Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Un professeur décapité en pleine rue après avoir montré des caricatures de Mahomet en classe

Un professeur de lycée aurait été décapité après avoir montré des caricatures du prophète à ses élèves, lors dans d’un débat sur la liberté d’expression, dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines.

 

 

Tout aurait commencé il y a une dizaine de jours par un débat sur la laïcité organisé par le professeur, dans sa classe au collège Bois d’Aulne de Conflans-Saint-Honorine.

Au cours de ce débat, le professeur a montré aux élèves des caricatures de Mahomet, notamment, d’après Le Point, celles publiées par Charlie Hebdo. Si le professeur d’histoire avait permis aux élèves gênés de quitter la pièce, son débat sur la liberté d’expression aurait néanmoins provoqué la colère des plusieurs parents d’élèves de familles musulmanes.

Après des jours de crispations entre l’établissement et la famille, une note précisait lundi que la tension semblait être retombée mais insistait sur le profil d’un homme – qui n’avait pas d’enfant scolarisé dans l’établissement – particulièrement énervé. Le professeur, d’après un parent d’élève cité par Le Parisien se savait menacé de mort sur les réseaux sociaux.

Ce vendredi, le professeur a été retrouvé décapité à Conflans-Sainte-Honorine. Le coupable a menacé la police avec une arme puis aurait essayé de prendre la fuite en direction d’Éragny, une commune voisine avant d’être abattu par les hommes de la BAC de Conflans. Selon Le Parisien, les policiers ont retrouvé un couteau et une arme de type air soft sur lui. L’auteur de l’attaque serait Abdoullakh A. A, un réfugié tchétchène né en 2002, à Moscou, d’après nos informations. Il aurait aussi crié « « Allah Akbar » au moment de commettre son crime.

[...]

Une possible revendication de son acte serait à l’étude. D’après une information du Point, l’homme neutralisé par la police pourrait être derrière le compte Twitter Al Ansâr. Compte sur lequel un tweet publié revendiquait l’attaque. « J’ai exécuté un de tes chiens de l’enfer qui a osé rabaisser Muhammad » pouvait-on lire, avant que le compte ne soit suspendu. Une vidéo macabre de la tête du professeur Samuel P. aurait également été postée sur internet d’après Le Parisien.

[...]

Emmanuel Macron est arrivé sur place, à Conflans-Sainte-Honorine. Le président s’est exprimé avec émotion. Il a débuté son discours en déclarant :

« Un de nos concitoyens a été assassiné parce qu’il enseignait, apprenait à ses élèves la liberté d’expression, de croire ou ne pas croire. Notre compatriote a été la victime d’un attentat terroriste islamiste caractérisé. »

Lire l’article entier sur valeursactuelles.com

 

 

Les réactions politiques

Emmanuel Macron vient de voir sa théorie sur le séparatisme vérifiée, si l’on peut dire :

 

 

Yannick Jadot pense en écriture inclusive que l’école doit être un sanctuaire :

 

 

La France Insoumise se place dans le peloton de tête pour la récupération de cet attentat post-Charlie  :

 

 

Le néolibéral Reynié ose un amalgame étonnant :

 

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

438 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2571557

    Tout le monde sait lire ? 
    « Lorsque vous rencontrez [au combat] ceux qui ont mécru frappez les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions. »
    Le Coran (trad. Muhammad Hamidullah) « Muhammad », XLVII, 4.

    Une explication ?
    Moi je veux bien... Mais qu’on m’explique
    L’Evangile, l’imitation de Jésus Christ, le catéchisme, c’est charité, partage, humilité, pardon, je ne lis point ça, ici... Alors on peut éternellement me dire que je lis, mal, que j’interprète mal, mais apparemment ils sont beaucoup à lire et interpréter mal

     

    Répondre à ce message

    • C ’est un verset qui concerne une situation de guerre entre musulmans et non musulmans.Il faut resituer le verset dans son contexte.Prend la déclaration de guerre de la France en 1939 qui stipule que"l ’etat de guerre se trouve exister entre la France et l’ Allemagne "et deduis en que les français doivent attaquer les allemands c ’est exactement la même mécanique.Surtout que la tu prends l’extrait qui t’arranges à la Zemmour.Cite plutot le passage du coran qui stipule "et si ils ne vous attaquent pas vous n ’avez pas de chemin contre eux".Et fait l’exegese de la bible et de l ’ancien testament qu ’on rigole un peu.

       
    • #2572147
      Le 19 octobre à 21:12 par Sionistes et racailles main dans la main
      Un professeur décapité en pleine rue après avoir montré des caricatures de (...)

      Youbinhou
      Et c’est pas une guerre contre la France qui se trame ?
      https://www.valeursactuelles.com/cl...
      Loups gris, indigènistes, racailles, tchetchenes, comité Adama, attentat, décapitation !!!
      Ça suffit pas ?
      Putain qu’est ce qu’il te faut ?
      Une déclaration sur papier déclaré en mairie ?

       
    • #2572181

      @youbinho
      Sauf qu’on est chez nous et que Zemmour ou l’islam, pour nous ça change pas grand chose, puisqu’on subit les 2
      Donc ton exégèse ou le talmud qu’elle différence
      D’autant que, qui soigne les djihadistes au moyen Orient ?
      C’est pas les correlegionaires de Moïse Zemmour ?
      Donc on est pris en tenaille
      C’est pas un seul Youssef Hindi, qui me dérange ici , c’est les milliers de tarés dans nos citées, c’est les collectifs cheikh yassine, ccif, cfcm, etc... etc...
      Et ça m’inquiète d’autant plus, que l’on a un BHL ici même, pour les armer...
      Donc désolé ni islam ni kippa ni Conversano
      D’accord avec ce commentaire

       
  • Cet enseignant était avant tout, un père, un mari, un fils, un ami pour son entourage auquel je présente mes sincères condoléances. L’émotion de ce drame ignoble ne peut cependant pas m’empêcher de penser que s’il avait par exemple, pour illustrer l’importance et l’état de la liberté d’expression en France, choisi le cas "Dieudonné", il serait toujours vivant. Ce ne sont certainement pas les "fans" de Dieudonné ou ses opposants qui seraient venus lui couper la tête même si ces derniers l’auraient très probablement dénoncé à la "kommandantur". Sa hiérarchie (aux ordres ou convertie idéologiquement) lui aurait au mieux, donné un avertissement ou une sanction disciplinaire, au pire viré de l’Education Nationale..... Il serait chômeur mais il serait toujours vivant et aurait de fait contribué à montrer à ces élèves que la liberté d’expression est en bien piteux état dans notre pays (en plus de démontrer quelles formes de harcèlement peut subir un homme qui, pour tout crime, n’a fait que mourir de rire certains de ces concitoyens). Il faut bien comprendre que les extrémistes se trouvent des deux côtés. La liberté d’expression que la France a connue dans les années 70 et 80 (Hara-kiri, Collaro-Show et consorts) est désormais combattue par certains qui se déclarent les "protecteur" de la France et en même temps par d’autres qui se déclarent les ennemis de la France.
    Alors, continuez à déposer des fleurs, des bougies et des nounours avant les marches blanches, ça ne sauvera malheureusement personne. Le plus triste est que dans moins d’un an, mis à part ses proches, tout le monde aura oublié cet homme.

     

    Répondre à ce message

  • Le lectorat de Charlie Hebdo et son entreprise de presse constituent une véritable secte, protégée par l’Etat français. Ils injurient, calomnient, dénoncent, ruinent qui ils veulent. Tout le monde a peur d’eux. Les esprits faibles et conformistes ne comprennent évidement pas ce qui est derrière. ;

     

    Répondre à ce message

  • Pour mesurer le niveau de déconnade et de culot des intelleux de la gauchiasse et des merdeux de presse, il faut voir qu’ils veulent s’annexer pour l’éternité les postures de "résistance" : "R. comme Résistance" est le gros titre de France culture aujourd’hui !!!! Culot est un mot très faible.

    C’est à dire qu’il y a aujourd’hui d’un côté les gens qui ont le pouvoir, l’argent, les journaux, l’influence, les jolies femmes à la mode (les putes ou les journalistes), les micros, la bouffe, et les policiers qui les protègent malgré les insultes reçues par eux, tout..) et d’un autre côté un seul type qui a donc le rôle de toute l’armée d’occupation allemande, de la gestapo et du gouvernement de Vichy ! Quel homme ! ce techtchène contre qui il faut "résister" !!!

    A ce niveau de grotesque, qu’est-ce qu’on fait ? On appelle les urgences psychiatriques ? La gauchiasse pratique en ce moment l’analyse politique la plus nulle et la plus conne de toute l’histoire de la presse française. Et cette déconnade a déjà fait un mort, un type incapable d’analyser ce qu’il faisait lui-même, hypnotisé par des dessins de chiottes..

    Comme l’aurait dit Charlie, c’est la mort d’un con. Mais d’un pauvre con victime de salopards, Cette mort est un désastre absolu.

     

    Répondre à ce message

  • Au lieu de choquer les enfants musulmans, ce prof aurait dû évoquer le sort des prisonniers politiques et d’opinion en France ! Et il y en a de plus en plus ! Il n’a rien dit et si on lui avait demandé, il aurait certainement déclaré qu’il était partisan de leur incarcération à perpétuité et de peines diverses et variées (lavages de cerveau, douche froide, stages de rééducation). On connaît de genre de type. Il n’en sort strictement rien de bon A classer dans l’anti-France.

    il est urgent de montrer aux musulmans que les traditions françaises ne sont pas représentées par ce personnage et par Charlie Hebdo mais sont sinon toujours favorable du moins respectueuses envers ceux qui se réclament de l’islam.

    Que de toutes les manières, il ne faut pas laisser des questions historiques et culturelles complexes et parfois immenses saccagées par des crétins.

     

    Répondre à ce message

  • L’auteur des faits a été neutralisé par des policiers. Il était un russe tchétchène, né à Moscou en 2002. Il obtint le 4 mars 2020 un titre de séjour valable jusqu’en mars 2030. Ses voisins évoquent un jeune homme discret, plongé dans la religion depuis trois ans. Il était connu des services de police à cause de ses antécédents de droit commun lorsqu’il était mineur mais il n’a jamais été condamné. Il n’était pas connu des services de renseignement pour radicalisation. En revanche, il n’a pas caché sa radicalisation puisque des internautes ont repéré sur son compte Twitter dès le 30 août un photomontage mettant en scène une décapitation.

    L’agresseur a crié « Allah Akbar » avant d’être tué par les forces de l’ordre, selon une source proche de l’enquête. Il était armé d’un couteau. Une revendication de son acte a été publiée sur Twitter quelques minutes après l’attentat.

    https://www.afvt.org/hommage-a-samu...

     

    Répondre à ce message

  • Encore un crime raciste anti koufar ...anti chrétien ...anti français ...anti blanc... salut f que c’est un gauchiste qui en est victime ...le système ne fera strictement rien pour nous ...au.contraire, le système accompagne ces barbaries que les allogènes pratiquent sur les autochtones.

     

    Répondre à ce message

  • Charlie et ses drôles de drames ...

     

    Répondre à ce message

  • Interdiction de recevoir 6 personnes, bars et restos fermés. Mais une manif , c’est autorisée ????? Si j’étais un terroriste , c’est pendant un grand rassemblement que je ferais mon coup et comme par hasard à chaque fois qu’il y a une manif, il n’y a jamais d’attentat. Si vous voulez être tranquille , manifestez le samedi, jamais la veille du shabbat.

     

    Répondre à ce message

  • Vu les avions fantômes qui ont fait s’effondrer les tours jumelles du WTC à la vitesse d’une chute dans le vide, vu les mesures hallucinantes du moment sous prétexte d’augmentation des morts démentie par tous les chiffres officiels etc, Franchement, ce prof serait en ce moment en Israël avec une autre identité et le décapitation serait purement inventée que ça ne m’étonnerait pas plus que ça.
    J’avais déjà eu ce sentiment avec la fillette juive qui s’était pris une balle dans la tête par Merah. Ils rejoindraient ainsi toutes les victimes fictives des avions de ligne fictifs du WTC, et même la majeure partie des 6 autres millions de victimes imaginaires, dont les personnages de "au nom de tous les miens", Anne, la remplaçante de Jeanne, et tant d’autres issus eux aussi de l’imagination judeo-mytho-fertilo-débordante.
    Je dis ça, je dis rien...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents