Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Thierry Meyssan analyse l’attaque du ministère syrien de la Défense par Al Qaeda

Al Qaeda a attaqué le ministère syrien de la Défense, le 26 septembre 2012. Les assaillants étaient déguisés en soldats syriens et disposaient d’un véhicule de service.

Ils ont franchi les barrages de sécurité en montrant de faux papiers. Ils espéraient tuer les chefs d’état-major, mais ils étaient mal renseignés et se sont trompés de bâtiment.

Contrairement aux imputations de la presse occidentale, ils n’ont bénéficié d’aucune complicité à l’intérieur.

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Impressionant !!!

    Voila ce que l’on devrait voir dans tous les 20h (journal de 20h). Bein explique calmement comme le fait Thierry Meyssan. Bien sur, la propagande occidentale trouverait la parade mais l’on voit bien ici les moyens dont disposent les "rebelles".


  • C’est terrifiant le bordel et les dégâts que peut faire un petit commando de zombies salafistes kamikazes.

    Avec ce genre de technique d’attaque en France, ils mettraient facilement l’Elysée à feu et à sang.


  • Meyssan analyse bien les forces et les soutiens en présence mais est moins catégorique sur le pourquoi... au début il disait que le conflit était pour le gaz, ensuite pour affaiblir l’axe iranien (voir le remplacer par un régime islamiste sunnite favorable à l’Empire), maintenant il dit que c’est en fait une guerre pour que Israel agrandisse son territoire. Dur de savoir précisément.

    Il est très étrange qu’on n’entende pas plus Israel sur ce conflit qui se déroule dans un pays frontalier, peut-être parlent-ils beaucoup mais en tout cas en occident les médias ne relayent pas du tout le point de vue Israélien, ils sont complètement zappés des JT (ils ne relayent que sur l’Iran).

     

    • """Il est très étrange qu’on n’entende pas plus Israel sur ce conflit qui se déroule dans un pays frontalier"""

      Parce qu’il en sont les instigateur.


    • En réalité, je ne crois pas qu’Israel souhaite la chute du régime syrien (à part quelques tarés parmi les sionistes les plus fanatiques, qui sont prêts à tout pour faire tomber l’Iran...) Certes Al-Assad est un ennemi, mais c’est un ennemi "normal", rationnel, donc contrôlable, avec lequel il est même possible de négocier. Par contre, les tarés qui le combattent, complètement fanatisés par l’Arabie Séoudite et le Qatar, sont totalement imprévisibles. Il suffit qu’ils échappent au contrôle américain (ce qui est toujours possible), et certains pourraient par exemple avoir l’idée d’utiliser les armes chimiques syriennes contre Israel : ils détestent autant les juifs que les chiites.
      Donc je pense que les réalistes israéliens ne feront rien pour hâter la chute de la Syrie - d’ailleurs, en France, les sionistes "de droite", comme Ivan Rioufol, sont très peu favorables à cette chute...



    • Meyssan analyse bien les forces et les soutiens en présence mais est moins catégorique sur le pourquoi... au début il disait que le conflit était pour le gaz, ensuite pour affaiblir l’axe iranien (voir le remplacer par un régime islamiste sunnite favorable à l’Empire), maintenant il dit que c’est en fait une guerre pour que Israel agrandisse son territoire. Dur de savoir précisément.



      Une pierre, 3 coups !

      A aurelien362

      Les Islamo-racaille d’Al Qaida ne sont pas imprevisible mais il sont juste débiles et dégénérés.
      Il détestent ce qu’on leur dit de détester et il sont content.
      Juste le fait de croire que l’Arabie Saoudite et le Qatar sont des musulmans respectable montre leurs bétises.


    • Il ne faut pas je crois rechercher une seule cause, un seul ordonnateur des événements mais plutôt voir une coalition (qui peut n’être que temporaire) d’intérêts convergents vers un même objectif ponctuel et momentané. Ici, il s’agit de détruire la Syrie et son Etat, comme l’Irak, la Libye, le Soudan, la Somalie, la Yougoslavie,... Il n’y a qu’à reprendre la liste révélée par le général Westley Clark (qui n’est pas un pacifiste, il fut le bombardeur en chef de la Yougoslavie !).

      Parmi ces intérêts convergents, on trouve :
      - Israël évidemment : pour devenir totalement maître de la région, il lui faut détruire tout Etat capable de lui résister. Et y substituer de petits émirats islamistes qui se disputeront ensuite entre chapelles fait parfaitement l’affaire.
      - Les USA : malgré leur décomposition économique, ils ne peuvent rester la 1ère puissance mondiale que grâce à leur suprématie militaire. Leur objectif prioritaire aujourd’hui est d’encercler la Russie et la Chine avec des bases militaires implantées dans des pays "amis".
      - Tout l’Occident et les compagnies pétrolières transnationales ont un besoin vital de s’approprier le plus possible des énergies fossiles restantes.
      - Les industries de destruction (militaires) et de reconstruction (comme Halliburton) sont évidemment ravies qu’on détruise et qu’on reconstruise, puisque ce sont elles qui ont les contrats.
      - Les Etats de la région vassaux de l’Empire (Turquie, Qatar, Arabie saoudite, Jordanie) jouent leur propre jeu et sont intéressés par le dépeçage d’Etats laïques, héritiers du nationalisme arabe (et du socialisme type URSS).
      - Les islamistes fous se précipitent, y compris de façon suicidaire, avec l’espoir d’installer partout où ils pourront des émirats, dont ils espèrent bien être les futurs seigneurs-saigneurs. Et comme en cas d’échec, ils sont sûrs d’aller au paradis, rien ne les arrête.

      Il y en a peut-être encore, mais c’est parce qu’il y a une telle convergence d’intérêts divers que cette coalition est puissante, et que l’Irak, la Libye ou la Syrie ne peuvent pas résister s’ils restent seuls. Voilà pourquoi les 2 premiers sont tombés mais le dernier devrait tenir. Car il a derrière lui une autre coalition incluant d’autres puissances (Iran, Russie, Chine). Et en Syrie même, Bachar a l’intelligence de permettre à son opposition patriote d’exister, pour faire alliance contre l’agression extérieure. Conclusion : comme toujours, même si on a des divergences, l’union fait la force...


  • Quand on voit l’endoctrinement des kamikazes à la solde des sionistes, il n’y a qu’une chose à faire !!! Les détruire eux et leur secte de saouds qui font tant de mal à l’islam et aux musulmans.
    Ces kamikazes croient betement qu’ils combattent tsahal et confondent alep avec jerusalem. Les noms de guerres c’est du genre lutte contre les mécréants...
    On se croirait au moyen age

     

    • Bien dit. C’est le meme scénario qu’en 1916 quand les britanniques manipulaient les "révoltes arabes" et armaient des groupes de bédouins pour faire des razzias (acte de terrorisme en somme) contre les Turcs dans le but de "libérer leur pays".
      Les mêmes idiots à 100ans d’intervalles avec ceux d’aujourd’hui servaient déja la cause du sionisme dont les général Smuts et Allenby exécutaient les ordre en Palestine sous le commandement de Lloyd Georges (1er ministre anglais) que le Dr. Weizmann, juif sioniste de son état, avait réussi à rallier à la cause sioniste. (voir la Controverse de Sion Chapitre 30).
      L’histoire se termina par 1) les arabes n’eurent jamais l’indépendance qu’on leur avait promis 2) la colonisation britannique du moyen Orient et 3) la prise de la Palestine par les sionistes dont l’immigration massive permise par les anglais permis une substitution démographique des palestiniens dans leur propre pays.
      Y a t’il la moindre raison pour que ca ne se termine pas avec les mêmes conséquences négatives 100 ans plus tard ?


  • vive l’armée arabe syrienne !droiture,honneur,sagesse et determination pour bachar,et son peuple.

     

  • Ca doit être compliqué de repérer les terroristes. Beaucoup de soldats de l’armée régulière ont des habits différents. La confusion peut être rapidement faite.


  • Les cameras Syrienne sont plus utiles que celles US du 11 septembre....

     

  • Sur cette vidéo , les policiers ou militaires sont extrement mal forme !
    Il vide de façon completement érratique leurs chageurs !
    Ils tirs en rafales illimités sans meme réellement visé !
    A cette distance ont ne tir plus en rafale , mais semi-auto et on vise pour acrocher sa cible avant de presse la détente !
    Ils sont grilles un déluge de feu , meme avec la mitralleuse lourde Douchka et de plus quelque tir de lance roquette RPG7 pour 3 asseyants armée de simple AKM !
    Certe les asseyants sont aussi des mines anti-personnelle en puisance , ce qui empeche
    aux millitaires de casser la distance ou d’aller les chercher directement dans la partie du batiments ou ils sont retranche !
    Pas de tireurs de precision du cote police ou millitaires !!!! ( fusil a vérou ou semi-auto équipe d’une obtique pour le tir de precision ) coté Français le tireur FR-F2 par exemple
    Meme la police Française c’est dote maintenant de la munition 7,62 OTAN reserve aux tireurs de precisions de la police avec les carabine Tikka T3 a vérou perçu en dotation pour les CRS et Gendarmerie !
    Le tireurs de precision est vitale et extrement importent dans ce style de comflit urbain !


  • Ces musulmans font face aux anges de la mort maintenant. ils devront s’expliquer sur le massacre de frères et soeurs en religion et sur leur solidarité avec des négateurs sataniques de l’empire.bon courage à eux.


  • une info que relève la presse italienne, les services secrets français sont derrière l assassinat du colonel kadhafi après sa capture.