Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un nouveau monde en gestation

Les rédacteurs de Foreign Policy lisent-ils nos Chroniques ? Quelques jours après notre billet sur la montée en puissance du soft power humanitaire chinois en ces temps pandémiques, la revue néo-impériale a publié un article qui fera peut-être date, intitulé « Le coronavirus pourrait remodeler l’ordre mondial ». Le chapeau « La Chine manœuvre vers le leadership mondial pendant que les États-Unis fléchissent » – annonce clairement la couleur et les auteurs se lamentent :

 

Le statut des États-Unis en tant que leader global durant les sept dernières décennies a été bâti non seulement sur la richesse et la puissance mais également, tout aussi important, sur la légitimité d’une bonne gouvernance intérieure, la fourniture au monde de biens et la capacité de rassembler et coordonner une réponse globale aux crises. Le coronavirus teste ces trois éléments et Washington est en train de rater l’examen.

Pendant que les États-Unis fléchissent, Pékin avance rapidement pour profiter des erreurs américaines, comblant le vide pour se positionner en tant que leader global. Les Chinois vantent leur propre système, fournissent une assistance matérielle aux autres États et aident même les gouvernements à s’organiser. (...) La Chine comprend que, si elle est vue comme leader dans cette crise et que Washington donne l’impression d’être incapable de le faire, cette perception pourrait fondamentalement affaiblir la posture américaine dans les relations internationales et grandement modifier la lutte pour le leadership mondial au XXIe siècle.

Des dizaines de pays bénéficient maintenant de l’aide chinoise et les euronouilles, totalement perdus par le reflux du suzerain US, ne savent plus à quel saint se vouer. Pendant que certains tentent encore maladroitement de sauver les meubles en pointant du doigt la « propagande chinoise », d’autres sont pris d’une nostalgie résignée :

L’histoire retiendra peut-être ces journées de mars 2020, lorsque la Chine est venue au secours de l’Europe. La semaine dernière, c’était en Italie, et, hier, la Chine a envoyé un million de masques en France, où il existe un risque de pénurie.

Geste symbolique d’un pays devenu une grande puissance et qui le montre à la manière dont nous, les puissants du monde d’hier, le faisions autrefois, par l’action humanitaire. Il y a, au-delà du symbole, le reflet d’un nouveau rapport de force international qui change tout. (France Inter)

Un article de The Intercept résume parfaitement la situation : « Pendant que les États-Unis incriminent la Chine pour la pandémie du coronavirus, le reste du monde lui demande son aide. » Le renversement de paradigme est en effet saisissant. L’hyperpuissance américaine n’est plus que l’ombre d’elle-même et se claquemure pour contenir une épidémie dont la courbe prend une dangereuse tangente (aucun autre pays n’a connu une telle progression après autant de semaines) :

 

 

Ce qui n’empêche d’ailleurs pas les illuminés de Washington-sur-Potomac de débattre d’une escalade contre l’Iran, pourtant très durement touché par le corona. Les faucons, où l’on retrouve sans surprise Pompeo et O’Brien, le conseiller à la sécurité nationale, se sont toutefois cognés au mur des militaires (Esper, supremo du pentagone, ou encore Milley, le chef d’état-major), bien moins enthousiastes d’aller en découdre avec Téhéran, ce qui est d’ailleurs la ligne de Donaldinho lui-même.

Fidèle à elle-même, l’inénarrable Union européenne brille, quant à elle, par sa mollesse impuissante. Même ses thuriféraires habituels ne peuvent cacher le fiasco monumental. Comme le dit un autre article de Foreign Policy, le virus a réduit en cendres l’héritage de Merkel. Quatorze années d’européisme acharné, de péroraisons sur la « solidarité européenne » ou l’austérité financière parties en fumée en quelques jours...

Nous avions déjà vu dans un billet précédent que le président serbe ironisait sur le « conte de fée » eurocratique. Clou dans le cercueil, la Lombardie, région la plus touchée d’Italie, a fait une croix sur le soutien de Bruxelles et vient de demander l’aide de la Chine, de Cuba et... du Venezuela ! Ô ironie.

Un dernier mot sur la Russie qui, bien que de manière moins spectaculaire que Pékin, aide aussi son (proche) prochain. Des dizaines de milliers de kits de dépistage ont été fournis à tous les membres de l’Union économique eurasienne (où la solidarité semble mieux fonctionner que chez sa consœur européenne) et de l’Organisation du traité de sécurité collective, regroupant plusieurs ex-républiques de l’URSS. D’autres alliés/pays amis ont bénéficié ou bénéficieront dans les prochains jours de l’aide de Moscou : Iran, Serbie, Venezuela, Mongolie, Égypte, Italie...

La presse américaine, elle, regrette que les sanctions impériales d’hier contre la Russie lui aient permis d’être bien mieux armée, aujourd’hui, que l’immense majorité des États de la planète face à la pandémie. Nous avons montré à plusieurs reprises que ces sanctions, parfois gênantes à court terme, étaient en réalité une bénédiction à long terme pour l’ours, réduisant sa dépendance vis-à-vis de l’Occident et l’obligeant à ne compter que sur lui-même.

Autosuffisante sur le plan agricole, libre de dette et disposant de réserves considérables, la Russie va désormais empocher les dividendes de cette politique clairvoyante. « Gouverner, c’est prévoir » : personnifié par Colbert qui, en son temps, fit planter un million d’hectares d’arbres pour servir de bois de construction à la marine pour les siècles à venir, ce célèbre adage est repris avec sérénité du côté de Moscou.

Ce vieux fond de sagesse russe, ou chinoise, contraste avec le spectacle de dirigeants occidentaux sautant en tout sens comme de petites puces affolées tentant de se raccrocher aux branches. Le temps long face à l’esclavage de l’immédiateté, encore et toujours...

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2417035
    Le 25 mars à 15:12 par Fd
    Un nouveau monde en gestation

    En Europe on ne s’en sortira qu’en faisant la jonction avec les gouvernement du NS historique jusqu’en 1945, et toutes ces magnifiques solutions differenciees dues aux genies des nations.

     

    Répondre à ce message

    • #2417372
      Le 25 mars à 22:31 par Kasskapp
      Un nouveau monde en gestation

      A ce propos, voir ou écouter la très instructive conférence de Ploncard d’Assac sur De Gaulle, exagérée peut-être sur la constance néfaste du Général, ici colonel, elle est brillante par la projection d’une guerre avec la victoire de l’autre camp. C’est crédible et surtout instructif.

       
  • #2417053
    Le 25 mars à 15:35 par pleinouest35
    Un nouveau monde en gestation

    Le choix du Gouvernement : pas de dépistage systématique, pas de masques (pour favoriser l’infection), confinement de tous, chloroquine en fin de soins uniquement (quand ça ne sert plus à rien). Le But : satisfaire à l’appétit des producteurs de vaccins (collusion et conflit d’intérêt Lévy-Buzyn). Ainsi Raoult a été écarté, car son remède est simple, efficace, très bon marché, avec peu d’effets secondaires (un recul de plus d’un milliard d’utilisateurs dans le Monde), et surtout il ne bloque pas l’Économie. Avec le confinement, on conduit directement au désastre économique si les mois se succèdent, la lutte contre le coronavirus servira alors de prétexte pour dépouiller le peuple de ses droits durement acquis.

    Fini les 35 heures, les retraites, les crédits, les congés payés, et travail au champ obligatoire pour tous ! Hitler en aurait rêvé ? Macron va le faire. Une vie d’esclave où tout individu est suivi par la reconnaissance faciale, mieux que 1984 ou le Meilleur des mondes. Les parents qui auront pitié tueront peut-être leurs enfants de désespoir. Pendant ce temps-là, les journalistes morts de trouille ou décérébrés écriront que les ministres n’ont jamais été aussi hauts dans les sondages.

    Francis Cousin écrivait : « Hormis le terrorisme comme stratégie de leurre, le Capital n’a plus d’issue. Il y aura de grandes mises en scène théâtrales géopolitiques, géostratégiques internationales, sur ce terrain-là, pour dévoyer la lutte de classes ». Il n’avait peut-être pas pensé à la menace bactériologique. Quant à Charles Gave, il évoque le risque de guerre civile.

     

    Répondre à ce message

    • #2417489
      Le 26 mars à 04:44 par domus
      Un nouveau monde en gestation

      Exact hélas, ça nous pend au nez, et c’est bien pour cela qu’ils laissent faire dans les banlieues et qu’ils confinent les autres, ça permet d’affaiblir les français et quand ils seront lâchés, la colère leur rendra leurs forces et ça sera la débâcle, et ça n’est pas pour rien qu’ils parlent de l’armée pour aider. Ils nous prennent pour des truffes.

       
  • #2417070
    Le 25 mars à 15:48 par Abdel
    Un nouveau monde en gestation

    La mondialisation sous fond de cupidité, de petits profits mesquins, de " vite, vite "... se retourne contre ceux qui la défendait. Le Gmerde maintenant. Heureusement qu’il y a assez de PQ...

     

    Répondre à ce message

  • #2417486
    Le 26 mars à 04:31 par domus
    Un nouveau monde en gestation

    Rien d’anormal puisque le but est de détruire l’europe, donc ça roule et il ne reste plus beaucoup de temps pour que cela soit définitif. Mais ne pas croire que la Chine fait de l’altruisme, elle montre sa puissance et il va falloir en mesurer les dangers.

     

    Répondre à ce message

  • #2417566
    Le 26 mars à 09:21 par Edouard
    Un nouveau monde en gestation

    Et maintenant ils vont nous suivre à la trace

    "Coronavirus : huit opérateurs télécoms européens prêts à partager leurs données de géolocalisation" : http://www.lefigaro.fr/societes/cor...

     

    Répondre à ce message

  • #2417651
    Le 26 mars à 11:50 par AK87
    Un nouveau monde en gestation

    Il est fort probable qu’au sortir de la crise le nouveau leader mondial sera la Chine. Un jour, quand ils seront surs de leur force et de leur supériorité ils envahiront la Sibérie et les territoires d’Extrême-Orient russes (quand la Russie sera affaiblie et n’aura plus Poutine). Ainsi que la Mongolie, une partie de l’Asie centrale et de l’Asie du sud-est, voir même le Népal, le Bhoutan, la péninsule coréenne et le Japon (progressivement et du plus facile au plus difficile bien entendu, car ils sont loin d’être bêtes). Ca vient petit a petit, maintenant qu’ils ont la main mise sur HK, Macao et la mer de chine méridionale, la prochaine étape c’est Taïwan, et ainsi de suite...

     

    Répondre à ce message

    • #2417944
      Le 26 mars à 16:03 par paramesh
      Un nouveau monde en gestation

      il faut arrêter avec cette idée de Chine conquérante (et bientôt d’Inde conquérante). la Chine est un monde à lui seul : c’est l’empire du milieu et il ne s’intéresse pas au monde extérieur , excepté pour le business et les loisirs, la Chine c’est la grande muraille : elle s’est toujours défendue des mongols les mêmes qui ont envahi l’europe le moyen orient, et l’Inde (en tant que musulmans).
      ces nomades barbares sont la hantise historique des grandes civilisations sédentaires.
      http://www.cosmovisions.com/ChronoT...
      le monde turco mongol est le vrai RIM originel de la théorie du grand jeu, les anglais ignorent les intérêts indiens et chinois et mettent la chine et l’Inde dans le même panier (Rimland) alors que ces deux empires sont historiquement les ennemis irréductibles du monde turco mongol (pareil pour l’europe).

       
    • #2419063
      Le 27 mars à 16:41 par AK87
      Un nouveau monde en gestation

      Votre vision de la Chine est celle d’il y a 100 ou 200 ans, lorsque la Chine se voyait encore comme le monde civilisé et le reste du monde comme des barbares. Ensuite ils se sont pris une raclée par les troupes franco-britanniques, puis par les japonais et la seulement ils ont compris que rester replié sur soi-même ne menait qu’a une trop grande estime de soi, une sous-estimation des autres et donc une faiblesse, qui amène a son tour a la défaite. Apres ca, c’est a dire a l’avènement de la Chine nouvelle le 1er octobre 1949, ils ont complètement changés de tactique, pour éviter que le drame se reproduise a nouveau. Et a partir de ce moment-là et ce jusqu’à nos jour, ils s’arment et se développent en vue de la suprématie mondiale. Faudrait vraiment être couillon pour ne pas s’en apercevoir.

       
  • #2417664
    Le 26 mars à 12:03 par AK87
    Un nouveau monde en gestation

    "l’immense majorité des grandes inventions de la planète viennent de ce grand pays" Qu’est ce qui faut pas entendre ! Nous les européens avons inventes ne serait-ce qu’au 19e siècle plus que les chinois en 5000 ans d’histoire. C’est pour ca que le monde actuel est calque sur le modèle occidental et non chinois, que ce sont les occidentaux qui ont les premiers envoyer des hommes dans l’espace, et c’est aussi pour ca qu’en Chine ils étudient Marx et tout un tas de penseurs européens (j’en ai même vu un paquet qui lisent Balzac et Hugo) alors qu’en occident et dans le reste du monde personne ou presque n’étudie Confucius ou des auteurs chinois.

     

    Répondre à ce message

  • #2417681
    Le 26 mars à 12:14 par AK87
    Un nouveau monde en gestation

    Pour le moment ils offrent des masques, et un beau jour ils ordonneront aux gouvernements européens d’acheter des armes chinoises sous peine de sanctions, ce que font les américains en ce moment d’ailleurs, mais la différence c’est qu’aux USA au moins si t’as des idées et que tu t’en donne les moyens tout un chacun peut réussir son rêve américain (évidemment c’est plus facile si t’es membre d’une certaine communauté mais bon) alors que la Chine n’a a nous vendre qu’un modèle racial et sino-centré. Si vraiment il faut choisir entre les deux, le choix est vite fait.

     

    Répondre à ce message

  • #2418088
    Le 26 mars à 18:15 par Jean le marxtien
    Un nouveau monde en gestation

    Ni yankee ni coolie ! Gilet jaune , retrouvons-nous en cachette dans les catacombes pour des accolades et des festivités et inondons les réseaux sociaux de nos gauloiserie irresponsables . N’ayons pas peur d’être traiter en lépreux par les morts de peur .

     

    Répondre à ce message

  • #2418640
    Le 27 mars à 11:27 par AK87
    Un nouveau monde en gestation

    Il est vrai que l’idéal c’est une Europe des nations puissante unie qui guiderait le monde et dicterait sa loi, qui aurait jetée aux oubliettes l’ethnomasochisme, l’auto-flagellation, les droits de l’homme et toute la gauchisterie qui mène au suicide des peuples d’Europe. Nous pouvons faire bien mieux que les américains et les chinois réunit, c’est juste que les européens doivent retrouver leur fierté en trouvant leur nouveau César ou Napoléon ou H.... ( bref l’homme providentiel).

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents