Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Trump : "Je ferai toujours passer les travailleurs américains en premier"

Extrait de son discours du 6 août 2020 dans une usine Whirlpool de l’Ohio

Le 6 août 2020, le président des États-Unis Donald Trump a donné un discours de campagne dans une usine de lave-linge Whirlpool de l’Ohio. Un discours qui a attiré l’attention des spécialistes pour ses propos mais aussi pour sa mise en scène : le POTUS dissertait en effet avec 17 boîtes de lave-linge Whirlpool empilées derrière lui... Un signal lancé à l’intention du public de QAnon (17 = Q) ? Le pôle Traduction d’ERTV vous propose de découvrir un extrait de ce discours dans lequel Donald Trump a réitéré sa volonté de « drainer le marais qu’est Washington une fois pour toutes ».

 

Soutenez E&R avec lbry.tv

 

Pour visionner 25 minutes supplémentaires
du discours de Donald Trump traduit par ERTV,
rendez-vous ou inscrivez-vous
sur l’espace financement participatif de la Rédaction !

 

En lien, lire sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce gars a un charisme incroyable, il en est presque touchant...

     

    • Trump est déchainé en ce moment ! La foule dans les meetings lui donne la pêche ! Trump annonce un décret visant à protéger « tous les précieux bébés » qui survivent à un avortement. En France pays gouverné par des satanistes, c’est le contraire il faut avorter même à 9 mois !

      https://youtu.be/ms-0z6UCsx8


    • C’est ce que je voulais écrire, oui sa posture, l’intonation, le rythme dans ses phrases : il y croit, on a envi de le suivre. Les Américains ont de la chance.
      À nous de créer les conditions pour l’émergence d’un Trump Français.
      La France dans le marais jusqu’au cou.

      Salut à vous les Camarades, où que vous soyez.


  • #2554654

    " tous les chefs syndicaux sont contre moi, mais tous les travailleurs sont pour moi".
    CFDT, CGT et tous les autres,allez tous vous faire enculer.


  • Un President au service de son peuple.
    Inconnu en France.


  • je le trouve très bien ce trump , je ne comprends pas pourquoi il n est pas plus apprécié , à entendre la majorité de mon entourage quand on parle de trump entre voisins autour d un barbecue ou chez des amis quand le sujet tombe les gens ne comprennent pas que je trouve sa politique pas mal du tout même en argumentant j ai l impression de ramer , j ai l impression de devenir le frère de dark vador donc je n insiste pas , et je deviens calimèro ( je déconne ) bon week end


  • Ce président incarne l’espoir, et en ces temps où la peur règne partout, c’est essentiel pour fortifier nos pensées et notre système immunitaire.
    Merci Donald Trump.


  • Bill Barr, ministre de la Justice de Trump, fait scandale en liant confinement et esclavage : Titre du Huffpost journal des démocrates.

    Ce partisan de Donald Trump a déclaré qu’"à part l’esclavage", le confinement était "le pire empiétement sur les libertés civiques de l’Histoire américaine”.

    “À part l’esclavage qui était une autre sorte de contrainte, c’est le pire empiétement sur les libertés civiques de l’Histoire américaine”, a-t-il ajouté lors d’échanges avec la salle, filmés et publiés sur internet.

    ET Trump qui dit " TAKE care of Bill Barr ! Des menaces ?


  • Bon sang, s’il repassait ce serait tellement positif (au moins, on aurait pas le retour des Clintonniens) ; mais franchement, avec tout ce que ses opposants à l’intérieur du système lui ont mis comme bâtons dans les roues en à peine quelques mois (guerre civile du BLM, black-out économique des USA à cause du COVID, méga-opération de vol d’élection en cours via les votes électroniques et surtout les votes par courrier, censure massive des réseaux sociaux pour les partisans de Trump, le système qui encourage Erdogan à faire monter la tension afin, aux USA, d’engendrer un climat anxiogène) ... un individu (quasiment seul) face à tout un système. Hélas, on est dans la réalité, pas dans un conte de fée, donc il y a peu de chances pour qu’il y arrive (et s’il arrivait à gagner, si les services de l’état US se révélaient assez loyaux pour empêcher les démocrates de tricher : il serait abattu comme JFK), hélas, la momie Biden risque fort d’être élue.

    Il est vieux et croulant, s’il meurt, Hilary pourra alors exercer les plein-pouvoirs en tant que Commander in Chief. C’est le seul moyen pour elle d’exercer la présidence car, même face à Lepen, elle serait battue dans les urnes !!

    Le choix de Biden est une fine stratégie, bien satanique comme il faut : voler l’élection et faire battre Trump par un nul comme Biden serait le meilleur moyen de moralement pour des décennies les mouvements populistes.


  • Comme beaucoup Trump confond le Socialisme avec le Libertarisme de gauche. Un Socialiste n’est pas forcément anti-nation. En critiquant les mouvements d’extrême gauche de son pays (probablement financés par certains milliardaires) Trump fait preuve d’antisémitisme sans le savoir mdrrr

     

    • Si. Il n’y a qu’un francais pour penser l’inverse. Et pourquoi vous pensez cela les francais ? Parce que vous vous rattacher toujours a un homme du passé qui a laissé le pouvoir aux communistes, qui a rédigé une fausse constitution qui efface tous les droits indivicuels au profit des fonctionnaires et verrouillé toute possibilité de s’en sortir avec son faux suffrage a deux tours.

      Les francais boiront le communisme jusqu’a la lie, pendant que tous les blancs eux bruleront les ouvrages socialistes.


  • Je ne suis clairement pas expert du Venezuela, mais quand Trump prend cet exemple pour illustrer l’échec du socialisme... C’est vraiment osé ! (pour rester poli).

    Les USA n’auraient-ils quand-même pas un petit rôle dans les soucis du Venezuela ?

    Idem quand il prétend que les USA protègent l’Allemagne de la Russie.
    Oui...bon.
    La guerre froide c’est terminé. Et depuis un petit moment déjà.

    Pour le reste rien à dire. Vivement un Trump français.

     

    • J’y connais pas grand chose non plus du Venezuela, à part le début de Chavez qui a fait rentré le pays dans la mondialisation ( éduqué, école, combattre la pauvreté etcetc ) ,pour en arriver à un peuple encore ! attiré par le smartphone . Et si tout était trop tard ? Et si le programme était déjà téléchargé dans tout le monde ? Plus de fric pour consommer ! Ou alors le trumpisme : le travail rend libre. Donc du fric pour consommer mais avec le choix naturel de l’homme travailleur, contre en vérité le visage du NOM ? L’homme assisté, nourrit, contrôlé, soigné....le marxisme nous prends par derrière en faisant croire que ce n’est plus ou pas du marxisme. Sommes nous vraiment sur aujourd’hui d’être plus contrôlé mentalement bien sûr, par les états unis que par la Russie, la Chine ? Avons-nous mentalement vraiment gagné la guerre froide ? Mon pays, la France, les français étaient t’ils aussi soumis à l’état ,et a l’état européen il y a 50 ans ? Je me répète encore, mais je ne vois vraiment rien à part un retour à la terre, du bon sens, du travail dur et honorable ?


    • Sa marge de manoeuvre est étroite. A mon avis ca l’emmerde d’avoir des troupes en Syrie ou de faire chier le Venezuela et la Biélorussie.

      En fait, l’international, il en a rien à foutre. En 1941 il aurait été du coté de Lindbergh.


    • @Jérômeproudhon
      Sans rien connaitre du Vénuzuela, tout le monde sait que l’Amérique du sud est une chasse gardée des Us, surtout pour les matières premières.


    • Les nord-coréens aussi ont connus de légers soucis avec les USA.
      Ils ont réussi à les tenir en échec et fabriquer une arme nucléaire, sans avoir à côté d’eux les plus grandes réserves pétrolières du monde.

      Comment se fait-ce ?


  • Quelle superbe réponse de Trump à la demi-mondaine Meghan et à son petit prince Harry le soumis :

    https://www.parismatch.com/Royal-Bl...

     

  • Un grand merci à E&R pour nous faire part des discours traduits de Donald TRUMP, le sous titrage est rapide mais suit bien le narratif et ainsi garantit la bonne information. Malgré que l’on puisse avoir accès aux discours officiels, les médias de masse corrompus continuent de diffuser leur haine à l’encontre de Trump, dans leur folie ils se sabordent
    ...


  • Cet homme set extraordinaire .En France nous avons carrément l’inverse .
    La différence entre un homme qui aime son pays, et un homme qui le déteste..


  • Poutine et Trump sont les deux plus grands chefs d’état au monde.
    Avec 4 ans de plus pour Trump et à eux deux seuls, le monde sera bientôt sauvé des satanistes au pouvoir depuis trop longtemps.
    Garde espoir peuple de France, ton Trump viendra prochainement


  • En écoutant ce magnifique discours on comprend pourquoi les saboteurs sionistes haïssent Trump .


  • Un grand président


  • Trump devrait nommer samedi Amy Coney Barrett pour remplacer la juge RBG -catholique pratiquante de 48 ans, mère de sept enfants et opposée par conviction personnelle à l’avortement , tout le contraire de chez nous où c’est " open bar " pour détruire notre civilisation chrétienne par des parasites venus de partout


  • Au delà de certaines prises de positions discutables (gaz de schistes, défenses militaires à géométrie variable, les concurrents déloyaux....), je rappelle qu’un président américain n’a pas le quart des pouvoirs que peux en avoir un président de la 5ème république en France.
    Les contres pouvoirs multiples et disséminés à travers les états composants les états unis sont légions. Un mille feuille maillant leur territoire à une échelle équivalent à 17 pays comme la France.
    Il y a des états tellement gangréné administrativement que cela court-circuite les décisions gouvernementales dans tellement de domaines que cela serait trop long à exposer ici. Cependant le droit américain est un savant mélange d’équilibre entre l’autonomie des états membres (politiques intérieurs) et les intérêts supérieurs des États Unis (politiques extérieurs).
    L’administration autour de son président Trump doit aussi composer avec le congrès unis contre lui, une cour suprême plutôt force d’opposition dont la présidente nommée par le président récemment devrait être élu par le sénat qui a refusé deux procédure de destitution contre lui. Il couperait donc l’herbe sous le pied de ses ennemis qui ont utilisé la cour suprême contre le président dans une manipulation du droit en falsifiant les preuves sur le schéma qui a autrefois conduit les États-Unis à rentré en guerre avec l’Irak sur un mensonge avéré.
    Il a donc un Sénat et bientôt une cour suprême avec lui, et compte bien lors de son prochain mandat nettoyer un congrès croulant sous la corruption.
    Il y a toutes les procédures pouvant être lancés contre les gouverneurs ayant fait preuves de laxismes à l’encontre des mouvements insurrectionnels sur fond de colère raciale pilotés par des mouvements militants d’ultra gauche ayant pris le contrôle des universités formant des leaders politiques souvent démocrates.
    Il a également les syndicats dans le viseur devenus de véritables organes de déstabilisation sociale par la propagande sociétale, contribuant à la mort pur et simple des classes moyennes du pays tenant à bout de bras une économie en asphyxie financière.
    On assiste à des élections américaines sous hautes tensions. Tout dépend du niveau de conscience du peuple américain et du talent d’un Trump qui en appelle au soutient populaire contre un appareil médiatique survolté.


  • Deux nullités s’affrontent, toutes deux soucieuses de leur pays, de leurs concitoyens. Dans ce duel, nul vainqueur, que des vaincus. Deux esclaves de la valeur d’échange vantant à une masse ignare la prospérité (terme vague et trompeur, car ils parlent avant tout de la prospérité économique du Pays (croissance, exportations, etc.) comme le faisait les idéologues conservateurs en France aux XIX entre 1815 et1848 avant de s’étonner qu’un peuple appauvrie ne remue. Le capital, la propriété, le travail, ici comme ailleurs ne sont jamais discutés, interrogés. On vante la patrie qu’on a si servilement rivée au coeur de ses victimes. Cette patrie, ce doux poison avec lequel on les abreuve perpétue cette guerre à mort que se livrent salariés, Etats, dans l’ignorance crasse des masses subjuguées par une poigné de sybarites et leurs séides. Trump, inculte comme les autres, ne voit qu’un intérêt, celui du capital et de son pays (non de ses concitoyens). Une législation du travail, un système de retraite et de santé qui depuis toujours là-bas vouent à l’inanition, au désarroi, des millions de citoyens, une politique économique prédatrice, une politique internationale partiale ; la guerre économique dans son éternel splendeur avec ses monceaux d’or et de cadavres. Vous voulez du fric pour les entreprises américaines, des ingérences partout dans le monde, le statuquo de l’ordre social à l’intérieur, votez Trump ou Biden. Ces derniers ne diffèrent que sur des sujets sociétaux (La patrie, l’immigration, le protectionnisme, les minorités, etc.), l’un des derniers paravent du capital qui prétend laisser aux larbins du marché l’illusion d’être maitre d’une vie d’esclave. La politique n’est que ça.

     

    • Idéologiquement et philosophiquement, on pourrait être d’accord, mais vous faites comme beaucoup, vous oubliez la question biologique ?
      C’est la guerre perpétuelle pour la survie de sa tribu, d’un groupe d’humains qui décide de vivre ensemble, qui fera tout pour protéger sa descendance, c’est ce que fait l’humanité, c’est ce que fait la nature !mais si une grande partie du peuple peut retrouver la foi ? Une certaine transcendance ? Redevenir heureux d’être un esclave ? Redevenir heureux d’avoir des enfants ?
      Par contre, biden est ici pour la destruction de tout, les deux sont incomparables, un à la foi en sa tribu, l’autre est juste un pion sans foi.


    • Bien dit ! La politique est une question de domination, de la lutte éternelle de la bourgeoisie contre le peuple...le peuple, plus ignare que jamais, choisit Trump, c’est à dire quelqu’un qui lui ressemble trop bien...


    • Vous avez raison dans le principe mais vous parlez comme quelqu’un qui n’a jamais vécu un capitalisme dans lequel les valeurs morales constituaient encore un sérieux contrepoids.

      Ici, nous avons le choix entre un représentant du système qui tend à le pousser vers plus d’injustice et de prédation, et un autre qui souhaite le nettoyer et lui restituer ses garde-fous.

      Votre discours se serait pleinement justifié avec un Bush à la place de Trump mais là, prétendre que c’est blanc bonnet et bonnet blanc, c’est ne rien comprendre au film. Le seul a avoir voulu « drainer le marais » c’est JFK, on sait tous comment il a fini, c’est dire la menace qu’il représentait pour le système.

      Trump, c’est pas la panacée mais dans la configuration actuelle c’est le meilleur à disposition des américains et objectivement le seul espoir de ne pas sombrer trop rapidement dans l’œil du cyclone au vu de la portée internationale de ses attaques portées au pouvoir profond.

      Nous nous prendrons le Nouvel Ordre Mondial sur la gueule, c’est dans l’ordre des choses et ce n’est qu’une question de temps ; ayant deux enfants en bas âge, je ne suis pas contre un petit sursis de quelques années.


  • Parce que le travail rend libre


Commentaires suivants