Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un parlementaire anglais accusé d’antisémitisme pour avoir évoqué “l’argent juif” des Conservateurs

Un membre, lui-même juif, du Parti travailliste, a affirmé que certaines sources de financement de la formation conservatrice pouvaient expliquer le virage pro-israélien pris par celle-ci. Il s’est vu accusé d’antisémitisme.

 

Le journal communautaire londonien The Jewish Chronicle a rapporté les propos prononcés par Gerald Kaufman (sur la photo) à l’occasion d’une conférence organisée par le Palestine Return Centre, un centre de recherche sur le retour des réfugiés palestiniens. Le parlementaire travailliste y a affirmé que c’était « l’argent juif, les donations juives au parti conservateur – comme lors des élections générales de mai –, le soutien de The Jewish Chronicle, toutes ces choses, qui donnent un parti pris aux conservateurs », remarquant qu’« il y a maintenant un grand groupe de membres conservateurs du Parlement qui sont pro-Israël, peu importe (…) ce que le gouvernement israélien fait ».

Faisant référence à la récente vague palestinienne d’agressions à l’arme blanche, il a ensuite soutenu que « plus de la moitié des attaques au couteau rapportées étaient inventées », déplorant qu’on ne connaîtrait jamais la vérité à leur sujet « puisqu’ils [les soldats israéliens] ont exécuté les Palestiniens ».

 

 

 

Les propos ont été dénoncés par plusieurs associations juives, notamment sur Twitter. Le Secrétaire d’honneur du Conseil représentatif juif de Manchester, Ray Cook, a dénoncé l’« antisémitisme dérangé » de Kaufman. L’organisation AJC, qui se donne comme objectif la défense des juifs s’est, elle, interrogée : « le monde se réveillera-t-il sur cet antisémitisme » ?
Le journal conservateur britannique The Spectator a apporté sa plume à la polémique, écrivant que la confession juive de Kaufman semblait lui servir d’« excuse pour faire des déclarations qui seraient, d’ordinaire, dénoncées comme antisémites ».

Quant à l’ONG Palestine Return Centre, organisatrice de l’événement, elle a tenu à préciser par la voix de son porte-parole que les propos du parlementaire représentaient « sa propre opinion ». Elle n’a toutefois pas écarté la possibilité de le réinviter à s’exprimer.

Lire la suite de l’article sur francais.rt.com

Le Parti travailliste britannique donne du fil à retordre aux sionistes, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants