Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Tentative d’escroquerie israélienne contre le leader français des masques

Étonnant, non ?

La tentative d’escroquerie a été déjouée en quelques jours par les enquêteurs de la police judiciaire, en collaboration avec leurs homologues israéliens. Deux suspectes, une mère de 69 ans et sa fille de 36 ans, ont été interpellées à Netanya et placées en garde à vue. Elles sont soupçonnées d’avoir voulu détourner des commandes adressées au leader français de la production de masques de protection, selon les informations recueillies par Europe 1.

 

Ce sont les responsables de la PME Kolmi-Hopen qui ont eux-mêmes tiré la sonnette d’alarme lorsqu’ils ont flairé l’arnaque. Depuis quelques jours, des inconnues usurpaient le nom de leur entreprise pour contacter des clients et engranger des commandes de masques. Pour cela, elles utilisaient l’adresse électronique « marketing@kolmi-hoppen.com », proche à une lettre près du nom de l’entreprise implantée à Saint-Barthélémy-d’Anjou, près d’Angers.

 

Nom de domaine frauduleux acheté le 6 avril

Les policiers du SRPJ d’Angers ont alors procédé aux premières investigations. D’après les informations d’Europe 1, ils ont découvert que ce nom de domaine frauduleux avait été acheté le 6 avril et que la ligne téléphonique mise en place par les suspectes avait été souscrite depuis Israël.

Les deux femmes ont aussi démarché des clients en se faisant passer pour une autre société spécialiste dans la fabrication de masques, l’entreprise Paul Boyé Technologies installée à Labarthe-sur-Lèze (Haute-Garonne). Les policiers du SRPJ de Toulouse ont également été mobilisés sur cette enquête.

[...]

Grâce à une coopération internationale avec les autorités et la police israélienne, deux femmes ont été interpellées mardi dans l’État hébreu, dans un appartement situé à Netanya. Inconnues des services de police, elles ont nié les faits, selon les informations recueillies par Europe 1. Elles devaient être présentées à un magistrat israélien jeudi soir.

[...]

Ces arnaqueuses présumées sont soupçonnées d’avoir profité de la notoriété de la société pour usurper son nom et encaisser des virements pour des commandes de masques qui n’auraient jamais été honorées. La PME Kolmi-Hopen, qui fabrique 24h/24 et 7j/7 plus de 700.000 masques par jour, a été mise sous le feu des projecteurs le 31 mars lorsque le président de la République Emmanuel Macron s’y est rendu en visite.

Lire l’article entier sur europe1.fr

Escrocs and co, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants