Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trois suicides en une semaine chez les forces de l’ordre

"Pendant qu’ils font leurs génuflexions à Notre-Dame, on compte les morts"

La cote d’Emmanuel Macron gagne trois points après l’incendie de Notre-Dame de Paris, mais dans le même temps, trois nouveaux suicides ont été recensés à la police nationale. Les associations espèrent un sursaut du ministère de l’Intérieur.

 

Trois suicides en une semaine, dont deux le 18 avril. Les jours se suivent et se ressemblent au sein des forces de sécurité et le compteur de la honte, tenu par la page Facebook « Citoyen solidaire » continue de tourner. Celui-ci répertorie tous les morts en uniformes. Aux policiers nationaux qui ont mis fin à leurs jours depuis le début de l’année 2019, viennent ainsi s’ajouter deux agents pénitentiaires, un soldat affecté à la mission Vigipirate, deux policiers municipaux, deux gendarmes et un agent de la brigade ferroviaire. Ce 19 avril, le compteur affiche donc 37 morts. Pour la police nationale, le chiffre est de 29, selon ce même décompte qui varie d’une source à l’autre, mais indique bien une tendance indéniable : les forces de sécurité sont frappées par un immense malaise et, face à ce mal, les fonctionnaires de police sont en première ligne.

L’ensemble des syndicats de police appellait ce 19 avril à des rassemblements de 11h30 à midi « devant leurs services respectifs en hommage » aux collègues décédés.

Surtout, après les suicides dans la même journée d’une capitaine de police mère de deux enfants à Montpellier et d’un jeune policier de 25 ans à Paris, les organisations professionnelles veulent être reçues « en urgence » par Christophe Castaner. Elles précisent dans leur communiqué intersyndical : « Les journées dramatiques s’enchaînent à un rythme insoutenable et jamais connu. »

Être reçues à Beauvau, c’est précisément ce que réclament à cor et à cri plusieurs associations défendant policiers et uniformes, qui alertent depuis des mois et même des années sur le sujet du suicide.

Christelle Teixeira, fondatrice et présidente de l’association Uniformes en danger (UED) a déjà sollicité un entretien au ministère de l’Intérieur, mais en vain. Elle a alors écrit des courriers à tous les députés de la majorité pour les interpeller sur le sujet, puis elle les a relancés… Sans grand résultat, exceptés quelques encouragements.

Alors que Christophe Castaner semble déterminé à accélérer la mise en œuvre du plan anti-suicides mis en place par Gérard Collomb au printemps 2018, les associations de police estiment qu’il est déjà bien trop tard. Au téléphone, exsangue, Christelle Teixeira d’Uniformes en danger déplore dans un souffle : « On revient à la case départ d’un plan qui n’a pas marché et évidemment, on ne parle que de la police nationale et de la gendarmerie. »

Effectivement, en visite à l’hôpital des gardiens de la paix dans le 13e arrondissement de Paris le 12 avril, Christophe Castaner avait eu un mot pour ces deux institutions. Il avait également annoncé la création d’une « cellule alerte prévention suicide ».

Les syndicats exigent d’être reçus, peut-être obtiendront-ils gain de cause. En revanche, les associations de police désespèrent : « On ne veut pas la révolution, on veut juste être pris en compte », explique Christelle Teixeira.

Les associations de police demandent aussi plus de soutien psychologique. Interrogé par RT France, Jean-Pierre Colombies, porte-parole de l’Union des policiers nationaux indépendants est furieux : « On va arrêter le sketch là. Pour une population policière de 30 000 fonctionnaires en Ile-de-France, vous savez combien il y a de psychologues ? Neuf. Il faut arrêter l’hypocrisie. Quand il y a eu 35 suicides en un an chez Orange, on a tous remis en cause, notamment le management. Là, on arrive à des chiffres dramatiques et pendant quatre jours, on ne nous parle que de Notre-Dame de Paris. Alors, oui c’est un drame et nous avons tous été très émus, mais les membres du gouvernement, pendant qu’ils font leurs génuflexions à Notre-Dame, nous, on compte les morts. Il va falloir revenir aux sujets de fond maintenant. »

Effectivement, l’implication du gouvernement a peut-être bénéficié à la cote de confiance d’Emmanuel Macron auprès de la population française. L’enquête mensuelle réalisée par BVA pour La Tribune-Orange-RTL qui signale que 32% des Français ont une opinion favorable d’Emmanuel Macron en avril contre 29% en mars.

Ce que dénoncent ces responsables d’associations de policiers en colère, c’est aussi la casse du service public qui a, selon eux, commencé il y a longtemps, ainsi que le dit Jean-Pierre Colombies : « On a cassé la dynamique collective dans la police nationale, au moins depuis Sarkozy. Le modèle de l’entreprise privée a contaminé le secteur public, or c’est une institution qui ne fonctionne que dans le collectif. Il n’y a pas de « grand flic », comme on le lit parfois, il n’y a que de grandes équipes. Alors quand on nous parle de fiches d’évaluation annuelles directement venues du privé, c’est aberrant. On ne peut pas exiger du rendement de la part des policiers, on ne fabrique pas des cacahuètes, nous. »

Si Christelle Teixeira assure ne pas vouloir « faire la révolution », le porte-parole de l’UPNI a pour sa part des idées bien tranchées, affûtées par l’expérience d’un policier en retraite souvent sollicité sur le sujet du suicide et le mal-être dans la police pour des consultations ou des réflexions qui ont, selon lui, fini sur des étagères poussiéreuses : « C’est toute une philosophie qui est à revoir. Cette institution est sclérosée et prône le « diviser pour mieux régner ». Ce ministre de l’Intérieur ne fait que secouer un tapis poussiéreux avec son énième plan anti-suicide, mais il ne crée rien de nouveau et ne s’attaque pas au fond. Il faut arrêter avec l’affichage, avec la minute émotion, que ce soit à l’hôpital des policiers ou à Notre-Dame de Paris. On ne va pas jeter les morts de la police dans les cendres de la cathédrale ! »

 

Épilogue

À la fin de ces deux entretiens menés le 18 avril, le téléphone a sonné dès qu’il a été raccroché : la nouvelle du suicide d’un jeune fonctionnaire de la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) venait de tomber. Christelle Teixeira n’en revenait pas, au bout du fil : « C’est dingue, je n’ose même plus regarder mon portable. On se sent si inutile, parfois. J’ai ce grand sentiment d’impuissance… Il faut faire quoi pour être entendue ? S’enchaîner au ministère ? »

Puis le téléphone sonne à nouveau, c’est Jean-Pierre Colombies qui lâche, dépité : « Et voilà, un deuxième suicide la même journée », avant de préciser : « Et qu’on ne vienne pas mettre ça sur le dos des Gilets jaunes. Cette crise sociale met en relief des problèmes qui sont là depuis bien longtemps, c’est juste un révélateur, en fait. »

Les associations de police avaient déjà marché dans les rues de Paris le soir du 12 mars pour alerter sur le fléau qui frappe actuellement leur profession, mais le ministère de l’Intérieur n’avait pas réagi, malgré la présence de deux personnalités politiques : François Grosdidier, sénateur Les Républicains, et Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2182164

    "La cote d’Emmanuel Macron gagne trois points après l’incendie de Notre-Dame de Paris".

    Pourquoi, micron faisait partie des 400 soldats du feu qui sont intervenus héroïquement pour éteindre le sinistre ? La définition du français c’est : "Con un jour, con toujours" !!!
    En tous cas la stratégie du choc chère à Milton Friedman semble fonctionner au vu de ces "trois points" (je parle des trois points de hausse, pas des frères la truelle, quoi que.....).

     

    • Il ne faut surtout pas se fier à ces sondages, ce n’est que de la pure propagande. La côte de Micron est en réalité au plus bas...


    • Ils respectent plus ou moins mais quand ils doivent te coller une hausse après attentat, hop il te la mettent sans rien demander à personne.

      J’ai dit attentat ???


    • #2182310

      Sarkozy c’était Merah, Hollande c’était le Bataclan, Macron c’est Notre-Dame de Paris. Ils nous mènent à la destruction totale de la France !


    • N’oubliez pas que les sondages sont réalisés sur la base d’un "panel" d’à peine plus de 1000 personnes (sur 65millions, faites le calcul), soit disant représentatif de la population française.

      Or, pour avoir un temps bossé dans différentes boîtes de sondage, et outre le fait que ces entreprises sont souvent des négriers avec les enquêteurs de base, il faut savoir que ce sont en majorité les cadres et les retraités qui répondent aux sondages. Les chômeurs s’en foutent, les artisans et ouvriers/employés n’ont pas le temps et les ressortissants/descandants étrangers s’en méfient (ou n’osent pas faute d’un manque de maîtrise de la langue française).

      Donc, pour faire simple : les 32% de satisfaits sont les cadres sup et rentiers pour qui tout va bien et donc continuent de soutenir Macrotte, le reste sont les électeurs de Macron qui sont déçus...

      Mes hommages et mes respects à tous.


    • #2183348

      Mais quel héros ? ils ont rien sauver du tout, si ils avaient vraiment voulue sauver la bâtisse ils seraient rentrer à l’intérieur comme l’on fait les pompiers italiens lors de l’incendie de l’église San Giovanni Battista.


  • #2182166

    "On ne veut pas la révolution, on veut juste être pris en compte".

    Alors si vous ne voulez pas la révolution, vous n’aurez rien, et vos suicides n’empêcheront pas castagnette d’aller faire le torero en boite de nuit ou micron le poudré de skier sur la poudreuse !!!


  • Tois points de popularité en plus ça représente combien de cons ??


  • "Prendre" 500 euros par Week-end pour matraquer des Français désarmés c’est bien, rester en vie c’est mieux .

     

    • #2182263

      Vous êtes amusant. Vous croyez vraiment que ceux qui se suicident sont les mêmes merdasses que celles qui se vantent de percevoir cette somme (c’est un mensonge, je peux vous le certifier), ou que celles qui éborgnent nos frères ? Si vous avez vu l’excellent film "Mississipi burning" où l’on trouve le non moins excellent Gene Hackman, vous n’avez sans doute pas raté cette excellente réplique de cet acteur à Willem Dafoe :"On n’a jamais vu un serpent se suicider".


  • Désolé mais je n’arrive pas à avoir d’empathie pour les flics, durant les manifs des gilets jaunes ils ont montrés qu’ils étaient comme la plupart des profs : des planqués qui tapinent pour garder leur place.

     

  • Les évaluations des gens par le secteur privé sont un véritable fléau. Des ignorants, diplômés ou non, qui n’en fichent pas une (mais qui croient bosser) se permettent de juger les gens travailleurs, donc compétents.
    Ceux-ci se sentent esclaves et ne peuvent même pas envoyer un poing salvateur dans une gueule d’abruti prétentieux. Leur personne est mise en fiches pérennisées !
    Policiers, le problème, c’est l’encadrement ! Il n’aime pas la France, au pire la déteste, au mieux la paternalise sans être père pour autant, plutôt crampon !


  • Oui, l’expression convenue , gagne trois points est amusante. Les journa-putes qui usent et abusent de ce thermomètre cher à la démocratie d’opinion n’ont pas l’air d’avoir compris la leçon GJ. Car si je me base sur les échanges nombreux que j’ai avec mon propre entourage (cathos, athées, agnostiques, musulmans, juifs, bouddhistes, laïcards...) Macron est toujours considéré comme un charlot opportuniste malgré le choc évident de Notre Dame. Et puis on attend aussi des éclairages sérieux dans cet "accident évident" à ND...

    Une occasion de plus de conseiller ici l’urgence de jeter sa télé, de fermer ses FM radio habituelles et ses journaux-hebdos officiels. On peut s’en passer aisément car on sait où trouver de l’infos sérieuses, travaillées, approfondies sur le net. Profitons en avant que la censure ne vienne épurer cet ultime outil du peuple bafoué...


  • "La cote d’Emmanuel Macron gagne trois points après l’incendie de Notre-Dame de Paris".

    Les Français sont effectivement des veaux imbéciles. Je pense que, finalement, on mérite tout ce qui nous arrive.
    Ca me donne presque envie de revoter Macron afin d’accélérer le processus de destruction !


  • Mais pourquoi le suicide ? Il suffit d’arrêter la police si ça vous saoûle et puis se reconvertir ailleurs. Faut être plus persévérant que ça les gars. Regardez Soral et Dieudo, avec ce qu’ils subissent au quotidien, depuis des années, y’a longtemps qu’ils se seraient tirés une balle dans la tête, avec un mental pareil que le vôtre. Regardez les Palestiniens.
    Rejoignez les gilets jaunes plutot que d’opter pour le suicide.

     

    • Policiers, agriculteurs....même mental de faibles, préfèrent se suicider que de s’unir ( plus aucun esprit de groupe ) et de combattre ou...de faire autre chose. Perso j’ai retourné des sacs à huitres sur des parcs ostréicoles ( 8 euros nets à se casser le dos ) et maintenant suis agent immo...Comme quoi .


    • Ouais bah ne joue pas trop au matador à faire ton fanfaron @matador
      avec tes préjugés à deux balles s’agissant des policiers et des agriculteurs
      parce que le taureau pourrait bien voire rouge est faire un volte-face et ruer dans les brancards pour mieux te faire porter les cornes .


    • A torero
      A part un mot d esprit qui se veut drôle sans l être, ton post, il sert à quoi ?


  • #2182207

    "Pendant qu’ils font leurs génuflexions à Notre-Dame, on compte les morts"

    Oui, mais si ces morts ne sont pas des éborgneurs (ce qui doit certainement être le cas), cela n’intéresse pas nos donneurs d’ordres hypocrites, car leur venue à Notre Dame ne fera jamais oublier que ce sont des anti-catholiques viscéraux qui aiment mutiler les manifestants.


  • #2182213

    3 points dans les sondages pour Jupiter, 3 suicidés chez les forces de l’ordre.
    Les flics ont sciemment choisi d’éborgner le peuple de France pour le compte du représentant de la finance judéo-protestante en France donc on ne va pas les plaindre.


  • Il apparait que de nombreux policiers ne supportent plus d’être utilisés abusivement par le "pouvoir" pour "casser des Gilets Jaunes" …..
    Beaucoup résistent en prenant des "arrêts de maladie", mais malheureusement d’autres en arrivent à se supprimer même quand ils ont des enfants comme la policière de Montpellier, morte très récemment …..
    Tout notre soutien aux familles et aux proches concernés !!!


  • #2182221
    le 20/04/2019 par répression dépression
    Trois suicides en une semaine chez les forces de l’ordre

    La malédiction d’une police utilisée uniquement pour la répression et la protection du régime ! Un régime qui les méprise de surcroît. Quand vont-ils comprendre et rejoindre les gilets jaune ?


  • Les flics arrêtent pas de chouriner. Ils s’engagent en sachant l’état de la fonction et ensuite semble découvrir la lune. Se suicider ensuite est vraiment un acte debile de lâcheté. Une démission me semble bien efficace.


  • #2182242

    - Nombre de suicidés ?
    - Nombre de mutilés ?
    Si on arrive à équilibre me prévenir, je ferai acte de compassion envers les nouvelles victimes. Je précise : Compassion donc envers leurs femmes et leurs gosses qui « restent », abandonnés par ces Pères.


  • #2182243
    le 20/04/2019 par SM masse et râteau
    Trois suicides en une semaine chez les forces de l’ordre

    Les flics se suicident ?
    C’est peut-être qu’ils ont pris goût aux ball-trap du samedi sur des honnêtes gens armés d’un gilets jaunes et s’aperçoivent après qu’ils sont d’authentiques ordures.


  • Si c’est des bacqueux, rien à foutre.

     

  • Les forces de l’ordre (républicapitaliste) ont des ordres et des missions à assurer. Des ordres et des missions insanes. À eux de demander des missions et des ordres honorables plutôt que d’accepter sans discuter les tâches qui leur sont confiées. Se fier à la hiérarchie est du même acabis que d’aller voter. C’est déléguer son libre arbitre. C’est la poule qui confie ses oeufs au renard. Les suicidés sont peut être les plus lucides ou ceux qui ont retrouvé une éthique au final, mais n’y a-t’il pas d’autre alternative que de laisser des veuves et des orphelins ???
    Une fois dans la nasse, apparemment, ils sont coincés et je pleins sincèrement ces gens qui ne trouvent d’autre alternative que de matraquer (propre ou figuré) leurs semblables pour gagner leur croutes, tout ça par manque d’imagination ou de confiance en soi. Au forces de l’ordres, je conseillerai d’enfiler un gilet jaune, vous savez, le gilet qui sert à réfléchir la lumière...


  • En espérant que ça encouragera les jeunes recrues. La police embauche (ou en boches si vous voulez).
    Profil recherché : sado/maso. corvéable à merci, obéissant, aimant le contact humain à main nue ou avec accessoires. Éviter le sens des initiatives les responsabilités individuelles et oublier la dignité.

    vos missions : défendre le capital, la capitale, abimer le démuni et pour les plus ambitieux, vous auto-détruire.


  • #2182266
    le 20/04/2019 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
    Trois suicides en une semaine chez les forces de l’ordre

    Pardon mais les chiffres......



    https://www.francetvinfo.fr/economi...
    https://www.egaliteetreconciliation...
    https://informations.handicap.fr/a-...
    https://www.francetvinfo.fr/sante/s...
    http://sante.lefigaro.fr/article/pr...




    Combien de suicides chez les français (parents, agriculteurs,petits patrons ,chômeur, meres isolées, etc...) , je vous le demande ?
    Sans parler des drames familiaux
    Les endettements, les faillites, l’alcoolisme, accidents, maladies, depressions, divorces, etc... ???
    Combien ??
    Pourquoi ces flics, gendarmes, ne nous rejoignent pas ?
    Faut prendre l’histoire en route et plus attendre
    Le pouvoir nous oppresse, nous ruine, nous assassine TOUS
    Force & Honneur
    Vive la France


  • #2182274

    En espérant que ça encouragera les jeunes recrues. La police embauche (ou en boches si vous voulez).
    Profil recherché : sado/maso. corvéable à merci, obéissant, aimant le contact humain à main nue ou avec accessoires. Éviter le sens des initiatives les responsabilités individuelles et oublier la dignité.

    vos missions : défendre le capital, la capitale, abimer le démuni et pour les plus ambitieux, vous auto-détruire.


  • " C’est dingue, je n’ose même plus regarder mon portable. On se sent si inutile, parfois. J’ai ce grand sentiment d’impuissance… Il faut faire quoi pour être entendue ? S’enchaîner au ministère ?"...
    Suffit peut-être d’arrêter d’obéir aux ordres iniques, non ?
    Mais pour ça, il faut avoir disons... une conscience !


  • Une idee de slogan-banderole pourla manif.

    - Depuis le 17 novembre
    - Plus de 1000 blesses
    - 100 blesses graves
    - 22 eborgnes
    - 5 mains arrachees
    - 0 siucide
    .
    Rejoignez-nous !


  • Un ami me disait souvent :"il vaut mieux avoir des remords que des regrets". Mais lui parlait de chopper des nanas.
    À tous les jeunes, je voudrai dire que cette maxime est totalement fausse si le sujet est de s’engager dans la police ou d’épouser un flic... Il vaut vraiment mieux regretter de ne pas avoir signé que d’avoir les remords d’avoir estropié un GJ, humilié un garde à vue, harcelé des conducteurs, relâché un enfoiré... Ou d’avoir épousé dépressif ou un suicidé.


  • Vous croyez être les forces de l’ordre de la république, vous êtes en réalité les forces de l’ordre de la ré-privée, les forces de l’ordre financiaro-bancaire parasitaire.

    Lisez, réfléchissez, démissionnez ou...assumez.

     

    • #2182314
      le 20/04/2019 par Julot casse croûte
      Trois suicides en une semaine chez les forces de l’ordre

      . . . Et ta sœur elle bat le Beur
      avec l’argent du Beur volé aux Français


    • Il y a un peu plus d’une semaine, un policier, narquois, balançait "je m’en fout, je prends 500€ par week-end", je met cette citation en parallèle d’un de ses collègue, qui, un peu plus d’ mois plus tôt, protestait, à juste titre "ils nous proposent une prime, ils nous prennent pour des putes ?"

      Rien à ajouter, si ce n’est bon courage aux policiers de bonne volonté et aux vrais GJ.


  • #2182287

    le taux de suicides chez les agriculteurs est autrement plus significatif, touchés de plein fouet par les ingérences d’un système fort bien défendu par ceux qu’ils nous faudrait plaindre, mais là silence .....
    vu le nombre de lacrymo utilisés, il ne faut pas s’étonner si les yeux de certains sont maintenant secs


  • La scission des forces de l’ordre se développe devant nos yeux.
    C’est sûr qu’avec les gilets jaunes au pouvoir, ils auraient de bien meilleurs conditions de travail, niveaux de salaire et degrés de considération.

     

    • Surtout qu’il va bientôt faire très chaud sous les lourdes tenues des CRS avec l’été qui s’approche.. et que face aux manifestants en T-Shirt bermuda sandale, ça risque donc de se scinder encore plus...


  • #2182292
    le 20/04/2019 par Charles René Servian
    Trois suicides en une semaine chez les forces de l’ordre

    Il vaut mieux perdre son emploi que son Âme. Non ?

     

    • Allez dire ça aux racailles des cités et aux crapules banlieusards qui ont pactisé avec le Diable
      puisqu’à l’évidence ils sont les chiens de garde et d’attaque du pouvoir occulte et profond pour casser le mouvement des gilets jaunes en le parasitant de l’intérieur comme des vers dans le fruit


    • arrêtez avec vos crapules banlieusardes ! Vous répétez bêtement ce que BFM TV vous dit là !!!

      Les plus grosses crapules sont les flics hautement gradés, les blacks blocks qui cassent et qui ont infiltré la manif sont majoritairement des fils à papa de la police gradée !


    • #2182355

      @Antoine les crapules que vous dénoncez comme étant des hauts-fonctionnaires et des hauts-gradés de la PN sont généralement des Francs-macs qui travaillent de concert justement avec les barons de la drogue, les chefs et les caïds narcotrafiquants et les racailles hauts-gradés des cités et des banlieues .


  • au delà du drame personnel que vivent les familles des suicidés, il faut regarder la police française pour ce qu’elle est devenue,
    ses performances sont l’ images du reste des agents du service public : un maximum de moyens pour un minimum de résultat !
    le réel maintien de l’ ordre de notre société de consommation est depuis 15/20ans assuré par les vigiles (150 000 environ) avec un rapport qualité/prix de service excellent et gratuit pour l’ état.
    reste aux flics (et gendarmes) la gestion de la route.....no comment.
    la délinquance vols et stupéfiants....no comment.
    et la grande délinquance économique et le gangstérisme.....ha ha ha !!
    bref la police française avec des moyens que n’ ont pas certaines armées nationales, n’ est plus bonne qu’ a assurer la répression contre les honnêtes citoyens...il faut professionnaliser la police sur le modèle de l’ armée, parce là c’ est plus possible !


  • #2182356

    Quand on aura repris les choses en main il faudrait également nettoyer la police et réorganiser tout le système de recrutement pour avoir des vrais hommes et pas des babtous fragiles qui oscillent entre le suicide ou le matraquage hystérique de citoyens non armés. Quand on voit ce qu’on endurer nos ancêtres et ce qu’endurent aujourd’hui certains français sans jamais courber l’échine cela dégoûte de voir à quel point notre police nationale est devenue minable.


  • Désolé, mais je ne vous plains pas. Un jour vous déprimez, un jour vous êtes fiers comme des coqs en carton. Et parfois, vous maltraitez ceux qui vous payent pour les protéger.


  • #2182379
    le 20/04/2019 par sylvie une française
    Trois suicides en une semaine chez les forces de l’ordre

    Je ne demande pas aux policiers de démissionner mais de s’allier au "peuple" plutôt que de le réprimer.
    Les policiers se suicident (c’est plus qu’un burn out), les agriculteurs se suicident, quand comprendrez-vous tous que le changement pourrait être à portée de main en se soudant.
    La cote de Macron monte "grâce" à Notre de Dame de Paris, ça ne durera pas.


  • Honnêtement ça ne me fait ni chaud ni froid ! Après ce qu’ils ont fait aux Français ce n’est qu’un retour de bâton.
    Les remords conduisent aux suicides, ils ont fait trop de mal aux Français.

    Pendant ce temps Castaner boit du chamagne.

     

    • Exact ! et il est vrai également que le taux de suicide chez la racaille et le voyou et quasi Nul étant donné qu’ils ne peuvent éprouver un quelconque sentiment de remord ou une prise de conscience quelle qu’elle soit, puisqu’a l’évidence la racaille comme le voyou n’éprouvent aucun sentiment d’empathie ni de regret et encore moins de remord, de même que la racaille est dépourvue de toute conscience et un tantinet soit peu d’intelligence qui est quasi inexistante . . .
      en somme un robot aux gènes criminogènes préprogrammé par le système ou/et le pouvoir profond-occulte pour semer une terreur sélective et un cahot ciblé parmi la population de France autochtone et de souche .


    • L’zObs

      Je ne comprends pas le rapport, c’est parce que mon pseudo est Karim que vous parlez de racailles ?
      Je vois le niveau !
      Ce qui vous concerne ce n’est pas la justice, mais le tribalisme vous me rappelle une certaine communauté.

      PS : Le taux de suicide chez les racailles est très élevé aussi, informez-vous.
      Je vous sens aussi partisans préférant un mauvais policier à une racaille, alors que pour moi ils ne valent pas plus l’un que l’autre.


    • par Karim

      votre pseudo-patronyme n’a rien à voire avec le contenu du commentaire
      et maintenant si on ne peut plus donner un avis même à contre-courant de
      la pensée unique sans se faire caricaturer de Zemmourien national-sioniste
      c’est un argument trop facile ... c’est comme instrumentaliser le mot raciste
      ou islamophobe et les configurer à toutes les sauces Halal quand On est
      de facto à court d’arguments et de surcroît de mauvaise foi .


    • L’zObs

      "de facto à court d’arguments et de surcroît de mauvaise foi" vous parler de vous monsieur le faux Chrétien ou faux blanc, sympatisans d’avec les crucificateurs. Il suffit de tous relir pour voir que c’est vous le tribaliste.


    • par Karim

      de par vos commentaires agressifs, injurieux autant que calomnieux, cela prouve au moins une chose, qu’une corde sensible de votre guitare qui sonne archi-faux a été touchée voire cassée et fasse montrer également votre mauvaise foi au grand jour !
      il es vrai aussi que toute vérité n’est pas bonne à dire et surtout moins bonne encore à entendre
      surtout quand il s’agit de vérité pure et simple . . . et de l’arroseur arrosé ... et Non à rossé !
      et votre réaction @Karim en est une preuve flagrante !


    • #2183381

      @ monsieur Karim : vous adoptez le même langage de la rebeu-attitude anti-flic et pro-racaille
      puisque qu’a l’évidence ce sont les narcotrafiquants et les dealers qui sont
      de fidèles croyants-pratiquants du tribalisme !
      la tribu de la voyoucratie .


  • #2182418

    Les suicides seraient dû à la pression que subissent les flics durant les manifestations des GJ. C’est oublié que la majorité des actes dépressifs facilité par le port d’arme hautement revendiqué, viennent de policiers ou de gendarmes de brigades urbaines ou rurales n’étant pas impliquées dans les manifestations de GJ. Celles ci sont gérées par les brigades spécialisées : CRS,gendarmes mobile.


  • Un lien avec les vaccins ou une substance qui incite au passage a l’acte ?


  • Soutien à toutes ces familles en deuil et respect aux forces de l’ordres

     

  • #2182519
    le 20/04/2019 par Rosseur de poulardes
    Trois suicides en une semaine chez les forces de l’ordre

    Et merde, avec leurs suicides lâches d’athées désespérés ! Ils laissent des mômes, des conjoints et des familles sur le carreau, avec ça !
    Dans quel monde dévirilisé on vit ! Soral a raison là-dessus.

    Tout le monde a ses souffrances, vous voulez que je vous raconte ma vie, orphelin jeune pour commencer ? Et c’est pareil pour tout le monde, personne ne rigole, et s’il fallait se suicider à la moindre emmerde, on n’aurait bâti aucune civilisation !
    Et si les poilus s’étaient suicidés, hein ? Après tout, la guerre était horrible, non ?

    Quelle immaturité dans le monde actuel... pfff...
    Ils n’ont pas plus de soucis que les agriculteurs, ou que d’autres, et si leur métier ne leur convient pas, ok, alors il suffit d’en changer ! pas besoin de se mettre une balle.
    Aucune force de caractère.

     

  • c’est un drame, paix sur leurs âmes.

    Les policiers se retrouvent le cul entre deux chaises, entre le bien et le mal.

    Difficile de choisir quand on a une famille à nourrir c’est sûre, mais il vaut mieux avoir moins et être libre c’est mon opinion. Il reste encore le choix de démissionner avant le suicide. La seule peur que vous devez avoir c’est celle de perdre votre âme en acceptant de travailler pour le diable et rien d’autre. Pour le reste avec du courage on arrive à tout !

     

    • #2182589
      le 20/04/2019 par Rosseur de poulardes
      Trois suicides en une semaine chez les forces de l’ordre

      paix à leurs âmes, oui, et c’est triste en effet, mais bon sang, qu’est ce qu’ils ont dans la caboche tous ces gens pour avoir choisi un métier qui ne leur convenait pas du tout ??

      Par exemple : il y a bien longtemps maintenant, j’avais pensé être instituteur. Puis j’ai observé l’époque, vu que les gosses recevaient une éducation de merde, que la société était devenue débile, que le métier était devenu horrible, et bien, j’ai fait autre chose, un autre métier.

      Ces policiers n’ont pas analysé la situation du monde actuel avant de choisir leur métier, afin de voir que ce dernier ne leur convenait pas ??
      Les gens sont curieux, on dirait qu’ils dorment debout !


  • Qu’est ce que les flics attendent pour passer du côté GJ ?


  • La casse de l’institution Gendarmerie a également commencé sous Sarkozy. Lorsqu’on demande à un service public de devenir rentable financièrement parlant et qu’on le gère comme une entreprise privée. Rentabilité et concurrence à tous les étages et destruction de l’esprit de corps.


  • La police et l’armée des pays capitalistes ne sont pas populaires : elles servent des intérêts particuliers et ne sont certainement pas des services publics. Le suicide des policiers est à rapprocher de celui de France Telecom et autres entreprises du CAC 40. De plus en plus de jeunes se pressent pour passer les examens d’entrée dans les "forces de l’ordre" pour échapper au chômage et à l’insécurité. Condoléances aux familles de tous les suicidés. Quel gâchis ... qu’aucun syndicat policier ne soit marxiste !


  • Sincères condoléances et courage à leur famille.


  • Les politiques ont décidé de jouer la montre, pourrir le mouvement, et tenter de transformer les serviteurs de la loi en milice privée juste bonne à éborgner les citoyens qui conformément à la loi, expriment leurs revendications les plus légitimes face aux abus graves et répétés d’un pouvoir complice d’une finance apatride qui détruit les nations.

    Soutien aux GJ blessés et estropiés à l’identique des familles des forces de l’ordre en deuil, et honte à ces merdeux de black bloc instrumentalisés sans foi ni loi !


Commentaires suivants