Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

À propos de l’union des juifs

Dans son article publié dans Times of Israel, intitulé « Ce que tous les antisémites ont en commun », Andres Spokoiny, président et directeur général du Jewish Funders Network (Réseau des donateurs juifs), nous révèle tout ce que nous ne devrions pas savoir à propos de l’état actuel de la division juif/goy.

« Aujourd’hui », se plaint Spokoiny, « de nombreux juifs sont prêts à ignorer et même excuser l’antisémitisme lorsque les fanatiques haïssent un certain type de juifs ». Au bon vieux temps, l’antisémitisme était une force unificatrice. « Jadis, l’antisémitisme représentait le grand rassembleur juif. Les juifs ont toujours été divisés et querelleurs mais quand il s’agissait d’antisémitisme, tout le monde se mettait d’accord. Les antisémites nous haïssaient sans distinction, alors, face à une menace commune, nous reconnaissions le danger et savions nous unir. »

Spokoiny est nostalgique, il veut voir les juifs réunis comme un seul homme contre l’antisémitisme.

Aux yeux de Spokoiny, les trois types d’antisémitisme contemporain, qu’il soit de gauche, de droite ou islamique (« ce n’est pas seulement fasciste mais carrément génocidaire », selon Spokoiny) n’en représentent en réalité qu’un seul par nature : « Il n’y a qu’un type d’antisémitisme qui habille simplement son vil personnage avec différents apparats idéologiques. » Ce ne sont donc pas seulement les juifs qui devraient être réunis ; les goyim, ou dirons-nous le reste de l’humanité, ne sont pas différents non plus, leurs oppositions à la politique juive, à Israël ou au sionisme ne sont qu’une question « d’apparats idéologiques différents ».

Dans l’univers de Spokoiny, les juifs sont détestés simplement parce qu’ils sont juifs. Les gens ne s’opposent pas à Israël parce que c’est une entité raciste, expansionniste et génocidaire. Ni même parce que certains pourraient être mécontents de la domination, au vu et au su de tout le monde, du lobby israélien sur les affaires étrangères occidentales ou que les jeunes américains ou les jeunes britanniques, hommes ou femmes, sont utilisés comme chair à canon pour les guerres des Zio-con (néo-conservateurs sionistes). Il faut également exclure le fait que c’est parce que certains ont remarqué qu’une poignée d’intellectuels juifs de premier plan ont fait en sorte de refaçonner la philosophie occidentale à l’aide de prétendues idéologies progressistes. Ce n’est pas non plus parce que les médias semblent avoir un parti pris en faveur d’un État criminel, qui se trouve être juif. Chez Spokoiny, l’introspection et le raisonnement sont mis de côté. Dans son univers, les gens haïssent les juifs uniquement de manière aveugle et irrationnelle.

Mais Spokoiny pourrait aussi bien avoir raison. Il existe un élément commun dans l’opposition de gauche, de droite, chrétienne et islamique à la politique, à la culture et à l’idéologie juives : c’est ce que Bernard Lazare a décrit dans son texte de 1894 intitulé L’Antisémitisme : son histoire et ses causes. Il existe un terrain d’entente commun qui unit tous ces prétendus « antisémites ». Les présumés « ennemis des Juifs » sont des personnes qui souhaitent que le passé juif soit soumis à un examen minutieux, à l’instar de tous les autres chapitres historiques. Ils souhaitent que la barbarie israélienne soit endiguée, que le pouvoir de Wall Street soit restreint et que la Palestine soit libre. Ils veulent donner un coup d’arrêt à l’idéologie mondialiste et que l’interventionnisme immoral disparaisse. Les prétendus « antisémites » suivent en réalité la promesse sioniste, ils veulent que les juifs s’assimilent enfin et deviennent des « gens comme tous les autres ». Les prétendus « ennemis des juifs » défendent les positions éthiques, universalistes, rationnelles les plus éclairées. Ils traitent les juifs comme des gens ordinaires et attendent de leur État et de leurs institutions qu’ils adhèrent à des normes éthiques.

Spokoiny déteste l’intellectuel français Alain Soral, condamné cette semaine à un an de prison par un tribunal français pour « négationnisme » (révisionnisme historique).

Aux yeux des organisations juives françaises et de Spokoiny, Soral représente l’ennemi ultime. Il a réussi à présenter un message unificateur qui séduit aussi bien la gauche, la droite que les immigrés musulmans. Soral appelle à une réconciliation universelle qui serait chapeautée par une philosophie nationaliste française égalitaire. Les institutions juives françaises voient l’appel de Soral comme un vil message antisémite simplement parce qu’il ne tient pas compte de l’exceptionnalisme juif. Cependant, certains juifs ont rejoint le mouvement de Soral. Leur geste les a clairement relégués au patriotisme français. Ils ont laissé derrière eux la notion de « peuple élu », ils se considèrent principalement comme des Français.

Selon Spoikoiny : « Nous, membres de la communauté juive, avons besoin de le croire (Soral) ». « Nous devons cesser de participer au jeu “diviser pour mieux régner” avec ceux qui nous haïssent. »

En d’autres termes, Spokoiny veut que les juifs soient un bloc monolithique. Ils doivent se serrer les coudes et exercer leur pouvoir. Si Spokoiny ou toute autre personne pense qu’une telle politique peut éradiquer l’antisémitisme, il doit être soit naïf, soit simplement stupide. Ce que les juifs doivent faire, c’est une introspection et se demander pourquoi l’antisémitisme monte à nouveau. Les juifs doivent identifier leur propre rôle dans cette réalité émergente. Plutôt que de blâmer leurs prétendus ennemis, les juifs feraient mieux de répéter l’exercice des sionistes de la première heure et se demander ce qui, dans la culture l’identité et la politique juives, transforme l’histoire juive en une série de catastrophes.

Traduction faite à partir de l’anglais par Alimuddin Usmani

 

***

Illustration de l’exceptionnalisme juif avec Élisabeth Lévy et Noémie Halioua

 

 

Ce bon vieil antisémitisme, sur E&R :

 
 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2181931
    Le 19 avril à 19:43 par Ric Erac
    À propos de l’union des juifs

    Il faut faire mise au point et ménage avant qu’on parte en couille avec les guignols et notamment Chouard ayant parole sur SudRadio (exit de ma remarque Maïsto et certains invités).
    Ils mériteraient que Soral fasse une mise au point (Ce n’est pas une suggestion, je ne me permettrais pas). Elisabeth (allumable à loisir par ailleurs) a, quand même Merde, été plus « catholique » que Chouard sur le « tas de cailloux » incendié. Dont acte ! Les gauchiasses comme Chouard sont-ils aussi néfastes que... d’autres ?

     

    Répondre à ce message

  • #2181974
    Le 19 avril à 20:29 par Alençon
    À propos de l’union des juifs

    la présentation de roger Waters est complètement tronquée par cette adorable dinde ; qui illustre à merveille à quel point les présentateurs de journaux TV sont devenus des speakerines sans discernement .
    roger Waters est le concepteur des floyd, soit le groupe le plus avant-gardiste de l’ ère contemporaine et dans le top 3 des records historiques de vente mondiale (Thriller, Dark-side of the moon, Back in Black).....donc, r. Waters n’ est pas juste l’ ancien bassiste des floyd, il est à la musique ce que De Vinci est à la peinture...alors que Madonna, est une simple ambitieuse, bûcheuse mais sans apport artistique réel....elle a bien fait de se convertir au judaïsme.

     

    Répondre à ce message

  • #2182012
    Le 19 avril à 21:41 par Bachar
    À propos de l’union des juifs

    34’47" : Babette parle d’Alain Soral avec une mauvaise foi hallucinante. Et elle en fait des tonnes sur Faurisson. Brillant texte de Gilad sinon

     

    Répondre à ce message

    • #2182231
      Le 20 avril à 11:43 par Robespierre
      À propos de l’union des juifs

      RF c’est le compteur Geiger de la volonté de discuter avec raison, de la maîtrise calme d’un dialogue contradictoire, en quête d’une coproduction d’exactitude. Et de gâteau anglais.

      Si l’on veut tester quelqu’un qui prétend être « ouvert à la discussion », « raisonnable », « ennemi du pathos », il suffit de mesurer ses mètres-robert, symbole rm (Rob metrance), sorte d’unité philosophique quasi-internationale. Les civilisations indienne, chinoise ou perse ne connaissent pas cette unité.

      Hop ! Vous sortez votre faurimètre. Si vous voulez savoir à quel degré l’interlocuteur possède la largeur d’esprit qu’il se prête et le souci cartésien d’examiner avec logique les opinions qu’il a reçues pour vraies, vous obtenez une mesure instantanée. Plus le résultat tend vers l’infini, plus l’individu qui vous fait face examinera avec vous tout phénomène pour en décortiquer les rouages. L’inverse de la robertmétrance se mesure en fabgas, symbole fg. Pour calibrer l’appareil vous introduisez une affirmation de type Vidal-Naquet, récupérée auprès de n’importe quel historien qui n’ambitionne pas de collecter amendes et peines de prison : « la question n’est pas de savoir si les égyptiens ont construit les pyramides avec des soucoupes volantes, ils ont construit les pyramides donc ils avaient des soucoupes volantes. » Vous obtenez une robertmétrance nulle, soit une fabgance infinie.

      Les gens qui ont une fabgance importante, quoiqu’ils prétendent avoir une robertmétrance élevée, glissent rapidement dans l’agitation verbale, l’anathème, l’indignation, l’insulte et la menace. Pour être honnête, Babette a quand même une robertmétrance très légèrement supérieure à la moyenne. Elle est la seule journaliste qui soit allée rencontrer Dieudonné en plein lynchage.

      On a quitté au tournant du XIXe siècle la notion de vérité au profit de celle de cohérence. Qu’il a été difficile d’admettre qu’Euclide n’enfermait pas toute la géométrie. La physique de Newton est relativement exacte à des échelles de vitesse faible par rapport à celle de la lumière, et la relativité ne rend pas compte de toute la science physique. Son déterminisme est incompatible avec la physique quantique. Il est peut-être temps de diffuser plus largement les implications intellectuelles du théorème de Gödel.

       
  • #2182140
    Le 20 avril à 08:20 par michel
    À propos de l’union des juifs

    J’espère que vous allez relayé la vidéo (Chouard ..Bricmont) sur la liberté d’expression...mais avant, vous vous farcirez la Lévy...quasi hystérique..sur Faurisson, et puis de grâce...si quelqu’un pouvait lui dire de ne plus utiliser le "si vous voulez" qui devient incessant et insupportable !

     

    Répondre à ce message

    • #2183287
      Le 22 avril à 02:10 par A...
      À propos de l’union des juifs

      J’ai regardé la vidéo, Jean Bricmont est vraiment brillant... Alain Soral n’a rien à faire en prison !

       
  • #2182204
    Le 20 avril à 10:55 par joezaza
    À propos de l’union des juifs

    La liberté d’expression est définie par la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 qui dispose que « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour pensées,ses opinions. « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme, tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement.

     

    Répondre à ce message

  • #2182208
    Le 20 avril à 11:01 par tisario
    À propos de l’union des juifs

    Moi j’ai tenu 13 minutes.
    je précise que je ne suis pas dupe de la manœuvre nationale/sioniste.
    Toutefois je suis pour une fois tout à fait d’accord avec Mme Levy, Chouard est un lamentable soixante huitard gauchiste.
    Selon lui les patrons exploiteraient et voleraient les salariés ?
    Je rappelle à ce monsieur que les salariés sont libres d’aller travailler où bon leur semble et même de ne pas aller travailler, ou encore mieux de se mettre à leur compte et de prouver aux autres ceux dont ils sont capables. Ils auront le privilège de payer l’URSSAF et autres joyeusetés… Ils pourront aussi créer des emplois surpayés et répartir les maigres et très hypothétiques bénéfices.
    A t on jamais vu des salariés se comporter comme des propriétaires et compenser les pertes d’une entreprise ? Durant la crise de 2015/2016 j’ai perdu près de 300000 euros, car je n’ai pas voulu licencier mon personnel en attendant des jours meilleurs, personne n’ai venu me taper sur l’épaule pour m’aider (hormis ma femme, que grâce lui soit rendue).
    J’étais moi même cadre et j’ai tout quitté pour créer mon entreprise.
    Quand je dis tout quitté, je dis que je suis parti après 20 ans de bons et loyaux services, sans demander de contrepartie, ni d’indemnité d’aucune sorte, ni droit au chômage, ni certificat de travail. Je précise que lorsqu’il m’arrive de croiser mes anciens collègues, ouvriers, directeurs ou gérants tous m’ouvrent leurs bras et témoignent de leur attachement à ma personne.
    Je suis reparti de zéro, j’ai travaillé tout seul sans salaire et sans revenu, 12 heures par jour et 7/7 durant les deux premières années.
    A ce jour, et 19 ans plus tard, MON entreprise a créée deux usines et 25 emplois direct, dans un secteur où la France importe quasiment tout de l’étranger.
    Et ce n’est pas un merdeux de professeur qui a toujours vécu au travers de l’état qui pourra me traiter de voleur et d’exploiteur.
    A bon entendeur, Monsieur Chouard.
    Au fait, merci pour le RIC, mais restez en là car vous n’avez pas l’âme d’un combattant, mais plutôt la posture d’un con battu.

     

    Répondre à ce message

    • #2182228
      Le 20 avril à 11:34 par achem
      À propos de l’union des juifs

      C’est juste. Si Chouard met, comme la Laguiller en son temps, tous les patrons dans le même sac, il a tort et doit revoir sa copie et son logiciel. C’est, entre autres, grâce aux petites et moyennes entreprises que ce pays tient encore un peu.

       
    • #2182315
      Le 20 avril à 13:53 par Cessa
      À propos de l’union des juifs

      Vous avez raison parce que vous parlez de votre cas. Maintenant, Chouard est à l’oral et il y a juste une omission : "Grosses entreprises".
      Il parle des patrons du CAC 40 ou des gafa et en ce sens, il a raison. À leurs yeux, vous comme moi, comme le salarié de base ne sont que des variables d’ajustement économiques, au même titre que le con, sot, mateur d’écrans ou le litre d’essence...
      Ce sont aussi vos ennemis et vous les croyez amis parce qu’on vous appelle "patron" comme eux... Ils défiscalisent là ou vous ne le pouvez pas, ne payent pas URSAF et consort en faisant du chantage au licenciement, licencient (à l’inverse de vous) en faisant des bénéfices, et seront enchantés que vous vous cassiez la gueule pour vous racheter (votre entreprise) à l’Euro symbolique. Chouard n’a pas raison sur tout mais je pense qu’il est plus proche de vous que d’eux. Ne vous trompez pas d’ennemi pour des questions de terminologies et d’émotion.

       
    • #2182328
      Le 20 avril à 14:13 par guibus
      À propos de l’union des juifs

      Si le système autorise Chouard à s’exprimer devant des millions de fidèles de la messe satanique franc-maçonne qu’on appelle Média de Masse, c’est pour la seule et unique raison qu’il est partie intégrante de ce système, tout comme Mélenchon et autre fausses opposition.
      Sinon il subirait le même sort que Soral et Dieudo et bien d’autres.

       
    • #2182427
      Le 20 avril à 17:23 par Jay
      À propos de l’union des juifs

      GUIBUS
      Pas tout à fait d’accord.
      Le "système" pour paraitre un peu "neutre" donne aussi la parole à des dissidents de temps en temps, c’est de la stratégie.
      Bon, sûr il va éviter ceux qui ont des procès sur le dos ou vraiment trop fort.
      Donc dire que TOUS ceux qui passent en fond partie est faux.

       
  • #2182281
    Le 20 avril à 13:01 par Ed
    À propos de l’union des juifs

    "différents apparats idéologiques. »



    N’est pas synonyme de




    « des apparats idéologiques différents ».



    L’antisémitisme européen, en tant qu’idéologie politique impérialiste, est exactement l’expression pré-racialiste de la haine des sémites, c’est à dire envers les arabes , les hébreux ET les noirs qui sont bien les peuples des régions envahies militairement et colonisées par les impérialismes grec, romain, puis, chrétien jusqu’aujourd’hui... bref, un impérialisme blanc, européen et judéo-chrétien ( monothéiste, anthropocentriste, racialiste, progressiste, expansionniste, matérialiste, futuriste, fasciste, universaliste, etc), ne vous en déplaise.

     

    Répondre à ce message

    • #2182655
      Le 21 avril à 01:28 par Duboudin
      À propos de l’union des juifs

      Et le Sionisme ce n’est pas une idéologie raciste, monothéiste, anthropocentriste, racialiste,

      expansionniste, matérialiste, futuriste, fasciste, universaliste, etc, ne vous en déplaise.

       
    • #2182756
      Le 21 avril à 11:59 par Ed
      À propos de l’union des juifs

      Ai-je affirmé cela ? NON !

      Le sionisme est aussi une idéologie européenne et ne concerne qu’un territoire plus petit que le Belize, lequel est théologiquement plus important pour les 2.4 milliards de chrétiens, convertis de forces sur les 5 continents, que pour les 17 millions de juifs européens (USA et Russie), commercialement plus important pour les 500 millions d’européens et stratégiquement plus important pour l’OTAN.

      Israël est l’un des principaux terminaux méditerranéens historiques de la Route de la Soie, de plus il permet de contrôler le passage continental entre l’Afrique et l’Orient, il les relie également a l’Europe, voilà pourquoi elle le contrôle depuis plus de 2000ans.

      Bref, quand on sait rien... ben on sait rien ! mdr

       
  • #2182312
    Le 20 avril à 13:52 par Jay
    À propos de l’union des juifs

    Bernard Arnault = 80 milliards.
    C’est de l’argent volé aux travailleurs comme le dit Chouard.
    Après, construire une cathédrale avec de l’argent volé, il me semble que cela n’est pas de bon augure.
    Il faudrait refuser cet argent.
    C’est ma vision.
    En acceptant un don, il y a quelque chose de plus qu’on accepte qui est positif ou négatif selon le donateur.

     

    Répondre à ce message

  • #2182621
    Le 20 avril à 23:43 par Jvidepi
    À propos de l’union des juifs

    Avec un opposant comme Chouard, le système n’a tellement rien à craindre. Il y a des natures trop bonnes pour mener bataille contre ces tribalistes qui ont juré la mort des nations. Chouard est carrément bonnasse (ou naïf).

    Gilad Atzmon est toujours aussi lucide. Excellente réflexion.

     

    Répondre à ce message

  • #2182679
    Le 21 avril à 06:46 par Galeo
    À propos de l’union des juifs

    E. Lévy met en parallèle l’incendie de Notre Dame et Charlie ! pas étonnant qu’elle précise qu’elle n’est pas catholique, pas gauloise et que ses ancêtres n’étaient pas chrétiens parce qu’un gaulois catho jamais ne ferait une tel comparaison. On va en crever de ce genre de propos provenant de déracinés.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents