Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Broute, la parodie de Brut, ou les limites de l’humour Canal

Canal Plus, sous l’ère Bolloré, a dégagé ses stars trop payées et ses émissions horriblement chères (120 000 euros par jour pour Le Grand Journal de Denisot) mais a conservé son humour ricanant. En vérité, « l’humour Canal » a toujours été majoritairement parodique : il ne s’exerce que sur du matériau existant considéré comme ringard. C’est le ressort principal de l’humour parodique. Les Nuls en étaient l’expression la plus aboutie.

 

On a donc vu apparaître une pastille nommée Broute, qui est la parodie de Brut, la plateforme de vidéos sur les réseaux sociaux de l’ancien producteur du Grand Journal, Le Van Kim. Ça sent la petite vengeance mais dans le domaine de l’humour, tous les coups sont permis, Gad Elmaleh en est la preuve. On pique, repique, parodie et re-parodie tout ce qui traîne.

Voici ce que donne un épisode de Broute, qui se moque de l’humanisme bienveillant de Brut (c’est vrai que Brut est ultra bien-pensant) :

 

 

Et la version pour les handicapés de Twitter :

 

 

Ce sketch a beaucoup plu à Claude Askolovitch, qui l’a retweeté en le commentant d’un simple « génie ». Mais Broute, c’est aussi ça, une charge contre les prétendus complotistes :

 

 

Et là, on comprend que l’humour Canal, c’est une autorisation de ricanement, mais jusqu’à une certaine limite, celle établie par les autorités du pouvoir profond. À deux ou trois exceptions près, sur Canal, que ce soit aux Guignols de Gaccio ou au Groland de Moustic, on n’a jamais franchi la ligne rouge.

 

 

On réalisait un sketch sur la première dame qui se caresse avec son sac de luxe, mais jamais on aurait touché à la sacro-sainte Autorité, la Haute, la vraie, pas celle du CSA, cette farce fantôme qui coûte quand même près de 40 millions d’euros par an aux Français. De gros, de très gros salaires pour des fonctionnaires toujours en déplacement, aux abonnés absents, qui pondent des rapports que personne ne lit...

Puisqu’on est dans le populisme antiparlementaire, on a retrouvé une coupure de presse du Figaro en date du 22 novembre 2012 qui expliquait que 16 % des 55 000 fonctionnaires européens gagnaient la bagatelle de 100 000 euros par an ! Suite à cette révélation (venue des perfides Britanniques), le président du Conseil Herman Van Rompuy sabrera « 500 millions dans l’enveloppe des frais d’administration » ! Soit 10 000 euros de frais en moins par an pour chaque euro-branleur... Heureusement, les lobbies des multinationales sont là pour re-remplir les fesses, pardon, les caisses.

Cessons cet humour Canard enchaîné et revenons à notre mouton, Broute, prompt à se foutre des ringards mais ne touchant pas aux princes de ce monde. Cet humour, au fond très bien-pensant, valide le Système : il n’en critique que la partie inoffensive.
On a l’air de critiquer l’esprit Canal mais dans la maison d’en face, dans Quotidien sur TMC, du groupe TF1, c’est pas mieux : on se moque aussi des prétendus complotistes, qu’on tente de ringardiser devant la caméra :

 

 

Finalement, les humoristes qui ne sont pas au chômage ressemblent beaucoup aux journalistes qui ne sont pas au chômage...

 


 

L’animateur Canal, par Alain Soral :

Bons et mauvais Guignols, sur E&R :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2689290

    Broute une belle bande de gauchistes, rien que de voir la tête du type ça m’énerve. Je peux pas les supporter avec leur humanisme.

     

    Répondre à ce message

  • #2689291

    On dirait Milhouse des Simpsons avec 15 ans de plus. Le physique du gauchiste Canal +

     

    Répondre à ce message

  • #2689349

    Je retiens surtout l’intervention d’Alain à la fin sur les animateurs canal+

     

    Répondre à ce message

    • #2689457

      Pareil !
      Ce qui est fabuleux avec Alain Soral, c’est qu’il a un esprit de synthèse presque hors du commun. Se focaliser sur des détails, comme le physique des animateurs télé, est évidemment loin d’être anodin...

       
  • Parce que broute la petite crevette, pense qu’il nous fait rêver ?
    Il a quoi pour lui ?
    Tu vois sa gueule
    Tu vois son corps de crevette
    Et concernant l’humour, c’est la fin du millésime bn passé en France !
    Mais qu’est ce qu’on peut s’en foutre de ces guignols !
    Ils ne sont même plus regarder !

     

    Répondre à ce message

  • #2689366

    Le gars "malin", "esprit canal" qui a un masque et prend de haut la dame qui n’en porte pas... C’est sidérant !
    La supercherie ne peut pas fonctionner (du moins pas avec tout le monde) : même si le gars parlait bien, était bien habillé, et que la femme était un bestiau sortie de l’émission Strip-tease, on verrait encore au final que ce blaireau a un masque tandis que la femme n’en porte pas... Elle aura toujours l’air moins con que lui.

     

    Répondre à ce message

  • #2689400

    Les meilleurs délires à se tordre de rire c’est sur E et R que je les ai entendu.

     

    Répondre à ce message

  • #2689441

    Moi, broute me fait bien rigoler. Je crois que vous prenez tous ce skecsk au premier degré. Je le prends au second degré, tant il coche les cases de la bien-pensante opinion publique et de ses commandeurs. Rien n’est sérieux là dedans. C’est définitivement du Broute, broute, broute !!!

     

    Répondre à ce message

    • #2689478
      Le 19 mars à 22:13 par schtroumpfff
      Broute, la parodie de Brut, ou les limites de l’humour Canal

      une omelette aux champignons ça peut aider si on tombe sur une espèce à psilocybine..sinon à jeun aucune chance de déclencher le moindre rire.

       
    • #2689642

      Ça me rappelle les nuls. La barrière entre l’humour taquin et la moquerie mesquine marque la différence d’intention entre le comique voulant communiquer un sentiment, une joie, une peine, une démystification de l’objet traité dans sa partie burlesque ou ridicule, qu’un certain politiquement correct à interdit, et le comique qui veut transmettre un sentiment d’amertume à ceux qui sont l’objet traité de façon ridiculement caricaturale et un sentiment de suffisance réconfortante à ceux qui pensent que leur connerie et le politiquement correct ne gênent pas leurs réflexions. L’un montre des caricatures de gens sensés être plus con que l’auditeur bien pensant pour qu’il s’en gargarise, l’autre te fait comprendre que la connerie humaine n’a pas de limite et qu’on peut jouir d’en rire pour s’en libérer un peu. Au final, l’un est un moraliste de la bien pensance proposant un chemin vers le pathos, l’autre est un sermoneur de la bien veillance proposant un chemin vers le logos. Une pute ou un chômeur, c’est bien résumé.

       
  • #2689462
    Le 19 mars à 21:40 par Jean Bonblanc
    Broute, la parodie de Brut, ou les limites de l’humour Canal

    En regardant cette vidéo de la même équipe, je me suis dit que ce n’était pas impossible qu’ils viennent chercher de l’inspiration sur E&R : https://www.youtube.com/watch?v=Aa0...
    Pour les impatients, aller directement à 2’02.

     

    Répondre à ce message

  • #2690922

    Désolé je suis deconnecte la, Broutenow, c’est une parodie ou c’est sérieux ? je n’arrive plus a savoir maintenant entre la réalité et le délire de malades mentaux...

     

    Répondre à ce message

  • #2690926
    Le 22 mars à 05:28 par Albert Libertad*
    Broute, la parodie de Brut, ou les limites de l’humour Canal

    Quel Gloubiboulga cette culture (si on peut appeler ça culture..)
    Tout est farce, plus rien n’est sérieux..
    Même l’art, la politique, la famille, la nation, la morale, plus rien, tout n’est que plaisanterie ou violence
    Plus de débat possible
    On est réduit au consentement ou à la raillerie
    La farce ou les coups
    La facosphere est allogéne et on nous dit qu’il n’y a pas de grand remplacement, il n’y a pas comme une couille dans l’énoncé ??
    https://www.egaliteetreconciliation...
    Dieudo serait un nazi ? 
    Quand penserait Goebbels ?? 
    Comment cela se peut-il ?
    Quelle vaste blague, cette presse et ces médias, sont de superbes menteurs, mais c’est le peuple le plus con, pour croire ces conneries 
    Les français sont raciste, misogyne et antisémite , mais les personnalités préférées des français sont Omar Sy, Yannick Noah, Jean-Jacques Goldman et Sophie Marceau, et la chanteuse préférée des français serait Aya Nakamura ?????? +++ !!!?? = ? 
    La France est patriarcale, mais on a le mariage pour tous, les gay games, la gaypride 
    Le catholicisme est encore bien ancré, mais Alice Coffin était à l’université catholique
    L’ascenseur social à été remplacé par une manivelle dans les médias, on croit rêver 
    Tellement c’est facile à démonter leurs mensonges 
    Faut être terriblement de mauvaise foi ou un sacré débile mental, pour croire ce que l’on nous raconte
    Ça tient tellement pas la route leurs histoires
    C’est tellement dépourvu d’arguments
    Comment avons nous pu, en arriver là
    Les antivax, les complotiste, la fachosphére, les gilets jaunes, les bonnets rouges, les militants E&R, Civitas, OSRE, Lutte des Classes, JRE, les sedevac ont des questionnement légitimes !!
    Pourquoi réduire le débat à la farce ?
    Tout ça va mal finir
    Les gens en ont marre et ça, un peu partout

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents