Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Stratégies pour atténuer l’effondrement

Il y a presque une décennie, j’ai écrit un article dans lequel j’ai défini les cinq étapes de l’effondrement, définis comme des points d’inflexion où la foi dans les aspects clés du statu quo est brisée et où une nouvelle réalité prend forme.

 

Il est utile d’avoir une taxonomie de la notion d’effondrement, même si elle est partielle. Traiter l’effondrement comme une grande boule de cire est susceptible de nous faire croire que tout va fondre d’un coup et, à l’exception de certains scénarios de type fin du monde, qui ne sont probablement même pas utiles à considérer, ce n’est probablement pas une approche réaliste ou utile.

En outre, une grande boule de cire n’est pas ce que nous avons observé durant ces années depuis que j’ai écrit cet article. À l’heure actuelle, la Terre est une boite de Petri peuplée de diverses éruptions d’effondrement, ou une soupe d’effondrement, si vous voulez. C’est un laboratoire d’effondrement en plein air qui exécute plusieurs expériences incontrôlées liées à l’effondrement, en même temps. Peut-être, si nous observons attentivement, nous pouvons apprendre à discerner les différentes étapes et déterminer comment elles interagissent.

Dans cette mise à jour de mon article de février 2008, je m’attaque à la question de l’atténuation de l’effondrement :

Que pouvons-nous faire pour éviter les différents scénarios les plus défavorables ?

Les cinq étapes de l’effondrement sont un peu parallèles aux cinq étapes du chagrin que Elizabeth Kübler-Ross a définies comme le déni, la colère, la négociation, la dépression et l’acceptation. Les deux séries d’étapes ont trait aux phénomènes psychologiques : les siennes ont à voir avec l’émotion ; les miennes ont à voir avec la foi. Après tout, des concepts tels que la valeur de l’argent ou l’existence de choses comme le marché libre, la démocratie et la communauté ont tous la qualité de la Fée Clochette : une fois que plus personne ne croit qu’ils existent, ils disparaissent sans laisser de traces.

J’ai défini les cinq étapes de l’effondrement comme suit :

Étape 1 : effondrement financier. La foi dans le « business as usual » est perdue. L’avenir n’est plus supposé ressembler au passé, en tout cas en aucune manière pour que les risques soient évaluables et que les actifs financiers soient garantis. Les institutions financières deviennent insolvables. Les économies sont effacées et l’accès au capital est perdu.

Étape 2 : effondrement commercial. La foi en « le marché doit fournir » est perdue. L’argent est dévalué et / ou devient rare, les marchandises sont stockées, les chaînes d’importation et de vente aux détails se décomposent et la pénurie généralisée des produits de base deviennent la norme.

Étape 3 : effondrement politique. La foi en « le gouvernement va prendre soin de toi » est perdue. Alors que les tentatives officielles visant à atténuer la perte généralisée des accès aux sources commerciales des produits de base ne font plus aucune différence, l’establishment politique perd sa légitimité et sa pertinence.

Étape 4 : effondrement social. La foi en « vos gens s’occupent de vous » est perdue, en tant qu’institutions sociales locales, alors que les organismes sociaux, qu’il s’agisse de charités ou d’autres groupes se précipitant habituellement pour combler le vide de pouvoir, sont à court de ressources ou échouent a cause de conflits internes.

Étape 5 : effondrement culturel. La foi dans la bonté de l’humanité est perdue. Les gens perdent leur capacité de « bonté, générosité, considération, affection, honnêteté, hospitalité, compassion, charité » (Turnbull, The Mountain People). Les familles se disputent et la compétition comme individus luttant pour des ressources limitées commence. La nouvelle devise devient « Puisses–tu mourir aujourd’hui pour que je ne meure que demain » (Soljenitsyne, L’Archipel du Goulag). Il se pourrait même qu’il y ait du cannibalisme.

Lire la suite de l’article sur lesakerfrancophone.fr

Retrouvez Dmitry Orlov chez Kontre Kulture :

Lire également chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1741365

    On aurait pu ajouter Effondrement Environnemental.
    Cet effondrement est le plus vital je pense.


  • #1741370
    le 07/06/2017 par envolées_des_incultes
    Stratégies pour atténuer l’effondrement

    Il y a plusieurs affirmations qui me semblent fausses et qu’il serait bon de démontrer.
    Sur l’épuisement des énergie fossiles, je n’y crois pas. Elles sont en constant renouvellement. Le pb, c’est la vitesse de renouvellement / à la vitesse de consommation.
    .
    Sur la finitude des ressources, je n’y crois pas. La terre grossit au fur et à mesure qu’elle est arrosée par les rayons solaires et cosmiques, ce qui parait logique. Donc, il y a de plus en plus de ressources sur la surface terrestre, jusqu’à l’effondrement qui remettra les pendules à l’heure et fera montée le niveau des océans, après l’ère des fils de chacal. A ce moment précis, mieux vaudra habiter à Machu Picchu ou au Tibet, qu’à Paris.
    .
    Sur l’effondrement, plus vite il vient, mieux c’est pour la majorité qui souffre, car l’éviter conduit à les faire souffrir chaque jour un peu plus. C’est cruel.
    .
    Sur les étapes de l’effondrement, ce sont d’abord les goulots d’étranglement au sein des diverses structures qui sont touchés. La finance, c’est rien du tout. On sait que les règles, imposées à la piétailles que nous sommes, n’ont strictement rien à voir avec celles en vigueur aux plus hauts niveaux ; ils injectent de la monnaie dans l’économie réelle quand ils en ont décidé. C’est un instrument de pilotage. Et comme nous sommes sous la domination de ces puissants, pas de risque à ce niveau. S’ils sont cons, ça n’est pas au point de se tirer directement une balle dans le pied. (j’espère).
    .
    Et le premier goulot d’étranglement, il est de nature technologique. Les Amishs, dont le refus de recourir à la technologie électrique devrait interpeler de nombreuses personnes, font figures de pionniers paradoxaux. En fait, il y a au moins deux attitudes qui interpellent dans les religions : le refus de l’électricité et le combat contre l’usure. Pour le dernier, ne sachant pas ce qu’il se passe ds le saint des saints, je pencherais naturellement à la constitution d’un monopole financier grâce à l’interdiction de l’usure ( faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais ) .
    Quant aux Amish, c’est comme s’ils savaient déjà que la technologie aurait des répercutions dévastatrices sur l’Homme, comme l’aliénation et la perte de qualités.

     

    • #1741402

      Bonjour @envolées_des_incultes,

      Je me permet juste de vous reprendre sur :
      "Sur la finitude des ressources, je n’y crois pas. La terre grossit au fur et à mesure qu’elle est arrosée par les rayons solaires et cosmiques, ce qui parait logique. "

      Les végétaux utilisent l’énergie lumineuse pour pouvoir grandir. Néanmoins , tous les gaz ( 90% du poids sec des plantes ) sont déjà présent dans l’atmosphère. Le reste des éléments sont dans la terre ( 10% du poids sec des plantes ).

      Le poids de la terre est globalement stable. La gravité aurait augmenté dans le cas contraire. Or, la gravité est stable également.

      Bonne soirée à vous.
      Cordialement.


    • #1741744

      Effectivement, la masse de la terre n’augmente pas. la moindre modification d’un des parametres physiques de la planete entrainent directement des consequences considerables :
      augmentation de masse = augmentation de gravite = augmentation de la force du champ gravitationnel = chute de la lune (a moins que sa vitesse de revolution n’augmente pour que l’equilibre soit respecte), modification de l’alternance des saisons et des marees...
      en gros : cataclysme sur cataclysme.
      Les ondes electromagnetiques sont constituees de photons qui sont des particules de masse nulle mais caracterisees par une longueur d’onde (dualite onde / particule de la lumiere).
      => un objet qu’on eclaire ne voit pas sa masse augmenter ! jamais.


    • #1741751
      le 08/06/2017 par envolées_des_incultes
      Stratégies pour atténuer l’effondrement

      @ biche
      Salut,
      " Le poids de la terre est globalement stable. La gravité aurait augmenté dans le cas contraire. Or, la gravité est stable également."
      .
      Bon alors, je rappelle que la vitesse de rotation de la terre diminue ( c’est un fait mesuré qui génère des retranchements de seconde ) et que c’est une composante de la gravité. Or la gravité reste la même et la masse globale de la terre aussi. Pourquoi à votre avis ? Pourquoi les plaques océaniques se sont écartées au point de constituer des océans ?
      @ ajax
      Nan mais vraiment ... Y a pas besoin d’augmenter la masse d’un objet pour augmenter son volume. Si vous essayiez de réfléchir plus de 2 secondes au lieu de réciter des psaumes.
      Un objet bombardé de rayons solaires chauffe. Et un objet qu’on chauffe se dilate. Et un objet qui se dilate ne change pas de masse, mais change de volume. Est-ce clair ? ( voir thermodynamique & dilatation des corps )


    • #1741770
      le 08/06/2017 par envolées_des_incultes
      Stratégies pour atténuer l’effondrement

      Les plaques continentales s’écartent et non les plaques océaniques... Vous aurez rectifié, je n’en doute pas.


    • #1741859
      le 08/06/2017 par Sherlock
      Stratégies pour atténuer l’effondrement

      Tout à fait d’accord avec envolées_des_incultes. On pourrait transformer l’énoncé du problème (vitesse de renouvellement / vitesse de consommation) en termes économiques : potentiel de croissance des ressources / croissance souhaitée par les investisseurs. La cause du problème devient alors apparente et ses conséquences géopolitiques prévisibles : d’innombrables conflits pour l’appropriation de ressources supplémentaires. Prévoyez un casque.


    • #1741890

      @envolees_des_incultes :

      un objet qui chauffe se dilate, oui ...mais parce que sa temperature augmente !
      Donc vous etes un fervent partisan de la theorie du rechauffement global.
      Personnellement je ne connais aucune preuve de ce pretendu phenomene.
      appliquez vos conseils a vous memes au lieu d’assayer de vous posez en professeur, ca vous evitera de debiter des aneries.


    • #1741926
      le 08/06/2017 par envolées_des_incultes
      Stratégies pour atténuer l’effondrement

      @ ajax
      Alors expliquez nous : comment se peut-il que la vitesse de rotation de la terre diminue si la gravité reste la même ?
      Regardez ça ...
      Oui je crois au réchauffement global. Mais je ne crois pas qu’il soit d’origine humaine. Il vient du tout puissant soleil, pas du petit homme.
      Cette théorie a le mérite d’expliquer bcp de choses, dont les immenses pierres que nos ancêtres sont parvenus à déplacer. Avec une terre plus petite, moins massive et une vitesse de rotation plus grande, la gravité était moindre, et donc les pierres étaient plus facile à déplacer. Ça explique aussi le gigantisme des dinosaures, etc ... Cette théorie explique aussi certains passages des textes religieux et des légendes réparties sur l’ensemble du globe.


    • #1742054
      le 08/06/2017 par envolées_des_incultes
      Stratégies pour atténuer l’effondrement

      J’ai l’air de pinailler sur ce point, mais c’est important cette histoire de terre en expansion, car cela coupe court à plusieurs courants de pensées désastreux comme le malthusianisme, la fin des ressources et le fatalisme ambiant qui justifient la mise en esclavage des populations.
      Il n’y a pas de problème de ressources, il y a un problème de concentration des pouvoirs.
      Et SVP, ne venez pas me montrer des relevés de T° quand le phénomène prend sa source sous le manteau terrestre.


    • #1742368

      @envolees_des_incultes

      Je viens de visionner le document que vous conseillez ...beaucoup d’hypothèses et conjectures de scientifiques qui luttent à tenter de comprendre un univers conçu par Dieu.
      Dans ce document, à 05:40 un scientifique germanophone affirme que la masse de la terre augmente !
      Point de phénomène de dilatation ou de réchauffement global donc... et puisque rien ne se perd, rien ne se crée, d’où vient cette masse qui apparait ?
      Fusion nucléaire dans le noyau planétaire qui permettrait la formation d’éléments de plus en plus denses ? Peut-être
      L’approche est interessante, et si on l’a met en perspective avec la croissance de l’univers, on peut faire l’hypothèse que tout croit dans les mêmes proportions, ce qui n’entraine pas de conflits, tous les équilibres restants à l’équilibre.
      Il serait finalement logique que le dessein divin ne souffre pas les failles que les hommes lui supposent


    • #1742890
      le 10/06/2017 par envolées_des_incultes
      Stratégies pour atténuer l’effondrement

      @ Ajax
      Si vous avez vu ce documentaire, alors vous avez vu l’œuvre au Vatican qui contient 2 globes l’un ds l’autre. Vous avez vu aussi la théorie de cet ingénieur allemand qui gonfle des globes et qui permet d’apprécier la dérive des continents. Qu’est-ce qu’une dilatation sinon une expansion ? S’il y a bcp d’hypothèses, il y a bcp de faits aussi.
      La masse en plus proviendrait des neutrinos, qui s’ils peuvent traverser habituellement la matière en surface du globe terrestre, seraient stoppés au cœur de notre planète hyper-dense. (Je rappelle qu’une table en bois est constituée à plus de 90% de vide ...) Cette hypothèse du gain de masse de la terre ne parait pas absurde, si l’on estime le poids des dinosaures / à une gravité comme la notre, compte tenu de la masse actuelle de la terre : ils n’auraient pas pu se mouvoir. L’autre hypothèse, c’est que la terre tournait bien plus vite, venant contrebalancer l’attraction universelle par une plus grande force d’accélération centrifuge.
      Au passage, la masse actuelle de la terre repose elle aussi sur des hypothèses. D’ailleurs, dites nous ce qui n’en n’est pas une hypothèse ...
      La tectonique des plaques, c’est une hypothèse, la mort des dinosaure à cause d’une prétendue météorite aussi, la valeur d’un billet de banque aussi, l’euro, l’U.E., un parti politique, le réchauffement climatique anthropique, la république, le vote aussi.
      Ça n’est pas la nature de l’info mais ce qu’elle permet qui me semble primordiale.
      Certains nomment le neutrino la particule de Dieu. Ce qui est sûr, c’est que cette théorie dérange, mais trouve place au Vatican.


  • #1741439
    le 07/06/2017 par Jean Le Chevalier
    Stratégies pour atténuer l’effondrement

    Ce qui est sûr, c’est que le futur sera difficile pour nos sociétés occidentales soumises au Nouvel Ordre Mondial. Il va falloir se retrousser les manches et défendre ses valeurs sinon on va se faire manger tout cru par les hordes de migrants pilotées par les élites corrompues de chez nous.
    Il va falloir se recentrer sur les valeurs familiales et de solidarité car ça va tanguer dur...

     

  • #1741456

    Petit délire schizophrénique d’un survivaliste qui à trop joué sur sa console...

    La pénurie amène la mort des plus faibles, l’extrême violence et les épidémies bien avant le cannibalisme. Ensuite est la fin du système de gestion du groupe considéré, monde continent pays région, et l’éclosion de nouveaux modèles et nouveau dirigeants entraînant de nouvelles règles du jeu. Cela s’est déjà produit partout dans le monde et à mené a tous les systèmes politiques stables que l’on a connu.
    Si aujourd’hui il y a la paix là où elle est c’est tout simplement car ceux qui dirigent le système s’en trouvent plus riches, et là où il y a des guerres également.
    Pour qu’il y ait du cannibalisme, il faudrait qu’il n’y ait plus rien à manger subitement. Hormis un arrêt soudain de l’approvisionnement des grandes villes avec des gens assez cons pour ne pas aller dans les campagnes, cela n’a aucun sens.
    Quand bien même, on tuerait déjà pour piquer la bouffe et le temps qu’il n’y en ait plus il resterait suffisamment peu de monde pour être nourri par la nature. De plus, pourquoi diable les paysans arrêteraient t-il de produire ?? Faut vraiment être un scénariste de films de zombi, et à plus forte raison un fan, pour ne pas penser à ça.
    Rien ne laisse présager un arrêt de la production de nourriture à moyen ou long terme.
    Je trouve qu’il y a de plus en plus de publications médiocre par ici, est-ce fait exprès ?

     

    • #1741511
      le 07/06/2017 par laurent71
      Stratégies pour atténuer l’effondrement

      Bonsoir Chris, la plus grande partie du boulot en agriculture se fait grâce à la mécanisation, une crise du carburant serait déjà un gros problème.
      Quant à savoir ce que ferait les gens en cas de pénurie, les comportements de mes contemporains pendant les soldes me font déjà froid dans le dos...


    • #1741877
      le 08/06/2017 par Sherlock
      Stratégies pour atténuer l’effondrement

      Pas faux, à part une crise énergétique comme indiqué par ailleurs. J’ajouterais que la frontière entre voler et tuer pour se nourrir est plutôt mince. Il suffit de voir l’augmentation des articles sous clé ou munis de dispositifs antivol pour se rendre compte de la distance restant à parcourir.

      Quant au retour à la campagne, il a commencé pour certains, tandis que d’autres continuent à écouter l’appel des sirènes (media et réseaux sociaux) et perpétuent l’exode rural. Les conscients dans un sens, les croyants dans l’autre. C’est excellent pour le niveau culturel des campagnes.