Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Syrie : la Russie et l’Arabie saoudite au bord de la rupture…

par Pierre Hillard

La tension montante au Proche et Moyen-Orient repose sur des rivalités où se mêlent le contrôle des hydrocarbures, les rivalités entre sionisme, monde musulman et répartition des zones d’influence accordées aux grands acteurs internationaux.

La création de l’État d’Israël en 1948 et l’expulsion de nombreux Palestiniens présents sur ces terres depuis des siècles est une blessure qui ne se cicatrise pas. Qui plus est, des dirigeants sionistes caressent l’espoir de casser l’intégrité territoriale des États arabes comme l’a présenté la revue Kivunim, A Journal for Judaism and Zionism, en 1982, sous la direction de Yoram Beck.

N’oublions pas aussi la carte du Proche-Orient, recomposée selon des critères ethniques et religieux et présentée par la revue militaire américaine Armed Forces Journal, en 2006 ; voir notre article : « Printemps arabes : qui tire les ficelles ? » Rappelons encore que les tenants du sionisme, tel Theodor Herzl, en 1904, ou le rabbin Fischmann, en 1947, appelaient à l’établissement d’un État d’Israël allant des rives du Nil à celles de l’Euphrate ; voir notre article : « Un plan sioniste contre le monde arabe ? »

Lire la suite de l’article sur bvoltaire.fr

Autour du sujet chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tant mieux qu’ils viennent ces poivrots ! J’ai toujours pensé que les musulmans ne s’organiseront que si les lieux saints etaient mis en danger. C’est le meilleur catalyseur qu’on puisse esperer pour le retour du khilafat sur la voie des 4 califes bien guidés.

     

    • @Khaybar

      La mise en danger des lieux saints de l’Islam va unifier le monde musulman ??

      Oui c’est vrai que l’occupation du Dome du Rocher a vraiment soudé magnifiquement tous les musulmans, qu’il soit Saoudiens, Qataris, Turcs, Malais, Indonésiens, ou que sais je encore !!.....Une solidarité rare et admirable que l’on constate tous les jours !

      Tu trouves vraiment les musulmans du monde unis derrière la cause Palestinienne ?

      Allez reprend un coup de vodka, ça ira mieux !


    • Jusqu’a preuve du contraire Al Aqsa appartient toujours aux musulmans. Donc ce qui est valable pour les russes est aussi valable pour les juifs s’ils venaient a annexer la mosquée Al Aqsa.


  • et pour parvenir à ce but il y en a eu qui n’ont pas hésité à tuer. renseignez-vous sur la mort de Lord Northcliffe en 1922, sur celle de James Forrestale en 1949 (et je ne parle pas de l’assasinat du comte Folke-Bernadotte et de Rabin, ça tout le monde sait déjà).


  • Chacun peut penser ce qu’il veut de Poutine et de sa politique, les faits sont cependant qu’il est pragmatique, civilisé, soucieux des règles du droit international, il fait de la real Politik et ne s’ingère pas dans les affaires d’autrui ! j’ajouterais encore : rusé, intelligent et qui sait anticiper les événements en tenant compte, au possible, des éventuels conséquences, et des tenants et aboutissants... N’oublions pas de quelle "école" il provient. Beaucoup de dirigeants (occidentaux) devraient s’en inspirer et s’interroger sérieusement sur l’intérêt qu’il y a suivre la politique d’autres pays (qui eux savent pertinemment bien quels projet et buts ils veulent atteindre) !
    Thot

     

    • @Thot

      Que nos dirigeants Européens s’inspirent de Poutine ? Facile à dire !

      Poutine est à la tête d’un état immense et puissant. Il peut se permettre des choses (notamment tenir tête aux Yankees) que peu de pays à travers le monde peuvent se permettre.

      Mike Tyson peut envoyer chier qui il veut !! Un poids plume ne le peut pas....


    • @Mitch Bucchanon
      pas totalement faux ni totalement vrai ! Je ne me souviens plus de la référence temporelle ni de l’événement en propre, mais par contre je me souviens de la réplique du général de Gaulle au président américain qui lui disait pouvoir facilement ruiner la France : "oui, mais ce serait un acte de guerre !!" Le jour où un président européen osera dire à la télévision (même si ce n’est que pour son électorat) que, par exemple, les preuves de l’implication de Bachar fournies par les américains sont fausses, ce jour-là on aura fait un très grand pas vers l’indépendance d’esprit et la poursuite d’intérêt qui nous sont propres ! Enfin, pour en terminer, je précise que la France possède une force militaire assez dissuasive pour contrer toute velléité potentielle ! Fut-elle américaine ;)


  • Pour étendre son périmètre de sécurité et pour arriver à des frontières allant du Nil à l’Euphrate, BIEN EVIDEMMENT il faudra alléguer que Israël a subi de terribles bombardements et a subi des pertes considérables en vies humaines.
    En résumé : plusieurs générations sacrifiées d’ Israéliens seront nécessaires avant d’atteindre cet objectif.

    Même un minuscule village gaulois irréductible sera toujours de trop contre Israël.

    L’Histoire rira des prétentions de ce confetti à diriger la Terre entière.


  • Les russes et/ou Poutine on du analyser qu’une fois le pion Syrien retourné, les US pouront commencer leur politique pour ce 21eme siecle, l’endiguement de la Chine.
    La page du 20eme siecle se tournera, si la Syrie est retournée la Russie continental est endigué. Sans parler des enjeux energetique.
    L’Iran est pour le 22eme siecle car au carrefour des deux concurents.
    Attaquer les saoudes, c’est renverser la table avant d’être définitivement perdant.
    De plus si Poutine est partie prenante au NOM, attaquer les saoudes peut permettre la creation du vatican musulman, et avant le chaos engendré donnera le prétexte légitime a une expension israelienne.


  • L’Arabie Saoudite qui se croit invulnérable jusqu’à présent risque de ne pas sortir indemne de cette crise syrienne...
    L’avenir nous dira si j’ai vu juste ou pas.
    Vive la Russie de Poutine !


  • Le sort du projet sioniste est lié à celui du monde musulman. Si ce dernier sortait de ses pesanteurs obscurantistes conduisant à l’apathie, à l’économie de débrouille, pour rester poli, au fanatisme pour occulter ses lacunes, en clair si les arabes et plus généralement les membres des nations musulmanes s’intéressaient à leurs pays respectifs, à son embellissement , se considéraient exclusivement comme les membres d’une NATION (et non comme les membres d’un projet chimérique qui comme tous les projets mondialistes est une connerie criminelle), nation dont ils sont responsables aux yeux de leurs aieux et de leurs descendants, dont ils seraient fiers à leurs yeux et aux yeux des autre nations, le projet sioniste serait MORT ET ENTERRE.
    Vous dites que le monde musulman est un obstacle au projet sioniste. En réalité il en est le terreau.


  • Après tout ça a un petit côté nostalgique cette rivalité Est-Ouest... C’est pas pour me déplaire !