en mobylette...

    Ma vie d’homme m’a confronté à cette triste réalité mais je m’en suis sorti en cherchant des femmes non vénales. Elles existent et ne sont pas forcément laides. J’arrête là le roman personnel...

    Quant à Moix, il préfère les femmes de vingt-cinq ans, pourquoi pas mais lui n’a plus vingt-cinq ans.

    Peut-il les satisfaire sexuellement et pas seulement financièrement ?

    Peut-il espérer la fidélité d’une femme somme toute vénale ?

    Dit autrement, qu’a-t-il de séduisant pour une jeune femme à part sa carte bancaire ?

     

    • Effectivement,mettez lui un bleu de travail et je ne pense pas qu’il séduira autant de jeunes asiatiques.Après que les hommes comme les femmes soient attirés par la beauté oui mais faire une vie avec quelqu’un qui a une grosse différence d’âge,c’est illusoir.
      Le problème avec Moix,c’est qu’entre sa critique sur les flics,suivi de peu du suicide de la jeune femme policière,son déballage sur sa sexualité qui peut heurter,c’est à chaque fois pour vendre quelque chose,une émission,un bouquin,un reportage sur les migrants donc en fait,n’en parlons plus et laissons le dans ses tourments d’arriviste.
      Quelqu’un de son âge,c’est bien,on a le même environnement culturel ;on vit et on meurt ensembles,c’est beau,c’est sain,c’est simple...


    • Attirer Laurence Ferrari avec une mobylette ? Plutot un riad â Marrakech.

      On vit une époque dégénérée. Obligé de ré-éduquer les gens pour oser dire qu´entre 15 et 25 ans, la beauté féminine est a son apogée, pour utiliser un langage châtié.


    • @Gilles :
      C’est ce qu’a dit le patron d’ailleurs : le pouvoir de séduction d’une femme c’est entre 15 et 30 ans ou 35 ans. Après, ça se dégrade sérieusement. Et encore, ça dépend du milieu social.


  • AUCUNE fille de 25 ans n a le moindre désir physique pour un vioc de 50 si ce n’est une michto ou demie mondaine pour rester polie... que vous sachiez à quoi vous attendre messieurs. Car nous aussi on aime les hommes jeunes sveltes et vigoureux et non des vieux beaux avec du bide, les cheveux dégarnis et les testicules au niveau des genoux. Nous aussi on préfère les mecs plein de vitalité de notre âge alors très GRAND maximum 30 40 ans et certainement pas plus. Il n’y a qu’à voir autour de vous dans la rue. Ca reste quand meme extrêmement isolé. Alors arrêtons l’hypocrisie.
    À part pour le fric et le pouvoir, ça ne nous excite pas un brun non plus la cinquantaine... et n’est pas Vincent Cassel acteur hollywoodien multi millionnaire qui veut.
    Bon dimanche !!!

     

    • Oui...et non...

      On trouve régulièrement des belles nanas au bras de mecs très moches et pas forcément riches...la différence est que les hommes peuvent séduire avec leur personnalité ; il me semble que c’est moins vrai pour les filles...
      Vous avez souvent croisé de beaux mecs au bras de filles très moches ?


    • pourquoi dire "aucune femme" parlez pour vous et les femmes que vous connaissez, ça sera déjà pas mal...
      arrêter de généraliser et de parler pour tout le monde, s’il vous plait.


    • On ne parle pas de beauté ou de laideur. D’humour, de charme et de classe (beaucoup plus important que la beauté purement physique y compris chez les femmes). Mais d’âge.
      Et je ne parle pas seulement en mon nom mais au nom de ce que je vis en tant que femme et qui plus est de ce que je vois autour de moi, chez les autres que je côtoie et je côtoie pas mal de monde et aussi au boulot, dans la rue, quand je sors et rencontre du monde.
      Il n’est pas question ici de très jolies femmes avec des têtes de glands mais de femmes beaucoup plus jeunes avec des VIEUX.


    • @camille

      Ce decalage tout le monde le paie et explique la denatalite. L’appauvrissement des masses remettra tout cela d’equerre...


    • Camille,
      Il est là le noeud du problème que vous éludez, une jolie femme c’est de 20 à 30 ans qu’elle sera la plus attractive (disons 18 ans, la décence m’incline à ne pas voir en dessous).

      Il y a trois facteurs d’attractivité chez les hommes dont 2 doivent être accumulés pour espérer cranter, les trois ensemble et c’est le jackpot :
      1) Un beau gars. Ne vous en déplaise, effectivement un gars qui ne prend pas soin de lui aura un gros bide mais lez cheveux grisonnant chez un "gros bide" ça peut plaire et attirer. Une femme avec des cheveux gris, ça existe à 70 ans quand elle considère tout son pouvoir séduction évanoui. À partir de 40, toutes celles qui désirent encore être un temps soit peut attractives se font des collorations. Vous en connaissez bcp des hommes adeptent des collos ? Et pour en revenir aux gros bides, sachez toutefois que certaines nanas n’en sont pas échaudées, (avoir de l’embonpoint pour un homme, ça doit se marquer dans l’inconscient collectif comme le signe d’un statut social élevé). Une femme grosse et qui plus est ayant passée la quarantaine, ça ne se bouscule pas au portillon.
      2) L’argent. L’apport calorique comme le dirait un certains Delavier. Et il n’est pas nécessaire d’être un acteur connu comme vous le suggérez pour vulgairement parlant "tirer" de la belle nana. Un diplôme d’ingenieur, de médecin, voir un petit patron où un bon artisan. Car quand tu passes les 3000E/mois, sois assurée que tu vois des nanas bien apprêtées prêtent à offrir leur charme au petit médecin à lunette où au petit ingénieur mégrichon.
      3) Avoir le "plus". Exceller dans un "art". Avoir une certaine notoriété dans un sujet donné, se demarquer de la foule de par une passion qui confine au raffinement, etc. Notre président en est un exemple criant. Avec les procès qu’il se coltine, il ne doit pas être pété de tunes. Et même avant avec sa vie comme il le dit de marginal, il ne devait pas rouler sur l’or mais grâce à sa culture, son opiniâtré au combat, son sens de l’honneur et son idée de la virilité (et j’en passe), il a des nanas à la pelle. Mme Sigault que je respecte par ailleurs grandement et qui doit avoir l’âge de Mr Soral n’est pas courtisée par une "fan-zone" de jeunes gars.

      Voilà, libre à vous de vivre dans la dérealisation mais la chute n’en sera que plus brutale.

      Ps : ce qui n’empêche qu’on homme peut aimer sa femme une fois la quarantaine passée mais en sublimant cette dernière (mettre en exergue ses qualités, son côté mère,...).
      Cordialement


    • C’est vous qui vivez dans l’irréel mon cher Charles en pensant pouvoir séduire de toutes jeunes femmes qui ne seront que des demies poules de luxe écervelées n’ayant que faire de votre bien être physique et spirituel. Quant à ma chute ? Je suis mariée et mère de deux petits jumeaux.... Et c’est bien là tout le mal que je vous souhaite. Une vraie épouse de VOTRE AGE, une vraie famille et beaucoup d’enfants !
      Alors convertissez vous avant de terminer seul comme un triste sire ou à 70 ans avec une sous-Nabilla refaite de la tête aux pieds !


    • Bonjour Camille,
      Vous traitez là de deux sujets différent. Comme j’ai pu le lire au sujet des commentaires de cet article, il y a le fond et la forme.

      La forme, c’est ce qui a attrait au jeune corps féminin et à sa desirabilité, sujet de préoccupation éternelle car renvoyant à la biologie de notre être. Il ne faut pas vous en offusquer pour la sorte Mme. Votre mari, je suppose que lors des premières rencontres et même avant, vous vous apprétiez, vous vous mettiez en valeur et vous vous faisiez coquette en espérant que son regard se porte sur vous. Et de son côté, il devait très certainement se dire, quelle jolie brin de fille et il ne pensait très certainement pas s’il allait où non vous proposez de disserter sur Descartes ou Platon (ça vient après) et vous non plus d’ailleurs.

      Le fond. L’union de deux êtres, la construction d’un foyer, un contrat de vie qui les unis (implicite voir explicite de par le contrat de mariage, des enfants,...). Et tout ça est très bien et très beau. Je suis dans ce schéma, vivant avec ma femme depuis 10 ans et espérant que cela puisse durer (on fait tout pour. Nous avons deux enfants, nous construisons des projets de vie, etc).

      Maintenant, que voulez-vous que je vous dises, que je fasse mentir la nature ? Est-ce ma faute si le temps qui passe éloigne de vous la desirabilité que vous aviez à vos 20 ans (votre mari certes vous aime encore et je vous le souhaite mais pouvez-vous encore enfanter et les hommes se retournent encore en vous apercevant ?) ?
      La nature se fiche des sentiments. Je n’en surjoue pas car je tiens au principe de fidélité et j’occupe ma vie par des passions qui ont pour vocation de m’enrichir (lecture, musique, bricolage,etc) mais mes 35 ans, sont bcp plus féconds que mes 20 ans. Au sortir de l’adolescence, j’étais le modèle du petit puceau (excusez du terme), peu confiant en lui mais par contre rempli de passion et de romantisme. Vous pensiez que c’était suffisant pour espérer une belle histoire d’amour avec la jolie et gentille Cécile ? Que du contraire, elle zieutait soit sur le capitaine de foot et/ou sur son grand frère de 10 ans de plus qu’elle.
      Maintenant, depuis que j’ai un boulot stable, des activités qui me portent, interrogent et satisfont mon entourage, bref depuis que je suis un homme, je pourrais moi maintenant aussi choisir donc discriminer (si j’étais rancunier, je dirais que la roue tourne). Et me présenter à nouveau devant Cecile ou sa cadette de 10 ans encore plus belle qu’elle.
      Cordialement


    • Camille,déjà certaines femmes sont attirées consciemment ou non par des hommes plus âgés et pas forcément (même si c’est exact le plus souvent) pour le fric,certaines recherchant le père absent (ou mort trop jeune)qu’elle n’ont jamais vraiment connu,d’autres l’expérience et la maturité faisant souvent défaut aux hommes jeunes,d’autres enfin un homme avec un peu d’humour,de conversation et de spiritualité (un homme en général est moins khon,inculte et narcissique à 50 balais qu’à 25 ou 30 ans et en plus il se prend souvent moins au sérieux).
      Après il est notoirement avéré que les hommes vieillissent en général mieux que les femmes,sans compter ceux qui s’entretiennent un peu et font physiquement facilement dix ans de moins que leur âge,ce que l’on retrouve également chez les femmes mais en proportion moindre (la surprise le matin lorsque certaines se réveillent sans maquillage).
      Donc on peut dire que oui,en GENERAL les femmes de 25 ans ne sont pas attirées par les "vieux barbons"(quoique ce terme est subjectif tant certains sont vieux avant l’âge et d’autres toujours vaillants même passés 60 ans) si ce n’est pour leur fric,mais qu’il y a TOUJOURS des exceptions qui confirment la règle !!!


  • De toutes façons ça fait longtemps que Moix a prouvé qu’il n’est qu’un imbécile. Par exemple quand il critique des livres qu’il n’a même pas lu. Le thème du jour, je m’en fous un peu. Cela ne fera pas changer d’avis. Moix est un homme détestable.


  • Yann Moix c’est un cinquantenaire qui a la mentalité et la naïveté d’un adolescent. Autrement dit il confond amour et baise et a la naïveté de penser qu’il est possible pour un homme de dire ouvertement cette petite vérité allant de soit : pour la baise une femme de 25 ans est bien évidemment préférable à une femme de 50 ans. L’attirance sexuelle d’un homme envers les femmes est pratiquement entièrement liée à la capacité reproductive que projette une femme. Tout ce que l’on définit comme des critères de beauté sont entièrement révélateurs de qualités liées à la reproduction et capacité de prendre soin d’une progéniture. L’esthétisme des courbures, la forme du visage, la qualité de la chevelure, certains traits du comportement...tout ceci témoigne du statut hormonale d’une femme, de sa capacité de porter des enfants, de s’en occuper...ce qui attire les hommes vers un certain type de femmes plutôt que sur un autre c’est la perception instinctive qu’ont les hommes des qualités de certaines femmes qui permettraient de compenser certaines faiblesses constitutives chez un homme...Par exemple qui n’a pas vu un homme particulièrement petit ne sortir qu’avait de très grandes femmes ? Ou un homme chétif être attiré par les femmes "bien portantes" ? Il me semble avoir lu quelque part que les hommes et les femmes étaient capables de percevoir instinctivement les qualités génétiques d’un partenaire potentiel qui permettraient de d’améliorer sa descendance en cas de reproduction...
    Donc forcément quand il s’agit que de "baise" dont le moteur sous-jacent, qu’on le veuille ou non, est la procréation, une femme de 25 ans est supérieure à une femme de 50 ans...par contre si l’on parle d’amour, c’est à dire ce puissant sentiment d’attachement, cette infinie tendresse que l’on ressent pour une femme ou un homme avec qui on a passé une grande partie de sa vie et qui n’est plus lié à la reproduction, une femme de 50 peut être largement supérieure à une jeunette de 25 ans.
    Yann Moix qui n’est pas capable de canaliser ses pulsions sexuels et a gardé la mentalité d’un ado finira par vieillir seul sans amour. Certes il aura probablement les moyens d’entretenir une jeune femme pour lui torcher le cul quand il sera vieux mais cela ne sera rien de plus qu’une bonniche de luxe qui lui sucera de temps en temps la bite contre l’assurance que son nom soit inscrit sur un testament et non pas une partenaire d’une vie avec laquelle il aura développé un lien de complicité unique...

     

  • C’est quoi le but de toutes ces vidéos ? je suis une femme de 52 ans, j’ai travaillé toute ma vie, j’ai eu deux enfants que j’ai élevés seule car le papa était trop occupé avec ses loisirs de merde, je me suis chargée de toute l’intendance (ménage, course, école, loisirs des enfants, leçons etc...) et maintenant, on vient me dire que je n’ai plus qu’à me cacher et à subir l’infidélité de mon conjoint car c’est la nature ? c’est ça l’amour pour vous ? en fait, il n’y a que l’apparence qui compte, le vrai amour vous est inconnu. malgré tout ce que j’ai subi dans mon couple, mon conjoint qui a 60 ans n’a plus d’érection, il a 20 kilos de trop mais je l’aime, mon amour va au delà du physique. Vous n’êtes pas capable de ça ? êtes vous totalement matérialistes, indifférents, froids ? les commentaires que je lis me font froid dans le dos, j’ai l’impression que passé 35 ans les femmes sont bonnes pour la casse.. de grâce ER, reprenez vous et arrêter cette misogynie, ce machisme mal à propos. Je suis membre depuis des années mais là, j’en ai marre. Depuis plus d’un an je constate une grande dérive au sujet des relations hommes/femmes, vous divisez au lieu de réunir, pourquoi ? Stéphane Edouard est insupportable de prétention, je ne l’aime pas, il ne fait qu’attiser les haines entre les hommes et les femmes. Je suis triste car je ne comprends pas le but de tout ceci.. l’amour avec un grand A se fout des années et des kilos en trop..ER, je suis désolée mais vous allez finir par me perdre, je ne veux plus lire des commentaires qui feraient presque l’apologie de la pédophilie (une fille de 15 ans bien baisable) ou voir des vidéos qui ne me font pas de bien, qui ne me réconfortent pas ; c’est franchement nul, ça ne me donne pas d’espoir dans l’humanité.

     

    • Chère madame,
      Ne quittez pas E&R ! Qui y perdrait. Votre message touchant sonne très juste. Que Stéphane aille parler des femmes quinquas bonnes à jeter à sa maman. Elle sera enchantée de l’entendre.
      J’ajouterai quand même que les femmes qui ont eu la vingtaine dans les années 80 ont été littéralement flattées et formatées au matérialisme intégral, de façon à plaire à ces messieurs qui gagnent bien (souvent un peu vieux), à remplir leurs bureaux de personnel de service, au détriment des enfants, des maris, de l’esprit, de la recherche du vrai, de la morale, des hommes sans le sou ou à revenus modestes. Leur vanité a été travaillée, les emplois du tertiaire étaient relativement accessibles, elles consommaient beaucoup et s’occupaient beaucoup de leur corps, comme des demi-mondaines !
      Certaines se sont mariées, d’autres pas. Elles se sont fait un peu avoir. j’imagine qu’étant femmes, elles cherchaient toutes l’homme de leur vie cependant, celui qui vous aime à tout âge.
      Nous avions des mères comme vous madame, très respectées. La mienne s’occupait de sa famille et de l’affaire familiale. Toujours occupée, pas vouée à la reproduction comme une reine des abeilles ! Personne n’aurait eu l’idée de la traiter de quinqua poubelle ! Elle était le grand amour de mon père, à 20 ans, à 60 ans, malade, en forme !
      Ce Stéphane, il cause, il cause... Qui s’occupe de lui ? Sans femme (arc) pour lancer l’homme (flèche), ce dernier a bien du mal à assumer sa condition.


    • Tjs la même sophistique, d assimiler matérialisme et propos qui met en avant l importance du corps dans les rapports amoureux. Importance ne veut pas dire que l on nie l esprit et son importance. Fatiguant, cette pensée binaire.

      Car le corps est le reflet physique de l esprit. Les deux sont dans un rapport étroitement dialectique.

      Et vous n etes pas obligée ni de mettre en avant les défauts de votre mari (qui n a certainement pas envie de les lire sur internet) ni de raconter des âneries sur la pedophilie.

      Mais je comprends votre reaction, bien qu elle soit du pure emotionnel. Mais le réel se fout de ce dernier.

      C est comme ça.


    • @ Myrrdhin,

      Autant j aime beaucoup ER mais tout comme vous, il faut reconnaître que certaines vidéos traitant sur le sujet de la Femme sont décevantes. On y voit des hommes faire des généralités, employant des termes très crus. On y voit des hommes mettant toutes les femmes sur un même plan. Je peux être d accord avec eux pour certains arguments mais n est pas Soral qui veut.

      Sinon, chez la femme, c est indéniable biologiquement que le fait de vieillir, c est de ne plus paraître jeune et de ne plus avoir les menstruations (= fin de la procréation) vers la cinquantaine mais l homme, c est pareil. Il perd ses cheveux ou ses cheveux blanchissent. Il peut s empâter, il flaitrit, ses muscles perdent du tonus. J en ai vu beaucoup d hommes qui ont très mal mûri (vers la vingtaine, ils étaient mignons à croquer et seulement à la quarantaine entamée, c est "pas possible qu ils sont devenus ainsi...").


    • Je regarde l’exemple de mes parents, grand-parents, oncles tantes, cousins, amis etc. dont le couple dure plus de vingt, trente, quarante, cinquante ans. Les femmes ont dépassées les cinquante ans et le mari est toujours là c’est étonnant non Moix et Eduard ? Il y a tendresse et amour entre ces couples mais surtout ils ont construit quelque chose, des belles familles. Faut dire aussi que je suis encore un peu dans un "milieu chrétien".
      Ces coachs et peoples bidons qu’ont ils fait de leur vie et construits ?


    • je suis d’accord, les sentiments, l’amour profond, les qualités humaines et la beauté intérieure ne sont pas en première ligne chez ER ces derniers temps... nous ne pouvons pas être toujours d’accords sur tout...

      et en effet, quand je vois des vidéos de "l’observateur" relayées ici, je regrette sincèrement tout l’argent que je donne à ER... mais bon... y’a pas que ça...

      pour ma part, ce n’est pas vraiment un problème, dans le sens où mon lit n’a jamais été accueillant pour des hommes trop jeunes, beaucoup trop superficiels et trop haineux... et quand je vois les commentaires de certains, je les imagine souvent puceaux à vrai dire ^^

      heureusement, il reste des hommes de qualité, et des femmes de qualité, qui savent s’apprécier mutuellement, et c’est cela qui importe.


    • Non, madame, on ne peut pas comparer les cheveux blancs et l incapacité à procreer. Rien à voir. Le premier n empeche pas la procreation.

      Et que des hommes de 50 ans ne bandent plus, il y a des solutions pour ça, et fondamentalement, la cause est tout simplement l épuisement, dont la source remonte aux glandes surrenales et à tout le systeme hormonal.
      Quand je vous dis que nous sommes toutes et tous soumis aux lois physiologiques, c a d aux lois du corps.

      Car bon nombre d hommes de 50 voire 60 ans ont tjs une santé de fer.

      Et Dieu merci.


    • @ John,

      Myrrdhin mérite tout notre respect. Des femmes ainsi, de nos jours, ça se compte sur les doigts de la main. Si vous voyiez les garces ayant plus de la quarantaine et cinquantaine de mon ancien travail, qui trompaient leurs maris (selon des collègues, des maris extraordinaires)... Ça en était répugnant !!!

      Par ailleurs, elle a raison sur Moix et Édouard. Le premier, le scribouillard qui est toujours dans le fantasme, dans l imaginaire, dans le verbe, dans la sémentique, dans l utopie, dans les "combats", dans les sermons, dans la mondanité, en somme toujours dans l abstrait et le second, l observateur sociologue condescendant et arrogant (tantôt psycho et coach en amour dans une émission débile où l on parle d épousailles) qui dézingue à tout-va les meufs. Ça me paraît assez curieux pour un "coach" dans les relations amoureuses d’avoir ce genre de pensées ???

      Sinon, je rejoins l opinion de "Plouf". Une vie réussie pour moi, c est d avoir construit une belle famille. C est d avoir eu une vie maritale et familiale basées sur des Valeurs. Une vie bien saine sur tous les plans. Pour moi, vieillir à 2, c est un trésor, un cadeau, une chance inouïe que l Éternel nous accorde dans cette vie d ici-bas.

      Pour terminer, je n ai jamais dit qu un homme qui avait des cheveux blancs ne pouvait pas engendrer. On sait pertinemment bien qu un homme peut devenir papa jusqu’à son dernier souffle. Enfin, voyons !!!


    • Bonjour mesdames,
      Au-delà du fait que je ne suis pas insensible à votre cri du coeur, un Stéphane Édouard pour ne citer que lui n’est au final que le négatif de toute cette merde idéologique du féminisme.
      Le pire ennemi de la femme, ce sont les femmes qui depuis la fin de la guerre s’évertuent à castrer les hommes et à masculiniser leur congénères.

      Un Mr Édouard aussi singlant qu’il puisse être répond à toutes ces demeurées et autres folles utiles du système qui nous cassent les ****** avec leur faux relent de guerre des sexes, les mysandries maladies, etc.

      Vous voulez apaiser les rapports hommes/femmes, je le souhaite tout autant que vous mais svp ne vous trompez pas de cible.

      Ps : Et que de bien entendu, vous avez votre place ici. Votre âge est aussi expérience et savoir et votre côté féminin, de la femme qui aime prendre soin des autres, ce penchant féminin du "recueillir" est vital pour nous les hommes.

      Cordialement


    • @ myrrdhin,

      Reprenez-vous ma chère : vous vous offusquez d’un sujet qui ne vous concerne pas, au regard de la situation que vous nous présentez être la vôtre.
      Que vous importe le regard et l’avis de l’homme « étranger », « extérieur », si vous êtes satisfaite de votre couple construit sur l’amour que vous évoquez ? Cela n’a pas de sens d’aller défendre la donzelle de 50 piges évoquée par Moix car, si elle semble du même genre que le vôtre dans son propos, elle ne fait pas partie de la même « espèce » ni du même « cheptel » que le vôtre puisque nous devons supposer qu’elle est disponible, donc célibataire. Or vous nous dites être, fort heureusement, ni l’une, ni l’autre. Il ne s’agit donc pas de vous (les femmes en place).
      Vous défendez donc un genre identique au vôtre par principe (ce qui se comprend), mais lequel n’a assûrément pas eu le même cheminement que le vôtre (sacrifice, abnégation, amour, qui sait...)
      Vous échappez donc aux avis de Moix ainsi qu’aux analyses de S, Édouard que je trouve autant mauvais que vous ne le trouvez vous-même. Ne l’ayant écouté qu’une fois sans aller jusqu’au bout, jaurais dit cuistre, pour ma part. Peut-être le trop de bouquins derrière lui : une suspension et 5 cordes de 8m valant tout son « bazar ».
      Mauvais donc mais pour d’autres raisons que les vôtres car je suis un homme, loin de « son » monde (panel analytique) dans le même temps que je suis en accord avec Moix sur la seule réticence « esthétique », mais pour d’autres raisons encore, explicitées quelque part, ici, me semble-t-il.
      Car il m’est bien évident que si l’on aime SA femme de 50 ans, l’amour étant aveugle ne se permettra pas une telle réflexion : aller désirer UNE femme de 50 ans quel que soit l’âge qui est le nôtre est une autre affaire.
      Aussi comprenez, très chère, que ce ne soit pas le même sujet.
      Croyez bien d’ailleurs qu’il n’y a aucun machisme, ni misogynie dans ces propos (comme ceux de Moix) qui se portent malgré tout vers la femme, toujours elle, certes avec d’autres atours : une autre valeur (marchande) si vous préférez : là où vous souhaiteriez la vertu (de l’amour) : sauf qu’il s’agit d’un autre sujet... S’opposent ici forme et fond.


    • Leila, dans ce cas n opposez pas la ménopause aux cheveix blancs, car vous avez pertinemment mis les deux sur le meme plan.

      Quant à Stéphane edouard, il ne "dezingue" pas les femmes, il met simplement en evidence des faits objectifs et vérifiables que bcp de femmes, vexées de ses dires, donc réagissant par l emotionnel plutôt que par le rationnel, refusent de voir par dissonance cognitive.

      Et par pitié, ne me parlez pas de manque de respect de ma part, il n y en a aucun dans aucune de mes interventions.


    • Et j’oubliais, ce que ER relaie ou defend comme ligne sur l homme et la femme n a jamais changé d un iota depuis au moins la Sociologie du dragueur du patron !

      Si vous croyez le contraire, alors vous n avez pas tout compris.


    • John, vous admettrez tout de même qu’il y a une différence de niveau et de connaissance des femmes entre "le patron" et "l’observateur".
      On est passés de l’analyse de l’arnaque du féminisme à une expression aigrie anti-femmes, ce qui n’est pas la même chose.
      Le masculinisme qui semble se développer chez certains est tout aussi ridicule que le féminisme... ou même plus ridicule et condamnable en fait, puisque les hommes sont plus intelligents ^^
      Je pensais quand dans l’élan de la réconciliation, il fallait également réconcilier les hommes et les femmes, mais avec le masculinisme c’est très mal parti !


    • Quand on decrit des faits observables comme Stéphane Edouard, il peut facile pour certains de faire de la dissonance cognitive. Et le patron a lui même dit que la femme est la grande gagnante du jeu de la séduction entre, je cite au mot près, 15 et à peine 30 ans". Et à 30 ans, c est l homme qui reprend la main. Cf Soral repond.

      Vous n avez donc pas compris, comme je le dis.


    • vous avez raison John, j’ai dû mal comprendre... vive le masculinisme et au revoir, je retourne dans la vraie vie.


    • Bien d’accord avec vous Myrrdhin, je ressens la même chose.
      Les hommes éveillés aujourd’hui, pour contrer le féminisme, se décomplexent en méprisant toutes les femmes, ce qui finalement, risque de donner raison aux féministes hystériques.
      Je trouve également le monsieur de la vidéo assez infecte de prétention. Il a l’air de se prendre pour un mâle alpha.
      Tout ceci est fatiguant, et oui les hommes et les femmes ne sont pas près de s’entendre et se comprendre davantage avec ce genre de vidéo.
      Quant à ceux qui pointent du doigt systématiquement "la réaction émotionnelle des femmes", comme il est de coutume de faire à présent, cela devient un peu simple n’est-ce pas, pour finalement clore le débas. Cachons-nous derrière les données d’études scientifiques, on sait bien que la science seule comprend la vie....


    • @Charles z.
      Il n’y a pas que les féministes qui soient les pires ennemis des femmes. Il ne faut pas non plus tomber dans l’excès inverse et faire des hommes des saints martyrs innocents.
      Il y a encore plusieurs décennies seulement, des hommes qui pouvaient dire à leur épouse "écrase ta banane !" d’un ton péremptoire pour la faire taire à un dîner, ça existait. Un homme qui couchait à droite à gauche était quasiment encensé comme "un sacré chaud lapin", alors qu’une femme qui trompait son mari par désespoir et solitude était qualifié de "salope". On prenait toujours le parti du mari. Une femme mal mariée pouvait vivre un enfer car elle n’avait pas la possibilité de s’en échapper (pas de compte en banque, etc.).
      Au lieu de chercher un juste milieu, on tombe toujours dans l’excès inverse. On ne s’en sortira pas en étant des ennemis éternels.


  • Je suis une femme, j’approche des 50 ans, et je ne suis pas choquée par ces propos de Yann Moix, est-ce grave docteur ?
    Je suis une femme qui aime les hommes qui ont plusieurs années de plus que moi, est-ce répréhensible ?

     

    • Non il n’y a rien de répréhensible dans l’amour ni même dans le sexe entre adultes consentants,moi j’aime beaucoup les femmes de mon âge (la cinquantaine) bien conservées mais la plupart,jugeant comme tout un chacun d’abord sur le physique, me prennent d’emblée pour un gamin ;-) et je me fais draguer en général par des femmes qui ont dix,quinze voire vingt ans de moins que moi et là ça devient compliqué ensuite pour établir une relation sur la durée faute d’avoir les mêmes références sociétales et culturelles...


  • Moix vient en Afrique centrale ici les mecs de 50,60,70,80 sortent avec des filles de 20 ans
    Ils prennent exemple sur les mâles locaux.

     

    • Des mecs de 70 balais en Afrique Centrale c’est comme les centenaires algériens,il en existe beaucoup...sur le papier mais très peu en réalité (à part dans la classe dominante),les plus nombreux étant ceux qui ont travaillé en France ou ailleurs en Europe,si les contrôleurs du fisc français,au lieu de lécher le fion de la commission européenne et des mondialistes,vérifiaient sérieusement le nombre incroyables de centenaires algériens touchant toujours des pensions de la France il n’en croiraient pas leurs oreilles !!!


  • Pourquoi les femmes se laissent-t-elles ’’toucher’’ par les dires d’un homme hyper acide, coupé de lui-même, qui n’a donc aucun discernement pour distinguer la Beauté de l’esthétisme et qui ignore la Nature même ? Pourquoi ces femmes se laissent-elles déstabiliser par les préférences intellectuelles dictées par la raison pure ? On sait bien pourtant qu’un terrain acide ne pourra jamais être généreux, car rien ne pousse, à part la connerie peut-être...

     

    • Il y a un très beau poème de Victor-Hugo, ’’J’aime l’araignée’’ qui illustre parfaitement le fond de ma pensée par rapport aux habitudes sociétales déformant le Réel, le conditionnement par excellence. Cette société aujourd’hui à tout à découvrir et à apprendre sur les mécanismes liés à la Conscience, en dévoilant aussi au passage les affres de la raison intellectuelle, conséquence du manque d’enracinement de l’Âme qui est une réalité et non un principe. Enfin, à l’occasion, il serait intéressant voir primordial de réfléchir sur la recherche du plaisir (la consommation sexuelle), sur la reproduction de l’espèce, mais aussi sur celle jamais nommée qui fait bien partie de la nature : la Sexualité d’Evolution (attention aux amalgames ! Il ne s’agit pas ici bien évidemment de la simple pénétration...)


  • Beaucoup s’écharpent ici pour pas grand chose, sur la beauté physique, l’homme comme la femme sont quand même plus ou moins sur le même niveau, passé 40 ans, les traits commencent à être fatigués, le visage marqué, et cela empire dans les années qui suivent, la beauté à toujours été temporaire.

    Il est vrai que pour la femme, vieillir est sans doute plus difficile, de courtisée elle devient ignorée, le regarde des hommes changent sur elle, son système hormonal est chamboulée par la ménopause, la vie de femme est souvent une vie de sacrifiée sur le plan familial.

    Quant aux propos de Moix, lui peut se permettre de dire ça parce que, et c’est malheureux, il a de la notoriété et sûrement une situation financière relativement confortable.
    Personnellement, j’ai 27 ans, et je connais aucune fille qui souhaiterait sortir avec un mec de son âge, c’est-à-dire que ce qui se cache derrière ses propos, c’est que bien qu’il parvienne à coucher avec des filles de 25 balais sûrement très belles, il faut voir ce qu’il y a dans le cerveau, et le plus souvent, ce sont des filles littéralement écervelées qui conscientes de leu situation, ont tout de même la présence d’esprit de savoir qu’elles se doivent de capitaliser sur leur physique, Moix le pseudo philosophe est donc sûrement contraint de passer ses soirées avec des poufiasses parisiennes du genre a fréquenter les endroits branchés, entre ça et avoir une femme avec laquelle on construit une famille, mon choix est vite fait...


  • Le fond du problème c’est quelle femme pourrait bien vouloir se mettre au lit avec ce monsieur gratos ? Jeunes ou vieilles, faudrait qu’il casque un max , la propreté et l’élégance ne semble pas faire partie de ses préoccupations quotidiennes .
    Que Rupert Everett à 25ans fasse le difficile, je le conçois, mais ce personnage là ,laissez moi rire ! Je doute que l’odeur de ses chaussettes incitent à la passion sexuelle les jolies donzelles de 18 ans !


Commentaires suivants