Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Structures familiales et systèmes économiques : Damien Viguier présente son ouvrage Du pécule au capital

Histoire du capitalisme, développement du droit, évolution de la patrimonialité : Damien Viguier répond aux questions à propos de son dernier ouvrage Du pécule au capital.

 

 

 

Retrouvez Du pécule au capital, de Damien Viguier, chez Kontre Kulture :

Connaître le droit grâce à Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je n’ai pas lu le livre, ni même regardé ces deux vidéos, donc je ne devrais même pas commenter.
    Pourtant le sujet me passionne (mais les journées ne font que 24 heures... ), parce que :
    - Il y avait Marx qui décrivait le lien entre structures économiques et structures politiques
    - Il y avait Todd, qui a fait une description assez convaincante de l’existence d’un lien entre les structures familiales et les structures politiques.
    - Mais j’ai toujours pensé que certains des liens établis par Marx, ou par Todd, étaient peut-être en réalité des liens indirects. Pour décrire ces liens indirects, Marx aurait du parfois emprunter un peu à Todd, ou vice-versa.
    - Donc, il faudrait plutôt envisager le schéma des relations sous la forme d’un triangle dont les trois sommets seraient : structures politiques, structures familiales et structures économiques. Mais jusque maintenant, il manquait un coté du triangle !

    D’autre part, je pense aussi depuis longtemps que le système romain de l’esclave à pécule était l’équivalent (avant l’abandon de l’esclavage en occident) de l’entreprise considérée comme une personne morale. Autrement dit, le capitalisme était déjà inventé, et les marranes portugais chers à Laurent Guyénot n’ont pas l’importance historique qu’il leur attribue. Notons d’ailleurs que la renaissance du capitalisme en Occident se passe avant les Marranes du 15 ou 16ème siècle, dans les républiques italiennes qui ressuscitent des ruines de l’Empire Romain, dans les derniers siècles du Moyen-Age et la Renaissance Italienne.
    Et je me demande pourquoi l’esclave à pécule est une donnée si peu connue, alors que beaucoup d’entre nous en ont entendu parler, sans le savoir, car c’est précisément le contexte matériel de la parabole des Evangiles "Qu’as-tu fait de tes talents ?" (pour l’info des mécréants : le talent était en réalité une unité monétaire, d’une assez grande valeur, à cette époque)

     

  • Quel endroit paisible ! Une vrai carte postale.

    Sinon les cours de Me Viguier remettent à l’endroit les notions juridiques déformées par l’université ou enseignées de manière superficielles. Ces petites vidéos ont le mérite d’être aussi ludiques qu’instructives.


  • Pardonnez-moi si je suis hors-sujet, mais quel est le titre du morceau d’introduction à la vidéo ? (soupçon de Morricone ?)

     

  • Fervente supportrice et admirative