Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le CRIF exhorte le gouvernement à durcir la répression contre la "haine" sur l’Internet

« Le gouvernement doit “passer à une nouvelle étape” dans la lutte contre le racisme et la haine sur Internet. C’est ce que défend un rapport comportant vingt propositions, remis jeudi 20 septembre au premier ministre Édouard Philippe.

Ce document – rédigé par la députée (La République en marche, LRM) de Paris Laetitia Avia, le vice-président du Conseil représentatif des institutions juives de France, Gil Taïeb, et l’écrivain Karim Amellal – avait été commandé par Matignon dans le cadre de son deuxième plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Les auteurs du rapport estiment que la question a souffert jusqu’à présent d’“une certaine indifférence des pouvoirs publics”, ce qui a permis la multiplication des discours de haine et un sentiment de “recul de l’État de droit sur Internet”. » (Le Monde)

Oh la la, avec ce texte, les officines soi-disant antiracistes qui prônent la haine antifrançaise n’ont qu’à bien se tenir ! Le gouvernement prépare un durcissement des textes pour punir toutes ces associations douteuses qui bavent leur haine de la France, des Français, de leur culture et de leurs traditions du matin au soir.

 

Ça, c’est dans un monde normal. Dans le monde qui est le nôtre, la « haine » recouvre tous ceux qui refusent de se soumettre à la dictature de la pensée unique, celle de l’oligarchie, qu’on peut résumer par socialo-sionisme. Et qui bascule tranquillement dans le national-sionisme, plus adapté à la colère actuelle du peuple, même si c’est un nouveau leurre.

Peu à peu, l’Internet est étouffé par les anneaux de ce boa qu’est la censure oligarchique. La caste dominante veut tout : l’argent, le pouvoir, l’expression, et pas question de renâcler, de critiquer, de gueuler. On doit fermer sa gueule, c’est ce que ces fabricants de haine réelle appellent « la paix ».

Évidemment, en fermant les tuyaux de la liberté d’expression, ces menteurs n’auront jamais la paix, comme les Israéliens qui ont volé leur terre aux Palestiniens ne pourront jamais vivre en paix sur un mensonge. La France glisse donc doucement vers une dictature qui n’est douce que pour les ignorants, les aveugles volontaires ou les lâches.

Il n’y a qu’à voir ce que préconise ce texte, diffusé avec complaisance par Le Monde, qui y voit un moyen aisé de survivre face à la concurrence de l’info libre. La seule issue est de liquider la concurrence informationnelle, ces gredins l’ont bien compris. Seulement, il y a un hic : la législation.

« Le texte préconise de faire évoluer des notions importantes du droit du Web. Une tâche ardue car il faut convaincre les autres pays membres de l’Union européenne. »

Ces truqueurs sont donc obligés de la tordre pour arriver à leurs fins liberticides. Et ils y arriveront, on n’en doute point, même si l’Union européenne hausse un sourcil « préventif » : c’est un concert d’hypocrites puisque l’injonction vient aussi de l’UE, qui veut en finir avec la liberté d’expression – pour elle synonyme de critique acerbe des buts européistes impopulaires – et qui travaille en souterrain dans ce sens.

Les Français, qui ont découvert avec ravissement la liberté d’expression avec l’Internet il y a 20 ans, vont comprendre leur douleur : non seulement le pouvoir libéral va les ratiboiser, mais leur parole sera confisquée.

 

L’histoire retiendra leurs noms...

Voici, en substance, l’article du Monde sur cette torsion du droit destinée à limiter la liberté d’expression sous prétexte de « haine ». On notera, comme d’habitude, les hommes de paille de cette entreprise nauséabonde : Laetitia Avia et l’écrivain Karim Amellal, qui cachent à grand peine le gros pilier de ce recul démocratique en la personne du vice-président du CRIF, Gil Taïeb !

Leçon numéro un pour blouser les gogos : toujours planquer le pouvoir profond derrière le pouvoir visible... la communauté décisionnaire derrière les communautés de couleur... le racisme derrière l’antiracisme !

Écoutez maintenant la litanie d’idées répressives bien haineuses de la part de ceux qui pratiquent l’inversion accusatoire du matin au soir. N’oubliez pas de remplacer le mot justice (« Une justice plus rapide ») par le mot répression, pour que ce texte ignoble qui fera date soit plus clair.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Lutte contre la haine sur Internet : un rapport pour
« passer à une nouvelle étape » remis à Matignon

[...]

Le rapport propose d’emboîter le pas de l’Allemagne et d’obliger certaines entreprises du numérique, idéalement les « accélérateurs de contenus », à retirer les publications « manifestement » illégales dans un délai de vingt-quatre heures après qu’elles leur ont été signalées. Ce délai serait porté à une heure pour les contenus à caractère terroriste. Les auteurs proposent une amende pesant sur les contrevenants, qui pourrait s’élever jusqu’à 37,5 millions d’euros, soit 100 fois ce que prévoit actuellement la loi.

La loi allemande « NetzDG », qui prévoit un dispositif similaire, présente un bilan « plutôt encourageant », selon le rapport. Cette initiative, qui a fait polémique à ses débuts, était observée de près à Paris et souvent présentée comme un exemple à suivre.

 

Blocage des sites

Le rapport suggère également de permettre au juge d’ordonner aux fournisseurs d’accès à Internet d’empêcher leurs clients d’accéder à un site dans les cas les plus graves (menace de mort, incitation à la violence, harcèlement…).

Ce mécanisme existe déjà en droit français, mais les magistrats restent frileux à l’idée de l’appliquer. Anticipant une éventuelle évolution juridique, les autorités ont dans leur viseur, selon nos informations, un site raciste particulièrement odieux et vont prochainement tenter d’obtenir un précédent devant la justice.

Le mécanisme envisagé par le rapport serait justement destiné à atteindre les sites les plus violents qui ont tout fait pour se mettre hors de portée des autorités françaises, notamment en choisissant d’être hébergé dans des pays peu coopératifs. Le rapport évoque aussi la possibilité de donner au juge le pouvoir de retirer un contenu des moteurs de recherche.

 

Une justice plus rapide

Le document remis au Premier ministre formule aussi des préconisations pour mieux réprimer les propos racistes et antisémites. Par exemple de recourir aux ordonnances pénales afin de rendre des condamnations plus rapides. Outre des amendes plus fortes, les trois auteurs suggèrent une plus grande variété de peines, comme des stages de sensibilisation à la haine en ligne ou des travaux d’intérêt général.

Les rédacteurs veulent améliorer la formation des différents maillons de la chaîne judiciaire, des policiers et gendarmes aux magistrats, ainsi que la création de chambres pénales spécialisées dans les délits, spécifiques et complexes, liés à la liberté d’expression. Ils souhaitent ouvrir la possibilité de faire des délits haineux l’objet d’une plainte en ligne. Pour cela, notent les auteurs du rapport, le budget alloué au parquet et plus généralement à la justice devra être augmenté.

Le rapport propose de standardiser les mécanismes qui permettent aux internautes de signaler la présence de contenus racistes. Il s’agit d’un point déjà existant en droit français, mais qui ne donne pas satisfaction aux auteurs, qui aimeraient que soit instauré un logo, commun à tous les réseaux sociaux, pour rendre ce système d’alerte « clairement identifiable ».

La députée et ses deux coauteurs suggèrent la création d’une autorité de réglementation dédiée au racisme et à la haine sur Internet, qui serait chargée de prononcer les sanctions pécuniaires, de réclamer au juge le blocage de certains sites ou de contrôler le dispositif de signalement.

Lire l’article entier sur mobile.lemonde.fr

 


 

On rappelle que Laetitia Avia, en difficulté avec la justice pour avoir mordu un chauffeur de taxi, avait sorti une lettre (anonyme) miraculeuse qui l’exonérait en quelque sorte de sa faute, puisqu’elle était truffée de propos racistes.

Elle y était traitée de « grosse truie noire venue d’Afrique », ce qui n’est pas très élégant mais permettra d’éteindre l’incendie de la morsure sauvage...

 


 

L’interview de la femme de paille du CRIF Laetitia Avia dans le JDD

 

JPEG - 40.4 ko
Le sourire qui mord

 

Le secrétaire d’État au Numérique, Mounir Mahjoubi, a dit à propos de votre rapport : c’est « plus de transparence, des sanctions plus élevées et plus de condamnations ». Un bon résumé ?

Oui. Il faut mettre fin au sentiment d’impunité qu’on a aujourd’hui sur Internet. Le point de départ de la réflexion a été d’en finir avec ce mythe selon lequel Internet, et en particulier les réseaux sociaux, n’est pas la vraie vie. En réalité, on y passe plus de temps qu’en interaction dite « réelle ». L’objectif est d’y rétablir l’état de droit et du civisme sur Internet.

[...]

Et en cas de non-respect, les amendes seront-elles augmentées ?

Nous sommes actuellement sur des sommes dérisoires. Nous prônons dans le rapport de les multiplier par 100. Elles s’appliquent à chaque fois que les obligations des plateformes ne sont pas respectées. Et ce, dans deux cas de figure :

- quand les contenus illicites ne sont pas retirés ;
- quand les plateformes ne répondent pas à certaines obligations, notamment relatives aux réquisitions judiciaires.

Aujourd’hui, lorsqu’on a des auteurs anonymes, on demande des informations à Facebook, Twitter… pour les identifier ; mais ils ne répondent pas car ils risquent éventuellement 370.000 euros d’amende. Ça coûte en réalité bien plus à la justice française d’engager cette procédure que d’obtenir gain de cause. En multipliant par 100 ces amendes, les portant ainsi à 37,5 millions d’euros, nous ne sommes toujours pas au seuil de la loi allemande qui prévoit une amende de 50 millions d’euros.

[...]

Il ne faut pas non plus qu’il soit pénible lorsqu’on est victime de contenus racistes ou antisémites d’engager des poursuites. Actuellement, le mécanisme de signalement est très lourd et il faut se rendre au commissariat pour déposer plainte. Il faut que les victimes puissent déposer plainte en ligne. Si les choses fonctionnent comme nous le souhaitons, il va y avoir beaucoup plus de plaintes qu’aujourd’hui. Il faudra les traiter avec le recours à l’ordonnance pénale : un juge – sans audience – va traiter plus rapidement les affaires, sachant qu’elles restent bien sûr susceptibles de recours.

[...]

Nous avons tapé fort avec le « x 100 ». C’est un choix que nous assumons. Il faudra voir comment cela sera perçu par les acteurs. En France, il faut que cela change en 2019. À l’échelle européenne, cela sera plus long, mais les positions allemande et française enclencheront des discussions sur ces sujets.

Lire l’entretien entier sur europe1.fr

 


 

Fin de la parenthèse délirante. Au vu du paquet de merde qui va nous tomber sur la gueule en 2019, autant se prémunir tout de suite. Et voter, résister le plus possible contre ces fripons qui détruisent la culture de paix et de discussion libre qui a régi notre pays depuis toujours.

Ce sont eux les menteurs, les voleurs et les envahisseurs. La France éternelle les éjectera, ça prendra un peu de temps, mais la haine, la vraie, sera boutée hors de France. On reste confiants, on serre les dents, et on affûte nos arguments.

Pour comprendre la fabrication du concept fallacieux de « haine »,
lire sur Kontre Kulture

 

La « haine » sur l’Internet, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour éteindre le feu du totalitarisme dans une période de censure, rien de tel qu’un exctincteur, moitié eau, moitié acrylique.


  • Si la démocratie c’est "cause toujours" et la dictature "ferme ta gueule", alors il y a effectivement un glissement.
    A part ça, rien ne change. Les moutons sont bien gardés.


  • #2047195

    Leur inversion accusatoire a pour résultat de permettre d’avancer que désormais le principe n’est plus la liberté, mais la répression et la censure. Bien joué !

     

    • @The Médiavengers
      Le CRIF exhorte le gouvernement à durcir la répression contre la "haine" sur l’Internet
      Quand tu vois Laetitia Avia et Natalia Nikorova ou Yuka Mannami ou même Rita Katz , faut pas venir nous raconter que les races, ça n’existent pas, tu vas passer pour un con , même sur internet et en anonyme , je ne vois pas de haine dans cela !
      Mais peut-être ont-ils des arguments solides pour étayer cela et condamner ?


    • @The Médiavengers
      En effet si dire l’immigration est un danger pour la patrie, si dire il faut punir sévèrement les délinquants, si dire travail, famille, patrie, si dire la Gay-pride c’est mal, si dire la loi Schiappa c’est de la merdasse , si dire les salles de shoot c’est criminel et dangereux pour tous, si dire le mariage et les revendications LGBT mènent au mal, si dire l’IVG est un meurtre.... c’est de la haine j’y comprends plus rien
      Que faut-il dire alors ?
      Que des trans-genres racontent des comptines à des enfants à l’école c’est bien ?
      Que les racailles sont de pauvres malheureux qu’il faut aimer et pardonner ?
      Qu’il faut libérer 99 djihadistes car on n’est pas certain qu’ils aient décapité des personnes ?
      Que les pédophiles sont une minorité comme les autres ?
      Qu’il faut des urinoirs bio ? pour pisser au vu de tous, y compris des tous petits ?
      Que les milices comme la LDJ, LDNA ou le Betar sont légitime ?
      Que les migrants ne sont pour rien dans les agressions sexuelles, que c’est la faute des femmes ?
      C’est quoi le bien, le mal , la haine l’amour au juste ?


    • #2047768

      Oui la différence est flagrante entre une Laetitia Avia et une Laetitia Casta, c’est comme comparer un Dogue argentin et un Teckel à poil court, mais peut-être que les races n’existent pas en effet et qu’un Teckel est un Dogue argentin qui s’ignore


  • Je me suis souvent demandé comment retrouver E&R ou son successeur après la censure qui viendra inévitablement tot ou tard et qui obligera E&R à la clandestinité.
    Un début de réponse ?


  • Oui, la France éternelle gagnera, c’est une question de temps.
    Mais avant cette victoire salvatrice pour notre pays, les patriotes vont morfler comme ils n’ont jamais morflé depuis l’avènement de la raie publique. Il va falloir se serrer les coudes et comme le dit le proverbe : de défaite en défaite jusqu’à la victoire finale.

     

  • Traduction : le CRIF exhorte les français à accepter l’africanisation de leur pays en fermant leurs gueules !

     

  • “recul de l’État de droit sur Internet”. » (? ??)

    Ah ah ah... Mais alors vraiment n’importe quoi ! Ca ne veut strictement rien dire !

    Qui plus est, 90% des sites sont noyautés par des agents pro-israéliens... Tous les forums sont extrêmement obéissants à certaines requêtes venant de ces membres "curieusement très privilégiés."

    Vu que la majorité de ces sites dépendent des réseaux publicitaires associés (3rd party) ils ne peuvent pas prendre le risque de se voir leurs dividendes mensuelles disparaître pour une petite crise de Vérité passagère...

    La "haine" sur l’Internet ? Oh là-là... Quelle blague ! Rien que le fait de poster un commentaire sur les dangers du fluor ou des vaccins, vous envois quasi-directement à Nuremberg !

    Il faut lire à l’envers,

    - “légère hausse du discours non-conformiste sur l’internet ! Vite ! Il faut censurer !”

    Voilà leur problème.

    Et leur Etat de Droit ? C’est comme la Philanthropie :

    - Mon cul aussi !

     

  • E&R doit exhorter le gouvernement à durcir la répression contre la "haine" sur l’Internet, au nom des droits de l’Homme pour l’amour, la paix, la vérité et la justice, indépendamment de sa communauté...
    A quand une pétition contre la violence, l’exclusion, le harcèlement des fauteurs de troubles ?
    Il est vrai que le système pourri basé sur des mensonges s’effondre actuellement comme un château de cartes...


  • Mouais, entre le souhait de ces gens à la mentalité "Minitel" et la réalité, il y a un monde ! Déjà que censurer à tout va n’est pas une preuve de force mais de faiblesse, quid de la mise en place réelle (à supposer qu’une loi reprenne mot pour mot ces propositions) ? J’aimerais bien avoir l’avis d’ingénieurs, ou du directeur d’OVH par exemple. Les hébergeurs doivent avoir autre chose à faire que d’interdire l’accès à des sites inspirant la "haine" (?).

     

  • Ils sortent les minorités visibles que dans ces cas là !!
    Ce Karim Amellal devrait avoir honte..... Amellal en berbère veut dire blanc


  • Je passe sur les sentiments par lesquels je suis passé en lisant cet article, ainsi que sur leur violence ... mais bon, de toute façon on le sait, que c’est une guerre totale ...

    - Comme informaticien j’offre mes services à E&R : si je peux aider, de quelque façon que ce soit ...

    - Et puis bien-sûr il faut réfléchir aux parades, et anticiper ... : peut-être qu’il faudrait dès maintenant 1/ héberger le site à l’étranger (Russie ?), 2/ en prenant un gros paquet d’adresses IP de secours, et, 3/ en passant par du no-IP.

    > Comme ça si une adresse IP est bloquée, il suffit d’en prendre une autre et de rendre celle qui a été bloquée ; et impossible de bloquer le site de no-IP.

    Sinon il y a aussi le boitier Enikma ... Mais comment faire pour qu’il soit diffusé en masse ... genre phénomène de société ... ?

    ... En tout cas, il faut réfléchir et trouver le moyen de mettre échec et mat ces salopards, ça, c’est clair.

     

    • Suite.

      ... Mais la meilleure solution technique est certainement celle de la répartition et du a-centrage :
      - que pourraient faire nos ennemis s’il n’y avait plus de site E&R, mais une foule de réplications ?

      1 - E&R met à disposition une machine virtuelle LAMP (hyperviseur VMware ou QEMU par exemple).
      2 - E&R fournit aussi un guide super clair et bien fait pour paramétrer son routeur.
      3 - Ceux qui veulent lutter activement contre la censure mettent en œvre les points 1 et 2.
      4 - Les serveurs ainsi répartis gèrent un routage dynamique entre eux, ainsi que la réplication de la base Spip.
      5 - La personne qui veut consulter le site E&R peut le faire en adressant n’importe quel nœud. Une projection du routage adaptée à sa localisation peut être placée en WebStorage.
      6 - Les serveurs LAMP étant fournis par E&R pourront mettre en œuvre une PKI rendant tout piratage ou tentative de piratage, impossible ou identifiable.
      7 - Toute personne arrivant sur le site pourrait être invitée à laisser une adresse courielle (technique Dieudo) afin de toujours pouvoir contourner les attaques en redonnant une adrssse d’amorce si nécessaire.

      ...


  • Quand les tentatives d’émancipation sont placées au même niveau que le risque terroriste. On en est là. Malheureusement 95% de la population est en phase de zombification (ou d’indifférence résignée) avancée....


  • Excellente initiative, commençons si vous le voulez bien par faire interdire le crif !

     

    • Tout a fait en harmonie de pensée.
      L’existence même du CRIF, est un pur scandale national.
      Il s’agit ni plus ni moins que d’une officine au sein de laquelle travaillent des agents, au profit d’une puissance étrangère, pour imposer la politique de la puissance en question. Cela se nomme au minimum de l’ingérence, et un cran au dessus, un vivier de traîtres à la nation.


  • La reprise en main a commencé vers 2004-2005 quand les politiques - notoirement nuls avec un ordinateur - ont commencé à sérieusement flipper. Elle a fait un saut quantitatif et qualitatif avec Hadopi (adieu E-mule, adieu thepiratesbay, ou alors paie-toi ton VPN), avec en toile de fonds le web 2.0 ( : les utilisateurs produisent le contenu, les données deviennent précieuses).
    Et depuis, on voit bien qu’Internet (enfin, le web ou la "Toile", qui n’est que la section la plus visible et connue d’Internet) se couvre petit à petit de miradors et de barbelés au nom des droits de l’homme - vous venez de dire tout ça mieux moi.

    Enorme nostalgie ; nous vivions un âge d’or et nous ne le savions pas, nous pensions qu’il serait éternel.

    Il faut garder en tête des stratégies de fond qui rendront plus difficiles les menées du pouvoir, profond ou officiel : Internet décentralisé (ce qui est son idéal de naissance), logiciel libre, auto-hébergement ou hébergement associatif, boycott systématique des GAFA et de tous les aspirateurs à données, boycott des serveurs américains tout simplement, blocage de scripts pendant la navigation, etc.

     

    • Téléchargé Brave pour naviguer, il permet de rémunérer vos sites préférés automatiquement selon le temps que vous passez dessus et embarque un bouclier qui empêche tout traçage de l’utilisateur et bloque les pubs, la sécurité est améliorée car beaucoup de pubs contiennent des virus. Une nouvelle version arrivera bientôt, les utilisateurs pourront choisir de visionner des pubs et seront payés pour leur visionnages ensuite ils pourront reverser cette argent aux sites qu’ils aiment ou le garder pour eux.

      Il embarque aussi un moteur de recherche français alternatif a google appelé Qwant qui n’utilise pas les données de ses utilisateurs pour les fliquer..


  • Le progressisme, la sodomie, le migrant, le vivre ensemble ,c’est bien
    La haine, le nationalisme, les blancs, l’Eglise, c’est mal
    Bravo 20/20 vous êtes reçu à l’examen avec mention Charlie
    Laurence Rossignol peut être contente de vous


  • Recommandation n° 14. Créer des chambres...

    Oh pµtain j’ai flippé.

    ...pénales spécialisées dans le traitement des
    infractions (actes et propos) relatives au racisme, à la discrimination,
    à l’antisémitisme, en ligne et hors ligne.

    Ouf !

    Recommandation n° 16. Renforcer les modules de formation au dispositif de lutte contre la
    cyber-haine en formation initiale et continue pour les magistrats et
    les policiers et gendarmes.

    Eh bah ça va être jojo tiens. La police et la gendarmerie n’ont que ça à faire. Les atteintes physiques à la personne augmentent de combien chaque année au fait ?

    Recommandation n° 17. Créer un observatoire de la cyber-haine.

    Je propose un phare, et avec des jumelles.

    Recommandation n° 18. Renforcer les dispositifs d’éducation et de formation contre la cyberhaine
    à destination de la jeunesse, en particulier des publics les plus
    vulnérables.

    Bon bah ça c’est le pendant du matraquage du genre dès la primaire.

    Recommandation n° 19. Diffuser via les réseaux sociaux des campagnes de contre-discours face aux discours de haine et de sensibilisation du public sur les
    dangers des discours de haine sur Internet.

    C’est bien tout le problème, vous avez chassé des médias (presque) tous les intellectuels qui ne pensent pas comme vous parce vous ne faites pas le poids intellectuellement, vous heurtez à vos propres contradictions sans cesse. Là vous parlez de campagnes de contre-discours, mais vous ne ferez pas plus le poids sur le ternet que dans les médias subventionnés, bande de pommes.

    Recommandation n° 20. Imposer aux plateformesla mise en place d’un « kit » d’information
    destiné aux victimes de cyber-haine, comprenant notamment un lien
    vers le module de dépôt de plainte en ligne.

    Ah ça c’est bien par contre. Nan, j’déconne.


  • Pensez aux livres. Ayant vécu déjà dans une dictature, je sais qu’ils attaqueront là aussi.
    Préparez-vous ainsi en faisant des provisions de bons livres.
    Il y a d’abord ceux que l’on trouve à Kontre Kulture puis chez d’autres éditeurs qui ne sont certainement pas présents dans la Nouvelle librairie de Buisson.

    Téléchargez sur Internet des livres en pdf, ceux que vous ne pourrez pas commander chez votre libraire. Si vous parlez anglais pensez que les lois sont différentes aux US et en Angleterre et que dans cette langue on trouve des choses fort instructives.
    Par les temps qui courent, il faut garder la vrai culture pour qu’elle puisse un jour refleurir.


  • Il faut les prendre aux mots :



    De quoi parle-t-on ?
    La nécessité de parvenir à une définition consensuelle du racisme et de l’antisémitisme. La mission a pour objectif de faire des propositions relatives à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme sur Internet, mais il est apparu d’emblée qu’un problème de définition se posait, à la fois s’agissant du périmètre de la réflexion, à l’évidence plus large, mais également des termes du sujet.
    Si la mission ne s’est pas vue confier le soin de définir ou redéfinir le racisme ou l’antisémitisme, il lui apparaît cependant essentiel de souligner l’utilité, a fortiori dans un cadre européen, d’une définition consensuelle de ces deux notions aux contours aussi flous que mouvants, avec la conviction que l’ on ne combat bien que ce que l’on nomme clairement. La définition du racisme, ainsi, pourrait être étendue, notamment, à la question des migrants. La définition de l’antisémitisme, compte tenu de son caractère meurtrier, de ses mutations et de sa confusion courante avec l’antisionisme, pourrait par exemple reprendre la résolution adoptée le 1er juin 2017 5 par le Parlement européen, ou encore l’Allemagne et le Royaume-Uni, sur la base de la définition proposée par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA), agence intergouvernementale regroupant 31 pays, dont la France.
    En parallèle, la haine anti-musulmans que l’on voit grandir dans la société, notamment sous la forme d’une « islamophobie », pourrait faire l’objet d’une définition précise, à même de donner lieu à une mesure pertinente et à la mise en œuvre d’outils efficaces permettant de l’endiguer.
    Compte tenu de ces enjeux de définition essentiels, la mission estime qu’il serait opportun qu’une réflexion puisse voir le jour prochainement afin de clarifier ces débats.
    https://www.gouvernement.fr/sites/d...



  • Je viens de lire un livre d’un journaliste américain expliquant que le Nouvel Ordre Mondial est déjà en place en Europe :

    - Etat d’urgence permanent pour imposer un état policier
    - Lois liberticides destinées à museler la liberté d’expression
    - Démonétisation : fin des espèces pour contrôler les activités financières sur une plateforme financière, vous sortez des clous, on vous retire votre Visa et vous êes ostracisé
    - Dépopulation : mise en avant de l’avortement, de la sexualité contre l’amour et l’enfantement, fin des politiques natalistes, promotion des LGBT, vaccination obligatoire pour détruite le système immunitaire, chemtrails, fluor partout...
    - Politique du diviser pour mieux régner : homme contre femmes, gays contre hétéros, chômeurs contre nantis...
    - Reconnaissance de la pédophilie comme un acte consenti
    - tension permanente par chaos programmé pour créer une atmosphère de terreur et de précarité permanente
    - administration des peuples par des fonctionnaires non élus, intouchables
    - Abaissement du niveau scolaire avec réduction des matières susceptibles de développer un esprit critique : histoire, philosophie...
    - Promotion du transhumanisme
    - Fin des frontières et de l’état régalien
    - Dénaturation des religions pour préparer à l’avènement du Nohachisme, religion du NWO
    - écrasement des peuples, mis en esclavages par la dette fabriquée par les banksters
    - Contrôle des médias

    L’Europe de Jean Monnet, agent de la CIA, est le NWO !

     

  • Nous sommes tous d’accord... la haine c’est mal ! Alors moi, grand sorcier, j’ai décidé de combattre la haine gnarf, gnarf... sous toutes ses formes oh oh oh... et ainsi la paix (prout) éclairera nos prairies pour toujours :-D


  • On appelle ça la démocratie Française. Liberté , égalité ,fraternité mais ce ne sont que des mots qu’ils ne veulent plus rien dire dans cette démon-crassie Française d’aujourd’hui. La dictature sioniste s’installe sournoisement en France.


  • Remplacer le mot "Haine" par "Vérité" ça donne du sens

    à leur volonté de faire taire ceux qui les ont démasqué.

    Le sanhédrin 2, le retour.


  • Comme dirait notre président : "qu’ils viennent me chercher !" (derrière mon vpn).


  • Séparation du culte et de l’état, j’en doute... Toutes les semaines les politiciens se font engueuler et reçoivent les ordres d’une seule et unique communauté dominatrice et s^^ûr d’elle même


  • Il vous faut une adresse TOR pour le site, à utiliser via le navigateur Brave : super facile à installer et d’utilisation.


  • Les Français sont représentés par un Biiiip, un émigré maghrébin, une émigrée africaine, pour les asservir un peu plus, leur mentir toujours mieux et les mépriser davantage. Tout un symbole.


  • Avant de vouloir museler tous les citoyens sur le net en les privant de liberté, commencez par balayer devant votre porte, par arrêter votre "HAINE" à l’encontre de tous les opposants du Nouvel Ordre Mondial via vos médias télés, radios et magazines, en particulier en générant des mots de "haine" tous les jours sur Soral et Dieudonné en les traitant de nazis et autres impostures .....
    D’ailleurs Maître Viguier vous devriez attaquer toutes les chaines qui diffusent toutes ces émission qui ne sont pas en direct, ou Soral et Dieudonné se font achever de "haine" sans égal .... Les chaînes de télé sont donc responsable de bien vouloir diffuser la "HAINE". L’impunité ne peut plus durer !


  • Qui se souvient de cette pub de Club Internet qui passait à la TV dans les années 90 ? https://www.youtube.com/watch?v=3wW...


  • Prémisses d’une telle pensée :

    - les tyrans, leurs serviteurs et représentants doivent être obligatoirement aimés par le peuple qu’ils oppriment, sinon, ce sera l’amende, l’ostracisation ou la prison (l’exécution peut-être aussi bientôt dans le programme ? l’URSS ayant l’air d’être leur source d’inspiration).

    - le peuple opprimé doit obligatoirement se haïr, et se haïr très franchement, se haïr au point de refuser que ses yeux ne voient, que son cerveau ne pense et que sa bouche ne s’exprime, se haïr au point de réclamer que l’usage du fouet à son encontre soit rendu légal, au plus au niveau de l’Etat, afin de le maintenir toujours comme il se doit sur le droit chemin de l’abattoir, et se haïr pour finalement accepter de son plein gré sa propre disparition.

    Conclusion : "A l’homme rien n’est possible mais à Dieu tout est possible".
    Priez Dieu, il est plus que temps. Pour votre salut, mais aussi pour vos enfants, la survie de votre pays et de votre peuple. Demandez Lui de l’aide. On n’y arrivera pas sans Lui. Car si on l’exclut de nos vies et même de la vie politique, vous voyez maintenant très clairement qui finit par en prendre les rênes : son ennemi !


  • Non à la censure, nous avons le droit de nous méfier de toute personne que nous ne connaissons pas, la confiance ne s’obtient pas par l’obligation ou la sanction mais par les gages, et nous avons le droit de penser que toute personne n’est pas toujours bien intentionné à notre égard : qui est prêt à faire rentrer n’importe qui chez lui ? Personne !

    Ce gouvernement ne nous fait pas confiance, il passe son temps à railler nos attentes et à aller contre notre volonté, pourquoi devrions nous en retour lui accorder une confiance totale ? Non, non et non.

    Qu’ils fassent d’abord ce qu’ils prêchent avant de venir l’exiger des autres !


Commentaires suivants