Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Surmenés, les jeunes employés de Goldman Sachs réclament la semaine de 80 heures

Une enquête menée auprès de treize jeunes analystes de Goldman Sachs met en lumière la pression qui pèse sur les épaules de ces banquiers juniors travaillant 95 heures par semaine en moyenne depuis janvier.

 

Des conditions de travail « inhumaines »

Une enquête réalisée auprès de treize jeunes analystes financiers à l’issue de leur première année chez Goldman Sachs révèle le rythme exténuant auquel ils sont soumis depuis leur entrée au sein de la banque d’investissement.

Les résultats de ce sondage qui a fait le tour des réseaux sociaux montrent en effet que les personnes interrogées ont travaillé 105 heures en moyenne la semaine précédant l’enquête et 95 heures par semaine depuis le mois de janvier. Elles déclarent par ailleurs n’avoir que cinq heures de sommeil en moyenne par nuit. Nuit qui ne commence généralement pas avant trois heures du matin.

« Il y a eu un moment où je ne mangeais pas, ne prenais pas de douche et ne faisais rien d’autre que de travailler du matin jusqu’après minuit », a déclaré l’un des banquiers juniors de Goldman Sachs.

« Je suis au fond du trou »

Alors qu’ils estimaient à 8,8 sur 10 en moyenne leur santé mentale avant de débuter leur nouvel emploi, les jeunes analystes la notent désormais à 2,8. Même constat pour leur santé physique, dont l’appréciation est passée de 9,9 à 2,3 sur 10 en un an.

En outre, 83 % des sondés affirment que leurs supérieurs leur ont déjà crié dessus ou les ont insultés au moins une fois. 77 % disent également avoir été « victimes de violences au travail » tandis que 75 % déclarent avoir cherché à consulter un thérapeute en raison du stress et de leur santé mentale. Enfin, plus de la moitié assurent être ignorés lors des réunions ou faire l’objet de critiques publiques injustifiées.

 

[...]

Parmi les assouplissements réclamés par les treize analystes financiers, une automatisation de certaines tâches, une meilleure planification des réunions mais surtout un plafonnement des heures travaillées à 80 heures par semaine et le respect de la « politique du vendredi » selon laquelle ils ne devraient pas travailler le vendredi après 21 heures, pas plus que le samedi.

Lire l’article entier sur bfmtv.com

Au cœur de la nébuleuse mondialiste

 






Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • J’ai bossé 70h par semaine en moyenne pendant 2 an et demi pour 2200 net, alprs que j’étais moralement harcelé. Maintenant je me rince avec vos impots et recoit 1600€ par mois pour le chomage depuis un an + du freelance secrètement. Je vous emmerde. Tous.

     

    Répondre à ce message

    • #2689790

      Euh ... y compris les honnêtes travailleurs qui t’ont rien fait ?

      Je ne critique pas ton choix de vie mais le mettre en avant de cette manière, c’est ... particulier.

       
    • Beau message de réconciliation, surtout envers une communauté qui ne serait jamais à l’origine de tes problèmes, et potentiellement capable de te fournir un environnement propice à ton développement personnel…
      Etant dans le même domaine professionnel que toi : 70h par semaine, pour si peu, pendant si longtemps sans trouver d’alternative, je pense que tu t’es fait bouffer par le paraître plutôt que l’être (avec peu de succès), et que maintenant que tu penses t’en être sorti avec une solution provisoire, la victime devient le bourreau.
      Je t’invite à faire usage, sur toi-même, du "reflective programming" (qui est un super set de l’introspection).

       
    • 2200 pour 70h soit tu es stupide ou alors tu n’es pas efficace.
      Maintenant, ton message est assez pitoyable. A un moment il faut devenir un homme et arrêter de se plaindre sur son sort (dont on est responsable pour une grande partie la plupart du temps).
      Ca m’est arrivé plus jeune de bosser beaucoup pour pas grand chose, depuis j’ai analysé mes erreurs et grandit et désormais je fais 3400 pour 35h (en province)... et tout ça légalement... Chacun son chemin mais pas sûr que celui que tu as choisi mène quelque part.

       
  • Les " Golden Boys " pètent les plombs ! Merde , la tuile ! Ils vont plus pouvoir baiser les pigeons comme ils veulent ! Allez les gars , prenez du repos ,trouvez vous un petit job tranquille ..., ! genre ouvrier à la chaîne , ou maçon , ou dans la restauration par exemple ... !!! C’est bien connu , tous ces salariés rentrent chez eux calmes , détendus, reposés , une vie de rêve en quelque sorte ! Essayez , vous verrez !!! Il faudra aussi diviser le salaire par 5 ou par 10 ! et réduire le train de vie de petit requin assoiffé de fric !!

     

    Répondre à ce message

  • #2689730

    Rien à foutre. Voila ce qui arrive quand on bosse pour des enc....

     

    Répondre à ce message

  • Journée d’un paysan savoyard il y a 100 ans :
    - Lever à 4h
    - 2h de marche pour descendre à l’usine dans la vallée. (Les femmes et les vieux s’occupent des bêtes)
    - À 18h, 3h de marche pour remonter.
    - Il est alors temps de donner la main pour faire les travaux de la ferme.
    Le paysan savoyard ne se plaint jamais.

     

    Répondre à ce message

  • Le gros problème c’est que toute la société et ses institutions (écoles, parents...etc) poussent les gamins à n’avoir comme seul objectif et étalon de mesure de faire du fric.
    Du coup, tous les gosses, et c’est normal veulent entrer en banque, spécifiquement en salle des marchés.
    J’avais une amie qui a fait un stage en salle des marchés à Paris en 2006 et gagnait 5000 euros comme stagiaire mais elle se couchait à 2h00 du mat’ et devait être de retour pour 8h00. Je me souviens aussi qu’en 2013, un jeune est mort de fatigue, il travaillait dans une banque à Londres.
    Mais de manière générale tout le monde veut faire trader, au pire rentrer dans une autre profession connexe mais toujours rattacher au pognon et à la banque et ses suppôts (cabinets d’avocats, de conseils, auditeurs).
    C’est le struggle for life à tous les étages.
    La conséquence, c’est qu’il y a une tripotée de névrosés qui ayant été malmenés voire maltraités dans leurs premières années, affichent sans vergogne leur réussite matérielle donc sociale (d’ailleurs avoir des gosses devient un objet de réussite sociale et c’est pour quoi beaucoup de gens en font 2 ou 3) et reproduisent les mêmes schémas de maltraitance lorsqu’ils arrivent à des postes en haut de la pyramide hiérarchique.
    il faut savoir partir de ses entreprises parasites, de ce monde de dingos qui n’a que la façade d’attrayant comme Hollywood et se départir de tout ce qui peut nous pousser à avoir une carte de visite avec un nom de firme internationale reconnu et un titre qui gronde (executive sales manager, international CFA...etc).

     

    Répondre à ce message

  • Passer sa vie à la " gagner " alors qu’on l’a déjà... et le plus drôle, c’est que bien qu’ils touchent un salaire à cinq chiffres, ils n’ont même pas le temps d’en profiter. A la retraite peut être ?? Ben non... ils seront déjà crevés d’un infarctus, ou bien d’un suicide ! Y a pas à dire, lucifer a un sacré sens de l’humour auquel j’adhère.

     

    Répondre à ce message

  • Goldman Sachs est encore un gros monstre marin, il y a 10-15 ans ils plaçaient leurs sbires à l’UE et dans le gouvernement US (le fameux revolving door). Mais aujourd’hui il semblerait que BlackRock soit devenu le dominant des profondeurs...

    Bref la finance cosmopolite et le monde global, une entité pour les endetter tous.

     

    Répondre à ce message

  • avec un peu de chance, $GME fontionne et les eclabousse !

     

    Répondre à ce message

  • Ils vont augmenter leurs quotas de coke, et c,’est reparti pour un tour

     

    Répondre à ce message

  • #2693505

    Voilà qui est représentatif de l’enfer sur terre que les Goldman Sachs & cie de ce monde sont en train de nous produire. "Il est plus facile pour un chameau de passer par le chas d’une éguille que pour un riche d’entrer au paradis". Et on voit qui refusent le message du Christ, ce sont des fous !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents