Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Toulouse : un ancien directeur d’HP de 64 ans condamné pour des tags antisémites et racistes

Un homme de 64 ans, retraité de Fonction publique, comparaissait au tribunal correctionnel de Toulouse ce lundi après-midi pour avoir tagué des inscriptions à connotation racistes et antisémites sur des bâtiments publics.

 

C’est l’ancien directeur de l’hôpital psychiatrique de Villejuif. À 64 ans, ce retraité de la Fonction publique dénote dans le box des prévenus du tribunal correctionnel. En couple avec une femme qui appartient à la communauté juive de Toulouse, il « ne s’explique pas » comment il a pu inscrire des phrases à connotation racistes et antisémites sur des bâtiments publics. Des banques, mais aussi les écoles municipales du quartier des Sept Deniers qui ont été prises pour cible le 11 mars dernier, au petit matin, à grand renfort d’aérosols de peinture et de « propos odieux », note le procureur ce lundi.

[...]

Le prévenu reconnaît avoir un problème d’addiction pour lequel il est suivi et soigné. « Mais ce matin-là, j’ai rechuté et bu du whisky. Associé avec le puissant psychotrope, ça m’a rendu fou », explique-t-il.

[...]

« Je fête Kippour chaque année, j’amène ma femme à la synagogue. J’ai des amis musulmans et j’ai eu l’occasion de rencontrer des francs-maçons au cours de ma carrière : je n’ai rien contre ces gens », dit-il.

[...]

Du côté de la défense, Me Ludovic Sérée de Roch décrypte plutôt un homme en « désœuvrement ».

« Il a un cursus brillant et exemplaire. C’est un ancien major de Fermat et il a fait toutes les grandes écoles. Il est très bien intégré au sein de la communauté juive de Toulouse. Il n’est pas un skinhead, un néonazi ou un antisémite de cité. Il n’entre pas dans les schémas traditionnels et n’a aucun antécédent de ce type. Il y a un côté maladif ou tout du moins, irrationnel dans ses actes. »

Seulement poursuivi pour les faits de dégradations, l’ancien directeur de l’hôpital psychiatrique de Villejuif devra s’expliquer des faits d’incitation à la haine le 25 avril prochain. « Je déteste le Front national ! », lance-t-il au président, Didier Suc.

Le tribunal de Toulouse vient de le condamner à 6 mois de prison ferme avec maintien en détention : 3 ans de prison dont 30 mois avec sursis. En outre, il a interdiction de porter une arme soumise à autorisation pendant trois ans.

Lire l’article entier sur ladepeche.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

De la difficulté de trouver des crimes antisémites en France, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Accusé :

    - « Je déteste le Front national ! » (tentative Discount -30%)

     

  • Le mec n’a qu’une carte dans son jeu mais il sait que c’est la carte magique : « Je déteste le Front National ». Il aurait pu ajouter : « Et j’adore le mur des cons ! » :-) Digne d’un sketch de Dieudo.


  • Ben alors, s’il déteste le front national, tout va bien.
    Pourquoi continuer à l’embêter ?


  • C’est pas ce qu’on appelle "l’inconscient" ? Dans tous les sens du terme d’ailleurs...

     


  • C’est l’ancien directeur de l’hôpital psychiatrique de Villejuif.[...]Le prévenu reconnaît avoir un problème d’addiction pour lequel il est suivi et soigné.



    Ca me rappel une anecdote qu’un ami m’avait raconté, quand les étudiants en psychiatrie commence leurs cursus on leurs explique qu’au moins 80% d’entre eux sont la pour trouver des réponses à des problèmes personnel ou qui touche leurs entourage proche.

    Pour autant que je sache la psychiatrie n’a jamais guéri personne, elle ne fait que gaver les patients de cocktail médicamenteux ou fournir des substituts légaux au drogues sans en guérir les addictions.
    Il n’y a pas de rémission en psychiatrie, mais plutot un suivit "médical", ponctué d’améliorations et de rechute qui peut durer jusqu’a la mort du patient (client).

     

    • Merci pour cet excellent résumé de la psychiatrie que je voulais exprimer depuis longtemps sans trouver les mots:sans parler des trafics de tutelle,placements abusifs,etc...


    • #2164500
      le 22/03/2019 par Franco français du monde réel
      Toulouse : un ancien directeur d’HP de 64 ans condamné pour des tags (...)

      Pour bien connaître le sujet en temps que rescapé... Je crois bien que la psychiatrie est ce qui fait se fait de plus abusif en terme d’administration... Tout le monde se gavent sur le dos des fous des infirmières aux psychiatres en passant par les "tuteurs tous escrocs" , comme j’aimerais faire un livre sur le sujet mais j’ai bien peur qu’il soit trop borderline et conspirationniste au delà de l’immaginable on dirait que je fabule... C’est la cours des miracles à hautes doses de toxicomanie d’Etat... Tout le monde est dépendant de la psychiatrie, on ferme les HP et on dévoile les fausses maladies mentales adoubées par les psychopathes qui en vivent tous et qui nous gouvernent et le système s’éffondre, obligé de se rendre à l’évidence : tout marche à l’envers.


  • Heureusement qu’il s’est fait choper ! Sinon on aurait eu droit à une nouvelle crise d’hystérie étato-médiatique !


  • Mais flûte ! Ils avaient ENFIN attrapé un antisémite et on allait ENFIN voir à quoi ça pouvait bien ressembler.
    Mais c’est raté. C’est ENCORE un philosémite complètement taré...

     

  • #2164083

    Le mec n’en pouvait tout simplement plus du mensonge, c’est tout...

    C’est comme Manuel Valls qui n’arrive pas à prononcer le terme "antisémitisme", et qui a la main qui branle...


  • Voila le genre d’information qui devrait être diffusée à la une des journaux papier et télé et sur l’ensemble des sites d’informations d’internet.
    Cet individu est très probablement un sayan à son humble niveau, les actes qu’il a commis ne lui ont pas été forcément demandés par la maison-mère mais en tant que personne de la communauté de par sa femme (comme l’était un certain catalan el blancos), il a agi pour que s’installe une campagne de victimisation de sa communauté chérie et pour diaboliser de l’autre côté ceux qui étaient suspectés (musulmans/nationalistes). Bravo à la Police pour son enquête. Mais biensur, l’impact médiatique de son procès sera bien moins important que celui de l’acte perpétré auparavant. Quelle mesquinerie d’en arrivé là !!!


  • Les "juges" ont ils seulement essayé de savoir si cet individu n’est pas un simple "provocateur", ayant réalisé en fait un "faux" attentat, visant à créer le "buzz" ???

     

  • Il « ne s’explique pas » comment il a pu inscrire des phrases à connotations racistes et antisémites sur des bâtiments publics.
    Il n’a qu’à demander aux médias, BHL, Meyer Habib, Haziza et à certains ministres du gouvernement qui vont certainement lui expliquer .( je pense qu’on n’aurait pas fini de rire)
    « Je fête Kippour chaque année, j’amène ma femme à la synagogue. J’ai des amis musulmans et j’ai eu l’occasion de rencontrer des francs-maçons au cours de ma carrière : je n’ai rien contre ces gens », dit-il.
    (Le gâteau sur la cerise) et pour finir le dessert

    Me Ludovic Sérée de Roch décrypte plutôt un homme en « désœuvrement ».
    Là nous nageons dans les hautes sphères .Et comme dirait Dieudo, en haut c’est le soleil


  • Encore une tentative de false flag . Je serais pas étonné si la majorité des tags ont été fait par des juifs eux même cette année . En plus c’est un juif en haut dans l’échelle sociale ici , ça montre qu’ils ont quelque chose à se reprocher ? Et qu’ils veulent se racheter par le bouclier de la pleurniche sur les tags ANTISÉMITES ?

     

  • Qu’en disent zemmour, finkielkraut et consorts, eux qui n’ont de cesse de marteler que le nouvel antisémitisme en France est islamique et commis par de sauvages arabo-musulmans ?


  • Donc le CRIF veut dissoudre les associations dites "antisémite" en se servant de ces tags comme prétexte, alors qu’ils ont été fait par quelqu’un de très bien intégré dans la communauté juive de Toulouse ?

    Non seulement les Gilets Jaunes, Soral, Dieudonné en ont pris pour leur grade mais en plus c’est toujours les mêmes qui commentent ces actes pour ensuite instaurer des lois liberticides !
    Ça devient vraiment très pénible.

    Je ne parle même pas des journalistes qui ne relaient pas cette information... merci E&R de le faire, histoire de nous rappeler que vous avez encore raison sur toutes ces manipulations.

     

    • Il y a un proverbe algérien qui dit "Il m’a frappé, m’a devancé, a pleuré et s’est plaint de moi", tu me diras que la maison mère pratique la légitime défense par anticipation, c’est à dire zigouiller l’ennemi pour pas que ne lui vienne la moindre pensée hostile.
      On est un peu dans le même cas de figure, auto-semitisme, pleurniche, fausse accusation, lois philo-sémites. On ne change pas la bonne vieille recette des falafels...


  • Qu’est-ce que c’est que cette moussaka ??
    Travaillant à Villejuif (blague !), marié à une juive, déclarant une ouverture d’esprit avec juifs, musulmans, francs-maçons, et se faisant chopper pour des tags à caractère antisémite ???
    Dites-nous directement que l’opération false flag a foiré, on gagnera du temps...


  • Si on me traitait de raciste, je ne me sentirais pas injurié.

     

  • cool, on avance.


  • Il faut sanctuariser à tout prix la souffrance de lumière !
    La dessus y’a pas à dire c tolérance zéro !
    En 1870 en pleine guerre contre la Prusse, Isaac-Jacob Adolphe Crémieux, ne trouve pas meilleure idée que de faire adopter son décret qui naturalisât les siens...
    Quant à France...


  • En attendant il a pris cher, en espérant un effet dissuasif


  • "Il est très bien intégré au sein de la communauté juive de Toulouse" écrit La Dépêche. Et pourtant ce sont de tels agissements qui viennent gonfler les statistiques d’actes antisémites en France et qui font dire à ceux qui nous dirigent que la France est de plus en plus "antisémite". C’est insupportable, mais que faire quand on ne détient ni le pouvoir politique ni la presse ?

     

    • Il faut les boycotter. Boycotter leur monde de merde.

      Nous avons une force inimaginable, notre choix et notre peu de liberté à aller voir ailleurs.

      Leur force n’est rien d’autre que le reflet de notre faiblesse crasse....


    • Pour commencer, il faudrait pouvoir commercer avec sa propre communauté exclusivement tant que l’orage se calme, et permettre aux commerçants et professions libérales d’afficher leurs nationalités et leurs engagements politiques ou religieux éventuels, afin que tous les citoyens aient le choix, comme les communautés dominantes produisent déja à cette fin leurs propres annuaires.
      D’autre part, l’acte commis par ce taré est de la pyromanie sociale. Comme l’autre, elle doit pouvoir aujourd’hui être punie au centuple, pour cette responsabilité espérée en l’aggravation des mouvements sociaux dans le pays, à fin détournée d’en servir la possibilité d’une des seules vraies partitions séditieuses. Pour indemniser la société Française, la communauté incriminée devrait être condamnée solidairement, et devoir se libérer de ces pénalités dans les mains d’acteurs de compensation des inégalités qui luttent pour remettre en service l’ascenseur social.


  • Et pourquoi le merdia se dépêche-t-il de taire son nom ?
    Alors même qu’il faut aussi le publier, comme les noms de toutes les autres racailles, et d’en haut et d’en bas !
    Pourquoi est-il aussi lourdement condamné, alors que son cerveau est malade ?
    L’antisémitisme ne garantirait donc plus l’impunité des pires racistes qui soient ?


  • L’alcool et le fn ont bon dos, il l’a fait pour envenimer la situation. Haut fonctionnaire tout un symbole de ceux qui veulent nous voir nous entre déchirer. Ces gens se moquent complétement du sort des juifs d’hier et d’aujourd’hui, cet acte est motivé par l’idéologie gauchiste moribonde : ils ont trahi sur tout les autres sujet, ils ne leur restent plus que le soutient aux minorités pour sauver leurs illusions de jeunesse.


  • Comme en en-tête d’un précédent article : autosémitisme !


  • Comment on ne peut le poursuivre que pour "dégradations" ? C’est un non sens total.
    Soit il est effectivement sous l’effet de l’alcool et substances donc il fait n’importe quoi.
    Soit il sait ce qu’il fait.

    On reconnait la dégaradtion mais pas le message qui est pourtant le motif de la dégradation ? C’est fort !
    J’espère que le prochain jeune fou-fou qui se sentira une âme de poête a 4 heure du matin après une soirée trop forte en émotions aura le droit à la même indulgence !


  • Coincidence rigolote, qui n’en est peut-être pas une :
    "En couple avec une femme qui appartient à la communauté juive de Toulouse, il « ne s’explique pas » comment il a pu inscrire des phrases à connotation racistes et antisémites sur des bâtiments publics. Des banques, mais aussi les écoles municipales du quartier des Sept Deniers qui ont été prises pour cible"

    Dans un des clips les plus vus d’Ariana Grande, 7 Rings, on peut voir une niche pour chien en forme de maison avec écrit Toulouse en fronton. Ariana Grande a rejeté le catholicisme pour intégré le centre Khabaliste de Floride sur les conseils de Madonna.

     

  • Donc si je comprend bien, le tribunal n’a jamais posé la question de savoir si cette homme n’essayais pas de faire accuser d’autres groupes (Musulmans ou Chrétiens, comme il est éternelement lié par sa femme quand même) de gens à sa place.

     

    • C’est un ancien directeur hopital psychiatrique à toulouse qui tague des slogans antisemites sur les murs. Il va avec sa femme dans les synagogues, c’est qu il est lui aussi de confession juive peut etre.
      Qu elle est son interet de taguer des croix gammée sur les murs a Toulouse ?


  • - Je déteste le Front National Monsieur le Juge !
    - Acquitté, bordel, acquitté...

     

  • Je ne sais pas si c’est le cas de ce monsieur au comportement heu... étrange, mais pour avoir travaillé en hôpital psychiatrique (pendant les études) j’y avais remarqué que certains psychiatres ne se distinguent des fous et autres malades que grâce à leur blouse blanche...

     

    • Oui, et cela concerne aussi la société civile quotidienne. L’hybridation rend caduque le DSM et l’entropie se généralise. Nous verrons bientôt fréquemment des meurtres et violences de masse qui ne seront que l’expression de la vie contre un système carcéral schizophrène qui détient la force. Aux USA c’est banal car ils ont accès direct aux armes, en Europe cela prend plus longtemps car il faut fabriquer ou se procurer des armes. Ainsi une alliance nationale avec l’appui de pays en bordure de guerre ou un pouvoir politique national dominant l’industrie de l’armement pourrait déboucher sur on ne sait quoi...


  • En ce qui concerne l’hôpital psychiatrique de Villejuif (Paul Guiraud) il y a plusieurs de ses directeurs qui ont fait parler d’eux. Mais l’un des plus fameux reste Jacques Coz, franc-maçon notoire au grand train de vie, qui fut condamné pour "corruption". Entre autres affaires il avait reçu 150 000 euros en liquide d’un sous-traitant, particulièrement bien traité :)...
    Allez je mise une pièce sur lui !


  • - ...ancien directeur de l’hôpital psychiatrique...
    - un problème d’addiction pour lequel il est suivi et soigné
    - En couple avec une femme qui appartient à la communauté juive...
    - très bien intégré au sein de la communauté juive de Toulouse



    ...il « ne s’explique pas » comment il a pu inscrire des phrases racistes et antisémites sur :
    - des bâtiments publics
    - Des banques
    - les écoles municipales du quartier des Sept Deniers
    ...qui ont été prises pour cible le 11 mars dernier, au petit matin, à grand renfort d’aérosols de peinture et de « propos odieux ».



    Quand on dit symboliquement (croit-on) que dans ce pays les fous ont pris le contrôle de l’hôpital....
    CQFD



    Du côté de la défense, Me Ludovic Sérée de Roch décrypte ...
    Il n’entre pas dans les schémas traditionnels...




    T’es bien sûr mon gars ?!!!
    (En plus ça fait le combien t-ième false flag sur la liste désormais ? ....)

    PS : Concernant le "ne s’explique pas pourquoi", peut-être un désir inconscient de divorcer mais malheureusement "quand on y est lié éternellement par sa femme" ça fait péter les plombs à force... il est pas le premier hein ?! ....

     

  • Je le connais bien, Christian N. puisque j’étais chef de la sécurité de l’hôpital à cette époque (2006-2013). Alors, tout d’abord, il était directeur des services techniques et pas directeur de l’hôpital. Ensuite, comme amateur de chasse, il s’était fait payer par des entreprises une partie en Afrique du Sud, etc... 6 mois ferme, 18 avec sursis ; bref : un escroc. Je l’entends encore m’appeler un jour au téléphone pour me demander si je pouvais remiser son arme de chasse - qu’il avait laissée dans son 4x4 - dans nos locaux... en plein dans le parc de l’HP ! Je lui avais vite conseillé de se mettre au volant et de se barrer avec son attirail. Quant à l’hôpital lui-même, plein de gens bien mais un système mortifère. Qu’est-ce que je suis content de m’être barré !

     

    • Merci pour votre témoignage ça, confirme que ce type est bien un tordu à la base . Aucune excuse sur ses provocations antisémites ! Il voulait bien entendu faire accuser l’extrême droite ou le fn, c’était ça l’idée de cet enfoiré. Il s’en tire bien je trouve.


  • L’inconscient ou le surmoi ? Je crois pouvoir guérir cet homme.


  • Comme d’habitude... je suppose que ses tags ne seront pas retirés des chiffres des actes antisemites.
    Notez que les commentaires sont désactivés pour cet article sur la dépêche.



  • ancien directeur de l’hôpital psychiatrique de Villejuif



    L’expertise psychiatrique pourra-t-elle expliquer pourquoi il deteste les murs a ce point-la ?


Commentaires suivants