Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Syrie : la Banque centrale autorise la vente de dollars aux Syriens

La Banque centrale de Syrie (BCS) a autorisé les banques privées à vendre des devises étrangères aux Syriens afin de stopper la dégringolade de la monnaie locale face au billet vert, selon l’agence officielle Sana.

Désormais, « les citoyens pourront acheter des devises aux banques, à des fins non commerciales, et conformément au prix fixé par la BCS », a indiqué le gouverneur de la Banque centrale Adib Mayaleh, cité par Sana.

Autoriser les banques privées à vendre des devises aux citoyens entre dans le cadre des « interventions de la BCS sur le marché local pour stabiliser le cours de la livre syrienne et faire cesser les spéculations sur le taux de change », a-t-il expliqué.

Il a ajouté que « la BCS continuerait de financer les importations des produits nécessaires via des banques opérant en Syrie et à des prix préférentiels ».

Jusqu’à la fin de 2011, les Syriens étaient autorisés à acheter jusqu’à 5 000 dollars, en présentant les documents nécessaires, contre 500 dollars actuellement.

Au début de la révolte en mars 2011, le gouverneur avait affirmé que les réserves étaient de 18 milliards de dollars mais selon des économistes elles ne seraient plus que de 2 milliards.

Début août, le président syrien Bachar al-Assad a promulgué un décret interdisant toute transaction commerciale en devises étrangères, les contrevenants encourant des peines de prison ou de travaux forcés.

L’économie syrienne a connu une dollarisation croissante en raison de la chute de la monnaie nationale. En 28 mois de conflit, la livre syrienne (SYP) a perdu les trois-quarts de sa valeur par rapport au dollar. Le billet vert qui s’échangeait à 50 livres en mars 2011 se change aujourd’hui autour de 200 SYP pour 1 dollar, après être monté au dessus de 300 livres syriennes.

Sur le dollar, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #493445
    le 15/08/2013 par Tout retombe sur l’économique hélas .
    Syrie : la Banque centrale autorise la vente de dollars aux (...)

    Comme quoi la guerre économique est la plus corrosive pour les populations .


  • Le comble remplacer la devise Syrienne par l’americaine,meme chose
    pour l’Iran pour bientot.


  • Ha oui au fait, en 2006, la Banque Centrale Syrienne, avait décidé de limiter ses exportations/importations en Dollar... ça explique le complot américano-sioniste qui là est en train d’être déjoué par les forces contre impériales.


  • #493630

    L’impérialisme US pénetre par sa monnaie de singe. Et les syriens ont trop confiance en ce dollar qui s’écroulera pour bientot (la planche à billet...)
    Les syriens feraient mieux d’échanger des dollars zimbabweiens que des dollars US...


  • en fait, cette annonce est plus importante qu’elle ne parait, La banque centrale Syrienne se débarasse de ses derniers dollars. ce qui veut dire qu’elle exclut le dollar de son futur. elle indique donc clairement que la syrie sort du système monétaire international qui accepte (sous la contrainte) le dollar comme monnaie de référence de tous les échanges stratégiques. (elle avait d’ailleurs commencé avant la crise en décidant de vendre son pétrole en Euros. jolie quenelle si ce déni de confiance envers le dollar PQ continue après la victoire de Bashar


  • C’est vraiment du n’importe quoi , pourquoi le gouvernement Syrien ne lance t’il pas sans prévenir une nouvelle monaie nationale or et argent ? là on assiste à quoi ? à l’emprise du cartel bancaire international sur ce pays rien de plus .