Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un camp d’été pour enfants transgenres au Québec

Un premier camp de vacances pour enfants transgenres ouvre ses portes cet été au Québec : le camp Six couleurs accueillera au début du mois d’août les enfants âgés entre 7 et 15 ans dans ses installations.

L’emplacement du camp est confidentiel. « Certains enfants se sont dévoilés dans leur entourage, d’autres pas, a déclaré Sophie Labelle, coordonnatrice du camp en entrevue à Radio-Canada. On veut éviter que le lieu ne devienne un élément de curiosité. » Jusqu’ici 15 des 30 places disponibles sont comblées.

Six couleurs s’adressent aux enfants qui sont créatifs au niveau du genre, c’est-à-dire qu’ils expriment leur identité du genre (garçon ou fille) de façon inattendue et non-conforme au sexe déclaré à la naissance. Pour mieux saisir comment se sent et vit l’enfant transgenre, lisez et regardez ceci. Il s’agit de l’histoire de Ryland (en anglais) telle qu’expliquée par ses parents (et vue près de 5 millions de fois en une semaine).

 

Lire l’intégralité de l’article sur fr-ca.etre.yahoo.com

Voir aussi, sur E&R :

Pour remettre les « choses à l’endroit », avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #853004
    le 09/06/2014 par Aiguiseur de guillotines
    Un camp d’été pour enfants transgenres au Québec

    Pfff...
    Quelle bande de tarés !


  • Daniel jack et Thierry vont postuler en tant que moniteurs la bas .



  • enfants âgés entre 7 et 15 ans



    Déjà c’est grotesque de considérer les 7 ans et les 15 ans (ados donc jeunes adultes) comme la même tranche d’âge... Les centres d’intérêts ne sont plus du tout les mêmes.


  • c’est qui les monos delanoël , conbiendite et lagrosselang ?


  • Désoler mais la les bras me tombe !! Tabarnak !
    J’arrive pas a crois que ce genre de ............... arrive au Québec et possiblement dans le reste du Canada !

     

    • Oh que si, de même que le féminisme, le métissage et autres saloperies ont contribué à féminisé le Canadien moyen et détruire la nation.
      Les quelques Canadiens dont je fréquentais des blogs jadis ne sont malheureusement pas engageant concernant le différentialisme sexuel de comportement.


  • "Gender creative kids" : si j’ai bien compris etre "créatif" aujourd’hui, c’est etre pédé ?!

     

    • M’ouais, le message subliminal c’est : "vos gosses sont des génies en herbe qui s’approprient leur réalité", en omettant la suite : "... et, ô coïncidence, "choisissent" de contrarier la Nature et de prétendre être quelque chose d’autre, ce qui va les bousiller avant l’âge de raison. Voilà comment on vend la chair à pédocriminelle, en flattant l’orgueil.


  • Une jolie macédoine de dégénérés .


  • Bien entendu capotes "ad libitum" .


  • #853178

    " Il sera remis aux enfants, à l’arrivée dans le camp, une "trousse de survie" garnie de préservatifs, de sex toys adaptés à leur taille, ainsi que de poupées gonflables, sans oublier l’incontournable vaseline en tube de 500 mml ".


  • #853194

    «  aux enfants qui sont créatifs au niveau du genre  »

    Incroyable ce délire... et c’est chez moi... Je vais blâmer les anglois et me faire croire que tout va bien, c’est mieux pour le morale.


  • je suis au Québec et je n’en n’ai jamais entendus parler.... mais je viens d’aller fouiller et c’est vraie le pire..
    >http://journalmetro.com/actualites/...
    >http://www.journaldequebec.com/2014...
    je ne croyais pas que le Canada allait être touché si tôt par cette merde c’est n’importe quoi... il paraîtrais que ces enfants peuvent a partir de 18 ans se faire changer leur vagin par un pénis et vice versa...

     

    • #853441

      « il paraîtrait que ces enfants peuvent a partir de 18 ans se faire changer leur vagin par un pénis et vice versa »

      Je dirais plutot se faire charcuter et mutiler et ensuite se faire des accroires comme on dit icitte.


  • Citation du texte :"Ces dix dernières années, il a rencontré plus de 300 enfants et adolescents à Montréal."

    Très rigolo ! En effet ce pédiatre a vu 300 patients en 10 ans ce qui est extrêmement peu vu l’état des services hospitalier et en particulier pédiatrique en ce moment, on peut alors supposer que les chiffres sont bidon ou encore que le "spécialiste" ne consulte qu’une certaine clientèle au chéquier bien remplis.

    Ayons confiance en ce "spécialiste" ! -.-" Après tout ce n’est que la base de l’identité sexuelle des enfants, ce n’est pas comme si cela importait réellement pour leur bien être futur d’adulte ^^

     

    • C’est même très peu, surtout que visiblement c’est un spécialiste en la matière...Mais si on fait le calcul, ça ferait 30 clients par an qui se sont cumulés sur 10 ans, sur une population de 8 M d’habitants...Evidemment, ca représente pas du tout le nombre d’enfant né et atteins et on ne sait même pas si ils viennent tous du Quebec...

      Sur un autre article d’ER surla propagande de FR2, quelqu’un avait fait un calcul rapide avec les estimations (toujours pipés vers le haut par ces organismes...)

      par vapincum

      Petite séance de calcul :
      - sachant qu’il existe 800 000 nouveaux nés par an
      - sachant qu’à peu près 400 000 sont des petits garçons et 400 000 des petites filles
      - sachant qu’il y aurait (à vérifier) entre 2 et 10 cas pour 100 000 chez les garçons
      - sachant que les filles seraient cinq fois moins touchées par cette pathologie
      Combien y-a-t-il de cas chaque année en France ?
      garçons : entre 8 à 40 cas
      filles : entre 1,6 et 8 cas
      Total : entre 9,6 et 48 cas par an. Pour un pays de 65 millions de personnes (dont 10 % de scolaires maternelle/primaires) !
      Et après ça, on va nous faire croire qu’il n’y a rien de plus urgent que de faire de la propagande transgenre auprès d’une douzaine de millions d’élèves scolarisés, pour beaucoup promis au chômage dès la sortie du système scolaire. Le régime maçonnique est devenu fou !

      Son estimation, certainement pipé, est de 3% à 12% d’après une recherche dont on a pas de nom...comme d’hab...A vos calculettes.


  • Encore une fois avec ce genre de truc ils ne peuvent que gagné c’est évident on est en plein syndrome libertaire ici.

    On laisse l enfant se faire lui même, le parent ne joue que le rôle d accompagnateur en faite, car l éducation est considéré même dans ses fondements comme stéréotypé et clivantes.

    Par conséquent, on est dans une nouvelle vague d éducation parental ou le parent ne joue qu’un rôle de parrainage dans le développement (dans un autre message j’affirmais que c’est la suite logique les parents pouvant être n’importe qui n’importe qui peut être un parent et donc on peut devenir le parent de n’importe qui d’où le terme de parrainnage).

    A terme les parents concernés par cette vision, par un prise en otage du langage, utilise le terme d épanouissement pour en vérité dire laissons les se débrouiller.

    Quand le chaos devient la constante positive l’ordre, la rigueur et la hiérarchisation basique du monde devient négatif rien n’est plus important que ses propres sentiments.

    Par initialisation je démarre avec la proposition initiale " ce qui compte c’est le ressenti la preuve je me sens bien ", les sensations ne mentant pas (demandez à un drogué) on considère déjà cela comme suffisant sans demontrer pour n+1 personne comme on le ferai en maths par exemple. Quand la récurrence s arrête à soi tout devient récurrent tout est exception

    Bon en résumé parce que je n’ai pas une capacité de raisonnement et de synthèse très élaboré il combatte toute forme de transmission et donc des garçons qui deviennent des filles et l inverse les réjouissent car il rejette notre civilisation basé sur la raison et la spiritualité, ils veulent la déraison et le matérialisme sauvage d’où leur camp stupide.

     

  • #853381

    Aldous Huxley a prédit cette horreur !

     

    • #853797

      Alors lui je l’ai cité plus de dix fois sur des sujets différents depuis quelques mois , et ... C’est impressionnant comme cela correspond à ce que nous assistons !!! ( 100 pages qui automatiquement marquent les esprits tant " tout y est ! ) .


  • "Selon Annie Pullen Sansfaçon, professeur à l’École du Service social de l’Université de Montréal et mère d’Olie (née Olivier), 3 à 12% des enfants sont « créatifs » ou « variants » dans le genre. Cela veut dire, par exemple, qu’un garçon voudra porter du rose ou une jupe, jouer à la poupée et prendre un cours de ballet classique, des activités associées généralement et traditionnellement davantage aux filles. Chez une fille, cela pourrait signifier un rejet de toute tenue vestimentaire féminine, une préférence pour des cheveux courts et un habillement plus « garçon »."

    Ah oui, créatif dans le genre, hein ? :) ...C’est une phrase mignonnette qui nous ferait presque oublier la réalité...Déjà que y avait que deux sexes disponibles, maintenant il y aurait plusieurs genres possible...chat, licorne euh euh, dragon ! Singe aussi !...

    Mais ce qui m’étonne dans cette créativité et ces variantes c’est qu’on retrouve toujours le garçon qui va mettre des vetements rose et s’habiller en fille et son opposé, la fille qui va s’habiller en mec et aimer le bleu...Du coup, est ce que c’est vraiment créatif ou variant ?...

    En-dehors du cocon familial où ils peuvent vraiment être eux-mêmes, les enfants transgenres subissent énormément de pression sociale pour se conformer.

    Nooooonnnnn, sans dec ? Pauvres choux ! C’est pas comme si c’était la même chose pour tout le monde et c’est pas comme si tout le monde avait ses propres problèmes...

    Je vous le dit, ces gens là vivent sur une autre planète...Même si on sait que la quasi totalité veut juste foutre le bordel avec ces histoires de lgbt...


  • Un camp créé par des pédophiles oui , qui se drape de "bon sentiments" ,comme cet américain Alfred Kinsey , et sa théorie du genre , qui n’était rien d’autre qu’un pédophile pervers

     

  • "Une occasion unique pour ces jeunes de tisser des liens significatifs entre eux !"

    Pouah !


  • #853569

    Le seul camp pour gosses que je connaisse qui ne sépare pas les garçons des filles (et mère nature n’a que faire de la créativité).
    Ça va être un beau bordel. Déja qu’une colonie de vacance on dort pas ensemble et la nature revient. Lol


  • La phrase la plus importante du texte intégral est à mon avis : "La médecine ne cherche pas à guérir dans ces cas mais à « accompagner ces enfants dans leur transition »". En plus, si l’église cherche à guérir la personne et condamne le péché, elle est montrée du doigt ! Que Dieu nous aide !

     

  • #853838

    J’aimerais, si E&R en a la possibilité, qu’un travail d’investigation soit fait, visant à établir un listing exhaustif des gens impliqués dans ses démarches en France (à minima) et peut être au Canada.

    Comme ça ces malheureux enfants seront au moins contre qui porter plainte ensuite...

    Responsable d’une propagande d’apprenti sorcier ayant entrainé mutilation, anéantissement psychique et suicide... Ça se paiera cher le moment venu...

    Cette démarche (si elle est légale) permettrait déjà de faire reculer les froussards bien pensants et d’identifier et isoler les ultras.


  • Les Québécois font trop de fautes de français quand ils écrive(nt) sur ce site.

    Relisez-vous avant de poster, camarades.

     

  • #854083
    le 10/06/2014 par protegeonslapalestine
    Un camp d’été pour enfants transgenres au Québec

    L’Ecole en Bateau, cela vous dit quelque chose ? Et bien voilà certainement l’issue de cette aventure qui prépare psychologiquement l’opinion publique à une légalisation latente de la pédophilie.
    Transgenre n’est pas une réalité psychologique de l’enfance, c’est une invention d’adultes qui vise à faire de l’enfance le laboratoire d’expériences inavouables.
    Si ce genre de camps arrive en France, ça va chier pour le matricule des idéologues pédophiles parce qu’on ne laissera pas faire : parole de Gaulois !


  • #854100

    J’ai dû censurer mon message (à cause de mon allusion aux camps, je suppose). C’était un des premiers commentaires, c’est lourd.

    Les parents de la petite ryland soutiennent le pédocriminel harvey milk.

    En tout cas, c’est vraiment une bande de gros dégueulasses. Tout est fait pour leurrer :
    - L’iconographie qu’ils utilisent fait penser à du babacool, écolo, défense humanitaire, etc. avec un côté benetton, unitaire dans la diversité, bla bla.
    - Je n’arrive pas à voir les symboles sur la main (outre le coeur et le cercle à trois part orientées juste dans la bonne direction pour rappeler un symbole « peace and love » ? qui est en fait rigoureusement une croix de néron, un symbole de sorcellerie anticatholique rabique) mais j’ai l’impression que ça parle de masculin, féminin et neutre, alors qu’il n’y a que masculin et féminin dans la réalité générale.
    - La typographie rappelle les jeux pour enfants avec des lettres, pour apprendre à écrire, etc.
    - L’expression gender creative (« créatif en genre », difficile de mieux traduire) est tellement fallacieuse, ça ne peut être que d’origine maçonnique. ça donne un côté cool et valorisant à ce qui peut être une déficience (souvent momentanée) de l’identité.

    Enfin, le mot Canada n’augure rien de bon. D’autres filiales ouvriront probablement.

    Pour produire ce genre de duperies, il faut une équipe à plein temps.

    Soit dit en passant, apparemment il y aurait d’autres camps de concen... euh, lgbt :
    « Community organizations established to support these families have begun to develop, such as Gender Spectrum,[56] Trans Youth Family Allies,[57] Gender Creative Kids Canada,[58] and Trans Kids Purple Rainbow,[59] as well as conferences such as Gender Odyssey Family Conference[60] and summer camps such as Camp Aranu’tiq,[61] all with the goal of supporting healthy families with gender non conforming children.  »

    A noter que google traduit gender par sexe. Difficile de cerner google, malgré leur soif de pouvoir plus que suspecte.


  • Je vais me réveiller ? c’est juste un cauchemar. Je n’arrive pas à y croire, c’est pas possible !


  • Comment attirer un enfant avec des bonbons quand on est nu sous son manteau ?

    J’espère que ce n’est qu’un humour très noir...

     

  • Afficher les commentaires suivants