Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trump sème la zizanie chez les sionistes : "Les juifs qui votent pour les Démocrates sont déloyaux”

En pleine affaire Epstein, le président américain avait encouragé l’État d’Israël à refuser l’entrée sur son territoire de deux élues démocrates affirmant alors qu’elles « détestent Israël et tous les juifs ». Interrogé à leur sujet une semaine après les faits, il récidive en déclarant que :

« Les juifs qui votent pour les démocrates... Je pense que ça montre soit un manque total de connaissance ou un manque incroyable de loyauté. »

 

La course à la présidentielle de 2020 est définitivement lancée : non content d’avoir peut-être porté le coup fatal au réseau Israël-Parti démocrate via l’affaire Epstein, Donald Trump tenterait-il de remporter la mise en proposant aux électeurs et aux soutiens sionistes de le rejoindre ?

En refusant la visite des territoires palestiniens à Rashida Tlaib et Ilhan Omar, deux élues démocrates pro-palestiniennes (femmes et musulmanes de surcroît !), l’État d’Israël assumait face au monde son intolérance à la critique et son autoritarisme... Une assez mauvaise publicité pour « la seule démocratie du Proche-Orient » qui aime tant se positionner en victime sur la scène internationale.

 

 

Le super-CRIF des États-Unis, l’AIPAC, avait alors condamné la décision des autorités israéliennes :

« Nous désapprouvons le soutien des élues de la Chambre des représentants Ilhan Omar et Rashida Tlaib au mouvement anti-Israël et antipaix BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions – NDLR), mais nous pensons également que tout membre du Congrès devrait être en mesure de se rendre chez notre allié démocratique Israël pour le découvrir en personne. »

Poursuivant sur sa lancée, le retors Trump a précisé le 20 août 2019 depuis son présidentiel Bureau ovale (celui qui coûta si cher à Bill Clinton) :

« Omar est un désastre pour les juifs. Je ne peux pas imaginer que, s’il y a des juifs dans sa circonscription, ils puissent voter pour elle. »

Le Président était en effet interrogé à propos de la conférence de presse donnée la veille par les deux élues démocrates persona non grata en Israël qui avaient invité à cette occasion les élus américains à se rendre sur le territoire de l’État hébreu pour voir comment étaient utilisés les fonds américains alloués à la défense israélienne.

Tous azimut, les associations juives (Ligue Anti-Diffamation, Centre de l’Action religieuse pour une réforme du judaïsme, American Jewish Committee, etc.) ont immédiatement réagi aux propos de Donald Trump :

« On ne sait pas très bien à qui le Président s’en prend quand il dit que les juifs “manqueraient de loyauté”, mais les accusations de déloyauté ont été utilisées depuis longtemps pour attaquer les juifs. (...) Il est grand temps d’arrêter d’utiliser les juifs comme un outil politique. »

« Et voilà, la philosophie antisémite de Trump exposée. Si les juifs ne sont pas d’accord avec lui, ce sont de mauvais juifs. C’est comme cela qu’il nous fait tuer. Il se met du côté des "bons" et crache sa haine sur les autres. »

« Propos irresponsables et dangereux. Les libertés politiques et religieuses sont la marque de fabrique de cette nation. Arrêtez d’utiliser la communauté juive pour gagner des points dans les sondages. »

« Déclaration inappropriée, pas la bienvenue et véritablement dangereuse. Les juifs américains, comme tous les Américains, ont une large gamme d’opinions politiques. Nous appelons le Président à arrêter sa rhétorique qui divise et à se rétracter. »

Fidèle à sa méthode, Donald Trump serait-il en train de couper les Démocrates des sionistes et de proposer à ces derniers de se soumettre à sa vision de leurs intérêts communs (plan Kuschner pour le Proche-Orient, fin de la doctrine néo-conservatrice) ?

Ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Notre époque en occident montre à quel point être un gouverneur juste est difficile et légitimement rétribuable de Paradis, car le bien (commun) et le mal se confondent parfois même pour garder le pouvoir à des fins nobles, et il est difficile de ne pas se perdre moralement surtout quand il s’agit d’opérations militaires et d’ oppression économique pour la stabilité national parfois au détriment de celle mondiale.
    Normal qu’en vérité il faut fuir le pouvoir tant qu’on peut vu l’immense responsabilité de bienveillance envers le peuple ou l’humanité, et le fait que beaucoup d’élus politiques actuels dans le monde et en France n’hésitent pas à profiter de la corruption même au détriment du peuple.
    Or comme on ne connaît pas les intentions de Trump, tout est possible.
    En tout cas, ça commence à faire un BON moment que les sionistes sont sous pression mondialement. Aaaaaah, quand c’est à leur tour de moins bien respiré, les peuples du monde respirent mieux (à par les palestiniens comme d’habitude).


  • Trump est quand même le seul candidat a l’election aux USA a s’être pointé à l’AIPAC et dire a la tribune "Je n’ai pas besoin de votre argent pour l’election".
    9a c’est très fort.
    Maintenant il a détruis le principal réseau de chantage israelien aux USA avec Epstein.
    Trump n’est pas un ennemi des juifs mais veux être indépendant, et c’est insupportable pour eux.
    L’argument "Israel" aux USA est surtout destiné aux électeurs chrétiens qui sont pro-israel à fond.
    Ensuite en critiquant médiatiquement les éléments les plus extrèmes des démocrates, il oblige les démocrates à les soutenir, ce qui fait passer tous les démocrates pour des extremes et non patriotes.
    Sa ré-election est assurée.
    Il faut arrêter de prendre Trump pour un imbécile.

     

    • Des évangélistes,pour être précis. Ce sont de véritables malades mentaux, il n’y a qu’à voir leurs offices, grotesque au cube.


    • #2263043
      le 21/08/2019 par Terence, mangeait souvent des haricots en fait !
      Trump sème la zizanie chez les sionistes : "Les juifs qui votent pour les (...)

      @ Le Malicieux

      Idem pour les québécois, ils sont peu enclins à la solidarité désormais.
      L’ultra individualisme promu à tous vents depuis 68, n’a produit
      qu’une masse de débiles, souvent universitaires, pas foutus d’exprimer,
      formuler et produire ce ciment si conditionnel à l’édification d’une société
      saine. Nous sommes tentés de penser qu’un plus grand nombre de
      diplômés universitaires produira une société plus saine, alors qu’il en est
      le cas dans notre société. Hors nos sociétés sont si peu animées par la
      solidarité au moment le plus opportun que nous voici dans la merde, toujours
      un peu plus enfoncés à mesure que le temps avance.

      D’autres sont donc moins éloquents mais demeurent toujours solidaires
      lorsqu’il est temps, ce qui explique leur constante progression et appropriation
      d’éléments concrets sur ce monde.


  • Hé ! Oui ! Voilà ce que ça fait d’avoir un goy aux manettes !



    La course à la présidentielle de 2020 est définitivement lancée : non content d’avoir peut-être porté le coup fatal au réseau Israël-Parti démocrate via l’affaire Epstein, Donald Trump tenterait-il de récupérer la mise en proposant aux électeurs et aux soutiens sionistes de le rejoindre ?



    Et vous oubliez un autre coup très habile de Trump : l’accusation récente (avec un excellent timing) portée contre google d’avoir participé à une fraude électorale de masse lors des élections de 2016 qui donnait plusieurs millions de voix en plus à Hylarante.

    Si ces accusations sont fausses, comme celles prônant que les Russes sont derrière l’élection de Trump, cela ne se verra pas avant plusieurs années (or, les prochaines élections, c’est pour 2020). De plus, ça va empêtrer les démocrates qui devront se justifier sans arrêt de ce genre d’accusation, tout en éclaboussant les G.A.F.A. qui risquent d’avoir les mains un peu moins libres pour les prochaines élections.

    Mais si jamais cela s’avérait vrai, si les accusations de Trump étaient autre chose que de l’enfumage, ce serait un discrédit total et éternel pour le parti démocrate ! Pensez-donc, en 2000, lors du recomptage des voix en Floride, qui fit basculer cet état et permit l’élection de Bush, il ne s’agissait que de quelques centaines de votes qui auraient été truqués. Là, plusieurs millions, c’est gravissime, car ça signifierait que potentiellement, même l’état de New York et celui de Californie auraient dû être rouges !!!

    La conjonction de toutes ces affaires (Epstein + Pizzagate + les accusations diffamatoires de soutien des Russes + triche en 2016) ajoutés aux bons résultats économiques de Trump et au fait que son mandat soit le moins guerrier pour un président US depuis 1991, ce serait un excellent tremplin pour le successeur potentiel de Trump : Steve Bannon et cela pérenniserait le règne de l’alliance populistes/impérialistes-réalistes à la tête des USA.

    Pas mal du tout !

     

    • Oui mais il va se prendre la recession (inversion de la courbe des taux) dans la gueule juste avant les élections. N’oubliez pas qui contrôle la FED. Ca va être tout de même compliqué pour lui.


    • @purdom
      Celui ou ceux qui contrôlent la FED sont des mortels.


    • le successeur potentiel de Trump : Steve Bannon

      Moais. Le Steve Qanon, un vrai bleu. C’est lui dont les concurrents dans la Maison Blanche n’ont mis que quelques semaines pour l’éjecter.
      On peut lui reconnaitre un talent pour enfumer les petits électeurs, et peut-être même les grands, jusqu’à un certain point.

      Bref, oui, c’est comme Trump. Capable de se faire élire, mais incapable de remplir la fonction. Ca n’empêche pas d’être finalement soutenu par le deep state et donc de gagner l’élection à la Présidence. M’enfin, il y faut des circonstances particulières, c’est à dire que l’alternative soit pire. Or les Clinton ne se représenteront plus.


    • Au sujet de la Fed lisez les tweets de trump sur son tweeter c est très instructifs..sur la Fed..les démocrates qu il traite désormais d antisémites etc....sur les merdias américain qui sont encore oires que chez nous !!! Si si c est possible !!!



    • Oui mais il va se prendre la recession



      C’est probable mais pas certain (d’autant que si lui se la prend ... Macron/Merkel/Trudeau aussi se la prendront) sans oublier que les américains ont 10 ans d’avance sur nous en matière de "conspirationnisme" et de "dissidence". Je pense qu’ils savent que ceux qui tiennent les cordons de la bourse ne sont pas vraiment des Trumpistes.



      Bref, oui, c’est comme Trump. Capable de se faire élire, mais incapable de remplir la fonction.



      Houlà ! Ça, c’est une punch-Line digne de BFM WC, ça : en quoi ne remplit-il pas sa fonction ? Il a accomplis ce qu’il avait promis (l’américain moyen a de nouveau des perspectives professionnelles et salariales) et du point de vue international il n’a pas envahi la Corée-du-Nord, ni l’Iran, ni la Syrie, ni le Venezuela ... et malgré la présence d’un Bolton dans son entourage.

      Et puis franchement, ça va faire 4 ans que l’ensemble des bobo gauchistes de la terre pleurent et souffrent quotidiennement lorsqu’on leur parle de la maison blanche. Chaque fois que je vois sa tête, j’ai le même sourire goguenard qu’en Mai 2002 ... Franchement, donner des crises d’urticaire à la prestitution et les obliger à cracher tous les jours sur les USA, ça n’a pas de prix et c’est à ce bon aryen de Trump qu’on le doit ! Thank you mister president !

      Oh ! Et pour finir : un français qui est un sujet du roi macron devrait éviter de faire la morale aux américains, aux anglais, aux Venezuéliens, aux Syriens ou aux italiens ... ils ont prouvé qu’ils étaient plus matures électoralement que les gens du pays le plus intelligent du monde.
      Désolé d’insister là-dessus, mais tant qu’on aura un macron à notre tête (merci de ne pas vomir, je sais c’est dur) on a pas la crédibilité pour commenter la politique chez les autres. Depuis l’élection de Hollande, tout français devrait se cacher dans un trou ou regarder ses chaussures lorsqu’il va à l’étranger (sauf au Canada, seul pays qui ait un "dirigeant" aussi dangereux que le nôtre).


    • @TSM Tout sauf macron

      Hou la la, redescendez sur terre :
      - arrêtez de croire tout le bullshit des trumpistes. La situation aux US ne fait qu’empirer, tout le monde sait qu’une crise économique énorme pètera avec l’élection. Le pourcentage de gens sans travail ne fait qu’augmenter (les "statistiques" du chomage, c’est autre chose), la population sans domicile augmente (cf. rats, choléra et excréments en californie), l’espérance de vie des blancs continue de baisser, la "trade war" est sur le chemin de la défaite (trump vient de céder à Huawei pour la seconde fois, les faillites d’agriculteur explosent, etc), etc, etc. ; Tout part en couille...
      - trump n’a en réalité rien fait que du cosmétique ou du pur show, en croyant être ainsi réélu. Sauf que rien que pour réaliser cela, il perturbe trop fréquemment la tâche des décideurs réels, donc ils vont faire élire une marionnette moins pénible que lui. c’est même pas politique, c’est juste pragmatique.
      - la réalité est que vous n’êtes pas habilité à dire qui a le droit, ou pas, de critiquer trump. Si votre hallucination persistait, pensez à prendre vos pilules.


    • @ JP



      le bullshit des trumpistes.



      Hum...Ce ne sont pas les trumpistes qui tiennent tous les médias. Cesse-donc de répéter la logorrhée type BFM WC.



      La situation aux US ne fait qu’empirer,



      Oui, comme il y a l’apocalypse en Angleterre depuis que le Brexit a été voté.
      Depuis le 1er jour, Trump a été couvert de boue par l’establishment ... Et pas de bol, il a une politique intérieure et extérieure plutôt efficace pourtant.



      tout le monde sait qu’une crise économique énorme pètera avec l’élection.



      Alors déjà, tes théories ne sont pas partagées par TOUT LE MONDE, ce sont avant tout les tiennes. La crise économique ne pètera pas...car on est toujours dedans depuis plus de 10 ans et qu’une accélération de celle-ci est possible mais pas certaine.



      Le pourcentage de BLA BLA BLA BLA



      Sinon, la faute à qui ? A Trump ou à ses prédécesseurs démocrates qui tiennent encore pas mal de manettes ?



      la "trade war" est sur le chemin de la défaite (trump vient de céder à Huawei pour la seconde fois,



      Le fait est que le véritable ennemi visé n’est pas tant Huawei que les GAFA. D’autant que les usines sont déjà en cours de rapatriement de la Chine. Donc on ne peut pas dire que cette guerre qui se fera dans le temps long est gagné, pas plus que l’on ne puisse affirmer qu’elle est déjà perdue, ce qui serait le comble de l’arrogance.

      Je passe sur les autres données dignes d’un média démocrate.



      trump n’a en réalité rien fait que du cosmétique...



      Mais puisqu’il a tort et que tu sais tout, pourquoi tu ne te fais pas élire à sa place à la maison blanche ? Je te rappelle 2 petites choses :

      1) Trump marche sur des œufs depuis presque 4 ans pour ne pas terminer comme JFK et cela au prix de l’équivalent d’une nouvelle affaire Fillon toutes les semaines sur son compte.

      2) JE REPETE Quand on a un Macron comme président, on ne critique pas la vie politique des autres.



      vous n’êtes pas habilité à dire qui a le droit, ou pas, de critiquer trump.



      Si, pas décence, je m’abstiens de commenter ce que font les autres pays tant qu’un Macron siègera à la tête du mien (la paille, la poutre, tout ça). Tu devrais essayer ça toi aussi : la décence.



      Si votre hallucination persistait, pensez à prendre vos pilules.



      Tiens, comme en URSS : je ne pense pas comme toi, donc je suis un fou bon à interner.

      Mentalité typique des démocrate sans argument valable.


    • @TSM

      Ben voila, vous vous êtes inventé une petite réalité selon laquelle je serais un démocrate, ou dans ce camp là, si on comprend bien, et je m’informerais chez BFM.
      N’importe qui ici, s’il suit de temps en temps mes coms, comprend instantanément que vous venez de vous inventer à mon propos une histoire, sans aucune raison sérieuse. Le motif réel de cette histoire inventée ne peut donc être que de pouvoir ainsi justifier votre refus d’entendre la contradiction.

      Pour le cas improbable, mais sait-on jamais, où la réalité vous intéresserait, apprenez alors que je passe plutôt plutôt mon temps à lire les sources américaines sérieuses et très majoritairement de droite. Il se trouve qu’il n’y en a plus, mais y en a eu au début, qui prennent encore trump au sérieux. C’est comme ça.
      Les réalités que je vous ai dites, vous pouvez donc les vérifier dans les sources américaines non démocrates, il vous suffirait de sortir de votre bulle informationnelle, où vous ne recevez que les infos qui vous confortent, rejetez les autres, et hallucinez celles nécessaires à la préservation de la croyance.


    • @ JP



      Ben voila, vous vous êtes inventé une petite réalité selon laquelle je serais un démocrate, ou dans ce camp là, si on comprend bien, et je m’informerais chez BFM.



      Pas forcément, juste un naïf qui ressert leur propagande.



      N’importe qui ici, s’il suit de temps en temps mes coms, comprend instantanément que vous venez de vous inventer à mon propos une histoire,



      Faux, je ne dis rien d’autre que le réel et il a suffit de vous lire pour avoir l’impression de lire une page de C-News.



      sans aucune raison sérieuse. Le motif réel de cette histoire inventée ne peut donc être que de pouvoir ainsi justifier votre refus d’entendre la contradiction.



      Non, le refus d’entendre la propagande habituelle servie par les médias.



      Pour le cas improbable, mais sait-on jamais, où la réalité vous intéresserait,



      Croire qu’on a le monopole de la "réalité" ou de la "vérité", comme tu le fais, est une preuve d’arrogance irréfutable. Surtout quand on a repéré zéro arguments dans le propos.



      apprenez alors que je passe plutôt plutôt mon temps à lire les sources américaines sérieuses et très majoritairement de droite.



      Donc, les vendeurs de papiers du parti républicain qui souhaitent également la mort politique de Trump (il ne faudrait pas oublier que les coups viennent des 2 bords depuis le début).



      Il se trouve qu’il n’y en a plus, mais y en a eu au début, qui prennent encore trump au sérieux.



      Oui, un Bush d’accord, un Regan okay, mais un Trump, non, c’est bien ce que je disais...les libéraux-libertaires tu parti républicain ont le bras long...et ils t’ont eu.
      C’est comme ça...la propagande.



      Les réalités que je vous ai dites, vous pouvez donc les vérifier dans les sources américaines non démocrates,



      Pas plus fiables que celles des démocrates, moi, je me fie aux chiffres réels.



      il vous suffirait de sortir de votre bulle informationnelle,



      Non, moi, je ne regarde pas les médias trumpophobes.



      où vous ne recevez que les infos qui vous confortent,



      Ok, fais pareil avec les médias pro-néo-conservateurs.



      rejetez les autres, et hallucinez celles nécessaires à la préservation de la croyance.



      Pourtant le fanatisme est bien du côté des anti-trumpistes, on est d’accord.


    • @TSM

      Mais comment faites vous pour confirmer si exactement la description que j’avais faite
      Vous aviez inventé une petite histoire selon laquelle j’étais démocrate, accroché à BFM
      J’arrive à vous convaincre (sans aucune preuve d’ailleurs, ce qui démontre votre jugement) que votre histoire ne tient pas debout.
      Et hop !
      Vous inventez un nouveau petit film selon lequel je suis abonné chez les républicains et C-News. Le nouveau petit film n’a pas plus de rapport avec le réel que le premier...

      Tout cela confirme parfaitement mon analyse : vous fabriquez vous même de l’illusion afin de préserver votre bulle informationnelle de la contradiction. Vous n’écoutez que du trumpisme. Vous refusez d’entendre n’importe quoi d’autre, sous le prétexte complètement délirant que si on est pas trumpiste, on est forcément du coté du système, soit démocrate du système soit républicain du systéme.

      Je ne suis évidemment ni l’un ni l’autre. Je ne suis même pas "anti-trumpiste", tout simplement parce que trump n’est rien. Il ne fait rien (sauf être parfois marrant), il ne fera rien, et ceux qui écoutent Bannon sont malheureusement les pigeons d’un enfumeur très doué. Ils voudraient être en dehors du système, mais ils sont en plein dedans, à la place du bétail mené par le bout du nez


    • @JP

      Mais comment fais-tu pour si bien profiter de ton auto-satisfaction ?



      Vous aviez inventé une petite histoire BLA BLA BLA



      Que tu as confirmé en nous serinant tes délires anti-Trump à longueur de post.



      J’arrive à vous convaincre...



      Tellement convaincu que je n’arrive plus à distinguer le moindre argument non-idéologisé dans ta diatribe.



      Vous inventez un nouveau petit film...



      Le nom de la crèmerie change, les idées restent : l’anti-trumpisme forcené reste le même...une pathologie.



      Le nouveau petit film n’a pas plus...



      Et pourtant tu confirmes sa véracité puisque à défaut d’apporter des preuves concrètes tangibles et non-partisanes, tu repars dans ton délire de "jugeons les propos du camp d’en face plutôt que d’affiner le nôtre, ce serait trop fatiguant".

      Tout cela confirme parfaitement mon analyse : tu noies ta vision idéologique des choses toi-même, ton illusion afin de préserver ta bulle informationnelle anti-trumpiste, loin de la contradiction. Tu n’écoutes que des anti-trumpismes, la parole trumpiste n’existe quasiment pas hormis les quelques tweet de...Trump lui-même. Tu refuses d’entendre que ta vision est biaisée sous le prétexte complètement délirant que si on est pas d’accord avec toi, on est fanatique pro-trump, on est forcément du coté du système qui serait le même que celui de Trump, tu refuses d’admettre que tu te nourris aux tétines d’un système tantôt démocrate tantôt républicain mais toujours fanatiquement anti-trump.

      Je ne suis évidemment pas un fanatique de Trump (sauf dans ta tête) je constate juste que les chiffres de l’emploi US s’améliorent et surtout (ce qui est le plus important pour nous, en fait) c’est que la politique impérialiste des USA s’est assagie avec lui. Tu peux nier l’existence de toute complexité politique qui t’échappe en balayant la question d’un revers de la main du genre "trump n’est rien" mais tu ne peux pas nier que depuis qu’il est là, le soutien aux groupes jihadistes a baissé en Syrie ou en Ukraine.
      A force de n’écouter que tes blogueurs anti-trump (qu’ils soient de droite ou de gauche) tu finiras par être malheureusement le pigeon des enfumeurs peu doués de la dissident 2.0 (ceux qui écrivent beaucoup, théorisent beaucoup...et agissent peu). Tu te crois en dehors du système en insultant tout le monde ici, mais tu restes une tête de bétail du système pas plus malin que les autres, énervante ou amusante, mais jamais instructive.


  • Quenelle d’or d’office pour Donnie. Avec cette épaulée, avec passage de la tête, quand même, il montre bien qu’il a lu le talmud, tout les talmud... et qu’il a pas aimé, du tout.

    Gnagnagna Trump il est sioniste...
    Gnagnagna jérusalem...

    Le projet, c’est niquer les forces du mal sur la Terre, et il sait très bien céki...


  • C’est un très très mauvais calcul de Trump qui remet en doute LA CAROTTE de l’alternative républicains / démocrates. D’ailleurs les officines sionistes ont immédiatement réagi en faisant mine de le condamner.


  • " Après tout ce que j’ai fait pour Israël les démocrates devraient se rallier à mon panache bleu-blanc " .


  • Les commentaires sur E&R sont marrants, d’un coté les informés qui comprennent toute les nuances et de l’autre ceux complètements à la ramasse qui voient tout en noir/blanc et ne savent rien du fonctionnement intérieur des États-Unis.

     

  • La peste des nations...


  • Ce type est un stratège de haut niveau ! Encore trop tôt pour dire si il est au niveau de Poutine mais pour l’instant il m’impressionne !

     

  • Trump prend ses distance vis à vis d’un lobbie puissant et ( trop ) influent il montre à tous qu’il est le seul maître à bord.
    si les dirigeants français qui vont faire la courbette au dîner du CRIF pouvaient en prendre de la graine...

     

  • Moi je comprends très bien Donald. Il leur a tellement léché le cul qu’il serait injuste qu’ils ne votent pas pour lui. C’est de l’ingratitude, c’est déloyal !


  • Sur le fond, ces propos ne changeront rien (ou si peu). Mais il est divertissant de voir la "communauté" se prendre les pieds dans le tapis :)


  • Dingo vient de confirmer son allégeance et les goys, éternels cocus, trouvent qu’il est génial ! Extraordinaire !


  • “Il est grand temps d’arrêter d’utiliser les juifs comme un outil politique.” : bien d’accord, les auteurs de ce commentaire et autres lobbies du genre devraient prêcher par l’exemple.


  • Pour comprendre cette sortie de Trump, il faut savoir qu’il existe au sein de la communauté juive américaine des tensions entre ultra sionistes israéliens et juifs communautaires américains. Ces derniers sont souvent critiqués en Israël pour leurs positions jugées laxistes et moralistes (solutions des deux états, Israël doit faire plus d efforts pour la paix au Moyen-Orient...). Trump, nommé à son grand plaisir par certains israéliens "King of Israel", se range indéfectiblement du côté des ultra sionistes et s’immisce dans cette problèmatique intra communautaire pour reprocher aux juifs les plus à gauche (intérêt électoral évident également) d’affaiblir la communauté en refusant l’hégémonie israélienne dans la communauté. Dans son excès de zèle, il commet cependant une bourde linguistique, le terme loyauté soulevant une autre problématique bien plus lourde et ancienne de l’adhésion globale des juifs à la communauté nationale, problème historique de loyauté provenant de la double allégeance communauté juive/nationale. D ou le tollé, qui se retourne contre lui, mais il garde je pense l’appui des ultra sionistes, ce qui est le plus important pour lui.


Commentaires suivants