Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une institutrice donne des cours de propagande à ses élèves

Et Rose-Marie Farinella Elkabbach a été récompensée pour son anticomplotisme

Le 22 juin 2015, dans L’Obs, sous le titre Théorie du complot, intox... J’éduque mes élèves à discerner les vraies infos sur le net, l’enseignante signait de son nom complet Rose-Marie Farinella Elkabbach.

 

Attention aux faux amis (ou aux faux ennemis) : Rose-Marie n’est pas la fille de Jean-Pierre Elkabbach, qui a déjà une fille, Emmanuelle Bach, qui est comédienne pour la télé (Un Village français, une série sur la résistance et la déportation pendant la Seconde Guerre mondiale) et le cinéma (Post coïtum animal triste, l’histoire d’un coup de foudre entre un homme et une femme).

Est-ce le respect ou la crainte que ce nom inspire dans la sphère médiatique, toujours est-il que Rose-Marie a été primée lors des Assises du journalisme et de l’information de Tours en 2016.

Visiblement, elle peut en toute tranquillité bourrer le mou de ses élèves en leur expliquant que la propagande c’est de l’information, et que la résistance à la propagande c’est de la désinformation, ou du hoax. Si cette expérience désastreuse pour l’intelligence de nos enfants et le futur de tous se multiplie, on a des chances de devenir le pays le plus con du monde.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Rose-Marie Farinella, institutrice en Haute-Savoie, expérimente depuis trois ans un programme d’éducation aux médias. Les élèves apprennent grâce à sa méthode à distinguer l’info de l’intox. Interview.

[...]

 

Cette scène se déroule dans l’école primaire de Taninges (Haute-Savoie), en juin 2016, précisément le jour où ces élèves de CM2 ont reçu leur diplôme d’« apprenti hoaxbuster ».

Rose-Marie Farinella, institutrice de maternelle et ancienne journaliste, a conçu et expérimente pour la troisième année consécutive un programme d’éducation aux médias pour lequel elle a été récemment primée. Objectif : que les élèves, en aiguisant leur regard, parviennent à distinguer l’info de l’intox.

Christophe Michel, enseignant et créateur d’une chaîne YouTube, a diffusé sur sa chaîne (Hygiène mentale) deux intéressantes vidéos qui racontent cette expérience. Deux autres devraient être diffusées prochainement.

 

 

[...]

Rue89 : Pourquoi avoir mis en place ces ateliers ?

Rose-Marie Farinella  : J’ai commencé à y réfléchir en 2014. J’étais très préoccupée de recevoir plein de « hoax ». Comment font les internautes pour se repérer ? Et a fortiori, comment vont faire les jeunes générations ? Je me suis dit qu’il allait falloir créer des outils.

[...]

Quels type de questions vous posaient-ils ?

« C’est quoi un “creepypasta” ?  » « Qu’est-ce que tu penses de la zone 51 ?  » « Des illuminati ?  » Dans la classe, 8 élèves avaient entendu parler des illuminati, 9 de la zone 51 alors que moi je ne connaissais pas.

[...]

C’est compliqué à leur âge de comprendre ?

Bien sûr mais ils le sentent – et on a évidemment abordé cela plusieurs fois.
À un moment, alors qu’on travaillait sur les sites complotistes, c’est parti tout seul en scène d’impro. Je leur ai montré un article sur les attentats de Charlie hebdo dans lequel l’auteur expliquait qu’untel était un agent du Mossad. « Quelques femmes m’ont dit que... », écrivait l’auteur. Quand on a lu sa source, on rigolait comme des baleines. Et les enfants ont commencé à imaginer « quelques amis nous disent que sur Mars il y avait des sapins...  », etc. Ils ont bien compris qu’il s’agissait d’une opinion, pas de faits prouvés.

[...]

Pour chaque fausse information, je leur demande pourquoi, à leur avis, cette image a été diffusée. Pour faire rire ? Par négligence ? Pour faire du clic ou de la pub ? Pour convaincre ? Pour nuire ? On a notamment étudié une photo où l’on voit des hommes et des femmes noirs dans une piscine ; la légende dit que ça se passe à Créteil alors qu’elle a été prise au Sénégal. Pourquoi écrire cela ? Ils ont trouvé la réponse tout seuls : pour nuire !

Ça nous amène à des discussions sur le racisme – là je déborde de ma séquence. Ça nous permet de réfléchir aux contenus haineux, racistes, complotistes et à la cybercitoyenneté. Que faire face à ces contenus ? Eux étaient très radicaux : ils ne comprenaient pas comment ça se fait qu’on a pas tout interdit. Alors on a été obligé de parler de liberté d’expression.

Lire l’entretien complet sur tempsreel.nouvelobs.com

Un Système qui promeut la confusion et le rabaissement,
lire sur Kontre Kulture

 

L’école à la traîne du Média Unique, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1647835
    le 21/01/2017 par Tucroisvraimentnimportequoi
    Une institutrice donne des cours de propagande à ses élèves

    Il faudrait leur proposer d’analyser le "journaliste" Monsieur liste noire. Il est tellement facile de démontrer qque ce monsieur est propagandiste. Rien que sur sa dernière intervention sur l’interne de l’APHP ! C’est le spécialiste de l’hoax et de la désinformation !


  • #1647838

    Amalgames honteux et endoctrinement des enfants. Attention danger !!!


  • #1647840

    une citation de Malcom X : "Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment." a mediter


  • Je n’enverrai jamais mes enfants dans cette ecole du diable.


  • Il me semble que cette chaîne Youtube avait déjà désigné E&R comme site complotiste dans une ancienne vidéo. Bien sûr, sans argument et en faisant l’amalgame avec les sites de fous illuminati/reptiliens. Ce qui est inquiétant, c’est que ce genre de vidéos faisait facilement 200 000 vues et que les spectateurs (sans doute majoritairement des jeunes bobos) étaient dociles à cette propagande.

    Sinon, no comment sur le "cours" anti-conspi avec ces enfants... J’arrive pas à croire qu’on puisse leur faire perdre des heures d’apprentissage précieuses pour leur faire gober cette propagande de merde... Si un jour Dieu me fait grâce d’avoir des enfants, j’ai peur pour leur éducation, leur morale...


  • elle a pris le cas collin pauwels et sa fiole ?

     

  • #1647863

    Ah oui !!! le fameux Christophe Michel !!! Quel tocard, le mec passe son temps à décrédibiliser des choses comme les fantômes et les extra-terrestres, en quelques sortes des choses simples à démontrer. Je le mets au défi de décrédibiliser directement E&R. Il l’a fait indirectement en prenant des sites non-sérieux. Il faut exiger de lui qu’il le fasse directement.

     

    • Je ne sais pas si il est si simple de démontrer que les fantômes ou les extra-terrestres n’existent pas. J’en ai rien foutre des soucoupes volantes et machin chouettes mais avec l’âge je n’ai aucune difficulté à admettre qui pourraient bien avoir d’autres formes de vies. Il faut vraiment être borné de s’imaginer que le contraire ne serait pas possible.


  • Euuuh… c’est pas *si* mal d’apprendre aux gosses à repérer de trucages, et qu’il ne faut jamais prenre une image pour argent comptant, si ??? j’ai du mal, bien que ce soit fait dans un contexte scolaire français (et donc gauchisant), à voir en quoi c’est néfaste… que le gosse soit initié au technique de trucage de l’image et de manipulation de l’information des son plus jeune age n’est en ce qui me concerne que strictement positif ! C’est ces gosse qui, dans quelques années, seront les debunkers des plus grossières propagandes, non ?

     

    • Oui, je suis assez d’accord... ils repèreront mieux les mensonges des images du 11 septembre ou autres affabulations historiques, si vous voyez ce que je veux dire !! Ces éducateurs croient faire un travail qui aura peut être sur les élèves des conséquences bien différentes ! Hé hé hé


    • #1647998

      La vieille école ringarde qui apprends aux élèves à compter, à lire et écrire est plus utile que celle qui remplace les maths et le français par des cours d’amalgame.


    • @Chaud à Nanas je suis bien d’accord. Mais, il fait noter que les gamins de la vidéo semblent, du moins pour certains d’entre eux, tout à fait bien éduqués, avec une maitrise du langage qui me semble assez au dela de la moyenne. J’imagine qu’on n’est pas en CM1 à Sarcelles, Melun, ou la Guillotière si vous voyez ce que je veux dire. Après évidemment apprendre à lire et compter c’est la base. Mais dans le monde dans lequel on vit, apprendre à décrypter et lire entre les ligne dans les médias est essentiel. Du coup le rôle de la prof est à double tranchant parce qu’à un moment si elle va trop loin ils vont la repérer assez vite.


  • #1647877

    Elle leur donne des méthodes d’analyse et de zététique, pour moi ce n’est pas de la propagande.
    Son propos c’est pas "théorie du complot = forcément bidon", c’est plutôt "on vérifie les sources, on les croise, on utilise le rasoir d’Ockham etc.".
    J’ai fait un commentaire sur la chaîne d’Hygiène Mentale à ce sujet, j’ai un peu discuté avec lui et du moins qu’on puisse dire il faut preuve d’honnêteté intellectuelle et sait se remettre en question.


  • #1647884

    Pas besoin de s’énerver. Le jour où ces enfants s’apercevront qu’on les a roulé dans la farine (avec internet ça ne leur prendra pas dix ans), ils deviendront des dissidents-conspis au carré.
    Ce genre de stratégie finit toujours par se retourner contre leurs auteurs.

     

    • #1648031

      Je suis 100% d’accord avec The Mediavengers.

      Si je prend mon cas personnel, ce genre de réflexions, d’analyse, d’observation ... est totalement positif.
      Vers 12-13 ans, tous ces gosses auront oublié les masques sataniques débiles, les extra-terrestres et les monstres du Loch Ness, mais ils se rappelleront presque tous de ne pas croire ce qu’il y a dans les journaux, de douter de l’info quand on trouve une contre-info ou bien une ré-information.
      Ils verront que le mot Illuminati n’a pas le sens débile dont on se moque, mais que c’est la FM qui fédère toutes les FM en les noyautant etc.

      En synthèse : je suis terriblement pour ce genre d’éducation. Le problème, c’est que ça ne va pas durer longtemps, car ILS savent bien que c’est contre-productif pour eux.


  • Toute dictature doit en priorité absolue procéder au lavage de cerveau de la jeunesse. C’est LA condition impérative pour permettre à une idéologie de s’imposer et surtout de prospérer. Nous en avons une fois de plus une démonstration éclatante...tellement éclatante d’ailleurs qu’elle en devient flagrante et conduit à un résultat bien différent à celui escompté et qui se traduit par une défiance de plus en plus grande de la population. Ces petits idéologues brillent plus par leur amateurisme qu’autre chose.


  • Le principe de l’éducation au média est intéressant pour les enfants.

    Apres l’atelier les conneries du net on peut faire l’atelier les conneries de la TV ?
    L’institutrice fait de la propagande est n’est pas neutre c’est ça qui me gene. Quel tète aurait elle fait si un gamin avait dit les chambres a gaz est un hoax ?
    Sur sa page facebook cette institutrice ex journaliste s’appelle : Rose-Marie Farinella Elkabbach .elle like sos racisme libé inrock licra......et relais des info anti trump (des hoax ?).Elle est décorer par des journalopes et participe a des réunion avec najat et rudy de conspiracy watch......Au moins une instit qui n’aura pas de frein à sa carrière ni de manque de moyen dans son boulot quotidien.........
    https://www.facebook.com/rosemarie....

    Elle n’est pas honnete. La manip des gosses me fait gerber !!
    La formation critique au media (et pas que les théories du net) est par contre super a tout age.

     

  • En gros, cette charmante dame apprend aux gamins à ne cautionner que ce que diffusent les médias mainstream ?

    Du coup où est l’éveil ?


  • Je pense qu’un cours de prévention contre le poison intellectuel des merdias de masse serait bien plus bénéfique à nos chères têtes blondes (ou crépues).

     

    • Remarque très juste , à mon époque , les enfants de primaire ne lisaient pas le journal parceque c’était rempli d’horreurs, et de fautes d’orthographe ( les instits de l’époque se lamentaient déjà)


    • Sans s’en rendre compte peut-être, mais c’est un peu ce qu’elle fait quand même. Les trucages TV il s’en rendront tout aussi compte que les trucages web et en ce sens je trouve ça tout à fait positif.


  • Ça me rappelle une institutrice bienveillante qui nous enseignait que l’esprit critique c’était qu’avant de lire un texte, il fallait toujours faire une recherche sur l’auteur pour connaître ses concepts et ses affiliations politiques afin de savoir s’il essayait de fourguer des "mauvaises" pensées dans ledit texte.

    Bien non, désolé. Le véritable esprit critique sur une analyse de texte consiste évidemment à faire une recherche sur l’auteur, mais seulement après avoir lu le texte, faisant ainsi au départ une analyse à l’état brut pour s’assurer d’éviter ses propres à prioris pendant la lecture.

    En conclusion, l’esprit critique doit s’exercer non seulement sur l’information présentée mais aussi sur soi-même, sinon on se soumet trop facilement à une stagnation cognitive.

     

    • bien vu, c’est la meilleure méthode, en tous cas la plus efficace en période de formation de la pensée critique.


    • Exact, c’est à mon avis le message primordial porté par Robert Faurisson, par exemple.


    • #1649021

      Faurisson a raison : la maîtrise de la langue française, d’abord.
      Avec cette arme intellectuelle, les enfants pourront trier les documents et ne retenir que ceux de qualité. Dans notre époque de gavage de stimuli infinis, opérer une présélection est vital pour éviter la perte de temps, le bug mental et ses maladies : lobotomie hanounesque, perchitude gauchiste, libéralopathie ou perroquetterie de merdia. Rien qu’avec le critère de la langue, on évite les écrits ou conférences merdiques : quand une personne ne comprend pas la relation qu’entretiennent des mots dans sa phrase, comment pourrait elle prétendre comprendre d’autres relations plus complexes ou les exposer ? Comment être sûr que les mots ne trahissent pas ses pensées ?

      Sur la vidéo 2 survolée de 2mn en 2mn : l’institutrice qui parle sans connaître apprend aux gosses à parler de sujets sans les connaître. C’est stupide et nocif. Faire faire un journal à l’école et toute autre activité de production ramènera inévitablement à lire et recueillir des informations orales ou écrites, on en revient à l’analyse de documents, au tri, à la connaissance de la langue et à la méthode traditionnelle.
      Le critère de schéma correct avec légendes et hypothèses permet aussi d’éliminer beaucoup d’olibrius. Mais encore faut-il savoir faire des schémas et des plans soi-même, comme les anciens apprenaient à l’école.
      On n’en sort pas : si on ne veut pas se faire gruger par un tour de magie, il faut savoir le reproduire soi-même. Apprendre à apprendre en faisant soi-même est actuellement mis à mal par les portables et les ordinateurs utilisant les ondes et les microprocesseurs, objets encore magiques pour 99% d’entre nous. Pour les profs, ces objets omniprésents échappant à leur entendement sappent toute autorité : comment respecter quelqu’un qui prétend apporter un savoir utile mais qui est largué par un gadget aussi commun. "le mec, il nous vendait de l’intelligence, il avait pas un échantillon sur lui". Une fois rétablie la méthode d’enseignement traditionnelle, Il faudra trouver une réplique à cette formule coluchienne.


  • #1648000

    Beaucoup de commentateurs ici même auraient pas mal de choses à apprendre sur cette chaîne youtube, notamment en terme de vérification des sources et de rhétorique à base d’arguments fallacieux. Cela me trouble, en tant que membre E&R, de voir qu’on s’attaque à cette démarche, alors que pour avoir vu toutes les vidéos de la chaîne de zététique "hygiène mentale", je peux affirmer que sa démarche est honnête et très constructive.
    Certes, la zététique est plus ou moins à tendance gauchiste. En quoi cela discréditerai l’entièreté de son expertise ? Dans le cas de cette série de documentaire, je trouve excellent que les enfants apprennent à discerner l’info de l’intox par l’analyse des images, la mise au jour des trucages, la vérification des sources, etc. En bref, ce module d’enseignement vise à donner un peu d’autonomie et d’esprit critique à cette jeunesse crédule.
    Oui, E&R est évoqué dans une vidéo en tant que site complotiste. Et alors ? Le mec n’en fait pas son cheval de bataille. rien n’est tout noir, tout blanc. Il faut savoir être honnête et discerner ce qui est bon dans le mauvais et vice-versa. Si vous le désirez, vous pouvez engager le dialogue avec lui et vous serez surpris de son ouverture d’esprit. C’est un mec tout à fait ouvert au dialogue. Le discréditer sans avoir vérifié au préalable la réalité de sa posture vis-à-vis d’E&R est à mon sens une erreur de jugement.
    E&R est de plus en plus tranchant ces derniers temps, un petit manque de finesse qui m’inquiète un peu, quoiqu’il faille admettre que de tels cas de méprise sont plutôt rares !
    Quand je lis certains commentaires, je réalise tout de suite que nombreux sont ceux qui n’ont même pas pris la peine de regarder les vidéos en entier ni de se renseigner un minimum sur son réalisateur. Pas étonnant alors que certains jugements soient hâtifs et certaines réactions réactions hostiles, par réflexe...
    Bonne soirée à tous !

     

    • L’hostilité vient du fait que derrière des techniques basiques de décryptage de l’information soit transmise une propagande gauchiste et anti-raciste en filigrane, basée sur l’émotionnel.

      Par ailleurs, l’apprentissage de ces méthodes est une bonne chose, simplement la propagande malsaine et la caricature de certaines idées qui se glissent certainement dans tous ses cours ne sont pas là pour nous donner grand espoir, surtout quand c’est une femme mielleuse qui manipule des gosses de 10 ans.

      Enfin, qui vivra verra, ces cours auront peut-être le plus bénéfique effet sur ces enfants.


    • @Charles,

      Je ne sais pas ou tu vis mais la zététique dans le sud est de la France est totalement infiltrée et répand un discours anti-conspi de base, de la désinfo sur quasiment tous les sujets qu’ils traitent, propagent la théorie du genre, attaquent la médecine naturelle (défendant les lobbies) etc... sous couvert d’esprit scientifique, avec des connexions avec des professeurs de faculté... bref une organisation bien sale.

      Méfiez vous comme de la peste de ces gens. Ce blog "hygiène mentale" a attaqué le reportage assez bien foutu qui a été fait sur une jeune youtoubeuse qui a piégé Junker lors d’une interview live en posant des questions qui fachent et en prouvant que la commission européenne est complètement corrompue par les lobbies (c’est gentil comme action mais bon faut reconnaitre que la jeune femme a été droite et n’a pas cédé à la censure qui opérait sur elle). Et de nombreux blogs collabos (dont hygiène mentale) ont discrédité cela...


    • @ georges ch

      Merci pour votre réponse. Je pense toutefois que vous abordez le domaine de la zététique avec un angle bien précis. Tout n’est pas à jeter, loin de là. Et en ces temps de manipulation ou plus des deux tiers de ce qu’on trouve sur internet n’est pas sourcé il est bon d’avoir des spécialistes de la méthode scientifique sous la main.
      Comme je l’ai dit, les zététiciens sont un peu gauchistes et même s’ils démontrent le caractère abusif de certaines conspiration, ils ne sont pas "aux ordres". Ils ont une approche purement logique et "raisonnable".
      Ils ne s’attaquent pas à la médecine naturelle mais aux médecines alternatives qui trouvent leurs sources dans le new-age et les théories infondées (énergie, vibration, magnétisme, homéopathie, naturopathie à la sauce chakra). En ce sens, ils luttent contre une forme très lucrative de manipulation. Je ne vois pas en quoi cela défend les "lobbys pharmaceutiques", que tout le monde est d’ailleurs bien content d’avoir quand un gamin fait une méchante grippe ou une pleurésie.
      En zététique comme ailleurs, il y a des cons et des gens bien, des malhonnêtes et des justes. Il est dommage de produire un tel amalgame. La chaîne hygiène mentale est excellente, et je pense que toute personne honnête l’admettra après l’avoir vraiment explorée.
      Il faut admettre qu’il est très difficile d’avoir des certitudes sur ce qu’on nous raconte à moins d’avoir un faisceau d’aprioris bien établis, ce que pour ma part je trouve trompeur voire dangereux quand on prétend vouloir s’informer sur la nature du réel et du monde.
      en cela, la zététique propose des outils qui permettent d’établir non pas la vérité, mais l’absence d’intégrité logique et scientifique. C’est un outil, point. La question est de savoir ce qu’on en fait.
      Va-t-on jeter tous les bébés avec l’eau de leurs bains parce que quelque chose ne nous plaît pas ? Voilà qui fait sûrement oeuvre de division. Se fermer aux alternatives et aux contraires est la garantie de l’échec de quelque réconciliation que ce soit.
      Cordialement,


    • #1648512

      Vous devriez faire un tour dans des cours de psychologie sociale, et surtout étudier de près la soumission librement consentie, ainsi que l’impuissance apprise. Cela vous évitera peut être de passer systématiquement à côté de vous même et d’excuser l’inexcusable...


    • @ VAZY Francky
      Merci pour vos conseils, je suis certain qu’après cela je vais enfin pouvoir me trouver moi-même !
      Plus sérieusement, pensez-vous vraiment qu’inviter vos contradicteurs à suivre des cours (sous-entendant que c’est la démarche minimale pour pouvoir atteindre votre très haut niveau)
      est le meilleur moyen de faire passer votre message ? Permettez-moi d’en douter.
      Ainsi, si l’opinion diffère trop de la vôtre, vous évoquez la dégradation clinique du mental de votre interlocuteur pour assoir votre point de vue ? N’est-ce pas là la preuve irréfutable de votre imperméabilité à toute version alternative par rapport à la vôtre ? N’est-ce pas là, un flagrant délit d’argument d’autorité, alors même que vous ignorez tout de moi ?
      Je vous invite cordialement à l’envisager. Merci d’avoir pris le temps de me répondre, en tout cas.


  • En Occident, 99,99 % des médias sont la propriété de la communauté organisée. La vaste majorité des journalistes sont de cette même communauté, et l’on voudrait me faire croire que les complots n’existent pas ?!!!


  • Qu’une personne donne des cours a des enfants pour leur apprendre a décortiquer internet, je ne vois pas ou est le mal. On leur apprend a se servir d’internet, donc c’est cool.
    Maintenant, c’est facile de montrer a des jeunes a décortiquer les fausses informations et a en rester là. On pourrai dire qu’effectivement, le but a long terme, c’est de leur faire passer le message que sur internet, 90% des infos sont fausses et donc, ça ne sert a rien de s’informer sur internet.
    Mais il ne faut pas oublier qu’il reste 10% d’informations qui elles, sont bonne. Si mon gamin était dans cette classe, je lui dirai de demander a sa maitresse ce qu’elle pense de la fiole que Powel a montrer aux nations Unis. Et du coup, est ce qu’elle est d’accord avec le faite que la télé a montrer au monde entier un hoax et qu’une guerre en a d’écoulée. Après, il faudrait poser la question qui pourrai être, pourquoi il a menti ? A qui a servi ce mensonge ? Qui powel connait’ t’il pour avoir été d’accord de mentir au monde entier ? Quel pourrai en être les enjeux politique qui découle de ce mensonge ? A qui profite le crime ? Est ce que c’est bien qu’un homme politique comme Powel ment au monde entier ?
    Maintenant, je ne me fait pas de souci pour ces gamins puisque cette " formation " leur servira plus tard. Normal puisqu’ils tomberont forcément un jour ou l’autre sur des vrais infos. Et vu qu’ils auront eu une " formation " pour vérifier si cette info est bonne ou fausse, ba que feront ils a se moment là ? Ba merde, cette info est juste.....

    Si il y a propagande de la part de notre gouvernement, c’est une mauvaise idée de sa part puisqu’elle se retournera forcément contre lui a un moment donnée.


  • Si mes gosses avaient eu une instit avec ce patronyme, j’aurais commencé par veiller au grain et les mettre en garde contre les déclarations d’un tel personnage .


  • moi je trouve pas si mal que l’enseignante démonte les techniques de manipulation par la musique, la voix grave ou autre fausse image insérée, etc...
    Ces techniques sont également utilisées abondamment dans l’info de propagande.
    Toute forme de pensée critique est en soi positive à mon sens. N’oublions pas que ces enfants deviendront un jour adultes et que cela passsera par un stade de remise en question de ce qu’on leur aura enseigné (ou pas...). Au moins ils auront quelques outils de remise en question...

     

  • #1648288

    Pas beaucoup de diversité dans la classe. Milieu social plutôt favorisé. Ce serait plus sympa et constructif en milieu populaire. Je ne supporte pas le ton pédagogiste de la prof. Elle doit avoir moult décorations de l’Educ Nat’ pour avoir formaté ses élèves.


  • A quand un diplôme pour pouvoir être parent , avec comme matière :"annihiler la capacité de nuisance des enseignants" ?



  • C’est compliqué à leur âge de comprendre ?



    Non c’est tres simple en fait.

    Tu vois tes parents, ils ont plus d’argent que toi, et toi parfois t’as besoin d’argent. Donc tu fais ce que tes parents te demandent comme ils te demandent (corvées) et seulement si tu es bien obéissante alors ils te donnent de l’argent.

    Et bien les medias officiels c’est pareil. L’enfant obéissant et corvéable qui a besoin de sousous c’est le journaliste, et les parents ce sont ses patrons.

    Donc les patrons se servent des journalistes pour dirent ce que eux veulent dire et les journalistes obéissent car ils n’ont pas le choix.

    Et puis il y a les adultes, eux ils n’ont pas de patrons/parents et donc eux ils disent et font ce qu’ils veulent librement. On les appelent les gentils ou en language adulte : les fachos, les conspis, les soraliens et les zeurlespluszombreuh.

    Enfin il ya le voisin acariâtre qui n’aime pas les gens un peu libre, les rires d’enfants et les fetes a toutes heures et qui telephone a la police pour un oui pour un non. Ce voisin on l’appelle la 17e chambre.

    Mais ca... c’est une autre histoire...


  • Que penseraient ces enfants du stop de Brigitte Simonetta à propos du nuage radio actif de Tchernobyl. Combien d’enfants sont morts dans des souffrances terribles parce que les parents, confiants, les ont laisser jouer dehors dans les particules radio active cancérigènes. Il y a tout de même un lourd passif au niveau du journalisme et de la responsabilité des politiques.

    Que les familles soient devenues méfiantes vis à vis des autorités et de ses représentants médiatiques apparaît comme tout à fait naturel. Elles ont trop souvent été punies pour avoir fait confiance. Cette façon d’enseigner la vision d’une information officielle comme étant la vérité a déjà été pratiquée dans les écoles de l’URSS où tout ce qui venait de la Pravda ne devait pas être contesté sous peine de se retrouver au Goulag.

    De plus la méthode de la " pureté IUFMnième " de l’instit qui n’a soit disant jamais écouté parler de l’aire51 ou des illuminati est vieille comme le monde. L’instit, on se demande même si elle fait caca, tellement elle est pure. Un instit, ça n’a jamais fumé un pétard, ça n’a jamais vomi dans le fossé après la fiesta... aussi les enfants reportent le coté sale sur leurs familles parce qu’on y parle des choses qui ont été décriées en classe. C’est comme ça que tous les totalitarismes font.

    L’exemple le plus flagrant est celui de l’utilisation des rétroviseurs de la voiture des frères Kouachi en débunkant et en détournant l’attention des véritables questions. Bien sûr que le pouvoir produit ses propres hoax afin de noyer l’information honnête par une technique de fusion parasitaire. Dans cette classe aucune "fake news" du pouvoir n’est étudiée pourtant elles ne manquent pas, il suffit d’ouvrir Le Monde ou Libé...

    Et puis sincèrement, qu’est ce qu’on demande à une instit, c’est d’abord d’apprendre à lire, écrire, compter avant de se lancer dans des formatages de la pensée ou de savoir enfiler un préservatif...


  • #1648429

    Dans mon lycée j’ai vu la photocopie d’une prof qui fait ce genre de travail, et j’avais vu parmi les signes du complotisme "accumulation de preuves" : je me suis posée des questions sur comment ce cours allait se passer, et entre autres si un élève lui posait la question comment elle faisait la différence entre preuve réelle et trafiquée, par exemple ( il y a d’autres sujets bien connus jamais débattus... à part le World Trade Centre) une fois qu’ils seraient passés à discuter du WTC par exemple et les preuves qu’un bâtiment heurté ne s’effondre pas comme ça quasiment en poudre.


  • J’espère qu’on leur a appris la base de la critique de document vidéo : regarder avec, puis sans le son, plusieurs fois !

     

    • Ah ouais quand même...


    • Merci pour cet article sur la Finlande qui m’interpelle car je lis les Evangiles et cela me rappelle ces paroles de Jésus sur les derniers jours de l’humanité : "21 Et le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; et les enfants s’élèveront contre leurs parents et les feront mourir ; 22 et vous serez haïs de tous à cause de mon nom ; et celui qui persévérera jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé " (evangile de Matthieu chap. 10 ) .Prophétie dite 2000 ans avant Orwell avec autant d’acuité et de réalisme ! Moins "tendance " mais toujours aussi fraiche !


    • Je confirme, si besoin, l’exactitude de la traduction, les sous-titres décrivent précisément ce qui est dit à l’oral. (je parle le finnois couramment)


  • Sur la vidéo n°2, on entend une belle faute d’orthographe à l’orale de la part du commentateur : " les premier...r’exemples" ... On est donc bien sûr que cette vidéo a bénéficié de toute l’attention bienveillante de l’éducation nationale ( je ne mets plus de majuscule à "éducation nationale" depuis que les objectifs sont devenus minuscules...)


  • Au moment où le mec dit xénophobe il y a la gueule de Gad Elmaleh qui apparaît


  • #1649923
    le 24/01/2017 par Tartempion du système
    Une institutrice donne des cours de propagande à ses élèves

    C’est bien d’exercer l’esprit critique de cette jeunesse à condition que l’objet d’étude concerne tous les médias et non pas seulement ceux d’Internet !


  • J’ai souhaité également, me renseigner sur ce qu’était un ou une "creepypasta", et bien Wikipédia "Les creepypasta sont des fictions effrayantes, servant à épouvanter, ou simplement divertir le lecteur, et qui circulent en ligne. Un grand nombre de creepypastas ont pour thème des sujets totalement fantaisistes comme des entités mystérieuses, [...]
    Ce terme serait apparu en 1970-80.

    Coïncidence que l’article est été créée le 16 décembre 2016 ? Réponse au Pizzagate ?


Commentaires suivants