Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Tombes profanées à Fontainebleau : quand Audrey Pulvar se prend les pieds dans l’antisémitisme

Régulièrement, des cimetières sont dégradés, profanés ou vandalisés en France. C’est le plus souvent le fait de jeunes qui s’ennuient et qui veulent agir, mais depuis l’affaire Carpentras en 1990, la profanation est devenue un outil politique.

 

D’abord, revenons sur les mots, le droit, et leur définition politique. Le sociologue Arnaud Esquerre répond au Point :

À partir du XIXe siècle, et tout au long du XXe jusqu’aux années 1990, on n’utilisait plus le terme de profanation dans le domaine juridique. L’expression employée était la « violation de sépulture ». Elle désignait une dégradation par définition matérielle et volontaire, soulignant l’intention dans le geste. Mais, dans les années 1990, la profanation du cimetière juif de Carpentras a déclenché un vif débat. Cet événement a beaucoup mobilisé la population : le Front national et plus généralement l’extrême droite ont été accusés d’avoir créé un climat propice à ces profanations. Le caractère antisémite de cette dégradation ne faisait aucun doute. C’est après cette affaire qu’apparaît le terme de profanation dans le Code pénal. Donc, aujourd’hui, nous disposons de deux qualifications : d’une part la violation de sépulture (dégradation de matériel) et d’autre part la profanation. La profanation est un acte expressif, et peut être commise sur un monument où le mort n’est physiquement pas présent (comme une stèle, un monument aux morts…). La violation de sépulture implique la présence d’un corps mort et désigne une destruction matérielle.

Pour information, la profanation du cimetière juif de Carpentras a probablement été un coup des services ou du pouvoir profond au profit du pouvoir visible. Il s’agissait pour le Parti socialiste, alors en chute libre dans l’opinion après sa trahison de la gauche sociale, de s’appuyer sur l’antilepénisme pour remonter dans les sondages. Pour la première fois en France, le président de la République participera à une manifestation. Poussé par le lobby sioniste ou pas, François Mitterrand récupérera l’émotion populaire à son compte. On citera, pour montrer l’ambiance de l’époque, l’agent sioniste international Serge Klarsfeld :

« Le Pen a dit hier soir qu’il y avait trop de Juifs dans la presse. Certains à sa droite ont traduit qu’il y a trop de Juifs dans les cimetières. »

Jean-Marie Le Pen répliquera à cet assaut massif du pouvoir visible et du pouvoir profond contre le Front national par la mise en cause du SAC (Service d’action civique, malgré sa dissolution officielle) et de Pierre Joxe, alors ministre de l’Intérieur, mais surtout à la croisée de tous les réseaux occultes. Pour la petite histoire, quatre militants « néonazis » seront condamnés. L’opération ne profitera pas longtemps au PS mais sera la rampe de lancement des opérations de manipulation de masse en France.
Voici la conclusion de l’enquête et les condamnations, résumées par Wikipédia :

Le 30 juillet 1996, un certain Yannick Garnier, 26 ans, se présente de lui-même au siège des Renseignements généraux d’Avignon, et avoue être l’un des profanateurs, donnant des détails que seuls les enquêteurs connaissent. Cet agent de sécurité à Nîmes dit ressentir le besoin de se libérer de ce secret pour changer de vie alors qu’il est au bout du rouleau, au chômage et sur le point d’être expulsé, croyant sans doute avec ses aveux obtenir l’aide des RG, service disposant de précieuses relations, dans sa recherche d’emploi. Ses aveux confirment qu’il s’agissait bien d’un acte antisémite scrupuleusement préparé par des néonazis. Il dénonce ses quatre complices et ceux-ci sont arrêtés aussitôt, sauf l’un d’entre eux, le meneur, Jean-Claude Gos — qui avait été interpellé dès le 11 mai 199027 et relâché après 24 heures —, skinhead originaire de Denain (1966-1993) et membre du PNFE. Jean-Claude Gos a été tué le 23 décembre 1993 à moto sur une route de la grande banlieue d’Avignon, par une voiture dont le conducteur (Rachid Belkir, 36 ans) sera retrouvé mort en 1995, tué de deux balles dans le torse et plongé dans le Rhône (probablement victime d’un règlement de comptes, l’homme étant connu des services de police pour ses liens supposés avec des trafiquants de drogue), deux lourdes pierres attachées aux pieds.

Aucun lien n’a été établi entre les coupables et le Front national. Les dirigeants locaux du FN, Guy Macary et Fernand Teboul, faisaient eux-mêmes partie de la communauté juive, ce qui ne pouvait que déplaire aux néonazis.

Le procès débute huit mois plus tard à Marseille, dure une semaine, et le verdict est rendu le 24 avril 1997. Patrick Laonegro, le « cerveau » du commando de profanateurs, et Olivier Fimbry, un ancien militaire, sont condamnés à deux ans de prison ferme, tandis que les deux autres profanateurs, qui ont « admis et intégré le caractère odieux de leurs actes », sont condamnés à vingt mois de prison ferme.

Maintenant, passons à la profanation de la semaine. C’est le maire de Fontainebleau qui a diffusé les photos du délit :

 

 

Aussitôt, l’AJC (la version française de l’American jewish committee) réagit :

« Une soixantaine de tombes taguées de croix gammées dans le cimetière de #Fontainebleau, la marque sinistre du #nazisme, de l’#antisemitisme. L’enquête en cours doit permettre de qualifier les actes et de juger leurs auteurs en conséquence, au plus vite. #zerotolerance »

Rien que de très naturel, quand on connaît la nature de l’AJC et des associations communautaires juives, qui réagissent au moindre mouvement prétendument antisémite, ou qui relient le moindre fait divers (qui touche un Français de confession juive) à l’antisémitisme. Mais là où le drame de cette profanation verse dans la farce, c’est quand l’agent socialo-sioniste antiraciste et féministe Audrey Pulvar se mêle à la mécanique indignatoire :

 

 

 

La bien-pensante est justement reprise de volée par le national-sioniste Goldnadel, qui sait à merveille exploiter les failles du camp adverse. Idem pour Valeurs actuelles, le vecteur du changement de paradigme politique dominant (du socialo-sionisme au national-sionisme) :

Comme souvent sur les réseaux sociaux, les internautes s’en sont donnés à cœur joie pour lui répondre la qualifiant « d’hypocrite », de « déjantée qui a perdu son âme identitaire » ou soulignant sa « nullité ». Une femme s’emporte : « Ce sont des tombes chrétiennes mais ce n’est pas grave, on a l’habitude de compter moins que toutes les autres minorités ». D’autres ironisent : « Elle a fait un copier/coller depuis son lit », remettant en cause par ailleurs son niveau de compétence. « Ça condamne, ça commente mais ça ne sait même pas de quoi ça parle ». Un internaute lui fait remarquer qu’elle est devenue une « journaliste mal informée ». Dans un autre registre, un soutien de Jean-Luc Mélenchon lui demande même « d’arrêter de faire de la récupération politique de bas étage ».

 

Madame Pulvar, qui coche pourtant toutes les bonnes cases (elle joue la carte Hidalgo aux prochaines présidentielles), a voulu être plus philosémite que le roi des juifs. Mal lui en a pris. Dans cette affaire, ce qu’il faut retenir, c’est l’automaticité de la dénonciation et de l’indignation, une mécanique qui mène souvent à des erreurs, surtout dans un monde politique miné par les manipulations en tout genre.

 

La question

JPEG - 90.9 ko
Est-ce son invitation au dîner du CRIF qui a tourneboulé la tête d’Audrey ?

 

Pulvar pulvérisée sur Twitter

« Une chose est certaine, le bon sens et l’esprit critique de Audrey Pulvar ont été profanés...
Et toujours ce signe distinctif de la photo de l’avatar portant le masque ou autre subterfuge pour se donner bonne conscience. »

« Son idéologie est tellement imprégnée qu’elle ne voit pas que ce sont des tombes chrétiennes qui ont été vandalisées...
Alors que les tombes juives à côté ne l’ont pas été
Même le plus mauvais journaliste s’interrogerait...
Seulement elle est en campagne à la pêche aux voix »

« Il s’agit d’anticatholicisme ! Ca vous choque autant, A.#Pulvar ?! Toutes les églises détruites, vandalisées, brûlées l’an dernier aussi ! »

« L’article précise que le cimetière juif situé à côté n’a lui pas été vandalisé. Il est vrai que la rigueur n’a jamais été le fort d’Audrey Pulvar qui écrit comme elle parle, à tort et à travers. Toujours se méfier du réflexe conditionné.., »

« Ou alors, sans réfléchir, ils se sont dirigés vers le cimetière à l’extrême droite. »

« Elle est déjantée, perdue dans son problème identitaire. »

Pulvar, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Est ce que ces gens-là (les zélites imposées) se rendent bien compte que la coupe est pleine et qu’ils nous font gerber à leur seule vue ?

     

    • Regarde toi même comment tu considères le trou du cul moyen qui vote pour eux et qui dit amen depuis toujours à leurs messes. Tu as vraiment encore quelque chose à foutre de ce qu’ils pensent des "complotistes". Les gens qui ont voté pour ces zélites ou d’autres et qui disent amen à leurs messes préfèrent ces zélites à des gens comme toi et moi. Je peux te l’assurer.
      J’ai donc personnellement pas plus de respect pour les uns ou pour les autres. Aucun des deux parties de la même pièce ne font honneur à l’humanité. Audrey pulvart c’est juste la vie rêvée des femmes de France. Un archétype, rien de plus, rien de moins. Ça serait pas elle ça serait une autre. L’infra humanité actuelle ne veut pas autre chose. Regarde donc les vues sur youtube, ce qu’aiment les gens. Tu verras qu’ils ne méritent pas mieux. Ils aiment être pris pour des cons. C’est vital pour eux, t’as pas encore remarqué, quand tu vas faire tes courses ? Perso j’ai décidé d’être gentil avec eux, par confort, histoire d’avoir des interactions supportables avec mes semblables, mais j’en attend strictement rien. Contrairement aux zélites, qui savent qu’en les traitant comme les abrutis qu’ils sont ils en obtiendront tout. C’est comme pour garder une femme, il faut en avoir strictement rien à foutre de son avis. Si tu commences à écouter ses conseils tu finiras en slip. Elle te considèrera comme une merde. Le peuple, c’est comme une femme. Elle aime uniquement se faire sodomiser et de préférence par le voisin. Quand elle te dis je veux ça tu dis oui oui et tu fais l’inverse. Enfin si t’as encore une femme. Nos zélites font pareil avec nous. Donc nos femmes aiment uniquement qu’on se comportent comme nos maîtres avec elles. Elles aiment quand on leur dit il n’y a que toi et qu’on baise toutes ses copines. Ça leur donne une raison de rester, pour se vanger d’une manière ou d’une autre. C’est pareil pour le peuple avec ses maîtres, c’est leur raison de vivre. Sans ces élites on feraient quoi ? On devrait devenir meilleurs ? Trop fatiguant. C’est confortable le fatalisme, ainsi que la perversion. Moi c’est mon ex femme qui m’a fait comprendre ça. Je la remercie, j’ai gagné du temps. Je sais que l’amour et l’espoir c’est juste de la branlette de pauvres. Seul la manipulation et l’hypocrisie donne la victoire et la reconnaissance ici bas.


    • Je crois comprendre où tu veux en venir chien dlacasse, tu expliques à ta manière singulière et sensible que toi comme le peuple vous vous êtes comporté comme des gonzesses jusqu’à présent dans votre ex vie... Et qu’à présent que la réalité t’as giflé violemment le visage, comme à nous tous, tu as besoin de compenser en te comporter de la même manière que ce que t’as l’air d’avoir subit dans ton ex vie de couple, histoire d’avoir moins le sentiment de souffrir inutilement mais au moins dans un certain "confort sociale". Ca me rappel un morceau qui vault ce qu’il vault mais qui a le mérite de réunir pas mal de monde sur un certain point de vue de batard... (sensible). https://youtu.be/KyGyjwmDar4
      Ceux qui aiment le plus "F" pour reprendre Stephane Édouard, passent toujours pour les salauds... Ça a l’air d’être la loi ici bas.
      En espérant que le peuple aussi la fasse à l’envers un jour à ses bourreaux... Pour l’amour de Dieu.


    • @chien dlacasse
      Je ne sais pas si vos métaphores sont de l’humour ou simplement votre constat... Dans tous les cas, juste une précision, toutes les femmes ne sont pas comme votre femme. Comme je ne suis pas comme vous etc... Le peuple est une masse compressé par la peur ou le bâton, parfois les deux... Toute comparaison des gens à des sodomites ou je ne sais quel caca du trou du cul de je ne sais quel individu, n’est pas le bienvenu dans mon monde.


    • Chien dla casse a raison, on est bien obligé de faire des généralités et de décrire des tendances réelles pour penser et argumenter mais il y a toujours un chevalier blanc pour venir nous sortir le sempiternel ’’gneu gneu il y a des exceptions’’ bah oui il y a des exceptions puisque c’est la règle dont on parle, j’ai moi aussi payé durement pour comprendre et apprendre, je n’ai jamais été un incel, la côte avec la gente féminine du collège jusqu’à aujourd’hui et pourtant mon ex m’a tout pris y compris mon ancien entourage, elle m’a démoli aujourd’hui je suis en exil, pour ça il faut aussi avoir eu la chance de taper dans le haut du panier hein, pas seulement dans la morue de seconde zone.


    • J’aime bien aussi parler avec les autres en partageant ce que j’aime quand c’est digne d’intérêt, je trouve aussi que le vecteur musical concocté par d’autres vies de fous aide bien pour ça. C’est pas pour prendre la place de qui que ce soit, je n’envie personne mais parfois je souhaiterais a certains de vivre un peu de ce que j’ai eu à vivre dans l’espoir qu’on se comprenne mieux, pas dans l’intention qu’ils y restent comme d’autres l’ont souhaité pour moi, même si quelque part, un peu comme Benichou j’y suis resté aussi en exil forcé.
      https://youtu.be/ImJ35M9dV1s

      C’est pas moi, c’est un partage de ce qui me ressemble pour le meilleur et malgrés le pire.
      Pacifique réveillon à tous.


    • Avant de repartir je l’espère pour de bon cette fois dans mon hérmitage, un dernier partage hors sujet pour Benichou et tout ceux qui s’y reconnaîtront...

      Le meilleur vin, c’est bien nous qui l’avons bu. Et c’est bien ce qui importe, car c’est pas pour rien : on meritait bien la meilleure des eaux de vie, lorsqu’elle devait encore se donner aux meilleur des beauf en pensant se donner au pire des crasseux. Car maintenant au moins, elle le saura, de qui est cet enfant avec qui elle voudrait se prendre pour ce qu’elle n’aura pas voulu être quand c’était encore possible . La femme d’un seul homme. Et non une de ces gueuse avariées comme leurs mères... Ça valait toujours le coup d’essayer de toute nos tripes de l’être pour que se prolonge un peu plus leur grâce à nos yeux. Les commérages des cocus de tout poils ensuite ne nous concernant pas. On sait ce que ce qui s’est offert à nous sera éternellement au delà des bassesses des unes et des autres.
      https://youtu.be/167cjgrzVuQ


  • Rediriger l’attention et la colère voire la haine du peuple ailleurs pendant qu’on le réduit en esclavage... ça ne mérite même pas qu’on y prête attention...


  • Tout ça ne donne qu’une envie - légitime - :
    - Tirer la chasse sur toute cette engeance putride afin qu’elle cesse de nous incommoder de son odeur de vomi.


  • A part peut être pour le beau décolleté qui doit redonner du baume au cœur des soldats qui s’épuisent...


  • Donc en fait quand ça touche la communauté de lumière, la justice des loges ré-introduit le terme ’’profanation’’, étonnant en république laïque au vu de la connotation religieuse de ce mot ; ah non, pas étonnant en fait pour la religion d’avant garde de la république.
    Messages aux natios laicards de tous poils : si vous refusez la prédominance de la religion Catholique en France, vous laissez le pouvoir à qui vous savez hein, donc païens et autres natios pro-modernité-anti-morale vous devriez réfléchir à tout cela, ça ne vous ferait pas de mal. La nature spirituelle d’une nation a horreur du vide et ce vide est occupé aujourd’hui par le sanhédrin à cause des idiots utiles anti-Catho et anti-Islam basiques.
    Il faut remettre l’église au milieu du village et revenir aux fondamentaux, le reste suivra automatiquement c’est tout.


  • « une mécanique qui mène souvent à des erreurs, »
    tiens comme l’intelligence artificielle.


  • Prochain tweet de pulvar : « Je m’excuse pour ma méprise, là c’est vrai c’est moins pire, juste décoratif ». En même temps, ce sont quelque part des « croix », déjà. Et puis ces tombes sont sûrement à l’extrème droite du cimetière.


  • En bref, la photo d’appel de l’article est pas mal. C’est toujours ça.


  • Avec elle on ne sait plus à quel sein se vouer...


  • Ses lunettes d’intello l’aideront-elle à regagner un semblant de crédibilité, ou cette magie est-elle maintenant sans effet ?

     

  • Permettez-moi, mais j’ai toujours trouvé cette femme bête, idiote .J’ai comme l’impression qu’elle veut se la péter, comme on dit, mais le reste ne suit pas .


  • Elle a seulement voulu nous montrer son bon cœur…

     

  • Sur la photo, deux présidents et deux journalistes. Et vous n avez encore rien vu...


  • On la savait déjà dotée de dents qui rayent le parquet, mais là, être formatée/conditionnée/pavlovienne à ce degré d’incontinence verbale, on s’interroge sur le niveau de ses éventuelles qualités de """journaliste"""...

    Pathétique !!


  • Cette erreur entre le christianisme et la relgion juive accrédite l’idée selon laquelle cette femme porte des fausses lunettes pour faire intello. En réalité, Aufrey Pulvar n’a pas de cervelle parce qu’elle n’est pas capable de faire la différence entre ces religions.

    Goldnadel fait bien la différence, lui.

    Vous avez dit "féminisme" ?


  • Cette méprise des médias aux ordres combinée à celle des tagueurs suppose qu’il y a erreur sur la cible visée... pour ma part j’y vois le ratage d’une opération commandée et réalisée par des amateurs au Q.I. d’huitre ..les officines étaient déjà dans les starting- blocks alors le coup de pistolet du départ des pleurniches a fait l’effet d’un pétard mouillé.. un fiasco pour le gang qui met en lumière ses méthodes récurrentes et lourdingues.. ça va pas être facile à gober la prochaine fois


  • Pourquoi s’acharner sur Mme Pulvar, dont la spécialité est l’agriculture ?…
    Personne n’est compétent partout !


  • Cette journaliste n’est pas habillée comme un chômeur...


  • pauvre fille,
    elle sait qu’elle ne vaut rien , ni intellectuellement ni physiquement.
    Meme si elle met des lunettes pour faire intelligente ou en décoletée pour faire sexy.
    Personne ne se trompe, on peut passer.


  • Audrey Pulvar est la Sophie Marceau noire.

     

  • Surnommée Audrey Plumard par le tout Paris, une courtisane qui n’aime guère l’exotisme. Une aristochatte qui ne jure que par la bicyclette.

     

  • sur son ordinateur de marque "franc-mac-in-toche", elle s’est trompée de touche, elle a appuyé sur l’étoile de david, c’est la touche la plus utilisée chez les journalopes / politichiens, alors vieux réflexe et voilà le drame ! la touche jesus c’est comme la touche de la "tilde", personne l’utilise, dans les versions à venir, ils pensent même à la supprimer.


  • Jusqu’où iront ils pour prouver leur attachement indéfectible à la cause éternelle de Sion, merde quand même !!!

     

    • #2629627

      La célèbre réplique du "représentant (catalan) du peuple", élu par des Français aveugles, et devenu subitement juif parce que marié à une très mauvaise musicienne d’obédience juive (mais démarié à présent), aura marqué les esprits.
      Merde, quand même !


  • N’est ce pas la mise en application du " droit au blasphème " tant vanté par macron et les Charlie ? Aucune différence entre une tombe profanée et un dessin obscène représentant le Christ ou Mahomet !


  • Ah que c’est beau, la diversité !!! "Le caméléon meurt d’épuisement sur un tissu écossais"


  • Audrey Pulvar elle me fait penser à Laurence Haïm. Même idéologie, même conneries. Audrey stp, ferme là.


  • Mme Pulvar doit être le genre de personne à hurler à l’antiséééémmiiiitiiiissmmeee !! Dès qu’elle voit une croix gammée. Il ne faut surtout pas qu’elle voyage en Asie ou en Inde... Ou qu’elle voit la Grande Vadrouille, elle pourrait avoir une attaque !
    Pour le coup, dans cette affaire, les auteurs pourraient très bien être des sionistes radicaux et vindicatifs (pléonasme ?) reprochant aux goys leur collaboration durant l’occupation ?! C’est une piste plausible parmi d’autres.

     

  • Les croix gammées étant roses, j’y vois un coup de la communauté néo-nazie LGBT+


  • Les bonnes femmes, les plus crasses dans leur être, montrent toujours leurs seins et leur cul. Autant qu’elles ne portent rien, cela serait plus honnête dans leur démarche de séduction d’une telle vulgarité, qu’elles en sont laides de fait.


  • J’ai une question depuis des années : quand une femme met un decolleté poussé, quel est le message ?

    Moi je n’aimerais pas me transformer en gibier.
    Ou alors peut-être que le gibier n’est pas celui qu’on croit.

     


  • Régulièrement, des cimetières sont dégradés, profanés ou vandalisés en France. C’est le plus souvent le fait de jeunes qui s’ennuient et qui veulent agir, mais depuis l’affaire Carpentras en 1990, la profanation est devenue un outil politique.




    1000 fois d’accord avec ça !!! J’ajouterais qu’il y a en France 36 000 communes et tout autant d’Églises souvent aux portes ouvertes à toutes heures, cimetières, et autres patrimoines chrétiens. Donc attention aux opportunistes politiques qui transforment les faits divers en fait de sociétés..

    Il y a en moyenne entre deux et trois homicides par jour en France, trois femmes par semaine qui se font assassiner par leur conjoint. Tout ce qui fait l’actualité dans les média est basé sur un choix éditoriale.

    C’est une chose importante à comprendre puisqu’en démocratie c’est big brother qui vous donne une image de ce qu’est la société..

    Et demain à voir la réaction des personnes sur les réseaux asociaux, ils peuvent faire réagir les gens dans le sens qu’ils veulent en nourrissant un storytelleing plus qu’un autre.

    Hier, c’était un survivaliste qui a fait tout de même trois morts chez des gendarmes. Mais si l’envie prenait aux média sous contrôle, ils pourraient trouver des plus ou moins survivalistes (ou cousins éloignés de survivalistes) impliqués dans des homicides une fois par semaine...

    On a jamais connus une force de frappe propagandiste de ce niveau dans l’histoire humaine..

    Rien n’est plus important de nos jours que les exercises de self-défense intellectuel...

     

  • Pulvar, on le sait depuis son mandat "diversité féministe" chez l’inénarrable Ruquier, est une "synthèse"...


  • Messieurs les journalistes pour accompagner de si belles photos vous n’auriez pas plutôt dans vos articles quelque chose sur le rapport au corps et au sexe en « Occident » à comparer avec l’ « Orient » ?
    la culpabilité, la honte, le tabou quand on parle de sexe, masturbation, VIH etc...
    le rôle des religions dans cette histoire...
    L’importance du toucher, du contact, des massages chez les nouveaux nés mais aussi tout au long de la vie...
    peut être aller jusqu’à parler du « tantra » et de Marie-Madeleine, de la première épouse de Mahomet...
    N’y a t’il pas un rapport avec ce qui se trame ?
    les gestes « barrières », la distance, la culpabilité, la mise à l’écart de ceux qui sont contaminés...
    il doit y avoir des recherches sur ce sujet en sociologie/psychologie/anthropologie


  • Pour les hommes « traumatisés » par leurs salopes d’ex et leur maman castratrice et qui pensent que les femmes sont responsables de tous leurs malheurs
    je conseille d’étudier le triangle de karpmann ( victime bourreau sauveur) et de travailler à accepter leur part féminine. Yin et yang.
    signé une femme libre qui aime beaucoup les hommes sans être une salope, nymphomane etc (oui oui ça existe...)


  • Je n’ai pas bien compris cet article.
    Qu’a dit de si répréhensible cette dame Pulvar ?
    Si elle a dit "Ce sont des tombes chrétiennes. J’y verrais donc a priori davantage de l’anti christianisme", cela parait plutot sensé.


Commentaires suivants